Promesses de Hollande : bien fol est qui s’y fie !

Posté le septembre 25, 2015, 9:55
5 mins

Que ce soit avant son élection à la présidence de la République ou depuis qu’il a accédé au mandat convoité, François Hollande n’a fait que promettre. Et comme certains hommes politiques l’ont dit, « les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent ».

Alors pourquoi se priver ? François Hollande, malgré des résultats catastrophiques dans des domaines qui devraient être prioritaires pour l’ensemble des Français, comme la croissance économique, l’emploi, la sécurité, l’éducation, etc., continue à promettre, et tellement qu’il en est ridicule.

Dernièrement, on apprenait que Hollande promettait de baisser les impôts « quoi qu’il arrive en 2016 ».

Il a même précisé que 9 millions de foyers en seraient bénéficiaires en 2016, après que 3 mil­lions l’ont été en 2015.

Et d’ajouter quand même en codicille : « si la croissance s’amplifie » ! Or, la croissance, depuis qu’il est à l’œuvre, ne frémit guère…

Dernièrement, on nous a bien dit aussi que le chômage avait baissé, mais seulement dans la catégorie A, qui ne représente qu’une partie par rapport à l’ensemble du nombre des chômeurs.

Manuel Valls, bien accroché à son siège de Premier ministre (en attendant mieux), siège qui ne devrait pas être éjectable (foi de Hollande), renchérit très vite évidemment :

« La baisse d’impôts sera inscrite dans le budget 2016. » « Ce n’est pas une promesse, c’est un engagement que nous tiendrons » (foi de Valls).

Donc les impôts baisseront peut-être en 2016, mais seulement pour certains, car l’État de plus en plus dispendieux, quoi qu’en dise le PS, verra par ailleurs la facture s’alourdir de façon importante dans certains domaines comme la sécurité à cause de l’islamisme, le social à cause de l’immigration clandestine – deux causes impossibles à maîtriser tant qu’on aura des guignols au pouvoir.

On verra donc obligatoirement, à côté des baisses d’impôts pour certains, la facture augmenter pour d’autres : ça s’appelle déshabiller Pierre pour habiller Paul !

Malgré tout, François Hollande affiche sans complexe son auto- satisfaction, comme on l’a entendu dans son interview du 14 juillet dernier quand il s’est attribué le qualificatif « d’audacieux » !

« Mes promesses, je les tiendrai »… la prochaine fois !

Pour demeurer objectifs, on n’oubliera pas de reconnaître qu’il a tenu environ le quart de ses promesses, mais des promesses qui nous coûteront plus qu’elles n’apporteront.

Exemple : suppression de la franchise de 30 euros aux étrangers sans-papiers bénéficiaires de l’AME ; fin du non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite ; retour pour certains à la retraite à 60 ans ; création de nouvelles zones de sécurité prioritaires…

Pas de quoi se montrer présomptueux et le résultat des sondages en témoigne. Il a été à 13 %, voici un an. Mais « grâce » aux attentats islamistes de janvier, il a réussi, simplement en paradant, à remonter dans les sondages. En juillet, il atteignait 21 % ! Pas mal si l’on considère qu’il n’a fait que se déplacer et prendre la parole…

Malgré la grande défaveur des Français à son égard, je pense qu’il a la prétention de se représenter en 2017. Et sa réélection est envisageable :

  • grâce à la baisse de l’euro et du pétrole qui pourrait faire reculer le chômage ;
  • grâce à la faculté de la gauche à se rassembler pour battre la droite, alors que la droite répugnera à s’unir avec le FN ;
  • grâce aux économistes et à la presse qui, dans l’ensemble, roulent pour la gauche et se gardent bien de trop le discréditer…

Alors, il peut continuer à promettre, son piège à « gogos » risque de fonctionner, à nouveau, sans peine.

La réduction du déficit budgétaire n’est pas pour demain, pas plus que la réduction de l’immigration clandestine, la diminution de l’assistanat, ou de l’exode des plus aptes à créer de la valeur économique (les pseudo-riches qu’on stigmatise à tout va)…

Une chose est sûre, au moins, la fabrique de pauvres ne connaîtra pas la crise !

3 réponses à l'article : Promesses de Hollande : bien fol est qui s’y fie !

  1. Sylvain Drey

    27/09/2015

    le leitmotiv de Hollande est « Demain on rase gratis »

    Répondre
  2. Rosenberg

    26/09/2015

    Hollande projette de fabriquer le fromage Leerdammer en France- il veut déposer un brevet qui consiste à prendre des bulles d’air et de les entourer de pâte de fromage importée de Hollande !

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    25/09/2015

     » bien fol est qui s’ y fit  » et là il est question de misogynie , tout simplement

    pour ce qui concerne Hollande, c’ est sans doute la raison pour laquelle il a choisi le fidèle et tout juste  » passable  » Le Foll comme porte parole du Gouvernement  »

    je demande quelle est la signification de Le Foll en français … si quelqu’ un pouvait me le faire connaître … qu’ il en soit remercié par avance

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)