Antisémitisme : L’Europe y revient !

Antisémitisme : L’Europe y revient !

Je viens de lire un superbe livre. Son auteur est un homme que je respecte infiniment : Olivier Rafovitch, ancien porte parole de l’armée israélienne. L’objet du livre est, bien sûr, la guerre arabe contre Israël, mais « Le temps du retour » est aussi bien davantage : un témoignage, un itinéraire biographique, en certaines pages une réflexion philosophique.
Après quelques pages consacrées à sa redécouverte personnelle de la haine exterminatrice au moment de la guerre du Kippour en 1973, « moins de trente ans après Auschwitz », après des pages vouées à parler de manière pudique et bouleversante de ce que c’est qu’être né dans une famille irrémédiablement mutilée par la barbarie nazie, Olivier explique le sens profond et la légitimité absolue de l’État d’Israël. Il explique le statut très particulier de l’armée israélienne au sein d’Israël : non pas armée au service d’un État, mais armée fraternelle incarnant un peuple debout et qui n’acceptera pas de se laisser exterminer une seconde fois (« Si Tsahal cessait d’exister pendant quelques heures, l’État d’Israël tout entier disparaîtrait »).
Il souligne le caractère odieux et essentiellement négationniste de la propagande palestinienne qui reprend systématiquement tous les mots qui ont servi à désigner la souffrance juive aux fins de dépeindre la « souffrance palestinienne » et de délégitimer Israël : les Palestiniens sont dans des « ghettos », victimes d’un « génocide », la création d’Israël est décrite comme « nakbah », catastrophe absolue, et en tant qu’elle est présentée comme négation totale d’un peuple, la nakbah est placée en position d’équivalence avec la shoah…
Évoquant l’organisation d’un défilé de l’armée israélienne dans le camp d’Auschwitz, Olivier souligne l’importance du symbole : l’armée du peuple juif présente sur les lieux mêmes où on a voulu l’extermination totale du peuple juif. La barbarie n’a pas triomphé. Olivier ajoute aussitôt qu’une cérémonie de ce genre, possible en Pologne, ne serait très vraisemblablement pas concevable en France à Drancy, où, pourtant, existait un camp d’internement, antichambre de la mort, d’où sont partis des milliers d’hommes de femmes et d’enfants qui ne sont jamais revenus : la France a toujours beaucoup de mal à regarder en face son passé pétainiste…
Olivier note d’ailleurs plus loin qu’il a fallu attendre soixante ans pour que les fils et filles de déportés juifs français voient le gouvernement français reconnaître sa responsabilité et leur propose une indemnité dont le montant, dérisoire, suffit à montrer le prix qu’on accorde en France aujourd’hui à la vie de juifs français envoyés vers la mort par la police française au service de l’État français.
Parlant du terrorisme palestinien, Olivier décrit à très juste titre les attentats-suicides comme des armes non conventionnelles : ces armes contiennent des explosifs, souvent des clous et des produits chimiques destinés à infecter les blessures. Elles incluent aussi un corps humain et un cerveau lavé par le fanatisme, branché sur une temporalité censée être supérieure à la temporalité humaine. Olivier décrit aussi le caractère partial de la quasi-totalité des reportages réalisés sur le conflit par des journalistes européens, la façon qu’ont ceux-ci de projeter leurs fantasmes sur les protagonistes…

Partager cette publication

(32) Commentaires

  • Charles Répondre

    Bonjour, Cela fait 4 jours que je tente d’exprimer mon point de vue sur ce forum, et 4 jours que ma réponse n’y figure pas. Une question pour les responsables de ce site : Pourquoi proposer des sujets auquels on ne peut répondre librement? Mes propos étaient certainement moins virulant que ce que l’on peut lire sur d’autre forum de ce site, traitant des français et des musulmans Je tiens tout de même à vous remercier pour la fenêtre d’expression que vous nous offrez même si elle est limitée.

    5 janvier 2006 à 9 h 51 min
  • christophe azzolin Répondre

    ok la france est antisemite mais a y regarde de plus pres les synagogues qui brulent sont le fait de jeunes de banlieue qui ne se revendiquent meme pas francais et qui importent dans notre pays un conflit qui ne nous regarde pas et qui ne les concernent pas d ailleurs(septembre noir ) alors ou est le rapport avec vichy?

    3 janvier 2006 à 16 h 30 min
  • sas Répondre

    Pas d’accord Charles…les « black » de france s’engouffrent dare dare dans ce fond de commerce fort lucratif…avec le discours sur l’abrogation de l’article 4…post-coloniale car la question qui soustend est claire, si la shoa rapporte des tunes et justifie tous les excès intellectuels contemporains….ne peut on pas faire lê même bizness avec la traite négrière , la repentance et et et et un gros dédommagement… sas qui se marre…

    26 décembre 2005 à 23 h 53 min
  • Charles Répondre

    Bonjour à tous, ceci est ma première intervention sur ce forum. Je viens m’y exprimer en réaction à l’article de Milliére. Ce personnage semble se nourrir de l’écoeurement et de la colère qu’il suscite. Il y prend certainement un plaisir jouissif et malsain (maso?)… Il existe (enfin?), il est le centre d’intérêt…Je ne lui donnerai donc pas davantage d’importance. Je suis surpris de trouver un tel énergumène dans les pages d’une publication qui se dit « anti-bourrage de crâne ». Les propos rapportés dans cet article sont justement ceux qui nous « bourrent le crâne » depuis plusieurs décennies, au fil de reportage télé, de film, d’article, de commémoration etc… Rien de La terrible tragédie humaine qu’est la Shoah, ne nous a était épargnée. Je vous rassure M.Milliére, tout le monde a parfaitement compris et comprendra de gré ou de force, que sur l’échelle de l’horreur, rien ne peut et ne devra jamais rivaliser avec l’holocauste.

    23 décembre 2005 à 14 h 48 min
  • grandpas Répondre

    Merci monsieur Lahitte Pour vos commentaires,mais je doute que notre professeur partage le même avis,aprés tout,je ne suis qu’un citoyen lamda,donc aux yeux de ce monsieur,même pas digne d’être un élève de ce grand homme.

    19 décembre 2005 à 11 h 07 min
  • sas Répondre

    A jean claude lahitte…c’est tellement evident que j’aurais pu écrire cet article…bravo jean claude…mais je crains que rasserener les mêmes choses evidentes et triviales…ne confinent nos détracteurs dans leurs tourments antisémites obscétionnels et lucratifs….dire la vérité est: être antisémite donc nous sommes nombreux à être déjà jugés…point la peine de débattre sur l’art du tompétiste,clarinetiste,philatéliste…répondont au procès d’intention par le ridicule irrationnel…niaiserie pour niaiserie…couillonades pour couillonades. sas

    17 décembre 2005 à 14 h 28 min
  • Jean-Claude Lahitte Répondre

    Toutes réflexions faites, il me semble que tant qu’il y aura des Guy Millière, il y aura des anti-sémites. Ne donne-t-il pas envie d’être antisémite par ses propos aussi sectaires, qu’outranciers ou manichéens ? En toute cordialité, Jean-Claude Lahitte

    17 décembre 2005 à 13 h 47 min
  • Jean-Claude LAHITTE Répondre

    Bravo Grandpas ! vous êtes un parfait profileur*. Le professeur Millière, s’il est objectif, devrai donner 10/10 à votre copie ! Cordialement, Jean-Clauee LAHITTE * pardonnez-moi d’avoir emprunté ce terme « policier » mais je n’en avais pas d’autre sous le … clavier !

    17 décembre 2005 à 12 h 05 min
  • christophe azzolin Répondre

    tiens? vous oubliez qu israel batit des colonies sur les terres communales palestiniennes et vous vous etonnez qu il y ait des kamikazes. bizarre autant qu etrange.

    16 décembre 2005 à 18 h 27 min
  • grandpas Répondre

    Monsieur Millière Je viens de lire votre article sur Liberty.vox en réponse a vos contradicteurs,ilest amusant de constater que vous traitez ces messieurs avec la même morgue hautaine que les inernautes de ce site. Moi professeur d’université et fréquentant des hommes super ultra cultivé,vous crétins ignares tout juste bon à lire Tom Tom et Nana. Moi homme bon et ouvert,vous brutes épaisses et incultes Je ne pense pas monsieur que vous soyez Dieu. Vous me faites penser à un aristicrate venu s’encanailler au temps des halles de Paris avec le vulgum populus et qui rentre vite dans son domaine privé(faut savoir mettre des frontiéres)quand vous ecrivez j’enseigne dans le 9.3. ou 9.cube,aprés vos cours venez la nuit dans ces zones de non droit que sont certaines cités. Quant à l’uniforme porté par les amis de tizi,il ne l’achete pas toujours au prix du commerce. Lisez ou écoutez d’autre personnes que vos élites intellectuelles.j’ai un ami qui connait trés bien le vin malgré tous ces efforts,je préfere toujours la bière. les barettes ne font le génèral et les livres lus le genie. Je n’attends aucune réponse de votre part,au moins monsieur Lance mêmemsi nos inetrventions lui font bouillir son sang,il a le respect de nous répondre. A chacun sa notion du courage et de l’opinion de l’autre. Merci au mod&rateur de laisser ce post passer et monsieur Millière de me lire.

    16 décembre 2005 à 13 h 48 min
  • TheBlob Répondre

    A mon humble avis, l’ami Millière préférera pendant quelques semaines encore nous parler, au choix : – de l’antisémitisme consubstantiel à la France, – des non-gaz à non-effet de serre, – de l’imbécillité obligatoire de ses contradicteurs, – de l’échec du modèle français qui, dit en passant, permet de nourrir un professeur de l’Education nationale qui s’appelle Guy Millière, – de turqueries diverses et variées, – de la cueillette des olives en Basse Provence… Bref, il nous entretiendra de tout sauf de l’Irak. Il faudra s’y faire. C’est que récemment des medias des Etats-Unis (Los Angeles Times) et de Grande-Bretagne (BBC) révélaient, au grand damn de l’administration Bush qui s’est dite « préoccupée » par l’affaire, que l’armée US payait des organes de presses pour publier des articles pleins de choses merveilleuses sur l’Irak libéré qui se reconstruit. Et tout ça sous couvert d’information objective, bien sûr. Peut-être que, la source s’étant tarie, notre bon Guy Millière est devenu muet sur le sujet. D’où le genre d’articles dont nous sommes gratifiés aujourd’hui et depuis quelques semaines.

    15 décembre 2005 à 19 h 26 min
  • Aude Répondre

    Guy, faut arrêter là. Parce que entre l’entrée bénéfique de la Turquie en Europe et l’antisémitisme, je sature… Quand je pense que pour une fois, j’apprécie l’article de Pierre Lance… P.S. Bourbamachinchose, toujours un plaisir de lire vos interventions si éclairées…

    15 décembre 2005 à 10 h 02 min
  • Jean-Claude Lahitte Répondre

    Guy Millière fait coup double : il assure la promotion du livre d’un de ses amis, en même temps qu’il nous refait le coup de l’antisémitistisme que, comme certain’ hydre,n il fait renaître au gré de sa parano. Car qui entretient l’antisémitisme dans l’inconscient collectif ceux qui, en petrmanence, pratiquent le diviser pour régner. Un exemple parmi d’autres : les Israëliens – et c’est non seulement leur droit, mais aussi leur devoir s’il veulent assurer la pérennité de leur pays – combattent vigoureusement (euphémisme !) les Paslestiniens qui les assiègent aussi bien de l’extérieur (contrairement aux apperences) que de l’intérieur (par leur démographie galopante) et toutes les organisations qui, en France, défendent le « courageux petit peuple » ne cessent d’ostraciser ceux qui, en France, dénoncent l’invasion « musulmane » qui, de l’intérieur (grâce notamment au regroupement familial que l’on doit à GISCARD et à CHIRAC et au « droit du sol ») comme de l’extérieur grâce à des frontières passoires, est en train de submerger la France. Et il m’a paru plaisant de lire récemment dans un « courriel » de MIGDAL un correspondant se plaindre, après l' »affaire FILKIENKRAUT », on se croyait obligé de baiser la main de Mouloud AOUNIT, président du MRAP alors que l’on sait que cette Association a été co-fondée par des Juifs de France (ou Juifs français, je ne sais plus)qui y siège toujours. Alors, Messieurs qui défendez l’Israël, un peu de cohérence. Car, contrairement à ce que feint de croire Guy MILLIERE, ce n’est pas tant l’antisémitisme qui renaît que l’anti-Israêl (en tant qu’Etat) de la part de ceux qui ne comprennent pas les incohérences du peuple éternel qui veut ignorer superbement ce qu’une main fait en Israël et ce que l’autre fait en France. Car l’Islam conquérant, lui, a un seul adversaire, l’Occident qu’il combat partout de façon très opportuniste, certes, mais avec beaucoup de cohérence. Cordialement, Jean-Claude Lahitte

    14 décembre 2005 à 10 h 05 min
  • Philippe Répondre

    Je me sens en osmose avec ce qu’ecrivent les autres. Effectivement j’en ai plus qu’assez de cette mascarade. Je ne me sens nullement responsable de ce qui s’est passé voici 60 ans. D’autre part, je ne trouve pas intelligent, qu’à une heure ou nous aurons à lutter contre l’islamisme, il existe encore des gens capables d’écrire cela. Ce n’est pas d’uen grande intelligence stratégique et cela renforce encore plus le côté pro-palestinien des français en général. Souvenez vous qu’on est toujours unis contre. De plus, isoler quatre années de pétainisme de deux mille ans d’années d’historie est très réducteur et plutôt dégueulasse. En tant que français né en 1967, celte et catholique, je ne me sens aucune responsabilité vis à vis de la seconde guerre mondiale ni aucune solidarité (au sens juridique bien sur) vis à vis de ceux qui furent coupables de collaboration. Car ceux qui à cette époque, s’en prirent aux juifs, s’en prirent aussi aux résistants. Si ila toujours existé un antisemitisme français, il est sans doute mieux analysé par la psychologie sociale (un groupe dominant se méfie d’un groupe minoritaire) que par un racisme forcené. Si les français avaient été aussi odieux que le prétendent des auteurs comme BHL, je ne pense pas qu’il y aurait eu tant de juifs pour vivre en FRANCE. C’est un peu ce que disait, semble t il Mr Finkelkraut, à propso des émeutes en disant que si la réalité était aussi odieuse que le disent ces jeunes, ils auraient tous fui notre pays pour des cieux plsu cléments comme le firent leurs parents ou grands parents en quittant leurs pays ou comme le font encore les maliens prêts à braver tous les dangers pour venir en Europe. Merci de m’avoir publié.

    13 décembre 2005 à 17 h 00 min
  • ouissem Répondre

    bonjour , hier lundi 12 décembre je vous ai envoyé un message en réponse à l’article de guy millière , veuillez s’il vous plait , le publier , afin de respecter les idées divergeantes digne d’une démocratie.merci.

    13 décembre 2005 à 15 h 32 min
  • Florent Répondre

    A Alborg, comment ça rare? Ca arrive au contraire assez fréquement sur ce forum. Moi je parlais de la vie de tous les jours et pour ce sujet là. Encore une petite pique hein? Petit galopin! Quant à Bourbaquiquequoi, c’est un peu normal vu qu’il a pleinement décidé de servir servilement la propagande boboiste.

    13 décembre 2005 à 11 h 40 min
  • Joel Répondre

    ERIC: Bush ne lache pas Israel, et je pense (bien qu’etant CONTRE les dernieres actions de Sharon sur ce point) qu’a long terme Israel « y gagnera » d’avoir donne une partie de son territoire. Ca va par exemple lui donner l’occasion de frapper plus fort encore la vermine du hamas et autres crapules. ALBORG, en effet la « commemorite », ca commence a bien faire! Et cette ordure de ben-shirak veut maintenant un « jour du souvenir » pour l’ « esclavage » ???? Mais quelle est cette crapule, QU’ATTENDEZ VOUS POUR LE FOUTRE DEHORS ????? Les soi-disant « esclaves » d’hier forment un enorme bataillon de RMIstes et de pleureuses qui ne vivent que de subventions payees par les imbeciles (oui, desole les gars!) qui payent des impots en francarabia!!! Qu’on ferme le robinet a euros aux Antilles, et on verra ces cretins! Et pour en rajouter une couche (en pleine forme decidement :), au sujet cette fois de la « periode coloniale »! Que les francais ont ete CONS a l’epoque d’aider a developper ces pays de merde! (Desole les admins, mais je ne trouve pas d’autres mots, appellons un chat, un chat!). Voyons le resultat aujourd’hui, plus de colons et tout le monde creve la dalle! Quand je pense que des milliards ont ete deverses en Afrique pour « aider », et qu’AUCUN resultat ne vient!! Alors allez-y, donnez encore a ceux qui vous crachent dessus a toute occasion! VOUS, francais, avez une ARME a votre disposition: LE FRIC! REFUSEZ DE PAYER VOS IMPOTS! C’est ilegal, ET ALORS? Vous subventionnez une ordure a l’Elysee qui distribue VOTRE fric a ceux qui vous egorgeront ou couperont la tete demain!!! Dites vous bien que si DIX francais refusent de payer les impots, ils iront au trou, auront leurs biens saisis, etc. MAIS SI DES MILLIERS DE FRANCAIS FONT DE MEME, eh bien il ne leur arrivera RIEN! Coupez les vivres aux ordures qui vous gouvernent et payemnt avec VOTRE fric les armes qui demain vous tueront! C’est votre SEULE CHANCE d’eviter une catastrophe totale! Et ne me faites pas rire avec « le vote de Villiers », hein! Il fait partie INTEGRANTE du « systeme », mange la gamelle depuis des annees, crache un peu dedans aujourd’hui, pour mieux vous la foutre sur la tronche si vous l’elisez! REVEILLEZ VOUS!!!! J PS. Oui, je suis largement sorti du sujet… je sais… 🙁

    13 décembre 2005 à 11 h 38 min
  • Laurent Répondre

    Je ne crois pas très utile de particper aux campagnes d’auto- dénigrement organisées régulièrement en France en matière historique. D’autant que la vision manichéenne et somme toute partiale (passif en lumière et actif occulté) du régime de Vichy qu’évoque M. MILLERE est celle qu’ont réussi à imposer ceux qu’il combat habituellement et qui monopolisent la pensée offcielle dans notre pays. Concernant Israël, je ne comprends vraiment pas son obsession. Je ne vois toujours pas pourquoi nous devrions impérativement l’adorer sans retenue comme il le fait. Le soutenir dans une perspective de lutte contre l’islamisme, pourquoi pas, cela se discute. Mais participer à sa mythologie et ses envolées lyriques, non, je n’en vois aucune raison.

    13 décembre 2005 à 11 h 33 min
  • Eric Répondre

    Mr Milliere vous oubliez de dire que votre ami Bush a lache Israel et le force a se retirer de ses territoires pour les donner aux Nazislamistes d aujourd hui…

    13 décembre 2005 à 3 h 10 min
  • Adolphos Répondre

    Non à la Turquie en Europe !

    13 décembre 2005 à 1 h 35 min
  • EL FARADAY Répondre

    POURQOI CET ARTICLE ICI ET MAINTENENT?IL Y A DES SUJETS PLUS INTERESSANTS.

    13 décembre 2005 à 1 h 17 min
  • Alborg Répondre

    De toutes les interventions « post-Millière », c’est la vôtre, JOEL, dont je me sens le plus proche ! Et moi non plus je ne suis pas « anti-sémite », O non, c’est SAS qui en sait quelque chose !!! Or donc j’approuve ici chaque ligne que vous avez écrite.Et je ne peux m’empêcher d’y voir un SYMBOLE très fort(« symbole » vient de je ne sais plus quel mot grec qui signifie « relier »,je pense?)…. un symbole très fort,dis-je, vu que vous êtes jeune et que moi j’ai à peu près, précisément, l’âge de cette Shoah tellement utile, comme vous savez ! La France périra de sa « commmémorite », affection bien plus grave encore que la péritonite, car elle, du moins n’entraîne pas l’autoflagellation qui n’est jamais que le baiser servile au pied du futur conquérant ! ! ! Cordialement. PS : Heureux d’ajouter que je me sens décidément en phase avec la quasi totalité des autres interventions(c’est rare), exception faite peut-être de BOURBAKI qui continue à cultiver ce que j’appellerais un « cynisme accessoire », exactement comme d’autres cultivent leur jardin ! Alborg

    12 décembre 2005 à 22 h 02 min
  • Eiff Répondre

    Ils deviennent rare les auteurs, essaystes, et chroniqueurs. qui pour defendre une position ou une idee se sentent obliger de faire reference sans cesse a la part sombre de l histoire de France. Le probleme, c est qu a force de noircir toujours un peu plus la memoire de nos anciens, on finit par occulter les veritables responsabilites de ceux qui ont favorise la defaite de 1940, en l occurence, les communistes et socialistes qui preferaient une paix avec Hitler que preparer la guerre, on oublie de rappeler le sort de centaines de milliers de patriotes francais faits prisonniers pendant cette guerre (pas mal pour un pays soi-disant a fond pour la collaboration), on passe sous silence le role de certains patriotes qui ont choisi de soutenir Petain par tactique pour repousser l envahisseur. Cela dit O.Rafovitch, que j ai souvent entendu a la radio, est un homme tres brillant, tres pedagogue, et tres droit, qui merite le plus grand respect. Quant a savoir si un defile de l armee israelienne a cote de l armee francaise serait envisageable sur le territoire francais, c est faire un mauvais proces aux francais, aux francais patriotes, que de les soupconner d avance d antisemitisme. Souvenez-vous que durant la guerre 39-45 des juifs sionistes qui allaient construire le futur Israël etaient aux cotes de francais, de francais patriotes, pour defendre la France, la patrie. Alors quoi? ces heros ne meritent-ils pas un peu de consideration ? Et je pense notamment au commandant P. Guillaume, veritable heros de la France qui animait encore il y a peu une emission sur radio courtoisie, et qui racontait ces combats pour la France, pour la patrie, aux cotes de ces juifs defendant les remparts de Saint Malo.

    12 décembre 2005 à 18 h 40 min
  • Florent Répondre

    Ravi de voir que je ne suis pas le seul à en avoir marre de l’autoculpabilisation de la France pour la période de 1940-44, même si, moi aussi, je réprouve parfaitement l’antisémistisme islamique, gauchiste ou néonazi et que je soutiens à fond Israel. A Bourbaki: M’en fous de ton intervention pas lue. Et l’Irak n’est pas le sujet. Pauvre garçon, qu’allons_nous faire de lui.

    12 décembre 2005 à 12 h 59 min
  • gaius Répondre

    Ce genre de commentaire ne m’a et ne me touchera jamais , pour la bonne raison que ceux qui les font n’étaient pas là en 40 , auraient ils été courageux ou lâches ? Nous ne le sauront jamais et donc qui sont ils pour juger cette guerre, et quel rapport avec les francais d’aujourd’hui ??? Personnellement j’en ai marre de me faire quotidiennement insulté de raciste .

    12 décembre 2005 à 12 h 12 min
  • grandpas Répondre

    Avec l’entrée de la turquie Musulmane comme vous le souhaitez de toutes vos forces,il n’est pas prêt de baisser.

    12 décembre 2005 à 8 h 03 min
  • Adolphos Répondre

    « la France a toujours beaucoup de mal à regarder en face son passé pétainiste… » A quoi cela peut-il servir ?

    12 décembre 2005 à 6 h 42 min
  • Bourbaki Répondre

    M’en fous de ton article, pas lu. Parle-nous plutôt de l’Irak : ça baigne toujours ? C’est quoi ce discours de John Murtha ??? « Très important – et c’est d’ailleurs le point le plus important -, les incidents se sont accrus, passant de 150 par semaine à plus de 700 cette dernière année. Au lieu de voir les attaques se réduire à une époque où nous avons eu plus de troupes additionnelles, ces mêmes attaques ont considérablement augmenté. Depuis la révolution à Abou Ghraïb, les pertes américaines ont doublé. »

    11 décembre 2005 à 23 h 21 min
  • Liza Répondre

    «  »la France a toujours beaucoup de mal à regarder en face son passé pétainiste… » » Est-ce vraiment à cause du passé qu’une « cérémonie de ce genre » ne serait pas possible en France, ou alors à cause de notre présent ? Je n’ai pas connu la guerre. On m’en a peu parlé à l’école et c’est vrai qu’on ne m’a pas parlé du tout du « passé pétainiste ». Mais même si passé pétainiste il y a eu, qu’en pouvons-nous, nous, « enfants » de la France du 21e siècle? Si par passé pétainiste vous entendez collaboration, alors, bien sûr, j’affirme qu’aider les Allemands à exterminer les Juifs a été la pire des abominations. Mais pourquoi en 2005, et presque en 2006, cela nous empêcherait-il d’organiser une cérémonie ? Il me semble que les Allemands en ont organisé des cérémonies, pour « expier » les crimes de leurs pères. Alors pourquoi pas nous ? Je pense que c’est le présent qui nous en empêche, ce que la France est devenue, pas le passé.

    11 décembre 2005 à 16 h 17 min
  • Joel Répondre

    Bien que ce ne soit pas la le theme principal de l’intervention de Guy Milliere, je profite de l’occasion pour exprimer mon RAS LE BOL de la « ritournelle de la Shoah »! Et je crois pouvoir le faire sans pouvoir etre taxe du moindre « antisemitisme », ayant affiche TRES clairement mon soutien a l’Etat d’Israel (AIPJ.NET, pour les anciens… etc etc) « Yen a marre »!!! Les nazis, c’est du PASSE ! Pourquoi enfin devons nous sans cesse regarder DERRIERE au lieu de penser a DEMAIN? Aujourd’hui, les ordures « palestiniennes » (Mais la Palestine existe-t-elle ?!) font bien pire que les nazis, quotidiennement! Aujourd’hui, ceux qui soutiennent ces crapules, en Francarabia occuppee comme ailleurs, font bien pire que les nazis! Les crapules comme mouloud aounit et ses sbires, qui organisent de complaisantes manifestations « contre le racisme » ou l’on peut hurler a tout-va « MORT AUX JUIFS », font bien pire que les nazis, en entretenat la flamme de l’antisemitisme en france! Alors mer_e !!! Des « manifestations de soutien aux juifs deportes », moi j’en ai ma claque! OUI, les nazis ont assassine massivement les Juifs, OUI il fallait les combattre, OUI ils ont ete vaincus, POINT! Aujourd’hui l’ennemi c’est l’islamiste! D’ailleurs les connexions entre islamistes et nazis sont bien connues, meme s’il est bien sur TRES incorrect, et donc interdit en francarabia, d’en parler! Pleurnicher sans arret sur des faits datant de 65 (!!!) ans, revient a detourner l’attention des crimes commis AUJOURD’HUI par les nazislamistes, activement soutenus par les petites frappes du mrap et autres officines criminelles, SUBVENTIONNEES PAR L’ETAT FRANCAIS! Et ce sont ces NOUVEAUX NAZIS LA qu’il convient de s’occupper et qu’il convient de mettre hors d’etat de nuire comme l’ont ete mis EN LEUR TEMPS les nazis hitleriens! J

    11 décembre 2005 à 15 h 30 min
  • occident Répondre

    Tiens donc quelle surprise !! l’article de la semaine de Guy Millière porte sur l’éternel antisémitisme franco-français. Cela ne sera après tout que la 47 562 ème fois cette année. Et toujours la même rengaine « il faut encore plus d’ethnomasochisme, plus de culpabilisation, je vois voir le gouvernement français se flageller et le peuple français cracher du fric, toujours plus de fric pour les indemnisations ». et caetera … Et après il s’étonne de voir les Français rester sans réagir face à l’impérialisme musulman et les vagues migratoires en Europe. Et toujours le couplet sur la France pétainiste. C’est sûr, en 40, Millière aurait été du côté des justes, et non du côté des plus forts. Soixante ans après les faits, c’est extraordinairement facile à dire, n’est-ce-pas ? Il me semble que même chez les historiens, le bilan de Pétain est encore sujet de discussion et s’éloigne fortement du cliché que l’on en fait. Et toujours la même malhonneté envers les Palestiniens. Que l’on dise que le génocide palestinien n’existe pas, ça ne me dérange pas, c’est la vérité (l’évolution démographique palestienne en témoigne) mais mettre entre guillemets la « souffrance palestinienne » et les « ghettos », il faut le faire, quand même. Je précise, qu’à mon humble avis, qu’Israël n’est pas seul responsable de l’existence de ces ghettos, les pays voisins (Egypte et Jordanie en tête) y contribuent aussi. Je me demande si Guy Millière est encore capable de jugements nuancés de ce genre. La lassitude est le premier sentiment que me vient à l’esprit lorsque je lis du Millière. J’ai l’impression de lire du BHL. Une question me taraude l’esprit : « Pour quelle raison défendre les Français, peuple à jamais coupable d’avoir participé au « plus grand crime contre l’humanité » ©®™, peuple ontologiquement antisémite, devant l’islamisation et l’africanisation du continent européen, ? Hein, pourquoi ?

    11 décembre 2005 à 14 h 40 min
  • Florent Répondre

    Tout à fait d’accord avecl’analyse du nationalisme palestinien foncièrement antisémite. Mais deux remarques: pourquoi encore culpabiliser la France plus de soixante après alors que celle-ci a parfaitement reconnu l’implication de Vichy ( et même un peu trop à mon goût, on oublie que tous les membres du gouvernement n’ont pas accepté la collaboration ), et surtout, porquoi Mr Millière, qui semble approuver pleinement l’analyse de Mr Olivier, et à juste titre, persiste-t-il à nier l’implication de l’islam qui est pourtant bien à la base de cette idéologie nocive? Deux questions auxquelles j’aimerai bien trouver des réponses.

    11 décembre 2005 à 13 h 19 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: