Une Europe de vieux punks

Posté le juin 10, 2009, 12:00
6 mins

Barack Obama est venu visiter la vieille Europe chère à Rumsfeld. Il a commencé par visiter le camp de Buchenwald, puis les plages du débarquement en Normandie, cette province anglo-saxonne depuis toujours, et malgré elle.

C’est tout ce qui reste de notre histoire, comme disait un jour Robert Badinter : nous, c’est Vichy, les Allemands c’est Auschwitz. Allez bâtir un projet politique avec cela !

Nous sommes ensuite allés voter dimanche en pleurant la disparition bermudienne de l’Airbus européen, et en affrontant, au moins en Méditerranée, une de ces tempêtes du siècle qui surviennent chaque mois, et qui dévastent chaque fois un peu plus ce qui reste de notre «côte d’usure ». Est-ce qu’une baraque trempée de sel peut valoir dix millions d’euros de moins ? C’est la question métaphysique du XXIe siècle…

Les résultats ne se sont pas fait attendre : comme le baba cool déçu d’Apocalypse Now, nous nous foutons de tout, et n’allons plus voter. L’Europe n’est plus chrétienne, n’est plus sociale, n’est plus occidentale, n’est plus libérale. Elle n’est plus rien.
Le peuple de gauche a démographiquement disparu, comme le peuple nationaliste, comme le peuple qui pensait tenir des projets historiques.

On vote blingbling ou rigolard (Ah ! l’increvable Dany…) en France comme en Italie, ou pour sauver – littéralement – les meubles en Espagne.

En Allemagne, les milieux d’affaires et les banquiers qui ont ruiné le continent pour imposer leur monnaie, l’euro, peuvent se frotter les mains : car les sociaux-démocrates de Schroeder et consorts et le New labour de l’idiot utile (et enrichi) Tony Blair, ont fait tout ce qu’il fallait pour décourager les salariés d’aller voter pour eux.

Ce week-end, l’économiste Christian Saint-Étienne annonçait dans Valeurs actuelles une prochaine disparition de l’euro… Après tout, pourquoi pas ? Tout peut disparaître : le dollar, la forêt tropicale, la couche d’ozone, le pétrole, les religions et j’en passe… En ces temps de nihilisme dilettante, on s’accommode de tout, pourvu que l’on puisse glisser en trottinette.

Le plus amusant est qu’on nous demande d’aller voter pour le nihilisme européen, et, qu’à moins d’être belge et soumis à l’amende (même pour voter aux européennes ?), on ne va voter que pour s’occuper un dimanche…

L’autre jour, me parlant de l’Europe, un gosse nommé Arnaud me demandait timidement :

– Mais que fera-t-on quand on aura tous cent ans ? Bonne question, Arnaud, merci de nous l’avoir posée. On parle des Chinois, mais ils seront un demi-milliard à avoir l’âge de la retraite en 2050…
À moyen terme, les Chinois ne sont pas mieux lotis que la vieille Europe ou l’obèse Amérique, qui ne peut plus rien entreprendre.

Il y a trente ans, lorsque j’avais quinze ans, le film de ma génération était Apocalypse now. On y voyait le colonel Kurtz dégénérer comme un vieux touriste alcoolo au fond d’une jungle conradienne. Et le baba cool déjà cité rêvait d’un ailleurs moins enquiquinant que cet ashram où il avait perdu ses meilleures heures…

À la même époque, nous avions les punks de Sid Vicious et des Sex Pistols qui proclamaient tout haut :

– No future ! Après, nous avons eu les drogues (la drogue financière et immobilière en particulier), qui nous ont maintenus à flots
– avec, en plus, les fantastiques augmentations des dettes publiques qui feraient se tordre de rire un empereur ou un ancien roi. Et nous savons, en ce soir d’européennes, que les punks avaient raison, qu’il n’y a plus de futur. Il y a, en revanche, un peu partout des punks vieillissants au pouvoir…

Face en tout cas à la barbarie nihiliste et vieillarde de ces temps méprisables, je ne vois qu’une option : la famille chrétienne, ou la famille croyante, la seule qui pourra affronter les ennuis présents et à venir.

29 réponses à l'article : Une Europe de vieux punks

  1. Anonyme

    20/06/2009

    Toujours le bon sens, n’est ce pas R.Ed?  Keep up the good job. Et bravo pour votre patience!!!

    Best.

    Mancney

    Répondre
  2. R. Ed.

    19/06/2009

    Ne connaissant déjà pas l’histoire de France, cela m’eut étonné qu’il connaisse celle de la Belgique .

    Consanguinité de nos souverains…

    Léopold Ier, épouse une Française.

    Léopold II une Autrichienne.

    Albert Ier une Allemande.

    Léoplod III une Suédoise.

    Baudouin Ier une Espagnole.

    ET Albert II une Italienne.

    Toutes des "blanches", pas de "diversité", donc pour IOSA, que des consanguins.

    CQFD

    Répondre
  3. R. Ed.

    19/06/2009

    Le paysan français (c’est lui qui le dit) me semble soit un papierenfransozich soit un +- de souche qui se haït .

    La nation, pour lui c’est de la merde et le nationaliste juste bon à mettre en camp de – concentration/rééducation.

    Beaucoup d’interdits ? Oui, pour les desouches bien sûr.

    La polygamie est interdite en France, par exemple, mais seulement pour les "desouches", les autres sont pris en charge par le système : la première épouse est l’officielle, et les autres sont  "des mères célibataires"

    Mais surtout pas les séparer, ils doivent tous vivre ensemble.

    Tout ça en toute "légalité", mais quel foutage de gueule.

    Monsieur Mamadou a 4 épouses ? Bonjour Monsieur Mamadou, vous pouvez passer à la caisse venir chercher vos allocations.

    Monsieur Martin roule à 53 km./h. au lieu de 50, il "conteste"

    Quoi il ose ? Menottes, coup de matraque, et garde à vue au commissariat – et ce n’est pas une blague !!!

    Comparution immédiate et 6 mois de prison (avec sursis quand-même) + une amende salée.

    La France le pays des droits de l’homme, oui peut-être, mais lequel ?

    Répondre
  4. IOSA

    16/06/2009

    [email protected]

    Tellement de souches chez vous, que l’on sait ce que donne une consanguinité royale ou non.

    Serait ce par le plus grand des hasards que votre roitelet ne soit qu’un homme ordinaire et non une divinité ?

    A ce propos, vous avez entièrement raison, ici en France nous avons beaucoup d’interdit et la consanguinité en fait partie……mais nous on sait pourquoi.

    IOSA

    Répondre
  5. R. Ed.

    16/06/2009

    Non seulement monarchiste mais nationaliste, ce qui est interdit chez vous et même passible de prison.

    Le premier souverain était Allemand, mais ses successeurs furent tous Belges. Le futur roi est élevé en fonction des obligations qu’il devra exercer plus tard, ce qui le conduit à avoir à ce moment là une conduite irréprochable. C’est le cas des autres monarchies d’Europe.

    Je vous rappelle que la Belgique, les Pays-Bas, l’Espagne, la Grande-Bretagne, la Suède, la Norvège, le Danemark sont des royaumes, que le Luxembourg est un duché, Monaco, Andorre,  le Liechtenstein sont des principautés.

    Dans tous ces pays cités, une chose est sûre, il n’y a pas de magouilles pour y être le chef de l’état, et il faut aussi absolument " être de souche " depuis longtemps, ce qui évite à celui-ci de vendre le pays au plus offrant.

    Chez nous, on ose se permettre une " petite " caricature de notre souverain une fois l’an, chez vous, c’est la grosse Bertha tous les jours.

    Répondre
  6. IOSA

    15/06/2009

    [email protected]……

    Votre dernier post vous dévoile et vous révèle comme monarchiste, vous seriez vous reconnu dans mes propos ?

    Raide par vexation, il vous faut des smileys pour compenser ?

    Chez nous ( la France) à défaut de Coluche (paix à son âme) on a Sarkosy et alors? C’est bien mieux que de croire que Dieu à choisit un roitelet comme dirigeant……avec tout que celà comporte derrière comme intrigues des courtisans.

    IOSA

    Répondre
  7. HansImSchnoggeLoch

    15/06/2009

    R.Ed: << @ , l’arobase, dans ma langue nommée " apestaart ",>>

    Dans ma langue c’est "Affenschwanz" qui veut dire la même chose qu’en flammand.

    Répondre
  8. R. Ed.

    14/06/2009

    Avez vous remarquez mes fautes d’orthographes  ( et de conjugaison……ce dont je m’en moque )?

    Houla, la menteuse !!!

    Décapiter avec une machine ou avec un couteau, à la mahométane, le beau résultat est le même. C’est un acte barbare.

    Régicide – plus la reine, plus les enfants, pas de quoi être vraiment fier, vous pouvez aussi y ajouter les dix mille prêtres, mais revanche, les instigateurs de la boucherie ont eux aussi fini par y passer, dont le plus virulent, Robespierre.

    Sans instruction, pas besoin de le dire, je l’avais remarqué.

    Louis XVI ne fût pas le dernier roi de France, il y eu ensuite Louis XVIII et Charles X suivi plus tard de Louis-Philippe Ier, mais lui "roi des Français", nuance…, comme chez moi, Albert II roi des Belges, respecté par la plupart de ses sujets.

    Le chef de l’état, chez nous, est tout sauf un pitre !

     

     

    Répondre
  9. IOSA

    14/06/2009

    [email protected]…..

    Les majuscules contenues dans le texte en question, sont là et uniquement dans ce contexte pour attirer l’attention et en souligner le sens.

    Mais votre dernière phrase me laisse pantois, tant l’absurdité de cette affirmation est confirmé par l’absence totale des preuves pouvant étayer votre analyse.

    "On appelle cela l’évolution que vous vous empressez d’entériner ."

    Il aurait été plus sage de votre part de ne point porter affirmation de ce que je pense ou même penserai dans un futur proche, sans que ma personne n’est elle même dit, écrit ou fait croire.

    Ceci, afin d’éviter des affirmations confuses de votre part…..à l’avenir.

    Cordialement ( un paysan français sans intruction……de l’Eglise).

    ps: le dernier souverain ( roi) de France……n’a plus sa tête depuis quelques temps, reste bien par ci et par là des lèches bottes qui rêvent de devenir des Comtes, Princes ou Ducs, mais bon……il en faut pour tous les goûts dans la nature et puis la veuve est simplement au placard.

    Répondre
  10. R. Ed.

    13/06/2009

    Bien sûr !

    L ‘@ , l’arobase, dans ma langue nommée " apestaart ", traduction – queue de singe – très important, n’est-il pas ? Quel est donc le rapport avec la langue française ?

    Quelques fautes…avez-vous, remarqué, dites-moi, orthographe…

    Vous faites le forcing comme disent les anglais.

    L’exactitude est la politesse des rois et l’orthographe la politesse des pauvres ou des humbles si vous préférez.

    Je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais les pauvres sont beaucoup plus nombreux que les rois.

    Je vous demande simplement d’arrêter de mettre des majuscules n’importe comment et à n’importe quoi, car cela devient lassant à lire.

    C’est trop demander, sans doute ?

    Vous vous en foutez de la langue française, bien vous en fasse ! Heureusement qu’il reste quelques étrangers qui eux au moins la respectent, VOTRE langue.

    Il est vrai que c’est plutôt mal parti la situation de votre pays, avec les 15 % d’allochtones (oui, oui, c’est un néologisme, je le sais) qui baragouinent un sabir savoureux mais plus tellement français.

    On appelle cela l’évolution que vous vous empressez d’entériner .

    Bonjour chez vous.

                                                     Un Flamand

    Répondre
  11. IOSA

    13/06/2009

    [email protected]….

    Mais dites moi, vous avez postulez en lieu et place de M.Lance ( plagiat) ? Ou alors vous n’avez absolument rien compris à mon post et que vous ne savez pas quoi répondre lorsque le sujet devient difficile ? (M majuscule pour M.Lance ou M.Dupont quand "monsieur" est contracté).

    Pour la lettre Arobase…faites Alt Gr + le chiffre 0 qui est sur la onzième touche, du deuxième rang à partir de la gauche et vous obtiendrez ceci @ et non celà € ( signe de l’euro)….Par ailleurs, si votre clavier ne date pas du 20eme siècle, le signe @ est aussi inscrit sur cette onzième touche, du deuxième rang à partir de la gauche.

    Vous avez compris ? Ne pas tapez E avec Alt Gr…..OK ?

    Cordialement .

    ps: J’ai utilisé " Vous avez compris?" et non " Avez vous compris?"…Maintenant, dites moi la différence.

    Avez vous remarquez mes fautes d’orthographes ( et de conjugaison……ce dont je m’en moque) ? 

    IOSA

    Répondre
  12. ALBERT LE TROLL

    13/06/2009

    c’est vrai que le grand Albert ( pas le troll, Einstein), à des idées sur tout et a surtout des idées, en plus d’avoir piqué la base de la théorie de la relativité à Poincaré ( pas le pharmacien de Nancy, le physicien) il a glosé sur la philo, la religion mais il n’a pas , à ma connaissance et mon grand regret, rédigé de livre de recettes de cuisine.

    Répondre
  13. R. Ed.

    13/06/2009

    € IOSA

     

    Soignez donc un peu les majuscules.

    Des athées, des chrétiens et des mahométans.

    La majuscule pour commencer une phrase, pour un nom de ville, de pays, pour un nom de famille – avec des exeptions comme  " de Villiers "-, pour la nationalité et pour les titres.

    """ Bonjour Monsieur"""

    """Bonjour monsieur Dupont"""

    Et  J(j)uif, avec ou sans majuscule selon qu’il s’agit de sa nationalité ou de sa religion

    Répondre
  14. IOSA

    13/06/2009

    Tiens donc un nouveau prophète est né.

    Albert Einstein pensait ….. et alors ? The big référence qui doit servir d’exemple aux veaux selon ce monsieur " jacques a dit".

    A l’instar d’une pub qui passe à la tv, je vais donc donné une réponse qui sied à merveille aux prédicateurs ( tous bords confondus).

    Et alors ? Moi aussi je pense ( je joue au foot…..source Didier Drogba Kinder Bueno).

    Traduction de ce que disait A.Einstein (agnostique).

    "Les athées sont comme des esclaves qui font encore sentir le poids de leurs chaînes dont ils ont jeté après une lutte acharnée. Ils sont des créatures qui, dans leur rancune contre la religion traditionnelle comme« opium des masses » n’entendent pas la musique du monde.
     
    Ce que disait Karl Marx (athée)…
    "La religion est l ‘opium du peuple…. l’abolition de la religion en tant que bonheur illusoire du peuple est l’exigence de son bonheur réel. Exiger qu’il renonce aux illusions sur sa situation c’est exiger qu’il renonce à une situation qui a besoin d’illusions."
    J’attire l’ attention des lecteurs sur le mode de " La Pensée Unique" édifiée et utilisée par les régimes communistes, socialistes & l’Eglise et de la conclusion qu’ils devront seuls déterminer si elle est conforme à leurs aspirations.
    Tout comme j’attire de nouveau l’attention des lecteurs sur le sens des deux textes pré-cités….
    Le premier texte faisant état d’une condition ( la rancune) contre la Religion Traditionnelle, comme un moyen pertubant l’écoute de la Physique du Monde ( des mondes, pour être exact il parle de l’ Univers) et non de la spiritualité de l’esprit. Ceci permettant d’affirmer que A.Einstein était bien un croyant de l’Eglise, tout comme il en est de tous les agnostiques qui confondent spiritualité et croyance.
    Le second texte faisant état de l’abandon de la Religion telle que vous la connaissez, pour retrouver une liberté spirituelle et non dogmatique, ce qui fait toute la différence entre la thérorie de la Créativité édifiée par l’Eglise et la Créativité de notre esprit tiré de l’Evolution des espèces.
    L’erreur très souvent commise par les gens " agnostiques" est de vouloir croire et de faire croire que  Spiritualité ne va pas sans Religion, ce dont les athées n’ignorent pas.
    A ce sujet, un passage de la bible ne laisse aucun doute sur le sens du mot spiritualité ( le libre arbitre, le choix de…. la communion de l’esprit entre deux individus, le partage, etc), il s’agit de l’histoire de la pomme qui fut détournée de son origine afin que chaque individu ne puisse avoir son libre arbitre.
    Un autre passage de la Bible va dans le même sens, il s’agit de la crucifixion du Christ, le libre arbitre étant donné aux hommes, non seulement par Dieu mais aussi par Ponce Pilate et chacun agissant selon sa propre spiritualité ( son état d’esprit à un moment donné, conséquence d’une interéaction avec ce qui l’entoure…..la mécanique, physique, musique d’ A.Einstein).
    IOSA

     

     

    Répondre
  15. Anonyme

    12/06/2009

    J’ai écrit plus haut : " il importe de croire, de croire en ce que vous voudrez mais de croire, et surtout, surtout, de ne pas tomber dans le piege puéril du "ni Dieu ni maitre", dans l’attitude du clown qui refuse "Dieu" pour se sentir plus fort et plus libre, lui qui ne sera jamais ni fort ni libre."

    Apparemment, il y aura toujours eu des zozos qui, épuisés par leur triste et fade quotidien, sous l’autorité de leur chef de bureau le matin et de leur femme le soir, chercheront a nier l’existence de Dieu… trop de "maitres", quand on est faible, cela devient insupportable.
    Voici ce que pensait A. Einstein :
    – "The atheists are like slaves who are still feeling the weight of their chains which they have thrown off after hard struggle. They are creatures who, in their grudge against traditional religion as the ‘opium of the masses’, cannot hear the music of the spheres."

    Life is tough, hein? … quand on est athée.

    Best,

    Mancney

    Répondre
  16. IOSA

    12/06/2009

    Excellent article qui réflète une extraordinaire lucidité.

    Sauf pour la fin qui gène considérablement et malheureusement la perception de l’idée primitive (première, audevant de) qui est le rassemblement face au danger.

    C’est une attitude parfois adoptée par nombre d’animaux et très souvent par les prédateurs en chasse, mais chose étonnante, les moutons font de même et se laisse mener à l’abattoir par le berger (pasteur , Etre Suprême) en qui ils vouent une confiance par atavisme (réapparition chez un descendant d’un caractère demeuré latent chez les parents).

    La question sur le débat du rassemblement religieux étant à l’ordre du jour ( voir l’article) et attirant encore des prophètes "agnostiques" forgés par l’Eglise (voir l’article), il y a lieu de croire que le lessivage de cerveau perpètré durant deux millénaires par la peur et la souffrance (techniques des sectes en tout genre) soit devenu le marqueur génétique d’une catégorie de la population mondiale (idem pour les musulmans).

    Mais c’est oublier que dans les deux camps, il existe des hommes non croyants (athées) et bien plus nombreux que l’on pense.

    C’est aussi oublier que dans les deux camps, il existe bon nombre de faux-croyants qui vont à l’Eglise ou à la Mosquée (croyants par obligation) et qui pratiquent des actes que leur religion réciproque interdit (censure oblige).

    C’est oublier que bon nombre d’hommes et de femmes (Chrétiens, Musulmans, etc & Athées) ne désirent pas la guerre au nom d’une religion.

    C’est oublier que les peuples ne sont pas des moutons mais des hommes qui combattrons pour leur liberté si l’occasion se présente ou leur est offerte.

    Ne leur faites pas de vaines promesses, ne leur proposez pas d’échanger leur religion contre la votre (liberté sous domination religieuse).

    Parlez leur de liberté sans maître et Tous verrons cette chance de vivre sereinement en paix.

    IOSA

     


    Répondre
  17. Ben

    11/06/2009

    Obamarx a visité Buchenwald pour apprendre à construire des camps de concentration et il a visité le lieu du débarquement pour comprendre comment faire échouer un autre éventuel débarquement libérateur. Qu’est-ce que vous espérez de lui? Il a les mêmes collaborateurs que Bush.

    Répondre
  18. VITRUVE

    11/06/2009

    AVE Nicolas Bonnal
    vous nous décrivez là un tableau qui est très sombre mais tellement vrai
    Quel qualificatif emploiera Nathaniel lorsqu’il lira un texte écrit d’une plume véritablement ignoble?
    La jeunesse ne connaît plus la signification des mots…Triste quand on connait la richesse de notre vocabulaire et ses subtilités.
    VALE

    Répondre
  19. Anonyme

    11/06/2009

    Florin :"Regardez un peu les succes qu’obtiennent les Muslims… " – " Mais où sont mes lunettes, bon sang ? je ne vois rien !!!"

    –  Arretez Florin, vous n’etes pas drole et le sujet est grave… Ca fait des années qu’on dit et repete les meme choses sur ce forum, a propos de l’invasion de l’Occident. Le succes des muslims, c’est 0,5% (estime) d’arabo-muslims en France en 60 et probablement 15% aujourd’hui, et 50% dans trente ans. c’est leur présence partout dans le Monde, c’est leur Jihad annoncée et avancée, leur culture qu’ils installent chez nous, leur population qui absorbe la notre, le fric qu’ils nous sucent d’une maniere ou d’une autre, nos femmes qu’ils …  bon, vous ne voyez toujours rien? Comme ca, on sait pourquoi ca marche!! Pourtant vous venez bien d’écrire :" Mais vos filles seront bien obligées de s’y réfugier un jour, lorsque la burqa sera obligatoire en France …"
    Et ils ont raison, Florin, et comme deja dit cent fois, je ferais pareil a leur place. "Les francais sont des veaux". Oui, c’est vrai pour une grande partie d’entre eux, et ceux-la me font profondement ch…  et je prefere boire un verre avec un Muslim qu’avec un de ces cloportes.

    Best

    Mancney

    Répondre
  20. Marc

    11/06/2009

    Jaurès, "Qui la Pologne interesse t-elle ?" Personne ! La faute à qui? A cette saloperie de Socialisme de merde,qui a écrasé la Pologne pendant plus de 40 ans ! Ce Socialisme,que vous voulez nous imposer ! Allez donc dire vos conneries là-bas,je peux vous dire que vous n’y feriez pas de vieux os,car eux savent ce qu’est votre paradis ! J’y ai deux amis là-bas,qui ont passé 3 trois ans dans un "camp de travail",pour avoir distribué des tracs anti-socialistes ! Voilà pourquoi les Polonais sont sceptiques devant cette Europe socialiste,qu’ils croyaient libérale ! La liberté pour eux,ils l’ont attendue pendant près d’un demi-siècle,ils ne sont pas près à retourner dans votre paradis socialiste de merde ! 

    Répondre
  21. dagmar

    11/06/2009

    à Jaurès:

     Et puis, franchement, qui la Pologne fait-elle rêver ?,

    sans blaque Jaurès, comment voulez vous que les pays de l’est s’en sortent si vite après la chute de communisme. Ce sont les gens de votre trempe qui on fait que la Pologne ne fait pas rêver. D’abord le partage de la Pologne dans le pact Stalin – Hitler, mariage de nacional socialisne et le communisme ( parlons en sur ces pages dites "libre") . La Pologne n’avait pas suffisament de force de se défendre dans les deux sens.  et puis 50 ans de communisme pur au quel vous contribuez ne serait ce que idéologiquement.

    Occupation de la Tchèquie par vos copains staliniens. au printemps 68 (confisqué pas les baiseurs à la francaise, parait t il que c’était une periode où on s’aimait) …….où étiez vous? Pour donner les leçons aujourd’hui?

    Et aujourd’hui les résultat de votre propre idéologie ne vous font pas rêver, avez vous envie de vomir en regardant les resultats de vos efforts NON…vous êtes trop……………..narcistique  ( je suis polie et je me métrise pour que mon commentaire soit publié)

    Dagmar

     

    Répondre
  22. Florin

    11/06/2009

    à Jaurès : la Pologne chrétienne ne vous fait pas rêver ? Je vous comprends.

    Mais vos filles seront bien obligées de s’y réfugier un jour, lorsque la burqa sera obligatoire en France …

    Répondre
  23. Florin

    11/06/2009

    Mancney : "Regardez un peu les succes qu’obtiennent les Muslims… "

    Mais où sont mes lunettes, bon sang ? je ne vois rien !!!

    Vous parlez des trafiquants de came avec leurs BM et autres bolides rutilants ?

    Vous parlez d’Ahmamachintruc et sa bombinette préparée dans sa cave ?

    Vous parlez des obèses qui, torchon blanc sur le bide, se tournent les pouces dans leurs palais bâtis par d’autres avec l’argent du pétrole ?

    Bon, j’ai retrouvé mes lunettes … mais je ne vois toujours rien … faut que j’en change …

    Répondre
  24. Sharkey

    10/06/2009

    Votre article est pessimiste et ce n’est pas vrai, beaucoup de gens croient ou ont encore des valeurs , c’est l’ideologie socialiste ainsi que la droite affairiste et immigrationniste qui marchent d’ailleur main dans la main(97 pour cent de lois votées en communs au parlement européen par le ps et l’ump, c’est dire si ils s’entendent sur l’essentiel) qui pourrissent l’europe et le mercantilisme infect de la societe de consommation qui nous ont amenés là ou nous en sommes…ajoutez y la repentance et une xénophilie imbécile et systématique érigées en valeurs supremes et c’est bon, s’en est fait de notre civilisation.

    Sauf si les peuples se reveillent et reprennent les choses en main.Ce qui fout d’ailleur une vrai trouille aux crânes d’oeufs de bruxelle .

    Il est vrai qu’en France nous avons le tres lourd double héritage de la révolution et de mai 68.

    Répondre
  25. Jaures

    10/06/2009

    Le pays idéal, selon Bonnal: la Pologne chrétienne et libérale. Ce qui ne l’a pas empêchée de détenir le record de l’abstention. Et puis, franchement, qui la Pologne fait-elle rêver ?

    Répondre
  26. Anonyme

    10/06/2009

    Ca, c’est un article optimiste! Agréablement écrit, cependant, et avec qqs exagérations-chocs pour amplifier un peu le message. Mais la conclusion est correcte, et il faut re-ouvrir la porte de la spiritualité, composant essentiel et équilibrant de la vie tout individu, car Non, l’homme ne peut PAS vivre de maniere satisfaisante avec le seul matérialisme quotidien, et OUI, l’homme a besoin de spiritualité, comme support de valeurs essentielles a sa survie, comme contre-poids a ses activités de production (ou de récupération de la production des autres pour les Socialos).
    Et, pour un Occidental, le chemin le plus simple, historique et normal de la spiritualité est la chrétienté, et tout le monde sait ca…
    Et oui, Florin, on a besoin de réfléchir et probablement de "croire", avant d’agir… et c’est justement parce que l’on ne CROIT PLUS aujourd’hui que l’on n’AGIT PLUS. Vous aviez remarqué, quand meme? Regardez un peu les succes qu’obtiennent les Muslims, parce que ils "croient". Et ils nous offrent pourtant la preuve qu’on peut croire a n’importe quoi, car meme si tout est faux et pré-fabriqué dans leur croyance, cela n’obere en rien l’acceptation personnelle du principe d’un Dieu, quelqu’il soit, et cela donne du carburant a leur moteur, et cela les aide a nous avaler aujourd’hui.
    Peut importe l’existence ou non d’une divinité supreme ou d’un Dieu hors d’atteinte, il importe de croire, de croire a ce que vous voudrez mais de croire, et surtout, surtout, de ne pas tomber dans le piege puéril du "ni Dieu ni maitre", dans l’attitude du clown qui refuse "Dieu" pour se sentir plus fort et plus libre, lui qui ne sera jamais ni fort ni libre. Dieu et religions accompagnent la vie des hommes depuis vingt mille ans… Quelqu’un va-t-il etre assez gonflé et prétentieux (et ingrat) pour les tenter de les effacer aujourd’hui?

    Best,

    Mancney

    Répondre
  27. Anonyme

    10/06/2009

    Nicolas Bonnal:

    Vous avez raison sur un bon nombre de choses mais je trouve que votre style d’écriture est ignoble et vulgaire. Vous vous contentez de pousser une gueulante, de vider votre sac. Bien vous en fasse. Mais ce n’est pas en accusant tout le monde comme vous le faites que vous réparerez les dégâts commis. Je n’ai relevé strictement aucun argument viable dans votre article, même en étant partiellement d’accord avec vous sur le fond.

    Répondre
  28. Florin

    10/06/2009

    La croyance comme panacée aux problèmes de toutes sortes, (démographiques etc ) ??? ça fait pas un peu Moyen Age, tout ça ??? En clair : c’est bien mais loin d’être suffisant.

    Croire ET AGIR, c’est mieux. Et autrement qu’en levant le coude, ou le doigt d’"honneur" …

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)