La France chérit ses chaînes

Posté le mars 19, 2008, 12:00
8 mins

Au retour d’un récent séjour outre Atlantique, je n’ai pu qu’être frappé, une fois de plus, par les multiples anomalies et aberrations qui marquent la société française.

Certains ici disent avoir compris la modernité économique : ne savent-ils pas que les coûts de transaction sous toutes leurs formes doivent être abaissés autant que faire se peut pour libérer la croissance et la créativité ? Pourquoi en ce cas asphyxier l’accès aux aéroports en multipliant grillages, murets et glissières ? Pour dissuader l’utilisation de l’automobile ? Pour démultiplier les temps de trajet ? Ce qui se constate à Roissy se retrouve dans toutes les villes du pays où il semblerait que les services de la voirie s’ingénient à voir comment créer un maximum d’embouteillages et de restrictions au déplacement individuel. On institue des villes pétrifiées, immobiles, en état de thrombose permanente, collectivistes, à la merci de toute grève ou manifestation.

Le pire est que cela ne semble déranger personne ou presque : cela s’appelle l’accoutumance. Et cette accoutumance coûte cher en gaspillage de temps, d’énergie, de béton, de métal et de travail contre-productif. Si certains croient ainsi diminuer les « émissions de gaz à effet de serre », j’aurai à leur proposer des solutions plus radicales pour parvenir à ces fins. J’en ai énoncé quelques-unes en ces pages, j’en ai d’autres en réserve.

Les autres obstacles à la croissance et à la créativité en France sont si nombreux que je ne puis les énumérer tous. Il y faudrait un gros dictionnaire que je n’ai pas le loisir de rédiger. Des universités où l’on s’obstine à distribuer des formations qui n’en sont pas et souvent ne servent à rien sur le marché du travail aux « commissions » chargées de se pencher sur de faux problèmes que, par définition, elles ne résoudront pas ; de discours politiques stupides et faussés tels la rengaine sur le « pouvoir d’achat » (ou version socialiste « la vie chère ») à débats ineptes sur la chirurgie esthétique en Tunisie ou le sado-masochisme en Europe centrale qui inondent les programmes audiovisuels, on n’a que l’embarras du choix et l’incitation de se détourner de l’ensemble avec un sourire navré.

Les propositions de la commission Attali constitueraient un strict minimum pour redresser un peu la barre et faire de la France une société socialiste un peu moderne. Il resterait d’immenses pas à franchir, une fois ce minimum atteint, pour entrer pleinement et efficacement dans le XXIe siècle, mais ce minimum semble déjà beaucoup trop aux tenants de tous les archaïsmes et aux adeptes des scléroses. Il est des esclaves qui pensent avoir tout à perdre en étant délivrés de leurs chaînes et qui préfèrent mourir avec elles, disait un auteur du XVIIIe siècle. La parole reste exacte.

Je ne vois pas comment ce pays pourra se réformer tant les problèmes y semblent emboîtés les uns dans les autres, comme pour constituer un grand piège. Seuls le travail des idées et l’ouverture au monde en ce qu’il a de plus dynamique le permettraient. Mais qui est prêt à cela ?

J’ai assisté, voici peu, à une conversation télévisée entre André Glucksmann et deux aboyeurs incarnant symétriquement la cécité de gauche française et la cécité de droite française. Chez l’un comme chez l’autre aboyeur, il y avait la même vision étriquée de l’économie, la même vision rance de la politique étrangère et de la mondialisation, le même cynisme, la même morgue, la même absence de principes éthiques. André Glucksmann désespère-t-il de ce pays ou préfère-t-il sourire ? Je lui demanderai à l’occasion.

Pour ce qui me concerne, j’ai passé le stade du désespoir. J’aurai fait ce que j’ai pu. Je puis, heureusement, partir souvent vers un pays moins détraqué, et y vivre plus librement. Il est des pays où les dirigeants politiques se préoccupent de la possibilité pour les gens de quêter librement le bonheur et où il existe nombre d’intellectuels préoccupés par la liberté humaine. Il en est d’autres où il semble que l’immense majorité des dirigeants politiques réfléchissent aux moyens de broyer la liberté des gens aux fins de servir on ne sait quelles dogmes et où la grande majorité des intellectuels semblent pratiquer une forme ou une autre d’onanisme cérébral.
Ai-je besoin de dire dans quelle catégorie je classe la France ? Dois-je dire que je n’ai pas voté aux élections municipales ?

Partager cet article sur Facebook

Recommander cet article sur les sites de syndication d’information :

27 réponses à l'article : La France chérit ses chaînes

  1. Fafou0

    29 mars 2008

    Je n’ai qu’un mot à ajouter :

    Lisez le livre d’Alexandra Viatteau : "La Société infantile"…(en rupture de stock pour le moment).

    Répondre
  2. Dadou

    25 mars 2008

    le 11-septembre et les fables de Noam Chomsky et Toni Negri

    ______________________________ john brekman ______________________________
    Professeur à la City University de New York. Il vient de publier aux États- Unis The Cultural Contradictions of Democracy : Political Thought since September 11, (Princeton University Press, 2007)

    Grâce aux multiples gaffes et fiascos de George W. Bush, quiconque dénonce de nos jours la guerre en Irak paraît vertueux et sage. La gauche intellectuelle américaine, comme son homologue européenne, se sert actuellement de Bush comme alibi pour masquer sa propre incapacité à offrir une perspective convaincante sur la manière dont les États-Unis et l’Europe devraient répondre à l’islamisme radical et au terrorisme international.

    Désolé, j’ai attribué ce texte à la traductrice, rendons à César…

     

    Répondre
  3. Dadou

    25 mars 2008

    Lors de l’émission "L’édition Spéciale" diffisée sur Canal + la semaine dernière, Ariel Wizman a cité les résultats d’une enquête menée par les USA à travers l’ensemble du globe durant plusieurs années, les résultats sont plus qu’inquiétants, et bien entendu, ils n’ont pas été repris par nos médias manipulateurs et menteurs pathologiques :

    97% des musulmans interrogés supportent le terrorisme comme un moyen de combat légitime

    Nous sommes très très loin des clichés transportés par la gauche et l’extrême gauche qui font tout leur possible pour nous faire croire que l’islam est une religion de paix et de tolérance, reprenant les débilités de Tariq Ramadan, sachant qu’ils soutiennent de façon excessive, la barbarie terroriste des "palestiniens" qui selon eux, utilisent un moyen "légal" de défense tandis qu’ils justifient tous les massacres de civils israéliens, désignés pour la circonstance "colons".

    Juliette Ponce, a fourni à ce sujet une réflexion intéressante, dont on peut lire un extrait ci-dessous, sur cette forme de dérive intellectuelle qui fait des dégâts importants parmi les gauches/verts, et qui remporte un immense succès auprès des nouveaux "damnés de la terre" que seraient les arabo-musulmans européens et d’ailleurs, tous, grands admirateurs des élucubrations de Noam Chomsky  :  

    Quant à la situation depuis le 11-Septembre, Chomsky note que les États-Unis ne sont plus sous la menace «d’une agression armée» : «Puisque les États- Unis ne se trouvent pas sous la menace d’une agression armée, au sens où l’entend l’article 51 de la Charte de l’Onu, de telles considérations sont hors de propos.» Chomsky n’a pas pris en compte la question, pourtant évidente, de savoir si ces attaques pouvaient être le signe d’une volonté ou d’une capacité à en mener d’autres. Donc, du point de vue des «principes fondamentaux du droit international», toute offensive militaire, qu’elle soit unilatérale ou multilatérale, ne saurait se justifier. Les attentats du 11 Septembre sont un acte terroriste soumis au droit international. Comment donc devaient réagir les États-Unis ? En réponse à une question concernant sa déclaration selon laquelle les États-Unis sont eux-mêmes «un des principaux États terroristes», Chomsky répond : «L’exemple le plus patent, sans être pour autant le plus extrême, reste le Nicaragua», et, non sans une cinglante ironie, Chomsky prend la réponse du Nicaragua aux actions américaines sur son territoire durant les années 1980 comme modèle à la réponse que les États-Unis devraient apporter au 11-Septembre : «Le Nicaragua a été soumis à de violentes agressions américaines durant les années 1980. Des dizaines de milliers de gens sont morts… Les conséquences sur le pays sont bien plus importantes que celles des tragédies qui ont frappé New York l’autre jour. Ils [les Nicaraguayens] se sont présentés à la Cour internationale de Justice, qui a prononcé un jugement en leur faveur, ordonnant aux États-Unis de se retirer et de payer des réparations non négligeables.

    Il est intéressant de rappeler les propos de M.G. Buffet qui a déclaré après les résultats des dernières élections, que le Parti Communiste est devenu la 3ème force politique de la France.

    Voilà où nous en sommes…

     

    Répondre
  4. François

    25 mars 2008

    A Netchayev

    A chaque fois que j’arrive au USA, à Dallas ou à Chicago, j’attends entre 1 heure et 1 heure et demi à la douane alors que je n’y vais que pour travailler. Quant à la la télé américaine, quel bourrage de crâne et quelle nullité dans la forme, 5 minutes de pub toutes les 6 ou 7 minutes d’émission, des numéros de téléphones répétés 7 fois dans une pub, odieux.

    Pour ce qui est de la télé française, c’est définitivement foutu à moins qu’on y fasse un jour la chasse aux gauchistes. Ceci dit, on vit très bien sans télé et même beaucoup mieux sans qu’avec.

    Cordialement,

    Répondre
  5. François

    25 mars 2008

    A grepon le texan,

    La construction européenne depuis 5000 ans est ce qu’elle est. La proximité de cultures différentes a permis de construire la civilisation occidentale dont les américains du nord ont hérité et qu’ils ont pu faire fructifier sur une terre vierge, riche et spatieuse comme quoi cette civilisation était porteuse d’immenses bienfaits.

    Mais tout ça ne s’est pas fait sans la contrepartie d’innombrables guerres et massacres encore une fois principalement dûs aux interactions négatives entre ces mêmes cultures. Prétendre que les américains ne seraient pas sujets aux mêmes erreurs et pulsions que les européens relève d’une grave méprise ou/et d’une gigantesque mauvaise foi.

    D’ailleurs l’extermination des indiens, la guerre contre l’Espagne et celle vous auriez fait à la France de Napoléon s’il ne vous avait pas vendu la Louisiane sont là pour en témoigner. On pourrait ajouter le Viet Nam ou la stupide et vaine utilisation de l’agent orange rélève d’une intention criminelle et pas simplement guerrière.

    L’amérique est un continent jeune, les USA ont pour l’instant plus montré le bon côté de la civilisation que le mauvais. J’ai peur qu’avec votre raisonnement vous ne nous montriez très rapidement le mauvais.

    Cordialement,

    Répondre
  6. R. Ed.

    24 mars 2008

    C’est bien vrai, si les Boys n’étaient pas venu par deux fois pour chasser le Germain des terres de France, la deuxième langue serait le chleu.

    Remarquez, j’aurais encore préféré, parce que maintenant, la deuxième langue, c’est l’arabe.

    Avant d’en devenir la première, peut-être, si l’invasion continue.

    Allah est grand et gros est le ventre de ses suppôts femelles .

    Répondre
  7. Anonyme

    24 mars 2008

    Grepon, tu raisonnes et tu argumentes comme moi. Je sais depuis longtemps que je suis par nature différent des Européens bien je sois né en Europe et que j’y vive. Au début, je m’estimais seulement dissemblable, mais maintenant je me trouve carrément incompatible. J’ai la sensation d’avoir été marié de naissance avec une femme que je n’ai pas pu choisir et qui me rend la vie impossible. Quand les Américains portent des armes, ça fait quelques morts ou blessés. Quand les Européens le font, ça en fait des millions. L’Europe a causé les deux guerres mondiales, les deux plus grands massacres de l’Histoire. Elle conçoit le port d’arme pour l’agression ou la bavure. Je le conçois pour la défense de chaque individu et la prévention de la tyrannie. C’est mon instinct. Je présumais que l’instinct était universel mais j’en doute maintenant. Tous ne semblent pas avoir l’instinct de survie et d’autodéfense, ou on l’a réprimé avec l’éducation gauchiste. En tout cas le mien est intact.

    Répondre
  8. grepon le texan

    24 mars 2008

    "Bref,souhaitons lui de ne pas croiser le chemin d’un de ces tueurs fous qui periodiquement font un carton dans des lieus publics."

    En Europe vous avez ce phenomene la aussi, mais en plus une grosse tuerie mondiale en dessus tous les 50ans pour ratrapper, c’est un peu ca non?    Chex nous les degats cause par la liberte chaque annee sont compense mille fois au moins par manque de dictatures meurtrieres.  C’est la base du deuxiemene amendement d’une constitution qui a survecu quatre de vos "republiques"  jusquici, et tres bientot cinq.   Alors les rarissimmes tueries de masse chez nous, que ca continue longtemps si c’est la prix de la liberte.

    Répondre
  9. Anonyme

    23 mars 2008

    "Je puis, heureusement, partir souvent vers un pays moins détraqué"

    Bref,souhaitons lui de ne pas croiser le chemin d’un de ces tueurs fous qui periodiquement font un carton dans des lieus publics.

    Diantre,quel gachis,le fonctionnaire Milliéres ne veut toujours pas realiser le "réve Americain",peut étre a la retraite a soixente ans?

    Répondre
  10. Anonyme

    23 mars 2008

     

    Mr Millière aime les Etats-Unis d’Amérique et on peut le comprendre. Ce sur plusieurs points:

    -S’il est vrai que la situation économique est sociale n’est pas au mieux outre-atlantique, je crois qu’on ne parle pas assez de ce qui se passe chez nous:  déficits gigantesques,idéologie socialo marxiste surpuissante face à un gouvernement faible, aucune réforme libérale à l’horizon et dès qu’il s’en présente une, elle est immédiatement vidée de son contenu par l’opposition, remise en cause des principes d’autorité,de respect et de discipline (ce qui donne lieu aux pires dérives dans les écoles,les banlieues…),afflux incessant d’étrangers plus ou moins clandestins (non, ce n’est pas ou plus un avantage pour notre pays!)……………

    -Sur ce dernier point, un récent article du Figaro affirme que d’ici 20 ans, la population bruxelloise sera en majorité musulmane. La capitale de l’Europe! Si on peut me dire qu’il ne faut pas généraliser, que les musulmans ne sont pas tous des terroristes sanguinaires, que la majorité d’entre eux vient en Europe pour s’assimiler et vivre normalement ou pour fuir les pays d’origine, il suffit d’ouvrir un livre d’histoire pour voir ce qui s’est passé partout ou l’Islam est passé. Il ne faut pas être aveuglement xénophobe, mais il ne faut pas non plus fermer les yeux et jouer la carte du multiculturalisme à outrance. Notons que l’islamisme prend racine dans l’Islam. Donc plus il y aura de musulmans en Europe (même "pacifistes"), plus il y aura de chances que se forment des noyaux radicaux! Attention, quand on est borné on le reste. Par exemple ces personnes qui assistent à de multiples agressions commises par des maghrébins et persistent à affirmer que l’immigration massive est une chance pour nous et à traiter de racistes ceux qui osent critiquer le port du voile ou la lapidation des femmes.

    On a pas encore tout cela aux Etats Unis!

    -Nous vivons dans un pays liberticide ou l’on a plus le droit de dire ce que l’on pense sous peine de condamnations multiples (j’en profite pour saluer le travail de Mr Millière qui fait face à de virulentes oppositions et qui sait garder sa force et son courage pour se battre).  Un mot qui ne plait pas? les insultes pleuvent: "raciste", "fasciste", "extrémiste", "intolérant", "capitaliste barbare"… Les Etats-Unis sont connus pour la prépondérance des libertés individuelles, seul moteur efficace au développement économique, social, intellectuel…ne leur enlevons pas cette noble caractéristique.

    -petit précis historique pour les détracteurs de la politique de Bush: C’est cette politique étrangère qui nous a sauvé,nous français, à trois reprises (1917, les Etats Unis entrent en guerre contre l’Allemagne…1941, les Etats-Unis entrent en guerre contre les puissances de l’Axe… 1946, Churchill parle du "Rideau de fer", manifestation du début de la Guerre Froide qui verra s’opposer Etats-Unis et URSS). Sans l’intervention de l’Amérique en Europe pour sauvegarder la démocratie, qui sait ce que nous serions devenus? Est il donc sensé de critiquer la poursuite de cette politique, d’autant plus face à un nouveau totalitarisme? Effectivement, la guerre pourrait être mieux menée, mais si nous la soutenions, elle serait beaucoup plus efficace. Si l’Onu était intervenue en Irak aux côtés des américains, l’affaire aurait été pliée en 3 ans maximum. Au lieu de ça, nous sommes restés à l’écart et nous nous complaisons à commenter les difficultés des soldats de la Coalition, tout en critiquant mollement les exactions chinoises au Tibet.

    -Critiquer le capitalisme barbare qui détruit les économies barbares? Pourquoi pas. Mais n’oublions pas que depuis 1945, nous vivons de ce capitalisme et nous en profitons bien. Exploitons ses avantages, mais sachons accepter ses défauts, sans les remettre brutalement en cause… Nous comparons la crise des subprimes à 1929? C’est dans notre droit mais une fois de plus, ne passons pas outre le fait que c’est après 1929 que les Etats-Unis sont devenus le pays le plus puissant du monde.

    -Soyons logiques quelques instants et procédons par rapports de causes à effets: nous savons pertinemment qu’en France, les médias sont majoritairement de gauche (qui remet cette affirmation en doute?) et ils aiment à nous imposer leur vision des choses, nationale comme internationale. On voit aussi que ces mêmes médias nous présentent les Etats-Unis et Israël comme étant des Etats néo-colonialistes, extrémistes et  fascistes. Réfléchissons. Devons nous donner crédit aux médias de gauche, nous qui sommes des êtres rationnels? En toute logique, pour contrer les idées de gauche, il faudrait les inverser! Reconsidérez maintenant vos critiques envers George Bush…

    -Enfin, je préfère préciser ici même que je ne considère pas les français comme des abrutis profonds, que certes le pays est corrompu, mais beaucoup savent élever la voix pour défendre la Démocratie et l’Occident (je fais allusion aux 4 Vérités, mais pas uniquement…). Nous sommes beaucoup, mais nous sommes discrets, car nous sommes les premières victimes d’injures telles que "raciste" ou "extrémiste».

    Par conséquent, soyons solidaires, notamment avec Mr Millère et surtout avec nous même.

    Répondre
  11. Anonyme

    23 mars 2008

    Mr Millière aime les Etats-Unis d’Amérique et on peut le comprendre. Ce sur plusieurs points:

    -S’il est vrai que la situation économique est sociale n’est pas au mieux outre-atlantique, je crois qu’on ne parle pas assez de ce qui se passe chez nous:  déficits gigantesques,idéologie socialo-marxiste surpuissante face à un gouvernement faible, aucune réforme libérale à l’horizon et dès qu’il s’en présente une, elle est immédiatement vidée de son contenu par l’oposition, remise en cause des principes d’autorité,de respect et de discipline (ce qui donne lieu aux pires dérives dans les écoles,les banlieues…),afflux incéssant d’étrangers plus ou moins clandestins (non, ce n’est pas ou plus un avantage pour notre pays!)……………

    -Sur ce dernier point, un récent article du Figaro affirme que d’ici 20 ans, la population bruxelloise sera en majorité musulmane. La capitale de l’Europe! Si on peut me dire qu’il ne faut pas généraliser, que les musulmans ne sont pas tous des terroristes sanguinaires, que la majorité d’entre eux vient en Europe pour s’assimiler et vivre normalement ou pour fuir les pays d’origine, il suffit d’ouvrir un livre d’histoire pour voir ce qui s’est passé partout ou l’Islam est passé. Il ne faut pas être aveuglement xénophobe, mais il ne faut pas non plus fermer les yeux et jouer la carte du multiculturalisme à outrance. Notons que l’islamisme prend racine dans l’Islam. Donc plus il y aura de musulmans en Europe (même "pacifistes"), plus il y aura de chances que se forment des noyaux radicaux! Attention, quand on est borné on le reste. Par exemple ces personnes qui assistent à de multiples agressions commises par des maghrebins et persistent à affirmer que l’immigration massive est une chance pour nous et à traiter de racistes ceux qui osent critiquer le port du voile ou la lapidation des femmes.

    On a pas encore tout cela aux Etats Unis!

    -Nous vivons dans un pays liberticide ou l’on a plus le droit de dire ce que l’on pense sous peine de condamnations multiples (j’en profite pour saluer le travail de Mr Millière qui fait face à de virulentes opositions et qui sait garder sa force et son courage pour se battre).  Un mot qui ne plait pas? les insultes pleuvent: "raciste", "fasciste", "extremiste", "intolérant", "capitaliste barabare"… Les Etats-Unis sont connus pour la prépondérance des libertés individuelles, seul moteur efficace au développement économique, social, intellectuel…ne leur enlevons pas cette noble caractéristique.

    -petit précis historique pour les détracteurs de la politique de Bush: C’est cette politique étrangère qui nous a sauvé,nous francais, à trois reprises (1917, les Etats Unis entrent en guerre contre l’Allemagne…1941, les Etats-Unis entrent en guerre contre les puissances de l’Axe… 1946, Churchill parle du "Rideau de fer", manifestation du début de la Guerre Froide qui verra s’oposer Etats-Unis et URSS). Sans l’intervention de l’Amérique en Europe pour sauvegerder la démocratie, qui sait ce que nous serions devenus? Est il donc sensé de critiquer la poursuite de cette politique,d’autant plus face à un nouvau totalitarisme? Effectivement, la geurre pourrait être mieux menée, mais si nous la soutenions, elle serait beaucoup plus efficace. Si l’Onu était intervenue en Irak aux côtés des américains, l’affaire aurait été pliée en 3 ans maximum. Au lieu de ça, nous sommes restés à l’écart et nous nous complaisons à commenter les difficultés des soldats de la Coalition, tout en critiquant mollement les exactions chinoises au Tibet.

    -Critiquer le capitalisme barbare qui détruit les économies barbares? Pourquoi pas. Mais n’oublions pas que depuis 1945, nous vivons de ce capitalisme et nous en profitons bien. Exploitons ses avantages, mais sachons accepter ses défauts, sans les remettre brutalement en cause… Nous comparons la crise des subprimes à 1929? C’est dans notre droit mais une fois de plus, ne passons pas outre le fait que c’est aprés 1929 que les Etats-Unis sont devenus le pays le plus puissant du monde.

    -Soyons logiques quelques instants et procédons par rapports de causes à effets: nous savons pertinemment qu’en France, les médias sont majoritairment de gauche (qui remet cette affirmation en doute?) et ils aiment à nous imposer leur vision des choses, nationale comme internationale. On voit aussi que ces mêmes médias nous présentent les Etats-Unis et Israel comme étant des Etats neo-colonialistes, extremistes et  fascistes. Reflechissons. Devons nous donner crédit aux médias de gauche, nous qui sommes des êtres rationels? En toute logique, pour contrer les idées de gauche, il faudrait les inverser! reconsidérez maintenant vos critiques envers George Bush…

    -Enfin, je préfére préciser ici même que je ne considére pas les français comme des abrutis profonds, que certes le pays est corrompu, mais beaucoup savent élever la voix pour défendre la Démocratie et l’Occident (je fais allusion aux 4 Vérités, mais pas uniquement…). Nous sommes beaucoup, mais nous sommes discrets, car nous sommes les premières victimes d’injures telles que "raciste" ou "extremiste" .

    Par conséquent, soyons solidaires, notamment avec Mr Millère et surtout avec nous même.

    Répondre
  12. grepon le texan

    22 mars 2008

    Ben, pour les impots, comme vous dites, ca devrait etre une evidence pour tout le monde qu’une hausse d’impots sur les entreprises ce traduit par une hausse de prix , qui a comme resultalt que c’est toujours le citoyen consommateur qui paie les impots.  Le gouvernement ne fait rien d’autre que redistribuer la pourcentage qu’ils ne mettent pas dans leur propre poches.  J’ecrit "poches" au pluriel car le gouvernment dans un pays aussi socialiste que la France est un union de priviligees employees a vie qui se votent (il sont un bloc tres important de l’electorat) toujours est encore plus de priveleges et exceptions.     Les impots sont redistribue d’abord a un bloc de la civilisation qui a reussi a s’installer au pouvoir, =avant= que ce qui reste est redistribue aux autres.

    Pour le safety sur le 92, ou le 1911, ou toute ature flingue, l’operation se fait avec la pouce.  Probleme:  quand l’adrenaline pompe, ce geste automatique, aussi entraine soit-il, n’est trop souvent plus la au moment utile.   Le port cache implique le plus souvent une attaque surprise sur votre personne.   Adrenaline.    Pour les militaires et police, les "safety" ont beacoup plus de sens.   Les police sont rarement attaque par surprise.  Les militaires operent en groupes.   Tous les deux sont en uniforme.   Il y aussi un element de proces civil impliquant les safety ou manque de safety comme pieces de evidence qui ont mis un delais sur la fin des safety.   Le 92 etant je crois sidearm militaire, aucun surprise qu’il a un safety.   Entrainez vous bien avec ce safety, mais sachez que que ce safety, plusieurs scenarios sur dix, vous empecherais de pouvoir tirer, par disparition simple de dexterite fine.    Tirer sur la detente ne demande pas la dexterite fine(muscles plus haut, mouvement bien plus simple a orchestrer).    Enlever la safety, oui.

    Répondre
  13. vitruve

    22 mars 2008

    mon post aussi , est passé à la trappe, c’est vrai qu’attaquer GM sur ce site c’est s’en prendre à des fondamentaux …
    Mieux vaut laisser s’extasier des irresponsables qui pérorent sur le fait de laisser son flingue en permanence avec une balle dans le canon (voir plus haut) dans l’espoir que le petit dernier mette une praline dans le bide de maman, peut-être?

    Ou se situe l’indécence, modérateur?
    dire que Millière rappliquera en France chaque fois qu’il aura une ratoune à changer gratuitement grâce à la MGEN, alors que ça lui coûterait bonbon en Floride
    ou alors prôner les armes à feu dans toutes les mains des gogols..avec les résultats connus outre atlantique?

    Répondre
  14. Anonyme

    22 mars 2008

    Toujours ce petit pincement au cœur de joie lorsque l’avion atterrit à Roissy pour un retour à la maison.

    Au débarquement, il n’y a que deux guichets des Douanes qui fonctionnent et la queue est interminable, des milliers de personnes se bousculent sans ménagement, de plus, la récupération des bagages est pénible, des voyageurs s’agglutinent par centaines autour des tapis roulants et bloquent le passage, situation devenue classique et banale…  Allez encore un peu de patience et on pourra attraper un taxi pas aimable, après une petite heure d’attente et de bousculades incessantes. Il ne faut surtout rien dire, autrement, on risque de prendre un mauvais coup.

    A la lecture des informations, on peut constater que le débat sur la mort de Chantal S. est toujours d’actualité. De quoi s’agit-il ? Une femme est atteinte d’une maladie incurable et souhaite mourir dignement. Rien à dire. Simplement, pourquoi ameuter les médias, la Présidence de la République, la Justice ? Il suffit simplement de demander au personnel soignant d’aider à un départ digne et discret, et tout se passe sans bruit ni fureur, la Loi autorise cette procédure en toute légalité. Que cherchait donc, Chantal S. ? Une nouvelle loi pour régler son problème personnel ? Dans quel but ? Pour quelles raisons ? La conscience personnelle ne suffit-elle pas ? J’entends encore les cris de douleur de mon père qui réclamait qu’on abrège ses souffrances, et après une discussion avec son médecin traitant à l’hôpital, il est parti 48 heures plus tard, apaisé, serein, sans l’intervention massive des médias et tout le toutim… Exception française où même la mort doit être réglementée, légitimée par une énième loi ?  

    Un groupe d’une vingtaine de «maghrébins» a attaqué des consommateurs dans un fast food, a tué un Chinois à coups de couteaux, et a blessé grièvement son ami qui déjeunait avec lui. Rien, pas un mot sur cette info dans nos médias experts en omerta, en mensonges, en calomnies et en désinformation de haut niveau, préoccupés au plus haut point par la culotte de Carla et la Rolex de Sarko.  

    Nos torchonistes, AFP-AGENCE TASS en tête, ne sont préoccupés que par le sort des pauvres arabes de Gaza, qui approuvent à 84% le massacre de 8 étudiants, commis dans une école religieuse de Jérusalem, ces damnés de la terre seraient victimes de la barbarie des Nazis-Israéliens qui se vengent sur eux à cause de la Shoah. Oui, oui, oui… Ils sont allés jusqu’à montrer la maison détruite du terroriste, alors que le lendemain, on pouvait la voir bien debout, recouverte de drapeaux du hamas et du hezbollah, tandis que la mère de l’assassin exhibait fièrement ses photos à des correspondants très friands de ces saloperies. Comment marquer les limites entre Démocratie et Connerie ?  

    Allez, un coup d’œil sur les chaînes d’information pour voir ce qui se passe en France, et là, on peut voir pour la énième fois, des groupes de manifestants, drapeaux de la CGT au vent, défiler pour réclamer… Quoi au fait ?

    Les commentaires des magazines parlent tous des dernières élections et de la branlée reçue par l’UMP dont les représentants annoncent qu’il s’agit d’un réajustement technique (sic) et font des prouesses et des circonvolutions pour ne pas dire qu’ils ont perdu.

    En zappant, on apprend, images à l’appui, que le trader de la Société Générale a été libéré sous contrôle judiciaire, mais on attend toujours qu’un torchoniste non autiste, nous explique comment ce jeune homme a pu, sans difficultés particulières, perdre 5,4 milliards d’euro.

    Un peu plus loin, on apprend que Air France-KLM veut se payer Alitalia, alors que la France bloque brutalement toute tentative étrangère d’acquérir une société/groupe français au nom d’un «patriotisme économique». Bizarre, bizarre…

    Là, on fait allusion à un compte bancaire ouvert au Japon par Chirac qui s’élèverait à 30 millions d’euro, dont l’origine est inconnue, qui daterait de l’époque où il allait assister aux tournois de sumo à Tokyo. Bien entendu, pas un mot sur ce gangster qui a pillé les caisses de l’Etat pendant 40 ans…

    Sur le câble, un rapport d’Amnesty International annonce que le TASER aurait provoqué la mort de 240 personnes. Bigre ! Bien entendu, aucun torchoniste ne dit qu’il s’agit d’un pur fantasme et que cette ONG toujours très sélective dans ses dénonciations, est sous le coup d’une plainte pour diffamation et accusations non fondées; merci Internet !

    Tiens, ici on parle de la situation au Tibet et des massacres de civils en cours, les seules images qui parviennent sont une sélection des services de sécurité chinois dont tout le monde connaît la fiabilité. Au cours d’un débat sur ce sujet, certains s’en prennent à Sarkozy qui ne dénonce pas vigoureusement cette atteinte aux Droits Humains, tandis qu’un groupe d’excités socialistes interpelle Kouchner, Rama Yade et Rachida Dati, qui ne se font pas assez entendre…

    Là, Manu Chao, invité d’honneur d’une émission nocturne, nous affirme que Hugo Chavez est sur le point de créer une société plus juste, plus humaine, plus équilibrée, tandis qu’il balaie d’un revers de la main l’objection de sa persistance à soutenir des dictateurs sanguinaires. Ouais, nous avons dans notre beau pays, le petit facteur de Neuilly et d’autres tarés qui pensent encore, que le salut viendra du communisme, un peu comme les nazislamistes qui soutiennent que le coran est la solution à tout ce qui va mal sur la Planète. Curieuse similitude n’est-ce pas ?  

    Allez, hop, j’arrête là, autrement mon post va faire dix kilomètres de long !

    Oui, Guy Millière, après la joie du retour en France, la grisaille et le désarroi nous envahissent au point de nous donner envie après quelques jours, de repartir respirer un peu de fraîcheur, loin de cette ambiance mo…rose/rouge…   

    Netchayev

    Répondre
  15. Luc SEMBOUR

    21 mars 2008

    Personnellement, je suis obligé de reconnaître que c’est chaque fois à la syllabe près que je souscris au discours de Guy Millière. Ses descriptions et observations recoupent toujours très précisément ce que je vois.

    Tout y est très noir et pessimiste, mais je n’y trouve rien d’exagéré. Pourquoi vouloir voir en rose ce qui est calamiteux? Sa voix et sa plume sont très utiles et une excellente référence qui permet d’ancrer leurs répères à ceux qui baignent dans le bocal français et européen. Peut-on espérer demander au poisson rouge de VOIR l’eau de son bocal?

    De tout ce qu’il écrit, je n’ai (mais pas aujourd’hui) qu’une petite divergence sur l’analyse de l’islam où il adopte intégralement la version officielle aux USA: "l’islam est une religion respectable, sauf ses extrémistes qui sont des terroristes". Sur le fond, je ne crois pas du tout à cette position, même si elle est la seule praticable politiquement pour l’instant. Mais je fais confiance au pragmatisme des USA pour un jour mettre le holà aux conséquences de cette attitude et pour réformer cette ligne officielle.

    Comme M. MILLIERE, je vis aussi assez fréquemment hors de France (UAE, Luxembourg, Canada, Bahamas et Floride). ceci explique sans doute cela.

    LS à Abu Dhabi

    Répondre
  16. Marc P

    21 mars 2008

    d’accord avec vous  cher G Millière ,
     il y a 100 endroits dans le monde ou il y a plus d’espaces de libertés qu’en France .Qu ‘attendre d’un pays ou l’on n’est meme pas libre de choisir son systeme de retraite ou de protection sociale…
    nous sommes dans un systeme totalitaire , confiscatoire, ou tout devient interdit , surveillé , déconseillé, dangereux , ou le principe de précaution regne partout et interdit tout . Un pays fonctionnarisé et assisté , ou meme les plus battants n’ont plus l’energie pour s’expatrier .Pour respirer l’air de la liberté , loin de ce pays déprimant (et donneur de leçons à la terre entière !!) , il reste les vacances hors de France (en plus c’est moins cher ) .

    avec toute ma sympathie.

    Répondre
  17. Ben

    21 mars 2008

    Avec le Beretta 92, il suffit de prendre l’habitude de désactiver la sûreté juste après avoir dégainé. La pratique régulière de ce geste le rend automatique. Ce n’est qu’un petit mouvement du pouce. Le ’92 est aussi bon pour la santé que d’autres pétards. Je suppose que même des balles blindées conviennent sur on prend la précaution d’en tirer deux dans chaque maladie. Les hollowpoints ne sont pas disponibles dans mon bled arriéré, mais les softpoints le sont; elles expansent aussi.

     Je n’aime pas les taxes et porter une arme me semble naturel. D’ailleurs j’écris un blog intitulé "Á bas les taxes!" où je démontre que les taxes n’ont pas le droit d’exister. La taxe est intrusive. L’intrusion n’a pas le droit d’exister. Donc la taxe n’a pas le droit d’exister.

    Des gens taxent les entreprises pour avoir l’argent des entreprises. Pour compenser cette perte, elles doivent augmenter leurs prix de vente. Les gens ont plus d’argent mais les marchandises sont plus chères. Donc ils n’achètent rien de plus. L’argent taxé ne fait rien acheter de plus, donc il ne vaut rien. C’est simple à démontrer. Si tout le monde comprenait ça, plus personne ne convoiterait l’argent taxé; les taxes disparaîtraient.

    Répondre
  18. grepon le texan

    20 mars 2008

    Pour les commentaires sur le prochaine ecroulement  des EUA, c’est n’est rien q’un "business cycle" qui s’epuise un peu.   Des banques se rachette.  Il y en est qui perdent et ceux qui gagnent.  Il y a un petit ralent de croissance, voire une minute de decroissance qui est tellement faible qu’on a du mal a declarer que c’est en cours, a moins d’attendre un bon semestre pour les statistiques.   Pendant ce temps la, la taux de desemploi ici, et la train de vie meme des pauvres de chez nous, est une impossibilite chez les socialistes.  Les taux d’echanges?   Je commence a avoir des propositions de business d’export serieuses venant du Chine, de l’Amerique Latine, et du Moyen Orient pour les produits que je fabrique.  Pour cash.  De gros commmandes.   Le truc:  Comment vais-je trouver les employes?   Il va falloir que je hausse la paie.   C’est ce machin "supply" et "demand", encore et encore…

     Le probleme que je vois avec le Beretta 92, le 1911, et beaucoup d’autres, pour le port cache(concealed carry) c’est le "Safety".   Il n y a en a pas sur mon Sig p229 en =DA/SA=.   C’est trop bien connu que sous le stress la dexterite fine n’est plus la, alors ce "Safety" devrait s’appler un "Danger", car le truc ne fait pas "boom" au moment cle, et ca devient vite nuisible a la sante dans un lutte qui est en moyen de 3 a 7 metres de porte d’un jeune con plein d’adrenaline et/ou drogue.   Donc, le seul safety interessant est l’entrainement(le doigt qui ne touche pas la detente que pour le tirer), puis le "pull" plus long et plus difficile des systemes DA/SA ou DAO.   Ce genre de flingue, le meillieurs pour la sante du proprietaire, est est a portee, et a etre stockee, avec une cartouche =dans la chambre=, ….chez moi le plus souvent une frangible en .357 Sig, mais parfois c’est un mechant hollowpoint.   C’est mieux de les melanger a mon avis.  C’est c’est une pure question de gout par contre, des que c’est des balles de "personal defense", en surpressure si le flingue peut supporter.   Les .357 Sig sont tous en surpressure d’origine, ce qui donne une energie destructive assez terrible.

    Répondre
  19. EIFF

    20 mars 2008

    Ben Laden cible l’UE et le pape sur les caricatures de Mahomet

    (Reuters) – Cinq ans exactement après le déclenchement de l’invasion de l’Irak, le numéro un d’Al Qaïda, Oussama ben Laden, a diffusé mercredi sur internet un message audio dans lequel il s’en prend à l’Union européenne et au pape concernant les caricatures du prophète Mahomet parues dans la presse européenne.

    Dans un message d’un peu plus de cinq minutes, Ben Laden menace l’UE de châtiments graves au sujet de la reparution dans certains journaux de ces caricatures considérées par nombre de musulmans comme un affront à l’islam.

    Selon lui, ces caricatures, qui initialement avaient été publiées en septembre 2005 par un journal danois, le Jyllands-Posten, participent d’une "croisade" avec laquelle le pape Benoît XVI a partie liée.

    La colère des musulmans avait éclaté pour l’essentiel lorsque ces caricatures avaient été reprises par une série d’autres journaux européens en 2006.

    Au moins 50 personnes avaient alors péri dans des manifestations qui avaient touché nombre de pays contre la parution de ces caricatures. Les organes de presse qui les ont publiées estiment qu’ils n’ont fait là que défendre la liberté d’expression.

    Le message de Ben Laden diffusé mercredi est titré énigmatiquement "La riposte sera ce que vous verrez, pas ce que vous entendrez".

    Ce message est, a priori, le premier de Ben Laden depuis le 29 novembre, jour où il avait demandé aux pays européens de retirer leurs troupes d’Afghanistan.

    Le 7 septembre 2007, Ben Laden était apparu dans un document vidéo à l’approche du sixième anniversaire des attentats de 2001, pour estimer que les Etats-Unis demeuraient vulnérables, en dépit de leur puissance économique et militaire.

    Répondre
  20. Anonyme

    20 mars 2008

    "P. Morgan rachète Bear Stearns pour une bouchée de pain La cinquième banque de Wall Street, plombée par la crise de l’immobilier, vient d’être sauvée de la faillite par l’une de ses rivales". Formule ornée pour nous faire savoir qu’avec la complicité de la banque centrale américaine, un géant de la finance en a mangé un autre.

    Guy Millière est-il mal informé ou préfère-t-il parler d’autre chose ?

    Voila en tout cas de quoi tempérer sa vision de l”Eden et du pseudo libéralisme de l’oncle Sam. En attendant la suite.

    Répondre
  21. Jaures

    20 mars 2008

    Une fois de plus mon post a été "égaré". Je vous laisse donc avec votre webmaster en bonne compagnie et Millière peut s’en aller dorer sereinement sur sa plage de Miami.

    Répondre
  22. Ben

    19 mars 2008

    Wow pour le Sig-Sauer, même si je préfère le Beretta 92. Je répète souvent ceci : La Belgique a 10.500.000 habitants. Le monde en a 6.600.000.000; ça fait 628 étrangers par Belge. Donc chacun a 628 investisseurs, acheteurs et vendeurs potentiels. Il suffit de détaxer massivement pour profiter de leur commerce. En France, la proportion est différente : vous avez 106 étrangers par Français. Supprimez vos taxes et vos impôts et leur prospérité se déversera sur vous. Et sans la dictature des taxeurs, vous serez libre de porter une arme aussi.

    Répondre
  23. Jean-Claude THIALET

    19 mars 2008

    19/03/08    – "Les 4-Vérités"

    Incorrigible Guy MILLIERE. Il dénonce à longueur de colonnes les tares de la FRANCE (pourquoi pas si c’est objectivement fait), mais chaque fois qu’il va aux ETATS-UNIS, c’est pour en rajouter une couche ! Et il revient du Pays de l’Oncle SAM sur l’air du "tout va très bien Madame la Marquise" de l’autre cîté de l’Atlantique ! Je lui suggère quand même de se souvenir de la parabole de la Paille et de la Poutre. La situation  –  l’état, devais-je dire  – des Etats-Unis rongés par les subprimes, le coût de plus en plus insupportable de la Guerre d’IRAK (tout juste 5 ans aujourd’hui), le déficit de la balance commerciale, la dégringolade accéleré du dollar qu’on laisse flotter (en attendant qu’il ne soit plus la monnaie de référence ?), les scandales qui défraient régulièrement les chroniques (ainsi récemment dans la Grosse Pomme),  rien ne permet à Guy MILLIERE de nous dire qu’il est de plus en plus "frappé par les multiples anomalies et aberrations qui marquent la société française." (sic). Car, ne lui en déplaise, la Société américaine (j’entends par là les élites) ne manquent pas, elles aussi d’anomalies et d’aberrations.

    Et je suggère à Guy MILLIERE de réaliser son prochain voyage au Litcheinstein pour voir comment ce petit pays parvient à s’en sortir (par le haut !) alors qu’il ne dispose d’aucunes ressources naturelles. L’argent sale n’explique pas tout ! Il est vrai que cette minuscule Principauté est à l’abri de la démocatie telle qu’elle fonctionne tant en France quaux Etats-Unis, mais aussi de la vague d’immigrés qui submerge les deux pays… Elle a conservé son identité et son âme, elle !

           Cordialement, Jean-Claude THIALET

    Répondre
  24. grepon le texan

    19 mars 2008

    Ce genre d’obstructionisme est courant dans certaines villes americaines, au nom d’une discrimination feroce contre:  les voitures, et evidemment contre la pollution, l’economie "non-soutenable", la croissance, etc.   C’est a la monde dans les villes les plus liberales des "blue states", qui ne produisent pas assez d’enfants pour se remplacer, qui se trouve vide de startups, d’dinflux de capitale, de capitale humaine, et sousmerge dans des problemes de dettes publique.   La difference avec la France et l’Europe generalement est que les americains peuvent fuire ce genre de villes ou etats vers des etats plus respectueux de la liberte, ayants plus de confiance dans l’individu et/ou le privee, la famille…

    Dans mon cas personnelle, je detenais toujours mon passeport americain lorsque j’ai compris combien la France est rigide en matiere d’etablissement et reglementation d’une startup.   J’ai liquide mes affaires en France apres 10ans, en faveur d’un zone de liberte.  Aujourdhui je porte mon Sig-Sauer tous les jours, je suis engage dans le capitalisme, et optimiste.   Evidemment nous battons meme ici contre les socialistes et leur imposition de couts de transactions, interdictions, reglementations, etc, au mieux.    Prenons Obama…le senateur americain ayant le record de vote le plus gauchiste qui soit au senat americain, meme pire que Ted Kennedy.  I kid you not.

    Répondre
  25. Anonyme

    19 mars 2008

    Mr Millière, revenant à Paris par un matin de grisaille, fatigué après votre nuit d’avion et déprimé à l’avance de retrouver votre pays d’origine, vous vous désespérez de quelques glissières et de murs et en déduisez illico presto la soviétisation avancée de la France… Pas comme un peu d’exagération là?

    La perspective éventuelle d’une crise financière majeure, d’ailleurs largement due aux dysfonctionnement de l’économie américaine, aurait peut être été un sujet plus intéressant à traiter, ne serait-ce que pour éclairer notre lanterne.

    Ce qui cloche avec vous Mr Millière, ce n’est pas le fond c’est la forme. La France a certainement besoin de plus et surtout de meilleures réformes (tout sauf Attali) mais pourquoi être aussi caricatural dans vos prises de position, cela vous nuit plus qu’autre chose.

    Ne savez-vous pas que malgré tout, le débat politique existe en France? que de nombreuses voix s’élèvent contre les choix de la majorité à Paris et dans bien des grandes villes? Bon c’est vrai que gauche comme droite n’ont rien compris…

    Je ne peux par ailleurs que vous inciter à la prudence quant à la fréquentation de Mr Glucksman. Il reste un ancien staliniste ("oui mais j’avais 17 ans!"), un ancien maoïste ("oui, mais c’était une erreur!"), enfin, un type qui s’est beaucoup trompé. Et encore récemment sur la guerre d’Irak.

    Pourquoi encore agiter tant d’idées et avoir tant de projets, le prix de la liberté par exemple, avec l’institut Turgot si vous avez dépassé le stade du désespoir. Pourquoi autant de manichéisme, France merdique, USA merveilleux? Ne gagneriez-vous pas à mettre un peu d’eau dans votre gnôle, pour la faire passer?

    Pour être tout à fait honnête moi aussi je n’ai pas été voté. l’UMPS, j’en peux plus.

    Cordialement,

     

     

     

    Répondre
  26. EIFF

    19 mars 2008

    Contrairement à ce que semble penser monsieur Millière le monde ne se réduit pas heureusement à Los Angeles et San Francisco, et les Français ont perçu le coup de bluff du rapport Attali qui voulait nous conduire tout droit dans l’enfer orwellien écolo-nomade et désintégrationniste de l’ancien sherpa mitterrandien.

    L’abstention record lors des municipales de dimanche dernier démontrent que les Français ne sont pas dupes de cette clique politicienne qui pratiquent le copinage et les petits arrangements pour nous maintenir en esclavage le plus longtemps possible et nous faire cracher nos zeuros. L’avenir repose désormais entre les mains de la droite dite de gouvernement, le temps des gadgets et des coups médiatiques prend fin, le président Sarkozy doit aiguiser ses objectifs pour la France et ne plus céder un pouce au socialisme et à la pensée unique immigrationniste, sinon, après la faillite viendront les catastrophes.

    Répondre
  27. Anonyme

    19 mars 2008

    pourquoi vous êtes revnu en France ?

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)