Rendons la liberté économique aux Français

Posté le septembre 15, 2009, 12:00
7 mins

Avant de parler de la taxe carbone, il est nécessaire de rappeler quelques faits.

– Plus un pays est développé, plus ses habitants sont riches. Ils ont de l’eau potable à leur robinet, des voitures pour se déplacer et des radiologues pour leur faire de l’imagerie médicale.
– Plus un pays est développé, plus il consomme d’énergie. C’est tout aussi évident. On chauffe sa maison l’hiver et on la climatise l’été. On abandonne la pioche, la bicyclette ou la brouette…
– Il existe en Europe un réchauffement climatique qui a démarré voici plus d’un siècle. Il y en a eu des centaines d’identiques depuis que la terre existe. Le Groenland s’appelle Groenland (terre verte) du fait que, quand les Vikings l’ont découvert en 985, c’était une terre fertile couverte de belles prairies riches en animaux. Depuis le climat s’est refroidi, couvrant le Groenland de glaces.
– Il existe certainement une augmentation du gaz carbonique (CO2) dans l’atmosphère terrestre depuis que nous brûlons du charbon ou du pétrole. Ce CO2 capte l’énergie solaire, comme le verre d’une serre la capte. Le carottage des glaces des pôles le prouve. Cet « effet de serre » augmente donc la température de l’air que nous respirons provoquant un réchauffement climatique.
– La société industrielle rejette aussi dans l’atmosphère des produits, la fumée par exemple, qui renvoient dans l’espace la chaleur du soleil, comme une glace renvoie la lumière.
– Par contre, aucune étude précise n’a encore déterminé la part relative des rejets atmosphériques de la société industrielle dans un réchauffement climatique arrivé bien avant elle.

– Enfin, il ne faut pas oublier trois dernières réalités.

1) Une réalité technique mondiale : le coût des transports est devenu de plus en plus négligeable. Une chemise fabriquée en Chine coûte bien moins cher en France qu’une chemise fabriquée en Champagne. Le marché a atteint aujourd’hui une taille mondiale.
2) Une réalité politique européenne. Depuis 1957, la France a décidé de créer un Marché commun européen. Il n’y a donc plus de droits de douane entre la France et l’Allemagne ou le Portugal.
3) Une réalité fiscale française, enfin. Les produits pétroliers français sont déjà lourdement imposés. Bien plus que dans des pays qui ont déjà mis en place leur taxe carbone…

D’où quelques questions :

– Pense-t-on qu’en imposant encore plus l’énergie en France, on accélérera le développement du pays ? La réponse logique semble être non : plus on impose l’énergie, plus on le ralentit.
– Pense-t-on que la nouvelle taxe réduira le chômage ? Les « nouveaux emplois écologiques » annoncés ne compenseront probablement pas les emplois perdus. Le chômage risque d’augmenter !
– Pense-t-on que les transporteurs routiers ou les paysans français survivront à la taxe écologique française ? Ils sont déjà en voie de disparition. La taxe accentuera leurs difficultés.
– Croit-on que la taxe écologique poussera les entreprises installées en France à ne plus délocaliser là où on est moins imposé ?
– Croit-on vraiment que les autres pays l’adopteront ?
– A-t-on calculé le nombre de fonctionnaires qu’il faudra embaucher pour faire fonctionner cette nouvelle taxe très complexe ? On aurait tout simplement pu augmenter la taxe sur les produits pétroliers et diminuer d’autant la TVA sur l’électricité. Mais c’était trop simple !

On oublie que liberté vient en tête sur le fronton de nos mairies.
Le génial Mao avait décidé le 23 mai 1958, au huitième congrès du Parti communiste chinois de nationaliser toutes les exploitations agricoles de Chine, offrant ainsi à son pays le « grand bond en avant ».
Les paysans chinois sont devenus des fonctionnaires touchant un salaire mensuel, quel que soit le résultat de leur travail. La production du riz s’est effondrée. Au moins 28 millions de Chinois sont morts de faim.
Depuis, ses successeurs communistes ont compris. Ils ont rendu la liberté économique à tous les Chinois. Et c’est maintenant le grand bond en avant de la Chine. Imitons-les !

33 réponses à l'article : Rendons la liberté économique aux Français

  1. françois

    23/09/2009

     Jaures, mais c’est vous qui avez mis les diplômes sur le tapis lors de votre première intervention! Vous nous avez "balancé" une liste de 7 noms , c’est cela que vous appelez "à la pelle"? Comment appelez vous alors les listes qui regroupent 31 400 scientifiques d’un côté, 4000 de l’autre? Un camion non? Des économies qui ne coûtent pas un rond? En principe une économie sauve des ronds: Si elle n’en coûte pas un c’est que vous avez dépensé ce que vous avez économisé pour pouvoir l’économiser… Quand à savoir si le bilan est positif, je vous ai donné un exemple où cette affirmation était fausse. Bien sûr, ce n’est pas toujours le cas mais les chantres des économies écolo "oublient " bien souvent une partie de l’équation pour démontrer leurs lubies. Entendons nous, vous dépensez vos sous comme vous l’entendez, ce sont les votres. J’aimerais simplement qu’on ait la même tolérance avec moi, ce qui n’est pas le cas quand on surtaxe certains produits pour m’obliger à ne pas les acheter. Et quand en plus la mauvaise foi est poussée jusqu’à me dire que je fais des économies et que je " sauve la planète " d’un danger qui n’existe que dans l’imagination de quelques gugus qui en tirent partie ou n’ont pas réfléchi plus loin que le bout de leur nez, il ne faut pas s’étonner que je finisse par en concevoir de l’humeur.  Les écolos sont contre les biocarburants? Ils commencent à l’être après nous en avoir chanté les louanges pendant des années en "oubliant" une partie des éléments de l’équation.

    Répondre
  2. Anonyme

    22/09/2009

    Encore notre Pink-thinker dans toute sa splendeur

    Je cite: (Siniq voudrait nous faire croire que les millions d’usagers quotidien des métros, trams et trains sont des débiles mentaux qui préfère passer 1h dans les transports en commun que 10mns dans leur voiture ) à aucun moment je n’ai jamais écrit de telles affirmations mais cela n’ empêche pas notre "petit père des roses" de transformer à son avantage les écrits des autres .Je fais parti de ces débiles mentaux car j’ utilise les transports en commun tous les jours par tous les temps même quand je disposais d’ un véhicule sortie des usines de la Régie. Il est très difficile de circuler et stationner dans cette ville qu’est la Capitale où la guerre à l’ automobile est un combat permanent de l’ actuelle majorité municipal.

    Le carburant trop cher mais c’est exact , merci au divers gouvernements de taxer les automobilistes français et tout ça pourquoi. Les socialistes dîtes vous mais vous oubliez qu’ ils ont supprimé l’ indexation des salaires sur le coup de la vie, douloureuses initiatives pour les petits employés que nous sommes .Je me rappelle aussi de la grosse colère de Pierre Mauroy qui espérait que Bercy trouverait un système généralisable à l’ensemble des compensations fiscales le 6 Septembre de la même année. On reprend d’un côté ce que l’ on a donné de l’ autre.

    Pour les 4×4, je vous rappelle qu’ il s’ agit dd’ abord de véhicule de travail et que c’est l’ entichement par les vedettes de cinéma d’ Hollywood les mêmes qui soutinrent dans leur majorité un certain Barak Hussein Obama qui lancèrent cette mode, elle fut reprise en France par tout que compte de branchouilles idiots la terre des Gaules. Maintenant que les petits que nous sommes  peuvent  posséder ce type de véhicule , on crie haro sur le baudet.

    Pourtant dans le paysage rurale ces derniers sont de véritables bêtes de somme pour les habitants de ces régions que voulez cher défenseur de l’ État « Orwellien »; la SNCF qui vous est si chére a hérité après d’ un réseau ferré régional et vicinal à voie métrique qui desservait la plus parcelle de cette terre française , que sont ils devenus, abandonnés car non rentables et je ne me souviens pas avoir entendu un délégué de la CGT hurler au scandale, il est vrai que ces derniers avaient des objectifs plus important comme mettre la main sur les CA des futures entreprises nationales, les petits pouvaient disparaître. Heureusement que certains ferrovipathes passionnés ont su garder certaines de ces lignes comme le chemin de fer de la Mure et il n’ y a aucun syndicaliste à l’ horizon pourtant il tourne.

    Encore un perle de notre "Peace and Roses" je cite : ( Si les clients choisissent des voitures sobres, c’est parce que le carburant est cher), aux États Unis l’ essence est moins cher et se vend au gallon, pourtant il se vend des véhicules de petites cylindrée mais par contre moins de véhicules diesel. Expliquez moi pourquoi, l’ Italie et l’ Allemagne ont des constructeurs qui proposent des voitures à moteur V8 voir V12, l’ essence y serait elle 10 fois moins chère voir gratuite.

    Répondre
  3. Jaures

    22/09/2009

    Cher François, arrêtez de mettre les diplômés en balance. Je vous en ai cité à la pelle qui ne sont pas de l’avis d’Allègre (assez isolé en France, convenez-en). Encore une fois, après avoir écouté chacun, je préfère adopter une attitude qui respecte l’environnement et ne me coûte pas un rond (au contraire): adapter mon mode de déplacement à mes trajets, utiliser raisonnablement mon chauffage, préférer les circuits courts,…Si vous voulez, vous, continuer à rouler en 4X4, vous chauffer au charbon et vous goinfrer en Decembre de fraises fades et hors de prix rien que pour embêter Al Gore et Nicolas Hulot, ne vous gênez pas.

    Par ailleurs, les écolos sont contre les bio-carburants qui entraînent déforestation et gâchis de terres agricoles. Trouvez-donc un autre argument pour les persuader que Exxon Mobile est soucieux de l’environnement.

    Répondre
  4. françois

    22/09/2009

     Jaures: "avouez au moins qu’il y a doute" ( que l’homme soit responsable du "réchauffement"). Mais on ne demande que cela, Jaures. Que tout le monde avoue qu’il y a doute et que l’on regarde OBJECTIVEMENT et de façon CONTRADICTOIRE cette histoire de réchauffement anthropique. Ceux qui ne veulent même pas en discuter sont justement les tenants de cette théorie. Mais regardez comment cela se passe: Les propos de Hulot ( amuseur public à la télé), d’All Gore ( licencié en art) trouvent systématiquement des échos favorables dans la presse et chez les politiques pendant que ceux d’Allègre ( docteur en physique) sont systématiquement moqués sans argumentation. ( Quelques exemples parmi des milliers). Le doute est le premier pas du chemin vers la vérité mais les tenants du réchauffement anthropique préfèrent piqueniquer sur le bord de la route et insulter ceux qui passent!   

    Répondre
  5. françois

    22/09/2009

      Jaures " est surpris de la conviction des intervenants bien aisément convaincus par les lobbies".

     Ca c’est le coup classique, ceux qui ne sont pas d’accord avec le Giec sont manipulés par les lobbies et sont tellement stupides qu’un rien les convainc. 

     – Citez les lobbies avec ce qu’ils font et des FAITS, pas des "tout le monde le dit" ou "tout le monde sait que".

     – On en est revenu au début (que vous avez pris bien soin d’oublier) où je vous citais quelques FAITS parmi d’autres qui permettent de douter sérieusement du réchauffement anthropique. J’en ai d’autres à votre disposition mais commencez donc par réfuter ceux là avec des arguments et pas des impressions.

    -Savez vous quel était le plus gros investisseur en 2007 dans la recherche sur les biocarburants? Exxon Mobile! ( comme quoi les lobbies pétroliers ne sont pas toujours là où l’on croit). J’aimerais bien trouver une liste des sociétés propriétaires d’éoliennes mais n’ai pas encore réussi.

     – Le réchauffement anthropique est devenu une religion. L’argumentaire le plus construit et le plus sérieux ne permettra sans doute pas de convaincre les "croyants" comme vous nous le démontrez si brillamment. Il reste les indécis et les gens honnêtes qui pourront utiliser leur cervelle à partir des faits; c’est comme cela que la science a progressé, et pas à partir de convictions que l’on défend contre l’évidence! 

    Répondre
  6. Daniel

    21/09/2009

    A toutes fins utiles, il y a DANIEL et Daniel.

    En attendant une décantation de ces points de vue contradictoires sur la taxe carbone, il reste une solution efficace et incontournable : la maitrise et la réduction du nombre des naissances au niveau mondial pour l’intérêt même de tous les enfants à naitre.   Comme dit Hortefeux quand il lache une évidence: "c’est quand il y en a trop que ça devient un problème! ".     Efficace avec le double avantage au niveau national de s’opposer à l’expansionisme islamiste par le "ventre de nos femmes" .  Mais il y faut du réalisme et il semble là aussi que ce soit  politiquement plus difficile à mettre  en oeuvre qu’une taxe supplémentaire.  Trop simple sans doutes! .  

    Répondre
  7. IOSA

    21/09/2009

    [email protected]….

    "Jaures utilise une fois de plus la mauvaise foi: il tente de faire passer ceux qui doutent du réchauffement climatique pour des simplets. Sdémarche: rendre ridicule par association (association avec les créationnistes connus pour nier l’évidence scientifique de la création du monde)."

    Vous décrivez là, un comportement typiquement pnl et je doute que Jaurès eu cette intention.

    IOSA

    Répondre
  8. sas

    21/09/2009

    Tiens un autre scoop sur les faillites et gabgies coorganisées….

    dexia…..banque franco/belge luxembourgeoise renflouée à coups de milliards d euros……

    PRISE DANS UN NOUVEAU SCANDALE DE FINANCEMENT A DESTINATION D ISRAËL…..pour soutenir economiquement les villes implantées illégalement en territoires occupés…..

    …..voilà un exemple d’où passe le pognon publique français….à l insue de leur plein gré

    et pendant ce temps les collectivitées nationales ne trouvent plus de prêts relais….et les artisant et la petite entreprise crèvent la gueule ouverte…..

    trouvez l erreur….

    sas

    Répondre
  9. Jaures

    21/09/2009

    Siniq voudrait nous faire croire que les millions d’usagers quotidien des metros, trams et trains sont des débiles mentaux qui préfère passer 1h dans les transports en commun que 10mns dans leur voiture ! Si les clients choisissent des voitures sobres, c’est parceque le carburant est cher. Bobo ou pas bobo. Les 4X4 sont en nette perte de vitesse.

    Je vous rappelle que la vignette a été supprimée par les socialistes.

    Cher Jean, je ne fais que citer les soutiens de ceux qui nient le réchauffement de la planète. Je cite également le cas du sénateur du Texas qui n’apprécie pas que l’on mette en cause ses rentes. Je ne prétends pas, avec mon petit BTS, maîtriser ce dossier mieux que les prix Nobel. Je suis simplement surpris de la conviction des intervenants de ce forum qui semblent bien aisément convaincus par des lobbies qui, il y a quelques années, prétendaient que l’amiante est sans danger ou que la cigarette aide à digérer et à perdre du poids !

    Avouez qu’il y a au moins doute et que les mesures préconisées (économie d’énergie, respect de l’environnement) n’ont rien de terroristes.

    Répondre
  10. HansImSchnoggeLoch

    21/09/2009

    Jean <<Sa démarche: rendre ridicule par association (association avec les créationnistes connus pour nier l’évidence scientifique de la création du monde).>>
    Cela s’appelle la dialectique matérialiste *), technique enseignée dans toutes les centrales syndicales françaises valant leur sel ou leur poivre et financée, bien sûr, avec l’argent soi-disant public extorqué aux cons-tributables.
    Il faut bien que cette corporation s’occupe pour ne pas s’ennuyer à mourir toute les journées que la rotation de la planète leur octroit. La société elle, ayant d’autres préoccupations, se passerait bien de leurs incantations si une possibilité de vote populaire lui permettait ce choix.
    *)  pour de plus amples détails voir "négation par la négation" de Hegel.

    Répondre
  11. Jean

    20/09/2009

    "Par ailleurs, j’admire la confiance des intervenants en en ceux qui nient le réchauffement de la planète comme les sénateurs du Texas, Etat pétrolier, ou le pasteur Calvin Beisner qui affirme: «la vision d’un monde biblique montre la Terre et son écosystème, comme une création de la sagesse divine (…) robuste, résistante et se régulant d’elle-même comme tout produit fait par un bon ingénieur».

    Avec de tels arguments…"

     

    Jaures utilise une fois de plus la mauvaise foi: il tente de faire passer ceux qui doutent du réchauffement climatique pour des simplets. Sdémarche: rendre ridicule par association (association avec les créationnistes connus pour nier l’évidence scientifique de la création du monde).

    Avec de tels arguments…

    Répondre
  12. Anonyme

    20/09/2009

    Sans notre lapin mécanique  à la fourrure rose que serions nous?

    Je cite : (plusieurs milliers de citadins en meurent directement chaque année), nous devrions tout de suite interdire cette arme de destruction massive encore plus meurtrière qu’ un calibre 45 pourtant si dénigré par notre Pink-thinker.

    La taxe Carbonne est un merveilleux machin qui comme la vignette sera subtilisée pour être reversée aux fantômes dans le besoin.

    Les transports en commun coûtent chers et font perdre aux usagers un temps précieux pour rentrer chez eux ,car que Môssieur Jaures m’ explique que pour entrer de mon lieu de travail en autobus et marche à pied le temps est 30 minutes alors qu’ en véhicule à moteur, je mettes moins de 5 minutes dans les deux cas la circulation est identique.

    Le tramway est un transport plus politique que réellement utile, notre bon maire de Paris est actuellement prêt à n’ importe quelle magouille pour que sont projet de prolongement même à détruire ce qui est déjà construit ,les arbres aussi.

    Comment fera un employé vivant dans une zone rurale avec une maison écolo mais à 1 heure de voiture de la première gare SNCF, en vélo me direz vous, je suis en train d’ imaginer sa silhouette de soldat type retraite de Russie en hiver. Les véritables 4×4 sont utilisés par des gens qui travaillent et non par des bobos vivant dans de beaux quartiers qui pensent être écolo en achetant des carottes bio venues en 40 tonnes de Trifouilly les Oies.

    Les constructeurs automobiles n’ ont pas attendus les écolos politiques pour améliorer les performances de leurs véhicules en 1910 pour obtenir une puissance de 60 CV din , il fallait un moteur de 6 litres de cylindrée de nos jours certains moteurs de 1 litre ont un rendement supérieur, j en vous parle pas des usines à gaz des motos qui avec une cylindrée de 500 cm3 peuvent obtenir une puissance de prés de 100 CV. Le moteur 2 temps fut même sacrifier sur l’ hôtel de l’ écologie jugés trop polluants, pour certaines motos compétition avec une cylindrée de 500 cm3 développaient une puissance de plus de 150 CV. Don vôtre moral roseverte gardez là pour vos copains de section.

    Répondre
  13. françois

    20/09/2009

     @ Jaures

      Vous ne comprenez pas mon raisonnement? Cela tombe bien, car ce n’est pas un raisonnement mais une observation. Un exemple parmi tant d’autres. Toute la clique des réchauffistes nous expliquent à longueur d’année que l’énergie solaire est merveilleuse, gratuite, "éco citoyenne"(?), et qu’avec cela vous allez "sauver la planète"! Comme vous ne demandez qu’à être convaincu, vous vous équipez en panneaux solaires ( 1000 euros le mètre carré environ) qui produiront pour un ensoleillement maximum et à condition d’être orientés perpendiculairement au soleil la puissance fantastique de 100 watts au mètre carré. Comme c’est très cher, l’état vous en paye la moitié via le crédit d’impôt. Vous revendez votre électricité à EDF qui la prend à 6 fois le prix du marché ( ce sont les tarifs pratiqués tout à fait officiellement). Moyennant ce double tour de passe passe, cela vous permet d’amortir vos panneaux sur 15 ans ( officiellement on vous promet que c’est beaucoup plus rapide mais l’ensoleillement suit rarement la mode verte). Et au bout de 15 ans ( en moyenne) vous pouvez changer vos panneaux parce qu’ils sont fichus. Mais pendant ces 15 ans, EDF revend votre électricité payée 6 fois le prix du marché au prix normal. Qui paye la différence? Tout le monde qui paye son KWH un peu plus cher car EDF n’est pas une entreprise philanthropique. Pour l’instant on s’en rend très peu compte car la production par ce moyen est marginale mais un calcul simple montre que sur les mêmes bases, 10% d’électricité fournie par ce moyen augmente le prix général du KWH de 50%. Et ce n’est "que " 50% parce que le contribuable aura payé la moitié des panneaux. Alors, faites le compte, vous, heureux installateur serez rentrés dans vos sous (ou même aurez peut être été légèrement bénéficiaire). Mais le reste de la population aura payé la moitié de vos panneaux ce qui l’autorisera à payer son électricité plus cher pendant 15 ans! Super, non? 

         Que des avantages. 

    Répondre
  14. IOSA

    19/09/2009

    [email protected]…..

    Déjà qu’il marche en tongues sur le yacht de son copain, si en plus il se met à faire des claquettes ?……Peut être bien que je vais applaudir des deux pieds.

    Mais sans rire et en admettant que le quart des français possède une baraque devant faire peau neuve, même avec une taxe de 500 euros par famille, je ne vois pas comment le compte peut y être, vu que l’addition sera de toute façon bien salée pour le proprio.

    Sauf, si bien entendu la plus grosse part du gâteau va pour les plus riches, qui eux possèdent de nombreuses bicoques pourries louées à prix d’or.

    Il n’aurait pas un copain dans le bâtiment, le sieur Nico ?

    Même que pour ne pas le dépouiller de sa richesse, il vient de faire opposition à un quatrième opérateur……  celà sent pas le coup d’entourloupe ou l’enrichissement sans cause, comme on dit dans le jargon pénal.

    IOSA

    Répondre
  15. Jaures

    19/09/2009

    François, je ne comprends pas votre raisonnement. Imaginons que grace à des économies d’énergie obtenues en isolant les logements ou en modernisant les chaudières, vous réduisiez de 30% votre facture (EDF,GDF). Imaginons également que grace à la recherche, on obtienne des moteurs qui consoment moitié moins d’essence, vous serez également gagnant.

    Si donc, on utilise l’argent de la taxe carbone pour économiser l’énergie (je n’ai pas donné ces chiffres à la légère, ils ont été obtenu à Montreuil en 5 ans), vous serez gagnant sur le long terme et l’environnement également, réchauffement de la planète ou pas. Réflechissez: si le litre d’essence était à 20 cts, quel constructeur investirait pour obtenir des modèles plus sobre ?

    J’anticipe votre objection "Arrêtez Joresse ! Avec l’Etat totalitaire qu’on a, jamais nous ne reverrons notre argent !". C’est pourquoi je dis toujours que le problème n’est pas l’impôt ou la taxe, mais ce que l’on en fait.

    Par contre, si l’on ne fait rien, nos villes seront de plus en plus polluées (plusieurs milliers de citadins en meurent directement chaque année) et lorsque le pétrole manquera, tout le monde paiera la taxe de la rareté.

    Par ailleurs, j’admire la confiance des intervenants en en ceux qui nient le réchauffement de la planète comme les sénateurs du Texas, Etat pétrolier, ou le pasteur Calvin Beisner qui affirme: «la vision d’un monde biblique montre la Terre et son écosystème, comme une création de la sagesse divine (…) robuste, résistante et se régulant d’elle-même comme tout produit fait par un bon ingénieur».

    Avec de tels arguments…

    Répondre
  16. Anonyme

    19/09/2009

    @ MARC : oui, de ce point de vue là, vous avez tout à fait raison sur les vers rouges.  Et vous soulevez des points très pertinents.  Celà dit, je pense que pas mal de dirigeants sont en train de songer comment réduire les populations tout en leur faisant porter le chapeau, c’est à dire en leur laissant la responsabilité du déclenchement de génocides.  D’où le fait qu’ils ne font rien mais plutôt poussent à la roue en exaspérant les gens au maximum.  Bref, ils poussent les feux sous la cocotte minute.

    Répondre
  17. HansImSchnoggeLoch

    18/09/2009

    Bravo Ozone,
    O3 en quantité trop grande est un gaz autrement plus destructeur que le CO2, mais à très petite dose c’est un excellent purificateur de l’air ambiant.
    O2 can do!

    Répondre
  18. Magny

    18/09/2009

    Mais mon cher IOSA la taxe carbone n’est pas un impôt , même pas une taxe ! Hallucinant non ?

    On a un gouvernement qui invente l’eau sèche et personne ne l’applaudit : il va être vexé notre omniprésident . 

    Répondre
  19. Marc

    18/09/2009

    Mon premier message n’étant pas passé,pourquoi ? J’en adresse un second,qui lui sera peut-être publié . Je disait à St EX,qu’il a tort,quand il dit que les (vers rouge) et pas vert,n’étaient que des benèts,car bien au contraire, ces salopards,sont très intelligents,car ils ont trouvé dans l’écologie,le moyen d’exploiter la crédulité des grandes masses,pour vivre grassement à leurs crochets sans rien faire d’utile pour la collectivité,ces gens là,sont des parasites et des fumistes ! Petite information passée inaperçue: la hauteur du Mont Blanc a augmentée de 3 m ! 3 mètres de glace suplémentaires ! Pas un de ces salopards de vers rouge,n’a donné la moindre explication à ce phénomène,ils bien trop embarrassés . La destruction de la planète est inéluctable,et ce n’est pas les 60 millions de crétins de Français qui y changeront quelque chose! 2% de CO2 ! Voilà ce que notre pays rejette ! Si l’on veut réellement sauver la planète,commençons par arrèter la prolifération des hommes ! 6,5 milliards aujourd’hui,7,5 milliards en 2030,voila le cancer de notre planète,incapable aujourd’hui de nourrir ceux qui éxistent,qu’en sera t’-il dans 20 ans ? Il faudra augmenter les cheptels de bovins,d’ovins,la production de céréales,déjà largement insuffisante,d’où destruction des dernières forêts,plus de poissons dans les mers,ils sont déjà en voie de disparition,j’en sais quelque chose,habitant le bord de mer,et à même de constater,que les prises aujourd’hui,n’ont plus rien a voir a vec celles d’il y a seulement 20 ans ! Quand on sait la part des bovins dans la production de gaz à éffet de serre,on est en  droit de se poser la question,nos connards de vers rouge,y ont-ils seulement pensé ? C’est comme pour la voiture électrique,l’hivers dernier,nous avons frolé la surchage,qu’en sera t-il quand 1 ou 2 millions de voitures seront en charge 24h sur 24h ? Qu’ont a répondre nos salopards de l’écologie ? Bref,pour en terminer,malgré toutes les salades racontées ici ou là,la seule vraie solution, c’est d’arrèter de procréer, toute autre solution,ne servira à rien !

    Répondre
  20. françois

    18/09/2009

     " Que des avantages"

      Il faudra bien admettre une bonne fois pour toutes que la bourse des gens (ainsi que celles des entreprises ou des Etats) n’est pas inépuisable. Tout ce qui est dépensé quelque part ne l’est pas ailleurs. Tout ce qui sera dépensé pour une cause inutile , futile ou pour contrer un danger imaginaire ne pourra pas l’être pour une cause importante, utile ou pour contrer un danger réel. Ce que l’on fait avec la taxe carbone s’appelle du gaspillage, pas des avantages. A une époque, la mode était qu’une météorite POUVAIT entrer en collision avec la terre et détruire toute vie. Et des gens très bien intentionnés, au nom de raisonnement aussi spécieux que le principe de précaution ou que le danger aurait de telles conséquences qu’il était irresponsable de ne pas le prendre en compte, commençaient à imaginer des solutions grandioses et très chères pour contrer cette menace hypothétique: Des gamins jouant à se faire peur dans une cour de récréation! C’est exactement la même chose aujourd’hui avec le "réchauffement climatique d’origine anthropique": On joue à se faire peur . Le passionnel et l’imaginaire l’emportent sur la réflexion. Les "experts" (mais peut on leur faire confiance ) estiment que l’application du Grenelle de l’environnement  coûterait à la France 450 milliards d’euros sur 20 ans. (Déduction faite des "kopeks" que nous rapporterait le même Grenelle d’après nos ministres et les écolos). Sommes nous si riches ou n’avons nous pas de causes plus utiles pour dépenser de telles sommes que tenter de contrer (inutilement) un danger inexistant ou pour le moins improbable?

    Répondre
  21. ozone

    17/09/2009

    Le CO2 represente 0,01% des composants de l’atmosphére

    La France rejete 1% du CO2 produit par l’homme

    Méme si on larguer 20% de moins de ce 1%,ce qui serait un "succés" considerable de la taxe.

    LA TERRE serait  sauvéeeeeeeee

    Répondre
  22. IOSA

    17/09/2009

    J’aimerai que l’on m’explique comment un impôt prélevé sur l’ensemble des français, va servir à isoler nos baraques…vu que si on me prends du pognon, je n’en ai plus pour isoler ?

    J’attends vos réponses, merci .

    IOSA

    Répondre
  23. Anonyme

    17/09/2009

    Bien vu TABZ.  

    Evidemment, quoi qu’en pense Joresse, on va de toutes façons à la catastrophe car même si certains petits pays restreignent leurs émissions de CO2, les grands pays émergents en lachent plein pot.

    Celà dit, il y a eu en effet des périodes de l’histoire de la terre où le CO2 était encore plus élevé et où il faisait froid avec des pluies diluviennes….

    Et encore une fois pour Joresse qui ne comprends apparemment à la science, l’homme ne créé pas le changement climatrique.  C’est un cycle naturel qui est seulement accéléré par la pollution humaine. Nuance.  Et pour prendre l’exemple que je connais très bien en médecine, il y a de nombreux grands experts très diplomés qui se plantent aussi en beauté.  Côté climat, il y a aussi beaucoup d’experts qui ne sont pas d’accord avec ceux que Joresse cite…   Qui vivra verra.

     

    Rien compris à votre message, DANIEL, mais bon, je ne boursicote pas du tout.

    Répondre
  24. HansImSchnoggeLoch

    17/09/2009

    <<chercheur au laboratoire de climatologie de Paris et au Massashusset Institute ),  >>
    Vraiment étonnant et cynique de mentionner le MIT dans les crédentiels de ce scientifique quand cela arrange. Ne nous rabache-t’on pas à longueur de posts que les USA sont le paradis des créationistes et illusionistes de tous genres?

    Répondre
  25. HansImSchnoggeLoch

    17/09/2009

    <<Tous climatologues éminents persuadés de l’influence des activités humaines sur les changements climatiques.>>
    Le doute commence déjà à s’installer chez les dictateurs verts. Après nous avoir débité leurs âneries sur le réchauffement global, ils viennent subitement d’ajouter de l’eau dans leur vinaigre. Désormais "réchauffement global"  sera remplacé par le changement climatique et à terme cela sombrera dans l’oubli, la vérité finissant toujours par rattraper les sornettes. Seule subsistera la taxe carbone, invention géniale qui sera répertoriée dans le catalogue de l’UNESCO.
    Questions subsidiaires: Où est le trou d’ozone qui nous menaçait d’extinction, où est le "Waldsterben" qui allait transformer la surface de la terre en désert stérile?
    Quand les pseudo-scientifiques se mettent à réfléchir,  il faut immédiatement commencer à chauffer le pot de colle. 

    Voir ci-dessous un article publié sur Aleps:

    <<N’en déplaise à Al Gore, aux malthusiens et aux prophètes de malheur, la thèse du réchauffement de la planète prend l’eau, et ce n’est pas à cause de la fonte des glaciers. Déjà certains pontifes de l’écologie ne parlent plus de réchauffement mais de « changement climatique » : ce changement change beaucoup de choses. Il semble avéré que les mesures de réchauffement avaient été quelque peu hâtives, et que se confirme ce que les vrais scientifiques savaient déjà : le réchauffement n’est ni global, ni important, ni nouveau, ni inquiétant. Mais la récente conférence de Genève, qui a réuni la semaine dernière les gens du GIEC (Groupe Intergouvernemental sur l’évolution du Climat) et de l’Organisation Mondiale de Météorologie (WMO) a fait entendre certaines voix discordantes : plusieurs intervenants, naguère embarqués dans la galère du réchauffement, comme le météorologue Mojib Latif, déclarent maintenant « nous pourrions être proches d’entrer dans une ou deux décennies de refroidissement climatique ». Il est dommage que Jean Louis Borloo et les gens de Grenelle n’aient pas pu se rendre à cette rencontre, occupés qu’ils étaient à affiner la taxe carbone. Il est également dommage que la presse internationale n’ait pas repris ces propos.>>

     

    Répondre
  26. Jean

    17/09/2009

    Les seuls problèmes que posent la taxe carbone sont ceux de son impact social et de l’utilisation de son produit. Si les fonds sont utilisés à isoler les logements, à moderniser les chaudières, à développer les énergies renouvelables et les transports en commun, tout le monde sera gagnant. Et même si, finalement, le climat ne change pas tant que cela, nous aurons fait des économies d’énergie (ce qui est bon pour le pouvoir d’achat et le commerce extérieur) et respirerons un air plus sain.


    Que des avantages.

     

    Je ne veux pas payer de taxe pour que l’on vienne m’isoler mon logement. Je suis assez grand pour savoir si des travaux se justifient chez moi. Ma chaudière je la remplacerai lorsqu’elle sera cassée, pour l’instant elle fonctionne très bien. Je ne vois pas pourquoi vouloir développer des énergies renouvelables si d’autres moins cheres sont encore à disposition. Je n’aime pas les transports en commun, ils sont sales, j’ai peur de m’y faire agresser, je n’aime pas devoir y férquenter de force des gens comme vous. J’aime pouvoir me mouvoir dans mon automobile que je me suis payé avec mon propre argent. Tout ca au nom d’un hypothétique réchauffement d’origine humaine qui fait de moins en moins consensus. Le socialiste, ce rapace, aime (utiliser chaque prétexte pour) s’immiscer dans la vie des gens et utiliser la coercition pour leur faire faire des choses contre leur volonté. C’est le mal.

    Que des avantages vous dites? Forcément pour un socialo il n’y a rien de plus beau que de devoir payer (faire payer pardon) des taxes.

    Répondre
  27. DANIEL

    17/09/2009

    cokerie de Carling: 700 mecs sur le tapis, vous levez votre coupe aux 4V?
    j’attends les commentaires des Grepon, Hans, St Ex , Jean Passe et Démailleurs qui boursicotent allègrement ( rien à voir avec l’autre tarte)…

    Répondre
  28. françois

    17/09/2009

     Le nombre ne fait pas une vérité. Maintenant, s’il faut montrer que le consensus n’existe pas à propos du réchauffement anthropique, on peut  (entre autre)  consulter la liste des 31 400 scientifiques (dont 40 prix Nobel)  américains qui contestent l’origine de l’homme dans le réchauffement. Cette pétition ne circule qu’aux Etats Unis mais si on est "américanophobe" on peut consulter l’appel de Heindeberg où 4000 scientifiques (avec toujours des prix Nobel) ne sont pas d’accord du tout avec le dogme du réchauffement anthropique.

     La Suède, malgré la taxe carbone , a un prix des carburants inférieur au nôtre SANS taxe carbone. C’est le genre de "détail" qu’il est indispensable de préciser quand on veut "démontrer" que cette taxe n’empêche pas la croissance…

    Répondre
  29. Tabz

    16/09/2009

    Excellent article Mr Trémeau. D’accord à 100% avec François. J’aimerais toutefois apporter une précision d’importance : l' »effet de serre » qu’on nous assène concernant le CO2 n’en n’est pas un, c’est un « forçage radiatif ». La vitre d’une serre laisse passer le rayonnement solaire, qui chauffe l’intérieur de la serre, et elle retient l’air chaud qui monte par convection naturelle. La température du système s’équilibre alors à une valeur relativement élevée. L’effet qui nous est proposé dans le cas du CO2 est tout autre : il s’agit là d’une ré-émission vers la terre d’infra-rouges eux mêmes ré-émis par la terre vers l’atmosphère. Et cette théorie n’a non seulement jamais été prouvée par le GIEC, malgré une pluie de dollars, mais est en contradiction avec toutes les observations, et « accessoirement » avec le 2ème principe de la thermodynamique. Et n’oublions jamais que sans CO2, pas de vie sur terre ; faire la chasse au gaz de la vie est pure crétinerie. Honte à Sarko, Fillon, Borloo, écolos-cocos, bobos… et gogos. Ceci dit, ne croyez pas que les agriculteurs et les routiers pâtiront de cet impôt nouveau ; toutes les corporations capables de bloquer les routes devraient en être rapidement exonérées… Maintenant la taxe est passée, et sera appliquée dès 2010. Doit-on rester les bras croisés et payer encore pour enrichir des escrocs ? Ou bien réagir enfin ? Il existe différents moyens légaux pour exprimer un raz le bol ; en premier lieu les pétitions en ligne, qui existent déjà et doivent être systématiquement signées ; mieux, la pétition écrite : le courrier pour le Président est gratuit ; diffusons un texte sur le net qu’il suffirait d’imprimer et de glisser dans une enveloppe. Il y aura des élections au printemps : exigeons de la part de nos candidats un positionnement public clair sur les questions qui fâchent : taxe carbone, déficits, poids de l’état sur l’économie,…, sinon vote sanction ! On peut d’ailleurs élaborer un résumé scientifique de l’état réel de la recherche climatique et l’expédier aux candidats, et aux élus en général, même à nos voisins, la pédagogie étant encore nécessaire. Toutes les idées d’action démocratique sont les bienvenues. Reconquérons nos libertés perdues. Tabz

    Répondre
  30. Jaures

    16/09/2009

    Certes les opinions de grands spécialistes comme Tremeau, François ou St Tex m’interessent. Mais pas plus que celles de, parmi d’autres, Jean Jouzel (climatologue,Prix nobel, médaille d’or du CNRS, rédacteur à "Nature"), Hervé Le Treut (Polytechnicien, Dr es sciences, climatologue), Sandrine Bony (Climatologue, chercheur au laboratoire de climatologie de Paris et au Massashusset Institute ),  Marc Gillet, J.C Duplessy,Dominique Raynaud … Tous climatologues éminents persuadés de l’influence des activités humaines sur les changements climatiques.

    On peut simplement les traiter de cuistres ou, plus sérieusement, se dire qu’au moins un doute subsiste. Et que si ce sont eux qui ont raison et que nous faisons rien, on court à la catastrophe.

    Par ailleurs, la Suède a mis en place une taxe carbone, ce qui ne l’a pas empêché de connaître une croissance de 41% tout en baissant de 10% ses émissions de gaz carbone.

    Les seuls problèmes que posent la taxe carbone sont ceux de son impact social et de l’utilisation de son produit. Si les fonds sont utilisés à isoler les logements, à moderniser les chaudières, à développer les énergies renouvelables et les transports en commun, tout le monde sera gagnant. Et même si, finalement, le climat ne change pas tant que cela, nous aurons fait des économies d’énergie (ce qui est bon pour le pouvoir d’achat et le commerce extérieur) et respirerons un air plus sain.

    Que des avantages.

     

    Répondre
  31. Anonyme

    16/09/2009

    Absolument d’accord avec cet article, et avec FRANCOIS.

    La taxe carbone n’est faite que pour remplir les caisse de l’Etat fricovore. Avez-vous seulement vu baisser le train de vie de l’Etat, des députés et ministres ???  Il a augmenté de plus de 5 % !!!!

    Ces benêts d’écolo primaires (type Hulot) ont tellement gavé les gouvernements avec leur prise de tête que ceux-ci y ont vu finalement une argumentation à la mode d’un souci tendance pour fourguer à ces boeufs de Français un nouvel impôt.  Vous avez peur du réchauffement ?  Et bien vous payez cette taxe et ça rachète votre conscience, ça vous rassure que l’on fait quelque chose, et nous on se gave sans ralentir nos dépenses ni faire baisser la dette.  La taxe carbone est l’argument du pillage final des Français.  Comme la vignette auto qui devait financer les personnes âgées, la taxe carbone financera les ministres et leur aéropage personnelle, ainsi que le président-ventilateur et sa cour.

    Et pendant que les Français s’éfforce de limiter leur émissions de CO2, les chinois, les indiens et autres en balancent plein pot dans l’atmosphère sans souci ni taxe-à-couillons.

    Les couillons, comptez-vous !

    Et ça marche avec ce peuple de moutons-grande-gueule-petits-bras qui se laissent tondre depuis des lustres…  Pathétique. Les Français ont ce qu’ils méritent. 

     

    Répondre
  32. françois

    16/09/2009

      Cette taxe carbone repose sur l’idéologie et pas sur les faits. Juste 3 observations ( parmi d’autres) qui permettent de douter très sérieusement du réchauffement dû au CO2 rejeté par l’homme.

      1- Le CO2 rejeté par l’homme représente 1% du CO2 rejeté par la nature. Le CO2 rejeté dans l’atmosphère représente 10% environ des gaz à effet de serre . Le CO2 rejeté par l’homme représente donc 1 pour mille des gaz à effet de serre rejetés dans l’atmosphère… On peut sérieusement douter de l’influence prépondérante de ces 1 pour mille de gaz à effet de serre. ( Pour info, la France rejette 1% du C02 humain , sa part représente donc 1 pout 100 000 dans les gaz à effet de serre soit une cuillère à café sur un réservoir de 400 litres).

      2- Les carottages effectués dans les calottes polaires montrent qu’aussi loin que l’on remonte dans le temps, la température monte d’abord et environ 800 ans après le CO2 monte. L’augmentation de CO2 n’est donc pas la cause mais la conséquence de l’augmentation de température.

      3-Si l’on compare la consommation d’énergie fossile , pétrole, gaz, charbon,( et donc la production de CO2 par l’homme) avec l’augmentation de la température pendant le siècle dernier, on constate:

                                   La consommation a augmenté lentement mais régulièrement jusqu’en 1947/1948 et a ensuite fortement et tout aussi régulièrement augmenté.

                                    La température a augmenté de 1900 à 1940 de 0,45 degrés, a baissé entre 1940 et 1975 de 0, 25°, a augmenté à nouveau de 1975 à 1998 de 0,4 degrés,est ensuite restée stable ou a légèrement baissé. Il y a donc au moins 2 périodes dans le siècle qui vient de s’écouler où la température est restée stable ou a diminué de façon significative pendant plusieurs décennies alors que l’homme produisait de plus en plus de CO2.

     Ce sont des FAITS, pas des impressions ou des résultats de modèles informatiques.

                                    

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)