Les cygnes noirs

Posté le septembre 26, 2019, 9:23
3 mins

On dit que rien ne rend plus aveugle que l’amour. C’est faux, il y a pire : le déni ! Et, en particulier, en matière économique et politique, le déni des « cygnes noirs », ces catastrophes qui se profilent à l’horizon sans que l’on y prenne trop garde. La France en a quatre devant elle.

Tout d’abord, elle est devenue la championne du monde des impôts et taxes ce qui a pour effet de dégrader son économie et donc son importance sur le plan international. Cela d’autant plus que ses dépenses sociales sont souvent mal adaptées à leur contexte et de plus en plus mal acceptées par ceux qui créent les richesses par leur travail.

Par ailleurs, elle ne sait plus franciser les cohortes d’étrangers qui se précipitent chez elle en terrain conquis et se résigne à ne pas exiger d’elles qu’elles fassent des efforts pour s’intégrer – ce que ces dernières veulent de moins en moins faire.

Plus grave encore, elle ne sait plus imposer sa loi ni maintenir l’ordre. Elle tolère même que ses policiers et ses pompiers soient molestés par des voyous. C’est un aveu de faiblesse très dommageable et je suggère à nos dirigeants de prendre conseil en ce domaine auprès du grand timonier chinois !

Enfin, comme l’indiquait très justement Albert Kuhlman dans un précédent numéro de ce journal (n° 1210), il s’est établi dans ce pays, au fil du temps, une énorme inversion de valeurs, tant sur le plan juridique que sur le plan politique, au profit des agresseurs et au détriment des agressés – auxquels il n’est plus laissé aucun moyen de défense raisonnable hors de procédures démentes pouvant durer des vies entières.

Sur le plan international, l’ordre mondial est en crise avec la lente érosion de « la paix américaine » que nous sabordons activement sans nous souvenir de ce qu’elle nous a apporté. Et ce n’est pas le G7 ou G8 qui changera les choses.

Enfin, l’ordre mondial monétaire commence à se déliter. Cela résulte d’une véritable crise de souveraineté mise en œuvre par l’ensemble des parties prenantes. L’apparition de taux d’emprunts négatifs est un très mauvais présage.

12 réponses à l'article : Les cygnes noirs

  1. BRENUS

    09/10/2019

    La révélation des meurtres de la préfecture de police de Paris semble se dérouler un peu comme le célèbre feuilleton « Dallas » que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre. Chaque jour une nouvelle révélation, comme dans le feuilleton. Maintenant les enquêteurs ont mis la main sur une clé usb employée par le tueur et recensant, parait-il, la liste des flics avec adresses et tout ce qu’il faut pour que de braves combattants de l’islam aillent faire la peau à leur domicile des mécréants policiers, comme cela s’est déjà produit assez récemment, sans que les ligues de vertu s’en émeuvent d’ailleurs. Mais mieux encore, aujourd’hui nouvelle révélation :le tueur avait à sa disposition – et tout loisir de la transmettre a ses copains islamistes – la liste des « infiltrés » de l’état au sein des organisations islamiques. Il y en a qui vont avoir chaud aux fesses, d’une part, et d’autres qui ne trouveront plus jamais de candidat pour faire ce boulot de renseignement essentiel mais devenu mortel.
    Et durant ce temps, ce soit encore à la TV bien pensante, animée par la même agitée à mon avis plutot orientée, une alignée de défenseurs des droits qui se soucient avant tout de préserver toutes les libertés des douteux, considérant que ceux qui ne sont pas de leur avis prêchent des « discours de haine », etc… Eux prêcheraient plutot des discours de résignation, voir d’acceptation.
    Tous ces idéologues – et pas que – ne semblent pas trop se soucier de la peau des victimes, leur très grande hauteur d’âme les dispensant de s’abaisser à si peu dans leur esprit formaté a vie. Tirez vous, si vous le pouvez, en une sorte d’alia goyim, mais pour où ?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      09/10/2019

      rejoignons tous Guy Millière à Las Vegas ou ailleurs dans la Trump’s house !

      ah mais oui ! il y a là bas des tueries de masse non terroristes seulement … caractérielles !

      Répondre
  2. Gérard Pierre

    05/10/2019

    « On dit que rien ne rend plus aveugle que l’amour. »

    Qu’on se rassure ! …… la vie à deux finit tôt ou tard par rendre la vue ! …… et c’est ce qui, là aussi tôt ou tard, finira par dessiller les yeux des citoyens !

    Ce jour là, que les prébendiers de nos vénérables Institutions prennent garde à la colère du Peuple ! …… celle, actuelle, de nos Gilets Jaunes n’est qu’un modeste hors d’œuvre au regard de ce qu’ils devront « avaler » !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      06/10/2019

      le problème c’ est qu’ un citoyen chasse l’ autre comme un être aimé chasse l’ autre ***

      humain trop humain disait le philosophe

      *** ce qui signifie qu’ on retombe toujours dans ce travers

      Répondre
  3. OMER DOUILLE

    04/10/2019

    En fait de « cygnes noirs », nous venons d’en apercevoir un beau il y a deux jours avec un brave fonctionnaire ultramarin converti à l’islam, travaillant à la préfecture de police à Paris et dans un service sensible s’il vous plait, qui a tué 4 personnes et à faillit en tuer une cinquième par un coup de couteau à la gorge. Le véritable « cygne noir », pour moi, dans cette affaire est, outre l’acte lui-même, la position vers laquelle se sont précipités tous les « padamalgam » , putes médiatiques et politiques en tête, essayant de trouver – une fois encore – un « déséquilibré », voire un fonctionnaire persécuté par une supposée supérieurE hiérarchique. Dans le même temps, c’est la chasse au Zemmour que les mêmes putes ont réussit à faire virer de RTL et qui réclament, son interdiction de paroles et sa condamnation . Bien sur, les mêmes trouvent toutes les excuses aux rappeurs prônant l’assassinat des « bébés blancs » , sous prétexte de l’art du rap, les propos insoutenables de Rkailla, etc….

    Avec, enfin, la saisie de l’affaire par le groupe anti-terroriste, nous allons peut être apprendre que le tueur n’était pas aussi sympa que le décrivent ses voisins de même origine d’ailleurs et ses collègues qui ont, soit de la merde dans les yeux, soit la pétoche bien que se doutant de quelque chose de louche. De plus le zig en question serait quasi sourd : on se demande ce qu’il venait foutre dans un tel service qui n’est quand même pas prévu à l’origine pour le placement de personnes déficientes . Notons que, bien que sourd, il n’était pas handicapé de la main « vengeresse ». Mais il ne faut surtout pas dire que certains sont très dangereux pour nous . Guy Béart chantait jadis  » le poête a dit la vérité, il sera exécuté » ….et pourquoi pas ceux qui l’écoutent.
    Avec tout ce bordel qui peut nous faire nous défier des services de l’Etat, il se trouvait encore ce soit à la TV des députés, même LR (Ramos entr’ autres) qui tentaient de minimiser la situation en ricanant face au type « des patriotes ». A vomir.

    Répondre
    • Gérard Pierre

      05/10/2019

      Qu’on ne s’illusionne pas !

      Les cas d’infiltration comme celui qui vient d’être mis en exergue sont plus nombreux qu’on ne l’imagine ! …… Ils sont le fruit d’une certaine « discrimination positive », d’un autisme carriériste des sous-décideurs (ceux qui mettent en musique avec zèle les directives politiques reçues) et des lecteurs de prompteurs qui sont à l’information ce que les rappeurs sont aux choristes d’opéra !

      La police n’est pas la seule à être infiltrée : la Gendarmerie, les Services de Renseignement et l’Armée le sont tout autant ! …… et que dire de l’Éducation Nationale ?

      Il est à craindre que les eaux du prochain nettoyage ne seront pas noires, … mais carmin !

      Répondre
      • OMER DOUILLE

        05/10/2019

        Bis repetita : nous apprenons, ce matin, que, suite à la prise en main de « l’affaire » du prétendu déséquilibré, soit disant converti depuis seulement 18 à 24 mois, les services de l’anti terrorisme venaient de découvrir que ce qu’il faut bien appeler les complices passifs de cette ordure avaient masqué : le tueur était islamiste depuis 11 ANS Une différence négligeable, bien sûr. Qui peut croire que sur un pareil laps de temps il n’y ait pas eu des signes qui auraient mérité de gratter un peu la question. Je le répète, le clan des pleutres, pour ne pas dire des complices lucides préfèrent faire taire les lanceurs d’alerte. Quitte à les qualifier de « nazis » et autres joyeusetés. Nous ne pouvons que leur souhaiter de voir le malheur s’abattre la prochaine fois sur leurs familles. Mais, peut être, iraient ils alors bramer comme le flic gay dont le compagnon a été assassiné par un muzz « vous n’aurez pas ma haine » . Qu’attendent ces gens là pour aller offrir leur gorge aux tueurs…après avoir offert leur postérieur. Et vive la discrimination positive déjà bien installée en France et pas seulement dans les services de l’Etat.

        Répondre
    • quinctius cincinnatus

      06/10/2019

      le SEUL problème c’ est le disfonctionnement de la Fonction Publique ( par ailleurs pléthorique ) depuis des lustres sans que personne n’ ait eu le courage de l’ affronter comme si ce disfonctionnement était CONSUBSTENTIEL à cette Fonction

      on  » banalise  » , on  » banalise  » la tête résolument enfouie dans le sable

      Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    27/09/2019

    c’ est parce que la réalité est  » TRAUMATISANTE  » ( pour l’ idée que l’ on a de soi – même, de ses propres convictions etc … ) que les gens , ou un groupe, ENTRENT dans le dénis ; l’ aveuglement c’ est tout autre chose : c’ est une forme de manque de discernement , de lucidité; là aussi la cause en est le plus souvent , si on exclue la bêtise, l’ orgueil ou le manque d’ intelligence, ses propres convictions ou les convictions d’ un groupe

    Répondre
    • vozuti

      27/09/2019

      et aussi parce que l’individu délègue souvent sa pensée à des autorités compétentes,comme la télé qui trône dans le salon pour délivrer la connaissance,et dont la seule compétence réelle se situe dans la mise en état hypnotique et la manipulation du malheureux téléspectateur.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        02/10/2019

        oui, mais cela entre dans le cadre plus général du  » manque de discernement  »

         » l’ opinion publique est une toupie que l’ on fait tourner avec un fouet  » … disait Napoléon comme nous le rappelle Céline qui dit aussi : …

         » l’ Opinion a toujours raison surtout si elle est bien conne « 

        Répondre
  5. KAVULOMKAVULOS

    26/09/2019

    Le déni ne rend pas aveugle, ce qui pourrait l’excuser dans certains cas. Le déni est utilisé volontairement, en pleine connaissance de cause, pour faire avaler les pires contre vérités et il ne résulte pas d’un aveuglement mais d’une détermination forte. Cette pratique s’est d’ailleurs tellement répandue qu’elle porte de moins en moins ses fruits mais contribue à décrédibiliser pratiquement toute prise de position, immédiatement suspectée de mensonges Ce qui n’est en somme qu’un juste retour des choses. Sans pour autant faire avancer le « schmilblick ». Ca patouille.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)