Les Français ne savent pas ce qu’ils veulent !

Les Français ne savent pas ce qu’ils veulent !

Les Français me désolent… Voici à peine un an, dans un sondage Odoxa pour I-Télé et « Le Parisien », 73 % des Français étaient d’accord pour déroger aux 35 heures et 69 % souhaitaient un contrat de travail plus flexible.

La loi El Khomri propose une modeste évolution dans ce sens et, là, 70 % des mêmes Français se disent opposés… Cherchez l’erreur !

Quels sont les points d’achoppement ?

  • Sur le temps de travail, la loi propose un aménagement pour plus de flexibilité dans l’entreprise. C’est « niet ».
  • Sur les heures supplémentaires, la loi offre la possibilité de baisser à 10 % (au lieu de 25 % actuellement) le coût horaire supplémentaire. Bien que ce coût soit déjà supérieur à celui de nos voisins et que, chez eux, la durée légale (au-delà de laquelle les heures supplémentaires sont comptabilisées) soit nettement supérieure, ça ne passe pas.
  • Sur la possibilité d’adopter des mesures spécifiques pour une entreprise en interrogeant les salariés par référendum, là encore, nous nous heurtons à un refus, car, d’après nos syndicalistes, le référendum serait « antidémocratique » !
  • Le dernier point cristallise toutes les oppositions, y compris celle de la CFDT : il s’agit du plafonnement des indemnités de licenciement.

Sur ce dernier point, je voudrais dénoncer une injustice flagrante. En effet, ce que l’on nomme « indemnités », dont le montant est décidé par des juges (souvent politisés et toujours incultes en matière économique), ce n’est, en fin de compte, que l’équivalent d’une amende dans le code pénal.

Or, dans ce dernier, en fonction de la gravité de l’infraction, l’amende est inscrite par la loi dans une fourchette que le juge se doit de respecter…

Il est vrai qu’en évoquant le code pénal, on parle de la loi « humaine » et il est bien « évident » qu’un « salaud de pa­tron » n’est pas un être humain et que l’on doit donc lui appliquer une justice d’exception. D’ailleurs, il n’y a même pas besoin de le « déporter » ; il le fait tout seul : selon le cabinet New World Wealth, 42 000 mil­lionnaires en dollars ont quitté notre pays entre 2000 et 2014…

« Tire-toi, sale patron, ce pays ne te mérite pas. Laisse-nous avec nos utopies… Laisse-nous mourir tranquilles ! Nous revendiquons le droit au suicide collectif ! »
Cette revendication du « droit au suicide collectif » pourrait être un bon sujet de pétition sur change.org.

Rassurez-vous, je ne vais pas lancer cette pétition. Il y a tellement de c… en France que je risquerais de dépasser le score de la pétition : « Loi travail, non merci » défendue par Caroline De Haas !

Partager cette publication

(22) Commentaires

  • quinctius cincinnatus Répondre

    et toujours rien dans les  » 4V²  » sur le  » jeune  » *** Macron , la nouvelle coqueluche des salons politiques et économiques parisiens !

    *** le jeune qui ferait du neuf avec du ( très ) vieux … en somme une sorte de … fripier !

    08/04/2016 à 13 h 06 min
    • DE SOYER Répondre

      Quinctius, à défaut des 4V, je vais vous faire un petit topo à partir de la terminologie de mon bouquin. Pour moi, Macron, comme Valls est un rocardien un peu amélioré. Un rocardien a le coeur à gauche, la tête au centre et le portefeuille à droite. Macron n’a peut-être pas complètement à gauche, il l’a peut-être légèrement au centre. Avoir le coeur à gauche, pour moi, c’est être archaïque. Tout s’explique: Macron a le portefeuille à droite: il est attiré par la finance, d’où Rothschild. Coeur à gauche (ou presque): pas d’idées, que du « réchauffé ». Tête au centre: il ne fera rien contre l’immigration. Résultat: parti au centre, en espérant s’en mettre plein les poches en n’en fichant pas lourd.

      08/04/2016 à 13 h 28 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

     » les Français ne savent pas ce qu’ ils veulent  » . Si : ne pas être …  » dérangés  » !

    06/04/2016 à 19 h 34 min
  • Christophe Répondre

    l’Article de Claude Goudron est bien observé.Maisque valent les préconisations du code du travail lorsqu’il y a plus de huit millions de gens sans travail? Depuis plusieurs années des anciens salariés décident de travailler pour leurs comptes,ils se mettent sous le statut d’auto entrepreneurs ou sous la forme d’une s.e.l.u.r.l (société d’exercice libérale unipersonnelle à responsabilité limitée) .Ces entrepreneurs n’ont absolument pas l’intention d’embaucher des collaborateurs et pour cause!! Car lorsque l’on travaille pour soi,on ne compte pas ses heures.Quant à Jaurès,je me demande dans quel monde vit-il?C’est terrible avec les gens de gauche,ils ont les yeux fixés sur le 19ème siècle!
    Je crois surtout que les français sont des gosses de riches!Dans tous les domaines nous faisons preuve de schizophrénie.Nous finissons par un être un peuple mineur.C’est désespérant.

    06/04/2016 à 15 h 52 min
    • Jaures Répondre

      J’aimerais que vous m’expliquiez en quoi ce que j’écris serait « du XIXème siècle » ?
      Par contre, étant donné les limites de chiffres d’affaire afférentes au statut d’autoentrepreneur, il est simplement impossible pour lui d’embaucher.

      06/04/2016 à 16 h 04 min
      • DESOYER Répondre

        Le marxisme est du XIXème siècle, que je sache!

        06/04/2016 à 17 h 11 min
        • Jaures Répondre

          Et le libéralisme ? Vous venez de l’inventer ?

          06/04/2016 à 17 h 53 min
          • DESOYER

            Le libéralisme inclut la créativité. Il a constitué un formidable booster pour les économies du monde entier.

            06/04/2016 à 18 h 00 min
          • Jaures

            La créativité ? Pour l’instant, les idéologues libéraux demandent surtout un retour au XIXème siècle en revenant sur les conquêtes sociales.
            Le contrat 0 heure britannique est assez représentatif avec le quasi retour au statut de journalier.
            Les revendications patronales actuelles ne vont que dans le sens d’une abrogation des droits. Ce n’est pas ce que j’appelle de la créativité.
            Par ailleurs, il ne faut pas confondre libéralisme et capitalisme. Le libéralisme est une conception du capitalisme. Le capitalisme porte en son sein la lutte des classes qui a permis de partager en partie les fruits de la croissance grâce au combat des salariés. Rien n’a été acquis sans lutte par les salariés et ce qu’ils perdent aujourd’hui est dû au rapport de force actuellement en faveur des (ré)actionnaires.

            07/04/2016 à 9 h 20 min
          • DESOYER

            Le terme capitalisme est un terme socialiste. Par ailleurs le libéralisme est la forme la plus performante de l’économie. Lisez mon autre mail. Demandez d’abord pardon au général Piquemal et rétablissez-le dans ses droits. Après vous pourrez éventuellement être autorisé à vous pointer sur ce site.

            07/04/2016 à 10 h 49 min
          • Jaures

            Le terme capitalisme est bien antérieur au socialisme.
            Je m’en tiens à la définition du dictionnaire: « système de production basé sur les lois du marché (offre et demande) et la liberté d’entreprise ».
            Ce système a des aspects positifs (développement de la production, innovation,…) mais également des aspects négatifs (crises cycliques, inégalités de la répartition des richesses, destruction de l’environnement,…).
            Il ne s’agit donc pas de supprimer le capitalisme (je laisse cela au NPA) mais de le réguler pour limiter et maîtriser ses conséquences funestes.
            Si Piquemal a enfreint la loi, c’est à lui de demander pardon (il l’a d’ailleurs déjà en partie fait). Ce sera au juge de décider, ni à vous, ni à moi.

            07/04/2016 à 11 h 03 min
          • DESOYER

            Je ne parle plus à une crapule qui soutient l’arrestation du général Piquemal. Je te conseille de fermer ta grande gueule espèce de petite crapule. Tu n’as pas fait le dixième de ce qu’il a fait. Alors tu te la fermes, petit pédé!

            07/04/2016 à 11 h 08 min
          • Jaures

            « Je regrette de m’être trouvé avec eux (Pegida), j’aurais préféré qu’on soit seuls, ça ne ce serait pas passé comme ça car nous nous sommes un cercle citoyen » (Gl Piquemal 08/02/16)

            07/04/2016 à 16 h 04 min
          • DE SOYER

            C’est facile d’extorquer des aveux à un prisonnier. Les cocos à Moscou savaient faire. Vous êtes une crapule. Je vais demander votre éviction du site.

            07/04/2016 à 17 h 38 min
          • Jaures

            Oui, à RTL (où Piquemal a tenu ces propos) ils sont connus pour être de terribles tortionnaires.
            Il est vrai qu’après 5 minutes des « grosses têtes » je suis prêt à tout avouer. Même le menu de la cantine !

            07/04/2016 à 17 h 48 min
          • DE SOYER

            J’ai connu l’engeance socialiste dans l’Administration et je connais vos méthodes. Vous êtes tous des ordures. C’est pourquoi je demande votre éviction de ce site.

            07/04/2016 à 18 h 40 min
  • DESOYER Répondre

    Rassurez-vous, Monsieur Goudron, les 2 gauchistes du site vont vous répondre! Je crois que Guillaume de Thieulloy ferait bien de faire le ménage!

    05/04/2016 à 12 h 11 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      les deux … hérédo-communistes voulez vous dire; mais vous savez, j’ en connais quelques autres en sous-marins sur UN autre blog  » national  » et qui plus est génétiquement anti-fasciste …

      06/04/2016 à 16 h 42 min
      • DESOYER Répondre

        Peut-on connaître le nom de ce blog « national »?

        06/04/2016 à 17 h 19 min
        • quinctius cincinnatus Répondre

          non , désolé , il vous désolerait par bien des côtés et j’ y tiens ( bien souvent ) le rôle de l’ [email protected]ès : celui du libéralisme et la responsabilité individuelle

          vous avez constatez tout comme moi que la France est le pays de l’ Etat – Roi et de l’ irresponsabilité de ses  » élites  » publiques

          06/04/2016 à 19 h 31 min
          • quinctius cincinnatus

            vous avez constaté ( sic )

            06/04/2016 à 19 h 35 min
  • Jaures Répondre

    Bien entendu, ceux qui ne pensent pas comme Goudron ne peuvent être que des c…
    Pourtant les réponses sont frappées du sceau du bon sens.
    Passer par exemple de la rémunération des heures supplémentaire de +25% à +10% ferait perdre autant de pouvoir d’achat aux salariés. Qui, à part Goudron, accepterait de bonne grâce de voir son salaire rogné ?
    D’autant que si les heures supplémentaires coûtent peanuts, il est plus avantageux et facile de faire travailler ses salariés 44h/hebdo que d’embaucher. C’est aussi un moyen de faire pression sur le salaire à l’embauche: » Je ne vous paye qu’au Smic mais vous ferez X heures supplémentaires, ce qui vous fera un meilleur salaire ».
    Ceux qui connaissent l’entreprise savent que ce dialogue était en vogue au temps des heures sup défiscalisées.

    Il en est de même avec la flexibilité. Qui peut nier que celle-ci existe déjà largement ? Les patrons peuvent recourir à l’intérim, au CDD (renouvelable 3 fois). La rupture conventionnelle permet de se séparer d’un salarié après une négociation individuelle.
    Si la flexibilité c’est la transformation du CDI en CDD renouvelable indéfiniment, quel intérêt les salariés peuvent y trouver ?

    Enfin, les conseillers prud’homaux sont à parité employeurs et salariés, dans quel sens seraient-ils politisés ? Si Goudron avait assisté à quelques audiences, il verrait quelles circonstances consternantes peuvent amener des juges à demander de fortes indemnisations.
    Il ne s’agit pas d’amendes, mais de réparation de préjudices. Pareillement, un excès de vitesse ne sera pas sanctionné de la même façon s’il est sans conséquences ou s’il provoque la mort d’une famille. On constate ailleurs que les indemnités peuvent être bien plus disparates que dans la justice prud’homale quand on voit que 25000 euros sont proposés aux familles pour chaque victime du crash de l’Airbus de la Lufhansa alors que B.Tapie a touché 45 millions pour préjudice moral.

    05/04/2016 à 11 h 21 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: