Ernst Röhm, nazi et homosexuel

Ernst Röhm, nazi et homosexuel

C’est ignoble, infâme et scandaleux : Christian Vanneste a osé dire que les homosexuels français n’avaient guère été déportés sous l’Occupation allemande ! A bas Vanneste ! A mort Vanneste ! A mort politiquement, du moins…

Au fait, et surtout au fond, sur quelles réalités reposent les propos du député ? Des Alsaciens ont certes été déportés pour homosexualité, comme l’a rapporté l’ancien déporté homosexuel Pierre Seel dans son livre Moi, Pierre Seel, déporté homosexuel. Mais Seel était Alsacien et lui-même fut d’ailleurs finalement envoyé sur le front de l’est dans les rangs de l’armée allemande (son « ami », en revanche, était mort en déportation, exécuté dans des conditions particulièrement odieuses, qu’il a rapportées dans son livre).

Il n’y a rien qui contredise ici les propos de Vanneste. Les Alsaciens n’étaient pas considérés par les nazis comme des Français, mais comme des Allemands. En France, on ne sache pas qu’Abel Bonnard, ministre de l’Education nationale et de la jeunesse de Vichy, collaborationniste et homosexuel notoire – ce qui lui avait valu d’être surnommé « Gestapette » par le maréchal Pétain, qui ne l’aimait pas – ait jamais été déporté…

En Allemagne même, du reste, il se trouva des homosexuels à la genèse même du parti nazi : c’était le cas du chef de la SA (Sturmabteilung), Ernst Röhm, l’un des premiers compagnons de route d’Adolf Hitler, éliminé en 1934 non pas en raison de son homosexualité, mais de ses convictions révolutionnaires, qui empêchaient Hitler de conduire son opération de séduction auprès des cercles financiers et conservateurs allemands.

Röhm n’était nullement un cas particulier et l’homosexualité était courante parmi les chefs de la SA : lors de l’arrestation de Röhm à Bad Wiessee, le chef de la SA de Breslau, Edmund Heines, fut également arrêté dans une chambre voisine de la sienne où il avait passé la nuit en compagnie d’un jeune SA de 18 ans.

Par la suite, le régime nazi sévit, certes, contre l’homosexualité, parce qu’il considérait qu’elle affaiblissait le peuple allemand – mais ce qui était mauvais pour la « race arienne » ne l’était pas forcément pour les autres…

Faudra-t-il, pour complaire à certain lobby, réécrire l’histoire de la SA en faisant d’Ernst Röhm un farouche adversaire de l’homosexualité ?

Partager cette publication

(11) Commentaires

  • REPECAUD Répondre

    Je ne pense pas que l’homosexualité d’Ernst Röehm ait été pour rien dans la volonté d’Hitler d’éliminer les SA lors de la nuit des longs couteaux et ce même si de nombreux SA étaient eux mêmes homosexuels ! De toute manière on pourra polémiquer 107 ans sur ce qui s’est passé dans la tête d’un esprit dérangé quand celui ci a pris la décision de tirer lui même dans la tête d’Ernst Röehm lors de la nuit des longs couteaux !

    12/09/2015 à 23 h 36 min
    • CHAUVET Répondre

      Bonjour,
      Hitler n’a pas tué lui-même Röhm. Ce dernier a été exécuté dans sa cellule par des SS. Certes Hitler l’a arrêté et menacé d’un revolver mais il n’a pas tiré. (CF mon livre: Hitler et la Nuit des longs couteaux)

      02/02/2018 à 10 h 49 min
  • Leon Répondre

    Jaures en general je ne fais pas attention a vos ecrits, mais vous devriez surveiller votre grammaire tout de meme! Jaures doit se retourner dans sa tombe s’il vous lit 🙁

    Au sujet des galipettes des homos je voulais dire en fait que nul n’est besoin qu’ils etalent leurs turpitudes en public (les fameuses "gay prides" que vous soutenez).

    Mais pour une fois je partage votre avis: Les pederastes (je ne suis pas politiquement correct, donc j’utilise les mots adequats) ne sont pas inferieurs aux heteros. Ils ne sont simplement pas comparables. Ce sont des erreurs, resultats d’annees de politique criminelle menee par vos amis socialistes les faisant passer pour "La Norme".

    Leon (Pas Tolstoi, simplement Kamel)

    22/02/2012 à 8 h 36 min
  • Jaures Répondre

    Et même si aucun homo n’a été déporté, qu’est-ce que cela peut bien fiche.
    "Qu’ils aillent faire leurs galipettes et cessent de casser les roupinettes avec leurs histoires!" dit Léon (certainement pas Tolstoï). Je suis sûr, cher ami qu’ils pensent la même chose de vous (et de nous).
    Quant à Vanneste, je m’étonne qu’il soit sanctionner pour cette sortie plutôt que celle où il affirmait que les homos sont "inférieurs" aux hétéros. C’est quand on commence à considérer des humains inférieurs à d’autres qu’on devient dangereux. Sinon on est que ridicule.

    21/02/2012 à 17 h 29 min
  • Anonyme Répondre

    Bonne nouvelle : l’inquisition va mieux, elle se rétablit ! Va falloir penser à ramasser du bois….

     

    A propos de cette histoire minable, une de plus, il est à noter que "La Droite Populaire" a retiré de son blog l’article consacré à cette "affaire" !

    Je pense qu’ils se sont ramassés une volée de bois vert !

    La preuve ? Avant le retrait de l’article, aucun commentaire n’a été publié

    Il faut dire aussi que cet article de la Droite Populaire consacré à Christian Vanneste, membre de la Droite Populaire, était tellement à charge qu’il avait dû être écrit par un plumitif de Libération !

    En clair, Christian Vanneste était renié par les siens pour des propos souhaitant simplement rétablir la vérité !

    Et moi qui croyait que la lâcheté était une exclusivité morale du PS et de sa clique !

     

    Tant pis mais en ce qui me concerne, je maintiens envers et contre tous qu’il fait jour à midi !

    21/02/2012 à 10 h 06 min
  • MAGNE Répondre

    Décidément le niveau des politiques est affligeant . En pleine campagne électorale , on exhume le passé . 1930 Berlin est capitale de l’homosexualité . Les nazis pensent que l’homosexualité est contraire à l’intérêt des Allemands , à la fécondité allemande . Si , on laisse faire , la race aryenne risque de disparaître . Ils ( les nazis ) ne condamnent pas l’homosexualité pour des motifs  » moraux  » , mais pour des motifs de fécondité . 100000 homosexuels ( les femmes ne sont pas trop poursuivies , ou peu) vont se retrouver dans des camps , 70000 ne reviendront pas , les militaires homosexuels sont abattus sans procès . Quand ils pénètrent en France et notamment en Alsace et en Moselle qu’ils considèrent comme Terre allemande , ils expulsent les homosexuels dans la France profonde , et ne poursuivront pas les homosexuels français , seuls ceux qui ont des relations avec les soldats allemands . Pour eux , la  » race  » française peut bien disparaître , c’est le dernier de leur souci . On compte sur les doigts de la main les homosexuels déportés . Par compte ils arrêtent en Allemagne les prisonniers français et ceux du travail obligatoire , soupçonnés d’homosexualité . Au Parti troskyste français il est interdit , pour un dirigeant de dévoiler son homosexualité , l’homosexualité étant considérée comme une tare bourgeoise . Les monothéismes condamnent l’homosexualité , notamment l’Islam qui par le Qiyas ( raisonnement par analogie ) infligent 100 coups de fouet ( ils le comparent à un adultère ) . Pendant ce temps – là , 8OOOOOO de pauvres , 5000000 sans emploi , problème d’environnement , la violence partout dans le monde … Mais Dieu n’est-il pas le Maître du Temps et de l’Histoire .

    21/02/2012 à 9 h 33 min
  • Anonyme Répondre

    Imaginez un peu ces paroles ou d’autres concernant un certain fanatisme religieux, prononcées par un Français lambda !

    Imaginez que ces paroles soient basées sur des faits réels ou historiques !

    Imaginer que l’on trouve à cette personne des affinités avec : le FN, les 4 vérités, le Gaulois, Riposte Laïque, synthèse Nationale ou encore Français de souche, bref un quelconque groupe identitaire!

    Eh bien…Ce n’est pas une mise à mort politique, mais une mise à mort par lynchage (par lapidation), que cette personne aurait à subir. Tous les politiques, les médiats, les associations bien pensantes, les gogos de la culture (littéraire, artistique, sportive), la justice ( qui n’est plus au service des honnêtes citoyens) auraient de concert participé à la curée.

    La liberté de pensée nous est aujourd’hui et pour longtemps encore, confisquée au seul profit de ces dictateurs intellectuels de la pensée unique.

    Nous n’avons qu’un seul droit ; « Celui de travailler, pour leurs permettre de se remplir les poches et la pense ».

    Cette Tartuferie ne me réjouit pas, meme si elle touche pour une fois un "puissant", mais elle met en lumière l’absurdité grand guignolesque de cette bien pensance et de ceux qui y adhèrent.

    20/02/2012 à 23 h 03 min
  • R. Ed. Répondre

    Oui, il faut réécrire l’histoire.

    Vanneste a dit que les homos français n’étaient pas pourchassés par les Nazis. Un tollé de la bienséance !!!

    Le Pen dit que l’occupation était moins pénible en France que dans d’autres pays, Un tollé de la bienséance.

    Je dis (preuves à l’appui si nécessaire) que les Français ont moins souffert sous les balles allemandes que sous les bombes alliées.

    Suis-je un révisioniste ?

    Ce sont les Allemands qui ont massacré les Polonais des fosses de Katyn ! Suis-je un révisioniste ?

    Il y a 67 ans que la guerre de 40 est terminée, suis-je aussi un révisioniste ?

    Non, là, c’est d’actualité !!! Tous les jours de toutes les semaines de tous les mois de toutes les années, pour mille ans encore, troisième reich oblige !!!

    PS (je ne serai plus là pour le constater)

    20/02/2012 à 21 h 42 min
  • François Répondre

      Eh oui, même chose que pour Zemour! Dire la vérité est parfois condamnable dans notre "démocrassie".
      Sauf que là, comme la loi n’interdit pas de nier la déportation des homos, on va se contenter de le lyncher.
      Vous avez dit " pays des drouadlom"?
     

    20/02/2012 à 21 h 07 min
  • Leon Répondre

    Franchement quelle difference d’etre deporte homosexuel, deporte juif, deporte resistant, ou deporte tout court? Ces histoires commencent a me faire ch… serieusement! Nous savons tous que le regime nazi etait un regime ignoble, nous le condamnons tous, certains d’entre nous (ou nos peres) l’ont combattu directement.
    Mais que l’on cesse de nous casser les c…. en utilisant ce regime ignoble pour faire passer certains groupes ethniques, groupes sexuels, groupes tout court, comme des victimes.
    Le lobby homosexuel m’emm…. !!! Qu’ils aillent faire leurs galipettes et cessent de casser les roupinettes avec leurs histoires!

    Moderateur, merci de ne pas trop me censurer 🙂

    20/02/2012 à 16 h 00 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: