L’euro et l’économie française

Posté le août 16, 2016, 1:44
50 secs

En guise de devoirs de vacances, je vous propose quelques problèmes d’économie amusante :

Premier problème :

La Banque centrale européenne continue de nous inonder de liquidités et ce n’est pas qu’un jeu de mots…

L’économie européenne étant proche de la stagnation, ces fonds ne vont pas s’investir dans des activités créatrices de nouvelles richesses, mais alimentent des fonds spéculatifs.

Lorsque la bulle éclatera, nous serons confrontés à une crise comparable à celle de 2008, voire plus grave.

Question :

Mario Draghi cherche-t-il à être plus connu que Madoff ?

Deuxième problème :

À quelques jours d’intervalle, le « Figaro » nous apprend :

– que, pour le énième mois consécutif, la balance commerciale française connaît un fort déficit.

Or, les deux tiers de nos échanges commerciaux se font à l’intérieur de l’Europe.

– que l’activité industrielle en France n’a jamais été aussi basse, et qu’elle a diminué d’environ 15 % au cours des 20 dernières années.

Question :

Quand nos dirigeants comprendront-ils que l’euro nous étrangle ? Ou, ne pouvant pas dévaluer la monnaie, préféreront-ils faire baisser le niveau de vie des Français pour restaurer notre compétitivité ?

Remarque : Il n’est pas nécessaire de participer au jeu pour figurer parmi les perdants !

10 réponses à l'article : L’euro et l’économie française

  1. quinctius cincinnatus

    22/08/2016

    je viens de faire un petit tour d’ horizon sur les blogs des principaux organes de la presse française et surprise extrême, mais en est ce une, même sur celui du  » Figaro  » , le  » programme  » économique et politique d’ Arnaud Montebourg semble faire sinon l’ unanimité , et je n’ose employer le mot, faire du moins … recette

    les Français sont définitivement  » socialistisés  » , des  » cons  » quoi [ en économie tout au moins ]

    Répondre
  2. BRENUS

    21/08/2016

    Voila QC ce qu’il en coute de cotoyer les étrons type jojo. Ca vous colle aux godasses quoi que vous fassiez ou disiez. Un empereur des cons vous traitant vous meme de con, avouez que ce n’est pas ordinaire. Cette gauchislamiste n’a pas de limites, comme ses protégés muzz, que ce soit ici ou ailleurs. Regardez un peu ses prouesses aux USA pour tenter de démolir Trump en le présentant sous forme d’une satue ridicule avec un micro pénis et tout ce qu’il faut de bien ragoutant. J’espère que ses fans vont se charger de présenter à leur tour sa concurrente à poil, penchée en avant, avec un sexe large comme une entrée de métro, pour faire bonne mesure. Si c’est si drôle pour les uns, pourquoi ne le serait-ce pas pour les autres.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      21/08/2016

      j’ ignore de qui vous parlez ! ! !

      amicalement à vous

      Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    21/08/2016

    achtung :

    un socialiste peut toujours en cacher un autre … en pire !

    après les largesses de Hollande et destinées à son électorat de crickets fidèles, Montebourg veut maintenant dépenser l’ argent qu’ il n’ a pas pour  » rebâtir  » la Maison France ( laquelle maison, il faut bien l’ avouer est une masure )

    l’ ex ministre du redressement économique * va, s’ il est élu *, pouvoir , tout en promesses comme Hollande, donner la pleine mesure de son inestimable compétence économique

    * et pourquoi ne le serait il pas les Français sont si cons !

    * titre qui faisait se tordre de rire mes copains étrangers comme en son temps sous Mitterand le ministère du temps libre

    Répondre
    • Jaures

      21/08/2016

      « les Français sont si cons ! »
      Vous êtes Français, non ?

      Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    20/08/2016

    les dettes sont sources de bonheurs …( faciles et éphémères )

    ce n’ est pas parce que tous font la même chose que cette dite chose est intelligente … on peut toujours suivre le joueur de fifre comme des rats

    Répondre
    • Jaures

      20/08/2016

      Mais, cher Quinctius, vous avez probablement en tête la solution aux problèmes du monde.
      Merci de nous en faire part avec votre habituelle pédagogie.

      Répondre
  5. Jaures

    19/08/2016

    « La Banque centrale européenne continue de nous inonder de liquidités ».
    C’est là une politique mondiale: la banque fédérale américaine en fait de même ainsi que la banque d’Angleterre.

    « Quand nos dirigeants comprendront-ils que l’euro nous étrangle ? »
    Le Royaume Uni, hors de l’euro, a connu une chute de son industrie bien pire pour ne représenter aujourd’hui que 8,4% de son PIB (France 10%). L’Allemagne, membre de l’euro est à 20,4%, l’Italie à 13,9% (chiffres eurostat).

    Quand on dévalue une monnaie, on baisse mécaniquement le niveau de vie de la population et on s’exonère des efforts de productivité et d’investissement.

    Il n’est pas inutile de se poser des questions sur l’état de l’économie. Mais prétendre que telle cause produit forcément tel effet est une supercherie.
    Si Croella croit qu’il suffirait de sortir de l’euro, d’augmenter les taux et de dévaluer pour relancer l’économie française, il se fourvoie totalement.
    Mais en est-il convaincu lui-même ?

    Répondre
  6. quinctius cincinnatus

    18/08/2016

    conseil de lecture :

    sur le site Vanityfair tapez :

     » quand François Hollande était mon professeur « 

    Répondre
  7. Delmau

    17/08/2016

    Je suggère de consulter Vincent Brousseau, précédemment analyste à la BCE : il a déjà répondu aux questions par ses articles et ses vidéos.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)