Revenu universel et pauvreté

Revenu universel et pauvreté

Le revenu universel a très peu de chances d’aboutir, car de nombreuses personnes tirent profit de la pauvreté et du chômage. Parmi elles, les bobos, qui s’en servent pour recruter avec la plus basse rémunération possible leurs domestiques.

Pour lire la suite vous devez être abonné au 4 Vérités Hebdo.

Se connecter Inscription

Partager cette publication

(1) Commentaire

  • Claude Courty Répondre

    Le RU, qui ne changerait rien à la pyramide sociale, ne ferait par ailleurs qu’accentuer le fait qu’une partie de la population travaille pour entretenir l’autre, bien au-delà de ce que la simple compassion doit inspirer pour venir en aide aux plus défavorisés d’entre nous, lorsqu’ils sont dans l’incapacité d’agir sur leur sort.

    Si du fait du progrès des technologies, le travail humain doit se raréfier au point de nécessiter un jour sa redistribution, celle-ci doit s’opérer comme telle et non par l’assistanat. En d’autres termes, si l’instauration des 35 heures a été catastrophique, c’est moins dans le principe que par la précipitation avec laquelle des utopistes s’en sont emparés démagogiquement.

    20/03/2017 à 8 h 10 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *