Fête de l’Huma, prisons de Cuba

Posté le septembre 13, 2010, 12:00
6 mins

Fête de l’Huma, prisons de Cuba

Le titre s’étale en haut de la page du Parisien du 10 septembre : « La Fête de l’Huma fête ses 80 ans ». Oh ! Chouette alors ! Bon anniversaire, l’Huma ! Bon anniversaire, la fête du parti communiste ! « Malgré le déclin du PC, l’événement est resté, au fil des années, un grand rendez-vous populaire », écrit gentiment la journaliste Rosalie Lucas. Entre une pub pour l’enseigne très capitaliste Intermarché et une autre pour Peugeot, le quotidien gratuit Métro profite, quant à lui, de l’événement pour « rencontrer le nouveau chef du PC », Pierre Laurent, fils de Paul, l’ancien bras droit de Georges Marchais.

Le Parisien, encore, constate : « La nostalgie, camarade. Rarement l’affiche de la Fête de l’Humanité aura autant regardé dans le rétroviseur. »

Reste à savoir ce que l’on voit, dans le rétroviseur du Parti communiste. Pour en donner une idée, une des vieilles idoles du marxisme-léninisme vient de donner de ses nouvelles : le camarade Fidel Castro, dictateur pour lequel la gauche, marxiste ou pas, affiche traditionnellement une indulgence coupable.

Or, stupeur ! Trahissant les espérances des lendemains qui chantent – défuntes depuis beau temps, il est vrai – l’ami Fidel déclare au journaliste Jeffrey Goldberg, du journal américain (horresco referens !) The Atlantic : « Le modèle cubain ne marche même plus pour nous ! »

C’est un aveu, certes, mais une demi-vérité. La vérité complète aurait consisté à dire : « Même pour nous, le modèle cubain n’a jamais marché ». Le « lider maximo » en convient d’ailleurs a mi-voix, en critiquant sa propre position lors de la fameuse crise des missiles de Cuba, en 1962.

Les prisonniers politiques cubains ne sont pas à la fête, camarades !

La contrition de Fidel Castro s’accompagne d’un effet bénéfique : « depuis deux mois, remarque Le Figaro du 10 septembre, plusieurs dizaines de prisonniers politiques ont été libérés. Ils appartenaient au Groupe des 75, arrêté lors du "printemps noir" de 2003, et étaient considérés comme les "prisonniers de Fidel". » Ces prisonniers ont d’ailleurs été libérés sur la demande insistante de l’Eglise catholique. Mais quoi ? Il existerait donc encore des prisonniers politiques en 2010 à Cuba, dernier lambeau du paradis marxiste ?

On ne peut pas dire que la presse française se soit passionnée pour les déclarations du vieux marxiste cubain. Hormis le Figaro, et un dessin isolé de Plantu dans Le Monde, les commentateurs se sont plutôt montré d’une discrétion louable, surtout si l’on compare le traitement de cette information avec celui réservé à la fête de « L’Huma », si sympa…

C’est dommage, car le rapprochement de la repentance cubaine et de la fête parisienne est pleine d’enseignement. Castro, c’est ce qu’il subsiste du système fêté et applaudi ce week-end par les participants à la grande guiche du Parti communiste français ; le pan encore debout de l’univers marxiste-léniniste qui suscite leur « nostalgie ».

Selon le Livre noir du communisme, depuis 1959, plus de 100 000 Cubains ont été emprisonnés, souvent torturés par la police du régime castriste, et de 15 000 à 17 000 personnes ont été fusillées. Voilà une jolie toile de fond pour le romantisme nostalgique, non ?

Une réponse à l'article : Fête de l’Huma, prisons de Cuba

  1. Anonyme

    14/09/2010

    Balle de l’Huma

    Ou Le chant des faux-fuyants

     

    Que craint sa Majesté de tous ces troublions qui portent le masque ou la plume de l’humanité ?

    Quand on assiste à la fête de l’Huma, on se dit que le roi en a encore pour très longtemps.

    Et parmi tous les convives, le seul qui l’ait compris c’est Olivier Besancenot… le seul peut-être  à avoir lu « en attendant Godot » !

    Le seul qui sait que rien ne sert de courir, il faut répartir à point.

    Mais la partition de ses camarades n’a hélas, rien à voir avec le chant des partisans… Ce serait plutôt le chant des faux fuyants !!

    Heureusement qu’il y a Mélenchon pour continuer de tourner en rond…En écoutant chanter « lalalalalalalala…la »

     

     

    http://www.tueursnet.com/index.php?journal=Balle%20de%20Huma

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)