Supprimer l’impôt sur le revenu, mais pas seulement

Posté le octobre 28, 2013, 7:31
6 mins

Le président des Jeunes Actifs à l’UMP, Franck Allisio, appelle à supprimer l’impôt sur le revenu dans une tribune publiée lundi 14 octobre 2013 par «Les Echos». « Supprimer cet impôt, c’est réinjecter 70 milliards d’euros dans notre économie » affirme-t-il.

Nous approuvons cette initiative. Toutefois, nous la complétons.

Car s’il est vrai que réinjecter « 70 milliards d’euros dans notre économie » donnera un choc de confiance, il convient à court terme de palier une perte de recettes fiscale pour ne pas creuser plus le déficit de l’Etat (sans doute inférieur à 70 Md€ du fait des effets positifs générés sur l’économie et des recettes fiscales induites- à titre d’illustration, une absence d’imposition des revenus locatifs relancerait à coup sûr les investissements locatifs).

C’est pour cela que nous proposons d’augmenter en compensation de relever les taux des taxes sur la consommation (principalement de la TVA – taxe sur la valeur ajoutée – mais aussi de la taxe sur les produits pétroliers) pour parvenir à une hausse de recette d’un peu moins 60 Md€ soit une hausse d’environ 37 % en compensation (pas totale mais presque) de la suppression de l’impôt sur le revenu.

A rebours des discours politique prémâchés sur la TVA (de gauche mais aussi malheureusement d’une grande partie de la droite imprégnée de discours égalitaristes dominants). Nous préconisons cette solution, en premier lieu, pour une raison « quasi-philosophique », la TVA ne taxe finalement que notre consommation réelle à proportion, en ce sens il frappe plus les gens aisés. Plus le revenu augmente et plus la structure de consommation évolue vers des produits « de luxe » avec des montants et des taux plus élevés. .Après tout, qui dit que le revenu perçu va profiter à celui qui le perçoit tant qu’il ne l’a pas dépensé. Il peut très bien l’épargner, le donner, voire se le faire voler. De même pour l’épargne accumulée, tant qu’elle n’est pas dépensée, elle ne profite pas.

Par ailleurs, la TVA permet de soumettre à imposition les flux de l’économie parallèle car un jour ou l’autre les adeptes du marché noir ou les trafiquants finissent par consommer dans le circuit officiel. C’est un impôt relativement volontaire, que l’on ne paie que lorsque l’on se décide à acheter et qui frappe surtout les produits non indispensables. C’est donc un impôt plus juste.

En deuxième lieu, c’est un impôt neutre dans le circuit économique et il est plus facile à recouvrer.

En troisième lieu, en termes d’efficacité économique, il convient aussi de noter la part de plus en plus significative des importations dans la consommation, le fait de relever la TVA contribue indirectement à faire payer les agents extérieurs et à réduire le différentiel de compétitivité avec des pays tels que la Chine.

Enfin, le relèvement des taux de TVA n’a semble-t-il que peu d’effet sur l’inflation. Le taux de TVA espagnole a augmenté de 3% en 2012. Il est à 21 % (contre 18 % en 2012) sans impact sur l’inflation puisqu’elle a même légèrement régressé en 2013 à 2% contre 2,5% en 2012. Le même phénomène a été constaté en Allemagne. Or c’est bien cela qui compte pour les consommateurs finaux alors qu’ils verraient dans le même temps la fin de leur impôts sur le revenu.

Ce relèvement reviendrait approximativement à passer le taux normal de 19,6% à 25% (du fait des limitations européennes fixées à 25% aujourd’hui). Les taux réduits passeraient de 5,5% à 8% et de 7% à 11%. Le taux super-réduit passerait quant à lui de 2,1% à 3,5 % (les taux de TVA en Italie sont déjà de 4%, 10 % et 22%).

Cela reviendrait à faire porter l’effort sur l’impôt dont le rendement est le plus important : la TVA compte en particulier à elle seule pour près de la moitié des recettes fiscales nettes de l’État (142 Md€ sur 299 Md€).

L’effort devait aussi être porté par les produits pétroliers. À l’époque où le pétrole était bon marché, la part totale des taxes (TIPP et TVA) a représenté jusqu’à 80 % du prix du “super”. Cette part qui a baissé avec la hausse du pétrole (60 % pour le Super sans plomb, 52 % pour le gazole et 23,7 % pour le fioul domestique en 2007) pourrait être relevée.

En conclusion, alors que les dernières expériences européennes ont montré que les hausses du taux de TVA ne relevait pas le niveau de l’inflation et par conséquent ne pénalisait pas la consommation (toute chose égale par ailleurs), une hausse de la TVA combinée à une suppression de l’impôt sur le revenu permettrait de relancer la consommation et l’initiative des agents économiques.

Les amis de La Droite Libre.

39 réponses à l'article : Supprimer l’impôt sur le revenu, mais pas seulement

    • 25 juillet 2014

      Vous êtes totalement en phase avec le programme de sortie de crise mondiale que je défends dans mon blog, reste que vous n’exploitez pas encore les potentiels cachés de la TVA.
      Connaissez-vous la TVA Sociétale (définie par Alain Bazot, Président de l”association de défense des consommateurs UFC-Que choisir)? Elle va devenir une TVA de seconde génération qui, en surrenchérissant proportionnellement les produits d’impact négatif sur notre qualité de vie, permettra de faire levier sur nos Productions afin de développer des filières économiques plus propres (améliorant nos qualités de vie et créant ou rendant nos emplois plus durables).
      Venez visiter mon blog http://www.outsider2017.com et n’hésitez pas à me laisser vos commentaires. Bien à vous!

      Répondre
  1. Schaeffner

    8 novembre 2013

    Vous avez pleinement raison M. Gérard Merou, limiter l’impôt à la seule TVA en établissant des taux dégressifs entre les produits et les services en fonction de leur degré de nécéssité pour favoriser les plus pauvres serait certainement la méthode d’imposition la plus juste et sa mise en œuvre ne devrait pas poser de problèmes techniques avec nos outils informatiques actuels.
    Cette mèthode présenterait l’énorme avantage de rendre le consommateur avisé et intelligent dans ses choix de consommation avec en prime, s’il est fortuné, la satisfaction de contribuer plus efficacement à la vie de la nation lorsqu’il achète des produits de luxe à fort taux de TVA.
    Seulement cette idée ne verra jamais le jour.
    Pensez donc nos élites craignent avant tout que le consommateur intelligent et avisé le reste au moment où il sera bassiné par les campagnes électorales et surtout au moment où il sera amené à glisser son bulletin de vote dans l’urne !!!!

    Répondre
  2. Schaeffner

    8 novembre 2013

    Vous avez pleinement raison Gérard Merou, la solution de limiter l’impôt à la seule TVA avec des taux dégressifs en fonction du degré de nécessité des biens consommés pour ne pas pénaliser les plus pauvres, ne devrait techniquement pas poser de problèmes techniques insurmontables à notre époque et constituer le mode d’imposition le plus juste.
    Mais elle ne sera jamais appliquée pour la bonne et simple raison qu’elle rendrait le consommateur intelligent à la fois dans les justifications et dans les choix de sa consommation et cela nos élites ne peuvent l’admettre à aucun prix.
    Pensez donc le consommateur intelligent pourrait le rester au moment de glisser son bulletin de vote dans l’urne !!!!

    Répondre
  3. DESOYER

    31 octobre 2013

    (suite) on ne vous entend pas beaucoup sur le sujet, voire pas du tout. Je crois que c’est tout pour votre gueule, et terminé!

    Répondre
  4. DESOYER

    31 octobre 2013

    Ce que je regrette, c’est que personne ne parle de diminuer les dépenses publiques.
    Quant à la suppression totale de l’IRPP, cela me paraît d’une inconscience totale: on peut le réduire d’un tiers en diminuant les dépenses publiques.
    Quant à la TVA, à 20%, elle ma paraît bien assez élevée comme cela. Il ne faut vraiment aucun coeur pour vouloir la passer à 25%.
    Les libéraux, vous devriez plutôt aider les patriotes qui se battent contre l’invasion de leur pays. O

    Répondre
    • verdad

      31 octobre 2013

      L’Impôt sur le Revenu n’existe que depuis 1914,
      Auparavant on s’en passait, la France n’était pas à
      genoux!

      Quant à réduire les Dépenses Publiques, ce n’est pas demain la veille, en compagnie des subventions, elles assurent
      aux Partis de Gouvernements, une clientèle électorale;
      ce qui maintient une alternance

      Actuellement la Gauche détient tous les Pouvoirrs, Députés+
      Sénat = Législation sans oppositions. la Quasi totalité des Régions qui assurent la clientèle électorale.Sans oublier les Mairies edtc…..
      Prévoyez des changements, pas totalement bouleversants
      ce qui bloque l’évolution du >Pays par Manque de Démocratie, d’égalité par l”interdiction qui organise des
      Elections, la Chambre des Députés ne bénéficiant pas
      de l’égalité des chances par absence de Scrutin Proportionnel
      instituée par l’U.M.P+P.S+Associés. quasiment
      {{ PartiUnique }}
      Représentations faussées par la Dictature des Partis.
      Partis qui donnent l’impression d’être des Associations à Buts particulièrement Lucratifs, exception en Europe.

      Répondre
  5. Dagmar

    30 octobre 2013

    La totale,
    la soit disant droite propose augmentation / compensation des impôts. La preuve qu’il n’y a pas de droite en France. Moi je propose flat taxe 20% pour tous. Pour les salariés bien sur sur leurs salaire directs, que on leur paie. Ce qui représente pour les salariés une augmentation immédiate 100% ( les soit disant charges sur les salaires sont 140% de chèque que les salariés reçoivent.) moins 20% egal 80% d’augmentation des revenus sans effort aucun de patronat.
    Pour les pme CA moins toute les factures et salaires, moins 20% comme réserve de fond d de roulement.

    Manque a gagner pour lEtat?????? On s’en fout L’etat n’a jamais rien gagné. il perçoit via racket. Et que lEtat se reconstruise. Les fonctionnaires diviser par 4
    Les corrompus ( on attend toujours la re ouverture d’affaire des frégates taiwanaises et associés) pointer au pole d’emplois.
    voici la vrai droite

    Répondre
  6. SOS sentiers battus.

    29 octobre 2013

    “On demande trop au Contribuable et pas assez à l’impôt”
    (Alphonse Allais)

    Répondre
  7. Bayle

    29 octobre 2013

    L’impôt sur le revenu tel qu’il est aujourd’hui est inique car il frappe plu fort les français qui travaillent et qui réussissent le mieux dans leurs carrières. Ce qu’il convient de mettre en place est la “flat tax” a un taux à déterminer par exemple 15 pour cent sur tous les revenus salariaux et autres (rsa. Cet…) à la source . Plus de feuille de revenus à déclarer, les fonds sont verser régulièrement dans les caisses de l’état, égalité devant l’impôt . Par ailleurs, l’état doit de son côté baiser drastiquement les dépenses en faisant des réformes de fond, supprimer tous les fonctionnaires inutiles et toutes les tracasseries administratives qui vont avec. Bien entendi ISF doit être supprimé, il faut faire revenir les “riches”français ” chez nous. Quant à la TVA OK pour l’augmenter si cela permet de réduire les charges sur les entreprises. Enfin tout le système social l est à revoir de fond en comble, nous ne pouvons plus continuer avec cette sécurité sociale obligatoire , l’exemple de la Suisse, la encore, est à perdre en compte.

    Répondre
  8. Le Maître

    29 octobre 2013

    Le raisonnement ne tient que partiellement la route parce que tout le monde ne paie pas l’impôt sur le revenu ce qui reviendrait à faire payer plus les plus pauvres (ce sont eux qui ne paient pas l’IR) et qui ne supporteraient pas une augmentation artificielle du coût de la vie, et les plus aisés qui eux le paient et qui en seraient dispensé ne dépenseraient pas forcément plus ou en tous cas pas forcément l’équivalent de l’IR car leur niveau de vie est déjà suffisant et ils seraient même tentés de profiter de la manne en la dépensant à l’étranger en voyages loisirs Etc…et qui ne profiteraient pas au fisc Français. CQFD

    Répondre
  9. verdad

    29 octobre 2013

    Pourquoi faire payer au Peuple,un impôt sur le revenu qui
    à la limitge devrait aller à la Défense du Pays alors quil
    ne sert qu’à payer des Intérêts d’un système d’emprunt
    d’état institué par le Gouvernement qui sévissait en 1973,
    donc en vigueur depuis 1974.
    Lorsque Madame Marine le PEN souleva le lièvre, ce furent
    levées de bouclier unanimes côtés classes U.M.P. +.PS.
    Ce Système d’emprunts auprès des Banques d’affaires,
    s’avère Ruineux pour la Nation; cela rapporte quoii, à qui ?

    Quelques deux milles Milliards de dettes permanentes,
    à engraisser les Banques donc à ruiner le Pays France.
    et vos ancètres ont guillotiné votre Roi et votre Reine
    et pillé l’Europe en vertu du Droit des Peuples ç se gouverner par eux-mêmes.
    Ce Problème de l’Impôt sur le Revenu, je le dénonce depuis
    le 13 Mai 1989 lors de l’a

    Répondre
  10. 0094917

    29 octobre 2013

    Tout impôt est un impôt sur la partie épargnable du revenu. Firmin Oulès

    Répondre
    • verdad

      29 octobre 2013

      009491729 OCTOBRE 2013 À 8 H 33 MINRÉPONDRE

      Tout impôt est un impôt sur la partie épargnable du revenu. Firmin Oulès.
      *************************************************************************
      VIVE l’IMPOSITION OBLIATOIRE dans une REPUBLIQUE
      OBLIGATOIRE présumée guarante de la Liberté.

      Et pourtant, la gabelle à côté, c’était de la rigolade ??????

      Répondre
  11. vozuti

    28 octobre 2013

    La première mesure qu’aurait pu prendre l’ump était de cesser de détourner et de gaspiller l’argent des impots; cela aurait évité que l’ump battent le record mondial d’imposition,un comble pour un parti qui qui se proclame libéral.

    Répondre
    • 0094917

      29 octobre 2013

      L’UMP et son ancêtre le RPR n’ont jamais été libéraux, ce sont des partis étatistes, dirigistes qui ne font aucunement confiance dans les citoyens.

      Répondre
    • verdad

      30 octobre 2013

      L’UMP et son ancêtre le RPR n’ont jamais été libéraux, ce sont des partis étatistes, dirigistes qui ne font aucunement confiance dans les citoyens.
      ********************************************************************….
      Vous oubliez les Socialo-Communistes,
      Personnellement je les mets tous dans le même panier,
      tous ceux qui ont été aux Pouvoirs depuis que nous avons
      débarqué en 1944. Cela fait 69 .Années !
      Je ne fais aucun favoritisme cela ne fait que trois
      Républiques de subies. un peu de mémoire et, fini de se
      faire entuber par les {{{{ ZELITES }}}}aux trains de vies de
      BOYARDS et, aux Programmes MIRACULEUX Bidons !!!!

      Répondre
  12. verdad

    28 octobre 2013

    1/ C’est quoi les amis de la droite Libre ?

    2/tous ces calculs supprimons un Impôt, le remplcaer par
    une taxe, c’est trop compliqué pour moi qui fait partie
    {{{ des vieux qu’ont de l’âge je précise qu’ Apostrophe.
    Cet impôt sur le revenu institué début 1914 était un impôt
    provisoire destiné à aider à l’effort de Guerre.
    99 Années plus tard, cet impôt provisoire est toujours en
    vigueur. et; pas un seul Politicien le la ramène c’est-y pas
    beau ça??????
    Chiche qu’ils ne le supprimeront jamais d’autant plus
    qu’il ne sert qu’à payer les Intérêts de l’emprunt que nous
    versosns aux Banques d’affaires à qui depuis 1974 l’Etat
    emprunte sans modération, ces intérêts quil a lui-même
    inventés..
    Voilà où va les recettes de vos impôts et ceci vous le
    devez aux Guignols qui a nom {{{ Le Législateur }}}
    Vous voyez à quoi sert le Législateur dans les Démocraties
    dévoyées.
    Je ne me souviens plus du nom de ce Philosophe qui disait
    la Démocratie génère la Corruption, Pourquoi???????
    la Démocratie c’est la Loi du Peuple pour le Peuple par le
    Peuple mais ça, c’était avant !!!!!!!!
    <actuellement campagnes Publicitaires, pour voter.
    On votre pour un Phraseur qui Pomets mais ne respecte
    jamais ses promesses car une fois élu, il fait le contraire.
    Jamais pour le Peuple, toujours contre Peuple.

    Je m'interroge, la Suisse entourée par l'U.E et l' Euro,
    Comment se fait-il que la Suisse en 13 années, n'est pas encore dans une situation Pire que la Grêce ? pourquoi
    n'est-elle toujours pas en faillite ? alors qu'elle ne bénéficie pas de l'Euro ?
    Elémentaire Camarades Citoyens. comparez avec la France. La Suisse est gérée en bon Père de Famille.
    En Suisse Une seule personne bénéficie d'un véhicule de
    fonction , Le Président de la Confédération Helvétique.
    En Suisse les Elus perçoivent une tgoute petite indemnité
    de Fonction réduits à conserver leurs emplois.
    Ils ne perçoivent pas d'indemnité de voyage, ils voyagent à leurs frais!
    Tous les Suisses sont astreints à une période de Réserve.
    Tous les Suisses conservent chez eux, leur arme de
    guerre individuelle et leur uniforme. Prêts à défendre leur
    Pays à tous moments!
    Pourquoi les Français n'ont pas le droit de posséder une
    arme pour se défendre ou défendre les siens ?
    Les Français sont-ils plus arriérès que les Suisses ?

    Et pour en finir sachez-le, la Confédération Helvétique où
    est pratiqué le Référendum d'initiative Populaire, cette
    Conférération a un Père créateur, un certain Premier Consul
    Napoléon Bonaparte..
    Ceci nulle école de la République ne vous l'enseigne.

    Répondre
    • Spartacus

      28 octobre 2013

      Le philosophe qui disait que la démocratie entraîne la corruption (le clientèlisme) est ARISTOTE. ce qui prouve que les problèmes sont connus depuis longtemps !

      Répondre
      • verdad

        29 octobre 2013

        Merci SPARTACUS n’étant pas certain, j’ai préféré taire
        le nom!
        je n’ai récolté qu’un 10 en Philo Session 2013.
        Salutations

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          29 octobre 2013

          avec l’état d’esprit qui est le vôtre sur le blog, et si vous avez été aussi sincère dans votre copie, le correcteur de l’Education ( encore dite ) Nationale , bien qu’elle soit très ” internationaliste ” . s’est montré particulièrement charitable

          voici pour ce qui me concerne l’avis de la correctrice de ma copie de philo au bac :

          ” tout est dit, mais dans un style trop léger ” … 10/20

          de sorte que j’en conclue que pour l’E.N. si la copie doit être roborative elle se doit aussi d’être lourde ( à digérer )

          Répondre
          • verdad

            29 octobre 2013

            quinctius cincinnatus29 OCTOBRE 2013 À 15 H 24 MINRÉPONDRE

            avec l’état d’esprit qui est le vôtre sur le blog, et si vous avez été aussi sincère dans votre copie, le correcteur de l’Education ( encore dite ) Nationale , bien qu’elle soit très » internationaliste » . s’est montré particulièrement charitable.
            **************************************************************************
            Je ne vois pas ce que vous voulez dire.
            J’ai pour habitude d’argumenter ceci, parce que je considère
            la vie actuelle, selon des opinions forgées par l’expérience
            et non par les désinformations héritées de la Soviétie et
            autres qui manipulent le Peuple.
            En outre je me considère de plein Droit de le faire car, j’ai
            donné sans compter, je n’ai jamais rien réclamé, ce qui me
            permets d’être un électron libre.
            Je l’ai déjà signalé classe 1943, engagé, rattaché à la classe
            1939. des années de plein air, sous trois uniformes succesifs, du Désert au terrible Hiver 1944/45 en Autriche,
            D’Août 44 à Mai 45, rouler et dormir dans un Doodge transformé en décapotable permanent, sans pare brise,sanns cabine, sans ridelles, sans arceaux, sans bâche, dormir à même le plancher métallique, on ne le
            souhaite pas à son pire ennemi !

    • 0094917

      29 octobre 2013

      Les intérêts de la dette ne vont pas aux banques d’affaires comme vous l’écrivez mais à l’épargne internationale de gens comme vous et moi, à travers les organismes financiers qui gèrent notre épargne (banques, compagnies d’assurance, fonds de pensions, OPCVM, etc.) il faut arrêter de répéter ce qu’il vous convient de lire.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        29 octobre 2013

        elle va surtout en grand quantité dans les poches d’un petit nombre … les poly-prothésés yankees ( hanches en plastic, artères en plastic, érections en …plastic etc .. la joie de vivre naturellement en quelque sorte )

        Répondre
        • mariedefrance

          29 octobre 2013

          érections en …plastic

          je ne connaissais pas …..

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            30 octobre 2013

            Chère Madame,vous ne perdez rien !

      • verdad

        29 octobre 2013

        Les intérêts de la dette ne vont pas aux banques d’affaires .
        *************************************************************************
        Ce que je reproche, c’est qu’il y ait des Interêts alors qu’avant leur Loi scélérate de 1973, il n’y en avait pas.
        Là est le problème !
        par contre j’ignore si vous êtes imposable ? vous semblez
        trouver normal que les impôts soient utilisés pour rembourser les effets de la dette alors que c’est la dette qui devrait . diminuer !!!!! Au lieu de rembourser, ces Messieurs
        Dames de la france d’en haut alternative, dilapident au lieu
        d’économiser.

        Répondre
  13. mariedefrance

    28 octobre 2013

    Il serait grand temps de se demander où partent nos sous !

    Un audit, svp.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      29 octobre 2013

      demandez les comptes rendu des différentes Cours des Comptes
      ce sont,dans l’esprit des audits véritables mais non suivis de corrections et encore moins d’effets !
      juste des avis …mais en quelque sorte des avis gratuits !
      gratuits peut être mais dans tous les cas pas pour le contribuable

      Répondre
      • mariedefrance

        29 octobre 2013

        et………………” on ne nous dit pas tout !!”

        Léonarda : 595000€.

        et vous ?

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          30 octobre 2013

          seulement 59500 euros ?
          vous n’avez pas sans doute comptabilisé ce que cette fausse famille rrom *** et ” recomposée ” nous a coûté pendant les X années de sa présence parasitaire sur le Territoire National

          toujours mettre deux R à RRom car c’est ainsi que cela s’écrit

          Répondre
          • mariedefrance

            30 octobre 2013

            seulement 59500 euros ?

            NON.
            Cinq Cent Quatre Vingt Quinze mille Euros sur 8 ans
            (8ans sauf erreur)
            595.000€

            Il faut multiplier cela par combien ?

            plus l’AME =1milliard pour les arrivants ne payant jamais rien.
            plus 75€/jour pour chaque RRRRROM
            des retraites payés à des ultra-centenaires.
            etc…

            Naturellement il faut rester “humaniste”.
            Dans ce cas, que font Bulgarie et Roumanie des subventions de l’UE ?

            ils mettent l’argent à gauche, sans doute.

            Qu’est-ce qu’on est cO.s au pays de l’humanisme.
            Un peu comme les cathos qui tendent l’autre jour et sont coc.s à longueur de temps !
            (je fais partie de cette famille : les Cathos !!)

      • verdad

        29 octobre 2013

        Gratuits car, non suivis d’effets et pourquoi ?

        <les "" zélus "" en dehors de leurs Plans de Carrière et des
        promesses miraculeuses qu'ils font avant les élections, des
        audits ou
        des référendums,; ils s'en tapent !!!!!!

        Répondre
  14. Spartacus

    28 octobre 2013

    Cet article pose plusieurs problèmes.
    1/ Remplacer une taxe par une autre ne modifie pas le niveau de prélèvement qui est LE problème. Donc si l’on supprime un impôt, il faut supprimer une dépense, ce que fait tout particulier non assisté.
    2/ Supprimer l’impôt sur le revenu revient à déresponsabiliser les électeurs, les impôts devenant de plus en plus invisibles, et en conséquence ces électeurs demanderons de plus en plus à l’Etat, qui dépensera plus. C’est un bon moyen pour enclencher un cycle pervers.
    3/ Au contraire, l’impôt sur le revenu devrait être le seul impôt, car payé par l’Homme Citoyen, car il a ainsi une meilleure vue de ce que lui coûte l’Etat. Mais le but de cette proposition est peut être de lui cacher le véritable coût de l’Etat !
    4/ On peut aussi se demander à la suite d’Aristote, si le droit de vote doit être maintenu pour les gens qui ne payent pas d’impôt et vivent des subsides de l’Etat, et aussi, s’il est légitime que des fonctionnaires soient électeurs et élus, car il y a dans les deux cas un conflit d’intérêt évident.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      28 octobre 2013

      je partage assez globalement votre avis, en ajoutant cependant que :

      – c’est à la représentation nationale que les citoyens ont délégué le vote du budget, donc le montant de l’impôt direct mais aussi indirecte ( T.V.A. , prélèvements prétendument sociaux etc .. °
      – que cette à ces mêmes représentants que les mêmes citoyens ont délégué l’emploi qui est fait de leur impôt
      – de cela, il en découle en toute logique que l’impôt est le ciment de la Nation

      les propositions démagogiques de ces ” jeunes ” sarkozystes est donc à l’image de leur idole : un boniment rudimentaire pour attirer les chalands par nature ” naïfs ” ( ils ne manquent pas parmi le lectorat des ” 47 V ² )

      nous constatons donc, sans surprise, que les ” jeunes pousses ” à l’U.M.P. sont les simples rejets des vieilles ” souches ”

      rien de bien réconfortant dans tout ça !

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        28 octobre 2013

        – CORRECTION : que C’EST à ces mêmes représentants

        Répondre
    • verdad

      30 octobre 2013

      On peut aussi se demander à la suite d’Aristote, si le droit de vote doit être maintenu pour les gens qui ne payent pas d’impôt et vivent des subsides de l’Etat, et aussi, s’il est légitime que des fonctionnaires soient électeurs et élus, car il y a dans les deux cas un conflit d’intérêt évident..
      **************************************************************************Et,en vertu de ce qui précède, ils sont juges et partie puisque
      ce sont eux qui votent les Lois, logique qu’ils en soient les
      bénéficiaires privilégiés.
      Si tous les élus étaient tenus de démissionner, au lieu d’être mis en disposition Avantages inclus,Comme tout un chacun, le pourcentage d’heureux Députés, Sénateurs et autres en serait certainement réduit à un niveau utile pour la République !
      EGALITE fait LOI ! d’ou doit venir l’exemple ?

      Au Pays où je suis né, ils font très fort; ils ont adopté et transformé un proverbe très connu chez-nous:

      -BIEN MAL ACQUIS, VAUT MIEUX QUE DEUX; TU AURAS-

      Répondre
  15. mig

    28 octobre 2013

    Vous avez parfaitement raison.
    J’ajoute que ce serait un retour aux prescriptions de notre Constitution:
    – Au nom de l’égalité, la contribution doit être au même taux pour tous (DDHC 13,14)
    – Le respect de la vie privée implique que l’Etat n’a pas à connaître nos revenus ni notre fortune.

    Répondre
  16. 28 octobre 2013

    Je ne suis pas un expert et il y a longtemps que je soutiens cette idée. Nous avons de grands “penseurs” économistes ou politiques qui n’ont jamais eu l’intelligence de sa mise en place. Cette mesure est juste car elle permet à tout le monde de participer à l’effort national suivant son niveau, ce qui est indispensable pour éviter les dérives que nous connaissons. Moins de la moitié de la population tire le chariot de la nation avec de plus en plus de monde qui y monte. Cela entraîne une révolte de plus en plus audible.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)