Contribuables Associés vs Le Monde

Posté le juillet 16, 2015, 2:36
5 mins
Le-Monde

Dans un article sur les réactions en Allemagne à l’accord sur le plan d’aide à la Grèce, le correspondant du quotidien du soir à Berlin, Frédéric Lemaître, nous reproche de ne pas avoir parlé de la crise grecque. Ce que nous avons pourtant fait ici-même le lundi 6 juillet.

Il est difficile de trouver un rapport entre l’article du Monde sur les réactions en Allemagne à l’accord sur le plan d’aide à la Grèce et notre association.

Pourtant, le correspondant du quotidien du soir à Berlin, Frédéric Lemaître, a réussi à trouver ce rapport, en nous reprochant de ne pas avoir évoqué la crise grecque sur notre site. Voici un extrait de l’article en question :

Le Monde Grèce Allemagne Contribuables Associés extrait

Pourquoi M. Lemaître ne nous a-t-il pas contactés avant d’écrire cette remarque acerbe indigne d’un « quotidien de référence », ou prétendu tel ?

Nous aurions pu lui indiquer qu’en 12e position sur notre page d’accueil (et même en 11e position au moment où il a pris le clavier), se trouvait le point de Contribuables Associés sur la question, « Grèce : les bienfaits du référendum ».

Dans cet article publié au lendemain du référendum sur l’acceptation ou le rejet du plan d’aide proposé par la « troïka » formée par la Commission européenne, la BCE et le FMI (large victoire du « non », soutenu par le gouvernement Tsipras), nous écrivions :

Certes, si l’on posait la question du référendum grec aux Français, on serait face à un choix binaire réducteur : l’irresponsabilité budgétaire du Premier ministre Tsipras ou la poursuite de la politique d’austérité imposée par le FMI, la BCE et la Commission européenne.

Or, nous l’avons dit en 2010, et réitéré cette année, l’austérité, c’est-à-dire le maintien en l’état du système actuel en réduisant de manière homothétique ses coûts pour parvenir à l’équilibre, n’est pas souhaitable.

[…]

En supprimant le verrou parlementaire et en abaissant le nombre de signatures requis, des questions intéressantes pourraient être posées aux citoyens. Elles pourraient même tirer d’affaire nos gouvernants qui, comme l’a montré le référendum grec, sont à court d’idées pour sortir de la crise, entre une poursuite des déficits et un rationnement du système de l’État-Providence qui en est justement à l’origine.

Une position de notre association qui se trouve confirmée par le résultat des négociations du week-end dernier. Si celles-ci se sont soldées par un échec du Premier ministre grec, Alexis Tsipras, forcé d’accepter un plan d’austérité plus dur que celui rejeté par référendum, le problème reste entier.

Le gouvernement grec n’a en effet montré aucun signe de réduction des déficits (et de leur source, le niveau excessif des dépenses publiques). Du côté de Bruxelles et de Berlin, il s’agit toujours de maintenir par le rationnement un système inacceptable, l’État-Providence, dont le caractère structurellement inflationniste et déficitaire est à l’origine de la crise grecque et de l’ensemble de la Zone Euro.

Il aurait suffi à Frédéric Lemaître de « scroller » pour découvrir cet article, certes recouvert par d’autres publications plus récentes, liées à notre Tour de France des contribuables qui a pris fin pendant les négociations entre Athènes et Bruxelles.

Il faut dire que Le Monde n’en est pas à son coup d’essai en matière de désinformation à nos dépens : au printemps dernier, lors de l’affaire du « parachute doré des élus », le journal du soir nous avait accusé à deux reprises de parler d’un doublement de l’indemnisation des élus locaux battus aux élections (alors que nous parlions d’un doublement de sa durée) et de nous tromper sur les bénéficiaires de cette mesure, alors que les députés qui l’ont votée exercent, dans leur grande majorité, également un mandat local.

10 réponses à l'article : Contribuables Associés vs Le Monde

  1. blumkovitch

    23/08/2015

    vaut mieux être riche et en bonne santé que le contraire

    Répondre
  2. orldiabolo

    12/08/2015

    Le Monde, le journal le plus objectivement faux et le plus faussement objectif du pays…

    Répondre
    • sylvain drey

      20/08/2015

      la Grèce ne pourra jamais rembourser – l’EU paiera, et donc les contribuables de l’EU.

      Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    20/07/2015

     » Le Monde  » qui donne à @ Jaurès ( qui semble t il a un énorme besoin de vacances du à un burn-out engendré par le Capitalisme oppresseur ) son pain de références quotidiennes … sait sans vergogne travestir la Vérité

    essayez de demander une correction au Quotidien de référence !

    Répondre
    • théo jacob

      10/08/2015

      oui tu as bien raison

      Répondre
  4. blum

    18/07/2015

    les comissaires etc. de Bruxelles sont responsables de l’adhésion de la Grèce à la zône Euro ! Ce sont des ‘surdoués » qu’il faut remplacer immédiatement

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      20/07/2015

      GoldMan – Sachs leur a bien guidé le stylo !

      Répondre
      • sylvain drey

        21/08/2015

        pourra -t-on diminuer la dictature des banques sur nos pays dits libres ?

        Répondre
  5. orldiabolo

    17/07/2015

    Cela me rappelle Roger Peyrefitte dans les années 70 : il appelait Le Monde « le journal des nègres à lunettes d’or »… Quelle horreur !

    Répondre
  6. 17/07/2015

    Pourquoi s’intéresser encore à l’immonde ,ce torche-cul de la maudite trinité ,le pédéraste bergé,l’esclavagiste niel et le banquier véreux pigasse?Il y a longtemps que ce vaisseau fantôme a sombré et il n’y a plus d’espoir de retrouver vivants des naufragés!Sachons essuyer la poussière de nos sandales et allons ailleurs!erlande.wordpress.com,le site,entre autres,PRO-VIE tous azimuts et qui ne lâche rien de rien et à personne!Dernier article « la déréliction féminine » et avant-dernier « compilation des fanatiques de l’homicide »,l’un d’eux américain ,bien sûr,voulant que l’on tue 90% de la population actuelle « pour préserver son bien être » et avec de nombreuses femmes sans tête dont hillary clinton d’où le lien entre les deux articles.PS les faiblesses évidentes ce ce site ne sont que celles de son auteur en fin de vie et ne mettent pas en cause les principes premiers.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)