Un seul espoir : la faillite financière !

Posté le 08 juillet , 2015, 10:27
4 mins

Dans son éditorial sur la dette française (n° 999), M. Rouxel conclut par « n’importe qui fera mieux qu’eux ». Ce qui est vrai dans l’absolu, mais impossible actuellement.
La meilleure chance de réforme pour la France est une faillite, avant 2017. Pourquoi ? Parce qu’en l’état, notre pays est irréformable !

Nous savons le PS et LR dans l’incapacité de conduire les réformes nécessaires et le FN sera, malgré toute sa bonne volonté, complètement paralysé. Comment ? Précisément par la dette.
Nous savons que deux tiers de notre dette sont détenus par des « non-résidents », mais l’État ne communique pas sur l’origine. Nous savons aussi que le Qatar et d’autres pays du Golfe achètent de la dette, mais sans précision sur le montant détenu – même si on peut le supposer important au vu des courbettes diplomatiques.

Le conflit qui oppose M. Philip­pot au Qatar est ainsi complètement stupide, car ce pays a un coup d’avance, quoi que l’on pense de l’utilité d’un procès.
Or, que fera le FN, s’il vient au pouvoir en France après ces déclarations sur le financement terroriste du Qatar ? Rien ! La France étant aux mains de financiers étrangers, on peut parier que, dans le meilleur des cas, M. Philippot ne sera jamais ministre, et, dans le pire, que le FN ne pourra pas relever la France.
De plus, nous savons le Qatar ami de Daesh. Qu’est-ce que cela peut entraîner pour notre paix intérieure, avec ces quel­ques centaines de djihadistes (riches à millions) en sommeil dans notre douce France ?

Autre hypothèse. L’assemblée a voté une simplification de la destitution pour un président de la république. Qui est visé, selon vous ? Toute personne dirigeant le pays dans le sens contraire des volontés mondialistes… C’est donc ce « n’importe qui » évoqué par M. Rouxel dans son éditorial.

Que feront les États-Unis d’Amérique avec leurs grandes oreilles et leurs nombreux investissements chez nous ? Ils feront avec leurs alliés, comme nous avons fait en Syrie, en Libye, ou en Iran : une intervention militaire, un boycott, pour faire respecter les minorités persécutées que seront le peuple de gauche et des musulmans financés par quelques pays du Golfe.
Tout ceci légitimé par un vote en destitution, à propos, par exemple, d’une fausse bavure devant un massacre de civils organisé par des djihadistes ; ou par le refus de laisser la bombe atomique aux mains du FN (comme s’en inquiétait récemment M. Valls).

Bien malin le gouvernement qui pourra, sans maîtrise de sa monnaie et sans armée, redresser notre pays !
La seule solution est la faillite financière entraînant avec nous nombre de milliardaires nauséeux, une Europe malade, des USA fragiles et des pays du Golfe avec de faibles rentrées de devises, puisque nos achats en pétrole baisseront encore (Ils devront alors calmer leurs minorités ouvrières sans travail, cinquième colonne que nous, Occidentaux, devrions utiliser dès maintenant). Ensuite il y aura la reconquête, la Recon­quista !

Français, encore un effort !

Jacques-Étienne Henry
Courrier des lecteurs des 4 Vérités Hebdo

Un commentaire sur : Un seul espoir : la faillite financière !

  1. TRICOT

    8 juillet 2015

    La faillite financière n’entraînera pas las milliardaires qui le resteront! les Etats-Unis, je ne le souhaite pas, resteront la 1ère puissance pour quelques décennies je pense, leur déclin viendra, mais pas par daech. Sait-on par qui est manipulé et créé daech.? C’est de la haute volige, certes!!

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)