Tout va très bien, madame le ministre

Posté le novembre 29, 2010, 12:00
3 mins

Le ministre français de l’Economie,Christine Lagarde, est intervenu sur France Inter pour rassurer les Français à propos des conséquences de la situation financière de l’Irlande. Il n’y a rien de très surprenant à cela ; ce qui paraît beaucoup plus surprenant, en revanche, c’est qu’elle ait déclaré qu’ « Il n’y a pas de risque d’éclatement de la zone euro. »


Si Christine Lagarde en est réduite à faire se genre de déclaration, c’est parce que le président de l’Union européenne, Herman Van Rompuy, est quant à lui beaucoup moins catégorique lorsqu’il affirme que « la zone euro joue sa survie ».

Qui croire ? J’aurais tendance à accorder davantage de crédit à la parole de Van Rompuy, qui n’a aucun intérêt à tenir un discours exagérément alarmiste, qu’à celle du ministre français, qui a tout intérêt, au contraire, à apaiser les craintes de ses compatriotes.

De la même manière, l’Elysée a pris la peine de démentir dimanche 28 novembre les informations du Journal du Dimanche, titrant sur « La France menacée ». L’hebdomadaire citait notamment l’économiste américain Nouriel Roubini, qui estime que la France « n’a pas l’air en bien meilleur état » que l’Irlande ou la Grèce.

Il est certes de bonne politique, de la part du gouvernement français, non seulement de rassurer ses citoyens, mais aussi et peut-être surtout d’envoyer des signaux positifs aux bourses et aux spéculateurs, prêts à nuire.

Reste que lorsque la présidence de la République prend la peine de réagir à chaud à la une d’un journal, il n’est pas sûr que ce soit bon signe.

Une réponse à l'article : Tout va très bien, madame le ministre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)