19 Mars : Un jour d’indignité nationale – Lionnel Luca

Posté le mars 18, 2013, 6:40
32 secs

Communiqué de Lionnel Luca

député de la Nation, Vice-Président du Conseil Général des Alpes-Maritimes

le 14 Mars 2013

 Le 19 Mars, pour la 1ère fois de son histoire, la France va devoir commémorer un cessez le feu qui ne marque pas la fin  de la guerre (2 juillet 1962).

Le 19 Mars, pour la 1ère fois de son histoire, la France va devoir commémorer un cessez-feu dont le jour choisi est celui de la victoire pour ses adversaires.

Le 19 Mars, pour la 1ère fois de son histoire, la France va devoir commémorer un cessez le feu qui a fait plus de victimes civiles et militaires après, qu’avant.

Alors que ni le Général de Gaulle, ni François Mitterrand n’ont jamais voulu que le 19 mars soit célébré et que Jacques Chirac a retenu la date du 5 décembre sur proposition du monde combattant, François Hollande et la majorité parlementaire du Sénat en ont décidé ainsi.

Je ne participerai pas à cette commémoration d’un jour que l’histoire retiendra comme un jour d’indignité nationale.

Courrier des lecteurs des 4 Vérités Hebdo

6 réponses à l'article : 19 Mars : Un jour d’indignité nationale – Lionnel Luca

  1. 19/03/2013

    c’est une honte ; ces gens là sont des traitres et mériteraient d’être traités comme tels – autrefois ils auraient été fusillés

    Répondre
  2. JEAN PN

    19/03/2013

    HONTE aux gaullistes !
    HONTE aux socialistes et aux communistes !
    HONTE à tous ces renégats de français qui livrent maintenant la France aux musulmans !!!
    Faisons le printemps Français. Allons enfants de la Patrie …

    Répondre
  3. 18/03/2013

    BRAVO. Que veut dire cette commémoration? Nous réjouir de la « victoire » du F.L.N. ? Mitterrand, De Gaulle n’ont pas voulu de cette date qui nuit à l’honneur de la France, mais les « porteurs de valises du F.L.N. crient leur victoire et nous, nous la commémorons. Cela n’a été qu’un cessez le feu de façon unilatérale, seuls les militaires français ont gardé l’arme au pied, pendant que les massacres de harkis et de citoyens français se perpétraient. Quelle honte pour la France; ou du moins ce que je croyais ou attendait d’elle. Honte au gouvernement d’incapables, pour qui l’histoire n’est qu’une péripétie..

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      20/03/2013

      allez expliquer cela à D.L.R. !

      Répondre
  4. Oeildevraicon

    18/03/2013

    Je ne participerai pas à cette commémoration d’un jour que l’histoire retiendra comme un jour d’indignité nationale.

    Et vous ne serez pas le seul.
    A part la « goche » qui va y participer?

    Répondre
    • JEAN PN

      19/03/2013

      Hé Oeildevraicon.
      Ce n’est pas seulement la « goche » comme vous dites à qui nous devons en vouloir. Il ne faut pas oublier que de gaulle d’abord et ensuite les gaullistes (PR, RPR, UMP …) qui ont mis en place ce foutu 19 mars et qui ont ouvert les portes de la France aux musulmans …….

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)