La leçon du cheval de Troie

Posté le avril 27, 2011, 12:00
4 mins

La leçon du cheval de Troie, c’est que la mise à mort d’une civilisation est toujours volontaire : l’ennemi trouve des collaborateurs et des anges exterminateurs à l’intérieur de nos propres murs. Il y a quelques veilleurs que l’on bat de nuit (caeduntur vigiles, écrit Virgile, le bien nommé en l’occurrence), quel­ques hommes de main décidés et l’affaire est faite.

L’affaire est faite parce qu’elle a déjà été gagnée la veille, parce que Troie, décidément, a eu envie, a eu besoin de mourir. Le cheval est une offrande aux dieux ; et, toujours, il y a un sacrifice humain qui précipite la chute des murs. En Espagne, en 2004, l’attentat a précipité la victoire de Zapatero et la chute des défenses psychiques du peuple espagnol. Mais, finalement, les attentats du 11 septembre ont accéléré l’entropie américaine et européenne, au lieu d’y mettre un terme. C’était une invitation à aller plus vite au désastre.

Depuis les années 80, alors même qu’il n’y a plus d’ennemis (vaporisation du communisme, inexistence concrète de l’islamisme), on observe la volonté de nos élites de nous faire disparaître, en Europe comme en Amérique, dans le cadre de la mondialisation nihiliste.
Chose étonnante, dans le texte de Virgile, les Troyens détruisent leurs murs et l’on ne sait s’ils les reconstruisent après.

La destruction de murailles se fait dans la joie et la bonne humeur. On est déjà dans la civilisation de l’homo festivus. Vive les privatisations des biens publics et des patrimoines des nations régalés aux copains pour une poignée de figues, vive la libération des marchés, vive l’euro et les délocalisations !

Après la fête, la fatigue. On voit de nos jours l’inertie du peuple américain privé de ses biens et maintenant de ses libertés, condamné à toujours s’incliner devant la volonté des lobbies et des deux partis. Le peuple a envie de dormir, il est condamné à l’involution soporifique qui paralyse ses membres. Les Français ne sont-ils pas les plus gros consommateurs mondiaux d’anxiolytiques ?

L’ingénierie alimentaire, planifiée et planétarisée, a, elle aussi, eu pour mission de créer des populations stérilisées, ennu­yées, hébétées, disait Baudril­lard, obèses, soumises, habituées à dépenser trente dollars d’essence pour aller bouffer du hamburger.

On comprend bien pourquoi l’épisode du cheval a traumatisé toutes les sociétés. Il synthétise moins la ruse de l’ennemi que la volonté de mourir par bêtise et lassitude…

20 réponses à l'article : La leçon du cheval de Troie

  1. WatsonCorsica

    09/05/2011

    Mancney : avec vous, sans doutes !

    Répondre
  2. Anonyme

    09/05/2011

    Watson : Mancney, 6 lignes ça suffit !"
    –       Watson,
    un seul mot, ca vous irait?

    Mancney

    Répondre
  3. WatsonCorsica

    07/05/2011

    Mancney, 6 lignes ça suffit !

    Répondre
  4. Anonyme

    06/05/2011

    Watson : " Avec Mancney, il faut tout préciser sur 3 pages, sinon il vous traite d’idiot !"
    –      Je ne traite personne d’idiot, de maniere personnelle. Je ne fais que relever certaines phrases des commentateurs ou des journalistes qui exposent eux-meme leur stupidité; je ne fais que souligner leurs non-sens.
    Maintenant, avec une explication comme : "
    valider le "racisme", c’est simplement prendre la distance face aux associations anti-racistes", on comprend que vous n’ayez pas envie de développer sur trois pages. C’est dommage, ca aurait pu etre un morceau d’anthologie!

    Mancney

    Répondre
  5. WatsonCorsica

    05/05/2011

    Quand je dis ; valider le "racisme", c’est simplement prendre la distance face aux associations anti-racistes car quoi que vous direz contre l’islam ou qui que ce soit qui désire substituer SA culture à la votre, vous serez toujours traités de RACISTES !

    Idem face aux Arabes, lorsque vous ouvrez franco la discussion en disant " je suis raciste", ils vous respectent et vous écoutent. inversement, si en tant que Français-de-souche, vous leur dites " je suis antiraciste", ils vous prennent pour des idiots ( pour ne pas dire autre-chose ). les Arabes ont si naturellement intégré le racisme comme comportement face à tout ce qui n’est pas Arabe qu’être antiraciste relève inconsciemment pour eux d’une sorte de soumission innée qu’ils assimilent au vécu des chiens ou autre animal domestique.

    PS … Avec Mancney, il faut tout préciser sur 3 pages, sinon il vous traite d’idiot !

    Répondre
  6. IOSA

    03/05/2011

    "Ce que certains appellent "racisme", n’est en fait que du "différencisme". Et cela est naturel, sur cette planete."

    C’est historiquement la phrase la plus incongrue….pour ne pas dire infantile.

    Rappellons que le racisme est le fait de ne pas supporter la "différence" de l’autre, tandis que le différencisme ( mot qui n’existe pas) est le fait de vouloir être "l’opposé" de l’autre, ce qui soit dit en passant… est l’acceptation de l’autre tel qu’il est et où qu’il soit.

    IOSA

    Répondre
  7. Anonyme

    02/05/2011

    Watson : " Valider le "racisme" comme la réaction légitime d’un organisme qui se fait attaquer par un corps étranger."
    –         C’est tres mal dit, mais il y a du vrai dans cette phrase.
    Le "racisme" est un terme absolument "fabriqué": Il n’existait pas avant  la fin du XIX eme siecle, ce qui signifie sans doute qu’il n’était pas vraiment nécessaire. Il ne fait que souligner, a tort, un des multiples ressentiment que l’homme peut éprouver en contact avec l’extérieur : On a parfaitement le droit de ne pas aimer les Noirs, les Jaunes, les Blonds, les Rouquins, les Albinos, les Polytechniciens (surtout les Polytechniciens!), les Nains, les Géants, ceux qui ont une plus-belle-nana-que-nous, ceux qui ont un gros zizi, celles qui n’ont pas de seins, ceux qui se disent socialistes, ceux qui ecrivent des conneries sur les forums.
    Oui, d’une certaine facon, il y a bien une réaction naturelle d’un organisme vivant contre ce qu’il percoit comme une agression, en meme temps qu’une tendance naturelle et universelle a se regrouper selon ce qui se ressemble. Il est interessant de noter que, malgré toutes les tentatives faites de refouler ces réactions, de gommer ces différences (ce qui est idiot car les differences sont belles!), le ressentiment demeure, et pendant que les acteurs grimés sur le tournage du film "La planete des Singes" vont déjeuner entre eux, selon leur costume, on voit 97% de Noirs qui votent pour un président noir… Ou est le mal?
    Ce que certains appellent "racisme", n’est en fait que du "différencisme". Et cela est naturel, sur cette planete.

    Best,

    Mancney

    Répondre
  8. Anonyme

    02/05/2011

    Claude : " – comment se fait-il que le peuple soit si aveugle? "
    –        Le commentaire de Daniel, ci-dessus, répond, au moins en partie, a cette question.

    Claude : " comment renverser la situation?"
    –        Je ne sais pas.  Ou plutôt, j’ai peur de savoir.
    Anyway, exposer le problème et reconnaitre notre lâcheté est déjà un bon début. Ensuite, descendre dans la rue et s’opposer physiquement a ceux qui crament les voitures dans nos villes, serait aussi une excellente chose.  Enfin, être fier d’être français, cesser d’accuser le gouvernement, le Pape ou le voisin de nos propres problèmes et demander fermement le retour au naturel Jus Sanguinis et un naturel "Deuxieme Amendment" français, tout cela irait dans le bon sens.
    Mais ne rêvez pas, vous ne serez pas nombreux, et le Général voyait juste, hélas, quand il traitait les français de veaux!

    Best,

    Mancney

    Répondre
  9. Anonyme

    02/05/2011

    Daniel : "La raison d’être, le sens, est bien ce qui manque, ou plutôt ce qui a été détruit." / "Ainsi chaque personne qui cherche à construire sa propre estime de lui même doit individuellement sortir de l’influence morale scolaire, puis lutter contre tout un système collectif et son armée de collabos ( c’est bien une  armée qui mène une guerre) pour accéder à l’honnêteté intellectuelle et au sens de la Vie"

    –        Commentaire remarquable de Daniel. Grace a lui, on atteint enfin un niveau intéressant sur ce forum. Thanks, Daniel.

    Best,

    Mancney

    Répondre
  10. WatsonCorsica

    02/05/2011

    Réponse à Ozone qui voit la fin proche :

    Valider le "racisme" comme la réaction légitime d’un organisme qui se fait attaquer par un corps étranger.

    Mais….. répondront les suicidaires, ils ne faut pas transformer en boucs émissaires… etc etc

    Pas plus que l’on transforme en boucs émissaires les virus HIV, au lieu de résoudre le problème du sida… quelquefois le cerveau des gauchistes et de ceux qui leur font des courbettes est en panne !

    Chez moi, en Corse, les appels à la guerre totale contre les Arabes, appels qui fleurissent sur les murs, ne sont plus effacés : un signe comme dirait Ozone que la fin est proche

    mais, ici,

    pas pour nous cette fin proche !

    Alors, libérez-vous du politiquement correct !

    Répondre
  11. IOSA

    01/05/2011

    Aujourd’hui le 1er Mai 2011, la prière de béatification de JPII est la preuve que les français sont pleinement d’accord pour accepter l’ Islam.

    Car JPII est le seul Pape à avoir reconnu officiellement la doctrine islamiste comme étant celle des chrétiens, en baisant le le livre coranique.

    Faut il vraiment chercher ailleurs le cheval de troie ?

    IOSA

    Répondre
  12. Claude

    01/05/2011

    "ils ont absolument raison de rechercher le Pouvoir et l’Argent, puisque le Peuple les laisse faire; qu’esperez de la part d’un peuple de cocus pathétiques, velléitaires et envahis, qui élit des étrangers chez lui a des fonctions de pouvoir"

    – comment se fait-il que le peuple soit si aveugle?
    – comment renverser la situation?

    Répondre
  13. ozone

    01/05/2011

    Il n’y a qu’a voir en ce moment le fouin pathétique des "footeux" demandant pardon a grandes courbéttes sous la pression d’une feuille de choux numérique qui s’est donnée pour mission de montrer "l’énorme progression du racisme" qui se produit en ce moment.  pitoyable.

    Le "débat" sur la laicitée a fini dans les congratulations generales face aux conclusions,…l’état doit payer la construction de mosquées.

    Les transfuges de Lampedusa,aprés un bref arrét a Menton pour les besoins du cinéma gouvernemental sont a Paris sous les applaudissements des médias

    La fin est proche

    Répondre
  14. Daniel

    30/04/2011


    Glenarvan:  " une société, une civilisation ne se détruisent de leurs propres mains que quand elles ont cessé de comprendre leur raison d’être, quand l’idée dominante autour de laquelle elles étaient naguère organisées leur est devenue étrangère."

    La raison d’être, le sens,  est bien ce qui manque, ou plutôt ce qui a été détruit.
     Le socialisme, l’Education nationale et  la franc maçonnerie ont fait ce qu’il fallait pour inverser les valeurs et faire en sorte que chaque enfant soit dépossédé de l’idée qu’il est un être qui choisit à chaque instant son futur et qu’il est donc responsable des conséquences de ses choix , les siens et ceux de personne d’autres. C’est ce qui en fait un être unique, libre,  qui a tous les droits sauf ceux qui l’amèneraient à nier les mêmes droits à ses concitoyens.
    La notion même "d’élite"   est un classification  qui inculque le doute de soi pour les méprisés du système. Ainsi chaque personne qui cherche à construire sa propre estime de lui même doit individuellement sortir de l’influence morale scolaire, puis lutter contre tout un système collectif et son armée de collabos ( c’est bien une  armée qui mène une guerre) pour accéder à l’honnêteté intellectuelle et au sens de la Vie. Tout est fait pour qu’il y arrive cassé, s’il n’accepte pas faire des concessions et des compromis avec les bizuteurs  qui ont vendu leur âme à quelque loge pour un peu de sécurité matérielle et d’illusions intellectuelle. 
    On fabrique ainsi des consommateurs dépourvus de spiritualité… du pain et des jeux.  Quand l’esprit se met tout entier au service de la panse au pays des supermarchés à tous les coins de rue, la raison passe de l’esprit à la panse. N’empêche que si la bête est satisfaite, l’esprit et l’âme ne le sont pas. ça peut couver longtemps mais pas définitivement. Le confort et la sécurité matériels une fois atteints, rassuré, l’individu regarde au delà.
    Je connais même des francs maçons qui se posent les bonnes questions.
    Tout sert à l’évolution.
     

    Répondre
  15. LA SENTINELLE

    28/04/2011

    En 1914, les socialistes pétris d’un angélisme criminel laissent béatement l’allemagne se préparer sous leurs yeux.Et Jaurès le paye de savie. En 1937/38, même scenario, avec le désastre et sa suite que l’on connaît. En 1962, la France est finie: elle vend pour un plat de lentilles le dernier fleuron de son Empire.

    Lesz Frères 3P se frottent les mains : depuis le XVIII°s, ils ont réussi à introduire la franc maçonnerie, déstabilisant la France et l’Europe entiàre.

    La gouvernance mondiale est leur but ultime: asservir tous les peuples, afin de faire du fric, encore du fric, toujours du fric !

    Quant à la France, elle n’a pas fini de payer le prix du sang versé en 1793.Quand surgira un Guide capable de mener notre nation ? Mais conduire un peuple de veaux n’est pas à la portée du premier venu. – Hélas.

    Répondre
  16. WatsonCorsica

    28/04/2011

    Est-ce que le cheval de Troie est rempli d’Arabes ou de musulmans ou pire, d’Arabo-musulmans ?

    Alors pourquoi ne pas poser le problème tel qu’il se pose !

    Et pourquoi attendre au lieu de proposer des solutions expéditives ?

    Répondre
  17. Anonyme

    28/04/2011

    Ozone : " Pas si simple Mancney, il y à un point commun pour TOUS ces politicards,  leur seule et unique occupation.Laquelle ?Conquerir le pouvoir. Pour quoi faire ? Ramasser le pognon pour eux et leurs potes."

    –         Exact, Ozone, mais bien que ces politicards soient méprisables car ils ne remplissent pas leur devoirs devant le Peuple, – tout le monde n’a pas la générosité ni la noblesse d’un Charles de Gaulle – ils ont absolument raison de rechercher le Pouvoir et l’Argent, puisque le Peuple les laisse faire; qu’esperez de la part d’un peuple de cocus pathétiques, velléitaires et envahis, qui élit des étrangers chez lui a des fonctions de pouvoir, et qui ne demandent meme pas un Second Amendment (etre armé, that is, comme les Suisses!) ni meme le jus Sanguinis pour conserver leur sang?

    Citation appropriée de René Grousset par Glenarvan. Thanks.

    Best,

    Mancney

    Répondre
  18. ozone

    27/04/2011

    Pas si simple Mancney,il y à un point commun pour TOUS ces politicards,leur seule et unique occupation.

    Laquelle ?

    Conquerir le pouvoir,

    Pour quoi faire ?

    Ramasser le pognon pour eux et leurs potes.

    Pour cela la sidération des peuples et la "téquenike" pour avoir les mains libres.

    Compliquer tellement le Monde que la majeur partie des peuples déccrochent.

    Transformer les infos en "magazine" dans lesquelles se bousculent toutes sortes de sujets ou des méfaits de voyous masquent les agissements d’autres voyous plus nuisibles.

    Bon article de Bonnal…

    Répondre
  19. glenarvan

    27/04/2011
    " En général, aucune civilisation n’est détruite du dehors sans s’être tout d’abord ruinée elle-même; aucun empire n’est conquis de l’extérieur qu’il ne se soit préalablement suicidé. Et une société, une civilisation ne se détruisent de leurs propres mains que quand elles ont cessé de comprendre leur raison d’être, quand l’idée dominante autour de laquelle elles étaient naguère organisées leur est devenue étrangère."
    (du grand orientaliste et historien René GROUSSET, cité par Eric MURAISE)
    Répondre
  20. Anonyme

    27/04/2011

    Nicolas Bonnal : " on observe la volonté de nos élites de nous faire disparaître, en Europe comme en Amérique, dans le cadre de la mondialisation nihiliste."
    –           Article interessant, qui pose la question "Why?".
    Une des réponses a ‘Why?", pourrait évidemment etre la perte des valeurs morales dues au Socialisme partageur et destructeur du respect social (les Socialistes devraient etre en prison!).
    Juste un détail, ce n’est pas "les élites qui ont la volonté de nous faire disparaitre", c’est, a part qqs groupes et groupuscules, le Peuple tout entier : Il y a un phenomene de pourri et de dégout de soi-meme, on assiste a un suicide ethnico-populaire.  
    C’est peut-etre aussi bien comme ca, apres tout! Que crevent et disparaissent les cloportes qui refusent de se battre et qui crachent sur leur passé.

    Best,

    Mancney

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)