Vive Angela Merkel et non à François Hollande !

Posté le juillet 04, 2012, 12:00
7 mins

C’est l’Allemagne qui, suite à la décadence post-soixante huitarde et au laxisme socialiste français, sauvera l’Europe et la France !
Nous vivons dans un monde aux valeurs renversées où les médiocres, les incapables et les cigales se permettent de montrer du doigt le bon élève travailleur, frugal et courageux, en le traitant d’égoïste !

François Hollande a pour seuls alliés, au-delà de tous les fauchés de l’Europe du Sud, l’Angleterre et le Président Obama, dont le seul credo est le recours au crédit et à la création monétaire.

« Le faux débat entre la croissance et la rigueur, c’est n’importe quoi » ! a pu dire, le 15 juin, la chancelière Merkel, faisant allusion au déni des réalités du Président français.

François Hollande se trompe lourdement, s’il croit que ses manœuvres politiciennes et hypocrites, qui lui ont réussi à l’intérieur du PS et pour se faire élire en France par des veaux et des idiots, vont lui réussir dans sa politique étrangère avec l’Allemagne !
Le Parti socialiste allemand (SPD) a accepté, pour des raisons internes de tactique électorale allemande, de venir à l’Élysée, mais, sur le fond, il partage les mêmes idées que Mme Mer­kel, puisque c’est Gerhard Schroeder, chancelier social-démocrate, qui est à l’origine des mesures courageuses de type Hartz IV.

Le SPD est favorable à la retraite à 67 ans et à la règle d’or de l’équilibre budgétaire, qu’il a, d’ores et déjà, décidé de voter.
Mario Monti, de son côté, partage aussi les vues de la chancelière allemande et le montre dans les mesures draconiennes qu’il prend en Italie.
Mais, vu l’endettement et la situation de son pays, il ne peut pas dire non au « wishful thinking » benêt et évident de davantage de croissance que tout le monde (les Allemands inclus) souhaite ! La bonne entente avec François Hollande ne coûte pas cher au président du conseil italien…
Quant aux Espagnols, avec des taux d’emprunt qui s’envolent à 7 %, comment ne seraient-ils pas tentés par les propos lénifiants de François Hollande ?

Avec son « Pacte pour la croissance » de 120 milliards d’euros consistant à faire appel à 55 milliards de fonds structurels, un emprunt supplémentaire de 60 milliards de la Banque Européenne d’Investissement et 10 malheureux milliards « d’obligations projet » pour ne pas perdre la face, François Hol­lande ne s’attaque pas aux problèmes de fond et ne fait qu’enfoncer des portes ouvertes ! Que le démagogue Président français fasse bien attention, car son dossier ne résiste pas à l’analyse !

L’Allemagne, avec son économie de « Sozial MarktWirt­schaft », qui fonctionne très bien depuis le discours fondateur de Ludwig Ehrard en 1948, donne l’exemple à l’Europe !

L’objectif poursuivi est de concilier justice sociale et efficacité économique, avec des syndicats responsables. Ce modèle fait suite aux réformes sociales de Bismarck et considère aussi comme essentielles, depuis le traumatisme de l’hyper-inflation de 1924, l’orthodoxie monétaire et la lutte contre l’inflation.

La meilleure façon de développer l’emploi ne passe pas par le développement de la consommation intérieure, mais repose sur le moyen d’amener les entreprises allemandes à être compétitives dans le domaine de l’exportation.

L’Allemagne, avec son capitalisme industriel rhénan, son obsession des politiques structurelles compétitives et de l’offre des entreprises, est en train de mener une bataille contre le mythe keynésien de la relance par la consommation et les dépenses publiques, de la relance monétaire anglo-saxonne par le crédit.

Quant à l’interventionnisme d’État à la française, si cela est fait d’une façon intelligente avec la création de filières in­dustrielles nouvelles, l’Allema­gne n’y est pas fondamentalement opposée, pourvu que cela soit réalisé d’une façon pragmatique et efficace avec la participation d’industriels compétents – et non seulement des technocrates…

François Hollande joue au franc-tireur démagogue au lieu d’assumer avec l’Allemagne son rôle d’ultime garant de l’euro. Le Président démagogue devrait avoir pour objectif et vision d’avenir la nécessaire collaboration franco-allemande, afin de pouvoir survivre dans le monde du XXIe siècle !

19 réponses à l'article : Vive Angela Merkel et non à François Hollande !

  1. quinctius cincinnatus

    08/07/2012

    @ jaurès

    votre fable " chinoise " ( vous en êtes vous vous même rendu compte ?) et celle du … relativisme  qu’on peut résumer populairement ainsi
     
                   " tout le monde il a raison , tout le monde il a pas tort "

    Répondre
  2. LAHURY

    08/07/2012

    C’est marrant ça : le socialo "Jaurès" s’offusque de ce que les 4V ne dispensent pas leurs  faveurs à la gôche.

    Et Rue 69 , monsieur jojo, sans parler de votre bible Libation, les avez vous vu seulement une fois écrire un article ne serait-ce qu’impartial?

    En fait, vous et les votres qui avez berné le peuple (le peuple, pas les parasites qui se sont emparés de ce nom), vous sentez déjà que le torchon brule et que même les ânes qui ont espéré en les votres commencent à s’apercevoir du vide sidéral de vos positions.

    Répondre
  3. HansImSchnoggeLoch

    07/07/2012

    << … Oui cher Hans, vous avez bien raison.>>
    je n’ait retenu de tout le charabia que la dernière phrase et prends note. Prière de garder ce "cher" un peu trop condescendant pour vos potes.
    PS: quand les socialos n’ont plus d’arguments ils commencent à raconter n’importe quoi. Médiocre, vraiment très médiocre, typiquement socialiste!

    Répondre
  4. Jaures

    07/07/2012

    "Le jour où il voudra bien voir la lune qu’on lui pointe avec les 10 doigts est encore loin." écrit Hans. je ne compte plus les références à ce dicton asiatique que l’on me ressert sur ce forum avec suffisance.
    Les asiatiques se délectent d’ailleurs de cette manière primaire des occidentaux d’utiliser leurs dictons dont eux-mêmes aiment à se distancier comme avec, par exemple, l’anecdote suivante qu’un ami Chinois m’a raconté.
    "Dans un temple shaolin, deux novices se disputent devant le Grand Maître.
    – Les limaces mangent nos salades, Grand Maître, il faut les écraser.
    – Oui, répond le Grand Maître, tu as raison.
    – Mais, Grand Maître, dit le second novice, si nous écrasons les limaces, nous rompons le cycle de la réincarnation. Il faut les laisser vivre !
    – Oui lui répond le Grand Maître, tu as raison.
    Un prêtre présent demande alors tout bas.
    – Enfin, Grand Maître, vous venez de donner raison aux deux novices pour deux avis contradictoires. C’est impossible !
    – Oui répond le Grand Maître, tu as raison toi aussi."

    Oui cher Hans, vous avez bien raison.

    Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    07/07/2012

    @ Jaurès

     – les revenus de la première favorite de la République sont d’environ 2.000.000 d’euros par an ce qui peut expliquer qu’elle puisse s’acheter des tailleurs que les " spécialistes" de la mode estiment à environ 5000 euros … nous avons donc affaire de toute évidence à une miséreuse … mais de gauche comme Elisabeth Badinter !
     
    @ Jean l’Alsacien

     – dans les années 1930 le régime soviétique naissant avait trouvé un moyen simple  d’éradiquer la pauvreté en particulier celle des enfants vagabonds orphelins de  leurs parents  liquidés par la police politique du N.K.V.D. :   il les assassinait en masse et seul à ce qu’on rapporte Gorki osa protester !

    avec @ Jaurès nous avons , sans doute aucun , un nouveau Gorki qui fut très vraisemblablement " médicalement liquidé " par le bon petit père du peuple Saint Staline dont l’icône est toujours bien présente sur les estrades politiques cubaines  avec celle du Ché  !

    @ Jaurès

    méfiez vous les" alliés objectifs " sont dans la langue communiste toujours ceux qui sont du mauvais côté car ils ne choisissent pas …  leur avenir est donc d’être exécutés
    d’autre part  si je soutiens Poutine c’est pour la raison unique qu’il s’oppose à … Guy Millière agent d’influence mediatique pour la main mise sur la planète du sionisme et de l’argent de Wall-Street … votre réflexion politique devrait être plus disons ….holistique !

    Répondre
  6. HansImSchnoggeLoch

    06/07/2012

    << … Je vous rappelle que la Russie est un pays où règne une noire pauvreté et où l’état sanitaire de la population est tel que l’espérance de vie y est de 14 ans inférieure à celle de ses voisins européens …>
    Ici nous nageons en plein surréalisme. Voilà donc un socialiste invétéré qui blâme la Russie pour l’état dans laquelle elle se trouve. C’est un peu le pyromane qui accuse les pompiers pour les dégâts d’eau qu’ils ont provoqués.
    Oublie-t’il que ce pays a été pendant 70 ans sous le joug de la doctrine socialiste délétère? Cette même doctrine que Mr.Normal, ses hommes de main et seconds couteaux comme l’intervenant essaient maintenant d’appliquer en France.
    Le choix de la dénomination de "commissaires" du redressement durable que Mr.(de) Montebourg a décrété n’est pas tout à fait anodin et peut rappeler à certains les heures les plus sombres du stalinisme. Il est d’ailleurs curieux de constater que sur ces 22 commissaires il n’y ait que 2 femmes. Que vive la parité, une des priorités du candidat Hollande aux élections!

    Répondre
  7. HansImSchnoggeLoch

    06/07/2012

    << … Hans, vous semblez décidément fasciné par Poutine … >>
    Décidemment cet intervenant ne comprend pas grand chose aux méchanismes économiques. Le jour où il voudra bien voir la lune qu’on lui pointe avec les 10 doigts est encore loin.
    Il faudrait commencer à comprendre que l’Allemagne en a plein le dos de la France. Si Mr.Normal continue à se comporter comme il le fait, les relations iront en s’empirant jusqu »au point de rupture. Si c’est cela que veulent les socialos, alors bonne chance. 67 années de réconciliation auront été vains.
    Comme le dit si bien Quintius, le Hinterland allemand commence à la frontière de l’est de l’Allemagne et s’étend jusqu’au Pacifique. Le petit bout allant jusqu’à l’Atlantique est une quantité négligeable et sera vite compensé par le potentiel à l’Est, peu importe si c’est Poutine ou un autre qui dirige la Russie. Mme Angela Merkel , phyisicienne diplômée, parle très bien le russe et n’a pas besoin de traducteur.
    Kapiert gospodin Jaures?

    Répondre
  8. Jaures

    06/07/2012

    F, les rumeurs sur la fortune et les revenus de Valérie Trierweiler sont des Hoax. Si vos chiffres étaient justes, vous devriez vous réjouir de l’augmentation des taux de l’impôt sur la fortune et de la tranche à 75% puisque la "première dame" deviendrait dés lors première contributrice.
    Hans, vous semblez décidément fasciné par Poutine. Je vous rappelle que la Russie est un pays où règne une noire pauvreté et où l’état sanitaire de la population est tel que l’espérance de vie y est de 14 ans inférieure à celle de ses voisins européens. La Russie doit d’ailleurs faire appel aux organismes internationaux notamment pour combattre la tuberculose. Ca fait rêver.
    Quinctius, je suis le premier à vouloir que baisse la charge de la dette. Chaque année, nous versons 50 milliards d’intérêts à des rentiers. Je ne suis pas opposé aux économies si elles ne nuisent pas à l’égalité des chances (éducation, formation), au système de santé et au bon fonctionnement de l’Etat (police, justice). Je suis également pour une forte participation des plus hauts revenus et une taxation plus importante et progressive des successions jusqu’au retour à l’équilibre budgétaire.

    Répondre
  9. quinctius cincinnatus

    06/07/2012

    @ Jean l’Alsacien

    vous connaissez bien votre voisin Allemand et pour cause… et comme vous le pensez ( et comme je le pense ) son avenir ( son Hinterland naturel )  est bien la MittelEuropa et  la Fédération de Russie ( attention tout de même au devenir de celle-ci minée par l’américanisme , les tendances séparatrices de la Sibérie  et la concentration pyramidale du pouvoir au Kremlin ) …en tout cas une chose est sûre comme le disait Franck Biancheri dans " Crise Mondiale " les langues à apprendre sont l’allemand et le russe … l’anglais ne devenant plus qu’une simple franca lingua

    Répondre
  10. HansImSchnoggeLoch

    05/07/2012

    <<.. incapable de citer une seule mesure de croissance figurant dans un pacte européen qu’il appelait alors à voter tel que ? …>>
    La croissance est comme le respect, elle ne se décrète pas mais se mérite. Il ne faut pas être sorti de Polytechnique pour comprendre cela, à moins d’être socialo.

    Répondre
  11. HansImSchnoggeLoch

    05/07/2012

    << … Que fera-t-elle si ceux-ci n’ont plus les moyens d’acheter ses produits ? …>>
    L’ami Poutine remplacera très bien la France. Il ne demande déjà pas d’Eurobonds lui!

    Répondre
  12. quinctius cincinnatus

    05/07/2012

    @ Jaurès

    on ne peut que vous donner raison sur les points que vous abordez … cependant admettez que les finances publiques françaises ont un grand besoin d’un … régime amaigrissant et je dois dire , que pour le moment , François Hollande fait beaucoup mieux que Sarkozy …" pourvu que ça doure " comme disait la douairière

    Répondre
  13. F

    05/07/2012

      Erreur de ma part, ce n’est pas 250 000€ par an mais PAR MOIS qu’elle gagne (façon de parler) la concubine sous le regard bienveillant de son amant Flamby…

    Répondre
  14. HansImSchnoggeLoch

    05/07/2012

    <<… la banque Rothschild ou de l’agence Harry Walker et travaille activement pour Gazprom pour la modique …>>
    Eh oui, il vaut mieux avoir Poutine comme ami que le fauché Hollande. Poutine vaut bien plus que tous les envieux et paumés que la gôche peut aligner en France.

    Répondre
  15. F

    05/07/2012

       250 000 € par an, ça me rappelle quelque chose…
     J’y suis! C’est ce que gagne la maîtresse de la baudruche sans travailler puisque c’est le revenu de son héritage d’actions…
      Mais comme elle est de gôche, il lui est beaucoup pardonné. Elle peut même donner des leçons avec son concubin sans craindre le ridicule ni la désapprobation des médias indépendants".

    Répondre
  16. ozone

    04/07/2012

    " sauvera l’Europe et la France"

    Vous n’avez qu’a y croire si cela vous fait plaisir.

    Répondre
  17. HansImSchnoggeLoch

    04/07/2012

    Le pinguin Hollande va bientôt avoir autant d’ennemis en Allemagne qu’il y a d’habitants dans ce pays. Même les grabataires et les nourissons vont s’y mettre. Déjà pas mal de cabarettistes sont en train de le démolir.

    Répondre
  18. Jaures

    04/07/2012

    " Les 120 milliards dont la baudruche s’auto accorde la paternité sont en fait composés de 90 qui étaient déjà décidés depuis un an" écrit F. Ah bon ! Mais alors pourquoi lors de son débat avec F.Hollande en janvier dernier, Juppé a-t-il été incapable de citer une seule mesure de croissance figurant dans un pacte européen qu’il appelait alors à voter tel que ?
    Pour le reste, il est burlesque de voir que les libéraux qui n’avaient que l’Irlande et l’Espagne à la bouche il y a 4 ou 5 ans, se pâment aujourd’hui devant une Allemagne dont les statistiques parfois flatteuses ne profitent qu’à une minorité. Est-il permis de rappeler que l’Allemagne est le pays des travailleurs pauvres, les fameux "oneeurojobs" et du travail partiel non choisi ? Si les salariés allemands doivent travailler 3 à 5 ans de plus que les Français, n’oublions pas que c’est en grande partie en raison d’une natalité catastrophique (8,3 contre 12,3 en France). Par ailleurs, rappelons que l’Allemagne réalise plus de 50% de son excédent commercial avec ses partenaires de la zone euro. Que fera-t-elle si ceux-ci n’ont plus les moyens d’acheter ses produits ?
    Quand à Gerhrard Schröder, adulé dans ces colonnes, après avoir fait subir aux salariés une cure d’austérité d’une rare violence, il s’est courageusement retiré de la vie publique et accumule aujourd’hui les piges lucratives auprès de la banque Rothschild ou de l’agence Harry Walker et travaille activement pour Gazprom pour la modique somme de 250 000€/an sous le regard bienveillant de son ami Poutine.
    Pour qu’un homme "de gauche" ait les faveurs des 4V, il importe que son CV ressemble diablement à celui d’un Turcaret.

    Répondre
  19. F

    04/07/2012

      Les 120 milliards dont la baudruche s’auto accorde la paternité sont en fait composés de 90 qui étaient déjà décidés depuis un an et de 30 nouveaux sur… 4ans! 7,5 milliards par an sur un PIB européen de 12000 milliards…( soit l’équivalent de 54 secondes sur une journée ou 60 centimes par mois sur le SMIC!). Cela change tout, c’est sûr!
      Mais comme c’est Flamby, les médias serviles crient leur satisfaction…
     

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)