Dallas, Damas, Nagasaki et le sanglant secret du trente-troisième parallèle.

Posté le novembre 22, 2012, 1:22
9 mins

La gloire de Dieu est de cacher les choses, et la gloire des rois est de les révéler.

Proverbes, 25, 1.

 J’ai publié récemment cet article dans la presse internationale, à la fois en russe et en anglais. Il a connu un certain succès, et c’est pourquoi je me permets de le faire lire à mes lecteurs francophones, réputés si cartésiens. Je l’ai modifié à leur usage.

 Il est difficile de savoir pourquoi, mais il me semble que le trente-troisième parallèle, bien plus que le triangle isocèle ou celui des Bermudes, joue un rôle énorme dans la catastrophe contemporaine. Prenez un atlas pour voir. Car le trente-troisième parallèle est recouvert de sang, pour des raisons bien cachées. Dallas, Damas, Bagdad, Hiroshima sont toutes situées sur le trente-troisième parallèle.

 C’est fait ? Regardez cet atlas et voyez l’importance de ce parallèle dans le très maçonnique pays du général Pike et du billet vert ; regardez alors où se trouve la pauvre ville de Dallas, célèbre pour ses accidents de voiture (!) et son président assassiné par… le magicien d’Oz un 22/11 (les connotations sinistres et rituelles de l’assassinat ont été bien étudiées par les spécialistes) ; regardez un atlas et voyez cette fois en Afrique la pauvre bourgade de Tripoli (la trois fois ville) connue pour son printemps arabe et célébrée dans l’hymne des marines US ; regardez un atlas et voyez la pauvre ville de Bagdad, connue pour ses mille et un ennuis et pour ses armes de destruction massive ; regardez un atlas et voyez où se trouve la pauvre ville de Damas, déjà promise à une prompte destruction par notre prophète Isaïe, chapitre 17 ; regardez ensuite un atlas pour comprendre que l’Iran est bien mal situé, avec sa bonne ville d’Ispahan.

 Puis poursuivez votre périple géographique et maçonnique et vous traverserez le paisible Afghanistan, le Cachemire, connu pour ses guerres communautaires et manipulées, et bien sûr le Tibet, si cher aux initiés nazis, au président Mao et à la couronne britannique. Vous terminerez par les cités atomiques du Japon (33ème et 34ème parallèles pour être exact).

 Un commentateur étasunien de mes amis insiste aussi sur l’importance de Phoenix, Arizona, sur ledit parallèle, la ville illuminée (et renée de ses cendres) de Phoenix qu’il relie aussitôt au Liban, à Tyr et à nos bons phéniciens, à ce cher maître Hiram qui construisit le premier temple des maçons. Le voyage ne se termine pas ici puisque l’on trouve à un bout de ce parallèle Charleston, capitale maçonnique US, le port de la Navy (navi, le prophète, en hébreu, le nom d’ailleurs du peuple du film Avatar) de San Diego !

 Pas assez cartésien ? Le grand Isaïe avait prévu à quoi sert un Descartes !

 Et je ferai une œuvre merveilleuse envers ce peuple : la sagesse de ses sages périra, et l’intelligence de ses intelligents se cachera.

 Ceux qui ne me prennent pas au sérieux n’ont qu’à prendre « un billet d’un dollar, ce trésor national », et se le faire expliquer. Par Nicholas Cage par exemple ! Sur le billet d’un dollar on retrouve même la quatrième églogue de mon poète initié (novus ordo saeclorum), alors…

 J’oublie que sur ce trente-troisième et bien-aimé degré nous trouvons Roswell avec son extra-terrestre et surtout le phénomène UFO et son contrôle mental mondialisé, Los Alamos et ses essais nucléaires, et à l’autre bout de la planète et de la chaîne initiatique, la pauvre Nagasaki irradiée par le trente-troisième degré Truman créateur de la Chine communiste. On peut bien sûr rentrer dans les détails et trouver d’autres cohérences aventureuses (comme disait Caillois), mais cela vaudrait un livre. Dans l’hémisphère sud, on se contentera de l’Uruguay, de l’énigmatique Valparaiso, de quelques coins bien secrets dans les Andes, et surtout en Afrique de l’importante guerre des Boers, célèbre pour ses camps de concentration, et menée au nom de l’or, du diamant et de l’ésotérique nouvel ordre mondial, comme l’avait bien expliqué Chesterton dans ses Hérétiques.

 Le trente-troisième degré, suprême grade maçonnique, le trente-trois, addition du 11 et du 22, le trois fois onze aussi, (voyez un dictionnaire des Nombres), nombre d’un livre des chants du Dante, roi de l’Univers et de l’achèvement spirituel, est le nombre clé dans cette histoire du nouvel ordre mondial. On nous le fait savoir – Hollywood, la Phénicie, la Géorgie des « Guidestones »(*) – ou on nous le fait payer, de Dallas à Damas en passant, en cassant plutôt, par Nagasaki ou par Bagdad. 22, y’a les grands initiés ! Car il est aussi la somme, ce nombre, du 11 et du 22 dans les tarots, lames de la force et du mat. La force du toqué, telle me paraît bien être l’orientation (sic) de nos grands initiés d’aujourd’hui, qu’ils soient issus de la maçonnerie, du nouvel ordre mondial, ou des illuminés des médias ! Voyez un clip de Lady Gaga pour voir à quelle sauce on initie vos enfants !

 Philippe Muray a bien étudié les sources occultistes de la société festive dans le XIXème siècle à travers les siècles. Nous ne savons plus où donner de la tête, ou pour mieux dire de la règle et du compas, avec toutes les guerres qui se préparent ou même se déroulent sous nos yeux ; car enfin, depuis que le vénérable Bush père déclara son intention de produire de l’ordre mondial avec les frères anglais, les pétromonarchies et les partis socialistes européens (dont celui du pyramidal et très initié Mitterrand, auquel le film Da Vinci Code rendit hommage), les occidentaux sont allés de guerre en guerre, de prétexte en prétexte, d’exécution symbolique en commandement sardonique. Et le numéro d’artiste n’est pas prêt de s’arrêter. On sent le retour des illuminés si bien décrits par Dumas un siècle et demi avant.

 Qu’est-ce qu’un Illuminati ? Je vais vous le dire. C’est un rêveur qui applique sa politique de massacre en fonction d’un parallèle et d’un nombre qu’il juge important. C’est un Jules Verne (voyez son jeu de l’oie en Illinois) qui fait de la géopolitique. Un illuminé, c’est un tout-puissant qui détruit tout « avec nombre et avec mesure ».

 Je demande vingt ans pour détruire un vieux monde et reconstruire un monde nouveau, vingt ans, c’est-à-dire vingt secondes de l’éternité, et vous dites que c’est trop !

Joseph Balsamo

(*) Voyez le site de mon ami Jovanovic, nouvelordremondial.cc ou vigilantcitizen.com en anglais. 

7 réponses à l'article : Dallas, Damas, Nagasaki et le sanglant secret du trente-troisième parallèle.

  1. Maxhno

    26/11/2012

    Je pense que la phrase de Day Williams peut s’appliquer aux autres tueries autour du 33ème.

    « In addition, Charleston, at the thirty-third parallel, was perfect for such an event, according to the logic of former Sirhan Sirhan attorney, Day Williams, because, “If a life is taken close to the…33rd Parallel, this fits with the Masons’ demonic mythology in which they demonstrate their worldly power by spilling human blood at a predetermined locale.”

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      26/11/2012

      incredible or insane ?

      your choice ?

      beautifuls rewards !

      Répondre
  2. Jayjay.nc

    23/11/2012

    Aïe aïe aïe, ça craint! Quelle imagination! mais c’est beaucoup plus élaboré que le mystère du triangle des Bermudes, l’invasion des hommes verts, les Elohims infiltrés ou le complot des vaccins tueurs.
    Bonne journée à tous
    Jayay

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      23/11/2012

      le mystère du triangle des Bermudes est ( en partie ) résolu :

      comme vous le savez le champ magnétique terrestre s’inverse tous les 10.000 / 15.000 ans ( environ !… on ne peut pas être plus précis que je ne le suis ! ) et actuellement il existe des zones  » de type spontex  » ( si vous voyez l’image ) qui perturbent les magnétomètres , les fréquences etc … c’est le cas des Bermudes comme aussi celui de l’Atlantique sud entre le Brésil et le Sénégal

      Répondre
      • F

        24/11/2012

        Les statistiques de la Lloyds sont formelles. Rapportés à la circulation, il n’y a pas plus (ni moins) d’accidents dans le triangle des Bermudes qu’ailleurs…

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          24/11/2012

          après vérification , comme Saint Thomas , c’est on ne peu plus exacte … les  » 4 V²  » devraient éviter de publier ce genre de délires

          Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    22/11/2012

    si les  » 4 V²  » se mettent elles aussi à l’ésotérisme des parallèles et peut être bientôt à la numérologie mésopotamienne il faudra qu’elles changent de lectorat … ridicule !

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)