Da Vinci Code : beaucoup de bruit pour rien

Posté le mai 31, 2006, 12:00
7 mins

L’un des principes essentiels de la rédaction des « 4 Vérités » tient dans la libre expression de toutes les opinions de droite. Par conséquent, nul ne saurait s’offusquer que Pierre Lance ait dans les deux derniers numéros fortement critiqué l’Opus Dei. En revanche, ces deux articles, tout comme le roman « Da Vinci Code », qui en fournit l’occasion, appellent un certain nombre de remarques.

La première concerne le « Jésus de l’histoire », comme on disait naguère. Sur ce point, Pierre Lance prend sagement ses distances avec le romancier, en contestant qu’il soit possible de prouver un quelconque mariage du Christ. Il faut ajouter que cette thèse n’a rien de novateur. À ma connaissance, le seul (pseudo) enracinement documentaire de cette thèse se trouve dans le texte gnostique connu sous le titre d’Évangile de Philippe, où il est question d’un baiser entre le Christ et Marie-Madeleine. Mais, outre que ce texte est largement postérieur aux évangiles reçus dans la tradition chrétienne (et donc moins fiable historiquement), l’hypothèse d’une union conjugale entre Jésus et Marie-Madeleine est absurde de la part d’un auteur attaché aux thèses gnostiques et donc viscéralement hostile au corps et au mariage.

La thèse d’un secret conservé pendant 2 000 ans par l’Église catholique est plus invraisemblable encore : imagine-t-on les Apôtres aller gaiement à la mort pour défendre un canular ?

Passons sur le scénario du Prieuré de Sion, supposé fondé par les Templiers et dirigé en son temps par Léonard de Vinci. La réalité est bien connue : ce prétendu prieuré est une association régie par la loi de 1901 et ses « archives » ont été déposées à la Bibliothèque nationale après la dernière guerre !… Bref, l’ouvrage de Dan Brown n’est certainement pas un modèle de rigueur historique, et Pierre Lance me paraît sage de se tenir éloigné de ces loufoqueries.

En revanche, je ne crois pas, comme lui, que ce soit indifférent pour un catholique. Bien sûr, le message du Christ aurait pu être enseigné par un homme marié. Mais le fondement de la foi catholique, ce sont les évangiles. Si les évangiles sont écrits par des imposteurs, quelle est leur crédibilité ? Il n’est donc pas possible de s’en tenir à la neutralité : si on admet la possibilité des thèses de Dan Brown, on ne peut accorder le moindre crédit aux dogmes chrétiens. Au reste, ce n’est pas un mystère que Pierre Lance est dans ce cas…

Enfin, il est faux de dire que l’opposition au livre de Dan Brown soit le fait d’« intégristes » catholiques. Tout d’abord, parce qu’une large partie des catholiques adhérant au Renouveau charismatique, qui ne sont certes pas des intégristes, se sont opposés publiquement au « Da Vinci Code ».

Mais surtout parce que cela repose sur une perception fausse du positionnement de l’Opus Dei. Contrairement à ce que dit Pierre Lance, cette organisation n’est nullement « intégriste ». Elle est au contraire tout à fait à son aise dans le catholicisme post-conciliaire : beaucoup de thèmes de Vatican II (de l’apostolat des laïcs à la liberté religieuse) étaient défendus par Mgr Escriva de Balaguer bien avant le concile lui-même. Plutôt que de chercher d’obscurs liens financiers entre Opus Dei et Vatican, il est bien plus simple de constater des convergences idéologiques entre l’Opus Dei et les papes contemporains. Si l’on tient absolument à analyer l’Église catholique en termes politiques, il faut placer l’Opus Dei au centre droit. Considérer que l’Opus Dei est le bras armé de l’intégrisme catholique est donc simplement aussi absurde que de supposer que François Bayrou serait le fourrier du fascisme en France !

J’ajoute que la comparaison entre l’Opus Dei et l’islamisme ne me paraît guère pertinente. Je suis, en effet, de ceux qui pensent que l’Europe a le choix entre sa (re)christianisation ou son islamisation, mais absolument pas pour les raisons évoquées par Pierre Lance. Tout simplement, parce que je ne vois pas qu’une civilisation puisse survivre dans notre monde en mutation (pardon pour le poncif, mais c’est tout de même la réalité !) sans racines fortes. Or, les racines de l’Europe sont à chercher à Athènes et à Jérusalem. Même sans partager la foi chrétienne, je pense que l’on peut en convenir.

Bref, le « Da Vinci Code » et ses supporters, qu’ils le veuillent ou non, attaquent la foi chrétienne. Et sur la base d’arguments éculés, dont la légèreté a mille fois été démontrée. Rien d’étonnant que les catholiques les plus convaincus se soient opposé à ce qui aurait pu n’être qu’un bon roman de gare, sans sa prétention à révéler des « choses cachées depuis le commencement du monde »…

11 réponses à l'article : Da Vinci Code : beaucoup de bruit pour rien

  1. sas

    06/06/2006

    A dan 87….tu prends sas pour un parano ???? pour leur faire la guerre totale depuis 20 ans…je les renifle à cent lieues… bien vennu au club , dan…la chasse bordel…la chasse. sas

    Répondre
  2. dan87

    05/06/2006

    Un plaisir de lire un article qui ne cherche pas la polémique mais à faire avancer une analyse sur des bases saines. Merci. Cela redonnerait confiance dans les 4V dont on se demande trop souvent s’il vaut de se réabonner. Luc Sembour: Très bonne analyse des méthodes de Pierre Lance qui vit de la polémique ( type de sujet choisi et manière de le traiter). Il ne peut se passer du sentiment de pouvoir que lui donne sa haine affichée et arrogante, nourrie d’une jalousie qui le mène intellectuellement. Effectivement, sas, comme les francsmaçons…

    Répondre
  3. sas

    04/06/2006

    A sambourg…oui ,c’est ca la stratégie guerrière de la dialectique maçonnique. sas

    Répondre
  4. Luc SEMBOUR

    03/06/2006

    Excellent article de G.de THIEULLOY qui met les points sur les i-s. Je reprends une petite partie du commentaire détaillé (à consulter), laissé il y a 5 mn, sur le dernier aricle de P.LANCE: Il existe un NŒUD de la problématique « Pierre LANCE ». Ses vues sur la religion et principalement sur le catholicisme, sont fortement biaisées, factuellement fausses, démontrablement illogiques et ( à mon avis)lâchement blasphématoires puisque tenant soigneusement de côté les aspects tabous du redoutable islam dont les gardiens pourraient lui pourrir l’existence. Sans concertation, il y a eu un plébiscite général de tous ceux qui, comme moi, lui font l’aumône de leur temps libre, pour commenter ses articles, parfois délicieusement polémiques mais finalement intellectuellement (et encore plus spirituellement), très pauvres. Je maintiens que cette pauvreté vient exclusivement de la criante CARACTERISTIQUE du combat idéologique de M.LANCE: il ne s’intéresse en fait QU’A la religion (à laquelle de plus, justement, et pour notre plus grand malheur, il ne comprend RIEN). Presque chaque article signé de P.LANCE sur 4V procède du même plan, démarche ou modèle : partant de considérations de bon sens commun ou de notions et idées très partagées par la grosse majorité des lecteurs de 4V (75% du texte), il dérive brutalement sur des attaques religieuses sans rapport logique bien perceptible avec le début de l’article, (25% du texte). Il procède brusquement par inductions alors qu’il avait commencé par déductions, camouflant l’irrationnel complet final sous une apparence de débuts rationnels et scientifiques. Mais puisqu’il n’est pas un scientifique… [email protected]

    Répondre
  5. Roland de PHILy

    03/06/2006

    Je ne prends plus au sérieux Pierre Lance depuis qu’il donne du crédit aux inepties de DVC . Il a une hargne contre le christianisme qui lui obscurcit le cerveau . Je lui ai suggéré de lire « Un libéral nommé Jésus » . Il a refusé cette lecture . Je lui souhaite d’avoir son chemin de Damas . Bravo pour ces commentaires sur Pierre Lance .

    Répondre
  6. Ado

    01/06/2006

    Le prochain livre de Dan Brown nous dira toute la vérité sur Mohamed le Proféte et comment le l’Alcoran fut composé en réalité par Richard Coeur de Lion.

    Répondre
  7. grandpas

    31/05/2006

    Ce n’est même pas un roman mais mais un écrit vulgaire et sans suspens,pour le film y a tautou donc pas bon. Pour une fois les américains ont mal choisi.

    Répondre
  8. Florent

    31/05/2006

    A David martin, vous vous trompez, Dan Brown prétend bien dénoncer un complot puisque selon lui, l’église nous cache tout depuis 2000ans. C’est bien ce que j’appelle la théorie du complot. Ceci dit, il est vrai qu’il est assez malin pour camoufler cela sous un suspens à deux balles. Et d’accord pour Dumas qui d’ailleurs n’a pas octroyé innocemment le rôle du méchant à Richelieu. Ce sera mon dernier commentaire sur ce sujet.

    Répondre
  9. david martin

    31/05/2006

    Ce qui est amusant dans cette affaire, c’est que jamais Dan Brown n’a prétendu de faire de roman historique ni de dénoncer un complot. D’ailleurs le héros explique qu’il vaut mieux , pour les millions de croyants, ne pas remettre en cause le dogme officiel. A-t-on reproché à Alexandre Dumas de falsifier l’histoire de France avec La reine Margot ou Les 3 mousquetaires ? Dans ce dernier ouvrage, Richelieu devenait le salopard de service. DVC n’est qu’un roman (au suspens prenant) et un film (excellent et remportant un énorme succès mondial avec plus de 500 millions de dollars de recette en 14 jours) , pas un livre d’histoire.

    Répondre
  10. Florent

    31/05/2006

    Voial qui rattrappe largement l’article de Lance et recadre le débat. Me voila rassuré, la cathophobie n’est donc pas une valeur commune aux 4V. N’en déplaise à certains. Un catholique fondamentaliste car c’est fondamental. PS: Mr Thieulloy est catholique, ou chrétien ou autre? Je serais vraiment curieux de le savoir.

    Répondre
  11. grandpas

    31/05/2006

    Question à l’auteur,notre Pierre qui est au 4v,qui nous protége des idolâtres,as t il lu votre article? Mias je suis sûr que pour certains catholiques fondamontalistes,vous serez encore trop timide.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)