Vers un « Francexit »

Posté le février 23, 2016, 10:22
2 mins

L’Union européenne entre les 28 États-membres est bien malade avec la menace du Premier ministre britannique David Cameron d’un Brexit (sortie du Royaume-Uni de l’UE), si un compromis n’est pas signé à l’issue du sommet des 18 et 19 février.

Les tractations que mène le gouvernement britannique avec l’Union européenne démontrent qu’il est possible pour un grand pays européen d’obtenir des exemptions spécifiques, tout en restant dans l’Union. Par patriotisme, Madame Thatcher avait déjà obtenu un régime dérogatoire privilégié en son temps.

Le Royaume-Uni a déjà le contrôle de ses frontières (elle est hors de Schengen), de sa monnaie, de sa banque centrale, de son budget et de son système bancaire.

Demain, si M. Cameron obtient un accord dérogatoire supplémentaire, le Parlement britannique pourra mettre son veto sur un texte européen et certaines aides sociales seront réservées aux personnes présentes depuis plus de quatre ans sur leur territoire.

Aujourd’hui, l’économie britannique se porte beaucoup mieux que celle de ses voisins, notamment la France, en matière d’emploi, de croissance, ou de commerce extérieur…

Pourquoi la France ne pourrait-elle pas bénéficier du même traitement de faveur pour lutter contre l’hémorragie de ses richesses et défendre sa compétitivité financière et économique ?

Marine Le Pen fera campagne pour que la France obtienne le même costume taillé sur mesure que le Royaume-Uni. La France a droit aux mêmes exemptions pour permettre enfin à son économie de se redresser.

Bernard Monot, député français (FN) au parlement européen

13 réponses à l'article : Vers un « Francexit »

  1. Claude Roland

    26/02/2016

    Une Europe CONFEDERALE serait sûrement mieux qu’une Europe fédérale comme les dirigeants de la UE le veulent. Ce n’est pas que l’UE est mauvaise mais ce sont les traités qu’il faut revoir complètement et son organisation qu’il faut simplifier car on s’achemine encore vers trop de députés, de représentants de ci ou de là.

    Répondre
  2. druant philippe

    26/02/2016

    @Drey:

    vivement la dislocation de l’ UE : l’ UE est étrangère à la vraie Europe des nations .

    Répondre
  3. Dechardat

    25/02/2016

    A Syvain Drey :
    Remarque exacte. Toutefois, la monnaie états-uniène s’appuie sur une société récente, dont la fondation remonte à 1776. Le marquis de Vergenne, ministre des affaires étrangères de Louis XVI, lors d’une rencontre avec avec B. Franklin lui avais dit « En Amérique, vous n’avez pas encore de cimetières ». Nous, nous avons les nôtres, où dorment ceux qui ont qui ‘ont créé peu à peu notre pays. Notre société a donc une mémoire plus étendue, de fait, depuis le baptême de Clovis. Les monnaies, étant un éléments d’identité des Nations, ce que veulent détruire les mondialistes. Supprimer les monnaies c’est également détruire tous les liens avec les traditions, et extirper toutes informations hors celles de la nouvelle société qui devra se contenter d’une dictature mondiale, aux mains des banques et de La Banque, dont ils deviendront les esclaves.
    L’euro nous a été imposé, sans l’avis des Peuples, dont les maîtres du monde – et éventuellement du demi-monde – se foutent éperdument. Que l’on se souvienne du Référendum du monarque précédent, Nicolas III : . 55 % de non en France, 62 % de non en Hollande. Sa réponse a été,  » : je vous em…., et l’on continue, comme NOUS le voulons.

    Alors, s’il existe une possibilité de sortir de ce merdier européen, il se pourrait bien que nous y trouvions notre avantage !

    Répondre
  4. Schaïssé

    24/02/2016

    Ceux qui souhatient la fin de l’Europe, même si cette dernière est à parfaire, sont des handicapés mentaux !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      26/02/2016

      le problème voyez vous est que l’ Europe est dirigée par des technocrates, comme la France , elle, est dirigée par des  » énarques  » … le résultat final sera vraisemblablement le même : une zone hyper administrée, lissée, formatée dans laquelle le  » citoyen  » et donc les nations ne pourront plus faire entendre leur voix, sauf à râler ou à tricher . Est cela que vous souhaitez ?

      Répondre
  5. Sylvain Drey

    24/02/2016

    Les Etats-Unis n’ont qu’une seule monnaie et ça fonctionne !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      25/02/2016

      ça fonctionne ( encore que …. ) …. surtout pour les  » banquiers  » !

      ce qui ne cesse de m’ étonner c’ est que ceux qui adulent le  » système  » financier américain sont les mêmes qui dénoncent l’ uniformisation par le bas de la civilisation occidentale … hors ce sont justement ces fameux banquiers qui sont à la manoeuvre !

      Répondre
  6. dominois

    24/02/2016

    Et oui il y en a dans l’union européenne qui ne se laissent pas bouffer si facilement !

    Répondre
  7. Raspoutine

    24/02/2016

    Vive l’Europe, Vive la France

    Répondre
  8. Gibi

    24/02/2016

    Mais il n’y aura pas de « Brexit ». Toutes ces agitations diplomatiques sont faites précisément pour empêcher Ukip de s’emparer de la question du Brexit.
    En outre, Hollande dispose d’un moyen de pression. En cas de Brexit, il peut laisser partir tous les immigrants qui se sont concentrés à Calais (fin des accords du Touquet).
    En outre, l’Écosse, très pro-UE, risque de reprendre le processus de rupture avec l’Angleterre et le mener à terme car elle aurait, cette fois, l’appui politique du couple franco-allemand.
    Enfin, la City de Londres (et derrière les USA) fait une pression formidable sur le gouvernement britannique pour que la GB ne quitte pas l’UE.
    Donc, la question de l’unité politique et de la viabilité économique du Royaume-Uni se poserait.
    L’UE est une prison pour les états qui y sont entrés.

    Répondre
  9. rudi

    24/02/2016

    si l’Angleterre sort de l’Europe , il devrait en être fini avec les accords du Touquet limitant ses frontières a calais, donc on pourrait laisser passe tous ces migrants qui se retrouveraient coincé du côté anglais ! chic alors !

    Répondre
  10. druant philippe

    23/02/2016

    Vivement le 28étatsexit

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)