Merci l’euro !

Posté le 16 mars , 2017, 3:42
26 secs

Dans le n° 1084, M. Nikolus dresse la liste des catastrophes qui nous attendent quand nous sortirons de l’euro. Autant de bonnes raisons de ne pas en sortir !

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour avoir accès à ce contenu.

3 Commentaires sur : Merci l’euro !

  1. BRENUS

    24 mars 2017

    “Ne pas en sortir” , c’est une chose. Ne pas s’en faire sortir en est une autre. Qui peut croire que les Teutons vont éternellement supporter et garantir les joyeusetés des pays du sud. Si quelqu’un risque d’en sortir (volontairement) ce sont eux. Et alors, nous , les franzosich regretterons amèrement de ne pas nous en être taillés plus tot. Seuls a supporter , en plus de la notre déjà grosse, la dette énorme des pays du club med, ce sera une belle affaire pour Meluche le bateleur de foire ou Micron qui promet tout et son contraire

    Répondre
  2. balaninu

    20 mars 2017

    Je trouve au contraire qu’il FAUT SORTIR DE L’EURO !!!! beaucoup d’économistes (qui ne font pas la UNE) préconisent de SORTIR de l’EURO…. et que nous n’aurons pas plus de problèmes que nous n’en avons eus en passant du FRANC à l’EURO !!!!!!

    Répondre
  3. Jean-Pierre Nikolus

    17 mars 2017

    Bonjour Monsieur Lacourt. Je réponds à votre remarque. Le fond du problème est qu’une économie ou une société ou un pays ne s’adapte pas à sa monnaie, c’est la monnaie qui est le reflet de l’économie et de sa compétitivité. L’Italie ne deviendra jamais l’Allemagne et réciproquement. Les réformes de convergence des économies relèvent de l’idéologie ou du mythe. La France des 30 glorieuses était une France avec un franc fondant et 6% de croissance sans chômage. Le cas des USA est discutable car ce grand pays est une fédération avec un gouvernement central qui redistribue aux états pauvres comme l’Ile de France redistribue à la Creuse. Jamais les Allemands n’accepteront de “redistribuer” pour financer les retraites des fonctionnaires français ou les hôpitaux portugais car l’Europe n’est pas un pays mais un groupe de pays. L’euro fait diverger les économies de la zone en renforçant les pays les plus productifs au détriment des moins productifs. L’ Allemagne est grande gagnante au détriment de la France notamment. Cette monnaie commune est un désastre absolu pour notre pays comme pour l’Italie qui en perdent leur industrie. En sortir serait un moindre mal sur le long terme. Bien à vous.

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)