Les entreprises, vaches à lait des politiciens

Posté le 05 mars , 2019, 11:20
3 mins

Dernièrement, nous avons pu apprendre comment les dépenses publiques sont réparties pour 1000€. C’est très instructif. En voici un résumé:

– Dépenses sociales: 575, dont 268 pour nos retraites, 191 pour l’assurance maladie, 42 pour les allocations familiales, 35 pour le chômage, 17 pour les APL et 22 pour la solidarité.

– Dépenses appelées «sectorielles»: 143€, qui regroupent des dépenses que j’appellerai «de confort».

– Dépenses régaliennes: 60€ dont 31 pour la défense, 25 pour la sécurité et 4 pour la justice.

– Dépenses pour l’éducation: 96€.

– Dépense pour la recherche: 23€.

– Dépense pour l’administration publique: 66€.

– Charge de la dette : 37€ (9 fois plus que la justice!).

On peut en conclure que le social grève sérieusement nos capacités d’investissements pour l’avenir, pour un résultat inquiétant.

Néanmoins une grande majorité de Français ne s’en satisfait même pas !
Maintenant faisons une autre étude: qui finance ces 1000€?

– Social: 540€: 254€ financés directement par l’entreprise.

85€ financés par le salarié sur son salaire, lui-même payé par l’entreprise.
113€ de CSG financés par «tous les revenus» (y compris les revenus des fonctionnaires payés par l’impôt, lui-même payé par le contribuable … payé directement ou indirectement par l’entreprise).

54€ financés par l’État avec les impôts payés par l’entreprise et le salarié, donc payé par l’entreprise. 34€ financés par les produits financiers et le patrimoine.

– État et administration locale 320€+140€ =460€.
180€ de TVA à la charge du citoyen, avec ses revenus privés payés par l’entreprise.

128€ d’impôt sur les sociétés. 56€ +impôts de production, soit 72€ payés par l’entreprise.

76€ impôt sur le revenu – revenu payé le plus souvent par l’entreprise.
62€ de taxe foncière et taxe d’habitation payées en partie par l’entreprise, le reste par le contribuable avec son salaire payé par l’entreprise.
14€ de TICPE (impôt sur les produits énergétiques) payé par l’entreprise et le contribuable.

Mais cela ne suffit pas à financer nos dépenses, car l’État est obligé d’emprunter en plus 83€, c’est-à-dire que,pour 1000 € financés, il dépense 1083€. Ce qui, cumulé depuis 40 ans, atteint le chiffre hallucinant 2300 Mds € qui seront payés par nos enfants et petits-enfants!

Le financement de notre pays se fait donc très majoritairement par les entreprises.

Alors, il serait temps que nos hommes politiques de tout bord comprennent qu’il faut arrêter de les mépriser et qu’il faut leur donner les moyens, par une baisse des prélèvements et un assouplissement du Code du travail, de se développer, afin de concourir à armes égales avec leurs concurrentes dans une économie qui, quoique l’on fasse, restera mondialisée!

10 Commentaires sur : Les entreprises, vaches à lait des politiciens

  1. quinctius cincinnatus

    7 mars 2019

    dans l’ économie il y a aussi le consommateur, la production et la devise

    lire l’ excellent article du ” Point ”

    ” pourquoi le déficit commercial américain se creuse malgré des importations surtaxées ”

    l’ Economie c’ est bien plus compliquée que la promotion immobilière

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      7 mars 2019

      Etats Unis : …

      ” le déficit commercial au plus haut depuis DIX ans ”

      nous informe ” Le Figaro ”

      et dire qu’ une Intelligence aussi puissante que subtile sur ce blog me conseillait de lire le livre d’ un animateur de télé réalité, un certain Donald Trump, livre consacré à la réussite … économique [ personnelle ]

      alors H@ns toujours aussi ” naïvement ” , pour rester poli , Trumpophile ?

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        7 mars 2019

        Typical answer of a crude mind trying to get along with complicated matters.
        Why don’t you read your philosophical treaties instead of meddling with stuff you don’t understand anyway?
        Everybody knows that “Le Figaro” is the perfect echo of the “Washington Post” here in France.
        I suggest you switch to more reliable sources to get you updated and hope you are “grown-up” enough to find them on your own.
        But I doubt it will be of any help to you, someone said rightly in another context that nothing can grow on a stone.
        It’s also my point of view.
        By the way what about the french deficit going up and up since more than 30 years and the french unemployment rate,?
        No concern to you, huh?

        Now get lost and return to your “neverland”, place you never should have left.

        PS: unemployment in the US is at a low 3.7% (end 2018). Meanwhile it hovers at 10% in France and even at 15% if you add the figures parsed in the other categories.
        For a so called “start up nation” this is nothing to be proud of.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          7 mars 2019

          ” return to your neverland ”

          à quel titre vous mêlez vous de ce qui me reste à vivre ?

          l’ admiration que vous avez pour ce guignol ( de type Nanard ) vous aveugle

          chacune de vos interventions confirme ce que je pense de vous ; vulgairement dit : un gros connard et fier de l’ être !

          nota bene : le lichen pousse sur les pierres !

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            7 mars 2019

            Actually I don’t give a damn wherever you land, I just hope it’s a place full of stones.
            If you are hungry you can always lick the moss off them.
            But remember the old the saying: “rolling stone does not gather moss”.
            And according to your braggings on this site you already rolled quite a lot in your existence.
            It is more than obvious that you will need many stones to satiate your hunger.

            Please try not to get excited and keep your insults for yourself, you fully deserve them.

  2. HansImSchnoggeLoch

    6 mars 2019

    Un fermier a toujours un choix entre la production de viande et la production de lait.
    Le fermier avisé sait comment s’y prendre pour avoir les deux.

    Faites maintenant entrer l’état français dans la ferme.
    Vous avez maintenant introduit l’éléphant *) dans le magasin de porcelaine.
    Nul doute que les choses vont maintenant bien se passer.

    En attendant chauffez le pot de colle à vos frais bien sûr.
    Souriez c’est vous qui payez.

    *) par exemple Darmanin et Le Maire, deux figures emblématiques de la macronie triomphante.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      7 mars 2019

      vous mangez de la vache laitière réformée vous ?

      l’ endettement pour une agriculture productiviste , l’ U.E. et la grande distribution , née de la concentration métropolitaine avec sa clientèle ” conditionnée “, sont totalement absents de votre ” raisonnement “

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        7 mars 2019

        En temps de guerre vous apprendrez à bouffer du rat:

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          7 mars 2019

          j’ ai ” bien ” connu la Guerre gros connard !

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            7 mars 2019

            Decency tells me to stop here.

Répondre

  • (pas publié)