Non, non et non, les contribuables ne doivent plus se taire !

Posté le décembre 15, 2012, 4:29
4 mins

Le Figaro Magazine annonce sur sa couverture, « les folies de nos élus », un article relatif aux « folles » dépenses des communes, départements, régions.

Dix pages, un palmarès des « champions de la com’ », des « élus les plus voyageurs »… et en vrac – il y en a tant ! –, le parc de 872 voitures particulières de Marseille, ses 60 chauffeurs, les 30 000 euros par an de restaurant pour le maire de Saint-Jean-Cap-Ferrat (in : Chambre Régionale des Comptes), les 13 500 euros destinés au même usage par celui d’une commune du Nord, commune pour laquelle la CRC estime la « situation préoccupante »… Ce ne sont que quelques « anomalies » parmi des dizaines d’autres. Lisez l’article jusqu’à la nausée.

Notre attention est attirée particulièrement par la rubrique « Contribuables, le saviez-vous ? ».

Le saviez-vous ? « La communauté urbaine de Marseille s’offre des bureaux signés Jean Nouvel » pour installer ses 1 200 fonctionnaires. Un bail de 7 an pour 6,4 M € par an a été signé, que seuls deux conseillers ont refusé de voter.

La Provence de ce jour nous fait part, elle aussi, presque du bout des lèvres, à moins que ce ne soit honteusement, de la fringante la « Villa Méditerranée », un bijou d’architecture, surnommé déjà « Villa Vauzella », tant l’éminent président de région, M. Vauzelles, a « voulu à tout prix ce temple dédié à Mare Nostrum et à sa gloire, allant jusqu’à refuser de contribuer au budget d’Euro Méditerranée », si la réalisation de son caprice lui était refusée. Il est vrai que ce dernier n’hésite pas à subventionner, à grands frais, des films étrangers qui ne sont pas à la gloire de la France.

Pourquoi disons-nous que les contribuables ne doivent plus se taire ?

Parce que les Chambres Régionales ont perdu une partie de leur pouvoir, et qu’elles ne peuvent être sur tous les fronts. Or, nous sommes déçus et consternés que des associations locales de contribuables ne soient pas plus nombreuses à recourir devant la justice administrative. Nous le faisons pour des sommes minimes, quand elles financent une dépense qui nous semble illégale. Nous sommes également consternés de l’absence, à notre connaissance, d’autres associations que la nôtre dans les Bouches du Rhône, voire dans la PACA.

Car c’est toujours notre association qui est convoquée par la télévision et la radio, qu’il s’agisse de commenter les subventions, frauduleuses, offertes par le Conseil Régional de la PACA aux « associations bidons », ou qu’il s’agisse des multiples exemples de la gabegie des collectivités territoriales prises dans leur ensemble.

L’association nationale « Contribuables Associés » dénonce depuis des années, dans ses divers sites, ces pratiques inadmissibles. Espérons que la conjonction de « Contribuables Associés » et du Figaro Magazine aboutira à une floraison d’associations vindicatives.

Gabriel Lévy

Chronique de l’association des contribuables de l’intercommunalité d’aubagne

21 réponses à l'article : Non, non et non, les contribuables ne doivent plus se taire !

  1. Jaures

    17/12/2012

    Goufio, méfiez-vous avec Nietzche dont n’importe qui peut vous sortir une citation qui le conforte. Par exemple, faîtes-vous vôtre celle-ci:
    « Je condamne le christianisme, j’élève contre l’Eglise chrétienne l’accusation la plus terrible qu’accusateur n’ai jamais prononcée. La corruption de l’Eglise chrétienne n’a rien épargné, elle a fait de toute valeur une non-valeur, de toute vérité un mensonge, de toute sincérité une bassesse d’âme. » (L’Antéchrist ») ?
    Sinon, pour les autres, si vous constatez une mauvaise utilisation des fonds publics, qu’attendez-vous pour les dénoncer et vous présenter aux élections ? Car si vous cassez tout, qui paiera les réparations ?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      17/12/2012

      la citation de Nietzche : et pourquoi pas ? y a t il une objection  » morale  » à ne pas la faire sienne ? l’homme doit il être nécessairement dans les canons de la morale chrétienne ? pour s’épanouir ne faut il pas qu’un jour ou l’autre il fasse sauter ces verrous ?
      j’ai toujours eu en abomination les directeurs de conscience , ces fouineurs d’âmes , ces voyeurs des esprits …

      Répondre
  2. charlie harper

    16/12/2012

    La grande esbrouffe est aussi le fameux qualificatif « interêt général » comme met à tout travaux public.
    Dans le Sud .Ouest depuis 10 ans on a eu 1 tunnel sous les Pyrénées (inutile) et 1 autoroute (A 65) sous employée, et c’est même la région qui va devoir rembourser les banques à la place du gestionnaire (société A’liénor, c’est à dire Eiffage et Sanef).
    Cout total : plus d’1 milliards d’euros foutu en l’air.
    Donc avant de critiquer les opposants à l’aéroport nantais demandons nous si cet aeroport est vraiment utile…..

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      17/12/2012

      comment ne pas être d’accord avec vous ?
      mais chez les lecteurs des  » 4V ²  » très nombreux sont encore ceux qui croient aux « grands travaux d’intérêt général  » ce qui est le signe d’un fond politique gaullo-communiste , peut être aussi parce que cela leur profite directement ou indirectement

      Répondre
  3. charlie harper

    16/12/2012

    On n a qu’à pas voter pour eux.

    Répondre
  4. Dr H.

    16/12/2012

    J’ai un copain restaurateur qui a servi il y a quelques jours la direction de la sécu du département : « Ce sont les seuls qui me prennent des bouteilles à 90 € » a-t-il ajouté…

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      17/12/2012

      j’ai un ami qui pour emporter  » le marché  » ( il vendait du matériel de T.P. ) était obligé d’arroser de grands crus les entrepreneurs …. dans les meilleurs restaurants
      en France ( et dans les pays méditerranéens ) les affaires se traitent de façon … gastronomique ; au début du siècle dernier on y ajoutait le cigare et une petite virée au bordel

      Répondre
      • Dr H.

        17/12/2012

        Qu’on « arrose » dans le secteur concurrentiel, c’est disons… compréhensible ; mais la sécu est en monopole que je sache ! Elle doit « draguer » des adhérents ? C’est comme l’EDF qui fait de la pub’ dans les journaux ! Demain ce sera quoi ? Les services fiscaux qui achèteront des pages de journaux ?

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          18/12/2012

          pas nécessairement ; ils nous adressent déjà du courrier  » personnalisé  » !

          Répondre
      • quinctius cincinnatus

        17/12/2012

        de façon GASTRONOMIQUE mais aussi de façon ASTRONOMIQUE !

        Répondre
    • madame L

      04/01/2013

      nous avons le droit de manifester, mais contester les impots est un délit ??? mais le vol ??? n’est ce pas un délit?
      les impots ne sont qu’un vol monstrueux alors répondons à un délit par un délit, et contestons les impots tous ensemble !
      cessons d’être des pigeons ! refusons tous ensemble de signer la déclaration 2013, ça ce serait une révolution !

      Répondre
  5. HansImSchnoggeLoch

    16/12/2012

    Pour se faire entendre il faut suivre des cours du soir à la CGT. Les techniques de guerilla urbaine et de subversion offensive y sont enseignées en priorité,. Les pétitions sont juste bonnes pour les caves et les anges.
    Le fait que la CGT soit tellement crainte des dominants le prouve.

    Répondre
    • Dr H.

      16/12/2012

      Oui mais il y a un petit problème. Le droit de manifester est libre en France, alors que contester les impôts est un délit. De même pour les cotisations dites sociales (loi ad hominem contre Claude Reichman…)

      Répondre
  6. quinctius cincinnatus

    16/12/2012

    ego et gabegie sont les deux mamelles du déficit !
    et pourtant aux élections partielles ce sont bien toujours les mêmes qui passent !

    Répondre
  7. Chevalier Noir

    16/12/2012

    Le problème… Cher Martel, c’est que peut être n’avez vous jamais rien cassé…
    Car il est plus facile de le dire que de passer aux actes.
    Ce genre de manifestation étant reservée qu’aux syndicalistes
    ou aux minorités pour qui l’état réserve toujours une bienveillance complice.

    Répondre
  8. Bicounet 1er

    16/12/2012

    Triplement HELAS mais MARTEL à raison…Dire les choses c’est bien mais aprés?

    Répondre
  9. goufio

    16/12/2012

    J’ai écrit « iniquité » alors que je souhaitais écrire « inquiété ». Pour ma peine, une citation de Friedrich NIETZSCHE
    « L’État ment dans toutes les langues du bien et du mal, dans tout ce qu’il dit, il ment, et tout ce qu’il a, il l’a volé »
    Je ne suis pas un révolutionnaire, je suis cadre supérieur, je peux défiler en costume cravate, mais il y en a effectivement assez de ces fourberies.

    Répondre
  10. goufio

    16/12/2012

    MARTEL- Je suis d’accord avec vous, cette majorité silencieuse à qui on fait tout encaisser. Que les médias trop souvent prennent en otage par l’expression « l’opinion publique… » alors qu’elle n’est jamais interviewée. Qu’un élu veuille changer notre société à chaque élection, qui se réfugie derrière la démocratie, la France, et le comble du « je suis serein » à chaque fois qu’il est iniquité par la justice et condamné par la suite. Maintenant, il y va de la taxation brutale excessive des revenus de l’épargne de tous les Français à des taux inacceptables, car cette épargne constituée avec le revenu déjà taxé et non consommé, n’a pas à être taxée une deuxième fois voir une troisième, etc. (IR, PS, IPV, DMTO, DMTG, ISF, etc.). D’ailleurs l’excellent Firmin OULES ne disait-il pas « l’impôt sur le revenu n’existe pas c’est tout simplement un impôt sur l’épargne »
    Je suis pour faire le bruit nécessaire et autant qu’il le faille comme les « pigeons » debout les « dindons-plumés ».

    Répondre
  11. JEAN PN

    16/12/2012

    Nous sommes en fin d’année. Les travaux redoublent … par exemple les routes qui n’ont pas besoin d’être refaites ! … Les mairies dépensent leur argent pour pouvoir retoucher leurs subventions. C’est minable ! Nous sommes gouvernés par des voyous ! Je n’ai aucun respect pour ces gens-là ! Je suis pour une révolution, une vraie !!!

    Répondre
    • GRANDAD

      17/12/2012

      Tout à fait d’accord avec MARTEL

      Répondre
  12. 15/12/2012

    Tout ce que vous dites est intolérable. Soit, et puis? Que fait on? Lancer une pétition? Peut être, mais est ce que cela en vaut la peine? NON. Il faut se faire entendre, casser s’il le faut (voir les manifestations des banlieues, ou les syndicats) Je suis pour, car c’est le seul moyen de nous faire entendre et respecter.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)