La responsabilité historique du Front National

Posté le mai 26, 2014, 1:11
5 mins

Marine Le Pen

 

Le suffrage, hier, d’un électeur sur quatre est la concrétisation du saut quantitatif fulgurant que le Front National a effectué en cinq ans sur les décombres des partis de gouvernement, tous idéologiquement sclérosés et minés par des scandales de corruption.

 « La bonne personne au bon moment » : le succès du Front National tient évidemment en grande partie au talent et à l’énergie que sa présidente, Marine Le Pen, a su mettre en œuvre pour rallier au socle ancien du courant national rassemblé par son père l’adhésion de couches nouvelles de Français révoltés par le flot ininterrompu d’une immigration sans limites et la destruction économique et sociale.

 – Pitoyable protestation que celle du premier ministre Valls au regard dangereusement enfiévré, ne trouvant à dévider face à la débâcle de son parti et à l’effondrement social que de fausses et dérisoires promesses de diminution fiscale. Incapable d’une réflexion autre que débilement matérialiste…

 – Spectacle tout aussi affligeant que celui des dirigeants d’une UMP aux abois devant le resserrement des nasses judiciaires dans lesquelles leur corruption a enfermé certains d’entre eux.

 

Et ce n’était évidemment pas la gesticulation spéculative de dernière minute de Nicolas Sarkozy sur une réforme de l’Union Européenne qui pouvait changer les choses. Totalement inepte, comme si l’on pouvait retailler, au mépris de la logique et des traités de l’eurocratie, une nouvelle entité économique franco-allemande ! L’UMP est désormais un bateau ivre sans commandant qu’abandonnent d’incertaines chaloupes de sauvetage.

 Devant ce spectacle de fin de V° république, on voit mal comment le très nullissime François Hollande pourrait bien longtemps encore demeurer recroquevillé à l’Élysée, objet du dédain des autres chefs d’État, sans dissoudre l’Assemblée ou démissionner.

 Quant à Marine Le Pen, l’avancée qu’elle a conduite peut certes la rapprocher de l’exercice périlleux du Pouvoir. Paradoxalement, cela va en grande partie dépendre de ce que son groupe, désormais important au Parlement Européen, fera pour faire à la fois avancer le slogan ancien de Chrétienté-Solidarité : « Sortons de cette Europe-là ! », mais simultanément pour proposer un dessein alternatif de l’unité indispensable en bien des domaines des nations européennes.

 Deux défis fondamentaux doivent être en effet relevés, pour leur survie, par la France et les autres pays : celui de la décomposition nihiliste de notre société et celui non seulement de l’immigration mais de l’islam réel, celui de la charia, qui, jihadiste ou non, conquiert d’immenses pans de l’Asie et d’Afrique à la démographie exponentielle. La France seule ne peut relever ce défi.

 Le Front National semble pour l’heure réaliser la synthèse du « national » et du « social » jadis souvent rêvée au XX° siècle mais rendue impossible par la conjoncture internationale ou dévoyée par les modèles de systèmes totalitaires pervers.

Pour autant, pour nous, l’avenir de la France ne réside pas dans l’établissement d’un néo-jacobinisme où toujours plus l’Etat et l’administration ne cesseront de se substituer au libre exercice des corps intermédiaires familiaux et sociaux. Il faut souhaiter que le Front National, dont la responsabilité historique est désormais très lourde, puisse prendre les bonnes orientations d’une politique certes  d’autorité mais de la vie, des libertés et des solidarités nécessaires.

À son égard, on ne peut et doit avoir qu’une attitude non pas certes d’inconditionnalité mais de bienveillance a priori.

 

Sur le blog de Bernard Antony : la responsabilité historique du Front National 

 

13 réponses à l'article : La responsabilité historique du Front National

  1. huguo

    31 mai 2014

    quant mème ! on commence seulement à refermer un peu la porte des wc…….

    Répondre
  2. BRENUS

    29 mai 2014

    Quelle responsabilité à ce jour? Le pouvoir n’est il pas entièrement aux mains des socialistes ? C’est seulement – et si – vous les faites dégager que l’on pourra parler de responsabilité pour les autres. Pour le moment ce sont eux les responsables et coupables de cette grosse tartine de m…. Il semble d’ailleurs que cela n’ennuie nullement les petits branleurs et autres fumistes de prétendus artistes qui jouent les vierges éffarouchées dès qu’un autre son que celui de leurs parrains s’entend. bfm wc nous repasse en boucle l’interview du moralisateur patenté Noah qui se prétend effondré (pas au point d’oublier de payer ses impots j’espère) ou de cette larve de biolay dont l’avis peut nous servir de pq. Ca croit pouvoir influencer le monde alors qu’ils ne font que tourner en boucle les memes conneries depuis des décades. Qu’ils continuent à déblatérer au point de s’en couvrir les chaussures, au moins cela nous distraira un peu plus que leur goualantes débiles.

    Répondre
  3. Toth

    28 mai 2014

    La responsabilité du Front National est effectivement très grande car c’est le seul parti politique actuellement qui peut apporter un vrai changement. Entre ce vote électoral du 24 Mai 2014 et les échéances de 2017 le FN doit poursuivre sa grande mutation pour que les bases laissent la place progressivement à un nouveau courant souverainiste et patriote. Dédiaboliser ne suffit plus, il faudra changer de nom, le RBM sous tuteur depuis Mars 2012 est à présent mûr pour voguer seul jusqu’à la présidentiel. Il sera aussi de la responsabilité des cadres de ce parti de tenir des propos qui ne laissent planer aucun doute sur les intentions profondes. Trop de petites phrases ou d’agissements ont souvent discrédité cette quête naturelle de crédibilité et donné du grain à moudre aux partis traditionnels pourtant déja bien empêtrés dans leurs querelles et affaires internes.
    Beaucoup de français qui ont voté pour le FN ce 24/05 ne voteront en 2017 pour MLP qu’à ces conditions. Dire que l’on vote FN aujourd’hui est encore un véritable fardeau à porter que seuls ceux qui aiment profondément leur patrie peuvent assumer. Pour les autres, il faudra effacer radicalement un passé trop difficile à porter.

    Répondre
  4. 28 mai 2014

    Pour le moment,le FN n’a aucune espèce de responsabilité.Le temps viendra,peut être,ou il sera mis devant les difficultés du pays et des français qui y sont pour quelque chose.Nous verrons alors comment ce parti s’en sortira…je ne suis pas d’un optimisme béat mais,c’est vrai,MLP dit des choses qui marquent les gens qui n’en peuvent plus d’être stigmatisés par le corps politique dans son ensemble…..
    Seule une révolte remettra le pays sur les rails et la tête sur les épaules(si l’on peut dire) car rien ne semble suffire à nos concitoyens et,surtout,il ne voient plus d’avenir à ce pays martyrisé par les vagues de migrants qui l’acculeront au pire.
    Les français réveillés ? hum…j’ai des doutes !!

    Répondre
  5. Serge-Jean P.Peur

    28 mai 2014

    Quand on voit tous ces donneurs de leçons nous sortir “qu’ils ont honte de la France” après les scores du FN aux élections européennes,on se dit qu’à force de les voir se défouler sur l’identité française à longueurs d’émissions de plateaux (“l’autre”,c’est toujours mieux),ils en portent en partie la responsabilité.Car une jolie fille ira toujours vers celui qui la trouve belle,pas vers celui qui la dénigre.

    Répondre
  6. Bieger Reinhold-René

    27 mai 2014

    Je suis franco.allemend, mon coeur bat pour cette belle France où j´ai été élevé. Merci Marine le Pen, que le ciel vous bénisse, que Dieu vous bénisse, restez forte et en bonne santé. La Lorraine vous salue ainsi que ceux de l´étranger !

    Répondre
    • Pernollet

      29 mai 2014

      Moi aussi , je suis franco-allemande, arrivée en France en 1955 peu après la guerre, où l’Allemagne s’était déjà pas mal mis au travail pour reconstruire! En France c’était plus la nonchalance, d’après moi et c’était très agréable. La France est belle et a des atouts, seulement depuis des décennies les gouvernements successifs ( à cause d’un immobilisme total dans la constitution etc) sapent le pays!!!

      Répondre
  7. 27 mai 2014

    Le F.N a gagné la bataille des Européennes par un sursaut des patriotes!!! mais son combat ne s’arrête pas là.
    Sa victoire sera totale quand un REFERENDUM sur l’IMMIGRATION sera proposé aux électeurs de France
    .
    Par son résultat, alors une lumière de la résurrection des Chrétiens illuminera le reste des autres pays de l’U.E

    Pour cela j’invite les français à signer la pétition pour exiger ce référendum. Me rejoindre sur :
    michel-demaynard.blogspot.fr MERCI bonne journée

    Répondre
    • Roger Saint Pierre

      27 mai 2014

      Un référendum sur l’immigration ? Quelle question poser ? Il faut d’abord poser la question de l’appartenance à l’UE car, tant que nous dépendons des traités et directives européennes il ne reste possible de modifier nos lois sur l’immigration qu’à la marge.

      Répondre
    • It is I only

      28 mai 2014

      “un REFERENDUM sur l’IMMIGRATION”???
      Mais voyons Le referendum n’est pas democratique! C’est une DICTATURE de la MAJORITE!

      Répondre
  8. Caillou

    27 mai 2014

    Oui merci vraiment pour cet article équilibré, juste et intéressant.

    Répondre
  9. 26 mai 2014

    Merci pour cet article qui rend hommage au travail que Marine Le Pen a effectué avec ses collaborateurs et adhérents pour réveiller enfin ces français soumis au bipartisme UMPS. Je nous souhaite sa réussite dans sa trajectoire, nous ferons ce qu’il faut pour la porter.

    Répondre
  10. DA85

    26 mai 2014

    Merci Marine de la formidable déculotté infligée à L’UMPS
    Merci d’avoir, grace un talent d’orateur et de débateur superbe, été capable de réveiller les Français.
    Que Dieu vous garde et vous inspire.
    Merci aussi a jean Marie Le Pen qui a semé le bon grain en disant une vérité que les français auront mis 40 ans a entendre.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)