Laissez les entrepreneurs s’occuper du chômage !

Posté le janvier 21, 2015, 10:29
3 mins

On entend, depuis longtemps, nos po­litiques nous dire qu’ils se battent contre le chômage.

Mais quand donc vont-ils comprendre que le chômage n’est que la conséquence de leur décision de se mêler de tout et de « faire des lois » en nous affirmant qu’ils ont ainsi bien « travaillé » ?

Ils n’ont jamais essayé une chose simple : arrêter de s’occuper de tout et laisser les chefs d’entreprises faire leur travail.

Malgré ses études prestigieuses, à HEC, puis à l’ENA, Normal Ier n’a jamais travaillé en entreprise et il ne sait pas comment ça marche. C’est, d’ailleurs, aussi le cas de tous ceux qui sont autour de lui…

Lorsque j’étais dirigeant d’entreprise, j’ai convoqué, un jour, dans mon bureau, trois administrations qui, chacune, me de­mandait d’appliquer un taux de TVA différent pour un produit médical que j’importais pour les hémophiles.

Je ne vous parlerai pas du colonel qui m’a écrit pour me dire qu’il manquait une paire de gant de chirurgie dans les 5 000 que nous avions livrées et qu’il avait fait recompter deux fois. La lettre et le timbre coûtaient plus cher que la paire de gants et il m’était impossible de lui en renvoyer une.

Toute la commande a donc dû être refaite pour 4 999 gants, afin d’être en conformité avec ce qui avait été reçu !

C’était en 1984 et, depuis, les contraintes et autres réglementations contradictoires n’ont pas diminué – loin s’en faut !

Le chômage diminuera lorsque les politiciens s’occuperont de ce pour quoi ils ont été élus et laisseront les patrons développer leur affaire comme le font tous les autres pays.

Mme Duflot vient de mettre au tapis toute la filière du bâtiment avec ses théories fumeuses. Mme Taubira fait de même avec la justice et Mme Touraine avec le monde médical. Quant à l’école…

Le Code du travail suisse est cinquante fois moins important que le français. Que je sache, la Suisse n’est pas un pays sous-développé et les ouvriers n’y sont pas exploités !

Dernièrement, notre président affirmait, en direct à la télévision, que les emplois aidés ne coûtaient rien puisqu’ils étaient « payés par l’État ». Après ça, ne nous étonnons pas de l’état de la France !

Bernard Petraman

11 réponses à l'article : Laissez les entrepreneurs s’occuper du chômage !

  1. JEAN SANS PEUR

    22/01/2015

    Autrefois à l’école, le Certificat d’Etudes, passé à 14 ans, était mille fois supérieur au bac actuel. Très peu de bacheliers d’aujourd’hui auraient été reçus !!!! Et c’était généralement des petits paysans qui savaient bien lire, écrire, compter et faire du calcul mental! Ils respectaient profondément l’école et leur instituteur. Et bien rare étaient les immigrants…
    Les gouvernements successifs ont abaissé sans cesse les niveaux pour que les immigrants qui nous envahissent profondément puissent être au niveau sans aucune honte.
    Quels résultats aujourd’hui et quel gachi payé par nos contribuables et non pas par ces politiques imbéciles et terroristes… Et l’on s’étonne que ces gens qui ne s’intégreront jamais, à quelques exceptions près et qui nous haïssent font de puissant terroristes… Avant les attentats d’il y a 2 semaines il y en avait 1.200 en France, mais comme les mensongent en cachent sans cesse d’autres on en est à 3.000. Et demain ils seront 10.000? Il manque une bonne révolution ou une bonne guerre civile puisque la guerre est déclarée par nos politiques!!!!

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      22/01/2015

      j’ ai eu, d’ abord la curiosité, ensuite la surprise de parcourir un jour dans une bibliothèque publique de village, lors d’une exposition sur l’ Ecole de la République, un livre de ce que de nos jours on dirait de Mathématiques pour les candidats au C.P. ( dans les années 1920 – 1930 ) … avec au programme l’ étude des … coniques et des équations du second degré … j’ ai également eu le mauvais esprit de montrer ce livre à une ProfesseurE des Ecoles ( directrice ) et à un Professeur des Ecoles ( directeur ) qui fort gênés m’ ont  » avoué  » qu’ ils n’ y comprenait … goutte, la Directrice m’ avouant même que c’ était son mari ( technicien en électricité ) qui lui préparait ses cours de maths ! leur formation à l’ origine avait été la … sociologie !

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        22/01/2015

        qu’ ils n’ y comprenaiENT …

        Répondre
      • MC

        22/01/2015

        @quinctius cincinnatus

        Cela ne me surprend pas du tout !
        Le problème est aujourd’hui, (dans un premier temps), de pouvoir trouver des enseignants, sachant qu’ils vont se faire chahuter (pour n’employer que ce mot) et qu’ils ne pourront ou ne sauront pas se faire suffisamment respecter pour faire leurs cours.

        Dans un deuxième temps, il faudrait pouvoir trouver des enseignants aptes dans la matière à enseigner. Or, qui veut encore devenir enseignant aujourd’hui ?
        Ils sont malmenés par les élèves et leurs parents ainsi que par l’éducation nationale et perçoivent des salaires qui ne sont pas mirobolants !

        Vous me rétorquerez que les enseignants ont de nombreuses vacances, (d’accord) mais les cours destinés aux lycéens et aux classes prépa. doivent être préparés en amont et les sempiternels souhaits de l’éducation nationale n’aident guère……

        Répondre
        • 24/01/2015

          « l faudrait pouvoir trouver des enseignants aptes dans la matière à enseigner. »
          c’est lassant de voir qu’à chaque fois qu’on parle d’enseignement, on parle toujours du second degré. Le plus important pour moi étant le premier degré, car c’est l’enseignement des bases, qu’on ne rattrape jamais si on l’a zappé.

          Répondre
          • MC

            24/01/2015

            @philiberte

            Vous avez raison ; tant que l’enfant n’a pas appris à lire, à écrire et à compter, il est inutile d’aller plus avant.

    • MC

      22/01/2015

      @JEAN SANS PEUR

      Vous avez parfaitement raison en ce qui concerne l’école.

      Répondre
  2. Roger Saint Pierre

    22/01/2015

    Francis Blanche avait interprété jadis un sketch dans lequel un certain « Machpro » appelait la Seita pour se plaindre que, dans la boîte de 500 allumettes qu’il avait achetée, il n’y en avait que 499. C’était prémonitoire !

    Répondre
  3. MC

    21/01/2015

    @Mr Petraman

    Malgré ses études prestigieuses, à HEC, puis à l’ENA, François Hollande n’a jamais travaillé en entreprise et il ne sait pas comment ça marche. C’est, d’ailleurs, aussi le cas de tous ceux qui gravitent autour de lui…
    Les fonctionnaires de l’UE sont souvent dans le même cas !

    Le chômage diminuera lorsque les politiciens s’occuperont de ce pour quoi ils ont été élus. Mais ils se croient obligés de se mêler de tout, socialisme oblige ?!

    Même cas pour Mme Duflot, elle vient de mettre au tapis toute la filière du bâtiment avec ses théories fumeuses. Elle se dit écologiste, mais veut bétonner la France et planter des éoliennes….. elle ne fait que de la politique politicienne.

    Mme Taubira est en train de détruire la justice, parce qu’elle est une inconditionnelle de l’immigration et à mon avis anti métros, anti blancs, sinon pourquoi s’acharnerait-elle contre les « souchiens » comme elle le fait ?

    Mme Touraine se met à dos le monde médical. Ce qui n’est pas une réussite !

    Quant à l’école, le mamouth de l’éducation nationale devrait être réformé depuis fort longtemps. Ce ne sont pas les nouvelles réglementations qui arrangeront la situation.
    L’école : instruction publique devrait apprendre aux enfants à lire, à écrire, à compter et à devenir des citoyens responsables.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      22/01/2015

      oh vous savez de mon temps ( comme on dit ) mon prof de maths en terminale ( qui était un membre du groupe Bourbaki ) disait que les nuls préparaient H.E.C. ou l’ E.N.A.

      Répondre
      • MC

        22/01/2015

        @quinctius cincinnatus

        On peut supposer qu’il disait vrai en constatant les performances de ceux qui en sortent !
        Certains devraient se sentir visés, vous ne trouvez pas ?

        Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)