L’Europe, sans Constitution !

Posté le décembre 20, 2003, 12:00
3 mins

La crise par laquelle s’est achevé le Sommet européen de Bruxelles, samedi dernier, 13 décembre, est autrement plus grave que toutes celles qui l’ont précédé depuis cinquante ans. Cette fois-ci, il ne s’agissait pas d’un marchandage sur de triviales contributions financières, mais de l’adoption d’un simple mécanisme permettant au Conseil des ministres de l’Union, élargie à 25 États-membres le 1er mai prochain, de fonctionner efficacement, avec une pondération des voix telle que le moindre petit pays ne puisse pas bloquer à lui seul une décision relevant d’une majorité dite qualifiée. Car c’est finalement à cela que semble s’être résumé le débat sur le texte de proposition de Constitution européenne élaboré par la Convention présidée par Valéry Giscard d’Estaing.

Ni l’Espagne, ni la Pologne n’ont accepté de voir le poids politique de leur pays diminué de près de moitié dans le processus de décision politique européen. Seuls des pays ayant toujours été de bons élèves européens, allant jusqu’à faire preuve d’abnégation pour faire adopter de nécessaires compromis, pourraient leur reprocher un certain égoïsme. Et ce n’est certainement pas le cas de l’Allemagne et plus encore de la France, qui se sont faits remarquer depuis au moins deux ans, par leur propension à faire cavalier seul.

L’Europe n’aura donc pas de Constitution avant longtemps. L’Europe restera régie par des Traités, en particulier ceux de Maastricht et de Nice, dont tous les observateurs conviennent qu’ils sont à la fois abscons et difficiles à mettre en œuvre. Dans ces conditions, tout nouvel élargissement de l’Union paraît difficile. Tant pis pour la Bulgarie et la Roumanie. Tant pis aussi pour la Turquie.

Paris et Berlin, vexés d’avoir eu à constater qu’ils ne sont plus, même unis, le moteur principal de l’Union, vont certainement mettre au point quelques représailles. Le chancelier Schroeder a d’ores et déjà fait savoir qu’il n’était pas question d’une augmentation du budget européen pour la raison que celui-ci s’appliquerait à 25 pays plutôt qu’à 15. Les subventions européennes aux nouveaux membres seront plus parcimonieuses. Qui s’en plaindrait ?

Jacques Chirac et son ministre des Affaires étrangères Dominique de Villepin disent que la France

et l’Allemagne, et d’autres, pourraient constituer des « groupes pionniers » sur tel ou tel sujet, c’est-à-dire s’engager dans des politiques communes auxquelles ne participerait qu’un nombre restreint de pays membres. Comme cela a été fait en matière monétaire avec l’euro, comme cela est en cours dans le domaine de l’armement. Mais personne n’y croit…

5 réponses à l'article : L’Europe, sans Constitution !

  1. Alex

    24/12/2003

    En appeler au musellement de la Pologne est d’un goût… C’est bien justement parce que les polonais ont une grande expérience de la muselière qu’ils ne se laissent pas impressionnés par les menaces du mégalomane Jacques Brejnev. Eux savent de quoi ils parlent et où ils veulent aller. Vers des Etats Unis d’ Europe plutôt que vers une Union des Républiques Socialistes d’ Europe. Ils ont eu raison, avec l’ Espagne, de tenir. Le pacte germano-français sent le sapin et c’est une très bonne nouvelle.

    Répondre
  2. marie charltine lainé

    23/12/2003

    le 23-12-03 le président jean bertrand aristide enfin celui qui gouverne le pays d´ haiti, tue les gens du gouvernement a cause du pouvoir. les écoles,les universités de meme pour les facultés sont fermés. les étudiants meurtent presque chaque jours. et le président perssiste devant la société qu´il doit terminer la fin de son mandat présidentiel. a cause de ca les haitiens voyagent dans un autre pays , parce qu´il croit qu´en 2004 , il y aura plus de dégats. il y a des nations qui nous aide et le président lui, il tient son argent. les haitiens disent que le président parle mais il ne fait jamais rien. les boujois peuvent vivre mais les malheureux non,parce qu´ils ne peuvent pas a achetés des choses.Ils sont chers. REGARDE MAINTENANT,JE NE PEUX PAS VENIR DANS MON CHER PAYS HAITI A CAUSE DU DEGAT.L´AMBASSADEUR HAITIENNE A SAINT DOMINGUE DEMANDE SA RENONCIATION. MERCI DE VOTRE ATTENTION

    Répondre
  3. pouillart michel

    23/12/2003

    L’europe sans constitution, bon article, maintenant, je pense qu’il serait temps de dire qu’une europe à 25 est une grave erreur, puisqu’à 15, il fallait déjà élir un président européen, une diplomatie européenne et surtout une défense européenne.Conclusion,l’europe « offre » à des nations comme la Pologne l’occasion de semer la discorde-sur les bons conseils de la maison blanche » et cela ne fait que commencer! Donc:il serait vraiment urgent de museler la Pologne,sinon de la renvoyer purement et simplement à son ancien régime communiste. La France et l’Europe n’ont pas besoin de nation telle que la Pologne, il en va de même pour d’autres nations qui souhaitent avoir le statut »d’etat européen ». Je vous informe que le désordre et la discorde seront apportées et manipulées par la désinformation par la Pologne en grande partie responsable,l’Espagne, et la Grande Bretagne. De plus les Turques poussent la porte de l’Europe, sur les bons conseils et les « bonnes méthodes US », ceci afin de déstabilIser la construction européenne… De plus, je pense que monsieur Chirac dans ce domaine et aussi bien d’autres, joue la méthode de « l’effet d’appel » et qu’il serait temps pour lui, d’envisager une retraite-méritée- à la fin de son mandat présidentiel. Si je me trompe, prouvez- moi le contraire. merci de votre attention, MP.

    Répondre
  4. pouillart michel

    23/12/2003

    L’europe sans constitution, bon article, maintenant, je pense qu’il serait temps de dire qu’une europe à 25 est une grave erreur, puisqu’à 15, il fallait déjà élir un président européen, une diplomatie européenne et surtout une défense européenne.Conclusion,l’europe « offre » à des nations comme la Pologne l’occasion de semer la discorde-sur les bons conseils de la maison blanche » et cela ne fait que commencer! Donc:il serait vraiment urgent de museler la Pologne,sinon de la renvoyer purement et simplement à son ancien régime communiste. La France et l’Europe n’ont pas besoin de nation telle que la Pologne, il en va de même pour d’autres nations qui souhaitent avoir le statut »d’etat européen ». Je vous informe que le désordre et la discorde seront apportées et manipulées par la désinformation par la Pologne en grande partie responsable,l’Espagne, et la Grande Bretagne. De plus les Turques poussent la porte de l’Europe, sur les bons conseils et les « bonnes méthodes US », ceci afin de déstabilIser la construction européenne… De plus, je pense que monsieur Chirac dans ce domaine et aussi bien d’autres, joue la méthode de « l’effet d’appel » et qu’il serait temps pour lui, d’envisager une retraite-méritée- à la fin de son mandat présidentiel. Si je me trompe, prouvez- moi le contraire. merci de votre attention, MP.

    Répondre
  5. R.FAUCHEUR

    21/12/2003

    A propos n°427 p.2 Homélie. »Tel père tel fils? » Un chansonnier (Tisot ou Le Luron) racontait : « Michel Debré entre dans le bureau du Général DE GAULLE : – Mes respects, mon Général -Ah ! Debré, allez donc voir dans le jardin si j’y suis. -Bien mon Général. Deux minutes passent.Sous la fenêtre on entend crier : Vous y êtes, mon Général ! …..

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)