2012, le triomphe de la programmation mentale et la désensibilisation de la France

Posté le septembre 15, 2012, 12:00
10 mins

Toujours j’avais redouté d’être à peu près vide, de n’avoir en somme aucune sérieuse raison pour exister. À présent j’étais devant les faits bien assuré de mon néant individuel.

Ce que dit Céline de lui-même dans l’horrible New York, on pourrait le dire de nous-mêmes en tant que nation maintenant. Et de presque toutes les nations puisqu’elles ne sont plus à l’ordre du jour, et que l’ordre du jour c’est le nouvel ordre mondial et ses centres commerciaux et autres zones de non-droit.

Que faire en France pour lutter contre le chômage, l’insécurité, l’affaiblissement économique du pays ? La guerre à la Syrie. Un peu de JO, un peu de sexe, un peu de vacances, un peu de people, un peu de guerres. Et ça ira mieux. En attendant l’hospice.

C’est globalement ce qu’on retiendra de cette année 2012. Si les Français sont assez zombifiés (le zombie est une icône culturelle, alors…) pour en arriver là, c’est que l’on aura mis le paquet, comme on dit. On peut leur brûler le pays, les lancer dans les guerres, les ruiner un peu plus, les faucher comme les blés, pas de problème : la Syrie vous dis-je ! Comme l’autre disait la rate ! Et on ne regardera surtout pas le sort des 70 000 chrétiens déplacés d’Homs. Les chrétiens sont les collabos du dictateur, qu’ils crèvent donc. Merci la presse.

Une part importante du conditionnement moderne est la désensibilisation. On utilise cette prouesse au cinéma pour nous bourrer de violence et de références sataniques (j’y reviendrai). On l’utilise en médecine (Isaacson explique dans son livre sur Jobs que ce sont les mêmes logiciels que pour le cinéma) pour calmer les allergies ou les phobies, même les plus imaginaires. Aujourd’hui on peut dire qu’on l’utilise en masse pour calmer les réactions des individus par rapport des scandales qui n’en sont plus. Voyez l’Italie qui est encore pire que nous avec les scandales à répétition de Berlusconi et ses ados tordues, avec les magouilles tortionnaire du réseau Gladio et de l’Otan. On a mis l’extrême-droite au pouvoir pendant un temps et la bonne ville de Florence est bien sûr envahie de dealers et de marchands de rue africains ! Quant aux déficits… Les Italiens d’en rire ! Tant que Bernanke et Draghi impriment les billets… Les gens sont contents comme cela, ils cassent le monde mais il en reste assez pour moi, disait la chanson de Boris Vian.

Jean-Marie Le Pen prophétisait une France submergée. Elle l’est mais pas de la manière que l’on croit. La France est submergée mais elle accepte tout de bon cœur, car elle est submergée de benzodiazépines, de propagande culturelle (films catastrophe, humanitaires…), de mauvaise nourriture et d’acception postchrétienne d’un sort médiocre. Car si le diable nous promet d’être comme des dieux, il nous obtient surtout d’être comme des minables. Je dirais même que c’est la clé de l’œuvre de Céline. Le démon fait un signe, et les gens se résignent !

Quant à la submersion dans des eaux troubles, il y a, pour la supporter, les scaphandres et tout le savoir-faire du contrôle mental moderne. L’individu perd sa journée devant son ordinateur au lieu de descendre dans la rue. Et quand il descend dans son parking, c’est pour prendre sa voiture et se garer dans le parking d’un centre commercial ou d’un Multiplex immonde. Là aussi il ne se rend plus compte de rien, là aussi il ne sait plus s’il est vivant.

Il y a dix ans aussi, Serge de Beketch disait que les gens se révolteraient quand ils auraient plus mal que peur, comme un chien maltraité par un maître médiocre et fou. Mais là encore, on peut ne pas se révolter si l’on nous a désensibilisés, et on a peur de quoi ? D’une amende ? Ce n’est pas pour rien que la moitié du PNB d’un pays passe aujourd’hui dans la santé. Tout le monde se plaint de la popote, de ses petites douleurs, tout le monde cherche à les soigner avec des médecins imaginaires, et tout le monde oublie ce qui se passe. Tant que l’on nous garantit la planche à billets (la blanche à piller, aurait risqué mon vieil ADG) et que les déficits monstrueux de l’Europe et l’Amérique ne débouchent pas sur la famine… On peut donc nous faire « mal », et pendant longtemps, avant que nous réagissions. Quand on voit ce que nos grands-parents ont supporté pendant quatre ans à partir de 1914 pour récolter une paix grotesque à Versailles, on comprend mieux la permanence du problème, et j’en viendrai presque personnellement à remercier le système : en 2012 on est toujours mieux qu’en 1940 ou qu’en 89 ou qu’à l’époque de Jeanne d’Arc, victime à Rouen de la lâcheté du pays et de la trahison des élites (rien de nouveau sous le sommeil !) avec la famine et les loups qui rentraient dans les villes !

Le vieillissement de la population blanche et chrétienne en France ou en Amérique n’aide pas non plus à réagir. A soixante ans, on n’a plus d’hormones vraiment rebelles. Là aussi, Céline avait son mot à dire, ce sacré médecin.

« C’est l’âge aussi qui vient peut-être, le traître, et nous menace du pire. On n’a plus beaucoup de musique en soi pour faire danser la vie, voilà. »

Ceci dit les gens qui vieillissent sont souvent plus lucides (j’en sais quelque chose…). Si l’on privait les Français de leurs antidépresseurs, sucreries et des médias d’hypnose, on aurait très vite une Révolution. Seulement, voilà…

4 réponses à l'article : 2012, le triomphe de la programmation mentale et la désensibilisation de la France

  1. RaLeBolHenri

    17/09/2012

    L’article de Mr Bonnal Nicolas ainsi que les 2commentaires ‘ petitjean ‘ et ‘ vozuti ‘ me conviennent trés bien ,et c’est pas toujours ça,en France on a dû avoir un atterissage d’OVNIS qui trouvèrent les femmes et les filles des terriens à leur goût,se croisère et firent des demis dieux !!!!!!,c’est nos curés qui,quand on était jeune et beau nous raconté un truc dans ce machin là . Et bien aujourd’hui la France est partagé en deux partie,une partie qui a gardé sa tête,une 2em partie,surement les desendants d’ovnis !!!!!! Histoire de rigoler un peu,mais moi j’en pleure de voir mon pays France à la solde et sous la domination d’un état soit disant de " démocratie ,de libertée " , dit république !!!!!! MAIS ON NOUS PREND ENCORE POUR DES  " C O N S " Massacrés d’impos,de controles en tous genres, la paroles !!!!! ,ON L’OUVRE POUR SE DEFENDRE !!!! , au tribunal une justice staliniène ( surtout à Nîmes ) plus à gauche tu meurs ,,,, on vous traîtes de raciste,des milliers d’Euros d’amendes , "les caisses sont vide"……les Cons de FDS payent ,,,,, les automobilistes , 50,2 Km/h , les Cons travaillent ,ils vont trop vite au boulot , c’est le privé ,  EUX , ( ils sont pas fonctionnaires , EUX ) ,,,,,, pour nourrir nos feignasses et notre racaille ,,,, Là aussi AMENDES,les caisses sont vide , une presse gauchiste pourri , aprés ce qu’elle a dit sur Sarko ….. mais je rève ….. normal-dit- le 1er , donne la morale , AHHHHH , il est bien placé LUI , avec les casseroles qu’il traîne et celles qu’on cache !!!! ,,,,, la presse grande gueule , RIEN , c’est à qui ,,,,,, qui fait la course entre l’UMPS,et les cocossociosverdatre , de nous sortir leurs fantasmes d’illuminés , ,,,,, une insécurité totale,des vols,injures,menaces,c’est la loi de la jungle , MAIS un Français De SOUCHE , avec un opinel dans sa poche …..STOP AU COMMISSARIAT . MAI OUI C’EST LA GUERRE . Nos dindons dirigeants dans trés peu de temps vont avoir des comptes a nous rendre . RALEBOL de NÎMES dit SISSOUX . Ah,j’oublié,bien le bonjour à l’inquisiteur de l’état du politiquement correct ….. au fait ,,,,,va t-il écouter les prêches des salafistes dans les mosqués ??????, AH ,,, pardon , excusez moi on est dans un pays libre,laïque,et tout le monde a le droit de s’esprimer , les F D S , comprennent rien , ils sont racistes .

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    17/09/2012

    les couches-culottes brandissant leurs béquilles … voilà  l’image qui resterait gravée , pour les générations futures , de la nouvelle Révolution … cependant …  un pur bonheur que d’avoir relu ces citations de l’immense Louis-Ferdinand le dernier de nos grands écrivains …  du coup j’ai voté pour votre article mon cher concitoyen lyonnais

    Répondre
  3. petitjean

    16/09/2012

    Il nous faut une logique de guerre contre ceux qui nous ont déclaré la guerre 

    En période de guerre, pour survivre, il faut adopter une logique de guerre.

    "Car, nous sommes en guerre contre une idéologie qui prône ouvertement le jihad islamique pour nous conquérir et nous asservir, qui concrétisera l’oumma en piétinant nos démocraties. Celles-ci, telles qu’on les a imaginées sont moribondes, bientôt euthanasiées par le venin du politiquement correct.

    Il nous faut une logique de guerre, car le harcèlement et la propagande médiatiques nous y acculent et leur tyrannie au service d’une idéologie unique islamophile transforment les citoyens de souche qui font de la légitime défense en hors-la-loi dans leur propre pays.

    Il nous faut une logique de guerre, pour extirper l’humain libre de l’emprise de l’islam inhumain et de l’humanisme tiers-mondiste culpabilisateur.

    Il nous faut une logique de guerre, car nous ne sommes plus dans un pays de droit. Les médias sont devenus juges, les experts sociologues sont devenus les procureurs qui sans forme de procès hormis celui de l’intention, condamnent à la mort civique, sociale, politique et médiatique tous ceux qui ne se conforment pas à leur dogmes ou qui osent leur résister.

    Il nous faut une logique de guerre, contre les collaborateurs, ces traitres élus qui déforment et renient notre culture et notre morale et veulent nous imposer une histoire pervertie qui nous inculque une repentance indue tout en glorifiant une idéologie scabreuse.

    Il nous faut une logique de guerre, pour retrouver le droit de débattre librement, et celui de combattre le terrorisme intellectuel, ce jihad de la pensée unique qui interdit tous les débats réalistes sur le réel et sur les questions essentielles qui engagent notre avenir.

    Il nous faut une logique de guerre, contre une idéologie qui appelle ouvertement à la haine, à la guerre, au massacre, au viol, au vol, à l’esclavagisme, au mensonge, au meurtre, au génocide, à la lapidation et la pédophilie, une idéologie qu’on nous présente comme étant d’amour, de paix et de tolérance.

    Il nous faut une logique de guerre, contre les démagogies des idéologies 68ardes et celles antiracistes qui en découlent, qui ont renversé nos traditions et souhaitent les dissoudre sous couvert d’un multiculturalismle sectaire.

    Il nous faut une logique de guerre, car l’islamo-gauchisme est une régression totale, un crime contre l’humanité contre lequel nous avons l’obligation morale de nous rebeller et d’entrer en résistance.

    Il nous faut une logique de guerre, pour oser affirmer nos racines chrétiennes, celtiques, romaines, notre culture, notre morale tournées vers la vie, la vraie tolérance et le respect de l’autre.

    Il nous faut une logique de guerre, car pleurer des larmes de sang ne nous sauvera pas. "

    Pierre Mylestin  sur http://ripostelaique.com 

    Répondre
  4. vozuti

    16/09/2012

    les cerveaux sont définitivement formatés.la population redit ce qu’elle entend à la télé et se comporte comme la télé lui dit de faire.meme le mécontentement s’exprime dans les règles fixées par la télé:si je suis mécontent je dois au préalable choisir mon équipe dans une liste de 2 équipes (soit l’équipe PS, soit l’équipe UMP) et je dois raler contre l’autre équipe pour faire élire la mienne.critiquer les 2 équipes n’est pas prévu dans le formatage.remettre en cause la règle du jeu ne fait pas parti du programme d’installation… une population d’esclaves incapables de la moindre réaction.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)