« Métropole de Paris » : la nouvelle usine à gaz de la Gauche – Communiqué de Valérie Pécresse

Posté le mars 13, 2013, 12:06
2 mins

Communiqué de Valérie Pécresse

le 4 mars 2013

 Suite aux bisbilles à répétition entre Jean-Paul Huchon et Bertrand Delanoë sur la question de la gouvernance francilienne, en particulier en matière de logement, le gouvernement a tranché en faveur du maire de Paris et de la création d’une « Métropole de Paris ».

Pour Valérie Pécresse, cette décision qui démontre le dramatique affaiblissement du conseil régional après 15 ans de gestion socialiste, est une mauvaise nouvelle pour les Franciliens. Alors que nos concitoyens attendent une réelle simplification dans l’organisation des territoires et une clarification des compétences, le Gouvernement fait le choix inverse en créant une énième couche au millefeuille administratif, synonyme d’enchevêtrement des compétences et d’impôts toujours plus élevés. En effet, alors que la baisse des dépenses publiques doit être une exigence tant au niveau de l’État que des collectivités locales, la création de la « Métropole de Paris » conduira immanquablement à une hausse des dépenses puisque la Métropole, qui disposera d’une dotation de fonctionnement et de nouveaux fonctionnaires, viendra s’ajouter aux collectivités existantes.

Valérie Pécresse déplore également la mainmise d’une nouvelle technostructure sur les maires franciliens qui se voient en partie dépossédés de leurs prérogatives en matière de logement et placés sous la double tutelle de la Métropole et des futures intercommunalités.

Enfin, pour Valérie Pécresse, la création de la « Métropole de Paris » vise à masquer l’incapacité, ces 10 dernières années, de la région Ile-de-France et de la ville de Paris à contenir la spéculation immobilière et à offrir des solutions de logement décentes aux Franciliens et, en particulier, aux classes moyennes.

Courrier des lecteurs des 4 Vérités Hebdo

Article précédent

Amnistie à tout va !

10 réponses à l'article : « Métropole de Paris » : la nouvelle usine à gaz de la Gauche – Communiqué de Valérie Pécresse

  1. BAYLE

    16/03/2013

    Si Mme PECRESSE peut être, en effet, discutée sur certaines de ses anciennes compétences, par contre, il me semble que son analyse apparaît judicieuse.
    Il est en effet,créé un nouveau « machin » qu’il faudra, comme elle le dit si bien, nourrir avec de nouvelles dépenses ; alors que nous devrions rechercher actuellement de réformer pour diminuer notre trop importante administration.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      17/03/2013

      bien entendu , mais faire confiance à Valérie Pécheresse , c’est faire de nouveau confiance au  » système U.M.P. » …pas pour moi … merci

      Répondre
  2. BRENUS

    15/03/2013

    @ QUINCTIUS :
    « Pécrasse, une personne ayant fait des études… HEC… »
    Cette situation est elle a vos yeux un gage de sérieux absolu?
    Pour avoir bossé quelques années dans une boite recyclant – dans les meilleurs postes, bien sur- leurs copains HEC, il m’a été donné de constater que certains d’entr’eux n’étaient vraiment pas des cadeaux pour l’entreprise et que les secteurs qu’ils dirigaient se dirigeaient, eux, vers le goufre.
    C’est d’ailleurs un peu le problème avec des gens qui ayant atteint un haut niveau dans un domaine sont si peu modestes qu’ils s’imaginent être les meilleurs en tout, Tablant, selon leur formule favorite sur leur « haut potentiel ». Un minimum de physique bien comprise aurait du les convaincre qu’une énergie qui ne reste que potentielle ne sert pas à grand chose. Je préfère beaucoup moins d’énergie, mais cinétique.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      16/03/2013

      il fallait prendre cela au second degré , bien sûr
      je connais les gens qui sortent de ces grandes écoles de commerce et je constate en parallèle le déficit de notre balance du commerce extérieur …
      un habile commerçant pakistanais entortillera sans coup faillir la plus diplômée d’H.E.C. … c’est plus une affaire de rapidité d’esprit que de connaissances économiques

      Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    15/03/2013

    je viens d’entendre une chose très intéressante sur Arte qui interrogeait une jeune député italienne ( le parlement italien est le plus jeune qu’ai jamais connu un pays européen ) :

     » le temps n’est plus d’avoir une « place  » sur recommandation , les temps sont venus d’avoir une place sur SA compétence  »

    et si on commençait par ça

    signé : un papy !

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      16/03/2013

      Quinctius, les jeunes pouvant répondre présent à votre appel ont vogué depuis des lunes vers des cieux plus cléments, ne restent que celles ou ceux qui arrivant à se contenter d’un fromage fut-il mérité ou non.
      Pécresse fait-elle partie de cette clique?

      Répondre
  4. JEAN PN

    14/03/2013

    La Pécresse nous a déjà montré de quoi elle était capable avec son UMPS. Elle ne pourrait pas se taire et rester chez elle faire la vaisselle ? On en a assez vu et entendu des gaullistes menteurs à l’image de leur de gaulle.
    Ce qui est en train de faire mourir la France c’est l’Europe, la mondialisation et l’islamisation. Alors occupons-nous de cela en priorité !!!

    Répondre
    • quyinctius cincinnatus

      14/03/2013

      propos  » machistes  » tenus sur une personne ayant fait des  » études  » ( H.E.C. ) … sa place n’est pas , de toute évidence , devant l’évier !
      ce que je voulais faire remarquer , en particulier au modérateur , c’est que tenir de pareils propos ( beaufs pour tout dire ) ne font que nous déconsidérer !

      Répondre
  5. Oeildevraicon

    13/03/2013

    Nous l’avons assez vue et assez entendue, comme tant d’autres du même parti ou de toutes les « goches » réunies…

    Place aux nouveaux en nombre plus restreint, à tous les niveaux de l’état, et sus aux papys politicards professionnels.

    Répondre
  6. quinctius cincinnatus

    13/03/2013

    qu’on le fasse savoir  » urbi et orbi  » au bon peuple francilien : les amis de Madame Valérie Pécheresse n’y sont strictement pour rien … que des gestionnaires consciencieux , visionnaires , compétents et surtout désintéressés et pour paraphraser :

     » Paris obèse , Paris oppressée … « 

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)