Le cerveau des jeunes Français est lessivé

Le cerveau des jeunes Français est lessivé

La Fondation pour l’Innovation Politique a publié, début janvier, une étude sur la façon dont les jeunes gens des cinq continents voient leur futur. “L’Express” a réalisé un dossier de huit pages consacré au sujet. Les résultats pour la France sont, comme on pouvait s’y attendre, catastrophiques. Les jeunes Français sont les plus pessimistes par rapport à l’avenir (pour trouver des chiffres pires, il aurait sans doute fallu élargir l’étude à des pays en guerre civile comme le Soudan ou le Kenya).
Ils sont les plus fatalistes, ceux pour qui l’avenir semble le moins prometteur, ceux qui voient le plus une source de menace dans la mondialisation. Plus inquiétant encore, ça indique une situation difficilement remédiable : les jeunes Français sont aussi les plus rétifs à toute forme de flexibilité, d’adaptation, d’ouverture à l’innovation, ceux qui placent au plus haut la soumission au regard des autres et l’obéissance.
Ils sont aussi, aspect riche d’interrogations ou de conflictualités futures, ceux qui se révèlent les plus rétifs à payer pour les vieilles personnes. La « pollution » ou le « racisme » les obsèdent particulièrement.

Les rédacteurs en restent au constat, sans aller beaucoup plus loin. Les journalistes de “L’express” y voient un reflux complet de « l’esprit de mai 1968 », quarante ans après. Pour ce qui me concerne, j’y discerne ce qui vient composer le diagnostic d’une maladie profonde et peut-être irrémédiable.
J’y discerne aussi les traces de tout ce qu’a disséminé, depuis au moins quarante années, le « politiquement correct ». Comment être optimiste lorsqu’on pense que l’être humain pollue, et plus encore Occidental ? Comment avoir confiance en soi lorsqu’on vous dit que les Occidentaux ne se contentent pas de détruire la planète, mais sont en supplément de vils racistes ? Comment regarder sereinement l’avenir lorsqu’on ne cesse de vous le dépeindre sous des couleurs catastrophistes ?

Ajoutez à cela l’idée que les « acquis sociaux » sont un bien précieux, que le capitalisme mondialisé est un monstre inhumain, ou que la recherche scientifique peut conduire à des « monstruosités » telles que les « organismes génétiquement modifiés » que même le gouvernement s’emploie à diaboliser, et ne vous étonnez pas du résultat. Les jeunes Français ont le cerveau très lessivé : ils broient du noir, et on peut les comprendre. Les années à venir leur semblent effroyables, et elles le seront d’autant plus que l’intégralité de ce qui apparaît aux jeunes d’autres contrées du monde, telles que les États-Unis ou l’Inde, comme des promesses fécondes, leur semble n’être qu’engrenages stériles.

Il faudrait privatiser, flexibiliser dans tous les domaines, parler positivement de l’avenir, et ce n’est pas fait. Il faudrait expliquer que l’économie planétaire n’a jamais créé autant de richesses et fait autant reculer la pauvreté, et ce n’est pas fait. Il faudrait réformer de fond en comble l’école et l’université, libérer l’information, ouvrir grand les portes de la connaissance, et ce n’est pas fait non plus. Je sais de quoi je parle puisque j’enseigne à l’université. Je compatis avec les étudiants, j’essaie de leur ouvrir les yeux, mais ce que je fais n’est qu’une goutte d’eau dans un océan. Peut-on inverser des tendances profondément ancrées ? Je suis enclin à penser que non, et à trouver cela infiniment triste.

Les années à venir en France seront vraisemblablement aussi désespérantes que les jeunes Français le pensent, et ils n’ont pas la moindre idée de ce qui pourrait leur apporter le salut. Les blocages sont partout, y compris dans les têtes. Le déclin économique et culturel est enclenché depuis longtemps. Les porteurs de capital intellectuel continueront à partir, des gens venus du Sud continueront à arriver dans l’espoir de trouver du travail et n’en trouveront pas. Peut-on passer du développement au sous-développement ? Nous le verrons dans les années à venir. Les jeunes broient du noir, et ils ont raison. Les plus âgés ne doivent pas s’attendre à vivre une retraite paisible, loin de là.

Peut-être y aura-t-il d’autres émeutes, mais je ne vois pas de guerre civile à l’horizon : les vieux ne se battent pas. Je vois plutôt l’affaissement et la soumission au pire, les anxiolytiques. Ou, pour ceux qui peuvent : l’exil. Sans tarder. D’autant plus que le mal touche, en fait, à des degrés divers, l’Europe entière.

Recommander cet article sur les sites de syndication d’information :

Partager cette publication

(32) Commentaires

  • Anonyme Répondre

    SAS : " un roi n’aurait JAMAIS abdiqué la souveraineté de son royaume"

    Ca, c’est pas dit.
    Mais c’est vrai que la monarchie ne favorise pas, en principe, ce genre d’abandon; Par principe, justement, et c’est la son bon cot
    é, ce support de principes et de valeurs qui permettent a certains de se dépasser, mais aussi par interet, tout comme les plébéiens que tu décris.

    Best,

    Mancney

    03/02/2008 à 16 h 46 min
  • Anonyme Répondre

    SAS : " ca….même toi tu peux le constater mancney."

    Ne me surestime pas!

    Mais bon, c’est vrai qu’il y a des bons cotés, comme dans tout systeme, dans une monarchie… et, oui, tu sais que j’en apprécie certains (sans doute un chouia de mon sang batard!)… et je sais que tu le sais.
    Mais franchement, quelles sont les chances? Un peu dinosaure, votre truc, non?

    Et puis, comme je te dis, je gagnerais en plus des fréquents séjours a l’hotel Bastille, étage petits rebels dissipés. Tu parles d’un avenir!

    Best,

    Mancney

    03/02/2008 à 16 h 39 min
  • sas Répondre

    Mon cher mancenEy……aucun roi de frnace ,mon ami, aucun …..n’a jamais pris autant de liberté avec les lois et le trésor de france …..sue les roturiers apatrides et initiés qui nous dirigent depuis la pseudu révolution française…..

    le marsupilamy de neuilly ne déroge pas……il prend ,se sert, ressert ses copain, établis des traites et des courtisanes en hauts postes….et n’est pas plus démocrate que le frère naboléon bonaparte 1 er du nom….

    Vraiment je ne vois pas ce qu’une monarchie pourrait avoir de pire ….que la caravane burlesque actuelle et qui préside à nos destinées…porte en son sein aujourd hui…..

    ca….même toi tu peux le constater manceney..

    sas

    nb) un roi n’aurait JAMAIS abdiqué la souveraineté de son royaume…..le boutiquier …si

    01/02/2008 à 12 h 58 min
  • Anonyme Répondre

    SAS : " Si c’est un roi qui aime les gaulois avec leurs qualités et leurs défauts…et qui … etc..etc.. "

    – Attends, ton Altesse, ton petit programme, la, je l’achete, mon vieux, et tout de suite, meme.  Mais je ne vois pas pourquoi un King ferait cela, trop occupé qu’il serait a prendre soin de lui-meme, de sa famille, des ses cousins, de ses copains, de sa bande, de ses aristos ….
    Et puis me connaissant, je suis bon pour des s
    éjours répétés a la Bastille…. et toi aussi d’ailleurs… Non, vraiment, ce n’est pas convainquant. A moins que, évidemment, si il déclare la guerre aux ennemis des francais … la, peut etre que… ?
    Tu saisis?

    Tiens, explique donc a ton copain HyperDupont que le roi, lui, ne va pas le censurer…

    Best,

    Mancney

    31/01/2008 à 1 h 40 min
  • Superdupont Répondre

    C’est un excellent condense cher SAS !

    Pas sur qu’il plaise a Guy Miller ceci etant dit puisque mes posts recents ont ete censures……..

     

    29/01/2008 à 8 h 22 min
  • sas Répondre

    Si c’est un roi qui aime les gaulois avec leurs qualités et leurs défauts…et qui surtout n’hésite pas à mettre les mains dans la merde…..qui puisse restaurer l’ordre,la morale et la justice……rendant les politiques et fonctionaires responsables sur leurs couilles….rétablissant une véritable libre concurence….ou les gens seront réeellement rétribués selon leurs propres mérites,travail et productivité…..alors mon gars pas de problème…on remet un roi sur le trone,et on vire les boutiquiers,les putes,les tralouze et la horde de suceurs de queues qui nous polluent et nous pillent depuis un moment déjà et en famille….

    sas

    29/01/2008 à 0 h 35 min
  • sipafra Répondre

    Les jeunes français ont raison et Mr millières vous êtes un laquais du capital qui est entrain de détruire le monde.

    23/01/2008 à 18 h 28 min
  • Anonyme Répondre

    SAS : " A superdupont……ca c’est juste le hors d’oeuvre ?????Tu as déjà une voix …la mienne"

    C’est ca, ton Altesse, c’est ca. On n’a vraiment rien d’autre a f.. tre qu’a militer pour se ramener un roi!  Pourquoi pas un Sultan tant que tu y es!?

    Best,

    Mancney

    23/01/2008 à 4 h 45 min
  • Jean Répondre

    Superdupont, Tant qu’on se croit du bon côté du manche, on peut toujours avoir de "grandes" idées…

    Ne vous est-il jamais arrivé d’imaginer, qu’un de ces jours, vous même pourriez faire partie de ces décérébrés dont vous parlez ?…. Et ainsi être rééduqué à grand coup de pied au cul comme vous le souhaitez pour vos semblables seulement un peu différents de vous.

    Pensez- y !

    22/01/2008 à 19 h 03 min
  • Anonyme Répondre

    Incroyable pour une fois je suis d’accord avec Jean-Claude Thialet !

    Effectivement d’un point de vue anglo-saxon, tout les partis politiques francais sont de gauche, sans exception, meme JMLP.

    Effectivement la juenesse CPF comme la "jeunesse" autochtones ne prennent pas leurs responsabilites…elles s’en vont gaiment, main dans la main vers un avenir fait de Casimirs, de PS3, d’Ipods et de Gangbangs…avec un peu de sang pour epicer tout ca…

    La machine a fabriquer des saussices tourne a plein regime.

    22/01/2008 à 11 h 09 min
  • sas Répondre

    A superdupont……ca c’est juste le hors d’oeuvre ?????

    Tu as déjà une voix …la mienne

    Rajoute aussi se suite…la peine de mort et le bannissement pour les concussionnaires et autres prévaricateurs avec circonstances agravantes dès lors qu’ils ont un mandat public…..confiscation de leurs biens et de ceux de leurs proches si les sommes ne sont pas couvertes……

    Retour sur les 30 dernières années judiciaires, de passées,réanalyse des dossiers et autres laxismes ,à l origine de milliers de faillites ……et scandales honteux….procès des auxilliaires et des magistrats mis en cause à raison….et même sentences que ci-dessus mentionné….

    Ca c’est un programme plein d’avenir….superdupont.

    sas

    21/01/2008 à 12 h 37 min
  • Anonyme Répondre

    SuperDupont, vous etes pour le Roi ou pour la Nation ? Il n’y avait pas de Nation avant la Revolution Francaise….Vous me suivez ? L’empire Austro-Hongrois n’etait pas une Nation !!! C’etait plusieurs peuples vivant ensemble. Voyez ce que l’idee desastreuse de Nation a fait a la Serbie !!! C’est ce que vous voulez le Kosovo en France ? Si on vous suit pourquoi pas la Corse, le Pays Basque, la Seine St Denis et la Bourgogne ? Ou voulez vous en venir avec l’idee de Nation ? C’est quoi la Patrie sinon cet agglomerat tribale et clanique, la mafia, le gouvernement, cette machine dont Florin ne sait meme pas qu’il invoque !!! La veritable definition du cosmopolitanisme: c’est des peuples vivants ensemble sous un corpus de valeurs transcendentale : Les USA, la communaute chretienne, la communaute juive et pourquoi pas le Dharma. C’est ca que les Nationalistes ne veulent pas comprendre, et c’est surtout ca que les technocrates de Bruxelles veulent detruire. Gauche et Extreme Gauche (Lepen) unis ensemble pour detruire 2000 ans d’histoire europeene faites de cathedrales, de palais, de villes batis par des peuples sans passports, sans nations, voyagant et partageant parfois la meme langue, les meme outils. Je vous comprends mieux maintenant Florin… Mais Vous savez, il n’y a pas que le metier d’epicier dans la vie…vendre du vent comme je vous l’ai dit, c’est a la portee de n’importe quel BOBO….Se remplir les poches, moi je trouves ca vulgaire, ca ne m’interresses pas plus que ca. Etre gras et trainer son ennuie dans un centre commerciale, comme je vous l’ai dit, c’est a la portee de toute la classe moyenne en France. C’est ce que les gens qui vous vendent la Patrie vous disent de faire !!! Amasser de l’argent, et rien d’autre, c’est pour les petits bourgeois. Raler parceque le CPF du coin en gagne aussi, c’est bas, indigne, et ca ne mene a rien. Et vous vous vendez quoi ? Moi je ne vends rien… J’ouvres les yeux et je construit les cathedrales du 21eme siecles avec mes freres…je voyage la ou ca se construit… Il n’y a pas que Tapie, TF1, Lepen…ces gens ont leurs admirateurs…tant mieux pour leurs egos…d’autres construisent la realite, et ils ne perdent pas leurs temps a reclamer ou a se plaindre. En faites vous partie ? Il n’y a pas de patrie pour les batisseurs. « Nous voulons chanter l’homme qui tient le volant dont la tige idéale traverse la terre, lancée elle-même sur le circuit de son orbite…  » Filippo Tommaso Marinetti

    21/01/2008 à 12 h 31 min
  • Jean-Claude THIALET Répondre

    21/01/08   – "Les 4-Vérités" –

    Même si le papier de Guy MILLIERE   – à commencer par son titre –   recèle (et non dévoile !) quelques (tristes) réalités d’aujourd’hui, et particulièrement quant aux jeunes qui sont bien tels que nous les a fabriqués l’EDUCATION NATIONALE avec la complicité des prétendues élites et des grands médias, je crains, à la lumière de ses propos, que l’Institut TURGOT ne soit qu’un nième "comité Théodule"  du genre de ceux qui pullulent en FRANCE en s’imaginant qu’on rédoud les problèmes en se limitant à agiter des idées sans vouloir de véritables changements, ni des réformes de fond. 

    A quoi sert-il que la "FONDATION POUR L’INNOVATION POLITIQUE" (sic !) se penche (1)  – après tant d’autres "machins" – sur la façon dont les jeunes Français voient leur futur par comparaison aux jeunes d’autres pays, si c’est   – comme cela devient une habitude dans une FRANCE où les élites confondent le "penser" avec le "faire" –   pour que les gens qui nous gouvernent (et que les "autruches" d’électrices/électeurs ne cessent de réélire^) continuent leurs errances ? Et cela dans tous les domaines, particulièrement ceux ayant trait à l’avenir des jeunes filles et des jeunes gens (2).

    A constater avec réalisme la situation du pays, il est évident que ces jeunes ont plus d’un sujet de craindre pour leur avenir dans un pays laissé à vau-l’eau depuis des lustres par les partis de droite comme de gauche (3) sans cesse réélus en alternance par leurs parents, quand ce n’est pas par eux-mêmes depuis que Giscard leur a donné le droit de vote à 18 ans (NB. je suis de ceux qui, sans revenir au "suffrage censitaire) préconisent que ce "droit" soit réservé à ceux qui sont entrés réellement dans la vie active !). Jugez-en plutôt :

    – des finances et une économie en déroute, des dettes abyssales, une Sécurité sociale véritable tonneau des danaïdes dont les contribuables ne cessent d’essayer de combler le "trou", des entreprises nationales dont l’équilibre financier (et la retraite de leurs salariés !) est alimenté par les contribuables. 

    – des manufactures (celles qui produisent réellement des biens !) (4) condamnées à la fermeture ou à la délocalisation par l’ouverture inconsidérée de nos frontières à des produits fabriqués à l’étranger (pas seulement en CHINE) par une main d’oeuvre bon marché, et, par contrecoup, des dizaines de milliers de chômeurs supplémentaires chaque année. Et, déjà, l’ouverture de nos entreprises de création, de R&D, mais aussi de services qui s’ouvrent de plus en plus largement aux "cerveaux" étrangers tout aussi bien formés (voire mieux) que les nôtres, et bien moins gourmands côté salaire.

    – une immigration grandissante que la FRANCE ne peut plus nourrir, loger et aider, et encore moins employer. Avec pour corollaire des centaines de milliers de jeunes allogènes qui, incapables de s’assimiler (faute, d’ailleurs, de volonté des Pouvoirs Publics, à commencer par l’EDUCATION prétendue NATIONALE), pas même de s’intégrer, sont la cause d’une insécurité grandissante, et même d’émeutes(5). Des banlieues, mais aussi des villes où l’on ne se sent plus en sécurité. REMARQUES. Les jeunes autochtones Français ont là leur part de responsabilité : pour eux, TOUT LE MONDE IL EST BEAU, TOUT LE MONDE IL EST EGAL, que dis-je ? TOUT LE MONDE IL EST PAREIL, comme le leur ont  enseigné les gouvernements, les médias, et bien entendu l’école. Et, au nom d’un humanitarisme de dégénérés, ces mêmes jeunes trouvent que l’on n’accueille pas assez la "misère du monde", que l’on n’en fait pas assez pour elle, etc. Ce qui n’empêche pas qu’ils portent eux-même une part de responsabilités dans la situation générée par cette immoigration de plus en plus "sauvage". N’ont-ils pas reçu à leur naissance un … cerveau ? Ne se montrent-ils pas eux mêmes sourds aux avertissements que s’efforcent de leur donner ceux qui se refusent à jouer les "autruches" ? Je le constate régulièrement dans ma propre famille où les discussions sur certains "sujets de société" sont devenus impossible ! Sur ce point particulièrement sombre, l’EDUCATION NATIONALE et les médias, ainsi que les gouvernements qui par lâcheté ou par démagogie, laissent faire, portent une lourde responsabilité. N’ont-ils pas enseigné (et ils continuent de plus belle !) aux jeunes gens et aux jeunes filles, indigènes comme allogènes, que les générations de Français qui les ont précédés ont pratiqué la Traite (alors que celle-ci était le fruit d’incessantes guerre tribales  – qui perdurent sous d’autres formes aujourd’hui ! – et que le trafic d’esclaves était essentiellement entre les mains d’ARABES) des Africains, qu’ils ont, du temps de la colonisation, pillé, mis en coupe réglée, voire massacré ou violé de malheureuses populations qui, avant leur arrivée étaient prospères, et enfin, obligé les hommes des pays colonisé à se transformer en chair à canon, puis, à la "Libération", à "reconstuire la France" comme on nous le resssasse ad nauseam …

    Au lieu de donner aux jeunes français l’amour et la fierté du "CLUB FRANCE", dans lesquels ils ne sauront affronter la cncurrence des autres "clubs", on les a culpabilisés, voire même émasculés. Au lieu de faciliter leur insertion dans la vie en leur donnant une solide formation adpatée à la concurrence internationale, on leur a donné l’envie de devenir majoritairement "fonctionnaires", ou "humanitaires". Et l’on voudrait qu’ils voient l’avenir avec confiance, mais aussi avec un esprt combattif au sens noble du terme ?

    Il faut que l’on admette   – y compris à l’Institut TURGOT ! – que

    – si l’on ne reprend pas tout à zéro, en commençant par l’EDUCATION NATIONALE,

    – si l’on ne se décide pas   – et le plus tôt sera le mieux – à fermer nos portes à l’invasion de produits fabriqués qui ne sont pas fabriqués selon les normes de salaires, de conditions sociales, écologoiques ou autres imposées chez nous et qui faussent la concurrence;

    – si l’on ne se refuse (et le plus tôt sera le mieux !)  pas à accepter d’acceillir chez nous des nuées d’immigrants économiques que nous n’avons plus les moyens de traiter dans des conditions dignes

    – si l’on ne décide pas à réduire drastiquement les dépenses et le train de vie de l’ETAT et ceux de ses soi-disant serviteurs (6)

    etc. etc. toutes les bonnes paroles aussi bien présidentielles ou ministérielles, et tous les avis des Comités Théodule ou autres, ne serviront à rien. Une partie des jeunes Français continuera à vouloir émigrer (6) tandis que la majorité d’entre eux rejoindra le troupeau bêlant de ceux qui réclameront tout à un ETAT dont les caisses sont archi-vides, et la FRANCE deviendra un pays sous-développpé  (ce qu’elle commence déjà à être !) qui ne vivra plus que du tourisme, sans même avoir les moyens d’entretenir le magnifique patrimoine architectural, artistique, paysager et autre que les générations précédentes nous ont laissés à la sueur de leur front, mais aussi grâce à leur savoir-faire ou leur génie.

    Alors, Mesdames et Messieurs, des Instituts, des comités, etc. continuez à accoucher de vos (fausses) bonnes idées comme naguère d’autres prétendus "sages" discutaient du sexe des anges alors que BYZANCE était sur le point de tomber aux mains des turcs. Des "Turcs" qu’aujourd’hui beaucoup d’entre vous voudraient voir entrer dans l’UNION EUROPEENNE. Selon les souhaits, notamment, d’un George W. BUSCH et de ses alliés israëliens. Et d’une bonne partie des dirigeants européens, à commencer par les nôtres … Tout comme d’autres ont programmé que la FRANCE, et l’UNION EUROPEENNE devraient acceuillir plus de 30 % de populations allogènes extra-européennes. De quoi inquiéter tous les jeunes Français qui savent réfléchir par eux-mêmes !

       Mais, dormons en paix, l’Institut TURGOT et ses intellectuels, financiers, économistes, etc. ont certainement concoté un plan qui sauvera les jeunes de leur désespérance sinon la FRANCE de sa déchéance … Et l’on continuera  – les "jeunes compris" (7) – aux prochaines municipales, régionales, législatives ou présidentielles, à élire les mêmes gens de l’UMP, du PS, et de leurs affidiés, jusqu’à ce que le "FRANCE TITANIC" ait définitivement sombré !

      Cordialement, Jean-Claude LAHITTE

    (1) comme un médecin au chevet d’un malade auquel il recommande les mêmes potions magiques sans tenir compte du "terrain" !

    (2) j’utilise cette longue formule pour éviter la confusion avec le mot "jeunes" (djeunes) …

    (3) Citation : "Il existe en FRANCE actuellement deux grands partis de gauche, dont l’un s’appelle la droite" (Ghislain de DIESBACH, in "Dictionnaire des Idées mal reçues") 

    (4) j’entends pas le mot "biens" des produits ou services exportables. Et non tous les petits commerces exotiques (sans parler, bien sûr des trafics de l’économie parallèle !) du genre "chicha", "chichkebab", boucheries hallal dont  un Jacques CHIRAC n’avait pas craint de se ridiculiser à honorer (en les recevant à l’Elysée !)  les promoteurs comme s’ils contribuaient à améliorer notre balance commerciale !

    (5) à ce sujet  – jouant les Geneviève TABOUIS avec son fameux "Attendrez-vous" -, Guy MILLIERE ne craint pas ne nous "rassurer" en nous prédisant que l’on ne risque pas de voir arriver chez nous la "guerre civile". Tout au plus pourrions nous craindre de nouvelles émeutes à la CLICHY SOUS BOIS ou à la VILLIERS LE BEL ! L’Institut TURGOT ignore peut-être que, chez nous, certains Services (notamment dans ce qui nous reste d’ARMEE) non seulement craignent la guerre civile. Et même s’y préparent. Avec pour inquiétude de manquer de moyens. Et, surtout celle de la pusinnalimité de gouvernants atteints du syndrome Malik OUSSEKINE. Il est vrai que, si l’on joue sur les mots, il ne peut y avoir de "guerre civile" qu’entre gens sinon de la même "ethnie" du moins de la même nationalité. Et que penser des jeunes "émeuriiers", de Clichy, de Villiers et d’autres lieux qui, même s’ils possèdent la nationalité française (qu’ils possède en "double" !) préfèrent celle de leurs géniteurs ou des parents d’i-ceux, n’hésitant pas à cracher sur le drapeau tricolore ou à siffler la Marseillaise. Et qui, comme on l’a vu récemment, se font enterrer (aux frais des contribuables français !) dans le pays de leurs ancêtres. Comme le réclame pour elle-même certaine ministre qui n’a pas hésité que, entre la France et son Sénégal natal, le choix était fait !

    (6) ne nous a-t-on pas bassiné les oreilles avec certains déplacements présidentiels (aux frais d’un ami industriel, nous a-t-on "rassurés") qui étaient accompagnés de dizaines d’agents de sécurité ou autres qui étaient transportés et logés, eux, aux frais de la REPUBLIQUE ?

    (7) n’y-a-t-il pas toujours des "jeunes" UMP, PS, etc.qui continuent à "fringuer" comme leurs père ou mère avant eux en croyant que l’avenir   – leur avenir – passe par un SARKOZY ou une ROYAL, comme naguère par un GISCARD, un MITTERRAND, ou un CHIRAC ? Les autruches croissent et multiplient dans ce pays.

    21/01/2008 à 9 h 45 min
  • Anonyme Répondre

    Tenez, ca vous fera du bien… may be.

    http://www.youtube.com/watch?v=XzIK72iFDk4

    Best,

    Mancney

    21/01/2008 à 1 h 46 min
  • Superdupont Répondre

    Mais sur quelle planete peut bien vivre ce cher spectre ? !……….

    ‘ L’ennuie… ‘ sic… Sans doutes….. 

    ‘ La classe moyenne se bourre les poches ‘   Il y a des gens qui bossent et vivent sous des tentes dans les parcs publics cher spectre !  Tandis que les clandestins fraichement debarques qui ont obtenu une regularisation a force de chantage font de meme pour exiger des logements que s’empresse de leur fournir Mr Sarkozy !

    Vous mettez en avant la notion de famille ? Pourquoi faire ? Envoyez la sur les routes avec les roms !  L’idee de l’interet national vous fait bailler ‘ d’ennuie…..’ re-sic. Mais c’est une extension de votre famille mon bonhomme ! Quand vous prenez un infarctus vous etes bien heureux qu’on vous conduise dans un hosto paye par les cons -tribuables  non ?

    Milliere melange les effets et les causes. Les jeunes voient bien que l’on est sur un rafiot ou plus personne n’est aux commandes. notre destin nous echappe ! Politique monetaire dictee par Bruxelles , politique de defense idem ou on va bientot aller faire les clowns en Iran pour faire plaisir aux amis de Mr Sarkozy….!

    Denonciation du traite europeen ! Retablissement des frontieres ! Changement de constitution ! Retour de la peine de mort avec un large champ d’ applications ! Trafiquants de drogues pendus aux lampadaires !  Coups de canne aux primo-delinquants ! Interdiction de la pornographie ! Retablissement de l’autorite parentale ! Interdiction de droit de vote aux decerebres ! Aux femmes ! Aux jeunes ! Aux repris de justice !  Aux avertis !  C’est a grands coups de pompe dans le darge que se dessinera l’avenir de la France cher Spectre ! Ne vous en deplaise…………..

    20/01/2008 à 19 h 12 min
  • Florin Répondre

    Au SPECTRE : "…Les seuls que j’aide c’est ma famille…"

    Mais vous êtes en régime de survie, mon ami !

    Un Robinson en haillons sur son île déserte, on comprend parfaitement qu’il se moque de toute idée de "patrie" (le mot n’est désuet que pour les mafias qui veulent notre perte, celle de nos valeurs, pour mieux nous dépouiller ensuite) – car il n’a qu’un seul souci : SA SURVIE.
    Si vous en êtes là, je vous plains.

    Je travaille. Je gagne bien ma vie. Et j’ai le temps de regarder autour de moi. Et j’ai des convictions.
    Une fois qu’on a bossé les 70h/semaine de l’autre, on a encore quelques minutes à soi pour réfléchir.

    Ceux qui, comme vous, disent qu’il n’y a rien de mieux, et rien d’autre, à faire dans une vie que de se remplir les poches et la panse, sont les soutiens directs ("les idiots utiles") des mafias internationales, qui font TOUT pour ne pas rencontrer une résistance idéologique, à savoir, des gens aptes à leur opposer des VALEURS morales.

    Patrick le Lay, ex-patron de TF1, disait que sa mission était de créer du cerveau disponible. Autrement dit, de laver les cerveaux existants.

    TF1 a réussi sa mission au delà de tout pronostic, même le plus optimiste. Ah, ils ne sont pas seuls à la tâche : il y a Gala, Voici, ………..

    Je n’ai jamais demandé la guerre civile. Je demande aux gens de regarder autour d’eux et de comprendre (au moins, d’essayer). Ils le pourront le jour où ils verront les choses en perspective, avec des repères, des valeurs.

    Je peux accepter l’idée que le smicard en survie n’a aucune autre perspective qui puisse l’intéresser, autre que celle de se remplir le bide. Mais je n’arrive pas à comprendre que d’autres ici, car vous n’êtes pas le seul, avec leur expérience de vie, puissent limiter  leur compréhension du monde à cela !  C’est triste.

    Et je ne rêve pas de sauveur, ni marxiste, ni facho, ni christique. Bon, cela dit, j’aurais bien aimé pouvoir voter pour un Reagan, une Thatcher, ou un De Gaulle (celui de ’40, de préférence). Car ce  sont des meneurs, pas de suiveurs.

    Si pour vous, "aller au delà de l’idée de Nation", c’est partir à l’étranger, car, il y a moins d’impôts et pas de syndicats …  ben, on aura du mal à vous suivre !!!  Et pour aller où, d’ailleurs ?  Les milliards de gens sur Terre, "non contents de leur situation présente", devraient d’après vous partir?
    Et où ça ???? à Zürich ? au Liechtenstein ?? aux Bahamas ??? (remarquez, du soleil toute l’année, pas d’impôts, pas de CGT ou de grève du métro …).

    Et, par ailleurs, je ne peux pas m’empêcher de voir les habitants de "vos" paradis aller la queue entre les jambes se faire soigner ailleurs (les retraités anglais qui se refont leur râtelier en Hongrie, la tuyauterie en Inde et les os en France). Avant de prêcher pour vendre vos paradis aux crédules, embauchez des toubibs et mettez l’électricité et l’eau chaude, merci !

    20/01/2008 à 15 h 08 min
  • Anonyme Répondre

    Florin, St germains, n’est ce pas cette banlieue de New York, de Shanghai, Londres, Abu Dabhi et Sydney ou les touristes revivent facon Disney,le Paris des annees 50 avec de gentils animateurs, avec leur gentil philosophes remuneres par le Ministere de la Culture ? Relisez le texte de Milliere, relisez le formidable et au combien realiste commentaire de Marc, Arretez avec votre miserabilisme de GAUCHE facon Lepen. C’est a mourrir de rire combien vous tombez dans le panneau de toute cette propagande nationaliste qui vous aveugle. Ne lisez vous que cette litterature ? Je soutiens que vous etes comme les bobos, mais juste de l’autre bords. Un autre numero scotche dans un ennuie profond pour ce qui vous entoure. Du Courage !!! Soyez au dela, sortez de ce cercle vicieux ou on vous a mis. Prennez votre vie en main, travailez pour vous et votre famille au lieu d’idealiser des abstractions comme la PATRIE, Le NATION, le TERROIR. Vous reagissez comme du PLANCTON aux stimulis des medias, des racailles et des CPF. C’est ce que le SYSTEME POLITIQUE francais veut, jongler avec le plancton francais, cette masse que Sarkozy cagole un peu a droite, puis un peu a gauche. Etre vraiment de DROITE c’est etre souverain de sa liberte. Aller au dela de l’idee de Nation. Creer sa propre victoire, au lieu d’attendre la defaite de son adversaire….

    20/01/2008 à 2 h 38 min
  • Anonyme Répondre

    Florin, la classe moyenne francaise se bourre les poches et l’esprit de conneries, elle est obese et s’ennuie. Allez passer un week end en banlieue ou en province dans un centre commerciale vous comprendrez. La jeunesse francaise actuelle roule sur l’or comparee a la generation qui a construit les 30 glorieuses. Elle est devenue tellement vide qu’elle brule des voitures ou se prend a esperer une guerre civile, quand elle n’attend pas tout simplement le traditionnel metro-boulot-dodo. Au lieu de se creer un futur, cad de se prendre en main individuellement,(aller chercher du bois pour se rechauffer, au lieu de fermer la porte, pour reprendre votre metaphore) cette jeunesse dont vous faites peut etre parti reve d’un sauveur christique ou marxiste. Non je ne crois plus en la patrie Florin, j’ai vecu une guerre, un exode, le lachage (trahison) de « mon gouvernement patriotique »… ca m’a suffit, merci. Les seuls que j’aide c’est ma famille, les autres je les ais vu piller et s’entretuer pour des miettes de pain… Vous pouvez demandez la guerre civile ou un nouveau duche, vous ne recolterez que le chaos…on ne controle pas une guerre civile, on la subie.

    19/01/2008 à 16 h 41 min
  • swuperdupont Répondre

    …….. ‘Soyons des Liberaux, des Aristocrates et cultivons la VERTU d’EGOISME. Soyons au dela des nations, soyons des cosmopolites…….’

    Ceux qui s’occupent de vous preparer le magma europeen sont eux aussi des cosmopolites expatries. Mais une chose les differencie de vous : leur coeur bat pour une nation….La leur.

    ‘ les francais a l’expat ‘ comme vous le dites , ont choisi d’aller payer leur impots ailleurs plutot que de se colleter avec les reformes necessaires a la survie du pays qui les eduques , soignes.

    40 ans de non-directivite dans l’education , de tantouisation intensive par lobbies et medias complices , de renoncement aux valeurs qui nous ont distingues des cannibales , de l’avachissement des moeurs generalisalise dans l’indifference totale…. Le voila le resultat !  Des larves deprimees !

    Vive la monarchie !  Vive le roi !

     

     

     

    19/01/2008 à 16 h 38 min
  • Jaures Répondre

    Depuis quelques mois que je visite ce site, la rangaine Milieresque n’évolue guère. Il se plaint que les jeunes ont le cerveau lessivé mais leur reconnait une certaine lucidité puisqu’il écrit "<les années à venir leur semblent effroyables et elles le seront". Peut-être le constat des jeunes Français est-il donc exact. Par ailleurs, peut-on dire que Millière lutte contre le pessimisme ambiant ? Bien au contraire! A longueur d’articles il prédit depuis des années (voir ses oeuvres complètes sur ce site) le marasme, le bruit et la fureur. On pourrait lui citer Raymond Devos "Est-ce en remettant toujours au lendemain la catastrophe que nous pourrions avoir le jour même que nous l’éviterons ?"

    Car enfin, que propose Millière ? Si nous avions suivi ses avis éclairés, nous serions, en plus de supporter Sarkozy pour lequel il a appelé à voter, en guerre contre l’Irak, couverts de cultures O.G.M, noyés de pollution, bardés d’armes à feu, etc…

    Les jeunes sont à juste titre inquiets, mais je doute que le Monde selon Millière soit celui qui les fasse rêver.

    19/01/2008 à 10 h 27 min
  • Florin Répondre

    Au SPECTRE, triste anonyme parmi tant d’autres :

    Votre verbiage creux n’arrivera jamais à cacher l’essentiel : quand il fait froid, on ferme la porte, cher Monsieur (ou Madame, les fantômes n’ayant en principe pas de sexe). Question de bon sens.

    Vous ne voulez pas consommer plus ? Et alors ? Quel rapport ? Vous devriez toutefois AU MOINS changer de lunettes (ou de lorgnette) : vous verrez plus clairement que les Français s’appauvrissent (sauf heureuses exceptions). Leur pessimisme n’est pas un spleen, baudelairian fût-il, mais une crainte réelle et immédiate par rapport au futur (le leur, et surtout celui de leurs enfants).

    Vous ne voulez pas défendre la patrie ? C’est VOUS qui avez le cerveau délavé, par les cocaïnés germanopratins (le "philosophe", sa stripteaseuse etc etc, la liste est bien longue) ;  des "cosmopolites" comme vous les aimez, prêts à charrier un sac de riz sur leur  dos à 10 000 bornes d’ici, et devant les caméras,  mais incapables d’aider ceux qui crèvent à leur porte.

    Mais, suis-je bête : on ne demande pas à un fantôme de porter le sabre ….

    18/01/2008 à 16 h 53 min
  • Leo Répondre

    Comme d’habitude, Milliere est à moitié juste, et  à moitié fou. Le plus comique est quand il nie que l’homme pollue. Je suppose qu’il habite un joli quartier aux USA et qu’il voyage rarement. S’il allait faire un tour en Asie du Sud-Est, par exemple, il verrait qu’on marche là dans les déchets à longueur de journée et que l’air est à peu près littéralement irrespirable. Non, M. Milliere, les petits masques blancs que portent tant de gens, ce n’est pas pour faire joli, n’y pour empêcher de donner son vilain rhume au voisin. Essayer de tenir plus de quelques heures dehors, près d’une grosse rue dans une ville en Asie – quand vous serez vert, vous changerez peut-être d’idée…!

    18/01/2008 à 15 h 17 min
  • Dombert Répondre

    Imaginez une marmite remplie d’eau froide dans laquelle nage tranquillement une grenouille.Le feu est allumé sous la marmite, l’eau chauffe doucement. Elle est bientôt tiède. La grenouille trouve cela plutôt agréable et continue à nager. La température continue à grimper. L’eau est maintenant chaude. C’est un peu plus que n’apprécie la grenouille, ça la fatigue un peu, mais elle ne s’affole pas pour autant. L’eau est cette fois vraiment chaude. La grenouille commence à trouver cela désagréable, mais elle s’est affaiblie, alors elle supporte et ne fait rien. La température continue à monter jusqu ‘au moment où la grenouille va tout simplement finir par cuire et mourir, sans jamais avoir fait quelque chose pour s’extraire de la marmite. Si la même grenouille avait été plongée directement dans l’eau à 50°, elle aurait immédiatement donné le coup de patte adéquat qui l’aurait éjectée aussitôt de la marmite. (fr.novopress.info/index.php?p=1912#more-1912)

    18/01/2008 à 0 h 41 min
  • marie-zoé Répondre

    Comment faire pour quitter la France quand on a 61 ans et que l’état est maitre des retraites qu’il peut amputer comme il le veut et qu’il vous tient en empêchant les soins de santé qui ont été payés d’avance par les cotisations de toute une vie de travail dans le privé, d’être pris en charge si vous quitter le pays ?

    17/01/2008 à 23 h 39 min
  • Edouard Bourrelemoux Répondre

    Tout a fait d’accord avec votre point de vue M. Millière. La vision du monde de ceux qui viennent apres nous n’est guere encourageante. Faut-il leur souhaiter des emeutes ou une guerre civile pour qu’ils se reveillent.

    Nous n’allons pas lachement faire que le pays passe sereinement à l’ennemi.

    17/01/2008 à 21 h 42 min
  • Anonyme Répondre

    Comme souvent G.Milliere a raison, MAIS, il oublie ou ne veut pas mentionner aussi les jeunes qui s’enferment dans des combats d’arriere garde. Depuis que l’internet existe, j’observe et je lis de plus en plus de commentaires de tristes anonymes scotches au web. Et c’est sans cesse la meme rengaine souverainiste, nationaliste et xenophobe. Florin n’est pas le seul. Quand la jeunesse ne se perd pas dans la soumission, sans colonne vertebrale, aux chimeres socialo-democrates deconstructivistes, elle s’enferme dans le nationalisme petit bourgeois. 2 soumissions a des ideologies de domination soft : +la sociale-democratie-consumeriste, post-situationiste aboutit toujours a privilegier la consommation et l’ennuie. La jeunesse collectiviste ou la clientele des bobos (creative de produits jettables pour une societe jettable) est gavee de conneries soi disant branches et surtout approuvees par le Ministere de la Culture. On ne produit plus des cadavres comme au temps des camps, on produit des clones, des petits bourgeois satisfaits de cette culture autoglorifiee et festive mais aussi teintee de fiere culpabilite comme le decrit G.Milliere, mais aussi Philippe Murray. Car il faut bien le comprendre, ces Francais sont fieres d’etre deprimes, c’est la soumission totale au nihilisme, c’est le ‘spleen-baudelairien’ version Centre Commerciale, rayon fruits et legumes avec lubrifiant en cadeau bonus. N’oublions pas, l’idee recurrente des Socialistes c’est de relancer la CONSOMMATION… de quoi ? de junk-culture… +le Nationalisme petit bourgois c’est l’autre face de la Consommation, c’est l’ennuie generalisee, c’est le tribalisme retrouvee, c’est l’echappee emotionelle vers l’irrationalite, le fantasmagorie d’un passe qui n’a jamais existe, c’est la soumission au Centaure, au CHEF, au SAUVEUR providentiel. Chez les souverainistes on oublie bien vite que l’idee de Nation est Moderne, creee par la Revolution Francaise. On oublie que le Nationalisme est une idee de gauche. Hitler l’a bien compris, ce fut le seul a reussir la seule utopie Nationale-SOCIALISTE. Il fallut 2 continents et 2 superpuissances pour venir a bout de l’Allemagne Nazi. Les Francais a l’expat commencent a le comprendre, ces 2 courants ne sont pas des solutions, ils aboutissent tout 2 au nihilisme, a la deprime, car tout 2 n’aboutissent a rien. Consommer plus, c’est a la portee de n’importe qui dans la classe moyenne. S’engager dans le nationalisme, c’est vivre sans cesse dans la rancoeur, trainer sur les sites webs, les associations et semer sa colere, pour au final etre au ordre d’un caporal, qui ne changera que tres peu votre vie. Voila ce que G.Milliere ne veut pas mentionner…la France est bien plus dans la deprime que ce qu’il veut nous dire… Soyons des Liberaux, des Aristocrates et cultivons la VERTU d’EGOISME. Soyons au dela des nations, soyons des cosmopolites.

    17/01/2008 à 16 h 12 min
  • dagmar Répondre

    excellent article comme toujours

    depuis des années je me pose la question si la maladie que vevez décrire avec brio est une maladie mentale et donc currable avec un psy ou est ce qu’elle est génétiquement transmisible.  Résumé de mes propres analyses est que  les français sont génétiquemet modifiés et cette maladie n’est pas currable.

     

    Dagmar

    17/01/2008 à 14 h 16 min
  • Anonyme Répondre

    Guy Milliere : " Peut-être y aura-t-il d’autres émeutes, mais je ne vois pas de guerre civile à l’horizon"

    Pas de guerre "civile", Guy Milliere, mais une guerre "intérieure", contre un envahisseur présent sur notre sol, et qui défile quotidiennement sur les Champs Elysées, enfin, sur les trottoirs des Champs Elysées… c’est plus discret.

    Et justement, cette guerre intérieure pourrait devenir nécessaire a cause de notre incapacité a contenir " pacifiquement"  les envahisseurs,  a cause de notre non-résistance a l’occupation, parce que l’on n’a pas su les contenir différemment. Dommage. Mais oui, il va y avoir des morts parce que l’on a écouté trop longtemps les pacifistes. Pas la premiere fois, n’est ce pas?

    Best,

    Mancney

    16/01/2008 à 20 h 02 min
  • Marc Répondre

    A Florin  Il faut sortir mon vieux,il faut aller voir dans les autres pays ce qui s’y passe,avant de dire des sornettes ! J’ai travaillé pendant plus de 12 ans à l’expa,dans de nombreux pays,et je peux affirmer que la misère recule pratiquement partout ! J’ai travaillé au Cameroun dans les années 70, j’y suis retourné 15 ans plus tard,et bien je peux affirmer que ce pays a évolué de manière positive,mais ce qui tue l’Afrique, c’est sa trop grande démographie,tout comme de nombreux pays Arabes,l’occident n’y est pour rien dans leur pauvreté ! Quand la France a quitté l’Algérie,en 1962,le pays avait un sacré potentiel de dé veloppement,c ‘est l’inverse qui s’est produit ! La pourriture des dirrigeants,n’explique pas tout,une démographie galopante,insuportable pour l’économie du pays,s’y est ajoutée . L’Algérie en 1962,c’était 9 millions d’habitants,aujourd’hui,46 ans après c’est presque 35 millions d’habitants ! La population en France, dans le même temps n’a augmenté que d’une dizaine de millions d’habitants,dont une grande partie,vient d’Afrique et d’Afrique du nord ! Ce n’est donc pas les pays "RICHES" qui sont responsables de la pauvreté dans le monde ! Les jeunes qui ne sont pas des dégonflés,des larves,qui ont quelque chose dans les trippes,ces jeunes là fichent le camp de France ! Ils en ont assez de toutes ces pleureuses,qui ne pensent qu’à intégrer la fonction publique,pour la sécurité de l’emploi ! Elle est belle cette jeunesse,pauvre France ! Ma fille,qui comme son père est une battante,comme tant d’autres jeunes cerveaux,est partie aux Etats Unis,et quand elle voit ce qui se passe ici,elle n’a aucune envie de revenir, et nous lui donnons raison mon épouse et moi ! A 20 ans, notre horizon c’était la guerre,mais cela ne nous empêchait pas d’être optimistes,de faire des projets,aujourd’hui,j’ai toujours le même allant,la même détermination,c’est dans la tête que ça se passe ! Moi j’ai 20 ans,et les jeunes eux, ont 70 ans ! Des vieillards peureux de tout,avant l’âge ! Quelle tristesse !

    16/01/2008 à 19 h 03 min
  • Superdupont Répondre

    La desesperance est le resultat de l’atheisme triomphant ,de la laicite erigee en dogme inamovible qui ont fait le lit d’une societe de jouisseurs de l’instantane dont les homosexuels sont les porte-flambeaux. Ce n’est  pas un hasard s’ils se suicident jusqu’a 7 fois plus que le reste de la population…….

    Le diable entraine dans sa ronde infernale ces egares dont il convoite les ames…….. Les techno parades sont son 14 juillet……….  Drogue…… Licence…….. perversion……. Tout cela sponsorise par le ministere de la culture !

    Quand va-t-on ouvrir les yeux et s’attaquer a la racine du mal plutot que de se focaliser sur ses incidences ?

     

    Vive la monarchie !  Vive le roi !

    16/01/2008 à 16 h 56 min
  • Dombert Répondre

    Pour Florin, Pas exact. Guy Millière a raison. Le développement économique remarquable de zones très peuplées comme l’Asie du Sud-Est, l’Inde , la Chine, Le Bresil et autres, sont la preuve qu’il a beaucoup moins de pauvreté aujourd’hui dans le monde. L’apauvrisement de la France reste un phénomène particulier, un détail pourrait-on dire, que Millière analyse avec justesse..

    16/01/2008 à 15 h 56 min
  • Florin Répondre

    " … l’économie planétaire n’a jamais créé autant de richesses et fait autant reculer la pauvreté  … "

    FAUX, on appauvrit les pauvres du Nord pour "enrichir" (un tout petit peu) ceux du Sud, surtout leurs dirigeants … Effet "secondaire", on enrichit (avec un vrai E) les riches du Nord également !

    Si, en tant que prof, vous prêchez le mondialisme aux étudiants, pas étonnant qu’ils aient envie de se suicider … Parlez-leur Nation, patriotisme, terroirs, travail, intelligence ……. valeurs anciennes mais ô combien fraîches et porteuses d’espoir. Un jour ils comprendront. Et vous remercieront.

    16/01/2008 à 2 h 06 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: