Le succès d’Airbus sur le marché mondial

Posté le août 06, 2014, 10:15
3 mins

Seuls deux grands avionneurs se disputent le marché mondial des avions de ligne. : l’américain Boeing et l’européen Airbus.

Du 14 au 20 juillet 2014, lors du salon aéronautique de Farnbo­rough (Angleterre), près de 700 gros avions de ligne ont été vendus, dont 500 par Airbus, pour une valeur d’environ 85 milliards d’euros.

Ces avions de ligne équipent pratiquement toutes les compagnies aériennes du monde.

Et, comme Airbus n’avait pas pu présenter à Farnborough sa nouvelle version de l’A 380, Qatar Airways, gros acheteur d’airbus, s’est déclaré « très déçu »…

Or, Qatar Airways, ainsi que deux autres compagnies du Golfe, Emirates et Etihada, sont en train d’envahir l’Europe grâce à leurs prix très bas.

Par leur concurrence, ces compagnies mettent donc en difficulté financière les compagnies européennes de transport aé­rien, comme Air France, Luft­hansa, ou Alitalia.

Or, les entreprises du Golfe sont loin d’avoir les mêmes obligations légales que les compagnies européennes, en particulier dans le domaine social ou le domaine environnemental.

Les PDG des compagnies européennes ont donc demandé à l’Union européenne d’imposer les mêmes obligations aux compagnies du Golfe.

Une négociation est en cours à ce sujet.

La France a toujours été en tête dans l’histoire de l’aviation.

Clément Ader fut, le 9 octobre 1890, le premier homme au monde à décoller et voler – sur 49 mètres seulement.

En mai 1905, Louis Blériot et Gabriel Voisin créent à Neuilly une entreprise fabriquant des avions.

En 1936, la société est nationalisée. Elle deviendra plus tard « Nord Aviation », puis, en 1958, « Transport Alliance ».

En 1970, de nouvelles fusions aboutissent à la société « Air­bus Industrie ».

Trois États européens, l’Allema­gne, l’Espagne et la France, possèdent le quart du capital d’Air­bus. La compagnie a de nombreuses filiales dans le monde entier.

En 2014, Airbus, ayant retrouvé des clients, a cessé de perdre de l’argent et de réduire ses effectifs.

Le lancement de nouveaux avions commerciaux de plus en plus performants, de moins en moins coûteux, est le principal responsable de ce succès européen. 

Bernard Trémeau

2 réponses à l'article : Le succès d’Airbus sur le marché mondial

  1. 7 août 2014

    DESOYER Airbus est une victoire de pays qui se sont associés pour créer Airbus . Se n’est pas l’UE qui est responsable du succès d’Airbus .

    Répondre
  2. DESOYER

    6 août 2014

    C’est pourquoi, dans certains domaines, une étroite collaboration européenne est vitale!

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)