La responsabilité de Giscard et Chirac dans le déclin français

Posté le octobre 26, 2010, 12:00
7 mins
Yves-Marie Laulan

Le couple Giscard-Chirac

Deux années de plomb
qui amorcent le déclin
1974-1976

F.X de Guibert

Je n’avais pas encore eu le temps de lire ce livre, paru voici déjà plus d’un an. Mais c’est un document qui vaut la peine d’être lu.
Yves-Marie Laulan, connu notamment comme fondateur du très utile Institut de géopolitique des populations, signe ici un réquisitoire cinglant, mais hélas ! parfaitement justifié.

Pour lui, le déclin n’a pas commencé en 1981, avec l’arrivée au pouvoir des socialo-communistes. Il a commencé un septennat plus tôt.
Bien sûr, l’exercice de repérage du « vrai » début du déclin est condamné à remonter sans fin dans le temps. Certains « barons » du gaullisme avaient accusé Pompidou d’être un fossoyeur de l’indépendance nationale. Plus loin dans le temps, on pourrait aussi relever la perte des départements français d’Algérie, la guerre civile de 1944-1945 et la mainmise communiste sur le pays, l’hécatombe de la Grande Guerre, ou encore les désastreuses années 1789-1815, qui, pour quelques lambeaux de gloire, nous ont tant fait perdre.

Il reste qu’il n’est pas illégitime de noter que le déclin actuel est fils de Giscard et Chirac. Et d’abord pour une raison qu’Yves-Marie Laulan aborde à peine : la rivalité entre les deux hommes a offert la victoire à une gauche pourtant minoritaire. Mais, c’est surtout dans le domaine des réformes « modernisatrices » que leur responsabilité est écrasante.

Laulan cite quatre domaines de nuisances.

Tout d’abord, la loi Veil qui, selon les calculs de l’auteur, a entraîné la non-naissance de 7 millions d’enfants. Yves-Marie Laulan n’en parle qu’au point de vue démographique. On pourrait également parler du ravage moral que cette loi a entraîné dans le pays. Surtout si on l’associe avec l’abolition de la peine de mort. Désormais, il est clair pour tous que les assassins seront protégés et que la peine de mort sera réservée aux innocents (les enfants à naître, les jeunes filles qui ne se laissent pas faire par leurs violeurs ou les vieillards torturés par leurs cambrioleurs…) !

Au plan démographique, la loi Veil est associée par Yves-Marie Laulan à la loi sur le regroupement familial qui a fait entrer également 7 millions d’étrangers. Est-il besoin de signaler ce que cela implique pour l’identité nationale ?

Troisième point : la loi Haby et l’absurde « collège unique », avec une effarante baisse de niveau. Cette loi a également engendré de grandes frustration de la part des enfants inaptes aux études longues. Et ne disons rien de la dévalorisation des métiers manuels, qui, malgré le chômage de masse, cherchent aujourd’hui désespérément à recruter…

Enfin, un quatrième point, auquel je n’aurais pas pensé, concerne le rôle de Conseil constitutionnel que la réforme Giscard-Chirac a habilité à casser toutes les décisions d’une majorité parlementaire (et le Conseil ne s’en est pas fait faute).

On aurait pu ajouter aussi le ridicule « jeunisme » qui a consisté à donner le droit de vote à 18 ans… offrant ainsi un appoint électoral inespéré au PS !

Mais c’est l’état d’esprit du couple Giscard-Chirac qui était funeste. Cette fureur « modernisatrice » (le mot « modernisation » étant toujours compris au sens de révolution gauchiste et « bobo ») se voulait tactique : il s’agissait de battre la gauche sur son propre terrain. Est arrivé ce qui devait arriver : les électeurs, à qui on avait seriné pendant 7 ans que la gauche, c’était le progrès, mais que la droite allait être plus progressiste encore, ont préféré l’original à la copie. Et, depuis 30 ans, nous nous enfonçons dans le déclin. Bravo Giscard et Chirac !

Acheter Le couple Giscard-Chirac, d’Yves-Marie Laulan sur AMAZON
191 pages – 18 €
Ou à commander auprès de notre service abonnements
(+ 5 € de port)
4 Vérités-DIP 18 à 24, quai de la Marne 75164 Paris Cedex 19

_ _ _ _ _ _ _ _ _

Merci à tous pour votre soutien à la pétition que nous venons de lancer sur l’immigration.

Pour aller plus loin, je vous invite, même si vous avez signé la pétition « papier », à vous inscrire sur le site <stop-immigration.fr>, grâce auquel nous pourrons vous tenir au courant rapidement des actions menées pour développer notre initiative. N’hésitez pas à photocopier la pétition pour la faire signer à vos amis.

21 réponses à l'article : La responsabilité de Giscard et Chirac dans le déclin français

  1. Magny

    15/11/2010

    Comme c’est bizarre : les femmes sont propriétaires de leur corps … mais pas les autres , pas ceux qui décident d’en finir avec la vie , les malades sans espoir , les vieux qui ne veulent pas subir la dépendance , etc . Le suicide est proscrit , l’euthanasie un crime . Et ne parlez pas des chasseurs , ces imbéciles à moitié barbares qui tuent leur nourriture , alors qu’il suffit de mettre sa conscience sous le tapis en achetant ses aliments , bref en tuant par procuration ( note pour les végétariens et végétaliens : les plantes sont vivantes , elles ont des émotions , et n’apprécient pas du tout qu’on les mange …) .

    Bienvenue chez les vivants , qui doivent tuer pour survivre . Une seule différence entre un meurtre et une euthanasie : la légitimité . Suis-je obligé ? Obligé par qui : les lois de la nature ou celles des hommes ? Si cela préserve la qualité de ma vie je tue ( chasse , guerre , autodéfense , avortement et suicide inclus ) , sinon je dois m’abstenir .  

    Répondre
  2. Anonyme

    10/11/2010

    Sauf erreur ou ommission , en france, tous savent pertinament que les couilles vont toujours de paires…

     

     

    SAS

    Répondre
  3. sas

    07/11/2010

    Ils sont tellement bon…et bénéfiques pour leeur cause et les intérets bien senti dee "ces" français……

    que badinter vient de proposer de virer les ex président du conseil constitutionel…..

    p"tete bin qu il  c’est  enfin aperçu que c etaient des manches à couilles…..

    et que même pour l oeuvre et la phase finale de prise de contrôle de la main du diable….il etaient tellement mauvais…qu ils pourraient faire capotee l opération….de par leurs frasques socialisantes…

     

    cqfd

    sas

     

    Répondre
  4. uliani

    02/11/2010

    Il est intéressant de lire tous ces avis et de constater qu’on est plus ou moins d’accord .

    Pour la loi Veil, je pense que, compte tenu des moyens de contraception exixtants, elle aurait dû se limiter à des cas particuliers: viols, grossesses dangereuses, fautes de mineures etc… Il est vrai que pour certains, l’avortement est un crime, ce n’est pas mon cas, mais je respecte, il n’en est pas moins vrai que cette loi a participé à la réduction du taux des naissances des français de souche, mais en aucun cas elle n’est à relier à l’iimmigration massive (et surtout illégale), elle n’a fait qu’augmenter prématurément le taux d’enfants nés de parents immigrés.

    C’est bien les lois du tandem Giscard-Chiracsur l’immigration qui en sont responsables, mais notons qu’une certaine partie du monde du travail le souhaitaient pour attirer une main d’oeuvre (à l’époque surexploitée) qui, droits-de-l’hommistes aidant, ont fait valoir leurs droits. mais le ver était dans la cuirasse.

    Il faut préciser que les gouvernements successifs n’ont rien fait pour "réparer l’erreur" bien au contraire. Et nous voilà dans une situation explosive dans laquelle le moindre incident peut dégénérer.

    Nous n’avions pas à accepter toutes les exigences de ces immigrés mais au contraire à exiger d’eux qu’ils se plient à nos lois et coutumes ou qu’ils retournent dans leur pays d’origine où, pour la plupart, ils n’ont qu’une  liberté limitée. Mais dans le pays des droits de l’homme, peut-on encore parler d’obligations ?

    Voilà pourquoi je suis pour le référendum en espérant qu’il puisse aboutir à l’abolition de ces lois absurdes qui font, par exemple, qu’un enfant conçu par des parents étrangers soit français d’office .

    Répondre
  5. Anonyme

    01/11/2010

    Déficit attribuable à la loi VEIL.

    Hypothèses simplifiées (bien sûr rien n’est aussi simple en réalité) :

    -1-S’il n’y avait pas eu la loi VEIL, les avortements seraient relativement peu nombreux :

    -2-Sans avortement notable, aucune immigration massive ne serait économiquement viable, les prestations sociales étant « bouffées » par une masse impressionnante de jeunes français de souche.

    -3-Contribuables Associés au terme de calculs très exhaustifs estime que le coût annuel de l’immigration en France est de 40 Mds d’Euros (différence négative entre les bénéfices et les dépenses qui y sont liés)

    -4-La loi Veil date de 1975 soit 35 ans.

    -5-Le coût annuel de l’immigration en monnaie constante est supposé le même depuis 35 ans.

    Conclusion : la loi VEIL a coûté 35 x 40 = 1 400 Mds d’Euros.  Tiens c’est parait-il le déficit budgétaire cumulé de la France.

    Même si le calcul ci-dessus a une part importante de vérité, il ne démontre pas que Mme VEIL a été la seule grande cheville ouvrière de la ruine la France. En fait le déficit réel est de 3000 Mds d’Euros et plus, compte tenu des engagements non comptabilisés de l’Etat, par exemple relatifs à la retraite par répartition.

    Il y a eu beaucoup d’autres « maîtres-fossoyeurs ». Mais Mme VEIL avec une candeur extrême, est à mon avis la Présidente du GCFF (Grand Conseil des Fossoyeurs de France). Le sait-elle ? Elle doit être tellement occupée à gérer ses innombrables (voir son CV) titres honorifiques, ses doctorats honoris causa, ses mandats de présidente , de député, de porte-parole, en activité ou comme « ex », de ceci et de cela, que ce dernier titre peut lui avoir échappé.

    Répondre
  6. BINNY

    31/10/2010

    Aujourd’hui j’ai pris le 60. Depuis j’ai décidé de quitter le pays.

    Demain je vais prendre le 76 pour avoir la confirmation !

    Répondre
  7. Anonyme

    31/10/2010

    QUI A VOTE POUR GISCARD ET CHIRAC  ?!!!!!

    Les martiens ?  Non ! Tous les couillons de Français qui pensent que les choses peuvent changer pour eux en fonction de ceux qu’ils élisent.  Et là, ‘faut être vraiment con.

    Les hommes politiques veulent des privilèges et du fric, tous partis confondus, car c’est la république qui est ainsi et qui n’est autre qu’une royauté déguisée mais version malsaine et ripoux : la ripoublique.  Après 1789, les privilèges, et donc le fric, n’étaient plus donné selon le sang, mais comme au loto : le peuple avait le droit d’en avoir aussi.

    La République est une supercherie et un mode de gouvernement pire que la royauté.  Les Français auraient été intelligents, ils auraient opté pour une royauté contrôlée à l’anglaise et améliorée.

    Un vrai gouvernement est à inventer, et surtout pas sur le modèle socialo-communiste qui est aussi une sacrée supercherie, une p… de tyrannie que certains demeurés adulent encore.

    Ce qui peut améliorer les choses est la création d’une confédération européenne, déja.  Mais il restera à créer un nouveau mode de gouvernement en France.  Or les Français comptent sur les hommes politiques… c’est le serpent qui se mord la queue.

    Le seul changement qui sauvera notre pays est celui des mentalités de tout un chacun, de chaque Français.  Et ça, c’est pas demain la veille on dirait.  Donc bientôt le désastre bien mérité, après tout. 

    Amen.

    Répondre
  8. sas

    30/10/2010

    pendant qu on y est sur les pratiques idiotes et dun autre âge….

    virons aussi les sénateurs népotiques et rentiers grabataire de cette ripoublik…. à l agonie

    sas

    Répondre
  9. Anonyme

    30/10/2010

    @Jopechacabri

       La croyance à la non-existence d’une vie surnaturelle est une croyance parmi beaucoup d’autres, qui n’a RIEN de plus particulièrement respectable, que d’autres religions de « vos fesses », comme vous dites. Vous nous braillez votre athéisme militant, qui est justement une religion en soi.

       Pour le XX-ième siècle seulement, les centaines de millions de morts provoqués par « l’Athéisme Religion d’Etat » sont donc pour vous, morts en vain.  Ne parlons pas des terribles 50 siècles précédents, les seuls où les indications historiques soient suffisamment précises, avant que la nuit des temps n’obscurcisse trop les décomptes.

       A propos de l’avortement, vous écrivez :

     « Comment pouvez-vous appeler ça "assassinat" ? sans doute en vous reférent à l’une de ces innommable bêtise que certains appellent religion… »

       Vous  pourriez tout de même vous renseigner: tout médecin, même avorteur convaincu (et ils sont très minoritaires dans ce cas), pourra vous expliquer pourquoi il est indéniable que l’on puisse parler d’assassinat dans tous les sens du terme, sauf dans le sens arbitrairement retenu par la loi, sens retenu pour l’instant, et très récemment à l’échelle des millénaires.

       Il ne fait aucun doute qu’il y aura des temps futurs où le retour à la pénalisation forte de l’avortement se produira dans certaines sociétés, plus avancées que d’autres. 

       C’est un assassinat parce que:

       Après la conception (union du spermatozoïde et de l’ovule), il n’existe aucune nouvelle étape à partir de laquelle on pourrait dire : « maintenant nous avons enfin affaire à un être humain alors qu’auparavant nous n’avions que des cellules vivantes destinées à devenir un humain».

       Quel que soit l’angle d’examen de la question, il faut se rendre à l’évidence: l’être humain possède la totalité de son bagage humain dès le premier instant. Cet être est unique, complet, n’est pas une maquette. Il n’y a jamais eu d’être identique dans le passé et il n’y en aura plus jamais d’autre identique. Le tuer est donc un homicide.    

       Dès la 8ième semaine, TOUS les organes du corps sont visibles. Il n’y en a plus de nouveaux à attendre.

       Actuellement, les services hospitaliers sont équipés pour garder en vie un fœtus né prématurément à sa 20ième semaine. Le développement des placentas artificiels rendra bientôt viables les embryons de 10 semaines. Une naissance « normale » intervient à la 39-ième semaine.

       La « naissance » à 39 semaines n’est pour le bébé qu’une mutation de son système de support de vie. L’apport du cordon ombilical (oxygène et nourriture) est remplacé par celui des poumons et de l’estomac. Le bébé lui-même ne change pas. Il est identique avant et après la « naissance ».

       Le droit de la femme à disposer de son propre corps (à supposer que ce droit existe pour ce qui est de son corps à elle), ne donne AUCUN droit à la femme (ni à quiconque d’autre d’ailleurs) de disposer du corps ETRANGER  (autre bagage génétique), DIFFERENT, INDEPENDANT,  qu’est l’enfant qu’elle porte.

       Une femme qui est enceinte est DEJA une mère, dès le premier instant. Son enfant existe et vit. Elle ne doit donc que veiller à sa protection et ne pouvoir envisager QUE sa naissance dans les meilleures conditions possibles. Pour évacuer sa responsabilité de mère, l’adoption devrait être la seule issue possible.

       Une loi interdisant l’avortement ne vise qu’à empêcher le meurtre d’un enfant avant l’étape biologique (une parmi d’autres) consistant pour lui à changer son support de survie, de placentaire à atmosphérique.

       On voit le côté slogan syndical féministe ignare de :

    Le fœtus : « non, non, il n’a pas de nom ! » ou de

    « L’existence ne provient que de la Naissance. »

     

       Du point de vue politique, il est extraordinairement bizarre que 7 millions soient statistiquement, à la fois le nombre d’avortés depuis la loi VEIL et le nombre d’immigrés depuis la promulgation de cette loi.

       La vérité est que pour la France en tout cas, le raccourci consistant à rapprocher ces 2 chiffres de 7 millions, recouvre probablement une dure et pénible réalité sociologique.  Je m’explique : la part de capacité effective mais INUTILISEE de la société française à nourrir sa population AVEC sa croissance naturelle AUTOCHTONE, est automatiquement UTILISEE à plein par toutes sortes de mécanismes sociaux, politiques, psychologiques etc…dont l’immigration est le résultat le plus patent.

       De plus, tout avortement français correspond probablement par effet mécanique de domino, à  plusieurs « surnaissances » quelque part dans le monde, liées directement ou indirectement à l’immigration vers la France qui a été induite par cet avortement précis.

       Il est donc ridicule et illusoire de croire réduire la population mondiale  en faisant avorter les femmes françaises. C’est exactement le contraire qui est vrai. Sachant qu’un immigré en France peut faire vivre une petite tribu, à son domicile ou « au bled », il est presque certain  que chaque avortement français, par l’effet d’aspiration immigrationiste,  génère beaucoup plus qu’une « surnaissance »  dans le « tiers-monde », à Gennevilliers, à Alger ou à Dakar.

       7 millions d’avortements ont donc été la cause directe d’un accroissement de population dramatique, probablement de plusieurs dizaines de millions, en Afrique et en Asie, puisque le niveau de vie confortable de chaque enfant français non-né, à été capté par une mini-tribu africaine. Ceci est vrai pour beaucoup de pays occidentaux, sauf  peut-être pour le Japon où le déficit local de naissance est compensé au maximum par des robots industriels, plutôt que par de l’immigration.

       A contrario, si les femmes françaises étaient ultra fécondes, le phénomène inverse aurait lieu et la population mondiale croitrait d’autant moins vite.

     

    Répondre
  10. R. Ed.

    29/10/2010

    Où parle-t-on de religion dans ce texte ?

    Il y en un qui ferait bien de se frotter les yeux avant de lire.

     

    Déjà que la langue française confond race et religion, maintenant il y en a qui confondent  immigration et religion.

    La plus belle langue du monde

    Répondre
  11. Frotté

    29/10/2010

    Il y a des commentaires immondes.

    Le respect de la religion n’est pas assuré et on peut l’accabler sans crainte, mais laisser publier de telles âneries.

    Une partie de vos lecteurs n’a pas à être insultée dans ses convictions les plus profondes; par un ignorant et un vulgaire. 

    Votre site me déçoit de plus en plus.

    Répondre
  12. MdM

    29/10/2010

    Les conneries de Giscard, le plus grand fossoyeur de ce pays, ne peuvent se résumer à 4 chapitres.

    Et que vient faire l’avortement dans l’immigration ?  On ne peut accepter des raccourcis pareils : pas d’avortement impliquerait que l’on aurait pas fait d’immigration massive.  Ce sont des réductions kato.

    Quand c’est que Pierre Lance revient pour dire des vraies vérités et non des vérités issues de croyances moyenageuses ?

    Répondre
  13. Jean-Pierre

    28/10/2010

    Ce fut le début de la fin,   ces 2 socialistes issus de l’école nationale des apparatchiks ont détruit la France avec leur état providence et leur assistanat, mais resteront dans l’histoire comme ceux qui auront inoculé le poison mortel qu’aura été le "regroupement familial"  (décret d’avril 1976)  et qui tuera la France en quelques décennies.

    Répondre
  14. jopechacabri

    28/10/2010

    Ce que vous appelez "Ridicule jeunisme" est en fait (avec la peine de mort) la clé de voûte du problème. La majorité à 18 ans a été une des réformes les plus lourdes de conséquence à long terme. Peut-être l’ERREUR du sciècle ! Déresponsabilité des parents, banqueroute de la justice des mineurs. Ca !  puis l’enfant-roi nous ont conduit à aux délires actuels…

    Dans cette lignée, la loi Haby et les autres n’ont fait que mettre l’huile sur le feu.

    En revanche la réforme Veil donnant droit à l’avortement a sans doute été une des rares choses censées des trente dernières années. Comment pouvez-vous appeler ça "assassinat" ? sans doute en vous reférent à l’une de ces innommable bêtise que certains appellent religion… Religion de mes fesses, qui n’a dans l’histoire, et encore aujourd’hui, fait que torturer, assassiner, maudire, et médire, exploiter, spolier, et déchirer les peuples. Fatras immonde de M..  Et ce sont ces suppos sataniques qui prétendent faire la morale ! foutaise ! je hais ces pseudos prophètes de tous bords, ,prétentieux et cupides.

    Le foetus : "non, non, il n’a pas de nom !"

    L’existence ne provient que de la Naissance.

    Sans doute pensez-vous qu’on manque encore de monde sur terre, et en particulier chez nous. Non, mais regardez un peu autour de vous la masse grandissante de la population. La non-maîtrise de la fornication est sans doute le coup de grâce de l’humanité. Comment peut-on immaginer continuer à se développer uniquement par la croissance démographique ? Ce loeur dont on nous rebat les oreilles depuis 50 ans n’a aucune raison. C’est un fait : l’entassement de populations surnuméraires n’apporte que pillage et désolation. C’est ce qui nous pend au nez et que personne ne veut admettre.

    OBLIGÉS ET CONTRAINTS nous n’aurons plus d’autres choix, d’ci quelques décennies, que de s’entretuer pour survivre. Alors ce sera surement en respectant les précepts débiles de religions idiotes.

    La seule religion qui mérite un quelconque respect est ce que les anciens appelaient de façon désuette et saugrenue : "LA MORALE". Vous savez surement, ce vieux truc fait de quelques règles simples que tout le monde comprend…

     

    Répondre
  15. vozuti

    28/10/2010

    siguier"en tant que femme je remercie  simone veil".           je suppose que vous ne parlez   pas au nom des 3.5 millions de femmes françaises qui manquent à l’appel parcequ’elles ont été sommairement exécutées avant de pouvoir pousser leur premier cri.       et de voir qu’elles ont été remplacées par des arabes(merci chirac) n’est pas une consolation.

    Répondre
  16. siguier

    28/10/2010

    Je ne suis pas d’accord sur l’effet néfaste de la loi Veil . En tant que femme je  remercie Simone Veil de cette loi  

    Répondre
  17. Rosanov

    28/10/2010

    @Julius,

    Je pense que vous n’avez vraiment rien compris au film. Comparé à Giscard, Chirac n’est qu’un "tout petit malfrat".

    Répondre
  18. Julius

    28/10/2010

    Le plus triste c’est que cet individu a encore la faveur des français. Pourtant ce ne sont pas les casseroles qui lui manquent avec l’affaire Mery (millions en espèces), luxueux voyages payés en espèces, emplois fictifs etc. Enfin, les français peuvent toujours se consoler en sachant que grâce à leurs impôts, l’intéressé a dédommagé la mairie de Paris (par l’intermédiaire de l’UMP, financé en grande partie par les contribuables)

    Répondre
  19. dagmar

    27/10/2010

    a lire a ce sujet MAURICE ALLAIS: LA MONDIALISATION LA DESTRUCTION DE LA CROISSANCE

    L’ANN2EDE CASSURE: 1974….regrouppement familial, chomage massif etc……….a lire obligatoirement. Les graphiques a l’appui

    dagmar

     

    Répondre
  20. sas

    27/10/2010

    Un voleur et un menteur……

    LA FRANCE PAR TRICHERIE ET FANTAISIE LOGESQUE A INSTALL2 A SA TËTE ET MAINTENU UN VOLEUR ET UN MENTEUR…..

    qui peut séreusement s étonner du résultat actuel…..hautement prévisible…tout comme l issue du mandat du boutiquier oriental agité…

    sas

     

    Reste il un français dans la salle…..???

    Répondre
  21. vozuti

    27/10/2010

    c’est effectivement en 1975 que giscard et chirac ont poussé la france dans le précipice et pendant les 30 années suivantes chirac a fait en sorte que la chute ne puisse pas etre stoppée.il a incarné une droite gauchiste tout en diabolisant les vrais idées de droite et il a ouvert les vannes de la corruption pour transformer la france en une république bananière avec l’aide de ses amis socialistes.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)