Invitation à la culture

Posté le octobre 18, 2010, 12:00
4 mins

« Jeunes gens, ne vous découragez pas à l’idée de tout ce qui vous reste encore à connaître, souvenez-vous de ce bon mot du maréchal Foch : « Je ne connais pas d’hommes cultivés, je ne connais que des hommes qui se cultivent… »

Ce conseil, donné à ceux qui entrent dans la vie par Dom Gérard, récemment rappelé à Dieu, vaut aussi pour les plus anciens. On n’a jamais fini de se cultiver. Le fondateur du monastère Sainte-Madeleine du Barroux invitait en ces termes ses lecteurs à partir à la rencontre d’une cinquantaine de livres – romans, ouvrages de philosophie ou d’histoire – qui lui paraissaient répondre à « la conception de l’honnête homme, pour lequel la culture, humus de l’esprit, apparaît comme une pensée héritée où s’enracine la pensée à venir », écrivait-il en citant Lalanne-Berdouticq.

On rencontre au fil des pages de ce joli petit livre intitulé Les classiques de Dom Gérard ,des chroniques consacrées à des œuvres aussi diverses que l’Iliade et l’Odyssée, l’Antigone de Sophocle, les Lettres à Lucilius, La Chanson de Roland, Eugénie Grandet, Cyrano de Bergerac, Le Mystère de la charité de Jeanne d’Arc, Le Grand Meaulnes, Le Voyage du centurion, le Journal d’un curé de campagne, Notre Avant-guerre et Comme le temps passe, Le Montage, Dix petits nègres, Une journée d’Ivan Denissovitch, La Peste, La Révolution française de Gaxotte, La Cité antique, etc… ; dus à des auteurs aussi variés que Platon, Sénèque, Corneille, Pascal, Baudelaire, Balzac, Péguy, Fustel de Coulanges, Pourrat, Bernanos, Agatha Christie, André et Henri Charlier, Psichari, Hélie Denoix de Saint-Marc, Maurras, Volkoff, Perret, Chesterton, Soljenitsyne, Camus, Anouilh, Raspail, La Varende, Louis Stien et bien d’autres…

Ces chroniques, que Dom Gérard n’a pas voulu présenter dans un ordre précis pour laisser le lecteur « pénétrer tout de suite avec ravissement dans la chambre au trésor », sont présentés par Dom Gérard lui-même, par des moines du Barroux, ou par des auteurs qui les ont aimés – au nombre desquels figurent plusieurs journalistes de la presse non-conformiste. Un passionnant voyage au pays de la vraie littérature.

50 livres, les classiques de Dom Gérard, éditions Sainte-Madeleine, 220 pages, 17 €

ACHETER SUR AMAZON

2 réponses à l'article : Invitation à la culture

  1. Jaures

    18/10/2010

    " Les classiques de Dom Gérard" ? Ca ressemble un tantinet au "Lagarde et Michard".

    Mais ne faisons pas la fine bouche, même si la littérature américaine semble étrangement oubliée alors que Psichari est totalement illisible aujourd’hui.

    Mais, bon, quand on connait un peu Dom Gérard, on ne peut pas s’attendre à la même bibliothèque idéale que Cavanna.

    Répondre
  2. UN chouka

    18/10/2010

    Heureusement  qu’il y a encore tout plein de choses a découvrir sans quoi,

    la vie serait bien triste,a mon avis .

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)