En 1940 le Parti Communiste négociait avec les nazis

Posté le décembre 20, 2006, 12:00
4 mins

Juin 1940 la négociation secrèteMarie-Georges Buffet a reconnu que le PCF, en 1940, avait demandé aux Allemands l’autorisation de faire reparaître l’Humanité, et que Duclos avait invoqué des arguments antisémites. Contexte de l’époque : en août 1939, avait été signé le pacte germano-soviétique. La presse communiste avait été interdite en France, et le parti lui-même dissout en septembre.

Un récent livre, « juin 1940 la négociation secrète », de Claude Pennetier et Jean-Pierre Besse (éditions de l’Atelier) révèle l’existence d’un carnet de notes saisi par la police française sur une militante communiste, Denise Ginollin, arrêtée le 20 juin 1940, et retrouvé sous scellés aux Archives de Paris. Y figure l’argumentaire pour la négociation entre Maurice Tréand, responsable PCF, et Otto Abetz, représentant de von Ribbentrop, ministre des Affaires étrangères allemand, visant la reparution de l’Humanité et la légalisation du PCF.

Quelques citations : « Vous avez laissé paraître journaux communistes dans d’autres pays : Danemark, Norvège, Belgique. Sommes venus normalement demander autorisation… Sommes communistes, avons appliqué ligne PC. Sous Daladier, Reynaud, juif Mandel. Juif Mandel nous a emprisonnés et [a] fusillé des ouvriers qui sabotaient Défense Nationale… Pas cédé face dictature juif Mandel et du défenseur des intérêts capitalistes anglais Reynaud… Notre défense du pacte (germano-soviétique) vous a avantagé. Pour l’URSS nous avons bien travaillé, par conséquent par ricochet pour vous. »

Ce texte antisémite avoue que le PCF sabota les usines d’armement, en 1939-1940. Cette démarche auprès des Allemands était souhaitée par Jacques Duclos, chef du parti en France, et Maurice Thorez, réfugié à Moscou, qui envoya à Duclos ce télégramme, daté du 22 juin 1940, cosigné par Georgi Dimitrov, secrétaire général de l’ITC (Internationale des travailleurs communistes » : « Utilisez moindre possibilité favorable pour faire sortir journaux syndicaux locaux, éventuellement l’Humanité […] ».

Le PCF fut antisémite, traître à la Patrie, valet du totalitarisme soviétique, et, en 1940, de l’occupant nazi. N’empêche : ce parti, qui n’eut que 3,37 % des suffrages à la présidentielle de 2002, n’a cessé d’être adulé des médias. L’Humanité est de toutes les revues de presse. Et le Front national, qui fit 16,86 % au premier tour de cette même présidentielle, n’a toujours pas ses 500 parrainages !

80 réponses à l'article : En 1940 le Parti Communiste négociait avec les nazis

  1. Marc

    15/01/2008

    Bonjour.  Je viens de perdre un ami, un de ces vrais héros de la dernière guerre,pas de la "résistance", un ancien des SAS Britaniques,qui après avoir traversé la manche à la rame,s’est engagé à l’âge de 16 ans en 1942, (il est vrai qu’avec ses 1m95,il n’a pas eu beaucoup de peine à tromper les Anglais)il a été de toutes les batailles avec les paras Britaniques,de tous les débarquements,bref,5 années de guerre,titulaire des plus hautes distinctions Anglaises et Américaines,croix de guerre,médaille militaire,etc…etc…Lui,comme des milliers d’autres de ses camarades,furent de vrais résistants,ils ont combattu les armes à la main,comme de vrais hommes,pas comme de nombreux soit-disant résistants,qui assassinaient inutilement quelques soldats Allemands,et qui aujourd’hui encore se vantent de ces gestes de lâches! Des résistants çà? Laissez moi rire !

        

    Répondre
  2. Ribet Claude

    12/05/2007

                                                 

                                                        Bonsoir,

      Je suis totalement d’accord pour dire que notre vieil état de droit Répubbicain est de très loin le meilleur système politique.

    si on se réfère a l’histoire je fais partie des personnes qui pensent que hitler,mussolini,staline sont des bêtes immondes.Je suis un retraité de la métallurgie où j’ai exercé ma profession d’ajusteur pendant quarante deux ans.J’ai moi aussi participé a la vie sociale du pays,en portant"ma petite pierre",j’ai été délégué du personnel pendant huit ans dans une pme de COURBEVOIE. avec l’appartenance CGT.Je suis socialiste et j’en suis fier.Mon Père était membre du parti Communiste c’était un honnête homme et je n’ai pas le souvenir qu’il ait été pro allamand  en 1939/1940.ila été mobilisé et s’est battu comme beaucoup d’autre.

    Moi qui ne suis pas communiste,je voudrais rappeler à ceux qui ont oublié leur histoire,que si staline qui était un despote a existé,il faut arrêter de faire l’amalgame et se rappeler de quelques noms parmi des dizaines de millers d’autre tels que:

     CHARLES MICHEL,JEAN PIERRE TIMBAULT,GUY MOQUET,GAGRIEL PERI,DANIELLE  CASANOVA qui ont versé leur sang à CHATEAUBRIANT ou dans les camps de la mort pour que nous puissions aujourd’hui parler et communiquer librement.Ces héros méritent notre respect et ils ont participé chèrement à l’honneur de notre pays.

    CLAUDE   RIBET

    Répondre
  3. Anonyme

    20/01/2007

    moi, je suis d accord avec TOTOR. Le communisme doit générer la dictature du prolétariat et il faut donc liquider tous les bourgeois par TOUS LES MOYENS POSSIBLES (la dictature du prolétariat est une dictature issue de la force; croyez vous que la bourgeoisie laissera le prolétariat prendre le pouvoir avec sa bénédiction? VOUS REVEZ!!!! Donc la violence EST JUSTIFIEE, même s’il faut s’allier avec le diable, ce qu’on fait les camarades en 1940…Le parti communiste reste l’avant garde révolutionnaire du prolétariat. N’oubliez pas que la bourgeoisie au pouvoir rédige les manuels scolaires à sa sauce!!!

    vive la 5ème internationale! à bas les exploiteurs! vive la lutte révolutionnaire du prolétariat et vive les camarades STALINE, MARX et MAO TSE TOUNG

    Répondre
  4. Anonyme

    19/01/2007

    moi, je suis d accord avec TOTOR. Le communisme doit générer la dictature du prolétariat et il faut donc liquider tous les bourgeois par TOUS LES MOYENS POSSIBLES (la dictature du prolétariat est une dictature issue de la force; croyez vous que la bourgeoisie laissera le prolétariat prendre le pouvoir avec sa bénédiction? VOUS REVEZ!!!! Donc la violence EST JUSTIFIEE, même s’il faut s’allier avec le diable, ce qu’on fait les camarades en 1940…Le parti communiste reste l’avant garde révolutionnaire du prolétariat. N’oubliez pas que la bourgeoisie au pouvoir rédige les manuels scolaires à sa sauce!!!

    vive la 5ème internationale! à bas les exploiteurs! vive la lutte révolutionnaire du prolétariat et vive les camarades STALINE, MARX et MAO TSE TOUNG

    Répondre
  5. Diaf

    10/01/2007

    L’archevêque de Varsovie (Plogne), Mgr  Stanislaw Wielgus a démissionné pour avoir collaboré avec la police politique communiste (et oui ça existait le police politique communiste) et pour avoir toujours nié sa collaboration.

    Le PCF aura t’-il aussi le courage de faire reconnaître  sa collaboration avec les nazis, le génocides des peuples qui ont cru dans le communisme et de s’autodissoudre par respect envers les peuples ?

    Répondre
  6. sas

    09/01/2007

    c’est bien tu suis…..tu as saisi que je m’adressais à toi……quand à l’autre….le rouge ,je ne peds plus de temps en discutions stérils……qu’ils s’intoxient entre eux ,lors des réunions syndicales….faites bien sure à nos frais , et dans "nos salles" et pendant les heures de travaille de préférence….

    sas

    Répondre
  7. R. Ed.

    08/01/2007

    C’est    " R. Ed. " ce sont mes initilales, rien  à voir avec jaurès, qui lui est  RED, rouge (comme le sang versé en abondance par ses corréligionaires) 750 millions de litres pour être à peu près exact.

    Et ce n’est pas fini !!!

    Répondre
  8. sas

    07/01/2007

    A r ed……brouillon et anti maconnique ?????

    RED? RED ? RED…….tu finiras par te rallier à mon panache blanc ce n’est qu’une question de temps et de  lucidité…..sachant que la vérité est infalsifiable au yeux de l’érudit……..

    que le chemin est droit ……mais que la pente est red,red,red….

    fait un effort et envisage les passerelles naturelles que t’offre sas…

    peu importe les chemins, du moment que l’on est à l’heure et au bon endroit.

    sas

    Répondre
  9. Raptor

    07/01/2007

    Un rebelle? Qui brandit pour la 57432e fois la menace d’un Lepen fasciste et qui vante les mérites des communistes.
    Dis-toi bien petit que si jamais Papon a réellement "persécuté" des cocos, ce fut à son actif. Et j’estime préférable de se corrompre avec un patriote comme Lepen qu’avec des collabos comme Chirac, Royal, Buffet ou Laguiller.
    Enfin, à quoi bon, avec tous ces petits morveux gauchistes sevré à Libé, Marianne, Guy Bedos et Renaud, c’est encore et toujours le même refrain.

    Quant à l’article concerné, ben il ne m’apprend pas grand chose…et ça me rassure.

    Répondre
  10. Rebelle rouge et noir

    03/01/2007

    Affiche antifasciste:

    On est pas obligé de se corrompre avec des facho, mai toi tu plonge.

    n’oublie pas que la police Française persécutait les rouge comme vous dite, Papon en ai un bon produit.

    Répondre
  11. R. Ed.

    03/01/2007

    A tous présents et à venir, salut !

    L’année commence bien, le maquereau a disparu des commentaires et c’est tant mieux, je n’ai pas l’impression qu’il sera beaucoup regretté. (heureusement, il y avait la roulette "scroll" de ma souris)

    Il reste encore deux phénomènes pour nous amuser un peu.

    L’Altesse avec ses commentaires souvent "brouillons" et  anti franc-maçoniques, pas toujours compréhensibles mais on fait "avec".

    Reste le dinosaure socialiste, syndicaliste (il représente quand-même 2 % des travailleurs, ne l’oublions pas, 2 %, c’est énorme – à ses yeux – bien sûr), qui s’empêtre dans ses chiffres qui ne veulent plus rien dire.  (J’ai ouï dire qu’il mettait la moitié de son logement et le tiers de son salaire à disposition d’un couple de "sans papiers"africains, c’est tout à son honneur, mais pas au respect de la loi)

    Cette année verra sans doute le choix entre Le Pen et Royale et ce sera le même cinéma qu’à la précédente élection présidentielle, mais à l’envers, ce sera la droite "plurielle" qui appelera à voter pour la gauche au second tour.

    Comme quoi, politiciens de droite ou de gauche, c’est les mêmes.

     

    Répondre
  12. EIFF

    03/01/2007

     Le socialisme est non seulement une idéologie de mort mais un révisionisme permanent, les 200 millions de morts du socialo-communisme sont systèmatiquement occultés et balayés d’un revers de main par les propagandistes de la pensée unique, 200 millions de morts qui sont certainement un détail pour tous les euro-mondialistes fanatiques qui nous vendent à longueur de journée leur europe social-socialiste masochiste, leur monde unipolaire socialiste, leur grand rêve socialiste d’éradication des peuples et des identités, le socialisme a fait ses preuves et c’est la même recette qu’on nous resserre avec les mêmes techniques de désinformation et d’intoxication qu’à la grande époque du bolchevisme, vous avez aimé 1940, vous avez aimé le Liban des années 80, vous avez aimé la guerre de Bosnie et de l’ex-Yougoslavie, vous aimerez forcément l’Europe et la France de demain que nous préparent les commissaires de Bruxelles et les gauchistes sectaires et menteurs, instigateurs de la décadence et de la corruption.

    Répondre
  13. sas

    02/01/2007

    Je crains qu’en FRANCE la vérité n"interesse personne…….dans un pays de mythes et légendes les plus invraisemblables ont la vie dure…….et d’ailleurs qu’elle importance ???? en ripoublique  et démocrassouille ????? des valeurs cultivées inversées…..des elections bidonnés…..le règne des tordus et droits communs………la paraole et l"intelligence confisquées

    La dictature des clans maçonniques n’a cure de nos crispations moralistes et ethiques……c’est leur république et leurs institutions…….nous ne somme que le bétail  et peu importe qu’il soit bigarré…

    sas

    Répondre
  14. Jaures

    02/01/2007

    A Eiff: Pourquoi vous arréter à la Révolution Française et à la France ? Que dire des quelques 450 millions de victimes de la colonisation ? Des centaines de milliers de morts des guerres de religions et de l’Inquisition ? Et à une époque où n’existaient ni les bombes ni les fusils. Où il fallait masscrer à la hache!
    Que voulez-vous prouver ? Que toutes les idéologies politiques ou religieuses, quand elles prétendent détenir la vérité absolue, sont potentiellement génocidaires ? Alors nous sommes d’accord.

    Répondre
  15. Gérard Pierre

    01/01/2007
    A Dagmar :
     
       Tout d’abord, bonne année 2007.
     
       Dans le § 3 de votre intervention du 31 décembre 2006, vous rappelez l’épisode de la francisque que reçut François Mitterrand des mains du maréchal Pétain, en récompense des ses éminents services à l’époque.
     
       Je suis toujours rétrospectivement SIDERE par la soit disant découverte de cet épisode qui n’aurait été connu de la presse que dans les années quatre vingt dix. En effet, ou bien la presse ne fait pas son travail d’investigation, CE DONT JE DOUTE, ou bien elle s’autocensure par complaisance et intérêt, CE DONT JE SUIS PLUS CONVAINCU.
     
       Pourquoi ? … parce que j’en détiens une preuve irréfutable. Cette preuve est constituée par un livre intitulé « JOURNAUX ET HOMMES POLITIQUES » dont l’imprimatur remonte à … 1961. Ce n’est ni plus ni moins que le who’s who alphabétique de tous les hommes politiques, industriels, journalistes et autres personnages influents de France connus et répertoriés à l’époque, actualisé chaque année. François Mitterrand y figure en bonne place avec une biographie sans complaisance, le n° de sa francisque, la date de son octroi, ainsi que les noms et pedigrees de ses deux parrains. L’article fait également référence à la publication d’un auteur qui intitula ATTENTION, CET HOMME EST DANGEREUX une courte biographie du sulfureux François, …… comme quoi ! Or le livre JOURNAUX ET HOMMES POLITIQUES était distribué à toutes les rédactions afin de cadrer les articles des plumitifs. Ignorait donc la chose que celui qui avait résolu une fois pour toutes de n’avoir pas lue !…… ce qui n’est pas très pertinent pour des « investigateurs ».
     
       En ce qui concerne son passé de résistant, que l’on me permette également d’en parler prudemment. Cette qualité ne lui fut curieusement « reconnue » que très tardivement, sous l’un de ses septennats, grâce au témoignage lui-même tardif d’un homme qui fut tout aussi tardivement et discrètement promu maréchal de France. L’histoire de son « évasion » a connu plusieurs versions avant de devenir, elle aussi, tardivement définitive.
     
       L’admiration qu’il nourrissait à l’égard de Talleyrand ( il recommandait d’ailleurs de «  prononcer Mit’rand, comme Tal’rand ») m’amène à établir un parallèle entre sa visite à De Gaulle en Afrique du Nord, soit disant pour lui offrir ses services ( toujours tardifs ) et la nomination de Talleyrand à Londres par une convention qu’il avait manipulée à dessein lorsqu’il sentit lui aussi le vent tourner. D’ailleurs qui peut évoquer les hauts faits du résistant qu’il fut ? …… et comment un « évadé » donc recherché, a-t-il pu, sans être inquiété, devenir haut fonctionnaire de Vichy, …… chargé de la question, ……. des prisonniers de guerre ? …… étonnant, non ?
     
       D’ailleurs, ses compagnons de captivité, hormis bien sûr l’ami Roger-Patrice Pelat, ne furent jamais interrogés par les journalistes. Il eut été intéressant de recueillir leurs versions des conditions dans lesquelles François Mitterrand, leur mémorable codétenu et conférencier, …… s’en fut un jour de leur stalag. Il me fut personnellement donné de recueillir sans les avoir sollicitées, de deux sources différentes et à deux moments différents, deux versions trés concordantes et, …… moins glorieuses que des récits d’évasion.
     
       …… et c’est cet homme là qui ramena les communistes au gouvernement, … en 1981 ………  
     
    Répondre
  16. EIFF

    01/01/2007

     Pourquoi les révisionistes socialistes s’acharnent-ils sans cesse à isoler le national-socialisme de la "grande" histoire du socialisme ?

    Pourquoi les militants socialistes ne manquent jamais une occasion d’instrumentaliser la shoah et l’antisémitisme en oubliant d’évoquer ou de commémorer, par exemple, le sort des millions de polonais catholiques annéantis par les socialo-nazis-communistes, ou les tentatives d’extermination de la chrétienté russe pendant la révolution bolchévique, ou encore le génocide des catholiques français, vendéens, bretons pendant la révolution des sans-culottes athées assoiffés de sang ?

    Pourquoi toujours la proclamation de grands principes, alors que la démocratie, selon la conception des nostaligues de la dictature du prolétariat, est toujours à géométrie variable lorsqu’il s’agit de promouvoir la propagande socialiste ?

     N’oubliez jamais l’oeuvre socialiste : 200 millions de morts, 200 millions, morts pour assouvir les lubies et les fantasmes des penseurs, des philosophes, des leaders, des manipulateurs marxistes.

    Le socialisme sera toujours un homicide contre l’esprit et contre la vie.

    Répondre
  17. Jaures

    01/01/2007

    Cher Dagmar, je vous suis sur un point, les choses, et notamment entre 1935 et 1945, furent très compliquées. Le pacte germano-soviétique ? Une monstruosité. Comme les accords de Munich, comme la trahisons des pays alliés (Tchécoslovaquie, Pologne), comme le mouvement America First, emmené par Henry Ford qui ne voulait livrer les anglais que s’ils étaient capables de payer. Comme Franco qui utilisa l’aviation Hitlerienne pour massacrer son peuple et qui mourut, lui, tranquillement de vieillesse. Comme Mussolini, acclamé par son peuple puis exécuté à la va-vite. Comme De Gaulle qui refusa d’envoyer des armes au maquis du Vercors parcequ’il était tenu par des communistes qui furent massacrés avec plus de 1500 civils. M’arrèterai-je ici ? Qui fut clair en ces temps obscurs ? L’auriez-vous été, vous. Pour moi, je ne puis l’assurer.
    Quant à J.M.Le Pen j’ai donné plusieurs fois ici les preuves de son anti-sémitisme et il me semble inutile de les resservir à nouveau. Juste une question: à quand une visite officiel de J.M.L.P en Israël ?

    Répondre
  18. Danic

    31/12/2006

    Cela montre bien mon chère totor que se genre de partie est un mansonge au yeu des citoyen est un outrage enver la nation française; et le temp du communisme et déja révolut depuis lontemps

    Répondre
  19. EIFF

    31/12/2006

     Hitler, Saddam, Fidel Castro, Staline, Khadafi, Mao, Pol Pot, Lénine, Trotsky, TOUS des socialistes au service du socialisme, du socialisme d’Etat, du socialisme racialiste, du socialiste magique maçonnique, de l’international socialiste, du socialo-communisme, du socialisme panarabe, du big business socialiste, du socialisme chinois, du socialisme euro-mondialiste, des dictatures socialistes, de la révolution universelle socialiste, de la grande république génocidaire socialiste, TOUS des socialistes pour mettre en oeuvre le grand plan socialiste de destruction, d’annéantissement et d’aliénation de l’humanité. L’oeuvre socialiste c’est la mort et le triomphe du Mal.

    Répondre
  20. grandpas

    31/12/2006

    Jaures

    "Je ne suis pas raciste,je peux donc raconter toutes les conneries qui me passent par la tête"

    Pauvre de vous,vous êtes plus atteint que je ne le croyais!

    Ubu doit être le nom de votre pére et Utopia votre mére.

    Mais pour une fois,dans une de vos phrases vous avez raison,vous ne pensez pas,cela fait quoi de voir travestir ses ecrits.

    C’est incroyable à quelle vitesse vous jeter vos amis mais vous oubliez Marcel Déat enfin je suis sûr que vous trouverez bien une échappatoire.

    Grandpas

    Répondre
  21. dagmar

    31/12/2006

    à jaures:

    monsieur, vous êtes mal informé ou vous faites de manipulation médiatique oubliant que les lecteurs de 4V y sont immunisés

    1 JMLP n’est pas ni rasiste ni antisemite. Ceci est aujourd’hui reconnu même pas les organisation sionists. De revenir sur l’affaire "détail" est tellement retrograde que vous vous ridiculisez. Cette "montagne" a été mille fois expliquée et reexpliquée. Vous ne lisez pas suffisament.

    2. Connaissez vous et votre copain Tortor l’existance de pacte "gérmano-soviétique"??? Encore un trou dans votre éducation

    3. Savez vous que François Mitterand était décoré de la partie fasciste française, francisque. A sa décharge il faut dire qu’il s’est engagé dans la résistance en tant que le membre de la francisque, car la partie fasciste française était elle aussi dans la résistance…la vie est comlexe, n’est ce pas chers cocos, vous qui voudriez toujours que dans la vie il y a des "gentilles" de préférence les communistes et les "méchantes" à savoir tous ceux qui ne sont pas d’accord avec les gentilles. Selons vous tous ceux qui ne sont pas d’accord avec vous méritent d’étre executés comme des énémis internes. Et c’est là où vou êtes dangereux. Combien de morts avez vous sur la concsience rien qu’en France après la guerre lors de l’épuration politique??? Combien de personnes les cocos on exécuté sans jugement aucun. Et les camps de concentration après la querre sur le sol français. Les communistes français se servaient des instalation hitlériens pour assasiner ….les français.

     

    Ah il vous faut beaucoup de temps pour lire cher jaures, vous donnez l’impression d’être illettré.

    Répondre
  22. Jaures

    31/12/2006

    A Calmos: Vous vous trompez. "Le voyage.." fut longtemps pour moi un livre de chevet de même que le sublime "Mort à Crédit" et je tiens, comme vous, Céline pour un immense écrivain. Qu’il se soit fourvoyé par dépit dans l’anti sémitisme le plus abject n’enlève rien à la qualité de son oeuvre mais fait de lui définitivement un être exécrable. De même Eluard, sourd aux plaintes des écrivains démocrates emprisonnés en europe de l’Est (Kundera a écrit la dessus des pages superbes) ou Aragon, compagnon des staliniens ne furent pas pour autant des poètes mineurs. On aimerai que les auteurs que l’on admire soient parfait: ce ne sont que des humains prisonniers de leur contexte.

    Répondre
  23. Jaures

    30/12/2006

    Cher EIFF: Au lieu de délirer sur les rapports "socialisme et nazisme" (pour votre culture personnelle, Laval n’était plus socialiste depuis 20 ans en 1940 et siégeait avec la droite parlementaire), demandez vous qui finança le parti d’Hitler. Vous y trouverez les grands patrons de l’acier comme Krupp ou des industriels et financiers comme F.Thyssen dont un des relais américains se nommait.. Prescott Bush (et oui: papy!).
    Demandez-vous qui cria "plutôt Hitler que le Front Populaire".
    Demandez-vous enfin pourquoi Hitler lia toujours juifs et bolchévisme.
    Je ne suis pas de ceux qui pensent (les Troskystes) que le fascisme fut le prolongement du capitalisme, mais de nombreux patrons, les principaux, se sont toujours convaincus que pendant la shoah les affaires continuaient.
    A grandpas: Le peuple juif, comme les autres, contient des extrèmistes que je combats. N’étant en rien raciste, je peux, sans état d’âme stygmatiser les égarements de tels ou tels sans m’arréter à leur origine ou leur couleur de peau. C’est un privilège moral dont m’ honore.

    Répondre
  24. take five

    30/12/2006

    à Monsieur Chello

    Cher Monsieur
    vous écrivant, je reprends le risque de la censure.
    les 2 messages que j’avais envoyés aux 4V étaient circonstanciés, détaillés et abordaient des sujets qui font tache dans l’univers du politiquement correct régnant sur nos médias.
    Ce poulet d’humeur que le censeur a passé lui était personnellement destiné, comme signifié, il ne l’a donc publié que pour me gêner et provoquer des réactions d’incompréhension. Vous venez de démontrer l’effet recherché.
    Je ne participerai plus à ces forums trop caricaturaux, qui en fin de compte, font passer les représentants de la droite libérale de par le choix et les critères de filtrage, pour des demeurés et des nostalgiques des colonies et de la waffen-ss, ce qui est intolérable et entièrement faux.
    Le choix des sujets traités prête aussi à caution, mais ceci est un autre débat.
    Pour qui roule le webmaster et à qui profite tout cela?
    THAT IS THE QUESTION…
    je vous souhaite le bonjour et de bonnes fêtes

    Répondre
  25. Calmos

    30/12/2006

    à Jaurés

    Il en est pour ne résumer l’oeuvre de L.F.Céline à deux pamplets anti-sémites……..qu’effectivement Il a écrit…..

    Oui….Mais……il a écrit le  "Voyage  "……

    Son  "Voyage au bout de la nuit" est l’oeuvre du siècle dernier……ne vous en déplaise …..Vous n’avez  rien lu de cet écrivain…prisonnier de LA pensée unique que vous etes……

    Votre critique est  le reflet de la "gauche bien-pensante"qui laisse à entendre que Céline est un "monstre "……qu’il ne faut pas lire.et que donc …..vous n’avez pas lu…

    Alors qu’Il  y défendait un humanisme dont pourrait bien s’inspirer  cette pseudo-gauche va t’en guerre……et lui donnerait quelques valeurs morales….

    Répondre
  26. pacnymuHe

    29/12/2006

    RIVAROL un grand hebdomadaire courageux qui mérite d’être lu et archivé…

    bravo à xyzzy qui a débusqué nonob sous totor    

    Répondre
  27. grandpas

    29/12/2006

    Jaures

    Comme d’ habitude vous ne répondez ou exprilez que sur le sujet qui vous prmet de faire votre exercice favori,la pirouette terminant en grand écart dans le patinage artistique vous vous feriez  nom

    Vous dfendez le peuple hébeux quand cela vous arange ou vous evitez de vous remetre en question.Mais dés qu’il est en opposition sur vos pensées moyen oientales,là il dvient un peple raciste car sioniste et dans ce cas de figure vous pouvez serrer la main de J C Lhitte ou Thialet.

    Lisez Rivarol cet hebdomdaire vous plaira!

    Répondre
  28. duroudier

    29/12/2006

    Pour apporter une information générale à tous sur le lien entre les totalitarismes communiste et nazisme, il suffit de lire et de relire le livre de Jean -Francois REVEL "la grande parade" édition plon 2000. Ce livre est édifiant par son analyse et sa rigueur. Faites en la publicité pour ouvrir les yeux des naifs. Egalement, je citerai un livre qui vient de paraître et écrit sous la direction de Stéphane Courtois, "Les logiques totalitaires en Europe". Il semble que l’origine des totalitatismes du XXèmes siècles remonte aux  "jacobins de 1793". Je rappellerai  que les socialo-communistes sont les jacobins d’aujourd’hui. Vous comprendrez que la France aura du mal à faire le bilan de son passé communiste. Et pourtant,  cela lui permettrai d’avancer. Bonne année …électorale

    Répondre
  29. EIFF

    29/12/2006

     A Jaurès.

    C’est vrai que depuis Staline et l’assassin Lénine, les socialistes ont pris l’habitude de truquer et de falsifier l’histoire, comme le fameux massacre de Kathyn attribué aux allemands mais en réalité oeuvre des assassins communistes. Combien de Kathyn devrait-on recenser pour rafraichir la mémoire de la "glorieuse" épopée du communisme….famine, goulag, déportation de masse ( y compris de vos chers tchetchènes ), éxecution de masse, dénonciation, torture, atrocités à la mode sovièt….etc….défoulez-vous sur Maurras ou sur qui vous voudrez, le bilan du communisme et du socialisme est sans appel : 200 millions d’hommes et de femmes massacrés, annénantis, et ce ne sont pas Laval et Doriot, hommes de gauche, issus du socialisme, et inspirateurs des lois anti-juives de Vichy qui pourront me contredire, ni la socialiste Ségolène Royal, admiratrice du va-t-en guerre Tony Blair.

    Répondre
  30. Jaures

    28/12/2006

    A grandpas: Bien entendu qu’il y a des juifs d’extrème droite! Il y a également des juifs communistes, socialistes, troskystes ou dentistes. Que vouliez vous démontrer ? Que les juifs sont des gens comme vous et moi ? Ce n’était peut-être pas inutiles pour des intervenants comme EIFF, fan de Maurras ou Céline dont quelques lignes seulement de "Bagatelles pour un massacre" feraient frémir le pire révisionniste.

    Répondre
  31. Anonyme

    27/12/2006

    coment un parti  pc ; a choisi  georges marchait le meilleur ouvrier de messerschmit le francais

    volontaire; qui a toucher la prime d engager volontaire ;

    Répondre
  32. Anonyme

    26/12/2006

    Take Five

    Reconnaissez que votre message n’apporte pas d’informations mais seulement des jugements.

    Si le message censuré était aussi de cette pâte, c’est un gain de temps. 

    Répondre
  33. TAKE FIVE

    26/12/2006

    monsieur le  Censeur
    c’est la seconde fois qu’on me squizze une intervention sur ce site.
    Force est de reconnaître que vous n’êtes que des cuistres, mettant en scène un pannel caricatural de la droite libérale actuelle .
    Il est des réalités qui, du moins dans le monde que vous représentez, ne peuvent pas encore être débattues publiquement.
    Sachez quand même que leur éxégèse, sans connotation raciste, religieuse ou autre est déjà commencée dans certains cercles d’historiens en recherche de vérité sur les manipulations de ce XXe siècle.
    Vous laissez vos participants s’exciter sur des conneries avèrées du type "ILLUMINATI", Franc-Maçonnerie universelle etc, j’en passe et des meilleures ( pourquoi pas l’opus dei et les adorateurs du nombril ?) mais passez à côté d’un vrai débat qui ne tardera plus trop , jespère.
    Malheureusement le politiquement correct règne aussi sur vos colonnes et le premier qui ose dire la vérité…( refrain connu)
    continuez donc à bien servir votre maître, espérant qu’il vous récompensera à votre juste mérite
    je vous souhaite le bonjour
    Take five
    bien entendu ceci reste entre nous , il serait dommage de troubler vos vaillants intervenants.

    Répondre
  34. Jean-Claude THIALET

    26/12/2006

    A GERARD PIERRE. Merci pour le "Monsieur" qui ne s’impose pas entre nous malgré mes 76 ans. Merci pour vos appréciations qui m’encouragent à persévérer. Merci enfin pour vos précisions. Les communistes (comme les Révolutionnaires français) savent effectivement très bien "lquider"  (certes pas toujours au sens physique du mot) les "déviants" (pas au sens sexuel du mot, et encore !) Et , comme vous le suggérez, le mot commun entre le communisme et l’Islam est  "soumission". Pour être un "bon" communiste comme pour être un "bon" musulman, il faut être SOUMIS. Au livre rouge, pour l’un, au livre vert, pour l’ autre ! Et aux apparatchiks, comme comme aux ayatollahs ! De même, dans certauins syndicats, il faut accepter de voter à mains levées les ukases décidés dans certaines officines par des dirigeants qui se moquent du sort des travailleurs/travailleuses, comme d’ailleurs de l’avenir des entreprises qui les emploient …

    Avec, pour toutes et tous, comme pour celles et ceux qui vous sont chers, comme pour l’équipe des "4-Vérités)  mes voeux les plus cordiaux pour une année 27 pleine de joies, de réussites, de satisfactions et de bonheurs (au pluriel, c’est plus facile !) dans tous les domaines. Que vive la France et que soient balayés tous les bleus, roses, verts, rouges et leurs complices qui ont amené le "France-Titanic" au bord du naufrage comme naguère la CGT avait "coulé" le "France" Jean-Claude THIALET

    Répondre
  35. Anonyme

    25/12/2006

    Gérard Pierre :

    Question : Comment cet ersatz d’humanisme peut il encore se produire avec tant d’arrogance sur les plateaux de télévision ? …… quelle culture dominante anime donc les décideurs de nos médias, nos leaders syndicaux, nos formateurs ( c-à-d. ceux qui nous formatent ) ? …… Bon sang ! ……… mais c’est bien sûr ! …… on ne peut pas être à la fois intellectuel … et de droite ! … postulat du nigaud basique.
    Réponse : à cause de la paresse mentale et la trouille des autres et de leur jugement péremptoire.
    Répondre
  36. Anonyme

    25/12/2006

    Je disais donc

    Jaures n’ en est pas à un grand écart prés.

    Rien d’ étonnnant à cette attitude puisque la nouvelle "Madonne" du PS partage l’ avis d’ un député du Hezbollah sur la politique israélienne au Proche Orient,donc acte!

    Je vous rappelle cher Jaures que vos amis communistes sous l’ ordre du "petit pére des peuples" ont arrété leurs divisions devant Varsovie pour permettre aux Nazis de faire le boulot à leur place dans le ghetto,le massacre d’ officiers polonais à Katyn,l’ assassinat de millions d’ opposants aprés la capitulation en 1945(Cosaques du Don et du Kouban combattant avec les allemands pour leur liberté).

    Pour votre information,il y a des juifs au FN et autant dans la droite actuelle,il me semble même que vos verts amis hurlaient des insultes anti sémites à l’ encontre d’ un certain ministre de l’ intérieur.

    Pour notre "Polyphème" national,il nous sauvera de rien car il se sent trés bein dans l’ opposition et puis il sera toujours reconnaissant au PS de l’ avoir permis de lui donner une audience nationale car avant 1981,il pointait à 3 ou 4% de l’ éléctorat français ,Mittérand lui offrit une voie "Royale" simplement pour embarrasser la droite dite classique.Je suis sûr qu’ il appellera ses militants à s’ abstenir en cas de duel "Blanche dents" et " Grincheux".

    Pour les crimes commis par le communisme,il n’ y a rien à ajouter tout a été dit,si à quand la repentance!C’est Noël ce jour,donc le rêve est permis.

    Grandpas

    Répondre
  37. Anonyme

    25/12/2006

    FORMIDABLE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Jaures se drapant de l’ étendart de l’ anti-sémitisme mais àune seule condition que les méchants soient de la droite nationale,car lorsqu’il s’ agit des islamistes là tout est différent car dans ce cas les agresseurs sont les israëliens de méchants sionistes envahisseurs des terres des gentils palestiniens.

    Jaures n’ en st aps à un grand

    Répondre
  38. xyzzy

    25/12/2006

    un sujet qui fâche … les communistes, à commencer par le camarade "TOTOR" (pourquoi pas "Popov" ?)

    Mais C’EST "Popov’!  Ajoutez un trait vertical au T, cela vous donne un pi majuscule qui est la lettre russe pour "p". Fermez la base du R, cela vous donne un B, qui est la lettre "v" en russe. TOTOR = POPOV.

    Répondre
  39. Anonyme

    25/12/2006

    Jean-Claude THIALET: "Mais n’essayez pas, n’essayez plus, de vouloir asservir les autres"

    Peine perdue. Ils essaieront toujours, car c’est leur raison d’être. Une fois les autres asservis ils s’imagine pouvoir clamer NOUS AVIONS RAISON! Chez eux la démonstration de la vérité passe, non pas par la science, l’analyse ou l’étude des faits, mais par l’asservissement (ou la liquidation, c’est plus simple) de ceux qui ne sont pas d’accord.

    Répondre
  40. RawHead Rex

    24/12/2006

    Finalement, St-Tex a raison, il faudrait que tous les communistes soient raflés et expédiés en Corée du nord puisque le communisme est un éden pour eux. Billet d’avion gratuit, ok, mais sans retour. Les nord-Coréens ont besoin du savoir-faire Français et apprécieraient cette aide généreuse. Prenons leurs désirs à la lettre. Ce sera toujours mieux que ce qu’ils nous feraient à l’inverse s’ils étaient au pouvoir;  Cette fiote de Besancenot mettrait une balle dans la tête à tous les contestataires tout comme l’a fait lenine, Staline, Pol Pot, Castro.

    Ah, les Français sont vriament des lopettes. Ils veulent le communisme pour avoir tout gratos sans se fatiguer, mais sans les inconvénients du dit communisme.  Que de lâcheté et de veulerie : c’est à gerber.

    Répondre
  41. EIFF

    23/12/2006

     Maurras, Céline, Marc-Edouard Nabe, Dieudonné, Alain Soral ont-ils mis en oeuvre un quelconque plan d’extermination des juifs : réponse : non. Ce sont bien Hitler, les communistes et les agents des loges occultes qui ont imaginé et mis à exécution un vaste projet d’éradication du genre humain et de la vie en reprenant à leur compte, et en perfectionnant dans l’horreur, et sous la conduite des maitres extra-maçons issus des Illuminatis de Bavière, les méthodes et les utopies sanguinaires des révolutionnaires français.

    Répondre
  42. Jean-Claude THIALET

    23/12/2006

    23/12/06 4-V

    Camarade JAURES (façon de parler) entre ma "naïveté" (selon vous) qui s’abreuve à diverses sources et votre sectarisme nourri au lait du marxisme et de la pensée unique, chacun de nos lecteurs (s’il y en a !) est libre de choisir. Mais il faudrait quand même que, de temps en temps, vous vous décidiez, comme vient de le faire (un peu, mais pas passionnément !) la camarade Marie-George BUFFET) à revoir certaines de vos idées reçues.

    Celle, par exemple, d’un Jean-Marie LEN PEN dont a voulu absolument faire un "raciste", un "anti-sémite", un "nazi", un "révisionniste" pour faire le vide autour de lui par crainte de le voir un jour prendre le pouvoir pour permettre un jour au "peuple" ("nôtre peuple" ainsi qu’on le dit chez les hiérarques communistes, comme s’il leur appartenait !) de demander des comptes aux incapables, doublés d’exploiteurs que sont devenus le "P.S;" (avec lequel le "P.C."F" a collaboré, collabore même encore comme on vient de le voir avec le camarade GAYSSOT – père de la "loi scélérate" éponyme – qui collabrore avec le "gouverneur raciste" de Septimanie) et l’U.M.P. Ces deux partis gouvernementaux, avec l’aide de leurs complices habituels (le P.C."F", donc, mais aussi les Verts et l’UDF) se sont arrogés le monopole de la gouvernance au nom d’un bi-partisme qui n’est absolument pas inscrit dans la Constitution. Une Constitution violée régulièrement (1).

    En ce qui concerne vos "néo-pétainistes", je serais curieux de savoir où ils nichent.

    Vous évoquez insidieusement l’ansisémitisme de Jean-Marie LE PEN, et il ne vous suffit pas, pour le "dédouanner", que de plus en plus de Juifs le suivent. Mais, si les ECRITS antisémites d’un ALLENDE (un ouvrage a même été oublié à ce sujet), et de bien d’autres communistes, ou néo-communistes,  abondent. je vous défie de me citer  un seul écrit antisémite émanant de LE PEN. Et, puisque vous parlez d’ALLENDE; sachez que, non seulement il n’a pas été acculé au suicide par Augusto PINOCHET (celui-ci avait mis à sa disposition une voiture qui devait le conduire dans je ne me souviens plus quelle ambassade étrangère pour lui permettre de s’enfuir, c’est un FAIT HISTORIQUE), mais il ne s’est pas suicidé. On l’a purement "suicidé" (liquidé, si vous préférez). Et ce "ON" est un membre des mercenaires cubains et de l’Europe de l’Est.. "Suicide" qui a permis de faire de lui, un héros, que dis-je un martyr ! Voilà comme on raconte l’Histoire chez les "cocos", et malheureusement dans les écoles de la République que vos amis ont pourri à la "Libération". Et dans la presse…

    Je suis peut-être "naïf" mais uniquement dans le sens que je crois que l’homme est perfectible et amendable.  Alors que votre naïveté, elle, est du genre "manichéen". Il y a les bons, appartenant nécessairement à la clique des "camarades" qui ont appris par coeur les thèses du Parti et y croient dur comme fer, tout comme d’autres ont appris  – sous la trique de fquihs – le Coran par coeur. Pour vous, comme pour eux, en dehors de cela, il n’y a pas de vérité, que dis-je ? il n’y a pas de salut. Alors, continuez à camper sur "vos" certitudes", continuez à penser selon je ne sais quel Livre rouge, ce n’est pas comme cela que vous deviendrez un homme libre ! Mais n’essayez pas, n’essayez plus, de vouloir asservir les autres par vos "vérités historiques". Il est vrai que vous n’avez pas à vous fatiguer, l’EDUCATION (prétendue) NATIONALE et ses camarades sybdiqués s’en chargent ! Et les "naïfs" sont – étaient, plutôt – les chères "têtes (de moins en moins) blondes" qui, pour des tas d’autres raisons, les écoutent de moins en moins tant les "enseignants" sont de moins en moins crédibles après tous leurs bourrages de crânes, et, surtout le "laisser faire", les enfants ayant selon eux tous les droits (assortis d’aucuns devoirs). Ce qui fait quei, après avoir des élèves-otages, ceux-ci se sont transformés en bourreaux des gens qui étaient là pour es instruire, pardon les "éduquer" dans la grande pétaudière, usine à chômeurs qu’est devenue l’Instruction depuis qu’elle n’est plus … publique !

                                 Cordialement, Jean-Claude THIALET

    (1) ce qui a incité un candidat indépendant à rassembler des signatures (déjà une bonne quarantaine) pour se présenter à la Présidentielle avec pour seul objectif : le respect de la CONSTITUTION. Son nom : Jean-Claude GALLAND. Son site : < http://www.courage-changeons >

     

    Répondre
  43. SAS

    23/12/2006

    A jean claude……..tu auras compris le point commun de l’exces de paraole , d’agressivité gratuite du mot…….voir de réel extrêmisme…….entre jean paul sartre ou un sevran ou un frêche

    ……c’est bien parcequ’ils sont "contre nature" et anormalement frustrés, qu’ils peuvent être aussi graveleux, radicaux et surtout pour toujours avoir bénéficié d’une impunité "contre nature…"

    les natiaunnaux savent très bien où se trouve les exces gratuit à ce jour….certainement pas dans la bouche de jean marie lepen.

    sas

    Répondre
  44. Jaures

    23/12/2006

    A EIFF: Il n’y a probablement que vous qui pensez que Maurras n’était ni antisémite ni antirépublicain. Je renonce à vous convaincre. Est-ce d’ailleurs bien utile. Dire que le nazisme est "un prolongement naturel du socialisme" est évidemment un raccourcis d’idéologue lobotomisé. De même l’amalgame fréquent sur ce forum entre socialistes et staliniens (comme si Ségolène Royal voulait rétablir le goulag). Tout d’abord, si les staliniens étaient antisémites c’est que l’identité russe en était et en est toujours imprégnée. Ceux qui connaissent un peu la Russie peuvent en témoigner. De même la Pologne aujourd’hui démocratique et gérée par la droite conservatrice est encore inféctée d’antisémitisme (écoutez radio-marjia). Allez en Autriche et parlez leur des juifs. Les langues ne seront pas longues à se délier et vous ne serez pas déçus.Le socialisme français a, lui, compté de nombreux leaders juifs (Bloom, Mendes-france, Strauss-Kahn, …) et n’a jamais été perverti par ce cancer.
    A J.C.Thialet: Sur vos décomptes macâbres, si les communistes ont probablement surestimé le nombre de victimes, le chiffre de 4000 que vous avancez est lui même suspect . Ce qui est sur c’est que ce ne sont pas les communistes français (et je ne suis pas là pour les défendre) qui ont organisé la rafle du vel d’hiv.

    Répondre
  45. Calmos

    23/12/2006

    Voir Jaurés se faire l’avocat de ses "camarades communistes"…..a quelque chose de touchant….mais tellement hypocrite….prendre leurs voix est la seule chose qui vous interesse chez eux…..

    Ces "Povres Communistes" roulés dans la farine  par un Mitterrand qui reniait ses origines "Croix de Feux"…..mais peut-etre que ces origines avaient de l’attrait  pour Georges Marchais travailleur volontaire dans l’Allemagne nazie…..on notera en passant que c’est la seule période de sa vie ou il travailla vraiment de ses mains le Georges……

    Je note en passant  aussi cher Jaurés que vous mettez un "H " majuscule a Hitler  et un "J " minuscule à Juif vous etes découvert Jaurés vous voyez un antisemite tous les matins en vous rasant…..

     

     

     

    Répondre
  46. Jean-Claude THIALET

    23/12/2006

    23/12/06 4-V

    ¨Pour conforter le propos de SAS (salut, et pourquoi pas fraternuté, celle qui unit tous les hommes de bonne volonté en période de Noël) je voudrais citer ces quelques propos de Jacques BAINVILLE :

    – "Il y a une autre liberté que la liberté politique, c’est CELLE QUI SE GAGNE PAR RAPPORT AUX IDEES RECUES".  Commentaire : Souhatons que les "Nationaux" finissent par gagner cette bataille sur les forces de l’obscurantisme qui se prétendent "de progrès" pour mieux cacher leur archaïsme. Celui, particulièrement, de la Gauche et des sydicats qui depuis trop longtemps font la loi en France, même lorsqu’ils ne sont pas, offiellement, "aux affaires". Comme certaine "Cinquième colonne", cet archaïsme est partout : dans les médias, dans nos écoles, les Associations,  dans la Maçonnerie, et même dans l’Eglise et chez les Protestants (pas seulement chez Goliath ou à la Cimade !). C’est pour cela qu’il veulent tan garder le pouvoir : pour que n’éclate pas la vérité, les vérités, au grand jour !

    –  "Ce qui est curieux, ce n’est pas tant qu’on ait tout dit, mais qu’on ait tout dit en vain, de sorte que tout est toujours à redire.". Commentaire; surtout à l’égard des autruches qui ne veulent rien voir ni entendre qui troublât leurs indées reçues, et leur bonne conscience d’idiot(e)s utiles !

    – "Les vieux se répètent, les jeunes n’ont rien à dire. L’ennui est réciproque." (Cela, c’est la faute à l’Ecole et aux jeux vidéo !)

                                                            Cordialement, Jean-Claude THIALET

     

     

    Répondre
  47. EIFF

    23/12/2006

    A Jaurès et aux affabulateurs de la ripoublique socialiste.

    Maurras était un visionnaire et un homme droit qui s’est battu avec d’autres de l’Action Française, comme l’historien Jacques Bainville, pour prévenir le péril du nazisme et du communisme dès les années 20. Les communistes l’ont condamné ( après avoir usurpé la victoire à la libération aux vrais patriotes de la résistance) pour mieux faire oublier leur propre forfait et leur propre trahison. Ce n’est ni Pétain ni Maurras qui ont signé l’entrée des chars allemands sur Paris mais bien les communistes et les socialistes français qui ont approuvé et soutenu le pacte germano-soviètique en 1936 et désarmer volontairement l’armée française pendant la période du front populaire pour mieux préparer la dictature communiste sur tout le continent européen. Le nazisme était une émanation et le prolongement naturel du socialisme. N’oubliez jamais, le communisme c’est 200 millions de morts sur la planète, et Benoit XVI ou Le Pen ni sont strictement pour rien dans cette affaire, mais c’est bien les socialistes d’aujourd’hui ,qui sont les héritiers directs de ces crimes, qui continuent à rêver d’un monde de cadavres, de purges et à théoriser sur cette idéologie de mort.

    Répondre
  48. Jean-Claude THIALET

    22/12/2006

    22/11/06

    Puisque c’est le gand déballage d’hiver, que l’on me permette tout d’abord de rectifier une erreur d’appellation (non contrôlée) du "Parti des Travailleurs (entendez le P.C. "F" qui n’est plus, depuis longtemps, le Parti des Travailleurs !). J’ai écrit " le Parti des cent-mille fusillés". Il fallait lure "Le Parti des 75.000 fusillés". Que les anciens cocos veuillent bien me pardonner cette erreur involontaire. Mais cela me permet, ayant consulté mes sources, de rectifier aussi ce chiffre de "75 mille".

    En effet, selon deux chercheurs ("révisionnistes", auraient dit les communistes "français" s’ils avaient pu les contester publiqement), Jean-Pierre BESSE et Thomas POUTY, qui viennent de sortir une étude intitulée "LES FUSILLES : REPRESSION ET EXECUTIONS PENDANT L’OCCUPATION 1940-1944" (Editions de l’ATELIER, on arrive en définitive au chiffre d’ "environ 4000 personnes fusillées comme otages ou après condamnations à mort"(sic).  Il faudra que Marie-George BUFFET (on la sait très prise par la préparation de sa "campagne") fasse encore quelques efforts pour expliquer par quel tour de passe passe "on" a réussi à gonfler ce chiffre à 75 mille au bénéfice (façon de parler, mais on me comprendra) des seuls communistes.

    Et que l’on me permette, comme le fait "RIVAROL" (22/12), auquel j’ai emprunté cette information,  de rapprocher ce chiffre de celui des 100 mille(1) condamnations à mort prononcées à la "Libération " où selon le mot (prononcé le 6 août 1946 !) du "pieux-démocrate chrétien" (pas encore canonisé) TEITGEN, alors garde des Sceaux,   "Robespierre n’avait pas fait mieux". Il faut dire que certains "stakhanovistes" de la fusillade étaient pressés de faire oublier qu’ils avaient eux-mêmes fricoté avec les Occupants, sur ordre de.. Moscou ! Hélas ! je crains, après le silence médiatique qui a suivi la sortie de l’étude précité, que l’on ne parlera plus avant longtemps  des forgeries de l’Histoire par les communistes. .Des forgeries qui se poursuivent impunément dans les Ecoles de la Répbliques où les "cocos" et les "cryptos" sévissent toujours….

                            Cirdialement,  Jean-Claude THIALET

    (1) en réalité sensiblement moins, mais le bas de la fourchette est au minimum de 10 mille, donc beaucoup plus (et en beaucoup moins de temps !) que les 4 mille sous l’Occupation !

    Répondre
  49. Jaures

    22/12/2006

    J’admire votre naïveté, cher J.C.Thialet, qui croyez que si J.M.Le Pen met en doute l’existence des chambres à gaz (ce qui en soit est odieux), c’est par pure supputation historique. En fait, il n’a cessé d’envoyer des signes de connivence à la droite néo-pétainiste et maurassienne qui le sait un des leurs. Qu’il existe des juifs racistes au point de s’allier avec lui sur son discours anti-immigré ne remet rien en cause. Quant à vos certitudes historiques, si les communistes ont effectivement négocié avec les nazis au moment du pacte germano-soviétique (qui faisait, ne l’oublions pas, suite aux accords de Munich qui laissaient le champ libre à Hitler à l’Est), avouez qu’ils l’ont bien payé par la suite dans les wagons où ils cotoyaient les juifs, et dans les maquis où la plupart y ont laissé leur peau.
    Enfin, vous pouvez en remettre sur le dos d’Allende, élu démocratiquement et poussé au suicide par un Pinochet assassin de plus de 3000 personnes, tortionnaire de 25000 autres et qui a contraint 2 millions de personnes à l’exil. Mais lui a probablement  beaucoup plus vos faveurs.

    Répondre
  50. Gérard Pierre

    22/12/2006
    Après vous avoir bien lus, les uns et les autres, un point de synthèse me semble utile :
     
    • Totor : hors jeu ! … non pas que l’arbitre des débats l’ai viré. Non, c’est lui qui a décidé de ne plus jouer avec nous, malgré les passes un peu liftées que certains d’entre nous lui envoient. Tant pis pour lui , il mourra c.. ’omme il est !
     
    • Toto : Ne désespérez pas !
     
    • Saint-Tex : Egal à lui-même. Il connaît bien ses sujets. J’aimerais qu’il fasse campagne pour promouvoir l’oeuvre majeure de son homonyme : CITADELLE . Les détracteurs de cette œuvre, ceux que l’on qualifie pléonastiquement d’intellectuels de gauche, n’ont de cesse de clamer son caractère inachevé pour la réduire à néant. Ce sont pourtant les mêmes qui s’extasient ensuite en écoutant la symphonie du même nom, d’un certain Franz Schubert……… Illogisme ! …… quand tu les tiens, tu les tiens bien. 

     

    •  Calmos : le bien nommé. Je comprend votre emportement. L’arthrite et le lumbago auront raison de Marie-Georges bien avant nos raisonnements. Montrons nous magnanimes puisque le temps joue pour nous.

     

    • Merle des isles : C’est bien de rester correct. C’est précisément en cela que nous nous distinguons des « dictateurs du prolétariat » . Nous avons l’éducation que nous avons reçue et nous ne nous referons pas, …… ne leur en déplaise !
     
    • Sas : … comme je comprend votre écoeurement !
     
    • Aude : Persistez et signez.
     
    • Charles Martel : Cuba, … un bon exemple parmi tant d’autres.
     
    • Sachmo : Bonne question, et la réponse se trouve précisément dans la question.
     
    • Tator : …… ils ne le peuvent pas, d’où le silence assourdissant de monsieur 3%, le surnommé Totor.
     
    • Esprit 5 : Les journaux parlent effectivement peu de ce qui ne concoure pas à flétrir la droite. Vous démontrez bien que cela ne date pas d’aujourd’hui. Mai 1968 couvait déjà sous 1966.
     
    • Scottkiller : Vous avez un problème avec la représentativité parlementaire plus qu’anormale des 3% de ces « messieurs dames » et je vous comprend. N’en concluez pas trop hâtivement qu’une représentativité plus arithmétique du front national serait une panacée. L’antisémite qui « préside » aux destinées de cette officine pro islamique ne résoudra pas LE problème de la France. Restez vigilant.
     
    • Incongru : … le présentement mal nommé. Vous avez raison d’établir une nuance entre le militant de base et le système qui l’a broyé. J’ai, dans mon environnement un ancien résistant, communiste par opportunité du moment, qui avait à peine 18 ans lorsqu’il fut arrêté par la Gestapo. Il fit un détour par le camp du Struthof avant d’atterrir à Buchenwald. Ce Monsieur a reçu depuis l’hommage de la Nation, hommage qui lui était du (médaille militaire, croix de guerre 1939 – 1945 et croix de la Légion d’Honneur ) sans que la municipalité communiste dans laquelle il résidait ne lui adressa les moindres félicitations. Il est vrai qu’il …… avait cessé de cotiser.
     
    • @aol.com : Bonnes réminiscences. Amin Al Husseini, le grand mufti de Jérusalem, et accessoirement oncle de Yasser Arafat, fut l’ami d’Hitler et de Göring. Il leva une division de S.S. musulmans en Bosnie. Ils combattirent aux côtés des nazi. Qu’est-ce qui pouvait les rapprocher ?…… les cheveux blonds et les yeux bleus ?…… Non, bien sûr , j’ déc…., pardon, je blague, ou cet ANTISEMITISME COMMUN A TOUS LES TOTALITARISMES ?
     
    • Francis et Sam : … plus la peine de tirer sur l’ambulance, elle transporte déjà LE cadavre.
     
    • Jean-Claude Thialet : Mes respects. Chez vous c’est du vécu. Vous confirmez ce que mon temps passé dans les troupes aéroportées m’a appris de mes jeunes Anciens en 1963 et 1964. Vous êtes de surcroît fort bien documenté. Merci de persister sans discontinuer. Nos petits enfants abusés par une idéologie larvée à tous les niveaux a besoin de vos repères.
     
    • Jaurès : Ce n’est pas en s’accrochant au pinceau que l’on soulage la charge de l’échafaudage. Reconnaître l’antisémitisme inhérent au marxisme, bien que Karl Marx lui-même fut juif, est une bonne chose. Argumenter sur ce que n’ont pas dit les successeurs de Maurice Thorez ne constitue en rien un brevet de NON ANTISEMITISME. Ils n’ont rien dit parce que ce n’était plus très dans l’air du temps, tout simplement. Quant à évoquer ……… « l’autre », cela n’exonère en rien le parti communiste. L’autre, …… c’est l’autre.
     
    • Eiff : OK sur vos § 1, 2, 3, 4 et 6. Par contre, un sérieux bémol sur le § 5. Charles Maurras était notoirement antisémite. Dire que sa réhabilitation me contrarierait est un doux euphémisme. Je préférerais à tous égards que l’on réapprit aux jeunes de France qui fut plutôt Georges Mandel.
     
    • Un c.. de français : Vous auriez du opter pour un autre pseudonyme. Ce que vous écrivez montre à l’évidence que vous méritez mieux que cette appellation. N’est-elle pas plutôt représentative d’une certaine désespérance ? Si tel est le cas, souvenez vous des paroles de Charles Maurice de Talleyrand-Périgord : « Il n’y a pas de situations désespérées, il n’y a que des gens qui désespèrent des situations. » ( déjà cité dans un commentaire précédent )
     
    Conclusion : Nous sommes donc bien 97% à partager la même culture sur le passé et le présent du parti communiste prétendument français ( un oxymore de plus dans la phraséologie politique et médiatique )
     
    Question : Comment cet ersatz d’humanisme peut il encore se produire avec tant d’arrogance sur les plateaux de télévision ? …… quelle culture dominante anime donc les décideurs de nos médias, nos leaders syndicaux, nos formateurs ( c-à-d. ceux qui nous formatent ) ? …… Bon sang ! ……… mais c’est bien sûr ! …… on ne peut pas être à la fois intellectuel … et de droite ! … postulat du nigaud basique.
    Répondre
  51. Jean-Claude THIALET

    22/12/2006

    22/12/06  4-V

    JAURES. Une fois de plus il faut rafraîchir la mémoire d’un "crypto-communiste" (une appelleation que, par les temps qui courent, il me paraît nécessaire de sortir de la naphtaline). Vous déformez le sens du mot "antisémitisme". Je vous donne donc cette du Petit-Larousse illustré : "ANTISEMITISME : doctrine(1) ou attitude(2) d’hostilité systématique à l’égard des Juifs". Et le fait d’avoir traité non pas l »Holocauste (NB. vous remarquerez que je mets un "H" majuscule puisque les Juifs tiennent à son "exclusivité comme à une marque déposée), mais le fait de savoir si les victimes (pas seulement juives, faut-il le rappeler ?) avaient péri dans des fours crématoires et des chambres à gaz, ou de bien d’autres façons, ne peut être considré comme une preuve d’antisémitisme. Pas plus d’ailleurs que celui de s’opposer (d’ailleurs pas "systématiquement") à l’Etat d’Israël. Ou alors, les rabbins qui, non seulement contestent et l’Hlocauste, et son utilisation pour faire du peuple Juif un "martyr à vie", mais encore le droit même à l’existence d’Israël, sont, eux, DES SUPER ANTI-SEMITES. Ce qui, vous en conviendrez serait assez peu croyable.

    Nous vivons dans une période d’amalgame (née sous l’influence du Parti Communiste qui y était passé maître) où le fait de critiquer la guerre en Irak vous fait passer pour un américanophobe patenté, celui de critiquer tel ou tel défaut propre aux  femmes (même si celles-ci sont les premières à les reconnaître), pour un anti-féministe à tout crin, celui de critiquer les outrances des gays prides pour un odieux homophobe. Il est vrai, me direz vous, qu »époque révolue où le Communisme régnait en maître, le seul fait de ne pas aimer les communistes vous valait de la part du maître-à-penser de la gauche, Jean-Paul Sartre soi-même(3),  une diatribe du genre "les anticommunistes sont des chiens bons à abattre" 

    Joyeux Noël à toutes les lectrices et lecteurs de tous bords et de toutes croyances ou confessions, dans la Paix, la Joie et l’Harmonie divines, Jean-Claude THIALET  

    (1) que je sache, Jean-Marie LE PEN n’a rien écrit qui ressem^blât à "MEIN KAMPF " ! 

    (2) pas plus qu’il ne critique systématiquement les "Juifs" en tant que Juifs; La preuve, c’est que sont de plus en plus noimbfeux à adhérer au FRONT NATIONAL, tandis que seraient de plus en plus nombreux, si j’en crois une récente dépêche, les rabbins à quitter la France. Une France où ils doivent craindre d’autre menace que celle d’un FRONT NATIONAL qui n’a envie d’en découdre qu’avec ceux qui détestent la France, et ont commencé à la metrte à feu et à sang, ou encore ceux qui pillent les caisses de l’Etat, ce qu’à Dieu ne plaise ne font nil les rabbins, ni les Juifs ! Et ce sont ceux-là même qui se sentent menacés dans leurs prébendes qui ont ostracisé lJean-Marie LE PEN en le faisant passse pour un "nazi", un "raciste" et, pore encore, pour un "antisémite"… Ce que n’était assurément pas ce bon Salvador ALLENDE dont un ouvrage récent vient de dénoncer précisément l’antisémitisme et les idées proches du "national-socialisme". Tien, voilà que l’on retrouve la connivence entre "communistes"e et "nationaux socialistes" !

    (3) quel est le point commun entre SATRE et l’HUMANITE ? Le premier avait demandé aux Allemands l’autorisation de faire jouer ses pièces (jouées notamment devant un parterre d’officiers Allemands) tandis que la seconde, elle, avait demandé à lOccupant le droit de reparaître. Ce qui n’avait pas empêché le premier de présider une Commission d’épuration d’écrivains qui avaient publié du temps de l’Occupation et de les faire condamner … au mieux à la non-publication, à l’ostracisme méditique et à l’oubli. Et la seconde, non seulement d’avoir le droit de reparaître, à ma "Libération" mais de s’acharner, notamment avec une certaine "chienne" de sinistre mémoire contre les "Kollaborateurs" dont la plupart s’étaient bornés à rester à leur poste. Tout comme ce bon Sartre qui avait exercé ses fonctions de professeur sous le régilme (nauséabond, diriez-vous ainsi que TOTOR !) de VICHY.. Ce qui aurait dû lui éviter d’avoir à publier ses pièces ou livres. Contrairement à ceux qu’il avait fait condamner et dont c’était le seul gagnepain ! S’il y a des salauds, j’en connais au moins un.

    Répondre
  52. Anonyme

    22/12/2006

    A EIFF: Ainsi pour nous sauver des "tyrans communistes" vous voudriez un nouveau Maurras. Un joyeux démocrate qui soutînt Mussolini (allié de Hitler), Franco, Pétain. Qui déclara "La France aura un roi ou ne sera plus la France". Qui fut condamné par Pie XI. Qui se prononça pour la condamnation de Dreyfus. Décidément, ça s’arrange aux 4V! Qui sera votre prochaine idole ? Hitler ? Néron ? Attila ?

    Répondre
  53. sas

    22/12/2006

    Encore une petite précision, historique , puisqu’on est dans le 1/4 d’heure de vérité…….

    Les yankees ont aussi fricoté avec les nazis et les russes à un moment ou un autre……(FOURNITURES INDUSTRIELLES,MATIERE PREMIERE,TECHNOLOGIES……) et les américains n’ont débarqué en normandie que sur la demande expresse de staline……pour soulager le front de l’est.

    Voilà la motivation première de nos alliés……n’oubliez pas pas que la finance internationnale représenté par l’ultraliberalisme américain et le marxisme , communisme issue des dogmes de marx et engel…….puisent leurs fondements aux même sources du mont sinaï……

    amen sas  

    Répondre
  54. charles martel

    22/12/2006

    j ajoute une précision au dernier commentaire de JC Thiallet
    A la fin de la 1° guerre mondiale les soldats allemands furent acceuillis de la meme façon  ( que les soldats rentrant d indochine ) lors de leur retour au pays C est une des raisons pour laquelle ils se regrouperent  entre anciens camarades pour combattre  ferocement  la revolution spartakiste et ensuite entrer massivement chez les nationaux socialistes.( le siecle de 1914/ dominique venner  ça vient de sortir achetez le )

    Au sujet du pacte germano sovietique: joyeux échanges de russes refugies en allemagne ou d allemands refugies en urss.. Faut le savoir

    Monsieur jaures remet ça avec l histoire du détail de la seconde guerre mondiale
    Generalement une interview entre un journaliste stipendié et JM LP consiste a le faire sortir de ses gonds
    et a l interrompre a tout bout de champ
    Je comprends tres bien ce que JL LP a voulu dire ce jour la. Des le debut du conflit la resistance polonaise fit parvenir des documents au gouvernement en exil a londres  De suisse les services de renseignements faisaient la meme chose Chacun a Londres etait parfaitement au courant de se qui se passait en europe centrale dans les camps Reponse de churchill ( ok , il a pas utilise le mot detail ) cette question sera resolue par la victoire des allies Pour lui c etait secondaire … aux opérations militaires
    Sur
     la BBC des avertissements clairs et nets etaient lancés  aux nazis : jugement apres la guerre ( sans evoquer le genocide )
    Livre d un prof de fac us :" l abandon des juifs ": des manifestations a New york des articles de presse dès 1942  pour des demandes d intervention  …. sans effet
    tous ces braves gens ont ré-ecrit l histoire a leur façon apres  1945 Tous savaient Tous considéraient ça comme un probleme secondaire Cela n est devenu que le phenomene principal de la 2°guerre mondiale  bien apres 1945
    de grace arretez de nous les briser menu avec  cette interview  ou les mots de JM LP furent mal choisis

    A propos d antisemitisme : cela ne manquait pas dans les premiere emissions francaises sur la BBC dès 1940 Ca s est arrété ensuite

    Répondre
  55. sas

    21/12/2006

    merci pour eux……jean claude pour cette piquouze de rappel…..d’histoire contemporaine….

    politiquement incorrecte , mais combien vrai et avérée

    sas

    Répondre
  56. JeanèClaude THIALET

    21/12/2006

    21/12/06 4-V

    Merci à ESPRIT5 (que je salue au passage) de m’avoir rappelé, à travers le souvenir tragique qu’il évoque, un souvenir personnel. Il date de l’été 1953. Je débarquais sur le quai de la Joliette, à Marseille; au retour d’Indochine. La France était paralysée par une grève générale des fonctionnaires. On le voit, cela ne date pas d’aujourd’hui. Mais les dockers, pour la plupart encartés au¨P.C. "F", eux, n’étaient apparemment pas en grève(1) (pour une fois :!) et les maheureux militaires (parmi lesquels des éclopés) qui débarquaient du SS (oui, comme … Steamer Ship) CAMPANA qui s’attendaient peut-être à être acceuillis comme des héros, sous les vivats et les fleurs, n’ont eu droit qu’à des insultes, des menaces, et même des caillassages. Quelle que soit l’opinion que l’on avait à l’époque sur la Guerre d’Indochine, la simple décence (je n’ose évoquer le mot patriotisme à l’égard de gens qui n’en avaient pas montré davantage en 39/40 !) eût voulu qu’au minimum, on gardât  le silence devant des hommes  qui s’étaient battus sous un climat hostile et dans des conditions parfois atroces. Il ne faut pas demander trop à des gens qui n’étaient que des marionnettes. Des "fantoches" comme disaient les dirigeants communistes à l’égard des gouvernements qui n’avaient pas l’heur de leur plaire.

    Pour les plus jeunes, pour tous ceux auxquels l’Ecole, et même l’Université – sans parler de la Presse, de la Radio, de la TV et même de la littérature et le cinéma – ont fait de "nos" communistes "français" des "patriotes", doublés de héros, il m’a paru bon d’essayer de leur ouvrir les yeux. Mission certes difficile (je le vois avec mes propres enfants et petits-enfantsà auxquels on a bourré le crâne. Comme sans doute celui du camarade TOTOR… Tu le vois, camarade, T’AS TORT d’avoir essayé de nous faitre croire que ces choses-là sont sues ! . Comme le disait le camarade LENINE,  "les faits sont têtus". Ce à quoi j’ajouterai que, non seulement ils sont têtus;, mais ils finissent toujours par remonter à la surface. Comme les cadavres de ces officiers polonais, froidement éxécutés par l’Armée Rouge, et que les dirigeants soviétiques avaient mis au compte des "nazis" (comme on dit chez les "cocos" et les "cryptos" de tous pays !) en faisant condamner pour cette atrocité contraire aux lois de la Guerre  leurs anciens amis "nazis" . C »était au Tribunal de NUREMBERG où les Soviétiques avaient eu l’audace de siéger. On y jugeait notamment les "crimes de guere". Dont, précisément, celui du massacre de KATYN. A la demande de la patrie des camarades de tous pays, l’URSS, la "chère et puissante Russie", comme disait certain géénral !.

                                          Bien cordialement, Jean-Claude THIALET

    (1) peut-être avaient-ils été mobilisés ce jour-là  par le "Parti". Lequel a toujours su utiliser les "gros bras" pour casser hier du fâcho, aujourd’hui du "raciste" et, bien sûr, toujours du "fâcho". Même si les gros bras me paraissent un peu fatigués aujourd’hui, sauf pour s’attaquer à des cortèges pacifiques.. Faute sans doute de percevoir aujourd’hui le nerf de la guerre qui, à certaine époque, arrivait par "valises diplomatiques" bien remplies. C’était le bon temps, pourraient dire avec eux  les gens de mon âge au souvenir de notre folle jeunesse !

    Répondre
  57. un con de français

    21/12/2006

    je suis absolument pas convaincu que les français annalyse bien la situation actuelle.    que tout  le monde (ou presque tout le monde) s’offusque que les communistes aient fricoter avec le national socialisme(nazi) en 1939 très bien et moi le premier,  mais pourtant ne voient_ils pas ces français ce qui risque d’arriver aux prochaines élections en france?   avec un front national-(socialiste?tiens c’est marrant ce détail!) qui risque de franchir le 1er tour  ,  et un parti socialiste qui risque d’etre au gouvernement également  il peut très bien ce produire le cas de figure suivant: un gouvernement français social-nationaliste ou pire un gouvernement  front-national(socialiste?) associer aux socialistes.  l’histoire se répète parait-il……. j’espere que les français sont assez  con pour le comprendre.  VIVE LE PAPE JEAN-PAUL II  ,RONALD REAGAN, LECH WALESA ,SOLIDARNOSC  LES TOMBEURS DU COMMUNISME EN EUROPE.(entre autres…..)

    Répondre
  58. EIFF

    21/12/2006

     ……et pour mieux étouffer les vérités historiques qui fachent, les socialo-communistes et leurs collabos des ligues de vertu islamo-trotskistes s’emploient depuis plus de 30 ans à mettre à genoux l’économie française et à piller les ressources des français.

    7 millions de français sous le seuil de pauvreté en 2007, 15% de chômeurs et d’exclus, une croissance nulle, des impôts qui servent à financer la propagande des gauchistes et des fanatiques communistes à travers les subventions à la presse, aux syndicats, aux associations anti-nationales, aux inquisiteurs de la libre pensée et de la libre expression, aux manipulateurs issus des loges marxistes-léninistes et des lobbies mondialistes. Des impots usurpés pour remplir les caisses occultes, de l’affaire Urba aux frégates de Taiwan en passant par le crédit Lyonnais ou Euro-tunnel, tous mains dans les mains pour voler et dépouiller les français !!!!!!

     Les socialistes et leurs alliés communistes sont les grands architectes de la pauvreté, de la censure, du chômage de masse, du terrorisme intellectuel, des rackets en tous genres, de la montée de la délinquance et de la barbarie. Les communistes comme en 1936, comme en 1940, comme en 1945, comme en 1968, comme en 1981, toujours du côté des criminels, des usurpateurs, des menteurs, des assassins, des crapules, des faux-culs, toujours du côté de la décadence, de la folie, de la capitulation, de la collaboration, de la trahison.

    2007 : tous les zintellos gogos pleurnichent pour un procès de Pinochet alors qu’il n’y a jamais eu de commémoration pour les 200 millions de morts sous l’ère communiste, ni de condamnation officiel  des crimes communistes.

     REHABILITONS MAURRAS ET L’ACTION FRANCAISE CONTRE LES TYRANS ET LES VOLEURS COMMUNISTES !!!!!!!!!!!!!!! 

     2007 LE SURSAUT PATRIOTIQUE !!!!!!!!

     

    Répondre
  59. Jaures

    21/12/2006

    Il est vrai qu’il y a toujours eu un fond antisémite dans l’idéologie stalinienne. Alors qu’aujourd’hui le P.C ne représente que 2 ou 3% et que les derniers staliniens (type Gremetz) en ont quasiment disparu, je m’étonne que l’on demande ici l’interdiction de ce parti pour son antisémitisme passé, alors qu’on soutient la candidature d’un antisémite présent et militant: Le Pen. Ce n’est pas Marchais qui a parlé de la Shoah comme d’un "détail de l’histoire", ce n’est pas Robert Hue qui a fait ce sombre calembour,"Durafour crématoire" ou douté de la nationalité française de L.Stoléru parcequ’il est juif. Ce n’est pas M.G.Buffet qui est interdite de séjour en Israël ou qui assiste aux sketches antisémites de Dieudonné (voir mon commentaire de l’article de Dumait). Vous faites montre de beaucoup d’indulgence pour un homme dés lors qu’il s’affiche de droite. Alors combattez les communistes parcequ’ils défendent un projet de société qui ne vous convient pas. Pour l’antisémitisme, regardez donc autour de vous, ou pour certains, dans votre miroir.

    Répondre
  60. Gérard Pierre

    21/12/2006

    A monsieur Jean-Claude THIALET:

       Je vois que vous connaissez parfaitement le sujet et il est rassurant de constater que le matraquage médiatique reste sans effet sur ceux qui sont nés avec l’esprit critique. Merci, monsieur Thialet, de confirmer que nous restons un certain nombre à partager la même culture.

       Permettez moi, si vous le voulez bien, de compléter ce que vous exposez en révélant aux lecteurs de cet article que le parti communiste disposait à l’époque de tueurs. Ils étaient chargés d’exécuter les sentences de mort prononcées par leurs " tribunaux du peuple " siégeant à usage interne, dans la clandestinité, sur le sol français. Ils jugeaient les " camarades " qui s’étaient dévoyés en entrant prématurément dans la résistance, c’est-à-dire bien avant 1942 ( il y eut quelques cas ) et ce même après la rupture du pacte germano soviétique car, par principe, un militant n’a pas le droit d’avoir raison contre son parti.

       Quand on sait qu’islam signifie SOUMISSION, ne nous étonnons plus de certaines accointances.

       ……. mais monsieur Totor nous expliquera peut-être que celà est …… sujet à caution.

     

     

    Répondre
  61. Jean-Claude THIALET

    21/12/2006

    211206 – 4-V

    Les "choses" concernant le fricotage entre les communistes "français" et les autorités allemandes aux premiers temps de l’Occupation sont connues, clame, très colère, TOTOR. Quelles "choses" ? devraient s’exclamers les générations d’écoliers, d’élèves et d’étudiants auxquelles institueurs et professeurs marxistes e leurs complices passifs (à commencer par les éditeurs de manuels scolaires) ont caché tant de faits accablants pour le soi-disant "parti" de la Résistance. Le SEUL résistant, prétendent ses thuriféraires !  Il y a tant de "choses" à dire sur un sujet qui fâche … les communistes, à commencer par le caramade "TOTOR" (pourquoi pas "Popov" ?) qu’on ne saurait par où commencer, s’il n’y avait pas une date historique que les camarades feignent d’ignorer : celle du 1er Septembre 1939 !

    Ce jour, c’est celui de l’envahissement par l’Allemagne nationale-SOCIALISTE, forte de son alliance avec l’Union des Républiques Soviétiques SOCIALISTES laquelle devait à son tour envahir la Pologne orientale pour mieux se la partager avec ses complices "nazis"(1). Et c’est cette alliance entre camarades socialistes qui avait été la cause du déclenchement de la Seconde Guerre Mondiale, la FRANCE et l’ANGLETERRE ayant signé un traité d’assistance avec la Pologne. Ce que, pas plus le camarade STALINE que le camarade HITLER n’ignoraient. Même s’ils étaient persuadés, forts de leur potentiel en armes et en hommes l’emporter.en toute immunité.

    Dans son "édito", Jean ROUXEL aurait pu rapporter (au sens noble du mot, n’en déplaise à TOTOR !) que, avant même de quémander l’autorisation de reparaître à l’Occupant, "L’HUMANITE CLANDESTINE"(2) avait appelé le peuple ouvrier à FRATERNISER (oui, je dis bien, à FRA-TER-NI-ISER !) avec les troupes allemandes lors de leur entrée à Paris… Il aurait pu rappeler que le PREMIER RESISTANT de France fut, non pas un "coco" mais un officier de marine appartenant à la DROITE TRADITIIONELLE (on dirait aujourd’hui "l’extrême droite", comme on dit l’intégrisme à propos du catholicisme traditonnel pour mieux le "guettoöser") : Honoré d’ESTIENNE d’ORVES, fusillé au MONT-VALERIEN (qu’il avait "étrenné", oserai-je écrire !), un Mont-Valérien qui est loin d’être l’apanage du "Parti (soi-disant") des 100.000 fusillés(3). Dent-mille fusillés dont on attend la publication de tous les noms, et dont on cherche encore les … 100.000 tombes. Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas eu des résistants communistes qui, après avoir été dévoyés en 39/40, ne se soient manifiquement rachetés, pendant que ceux qui les avaient manipulés, eux, se planquaient… dans l’ombre, ce qui en a fait des combattants … de l’ombre ! Sans parler du déserteur Maurice THOREZ  réfugié en URSS !

                                                           Cordialement, Jean-Claude THIALET

    (1) vocable forgé par les communistes pour faire oublier le mot "SCIALISTE" qui’ils avaient en commun avec les "Hitlériens" !

    (2) clandestine non du fait de l’Occupation, mais de son interdiction (par le gouvernement REYNAUD, et non PETAIN), mais pour cause d’incitations multiples à la désertion et aux sabotages ! Camarade TOTOR, pourquoi tu TOu-TOusses ?

    (3) un autre vocable "fabriqué" par le P.C. "F" (le "F" étant là pour bien montrer que c’est un parti d’importation !), jamais en mal de trucage lorsqu’il s’agit d’abuser le bon peuple sur ses anciens fricotages "nauséabonds" avec les "nazis". J’emprunte sans scrupule l’épithète "nauséabond" aux "camarades" (et à tous les idiots utiles qui depuis des lustres sont leurs complices) qui l’àppliquent à leurs adversaires taxés de "revisionnistes". On entendent souvent ce mot à la radio et à la TV dans la bouche de journalistes formatés qui se boucheraient presque le nez en le prononçant tant ils sont persuadés de ce qu’on leur a inculqué presqu’au berceau ! 

    Répondre
  62. sam

    21/12/2006

    Les cocos ont bien du mal à trouver un candidat commun

    Chez les patriotes le bon sens l’a emporté, vive l’union de la droite nationale pour continuer à espérer

    Répondre
  63. Calmos

    21/12/2006

    Jaures…..ou es- tu…?????

    Ah…!!!!!….j’y suis…….on met en cause Marie- Georges……donc pas de problème pour Jaurès……on ne parle pas de sa Marie-ségolène……

    Pourtant tu aurais des choses a nous dire sur tes "camarades" avec qui tu chantais  "l’ Internationale" au temps ou ce n’était pas honteux de le faire…….(vous auriez bonne mine aujourd’hui…..)

    Si tu nous expliquais…..l’emportement de Totor…..et ce qu’il t’inspire………..

    Vous avez tants de souvenirs communs et entre "Camarades" vous devez vous comprendre…….

    D’autan que vous etes " Enfants de Marie" tous les deux……

    On a hate  de le savoir………

    Répondre
  64. francis

    21/12/2006

    alors Totor,si la plupart des choses sont déjà connu,comment peu t’on etre un coco.

    on peu dire que vous l’avez faites,la fete de l’humanité,rouge comme ton étandard

    Répondre
  65. Anonyme

    20/12/2006

    Ouais …. ben y a pas ke les coco qui ont tenté des alliances avec la bête …. si je me souviens bien de ce que j’ai pu lire, l’islam aussi a embrassé le nazisme …. et en effet c’est dérangeant de constater AUJOURD’HUI une explosion de l’islam en europe, et la resistance bolchévique continuer à déambuler en politique ….  Tout est en place pour un nouveau conflit !!!! 

    Répondre
  66. incongru

    20/12/2006

    Il est indéniable que les résistants communistes ont payé un lourd tribu à l’occupation, mais c’est aussi une partie sujette à caution. 75000 fusillés est un nombre qui ne rassemble pas l’unanimité mais qui, néanmoins, permet à ce parti de se présenter comme "Le" parti de la résistance. De mauvaises langues considère que les assassinats de subalternes de l’armée d’occupation participait d’un calcul qui devait conduire la population à se soulever contre les représailles de l’occupant. Un soulèvement populaire qui devait conduire le pays de la dictature nationale-socialiste (mais socialiste quand même) à la dictature du prolétariat. Il y a un fossé gigantesque entre le militant de base qui sacrifia sa vie parce qu’il rêvait que le communisme était la voie de la liberté et l’apparatchik qui, en pleine conscience, envoyait ses militants et, au passage, de nombreux civils à la mort pour répondre aux ordres de Moscou. En conclusion, il n’y a pire infamie que de revendiquer les mérites de victimes dont les espoirs étaient à l’opposé de ce que l’histoire nous a fait découvrir sur ceux qui les manipulaient. Ils sont probablement nombreux à se retourner dans leur tombe en se disant "c’est pour cela que j’ai sacrifié ma vie ?". Je rends hommage à toutes les victimes du national-socialisme et du communisme, et plus particulièrement à ceux et celles qui furent victimes des deux. Ma conclusion vaut bien la tienne … mais je ne suis pas grossier …

    Répondre
  67. Scottkiller

    20/12/2006

    Eh bien totor,

     

    il est bon de rappeler ces petites vérités et meme de les marteler pour ne pas oublier ce que les cocos en fait. et OUI les communistes ont des sièges avec seulement 3% des voix et le FN n’en a aucun avec 17%. Donc oui il faut le rappeler car j’en ai marre de vous et vos semblables, je suis pour la liberté et la démocratie !!!!

    Répondre
  68. Esprit5

    20/12/2006

    ce devait être en 1966.   je passais là devant le hall de ce tout nouvel immeuble du boulevard michelet à marseille.   au-niveau du rond-point du prado.     un homme, jeune, venait de mourir.   il s’était tailladé  les veines. il y avait encore du sang dans l’entrée et sur les escaliers.     dans le hall était écrit (à la craie, au sang, je ne me souviens plus omar étant passé sur mon souvenir)               COMMUNISME ASSASSIN.        les lettres je m’en souviens trés bien.    les journeaux en avait peu parlé.

    Répondre
  69. tator

    20/12/2006

    t’as tort totor, tu t’ententes et t’as tort !

    moi je trouve cet article bien sympatique. Quant aux resistants au PCF, comment peuvent ils justifier l’alliance hitler staline en 39 ? L’alliance avec le diable !

     

    Répondre
  70. Gérard Pierre

    20/12/2006
       Initialement, le communiste était l’adepte d’une théorie visant à la mise en commun des biens matériels. Cette utopie envisageait de déboucher sur un concept économique et social caractérisé par la mise en commun des moyens de production et d’échange, par la répartition des biens produits en fonction des besoins de chacun et par la suppression des classes sociales.
     
       En dépit de sa définition académique, le communisme constitua rapidement l’hémiplégie droite du socialisme, tandis que le National Socialisme s’en révéla l’hémiplégie gauche. Les deux hémiplégiques s’associèrent effectivement par un pacte, dit germano soviétique, amenant le premier, dés 1939, à prêcher la désertion dans les rangs de l’Armée Française au profit exclusif du second. Ce dernier, reconnaissant, accorda aux communistes revenus vivre en France quelques facilités dont ne bénéficia pas pour autant la population ……. même laborieuse.
     
       Les communistes résistèrent donc énormément entre 1940 et 1942 ………. à l’envie de se battre contre le nazisme. Lorsque, en 1942, Hitler rompit unilatéralement le pacte, les communistes se transmutèrent en patriotes exemplaires ………….. aux ordres de Moscou et non de la France Libre.
     
       Par la suite, le déserteur en chef, rapatrié et amnistié après son exil moscovite, devint ministre de la France. Les communistes soutinrent néanmoins ouvertement et activement un Viet Minh que l’Armée de la France combattait sur ordre de la représentation nationale. Ils furent ensuite porteurs de valises au profit du FLN lorsque les gouvernements de la France envoyèrent en Algérie les appelés du contingent.
     
       Aujourd’hui, les yeux des uns et des autres s’étant dessillés au fil du temps et des évènements, les accros de cet archaïsme politique ne représentent plus que l’équivalent d’un taux d’escompte sur l’échiquier électoral.
     
       Afin que les choses soient claires dans les jeunes consciences, je proposerais volontiers que l’on retira des tombes des communistes qui tombèrent courageusement entre 1942 et 1945, la mention « Mort pour la France » et qu’on la remplaça plutôt par « Mort en France pour l’U.R.S.S., puissance momentanément alliée ».
     
       Vous avez dit « DEVOIR de MEMOIRE » ? encore faudrait-il que cette mémoire soit exacte, alors ……………. CHICHE !  
    P.S. pour Totor: L’insulte étant souvent l’ultime recours des contradicteurs en déficit d’argument, je vous suggère de passer sur le terrain plus riche de l’argumentation assise sur des critères historiques avérés. Quelle est, par exemple, la partie sujette à caution ?
    Répondre
  71. sachmo

    20/12/2006

    totor le grossier

    ne seraient ils pas devenus résistants, lorsque cela a commencé à sentir le roussi? 

    Répondre
  72. charles martel

    20/12/2006

    comme quoi ce site est aussi lu par un néo stalinien de base … qui devrait savoir que la grande victoire du communisme a .. cuba  par exemple est  la lutte contre l illétrisme  ce qui sous entend d ecrire autrement que façon SMS  avec plin de fotes

    Répondre
  73. Aude

    20/12/2006

    … LOL Oh la la ! Un coco qui n’est pas content ! C’est quoi déjà le proverbe ? Ah oui, il n’y a que la vérité qui blesse… Au plaisir cher totor. 🙂

    Répondre
  74. sas

    20/12/2006

    Il n’y a que la goooche française et le pc franaçais pour ignorer ces éléments……

    Le pire c’est qu’ils sont toujours présent à ce jour  à l’assemblée nationnale , comme le droit commun gremetz……..qui n’est là que par l’amnistie honteuse de l’autre droit commun chirac……et dire également que nos syndicats subversifs et destructeurs de nos entreprises sont sous leurs coupes…..

    sas

    Répondre
  75. sas

    20/12/2006

    Il semble qu’il n’y ait que la gooooche franaçaise et le pc français pour ignorer ce que tous savent aujourd’hui……et dire qu’il en a toujours à l’assemblé nationale…..bien

    Répondre
  76. merle des isles

    20/12/2006

    Salut TOTOR, effectivement "totor" , "t’as tors" comme on dit par SMS!! Tes copains ont pactisé avec les NAZIS  et après avec les sanguinaires staliniens et POL POT avait sa carte au PCF. BRAVO TOTOR avec tes copains du système auto-proclamé SOCIALO-STALINO-VERDATRE.  Je reste correct, salut!

    Répondre
  77. Calmos

    20/12/2006

    Totor….

    Totor tu t’entetes et t’as tort……ton esprit de dialogue fait plaisir a lire…..mais ne surprend personne….

    Ceux qui ne pensent pas la ligne du Parti…….au goulag……tu ne vas pas tarder a y aller…..si tu persistes a ne pas penser comme ta Chef de Parti……qui Elle ….reconnait la ligne anti-sémite du grand Staline ….qui ne paya pas de retour…."Tes grands resistants"….connaissant leur fiabilité…en leur interdisant de prendre un pouvoir à portée de main…..

    Occasion historique…… révolue à jamais…..merci Staline…..seul crédit pour ce monstre

    Repentence  de Marie – Georges…..????……ça m’étonnerais……

    Cela n’empechera pas la disparition  de ce groupuscule qui amuse tout le monde……

    Répondre
  78. Anonyme

    20/12/2006

    Il faut vraiment être le dernier des enfoirés lobotomisés et des pauvres types pour nier ce que dit cet article donnant des preuves concrètes.  Il dérange, tout comme dérange le fameux livre, bourré de sources, qui exposent les centaines de millions de morts exécutés par les communistes qui continuent de tuer en silence dans le monde, jusqu’à vendre (Chine) les organes des condamnés.  Le nazional sozialisme est très loin derrière. C’est l’horreur de l’horreur, et celà place les communistes plus bas encore que Franco, les nazis ou les assassins Africains ou islamistes adeptes de la sauvagerie extrème qui ferait rougir satan lui-même. 

    Il y a peut-être des personnes naïves, voire proprement décérébrées parmi les communistes qui ne se rendent pas compte de la gravité de ces actes.  Mais celà ne leur confère aucune excuse.  Ce sont les rois du génocide mondial, et point final.  Alors il faut arrêter de laisser ces putains d’hypocrites la ramener à tout bout de champ avec leur réthorique de merde. 

    C’est immonde d’avoir encore un parti communiste en France et d’avoir ces rats à l’Assemblée Nationale alors qu’ils ont moins d’adeptes que le FN qui, lui, n’y est pas.  Au pire, j’estime que si le PC a une représentation à l’Assemblée Nationale, le FN doit aussi en avoir une pour l’équilibre.  Ce serait ça la vraie démiocratie.  Mais nous sommes dans une ripoublique bannanière…

    Quant à Besancenot et Laguiller, j’anesthésierais tout ça après kidnapping, je les foutrais dans un avion direction Cuba ou Corée du Nord, et basta.  Et encore, ces apprentis Pol Pot seraient sûrement éjectés hors de ces pays qui les vomiraient comme de la merde. 

    Quant à respecter les ouvriers et essayer de soulager la condition des plus démunis, il n’est nul besoin d’être communiste pour en être capable.  Si le capitalisme est l’exploitation de l’homme par l’homme, le communisme c’est l’inverse.  Il suffit d’observer l’état délabré des pays encore communistes à l’heure actuelle, et le niveau de confort de leurs dirigeants : une bande d’enfoirés vérolés.

     

    Répondre
  79. toto

    20/12/2006

    Ca serait bien que l’on puisse interdire un tel parti qui a tant ruiné la france sur

    le plan economique et militaire. Enfin, on peut toujours rever!

     

    Répondre
  80. totor

    20/12/2006

    la plupart des choses que tu ecrit sont déjà connu, une partie sujette à caution…. et oui y a plus de resisitant authentique au PCF qu’il n’y en aura jamais eu dans tes parti facho.
    ta conclusion vaut bien la mienne: je t’emmerde!
    totor

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)