Les causes du chômage record en France

Posté le mars 03, 2009, 12:00
7 mins

Les chiffres du mois dernier sont catastrophiques. Dans le monde, en Europe ou en France, le nombre des chômeurs augmente. Aux USA ou en Chine, en Allemagne ou en Espagne… Et en France, où l’on compte 90 200 chômeurs de plus en un seul mois. Un record absolu depuis 30 ans !

Il y a des causes mondiales, européennes et françaises expliquant ce chômage.

La mondialisation de l’économie est une réalité. Ce qui se passe en Chine ou aux USA peut aboutir à du chômage en France. Les voitures fabriquées en Indes coûtent moitié moins cher que les voitures fabriquées en France.

La politique monétaire américaine d’abord trop laxiste est brutalement devenue trop restrictive.
Les banques américaines, après avoir gagné trop d’argent en ont perdu beaucoup trop. Comme de nombreuses banques du monde entier avaient acheté des actions des banques américaines qui faisaient d’énormes bénéfices, les banques du monde entier sont passées au rouge.

Entreprises et particuliers se sont alors retrouvés sans crédit pour investir : la croissance mondiale est ralentie, voire stoppée, le chômage grimpe.

Pour s’opposer à ce chômage fabriqué de toutes pièces par le pouvoir américain, il fallait renflouer d’urgence les banques. Ceci a pratiquement été fait dans tous les pays du monde. Bravo !

Depuis une dizaine de jours, l’économie américaine semble redémarrer.
Le redémarrage dans le reste du monde suivra dans six mois. Le catastrophique retour à un nationalisme économique n’a pas totalement été évité, en particulier aux USA ou en France.

Le marché commun européen, avec sa banque centrale, est aussi une réalité
. Le chômage a massivement augmenté dans tous les pays d’Europe. L’économie européenne subit de très fortes pressions inflationnistes. Augmentation massive de certains salaires en Allemagne, coût très élevé des heures supplémentaires dans la France des 35 heures, urbanisation anarchique en Espagne.
Et dans tous les pays de la vieille Europe, allongement massif de la durée des retraites avec une augmentation des dépenses médicales et sociales pour les personnes âgées.

Pour lutter contre cette inflation, la Banque centrale européenne est obligée d’augmenter le coût du crédit. C’est mathématique. Moins de crédit, c’est moins d’investissements dans les entreprises, moins d’achat de voiture ou de maison par les particuliers. C’est plus de chômage.

Pour relancer l’économie, il ne faut pas obliger la BCE à rendre le crédit moins coûteux
, ou augmenter tous les salaires. De telles actions ne produiraient en effet que de l’inflation. Il faut que tous les pays européens réduisent massivement les contraintes inflationnistes qu’ils ont infligées à leurs économies. Il faut que l’Europe imite le Luxembourg et devienne un vaste paradis fiscal. La vieille Europe recouvrera alors comme par enchantement une nouvelle jeunesse.

Le chômage a enfin massivement augmenté en France. Car les coûts de production augmentent bien plus rapidement en France qu’en Allemagne. Les Français détiennent en effet deux tristes records. Nos entreprises sont les plus imposées d’Europe et nos heures de grèves sont les plus nombreuses. Gouvernements et syndicats unissent ainsi leurs efforts pour mettre les entreprises françaises en difficulté. Notre balance commerciale s’effondre de plus en plus.

Il faut redonner de la compétitivité à nos entreprises. La dévaluation est le seul remède connu. Mais dévaluer avec une monnaie commune est impossible. Il faudrait donc sortir de l’euro, rétablir le franc, déterminer la parité liant le franc et l’euro en laissant un cours flotter entre les deux monnaies, puis réintégrer l’euro avec la nouvelle parité. C’est très compliqué.

Il existe heureusement des manipulations fiscales et monétaires plus simples capables de procurer les mêmes avantages que la dévaluation. Mais ces manipulations doivent être faites d’urgence, car le chômage est responsable en France et aux Antilles de troubles sociaux de plus en plus graves.

En utilisant les bonnes mesures, on peut finalement retrouver rapidement le plein-emploi au niveau mondial, au niveau européen et même au niveau français. Mais il ne faut pas se tromper…

41 réponses à l'article : Les causes du chômage record en France

  1. fran man

    01/03/2010

    le nouvel ordre mondial 

    l un des 5 element principaux du nouvel ordre mondial est de cree1 etat unique planetaire

    il exsiste actuelement 5 union dans le monde

    l union europeene 27 etats menbres dont 16 ont adopté la monnaie unique l euro  parlement europeen  commission europeene banque central europeene cour de justice europeene et autre institution

    l union  nord americaine comprenant  3 etat les usa le canada et le mexique avec leur monnaie l amero

    l union des nations sud americaine elle inclue 12 pays

    l union africaine comprenant 53 etat avec 1 monnaie pour le futur apeller l afro

    en asie ont prepare l union des pays de l asie est du pacifique avec l australie qui est a lui seul 1 continent

    toutes ces unions sont basé sur le model de l union europeene   aujourd hui le monde fait face a 1 crise economique sans precedent  l europe est en danger sa dissolution mettrait a mal le projet  des illuminaties francs maçon  sionniste et autre societer secrete l europe est 1 avant gout du nouvel ordre mondial  les etats de l union sont impuissant  face aux lois du parlement  europeen  et des missionnaire du nouvel ordre mondial  perte de souvraineter   esclavage des populations le niveau de vie baisse  le chommage bas sont plein dans les pays de l europe ont cour vaire la catastrophe

    ils veulent gouverner le monde declencher la 3 eme guerre mondial faire du netoyage ethnique maintenir la population mondial au seuil de 55000000 millions d habitant sur terre 

    que la france et les autres pays de l union europeene retrouve leurs liberter qu ils puissent gerer leurs economies leurs monnaies leurs status leurs populations car l union qui etait censé  leurs apporté la richesse les a rendu pauvres

     

    Répondre
  2. R. Ed.

    10/03/2009

    De nouveau en train de biaiser, comme Jacquouilles, je parle de fonctionnaires et vous me répondez par le nombre de mahométans vivants en France, soit de 10 à 15 millions – pour l’instant – ce n’est qu’un début – attendez donc la suite, selon les prédictions d’un certain Boutefica ou un nom dans le genre.

    Avec tout votre temps libre, vous devriez de temps en temps aller faire un p’tit tour dans les maternités, vous comprendrez alors ce que j’essaie péniblement de vous dire.

    Un p’tit conseil, en passant, exercez-vous donc à lever votre cul cinq fois par jour, vous verrez, cela finira bien par vous servir.

    Sûrement beaucoup plus tôt que prévu.

    Répondre
  3. siniq

    10/03/2009

    Toujours pour nôtre Jaures

    Les fonctionnaires dépendent du droit public et les contractuels du droit privé, c’est le b.a.ba du syndicalisme, vous pouvez vous renseignez prés d’un avocat spécialisé dans le droit du travail.

    Répondre
  4. Jaures

    10/03/2009

    A Hans: rmc.fr article du 29/09/2008.

    A R.Ed: 6 millions ? Pourquoi pas 10 ou 15 ? N’oubliez pas que 20% des fonctionnaires ne sont pas sous statut mais sur contrat. Cette proportion s’accroit, ce qui devrait vous réjouir, mais n’améliorera pas votre vie quotidienne.

    Cher Siniq, vous me parlez d’un temps que ceux de 20 ans ne peuvent pas connaître. Il y 2 siècles, il n’y avait pratiquement pas d’école et également d’excellents Français…qu’on envoyait travailler aux champs 15 heures par jours et se faire massacrer à la guerre. Des regrêts ?

    Répondre
  5. R. Ed.

    09/03/2009

    5 millions de fonctionnaires ?

    Ne soyez  donc pas si modeste, c’est au bas mot au moins 6 millions, soit un fonctionnaire pour 10 habitants, bébés, écoliers, étudiants, rmistes, chomeurs, actifs, retraîtés, handicapés, emprisonnés, femmes au foyer, sans compter les sans péku que j’avais presque oublié.

    Escamoter 1 million d’individus payés par les impôts, faut l’faire, pardi ! (sans prendre en compte que les rmistes et les chomeurs le sont aussi, eux)

    Répondre
  6. siniq

    09/03/2009

    @ Jaures

    Mais non cher, ces fonctionnaires existent et j’ en côtoie tous les jours, ces bureaucrates tatillons , ces messieurs les  Ronds de cuir ! Certains syndicalistes détachés permanents pour les centrales qui défilent certains jours entre République et Nation.

    Vous parlez sens cesse des infirmières mais parmi ces dernières figurent du personnel e clinique qui sont fermées par des énarques fonctionnaires qui comptabilisent le nombre de lits par habitants. Les urgences embouteillées un manque de personnel ou simplement une médecine urgentiste qui n’ existe pas en France ou encore le manque de médecins assurant des permanences de nuit et là toujours des fonctionnaires scrupuleux cherchant à faire des économies de bout de chandelle.

    Je suis d’une époque où dans les écoles nous étions 35 par classe, il n’ y avait pas de psychologue, d’ assistante sociale de conseillers d’ orientation et tout ce beau monde faisait de bon français. Plus en arrière , les hussards noirs de la République ont alphabétisé un pays entier, la France mais c’était un temps où les syndicats n’avaient pas contaminé l’ Enseignement Public.

    En parlant de syndicat, je me pose une question comment un représentant  défenseur de la veuve et de l’ orphelin puisse se réjouir de personnes perdant leur emplois et ces récits fleurissent vos commentaires voir le dernier mais cela doit faire parti de la rhétorique socialiste.

    Pendent ce temps , vos élus roses se pavanent aux Antilles en se montrant en compagnie du Commandante du LKP qui lui est fonctionnaire, directeur de l’ ANPE locale et largement payé par nos impôts avec 40% de vie chère.

    ELLE PAS BELLE LA VIE DE FONCTIONNAIRE AUX ANTILLES,

    Il est sûr que ces domiens là ne viendront pas dans les ASSEDIC  métropolitaines.

    Répondre
  7. HansInSchnoggeloch

    09/03/2009

    Jaures <<A Hans: Le retour des Français de Londres, notamment est avéré. Les ASSEDIC ont vu affluer des milliers de demandes d’indemnisation…parfois émanant d’anciens traders. Certains profitent de l’aide de spécialistes peu scrupuleux qui leur trouvent un job de quelques semaines (Mc Do) qui leur permet de faire valoir leurs droits et de toucher jusqu’à 6000€/mois !>>

    J’avais demandé des sources et des chiffres et pas une explication de texte. Comme toujours à côté de la plaque, cela ne m’étonne plus de vous.
    Que savez-vous faire à part polémiquer?

    Répondre
  8. Jaures

    09/03/2009

    A R.Ed: Votre post n’est pas très clair mais qu’il y ait des fonctionnaires non affectés (si c’est de cela dont il s’agit) est tout à fait normal. C’est le cas des fonctionnaires dont les postes sont supprimés et qui doivent attendre une nouvelle affectation (les profs notamment dont les effectifs sont insuffisant et qui doivent se voir affecté à un nouvel établissement, ou certains cadres de mairies dont les élus ont changés et qui sont mis à disposition de leurs centres de gestion, etc…). Votre chiffre de 57 000  est peut-être exact, il n’a rien d’étonnant sur 5 millions de fonctionnaires. D’autant qu’il ne s’agit pas d’une rente de situation: les fonctionnaires en question trouvent un poste en quelques semaines ou quelques mois (ou partent en retraite).

    Trouver autre chose pour vous révolter. Les justes causes ne manquent pas.

    Répondre
  9. SAS

    09/03/2009

    SEUL  LE PROGRAMME DU FRONT NATIONNAL EST CAPABLE DE SOPPOSER A LA DEFERLANTE QUI VA S ABATTRE SUR NOUS AVEC LES CDS (credit default swaps)……les mesures économiques et sociale sérieusement envisagées :c’est exactement le contraire des protocoles des sages de sion…..

    Le préalable de l accord bino en guadeloupe c’est : Pour UN NOUVEL ORDRE ECONOMIQUE….

    BOUM,BOUM,BOUM,BOUM……LES MACONS PARLE AUX MACONS

    c’est clair , simple et net…..ou ce sera le FN ou ce sera le chao…..et même avec le FN aura-t-on simplement le sentiment d’avaoir fait ce que nous devions pour endiguer la guerre civile et economique que l on nous prépare methodiquement….

    le grand départ nationnale, après l’allumage outre mer…(normal 69 loges dans les îles)….c’est le 19 mars et à paris….on va voir

    sas

    nb) j’écris tout cela pour que ca circule….ces gens tels des larves grouillantes ne supportent pas la lumière….dès que les faisceaux et les projecteur mettent à nu leurs sombres projets,ils s affolent, partent dans tous les sens ou précipitent des oeuvres qui mérite le temps et la maturation….ca peut être cause pour eux d’échec

    Répondre
  10. R. Ed.

    09/03/2009

    Correction : à la place de "en disponibilité", mettez  disponible.

    Ne biaisez donc pas comme à l’habitude, ce que je voulais dire, c’est qu’il y a 57000 (environ, je ne rentre pas dand le "détail") fonctionnaires qui sont "payés", mais qui n’ont pas de poste, pas de fonction.

    Des "oubliés" du système, qui ne se font bien sûr pas remarquer !!!

    EN CLAIR, PAYES A NE RIEN FOUTRE, quoique cela ne représente même pas un petit % de l’effectif total, qui ne foutent pas grand-chose eux aussi.

    Les seuls qui bossent, ce sont ceux qui peuvent faire chier leur monde, genre ceux des impôts…

    Répondre
  11. Jaures

    09/03/2009

    A Hans: Le retour des Français de Londres, notamment est avéré. Les ASSEDIC ont vu affluer des milliers de demandes d’indemnisation…parfois émanant d’anciens traders. Certains profitent de l’aide de spécialistes peu scrupuleux qui leur trouvent un job de quelques semaines (Mc Do) qui leur permet de faire valoir leurs droits et de toucher jusqu’à 6000€/mois !

    Le libéralisme, c’est bien quand on en profite. Quand le vent tourne, on trouve beaucoup de vertu à l’aide sociale.

    Répondre
  12. JL

    08/03/2009

    siniq ca n’est pas la peine de faire un aussi joli paragraphe pour expliquer ca à Jaures qui de toute manière s’obstinera à le nier. Il suffit de regarder les statistiques de la productivité dans la fonction publique et Jaures aura tout compris

    Répondre
  13. doucet

    08/03/2009

    @ JL :
    "On part du constat que la dévaluation du franc, si il existait encore serait de l’ordre de 15 à 20%. L’euro est donc surévalué de 15 à 20% pour la France. C’est comme si on rajoutait un impôt (sans contrepartie) de 20% à toutes les entreprises ayant des concurrents au niveau international. Il faut donc faire baisser au niveau national les coûts de production d’autant pour rétablir la compétitivité et la rentabilité. Pour y parvenir il y a 3 solutions:

    – couper dans les salaires. …
    – réduire la charge fiscale pesant sur les entreprises de 20%, ….
    – quitter l’eurosystème, …"

    Oui je comprends bien tout ca, mais ce que prétend M TREMAU dans cet article est qu’il y aurait une 4e solution : la dévaluation des euros présent en France sans sortie de l’Eurosystème. C’est sur cette solution que portait ma question parce que il manque des détails pour bien comprendre.
    Quelqu’un a-t-il compris ???

    Merci d’avance

    Répondre
  14. Jaures

    08/03/2009

    A R.ed: Un fonctionnaire "en disponibilité" n’est pas rémunéré. En quoi cela vous gène-t-il donc ?

    Cher Siniq, vous réagissez comme tout bon Français moyen: le bon fonctionnaire est celui qu’il voit bosser. Le mauvais serait un fonctionnaire fantasmé, un étrange énergumène dont le but suprème serait de toucher un salaire mirobolant en se contentant de promener des dossiers. Malheureusement, cet individu n’existe pas. La meilleure preuve est que dès que l’on supprime des postes, cela se voit tout de suite: voyez les urgences médicales, les délais de la justice, les suppressions de classes, l’absence de psychologues, d’infirmières, de conseillers d’orientation dans les collèges, la suppression des RASED,…Mais pendant que vous vous en prenez aux fonctionnaires, d’autres se partagent des milliards de dividendes en pleine crise.

    Certains seront toujours dupes des plus évidentes manoeuvres de diversion. Dommage.

    Répondre
  15. HansImSchnoggeLoch

    08/03/2009

    Jaures <<Bien au contraire, nombreux sont les exilés qui reviennent pour toucher les allocations qu’ils décriaient il y a quelques mois.>>

    Soyez un peu plus précis, combien un, deux, trois ou un million… Citez des sources, des statistiques?
    Affirmer sans preuves c’est du bla bla socialiste….

    Répondre
  16. siniq

    08/03/2009

    Jaures

    Comme d’ habitude, vous confondez tout en bon socialiste, les fonctionnaires ne sont pas ceux qui travaillent mais les parasites qui se proménent avec un dossier sous le bras toute la journée pour faire croire qu’ ils travaillent et ces gans là sont légion.

    Quand on voit les résultats des élèves dans les classes de l’ education nationale, on se demande si le nombre est un gage de réussite, où sont les hussards moirs de la république qui ont alphabétisé un peuple mais à cette époque ces derniers s’ occupaient plus d’ enseignement que de politique ou de leur nombre de jours de formation hors de leur congé de vacance.

    Pour les policiers, ils seraient mieux employés à protéger les administrés que de poursuivre les conducteurs dépassant de 3 kilométres heure la vitesse limitée ou de faire le pied de grue devant les representations de certains états fantômes comme la Palestine.

    Répondre
  17. SAS

    08/03/2009

    FAITES SUIVRE CE POSTE LE PLUS LARGEMENT SUR LES ANTILLES……

    Quel est belle notre ripoublique maçonique…..on affame les populations îlienes (pas de bouffe depuis 45 jours sur des îles) , pas concerné les fonctionaires,militaires,flics et quelques nantis ???? ,on les empêche de circuler librement, de travailler….ce sont des emeutiers retraités ou fonctionaires surpayés =divers autres avantages….et les services de l etat dont le prefet qui go-gère et assiste le chao économique qui devient irréversibles….

    La décision d’autonomie ,voir d indépendance est prise contre l avis du peuple consulté réçamment….seules les listes"maçonniques" porataint ce projet….le gouvernement et les réseaux ont déjà plié la décision….

    LE RESTE EST DU CINEMA MEDIATIQUE, les émeutes télécommandées….dès que les chiens sifflent les émeutiers s’arrêtent….c’est du délire

    Quand au préfet ,il a plus de facilité a encadrer et assister les émeutiers ,que de faire appliquer les droits constitutionels(dont celui de circuler et deffiler pacifiquemen)…les entrepreneurs et planteurs qui etaient devancés par des gendarmes , ont été detourné du parcour initial prévu….enmenés dans un cul de sac avec panne opportune du camion de flics….puis cailassage en règles,violence, flambage de voitures et autres délices…..

    ….VOILA CE QUE PEUT ËTRE UN "PLAN" appliqué aux profanes contre leurs volonté et hautement décidé en "ateliers ou loges" par les initiés qui nous suicident….

    sas : il n y a jamais eu de chasse aux blancs à fort de france….c’est une farce

    Répondre
  18. R. Ed.

    08/03/2009

    @ joresse :

     

    Il y a 57000 fonctionnaires " en disponibilité " qui ont été " oubliés " par l’Etat.

    Qui se retiennent bien sûr de  " faire valoir leur droit (au travail)" .

    En personnes " actives", cela ne représente " que " un  " village " de 200000 habitants.

    Il y a en France plus d’un fonctionnaire pour 10 habitants – du bébé au vieillard sénile compris – et si par malheur on en a le besoin urgent, d’un fonctionnaire, repassez donc dans 10 jours, on verra.

    C’est la crise maintenant, mais pas pour eux, ils ne risquent pas de devoir se mettre à la recherche d’un travail. D’ailleurs, c’est même un mot qu’ils ne connaissent pas ou si peu.

    57000  n’en ont même jamais entendu parler. Ils se planquent.

    Répondre
  19. sas

    07/03/2009

    Excellent grepon….

    c’est même notre seule marge de manoeuvre en prennant soin de virer  tous ceux qui ont fauté…on ne s arrangera jamais avec eux , ils auront toujours le loisir de refaires les m^mes choix à la con ,juste pour prouver qu’ils avaient raison dans leurs "imébécilités"…..les fonctionnaires qui ont des gamelles au cul et ,tous ceux qui devront choisir entre le serment républicain et celui maçonnique….sénateurs, député , notaires, huissiers, greffiers etc,etc,etc tous ceux qui ont fauté et où on en a les preuves direct…

    ce ne sont les mêmes et ne servent ni les mêmes maîtres ,ni les mêmes intérêts……

    je sosucrit et c’est notre seul bras de levier….

    sauf….qu ils ne vont jamais y souscrirent volontairement…

    donc ??? ?????

    sas

    VITE UN SERVICE D INCORUPTIBLE AVEC TOUS POUVOIRS…..votez pour SAS à la tête d une telle section et vous allez voir…

    Répondre
  20. Tina

    07/03/2009

      Après quelques recherches sur internet, je dois mettre un bémol à ce que j’ai écrit plus haut.

      En fait, c’est uniquement pour les personnes physiques que l’impôt sur la fortune a été abolit au Luxembourg, pas pour les personnes morales.

      J’avais lu trop vite. Désolée.

    Répondre
  21. Jaures

    07/03/2009

    "La source de votre chômage est toujours la même" dit Grepon. Mais le chômage aux Etats Unis nous a largement dépassé et, là bas, les indemnités y sont bien moindre et de courte durée. Avant de nous donner des leçons, regardez vos files d’attente qui s’allongent pour le moindre job. Notre situation n’est pas fameuse ici, il est vrai, mais je ne crois pas qu’en dehors des milliardaires, les Français regardent avec envie les Etats Unis. Bien au contraire, nombreux sont les exilés qui reviennent pour toucher les allocations qu’ils décriaient il y a quelques mois.

    "couper les fonctionnaires d’un bon tiers" (sic), Grepon trouve sans doute qu’il y a trop de policiers, trop d’infirmières, que les profs sont trop vite remplacés, que les effectifs dans les classes sont trop réduits, …

    Répondre
  22. grepon le texan

    07/03/2009

    "Il faut redonner de la compétitivité à nos entreprises. La dévaluation est le seul remède connu"

    ROFLOL.   Le probleme, c’est le trop de gouvernement.  Il faut couper les fonctionnaires par un bon tiers, dereglementer, et reduire les impots, pour laisser faire les instance privees faire decoller de facons spectaculaire le PNB de la France, et ecraser le chomage, et meme ecraser "l’exclusion" au meme temps.   CA, c’est le seule remede qui fonctionnera.    La source de votre chomage est toujours le meme.

    Répondre
  23. Florin

    06/03/2009

    Merci Tina, enfin une bonne nouvelle ! Par les temps qui courent …

    Répondre
  24. Ben

    06/03/2009

    Supprimez les taxes tout de suite, partout.

    Répondre
  25. Tina

    06/03/2009

    @ Florin

    Au Luxembourg, l’impôt sur la fortune a été supprimé le 1er janvier 2006.

    Répondre
  26. HansImSchnoggeLoch

    06/03/2009

    Jaures <<Tous les indicateurs se remettent doucement au vert.>>

    Oui pour les daltoniens. Une visite chez un spécialiste s’impose.

    Répondre
  27. siniq

    06/03/2009

    Je parlais d’ emploi Kleenex pour Jospin vôtre idôle mais si vous dîtes en plus qu’ il y avait des géôles jospiniennes, on vous croit

    Répondre
  28. sas

    05/03/2009

    Demandez à DOMOTA, c’est un spécialiste es-science chômage…..assurément pas co-directeur de l’anpe local vu le QI du gazier…..

    encore une machine à gaz de co-gestion inventé par la technomachine maçonico/mafieuse….

    Pour votre gouverne ,rien n’est signé avec le medef local contrairement aux allégations des co-organisateur de ce terorisme économique l ETAT…..parmis les 161 points EXIGES; 40 000 billets d avions pour les plus pauvres???? la martinique et sa région jusqu’à peu donnait sur des critères très particuliers ce genre de billets (des millions d euros attribués sans contre-partie  ni contrôle…)…pas clair non plus l augmentation de 200 euros net ….vu que les fiches de paies porteront 30 a50 euros du patron le reste ?????

    Donc tout cela n’est que du pipeau et du cinoche coproduit par la france et les îles maçoniques qui se sont fait jeter lors du dernier référendum….

    En revanche signature de la main mise des frangins sur cette doucatreuse opération: le protocole d accor non signé de tous les partis(pourtant recommandé de parisot et du gouvernement ????) porte en préambule le dictat maçonique et mondialiste de; NOUVEL ORDE ECONOMIQUE guadeloupéen…(ce que refuse de signer le medef justement qui ne fait opas allégeance…)

    etrangement comparable au NUEVO ORDO SECULARUM de nos illuminatis et maçons de france et leur orde economique mondial ou mondialisation ou nouvel ordre….

    En martinique et guadeloupe donc, les MACONS PARLENT AUX MACONS….. ce n’est plus implicite ,mais explicite……sauf à être parano ?

    sas qui se marre et qui avait prévu le scénario avant l implication de terrain de l etat….de pacotille qui est le nôtre le ripoublicain…

    Répondre
  29. Jaures

    05/03/2009

    Siniq, qui a passé 5 ans dans les geoles de Jospin, va bientôt nous écrire son "archipel du goulag" version camenbert. 

    Cher Hans, je vous laisse en paix avec l’Irlande. Mais avouez que Tremeau nous en a servi de l’Irlande ces dernières années et nous n’étions pas nombreux sur ce site à essayer de modérer son enthousiasme.

    Gilles, vous êtes aveugle ! Les signes de reprise aux Etats Unis sont évidents. Rien qu’en janvier: – 10% de logements neufs, – 5,6% de commandes de biens durables, chute de 0,4% de la productivité industrielle, – 2% de commandes à l’industrie… et aujourd’hui, Dow Jones à 6680 (niveau de 1996).

    Tous les indicateurs se remettent doucement au vert.

    Répondre
  30. Gilles

    04/03/2009

    Des signes d’amélioration aux US depuis une dizaine de jours ???

    Où ? Lequels ?

    Avant fin 2009, pas de soleil aux US, malheureusement ….

    Répondre
  31. siniq

    04/03/2009

    @ Jaures

    Dans le socialo-communisme pas de chômeur, le goulag les détruit tous.Jospin vôtre idôle lui inventat les emplois Kleenex juste bon pour être réelu.

    Répondre
  32. HansImSchnoggeLoch

    04/03/2009

    Jaures <<En fait, ce même Tremeau qui nous vantait l’Irlande, ce "miracle économique" aujourd’hui à la ramasse, voit ses idées et icônes s’effondrer comme châteaux de cartes et, plutôt que de reconnaître ses erreurs, préfère la fuite en avant, avançant des solutions plus absurdes les unes que les autres.>>

    Les solutions des socialistes ne sont-elles pas pires? En plus de son argent on y perd sa liberté, voire sa vie. Arrêtez donc de charrier sur l’Irlande, Jaures, et balayez d’abord devant votre porte, vos idées collectivistes d’imposer tout ce qui bouge, sauf les flemmards qui eux ne bougent pas, sont plus absurdes que celles de Tremeau.

    Répondre
  33. JL

    04/03/2009

    @ doucet

    Je reprends là les explications données dans un autre commentaire:

    "On part du constat que la dévaluation du franc, si il existait encore serait de l’ordre de 15 à 20%. L’euro est donc surévalué de 15 à 20% pour la France. C’est comme si on rajoutait un impôt (sans contrepartie) de 20% à toutes les entreprises ayant des concurrents au niveau international. Il faut donc faire baisser au niveau national les coûts de production d’autant pour rétablir la compétitivité et la rentabilité. Pour y parvenir il y a 3 solutions:

    – couper dans les salaires. Rendons-nous à l’évidence, l’idée que les salaires doivent être flexibles à la baisse ne passera jamais en France. Syndicats et idées anticapitalistes sont trop présents pour imposer ce sacrifice. Ce qui nous amène donc à la deuxième solution à savoir…

    – réduire la charge fiscale pesant sur les entreprises de 20%, ce qui ne sera pas fait dans un avenir proche non plus pour cause d’hostilité d’une grande partie de la population envers les patrons, actionnaires, l’entrepreneuriat de manière plus générale (déjà qu’on a du mal à faire passer le paquet fiscal). On arrive maintenant à la troisième solution:

    – quitter l’eurosystème, revenir au franc et dévaluer. Le problème de l’euro (et plus généralement de tous les systèmes monétaires à parités fixes) c’est qu’il nécessite une économie très flexible pour fonctionner correctement (c’est-à-dire que les chocs ne peuvent plus être amortis par une variation du taux de change mais doivent être amortis dans l’économie réelle ce qui se manifeste par 1.une l’apparition de suffisamment de chômage pour permette une pression à la baisse des salaires nominaux et réels, 2.des entreprises qui mettent la clé sous la porte), ce qui n’est manifestement pas le cas en Europe.

    Il y a ce que l’on voit, des entreprises qui mettent la clé sous la porte, qui délocalisent et réinvestissent les profits faits en France à l’étranger, il y a ce que l’on ne voit pas, la surévaluation de l’euro pour la France (et pour tous les pays méditerranéens)."

    Répondre
  34. Jaures

    04/03/2009

    Ah, ce Trémeau ! Tout semble si facile sous sa plume ! " Il suffit de faire ceci cela et, hop ! tout sera rapidement rêglé !". Les remèdes de Tremeau ? Supprimer les impôts. Faire de tous les pays des paradis fiscaux. Génial ! Il n’y a qu’à voir qui profitent des paradis fiscaux: les mafieux, les escrocs, les terroristes, les narco-traficants, …Le projet de Tremeau ? Livrer la planète à cette engeance.

    En fait, ce même Tremeau qui nous vantait l’Irlande, ce "miracle économique" aujourd’hui à la ramasse, voit ses idées et icônes s’effondrer comme châteaux de cartes et, plutôt que de reconnaître ses erreurs, préfère la fuite en avant, avançant des solutions plus absurdes les unes que les autres.

    Gageons que, quels que soient les évènements à venir, que nul ne peut prédire, il nous gratifiera d’un "je vous l’avais bien dit". 

    Répondre
  35. Florin

    04/03/2009

    "Il faut que l’Europe imite le Luxembourg et devienne un vaste paradis fiscal."

    M. Trémeau, pouvez-vous SVP nous citer les QUATRE pays d’Europe où l’ISF est pratiqué ?

    Je vous laisse le plaisir de la recherche. Je vous dirai seulement que le Luxembourg en fait partie … avec un taux de 0,5 % (un peu moindre que le taux français, situé entre 0,55 et 1,8%).

    Répondre
  36. Florin

    04/03/2009

    Vu sur CNN : bonne nouvelle, les Latinos-clandos se cassent d’eux-mêmes … Tant qu’à crever, autant le faire chez soi, au soleil et en famille … Ils partent souvent comme ils sont venus, une main devant, une main derrière. Comme quoi, la crise ça a du bon.  Et les solutions aux problèmes les plus insurmontables finissent par apparaître là où on ne les attendait pas …

    Alors, oui, +90200 à l’ANPE en un seul mois, ça fait beaucoup. Mais c’est bien moins que chez les voisins : + 198 000 en Espagne, + 387 000 en Allemagne. Quand on est maigrelet, le régime ne vous fait pas d’effet …

    La politique française du crédit a toujours été responsable et restrictive (pas comme chez les potes du Sud, ou l’on a bâti 800 000 logements en 2007, bien au delà de tout besoin réel et rationnel … Chez les zapateros, l’irresponsabilité est totale : ils ont bétonné comme des malades, avec du crédit à gogo, avec une main d’oeuvre "importée&régularisée par millions"… ILS PAIENT LA NOTE, et je ne verserai pas une larme pour eux.  Les Péruviens et autres finiront à Paris, à chanter leur belle musique dans les couloirs du métro. C’est ça l’Europe !

    Répondre
  37. doucet

    04/03/2009

    j’avoue que je n’ai pas encore compris ce dont parle M TREMEAU depuis quelques articles. Il reparle de "MANIPULATIONS FISCALES ET MONETAIRES CAPABLES DE PROCURER LES MM AVANTAGES QUE LA DEVALUATION".

    Bon c’est quoi le détail de ces idées??? il en est dit trop peu pour que l’on puissent comprendre :-(((

    Il faudrait creuser ce sujet et des explications complémentaires s’imposent !!!!!

    merci

    Répondre
  38. Lambda

    04/03/2009

    A mon sens, l’augmentation de la population sur la planète est absolument insoutenable. Elle ne peut que conduire à la catastrophe, et à très court terme. Plusieurs raisons à cela, la principale étant le refus de l’homme à accepter la sélection naturelle, même si parfois, elle nous apparaît assez cruelle. Pourtant et au final, cette sélection naturelle est aussi saine que logique.
    Il y a effectivement une partie importante de population qui ne vit que pour se reproduire, c’est du reste son seul but : se reproduire pour éradiquer tout ce qui est différent de ses us et coutumes.
    Pour les autres, il va y avoir un choix très difficile à faire : détruire ou être détruit… Pour l’instant, la seconde alternative est en cours (pour nous…), et les populations concernées ne semblent pas en être conscientes.
    La "croissance" si chère à nos politiciens inconscients, ne peut être infinie. Tout phénomène comporte 4 étapes : la naissance, la croissance, la maturité, et enfin le déclin, avec sa solution terminale. Cela est aussi vrai pour un arbre, un humain, ou encore n’importe quel produit sur les rayons de votre super marché. Il faut donc régulièrement des "événements" qui viennent remettre le phénomène en marche, en détruisant ce qui a vécu, et en provoquant une renaissance et donc un nouveau départ (eh oui, la tempête est utile…).
    Le chômage était inévitable avec la mondialisation : si on peut toujours chercher à augmenter les volumes de marchandises échangées en baissant les prix de revient, cela est beaucoup plus difficile pour contrôler les coûts de main-d’œuvre. Un chinois n’étant pas rémunéré au même taux qu’un allemand, le prix de revient d’un même produit sera bien différent. Je ne vois vraiment pas comment on pourra arriver à trouver un équilibre, car ce n’est pas demain que les salaires vont s’aligner, et si tel était le cas, ce ne pourrait être que par le bas, ce dont nombre de personnes ne souhaitent probablement pas.
    Un autre souci provient aussi de la création de richesse. Il me semble que la seule richesse "réelle" ne soit que le travail et rien d’autre, tout le reste n’étant qu’illusion, du virtuel, surtout en ce qui concerne nos monnaies. Or cette richesse est limitée, car, combien de gens dans le monde travaillent réellement, et contribuent à produire cette richesse ? On peut se poser la question, et même si il n’est guère possible d’y répondre, il faut quand même bien considérer que nombre de personnes dans le monde ne participent pas à la production de cette richesse mondiale, mais en usent et en abusent, ne serait-ce que pour subsister. Concernant les populations   "envahissantes" mentionnées plus haut, elles ne viennent pas pour créer de la richesse, mais plutôt pour en profiter, et ce, bien plus que dans leurs pays d’origines. Il est indéniable que ce surcôut diminue la compétitivité puisqu’il n’est assuré uniquement que par ceux qui travaillent, et indirectement, il pénalise l’ensemble des pays occidentaux qui se trouvent dans un marché non équitable.
    Je n’ai pas la solution, la bonne tout au moins. On peut envisager une diminution systématique des niveaux de vie occidentaux, ce qui rapprocherait les coûts salariaux des moyennes mondiales. Parallèlement, les pays occidentaux diminueront leurs "besoins", et comme l’économie sera pratiquement à plat, il deviendra impossible de continuer à servir des "aides" aux envahisseurs qui viennent profiter de la manne… En même temps, la consommation de pétrole va diminuer, ce qui est obligatoire puisque la ressource s’épuise. Le pétrole n’ayant plus sa "prépondérance", les pays qui en vivent vont devenir moins agressifs, car leurs moyens vont baisser : à moyen terme, ce sera peut-être la seule façon de les rendre "raisonnables" et de leur montrer que leurs ambitions "belliqueuses" doivent se cantonner à leurs contrés.
    A partir de là, on pourra peut-être repartir sur des bases plus saines, c’est-à-dire, donner un meilleur niveau de vie à ceux qui travaillent et laisser dans leur médiocrité ceux qui s’y complaisent…

    Répondre
  39. Paul Tobin

    04/03/2009

    Je trouve cet article tres frustrant….quand alons nous comprendre que c’est tres facile de pointer du doigt les etats unis comme responsable….c’est l’europe, la france, la belgique les pays mediteraneens en general…on cache nos incapacites a gerer nos economies derriere les americains..

    Aucun de ces arguments ne sont valides….le seule raison est qu’on essaye d’adapter un mode socialiste a une economie globale capitaliste…ce ne marchera jamais…

    C’est notre faute, trop d’aides, trop the restriction economiques dans chaques pays, trop de charges aux entreprises europeennes…c’est ca qui plombe nos emplois pas les americains…mais comme d’habitude au lieu d’assumer nos responsibilites, c’est beaucoup plus facile de se plaindre et dire que c’est la responsabilite des Etats Unis….quelle farce…

    Vous verez, l’annee prochaine ce sera la faute des Chinois que notre economie va mal…..

    La verite c’est que 8 pays dans le monde ce sont partages 85% des ressources financieres depuis 1945, et c’est finit…terminer…il faut partager maintenant..donc ce n’a pas une crise financiere, c’est la fin de la domination des pays G8…tant que notre niveau de vie moyen n’aura pas atteind celui des chinois et des indiens, nos economies vont diminuer en valeur reelle…jusqu’a que l’on arrive a parite.

    Donc mon opinion est que le malaise economique francais et europeen en general va continuer pendant au moins 15 ans !!

    cordialement,

    Paul Tobin

    Analyst – Global Economic Trends

    Répondre
  40. R. Ed.

    04/03/2009

    En un siècle à peine, nous sommes passé sur cette planète d’un milliard d’individus à sept milliards.

    Quand cela va mal, ce n’est plus un chomeur en plus dans le village, mais sept au moins.

    Dans un système basé sur la " croissance " situé dans un monde fini , non extensible, à un moment donné on se retrouvera dans le mur.

    Les populations " occidentales ", que ce soit en Europe, aux Etats-Unis, au Canada, en Australie ou encore en Russie ont " compris ". D’elles-mêmes elles se sont limitées dans leur progéniture avec pour effet secondaire que nos gouvernants ont ouvert en grand les portes à l’immigration, dont la population, inculte et faynéante ne sait bien faire qu’une chose , se reproduire.

    Nos grandes cités deviennent des monstres, avec des dizaines de milliers d’habitants au kilomètre carré, et des millions au total. Ce qui engendre le replis sur soi, la violence et l’insécurité. Ce sont maintenant également nos campagnes qui sont touchées, avec la cerise sur le gâteau, toutes ses populations étrangères ne viennent pas pour "s’harmoniser" au paysage mais pour nous imposer un mode de vie  moyennâgeux (encore que les habitants de cette époque étaient sans doute plus évolués que nos envahisseurs actuels), mode vie ponctués par des Allah Ackbar, des mosquées et des interdits de toutes sortes, vu que la majorité de ces nouveaux venus sont des adeptes du prophète pédophile.

    Moins nombreux, mois de gaspillage et un environnement plus sain, c’est à cela qu’il faut revenir, en douceur, autrement, cela se fera sans doute un jour par la force, et vu les moyens dont on dispose, je ne prédis rien de bon.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)