Légitime défense

Légitime défense

Pour ma génération, la légitime défense était … légitime. Il aurait été impensable de s’attaquer à la police incarnant l’autorité républicaine. De nombreux commerçants détenaient une arme. L’objectif était essentiellement dissuasif et cette dissuasion suffisait à leur protection. La même remarque s’appliquait aux particuliers, notamment aux ruraux. Avec ce système,

Pour lire la suite vous devez être abonné au 4 Vérités Hebdo.

Se connecter Inscription

Partager cette publication

(8) Commentaires

  • lavandin Répondre

    nous avons exactement le même point de vue…..et il ne faut surtout pas stigmatiser

    24/12/2018 à 11 h 56 min
  • Hilarion Répondre

    L’expression « légitime défense » est elle même étonnante par son caractère tautologique. La défense est un acte qui s’oppose à une exaction contre des biens ou des personnes. Ce n’est donc pas un acte présentant un danger pour la société, ni pour qui que ce soit, sauf peut être pour l’agresseur, en fonction des moyens mis en oeuvre pour assurer la défense.
    La défense est donc par nature légitime sans qu’il soit nécessaire de le préciser.
    Mais le fait d’ajouter légitime, laisse à penser que des défenses ne seraient pas légitimes. On en tire donc la conclusion que des attaques seraient légitimes. Alors il faudrait nous expliquer au nom de quoi des attaques seraient légitimes.
    On peut avoir une petite idée de la chose lorsque l’on constate qu’en France la légitime défense n’est souvent reconnue que sur présentation du certificat de décès de celui qui aurait dû la mettre en oeuvre.

    22/12/2018 à 21 h 13 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    H.S. quoique

    Maître Thibault de Montbrial , défenseur des forces de l’ ordre, des victimes du terrorisme , partisan d’ une extension de la définition de  » légitime défense « , a été choisi comme avocat par Mme Zineb el Rhazoui , journaliste menacée de mort, parce qu’ elle demande que l’ Islam se réforme !

    on notera, avec intérêt mais sans surprise, qu’ aucun journaliste connu n’ a, jusqu’ à présent, pris la défense de Mme el Razaoui

    il est également intéressant d’ apprendre que petit à petit les experts admettent que le terrorisme n’ est pas essentiellement d’ origine religieux mais plutôt de nature politique

    20/12/2018 à 13 h 44 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    La seule légitime défense autorisée en France est celle d’un appel téléphonique à la police locale.
    Problème, d’ordinaire vous êtes déjà mort donc plus disponible pour cet appel.

    Mais ne vous en faites pas, on organisera un lâcher de ballons, des bouquets de fleurs, des bougies et une marche blanche en votre honneur.
    Et l’homélie du notable local se terminera par la phrase habituelle: « vous n’aurez pas ma haine ».

    RIP.

    18/12/2018 à 11 h 35 min
    • lavandin Répondre

      la légitime défense implique également et obligatoirement la préservation de l’intégrité physique de l’agresseur : la victime doit garantir la sécurité de son agresseur, voire de le préserver de toute atteinte . PRESENT a d’ailleurs publié un n° spécial à ce sujet en traitant l’affaire Clément MERIC

      19/12/2018 à 16 h 08 min
      • HansImSchnoggeLoch Répondre

        // la victime doit garantir la sécurité de son agresseur //

        Y aurait-il aussi une loi qui garantisse la sécurité de la victime dans ce pays de fous?

        19/12/2018 à 19 h 54 min
        • lavandin Répondre

          hélas non, car nous sommes bien dans un pays de fous qui va jusqu’à rendre confidentiel le nom de l’agresseur, quand il ne maquille pas simplement le nom

          20/12/2018 à 18 h 24 min
          • HansImSchnoggeLoch

            Par contre on publiera le nom et l’adresse de la victime et la photo de son domicile au cas où l’agresseur serait victimisé par sa victime.

            20/12/2018 à 19 h 30 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: