Non, le chômage ne diminue pas !

Posté le janvier 01, 2014, 7:00
4 mins

En novembre 2013, le nombre des chômeurs a augmenté de 17 800 par rapport au mois d’octobre précédent et le nom­bre des petites et moyennes entreprises qui ont déposé leur bilan a augmenté de 0,5 %.

Par ailleurs, avec toutes les augmentations d’impôts ou taxes décidées depuis un an, le pouvoir d’achat des Français a baissé de plus de 1 %. Ils achètent donc moins. Les entreprises ont moins de clients, ce qui augmente le chômage.

Malgré ces chiffres difficilement contestables, le gouvernement actuel proclame que la courbe du chômage s’est inversée et que nous sommes en marche vers le plein-emploi.

Par ailleurs, plusieurs points essentiels de notre situation économique doivent être soulignés :

– Depuis 1945 et la Libération, les gouvernements français sont persuadés qu’on peut imposer les entreprises qui font des bénéfices. Ainsi, les entreprises françaises sont nettement plus imposées que les entreprises allemandes.

– Depuis 1978, la France vit au-dessus de ses moyens. Elle dépense bien plus qu’elle ne gagne. Sa dette augmente donc régulièrement.

– Depuis 1992 et le traité de Maastricht, les droits de douane entre les pays européens ont été supprimés. Les entreprises françaises subissent donc totalement la concurrence des entreprises étrangères.

– Depuis 1999 et la création de l’euro, une parité fixe lie les anciennes monnaies entre elles. Or, les coûts de production français augmentent plus rapidement que les coûts de production allemands. À qualité égale, un produit fabriqué en Allema­gne coûte aujourd’hui 15 % de moins qu’un produit fabriqué en France.

– L’État prend aux Français plus de 56 % de leurs revenus. C’est un record européen. On paie ainsi les très nombreux fonctionnaires qui administrent villes, départements, régions ou état. Notre actuel gouvernement croit aussi qu’on peut offrir à tous les Français une retraite à 60 ans, alors que la durée de vie augmente de 3 mois tous les ans et surtout que, dans tous les pays européens, l’âge de départ à la retraite se rapproche de 70 ans.

Cette curieuse conduite économique aboutit à des résultats totalement prévisibles. Plus personne ne veut investir en France. Les entreprises françaises ont bien moins d’argent pour investir que les entreprises étrangères et on observe une chute dramatique des investissements en France.

Les produits fabriqués en France sont vendus à un prix bien supérieur à celui d’un produit fabriqué à l’étranger. Et Das­sault n’est pas arrivé à vendre ses 36 avions Rafale au Brésil, malgré toutes les avances faites par Nicolas Sarkozy, avances reprises par François Hollande. Le Brésil préfère des avions suédois Saab, bien moins coûteux. On observe donc une chute régulière et dramatique de nos exportations.

Nos dirigeants sont incapables de percevoir la réalité économique. Ils ne connaissent de l’économie française que les entreprises du CAC 40, qui font leurs bénéfices à l’étranger.

Il existe pourtant une solution évidente. Réduire les charges qui pèsent sur nos entreprises et augmenter la TVA pour imposer aussi les produits provenant de l’étranger. Mais on ne veut pas entendre parler en France de la « TVA sociale ». Nos entreprises paieraient pourtant moins de charges. Elles auraient donc les moyens financiers d’investir et d’abaisser leurs prix. C’est ce qu’a fait la Suède qui est arrivée à vendre ses Saab au Brésil.

8 réponses à l'article : Non, le chômage ne diminue pas !

  1. HansImSchnoggeLoch

    14 janvier 2014

    La messe est dite jusqu’en 2017 et même au-delà si le même huluberlu sera revoté, ce qui ne m’étonnerait pas des citoyennes et citoyens de ce pays.
    Pendant ce temps les 4V et d’autres écriront beaucoup d’articles pour nous dire ce qu’il faudrait faire.
    À mon avis il n’existe qu’une seule solution pour changer la donne, je laisse aux détracteurs le soin de la trouver.

    Répondre
  2. 2 janvier 2014

    Je ne partage pas cette vision de l’économie, les peuples sont saignées par les taxes impôts et contributions dites sociales L’argent.est Roi et profite aux spéculateurs au service des multinationales de ceux qui colonisent le monde par la dette et ses intérêts ceux-ci sont fabriqués par le pouvoir invisible qui pourri le monde depuis 1776
    Ce qui se passe actuellement me fait penser au projet auto routier, un paieage dit provisoire était instauré pour développer nos réseaux autoroutiers. Il y a plus d’une cinquantaine d’années ceux-ci sont passés depuis aux mains de sociétés privées qui desservent l’intérêt général il en est ainsi dans tous les domaines.
    La prison des peuples surveillés se comporte de quatre murs l’un est celui des cartels de l’agro alimentaire et semenciers tels que Monsanto l’autre de l’industrie de la santé celle des cartels pharmaceutiques et médicaux et ensuite ceux du marché mondial du travail, nouveau marché des esclaves ou le salarié est vendu à la crié et enfin le système bancaire contrôlé par la banque mondiale aux mains des usuriers des vampires. Le seul droit régalien qui reste aux Etats dits souverains est policier ce qui explique toute cette répression envers les manifestants qui portent le bonnet rouge un maillot manif pour tous et ainsi de suite. Nos libertés et droits de penser sont sous surveillance et les gardes chiourmes au service de l’immoralité

    Répondre
  3. orldiabolo

    2 janvier 2014

    Vous dites que “nos dirigeants sont incapables de percevoir la réalité économique.” C’est possible mais, qu’ils la perçoivent ou non, la vrai question n’est-elle pas plutôt “ont-ils envie de l’améliorer, ou d’être réélus ?”…

    Répondre
  4. VIGNELLO

    2 janvier 2014

    Bernard Zimmern a, il y a plus de 15 ans situé le problème :”A chaque fonctionnaire son chômeur” faits précisés par Nicolas Lecaussin qui a écrit :”Cet Etat qui tue la France” Aucun résultat possible sans la privatisation du statut public sauf du devoir régalien qui échappe à nos oligarques :; Protéger le citoyen et SES biens tant à l’extérieur qu’à l’intérieur et assurer une juste répartition de l’impôt
    Les oligarques ont détruit notre pays depuis leur prise de pouvoir en 1974 et le début de nos déficits. A cet époque, Antoine PINAY avait suggéré ce qu’il fallait faire pour s’adapter au changement de société : “Remplacer les charges sur salaires par une taxe (et non une TVA récupérable légalement ou illégalement) sur le chiffre d’affaires et une taxe sur les énergies produites et consommées”. Trop simple et trop efficace sans doute !

    Répondre
  5. 2 janvier 2014

    ce n’est pas en augmentant les charges pour tous que le chomage va baisser bien au contraire il continuera d’augmenter …hollande et son gouvernement sont des ignorants sur la conduite a suivre …2014 sera la perte du pouvoir …en place

    Répondre
  6. Jaures

    1 janvier 2014

    ” Ils achètent donc moins. Les entreprises ont moins de clients, ce qui augmente le chômage.” Tiens ? Ainsi, pour lutter contre le chômage il faudrait augmenter le pouvoir d’achat ? Que n’augmentent-on pas les salaires ? Les entreprises du cac 40 ont accumulé des dizaines de milliards de profits et payé moins de 5 milliards d’impôts. Que ne redistribuent-elles cette manne aux salariés ou en embauchant des jeunes ?
    Selon l’auteur de l’article, ils auront plus de clients et leurs profits augmenteront permettant d’embaucher et de distribuer moult primes aux salariés qui s’empresseront de les dépenser.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      14 janvier 2014

      La réponse à votre indignation ( que vous estimez, à tord, légitime ) est pourtant toute simple ; elle est la suivante :

      Les” CAC 40 ” sont d’une part ” internationales ” et d’autre part cherchent, et on les comprend, des pays moins spoliateurs

      Lorsque vous aurez pris conscience de ce qu’est une économie de libre échange et au plus fort mondialisé cela vous évitera de désigner des boucs émissaires qui iront inévitablement vers des pâturages plus verdoyants et des cieux plus cléments, justement là où les loups fiscaux ne chassent pas en bandes organisées !

      Lorsque l’Etat ne sera plus le sponsor ni des media ni des … syndicats la vie citoyenne reprendra son cour !

      Répondre
  7. quinctius cincinnatus

    1 janvier 2014

    constatation banale
    Sarkozy avait utilisé les mêmes ficelles
    à part ça quoi de neuf à … Droite ?

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)