Monnaie

Posté le 05 novembre , 2013, 8:19
54 secs

Dans le débat entre MM. Lacourt et Trémeau, M. Lacourt a raison sur un point : on ne peut pas modifier les parités entre des monnaies qui n’existent plus. L’euro étant devenu monnaie unique, les autres monnaies n’existent que dans les souvenirs…

M. Trémeau a raison de proposer de fixer une nouvelle parité pour le franc (ou toute autre monnaie). Il faudrait pour cela que l’euro abandonne son statut de monnaie unique pour devenir la monnaie commune. Le gouvernement pourrait recréer le franc et décider, par exemple, qu’il faudrait 8 francs pour un euro (au lieu de 6,55957 actuellement), ce qui correspondrait à une dévaluation de 18 %, qui semble réaliste pour ramener nos coûts de production au niveau de ceux de l’Allemagne. À partir de ce moment, le franc serait utilisé pour toutes les transactions internes au pays, et l’euro pour toutes les transactions internationales. Nos exportations seraient dopées, mais les importations seraient renchéries. Surtout, la dette qui est libellée en euros, passerait d’environ 90 % du PIB à 110 % du PIB.

Ce scénario est impossible avec les traités actuels. Une révision très profonde des bases de la Communauté européenne est donc un prérequis indispensable, mais quel parti l’intégrera dans son programme ? Rendez-vous aux élections européennes…

Raymond Croella

Courrier des lecteurs des 4 Vérités Hebdo

6 Commentaires sur : Monnaie

  1. maujo

    6 novembre 2013

    “Maintenant tous ces fonctionnaires à Bruxelles , Strasbourg veulent garder leur place et pour cela ils sont prêt à mettre en faillite toute l’Europe ”

    Et pour cause, allez à cette adresse et regardez ce que nous coutent les retraites dorées de ces fonctionnaires, un must en la matiere.
    http://www.sauvegarde-retraites.org/docs/Retraite_Hauts_fonctionnaires_europeens_Annexe_3_Etude_27.pdf

    Et puis ça c’est pour le siege de la BCE

    http://www.express.be/business/fr/economy/les-couts-de-construction-du-nouveau-siege-de-la-bce-explosent-de-500-millions-deuros-a-115-milliard-deuros/197926.htm

    A votre bon coeur msieurs dames!!!

    Répondre
  2. raymond

    6 novembre 2013

    et pourtant tout cela avait déjà eu lieu avec la convention de Paris(union latine)signee le 23 decembre 1865 par 32 pays,qui était un traite renouvelable tous les 15 ans ,convention qui devait soit disant eviter le chomage ,les guerres et pourtant ,1870,1914ce traite a été dissolu le1er janvier 1927 chaque pays est revenu a sa propre monnaie

    Répondre
  3. JEAN PN

    6 novembre 2013

    Il y en a assez de l’Union Européenne et de l’Euro ! Beaucoup de pays s’en sortent très bien sans faire partie de l’Europe, ou des USA.
    Alors BASTA avec l’Europe et l’Euro !!!

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    5 novembre 2013

    dans l’idée d’un ” nouvel ” euro ( c’est à dire servant aux seules transactions inter- européennes ou internationales) il faudrait en outre que sa parité soit régulièrement réévaluée par rapport à ce qui serait l’euro-mark ( R.F.A. ,Autriche , Finlande ) …et encore faudrait il que nous soyons les seuls à l’adopter sinon la ” concurrence ” serait rude ( Italie , Espagne, Portugal par exemple ) … ce qui revient à dire qu’il faudrait AUSSI rétablir une T.V.A. sociale pénalisant les pays à bas coût de production

    Répondre
  5. 5 novembre 2013

    L’UE est un montage machiavélique et ceux qui l’on imaginé sont des cerveaux musclés qui encaissent à égalité le pognon pour eux ( salaires de tous les députés européens ) et chez nous créent l’inégalités . ils sont pas con , les cons c’est nous d’avoir cru à l’euro pour voyager sans changer de monnaie et ne pas voir les conséquences .
    L’euro pourrait devenir l’écu garanti par un ensemble de monnaies européenne pour une certaine stabilité dans les échanges ou alors chaque pays revient simplement à sa monnaie . Mais toutes les lois européennes il faut aussi les changer , chaque pays revient comme avant .
    La grande Europe fédérale est une lubie . Actuellement nous sommes en guerre au Mali pour défendre un gouvernement . Quel pays européen nous soutient par l’envoi de soldats , aucun . L’UE ne parlera jamais d’une seule voix et c’est normal . Chaque pays voit ou sont ses intérêts et c’est très bien comme cela . On peut très bien s’entendre être voisins pour créer de la richesse , Airbus , Ariane c’était avant l’euro .
    Maintenant tous ces fonctionnaires à Bruxelles , Strasbourg veulent garder leur place et pour cela ils sont prêt à mettre en faillite toute l’Europe .

    Répondre
  6. TRICOT

    5 novembre 2013

    Bonsoir
    je pense que M. Tremeau a raison de poser le problème des parités.Il l’ a dit: chaque année qui passe voit le différentiel d’inflation et de productivité avec l’Allemagne, s’aggraver. Le système actuel a toute les chances d’exploser au nez de tous, vers 2020 pour fixer les idées.
    2 exemples: l’Angleterre, qui bat monnaie, a pu faire une dévaluation, la Suisse, il y a environ 1 an a réalisé que son franc était trop apprécié par rapport à l’euro, elle a décidé d’appliquer une parité 1FS=1,2 € capacité de décision et effet immédiat.
    La Chine pilote son yuan, les USA avec un dollar faible ne sont pas mécontent, et l’euro? aucun pouvoir. Une monnaie doit être une arme économique, nous avons un pantin!

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)