Le vote suisse sur les minarets illustre la défaite des élites

Posté le décembre 06, 2009, 12:00
5 mins

« La défaite des élites » : c’est le titre que nous avions donné à l’une de nos chroniques (30 mai 2005) après le rejet par les Français du projet de Constitution européenne. Le récent déchaînement de ces « élites » –médias et politiques à l’unisson – après le résultat de la votation suisse montre qu’elles négligeront la voix du peuple.

Si le peuple ne vote pas bien, il faut l’obliger à voter de nouveau jusqu’à ce que le résultat soit conforme à celui souhaité par les « élites », comme dans le cas de l’Irlande, ou lui ôter définitivement le droit de se prononcer, en confiant à une majorité de rencontre le soin de voter un traité identique à celui qui vient d’être rejeté, comme dans le cas du traité de Lisbonne.

M. Cohn-Bendit, député européen, en parfait démocrate, estime qu’il faut revoter quand il n’est pas satisfait. En France nous sommes plus subtils : les parlementaires se chargent de corriger le tir.

Tout devient alors permis. Ainsi l’Union européenne peut-elle poursuivre et aggraver la gabegie consubstantielle à tous les organismes internationaux, avec un évident mépris de l’opinion de nos concitoyens, qui sont pourtant les payeurs.

L’association « Contribuables associés » vient de publier un hors-série de son mensuel Le Cri du Contribuable. Nous vous conseillons de l’acheter, en vous avertissant toutefois qu’il a les mêmes vertus que l’ipéca. Jugez-en sur les titres de quelques paragraphes, en gardant à l’esprit que la contribution nette de la France est de 7 milliards d’euros par an :

  • 564 millions d’euros pour la « préadhésion » de la Turquie, « visant à financer les réformes internes nécessaires à son adhésion proprement dite » ;

  • 2,4 milliards d’euros pour financer la communication de l’UE ;

  • 1,8 millions d’euros de communication pour obtenir le oui de l’Irlande ;

  • pour la France uniquement, 171 millions d’euros pour « la présidence la plus chère de l’histoire européenne (1 million d’euros par jour) », des marchés ayant même été conclus hors de la procédure réglementaire …

Il faut aussi évoquer le train de vie de nos excellences :

  • M. Barroso gagne plus que les chefs des plus grands états occidentaux ;

  • avec la création du poste de « ministre des affaires étrangères », l’UE emploiera 7 000 fonctionnaires, le plus grand réseau diplomatique du monde ;

  • des avantages de retraite tels que, pour 5 ans de cotisation, le fonds verse 1 394 d’euros mensuels de retraite ;

  • une télévision (Europarl TV) à 40 millions, qui produit moins d’une heure par jour d’émission ;

  • 315 millions pour le bâtiment du conseil des ministres « ecolo-friendly ».

  • Et puis, en vrac : des machines à café à 5 000 euros chacune, un complexe aquatique (piscine, spa, jacuzzi, hammam) de 9,3 millions pour les députés européens

Très chère Union européenne !

Gabriel Lévy

17 réponses à l'article : Le vote suisse sur les minarets illustre la défaite des élites

  1. lise

    01/01/2010

    vivement que la Corse se bouge !!l il semblerait qu’ il y ait encore des gens clairvoyants et courageux !

    Répondre
  2. Anonyme

    10/12/2009

    salam. franchement, ce n’est pas en interdisant la construction des minarets que vous réussirez à suprimer l’islam. l’islam c’est ce qu’il y a de mieux pour sauver le monde.

    Répondre
  3. Anonyme

    09/12/2009

    En tous cas, on dit toujours que les Suisses sont lents, notamment de la comprenoire, et ne se mouillent pas.  Là, leur votation vient de prouver magistralement le contraire !…

    Les Suisses montrent le bons sens et ne veulent pas de ses poteaux futurs supports de hauts-parleurs pour casser les pied des gens dès 5H00 du matin et plusieurs fois dans la journée, plus que les cloches des églises en tous cas, que depuis un bail beaucoup de municipalités ont bien étouffées.

    Et les Belges seraient des idiots aussi ?  En tous cas, le Vlams block est lucide, lui.

    Quant aux Corses, oui, quand est-ce qu’ils allument la mèche ?

    Répondre
  4. petitjean

    09/12/2009

    provocation anti-française !

    S’il n’est pas rare de voir des jeunes d’origine maghrébine arborer des tee-shirts à l’effigie de l’Algérie, Maroc ou Tunisie, voila un nouveau style dont chacun en jugera le goût plus ou moins douteux, une ligne de tee-shirt représentant la carte de France sur fond de drapeau algérien, encore une fois aucune association n’a l’air de s’émouvoir du message provocateur et raciste porté par cette ligne vestimentaire.

    Répondre
  5. petitjean

    09/12/2009

    de minarets en miradors,

    sur http://www.rebelles.info

    Deux plaintes ont été déposées au Tribunal fédéral contre le résultat du référendum sur les minarets. D’autres vont suivre. L’avocat Antoine Boesch, qui se dit soutenu par des clients de tous horizons et de toutes confessions a décidé de saisir la Cour européenne des droits de l’homme. Quant au Club helvétique, composé d’une vingtaine d’intellectuels, de juristes et de responsables politiques, il suggère de remplacer l’interdiction des minarets dans la Constitution par une «disposition sur la tolérance». Quid de la volonté du peuple ?

    Le débat suscite également des vocations politiques. Gasmi Slaheddine, président de la Ligue musulmane du Tessin, a lancé un appel aux quelque 400 000 musulmans de Suisse, afin de fonder un parti islamique. «L’heure est venue de défendre nos droits, les droits d’une minorité qui sont bafoués» selon lui. Peut-être est-il temps de poser cette simple question à cet islamiste. Pourquoi la mosquée de Jérusalem, troisième lieux saint de l’Islam, n’a-t-elle aucun minaret ? Car ce n’est pas une obligation religieuse. L’islam n’étant pas qu’une simple religion mais également un système politique, le minaret, surtout en terre non-islamique, doit symboliser l’émergence et la suprématie de l’islam. Les minarets en Europe n’ont pas une fonction religieuse mais politique. Ils sont un symbole de l’islamisation de notre continent. Un marqueur de la conquête.

    Ainsi, le référendum suisse fait tomber les masques. On voit que nos vertueux démocrates sont en réalité d’immondes collabos prêts à piétiner les choix démocratiques du peuple. On voit que la cinquième colonne islamique n’est pas un mythe et qu’elle regroupe d’immondes fascistes prêts à se rassembler afin de faire pression sur nos institutions afin de modifier nos lois, nos traditions, nos moeurs, notre identité. On sait désormais à quoi s’attendre avec nos ennemis. Cela commence par l’édification de minarets puis cela se termine par l’édification de miradors. Si par malheur le résultat du référendum devait être annulé cela signifierait la fin de la démocratie. Les citoyens seraient alors en droit de se révolter. Par tous les moyens. La résistance ne deviendrait pas une option mais la seule solution. Le référendum suisse, ou plus exactement son anulation, sera peut-être notre 11 septembre.

    Répondre
  6. WatsonCorsica

    09/12/2009

     

    A occas

    A WatsonCorsica
    "Mon souci va aujourd’hui aux Arabes qui se sont parfaitement intégrés à l’Europe "
    Si je peux soulager vos émotions

    Ne généralisez pas ! il y a les harkis, ceux qui sont partis avec les français et ceux qui n’étaient pas nés, parmi ceux-ci certains se sont parfaitement intégrés, pas nombreux certes, mais suffisants pour mentionner l’exception ( qui confirme la règle ! )

    Répondre
  7. LEPIAF

    08/12/2009

    Bravo les Suisses, restez en dehors de l’Europe vous aurez tout à y gagner et surtout à conserver votre identité !

     

    Répondre
  8. Anonyme

    08/12/2009

    Les "autorités" suisses sont mortes de trouille. L’illuminé libyen les a bien en main !
    Donc la suisse, pays appartenant à l’union européenne (comme chacun sait….), va devoir attendre que le vote soit adoubé par Strasbourg ! Comme les fêtes arrivent et que le marché de Noël de Strasbourg est célèbre dans le monde entier, il est possible que Petit Papa Noël descende du ciel avec des minarets par milliers…
    A voir, si comme promis, les suisses vont sortir du système.
    Je le répète, on est en plein délire, il n’y a plus une semaine à perdre.
    Un correspondant corse disait que la mèche pourrait partir de son île, bon, je ne voudrais pas paraître impatient, mais qu’est-ce qu’ils attendent pour l’allumer ?….

    Note : certains intervenants se plaignent des messages de certains autres. C’est vrai que parfois, c’est pénible à lire (et je n’ai aucune raison de ne pas faire partie du lot !). Cela dit, on n’est jamais obligé de toute lire, et si on lit tout, on est jamais obligé de répondre. Dites-vous quand même que l’agresseur qui voit ses dix ou quinze derniers messages sans une seule réaction, il va vite baisser les bras, même si ce n’est qu’un magnétophone.

    Lambda

    Répondre
  9. Anonyme

    08/12/2009

    A WatsonCorsica « Mon souci va aujourd’hui aux Arabes qui se sont parfaitement intégrés à l’Europe  » Si je peux soulager vos émotions , sachez que quand ils ont virés les pieds noirs , ils (arabes et français de france ), n’ont eut aucun ressentiment . TOUT LE MONDE A LA MER .Quand nous sommes arrivés sur le sol de la merde patrie ,point de croix rouge , point de cellules psychologique , une seule chose : demerdez – vous ou retournez d’où vous venez .

    Répondre
  10. alf007

    07/12/2009

    Pour mettre en route le résultat du vote des Suisses sur les  minarets, le Conseil Fédéral a décider d’attendre de savoir si Strasbourg était d’accord pour une telle décision. (n’importe quoi)

    Connaissant le coté "tendance" de la religion Musulmane dans l’UE, et en particulier a Strasbourg la suite risque a surprendre les citoyens Suisses ayant votés contre les minarets.

    En France  avec le politiquement correcte et les braillards de gauche, nous ne verrons  jamais une telle votation., hélas, trois fois hélas.

     

    Répondre
  11. HansImSchnoggeLoch

    07/12/2009

    Les élus français ont qualifié le vote suisse comme démagogue et populiste en arguant qu’il n’avait pas passé par les "filtrage politiquement correct" que permet la démocratie représentative.
    Le peuple serait donc coupable d’exprimer des opinions extrémistes. Drôle de conception de la démocratie pratiqué par ceux-la même qui ne doivent leurs postes dorés qu’à ce même peuple.
    Il faudra en tenir compte lors des prochaines élections et ne jeter que des bulletins vides dans l’urne. Le peuple n’a nul besoin de se faire traiter d’enfant de choeur par des gens de cette espèce.
    Faut-il rappeler que la plupart des tyrans du 20ème siècle avait été votés par des représentants élus et non par referendum.

    Répondre
  12. HansImSchnoggeLoch

    07/12/2009

    <<Une des particularités de l’islam, c’est que chaque adepte est partie intégrante du système exécutif, ainsi, n’importe quel justicier peut estimer qu’il doit défendre la cause d’allah, et qu’il est habilité pour donner la sentence, sentence qu’il est aussi habilité à prononcer ! C’est vrai qu’avec un tel système, on n’a plus trop besoin de police, si ce n’est pour taper sur la figure des contestataires du système…>>
    Confirmation: Je viens de lire ce matin dans le baveux régional (DNA p4) qu’en Espagne 9 malabars voulaient appliquer la charia à une femme qu’ils séquestraient et qu’il accusaient d’adultère. La. pauvre femme avait pu s’échapper sinon elle aurait sans doute été caillassée et l’affaire aurait été classée. Avec les socialos aux manettes dans ce pays je crains fort que le séjour en prison des malabars ne soit pas trop long. On leur trouvera sûrement des circonstances atténuantes.

     

    Répondre
  13. WatsonCorsica

    07/12/2009

    Maintenant, rien n’est gagné, la seule certitude, c’est que ce sera sanglant. Pas de soucis côté des adeptes du chamelier, le combat, le sang, la mort, ils aiment, c’est même toute l’essence de leur vie que de mourir. Ce sera donc un peu plus difficile pour nous qui avons dépassé ce stade primitif qui déplaît en général à tous les animaux, même les bêtes les plus féroces ne sont pas adeptes.

    Vu de la Corse, si ça devait arriver ça ira très vite. Dès les premiers morts, ils prendront tous la fuite. C’est même ici en Corse que la mêche risque d’être allumée.

    le problème de l’islam, c’est le manque d’intelligence qu’il induit sur ses adeptes. L’esprit étroit. Lorsqu’on ne possède pas, ou plus, d’intelligence, on ne peut ni s’intégrer dans une culture différente ni gagner une guerre.C’est vrai que l’Europe sert de poubelle au Maghreb. je suis allé dix fois là-bas, la moyenne des habitants y est infiniment plus élevée que la population des banlieues françaises.

    Mon souci va aujourd’hui aux Arabes qui se sont parfaitement intégrés à l’Europe et qui ont quitté l’islam. Mais malheureusement et bien souvent comme le rappelait un ami pied-noir : quand tu rencontres un Arabe intelligent c’est toujours un Kabyle ( ou un berbère amazigh ) ! D’où l’urgence pour les Berbères de se dissocier le plus vite possible de la culture arabo-musulmane !!! les Berbères sont des gens comme nous, les Corses. Nous reconnaissons une parenté étroite avec ces peuples du sud de la méditerranée qui étaient d’abord chrétiens jusqu’à ce que les Arabes arrivent après avoir tenté de soumettre les Corses. Malheureusement les Berbères n’étaient pas des guerriers…

     

    Répondre
  14. R. Ed.

    06/12/2009

    Avis aux islamistes, n’oubliez jamais ceci, l’homme blanc est loin d’être un ange, très loin.

    L’homme blanc possède également la technologie et n’est absolument pas le dernier pour inventer des armes, n’importe lesquelles, y compris celles de " destruction massive ".

    Rien que les Etats-Unis possèdent à eux seuls le pouvoir de détruire cent fois la planète.

    La France possède 10 sous-marins, dont quatre lanceurs d’engins, mais certainement pas d’active tous en même temps.

    Les Etats-Unis, eux, une centaine, mais c’est juste pour établir une comparaison.

    Nous pouvons nous déplacer avec une précision d’un mètre … merci aux Ricains pour le GPS, mais ce sont eux qui au final décident de son utilisation.

    Ils ne gagnent pas la guerre en Afghanistan, mais ce ne sont là-bas que des montagnes, quoique s’ils le voulaient, ils vitrifieraient tous le pays.

    Arrêtons donc de parler de la faiblesse de l’Occident .

    Répondre
  15. Daniel

    06/12/2009

    Champion : 

    "Psychoses/croyances : ce qu’en disent les spécialistes et je suis doublement concerné… "

    Voulez vous dire que vous êtes sujet à psychoses et à croyances et que vous en êtes même un spécialiste.  La suite semblerait pencher dans ce sens !. et j’ai comme l’impression que vous vouliez dire autre chose???

    Répondre
  16. Anonyme

    06/12/2009

    Comme dit par ailleurs, le vote suisse n’est pas une victoire, c’est seulement une bonne nouvelle. Et encore… En effet, ce vote montre clairement que les occidentaux ont enfin compris que l’islam nous avait déclaré la guerre… Reconnaissons qu’il a fallu un certain temps… Maintenant, rien n’est gagné, la seule certitude, c’est que ce sera sanglant. Pas de soucis côté des adeptes du chamelier, le combat, le sang, la mort, ils aiment, c’est même toute l’essence de leur vie que de mourir. Ce sera donc un peu plus difficile pour nous qui avons dépassé ce stade primitif qui déplaît en général à tous les animaux, même les bêtes les plus féroces ne sont pas adeptes.
    L’islam n’a plus qu’une cinquantaine d’années à vivre, disons, autant que le pétrole. Plus besoin de pétrole = plus d’islam ! Et il disparaîtra pratiquement du jour au lendemain quand l’énergie de remplacement sera révélée (et il est probable qu’elle existe déjà mais bien tenue secrète…). Donc, les islamistes musulmans adeptes du chamelier savent qu’il y a urgence, il faudrait que tout soit bien verrouillé avant la découverte fatidique. Quand je dis "musulmans", je parle des chefs musulmans, pas des couillons qui lèvent le cul cinq fois par jour pour clamer leur soumission ( mais comment on peut encore en être là à notre époque ???). Seulement voilà, ces envahisseurs sans scrupules qui prônent la paix en tuant tout le monde, ont de l’aide, beaucoup d’aide. D’abord, ils ont pour eux toute une partie d’une ancienne gauche, gauche qui n’a rien trouvé de plus pertinent que l’islam pour se recycler, depuis l’anéantissement de l’urss, lequel urss a retrouvé sa puissance en en créant une nouvelle qu’on appelle "union européenne", qui est un agglomérat informe et stupide, mais qui a su prendre une emprise quasi indémontable. Ce n’est pas parce que le mur de Berlin est tombé que l’idéologie est morte sous les décombres. Tout cela est piloté par une hyper-classe dirigeante, non réellement définie, mais qui manoeuvre bien à l’abri, et dont les sbires gauchistes ne se rendent même pas trop compte qu’ils la servent. Qui est cette classe dominante ? Difficile à dire. Pour faire simple, on pourrait dire que c’est une bonne partie des ceux qui fréquentent Davos. Cette hyper-classe mondiale et apatride, nomade pourrait-on dire, cherche un contrôle total sur tout ce qui vit sur la planète. Et comme sur cette planète, il y a encore quelques personnes qui essaient de comprendre et qui refusent les dictats, il faut donc les museler. C’est donc une doctrine tout à fait appropriée que l’islam, qui, de par sa nature, renie toute individualité, tout comme une autre idéologie reniait elle-aussi toute individualité, l’important étant le groupe rendu aussi égalitaire que possible. Il est donc logique que ces destructeurs de libertés et de vies se sentent attirés pour une étroite collaboration !
    Le vote suisse montre aussi de manière flagrante que la recours à la démocratie est désormais tout à fait impossible en Europe. Il faudra donc trouver d’autres méthodes, plus efficaces, plus radicales. On peut penser, sans vouloir prendre de grands risques, que le nombre de signatures nécessaires au lancement d’un nouveau référendum, sera très vite trouvé de manière à refaire un nouveau vote. Et là, on mettra le paquet ! Nous avons d’ailleurs une expérience similaire et bien réelle concernant l’Irlande, donc, nous pouvons à peu près voir ce qui risque de se passer dans les prochaines semaines . C’est pourquoi, si une réaction de grande ampleur  ne naît pas très très vite en France et en Allemagne (Italie peut-être ?), il faudra alors faire notre deuil pour cinquante ans, et attendre la fin du pétrole pour envisager une remise à niveau et ressortir de l’esclavage. Mais comme ce sera la "lutte finale", gageons que les martyrs sauront se dépasser, voire se surpasser… Oui, il nous reste quelques semaines, pas davantage.
    A part ça, les banquiers suisses n’ont pas trop de soucis à se faire. Ceux qui savent exploiter la finance islamique ou autres lucres sour l’oeil lubrique et bienveillant d’allah, ils ont autre chose à faire que de lever leur cul cinq fois par jour, ils ne sont pas des imbéciles, ils savent réfléchir, et savent très bien où est leur intérêt… Et il est bien connu que le confort douillet des coffres suisses est tout à fait rassurant. Maintenant pour le citoyen ordinaire, pour certains établissements ou entreprises suisses, il est possible qu’il y ait de réelles provocations. Une des particularités de l’islam, c’est que chaque adepte est partie intégrante du système exécutif, ainsi, n’importe quel justicier peut estimer qu’il doit défendre la cause d’allah, et qu’il est habilité pour donner la sentence, sentence qu’il est aussi habilité à prononcer ! C’est vrai qu’avec un tel système, on n’a plus trop besoin de police, si ce n’est pour taper sur la figure des contestataires du système…
    En résumé, il nous reste quelques semaines, après, ça nous coutera encore plus cher. Mais quelle que soit la solution retenue, tout de suite ou dans cinquante ans, il y a beaucoup de sang qui sera versé…

    Lambda, l’individu

    PS j’espère que ma signature sera prise en compte cette fois !

    Répondre
  17. mcpn

    06/12/2009

    En Suisse et ailleurs…

    On est en  2009 : La terre n’est plus plate.

    Le paradis dans l’univers où la température moyenne est proche du zéro absolu (-270°).

    Couvrez vous avant d’y aller !!

     

    Psychoses/croyances : ce qu’en disent les spécialistes et je suis doublement concerné…

     

    Dieu a dit ; mais a qui l’a-t-il dit ?

    – Dr Philippe Rouby psychiatre en exercice: «Quand le ciel s’ouvre et que Dieu m´appelle par mon nom… c’est que la psychose a pris le dessus».

    Une maladie qui se soigne mais dont on ne guérit pas.

    – Le laboratoire Lilly est clair sur la notice de son antipsychotique, l’un des plus utilisés : «Zyprexa est utilisé pour traiter une maladie qui s’accompagne de symptômes tels que entendre, voir et sentir des choses qui n’existent pas, avoir des croyances erronées…».

    Doit-on encore nier la recherche en neurosciences.

    – Imagerie cérébrale : Elle montre que les zones activées lors de la prière ou de la méditation, ainsi que durant les rêves en phase de sommeil paradoxal, sont identiques à l’activation soutenue du psychotique.

     

    Folie et spiritualité, le couple inséparable.

    Quelles différences faites-vous entre les relations dites «mystiques» venant de l’au-delà : contacts prophétiques, apparitions, voix intérieures d’avec les manifestations hallucinatoires psychotiques, quelles soient visuelles, auditives, de sensations intérieures… ?  

    Demandez cette réponse à vos supérieurs religieux avant d’avoir de grandes théories de conservatisme religieux moyenâgeux.

     

    Ceux considérés comme « prophètes », lesquels sont à la base des religions, étaient-ils schizophrènes ou bien sous l’emprise de ces drogues nommées «enthéogènes», certainement les deux permettant d’y ajouter des perceptions plus réelles que la réalité : ce que l’on nomme «illumination». Tout ce qui suit après, les écrits, ne sont que pour asseoir par du « palpable »  les visions d’irréalité, ce qui se nomme « délires mystiques d’imagination».  

     

    Qu’une seule possibilité : Dieu existe et cette maladie n’a pas de sens ou inversement, en visitant les hôpitaux psychiatriques, vous aurez la réponse.

    La schizophrénie restera taboue tant qu’elle fera double emploi avec les religions.

    Un réel plan de santé mentale de prévention envers les jeunes ne peut que passer par cet explicatif clair. Avez-vous déjà vu une mobilisation pour elle permettant de collecter quelques fonds pour la recherche ; ce n’est pas grave ce ne sont que des jeunes, aucun intérêt. En parlez ferait désordre.

     

    La vie de nos enfants vaut mieux que ce monde illusoire.

    Le plus urgent est de construire des lieux d’accueil et de vie pour nos malades dits ‘mentaux’.

    Libérons cette « liberté » de croire…

    L’essentiel : http://champion20.monsite.orange.fr

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)