Que devrait-on attendre de l’Etat ?

Que devrait-on attendre de l’Etat ?

Je ne pense pas qu’il soit possible de sortir du « merdier » dans lequel nos dirigeants nous ont installé, si, au préalable, « l’État » ne revient pas, enfin, à sa place.

Que devrait-on attendre de l’État ?

–         Qu’il exerce ses fonctions régaliennes avec rigueur.

–         Qu’il facilite la vie des entreprises en mettant tout en œuvre pour simplifier et supprimer toutes les paperasseries administratives, source d’exaspération du secteur privé, de pertes de temps et d’argent.

–         Qu’il reste à sa place en ne s’occupant surtout pas du secteur privé qui n’a pas besoin de conseils émanant de professeurs et d’énarques incompétents puisqu’ils n’ont jamais géré d’entreprises et ne savent pas ce que veulent dire les mots équilibres financiers et excédents indispensables à toute économie.

–         Qu’il soit inscrit dans la Constitution :

 1) Que les prélèvements obligatoires ne devront, en aucun cas, dépasser 30 % de la richesse créée par le secteur privé, y compris la fiscalité sur les carburants et autres impôts indirects.

2) Que les collectivités locales ont l’interdiction absolue de générer des déficits.

3) Que toutes les caisses sociales ont l’interdiction absolue de générer des déficits.

4) Qu’il respecte tous les acteurs de l’économie, grâce auxquels les fonctionnaires peuvent être payés.

5) Qu’il reconnaisse l’économie libre de marché, seul remède contre la pauvreté et le chômage.

6) Qu’il justifie ses dépenses en étant contrôlé par une « cour des comptes indépendante » et composée uniquement de professionnels de la gestion du secteur privé.

7) Que ladite « cour de contrôle » ait le pouvoir de sanctions immédiates. Chaque année, comme dans une entreprise privée, un bilan et des comptes de résultats devront être présentés à la structure de contrôle, le 31 janvier au plus tard de l’année suivante.

Si le moindre déficit est constaté, les ministres responsables (finances, budget) seront immédiatement remerciés et remplacés.

Si durant deux années consécutives, le moindre déficit est constaté, c’est également le Président de la République qui sera remercié.

Ainsi, les Français pourront enfin retrouver la confiance et considérer que leurs impôts sont bien utilisés, que l’argent public est enfin géré comme toute entreprise ou famille.

Si vous relisez chaque point de ce texte, vous pourrez constater que l’État fait exactement l’inverse depuis plus de 30 ans. Dès lors, il ne faut pas s’étonner de la situation du Pays…!

Il serait peut-être temps d’inverser la vapeur.

Ce n’est pas au secteur public, mais au secteur privé de demander des comptes à tous ces irresponsables qui utilisent nos impôts n’importe comment sans avoir jamais le moindre compte à rendre.

Il va bien falloir un jour que la France choisisse, une bonne fois pour toute, entre le modèle actuel, basé sur l’ex-URSS et un système ouvert, libre, intelligent, où le sens de la responsabilité des individus l’emporte sur la médiocrité.

Si vous partagez mon point de vue, ne pensez-vous pas qu’il serait intéressant – dans le cadre de vos actions – de faire saisir le Conseil constitutionnel sur les propositions formulées dans ce texte ?.

L’IREF m’a confirmé par mail tout l’intérêt qu’elle porte à ces propositions.

Thierry Fourgeaud

Partager cette publication

Comments (11)

  • Tschirhart Evelyne Répondre

    Excellent article. Du pur bon sens ! Il faut demander des comptes à ceux qui nous gouvernent et les sanctionner s’ils agissent contre les intérêts de la nation.

    29/01/2013 à 18 h 23 min
  • Delaye Répondre

    Bravo pour cet excellent programme!

    29/01/2013 à 16 h 55 min
  • Delaye Répondre

    Que devrait-on attendre de l’etat? Excellent programme Bravo

    29/01/2013 à 16 h 54 min
  • Cannon Répondre

    les ministres, le président remerciés???!!! eh! la CGT, au
    secours! y a des français qui « pensent mal » ou sont devenus dingues! vite un centre « d’hébergement d’urgence » dans une de ces belles résidences classées du CE!!!… avec nos sous,
    bien sûr!

    29/01/2013 à 14 h 48 min
  • JEAN PN Répondre

     » Que devrait-on attendre de l’État ? « , PLUS RIEN !
    Les politiques sont des voyous, qu’ils soient de droite ou de gauche. Les politiques sont nos salariés et doivent pouvoir être jugés et condamnés par le peuple souverain et non pas par les tribunaux qui sont à leur service !

    29/01/2013 à 8 h 49 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    avis ( financier ) aux adhérents et sympathisants U.M.P. …..(connus de façon plus courante sous le terme générique de gogos ) :

    Nicolas Sarkozy , associé à Alain Minc ( deux brêles notoires en économie ) veulent monter un hedge fund de droit anglais ( siège à Londres ) pour lever un milliard d’euros ( ou de dollars )

    les candidats à cet excellent placement  » madoffien  » sont priés de se faire connaître auprès des deux  » leveurs  » de fonds

    29/01/2013 à 8 h 48 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

     » que devrait on attendre de l’Etat ?  »

    ma réponse ( lapidaire )

    RIEN !

    28/01/2013 à 23 h 52 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    Que de la misère ajoutée à de la misère, que peut-on attendre d’autre d’un gouvernement socialaud?

    28/01/2013 à 20 h 03 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      ou d’un autre *** ? *** [ parti politique ]

      prenons l’exemple de la promesse n° 35 ( je crois ) de la charte ( de la châtre ? ) de François Hollande qui concerne les suppressions d’emplois pour raisons économiques chez une entreprise faisant ENCORE des bénéfices … supprimée , aux oubliettes , à la décharge …

      les socialistes sont bien obligés (et plus que les autres , la marquise de Notre Dame de La Garde par exemple ) à tenir compte ( parfois ) des réalités de la production industrielle , dans ce Monde de brutes économiques !

      mais c’est le plus souvent dans le pire que les hommes qui dirigent l’état français ( hou la la ! ) sont les meilleurs et cela , équitablement , quelque soit le parti … tous sortis du même moule et qui plus est , autocratiques et suffisants

      quand je lis qu’une personne sur un blog désirait de toute son âme , le retour ( ? ) du Prince Jean à Neuilly-sur-Seine , je me demande à quel chiffre abyssal se mesure son Q.I.

      29/01/2013 à 13 h 47 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      que devrait on attendre de l’état ?

      sans aucun doute PLUSSSSE d’impôts

      01/02/2013 à 22 h 17 min
  • martel Répondre

    C’est pieux. Mais malheureusement irréalisable, les français (pour l’instant) sont encore endormis, que dis je, envoutés par de belles promesses de pré-campagne, ils se réveillent, mais là aussi il leur faut du temps; Ce jour viendra, mais il faut attendre, comme le disent si bien nos dirigeants, attendre et encore attendre, pendant ce temps les autres pays avancent, avancent et toujours plus.

    28/01/2013 à 15 h 58 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: