Le 14 juillet, fête nationale ?

Posté le juillet 13, 2011, 12:00
8 mins

J’ai, au cours des récentes semaines, séjourné aux États-Unis. J’y ai participé aux cérémonies du 4 juil­let, célébration de la Décla­ration d’indépendance qui, cette an­née, ont eu une signification particulière puisque l’indépendance des États-Unis et l’esprit des pères fondateurs n’ont jamais été aussi menacés.

J’y ai vu venir aussi le 14 juillet. Celui-ci, j’ai déjà eu l’occasion de le noter, n’a aucune signification pour moi, comme il n’en a aucune pour la plupart des Français installés aux États-Unis que je peux rencontrer.

Pour qu’il ait une signification pour moi, il faudrait qu’il symbolise quelque chose de positif et de fécond. Or, ce n’est pas le cas. Ce serait plutôt l’inverse. J’y vois l’emblème du déclin chaotique du pays.

Le 14 juillet a été décrété fête nationale en 1880
, sous la Troisième République, pour commémorer, non pas la prise de la Bastille, événement sordide et sanglant, mais la fête de la Fédération, organisée elle-même pour commémorer la prise de la Bastille un an après celle-ci, le 14 juillet 1790, et pour célébrer l’unité des Français.

Comme on sait, l’unité en question n’était qu’une façade. Les engrenages qui allaient conduire à 1793 et à la Terreur étaient déjà enclenchés. Tout ce qui allait faire de la Révolution française un événement cataclysmique était déjà en place.
Edmund Burke procédait, de l’autre côté de la Manche aux analyses expliquant pourquoi et comment tout cela allait s’achever par un bain de sang, la dictature, l’instabilité politique récurrente, l’absence de protection des droits et de la liberté, et ses analyses, consignées dans ses « Réflexions sur la Révolution de France » restent d’actualité.

Il y a eu le bain de sang, de la Vendée à la guillotine tranchant la tête des suspects.
Il y a eu la dictature, avec le coup d’État de Bonaparte.
Il y a eu l’instabilité politique : cinq républiques, un retour à la monarchie absolue, une monarchie parlementaire, un régime autoritaire sous le maréchal Pétain, de multiples tentatives de putsch et des émeutes innombrables.

Il y a l’absence de protection des droits et de la liberté : la liberté de parole, d’opinion et de croyance reste en France très précaire. La présomption d’innocence n’est qu’une vaine ex­pression que remettent en cause, chaque jour, des dizaines de juges et des milliers de policiers en ce pays. Les droits fondamentaux de l’être humain ne sont toujours pas garantis institutionnellement et leur définition reste le sujet de discussions sans fin.

Les seuls qui devraient se réjouir du 14 juillet sont ceux qui ont trouvé leur avantage en tout cela : les intrigants et les opportunistes, les adeptes du désordre et de la subversion
, mais aussi ceux qu’on appelle les idéocrates, des gens qui forgent des idées avec lesquelles se fabriquent des dogmes qu’ils utilisent ensuite pour prétendre remodeler intégralement une société.

La Révolution française a été la première révolution idéocratique des temps modernes : la première où des idéocrates sont arrivés au pouvoir et ont effectivement prétendu remodeler une société. Elle a été aussi la première Révolution à dimension totalitaire des temps modernes, et Robespierre et Marat ont suscité l’admiration de Lénine, mais aussi celle de Hitler.

Elle a conduit la France où elle en est aujourd’hui. Un pays où il est difficile d’être fier de son histoire sans expurger ou re­construire celle-ci. Un pays aux institutions instables et incertaines. Un pays qui n’a guère de repères pour dessiner son avenir. Un pays où les débats politiques restent surplombés par de multiples fragments de dogmes morts ou moribonds : du nationalisme xénophobe et crispé du Front National aux délires excités de la gauche façon Mélenchon, et du rêve idiot de la construction du socialisme agité encore dans le parti qui porte ce nom, Parti socialiste, à l’exaltation du souvenir du Sauveur suprême qui, depuis soixante-dix ans, s’appelle Charles de Gaulle.

Elle explique le poids des « intellectuels » dogmatiques dans les débats français, la marginalisation des économistes dignes de ce nom, l’incompréhension de la mondialisation et des turbulences du monde.
Le remède serait-il d’abolir la fête du 14 juillet ? Je pense que ce serait très insuffisant. On ne change pas le cours d’une destinée aussi facilement. Mais cela pourrait être un début…
La Cave à Jules : Bergerac rosé, Domaine Moulin… par Oenovino

51 réponses à l'article : Le 14 juillet, fête nationale ?

  1. IOSA

    23/07/2011

    Au Grand Défenseur de la médiocrité religueuse….

    Cessez donc de répandre vos mensonges sur l’Inquisition, celà dessert complètement la vision que vous voudriez que l’on a sur celle ci.

    L’inquisition au contraire de vos affirmations, condamnait sur dénonciation (même diffamatoire).

    Car, vous ne pouvez nier que quiconque sous la torture ne pouvait résister et se devait avouer n’importe quoi pour que celle-ci cesse.

    Et qu’il était préférable d’en finir sur le bûcher que de continuer à subir les pires souffrances……ce dont l’ Eglise fut la plus friande et inventive en instruments de toutes sortes et tout particulièrement pour les femmes.

    Visitez donc le site du musée de Carcasonne et vous comprendrez soudain l’ineptie de vos affirmations.

    Pouvoir récuser l’ Inquisiteur, assistance d’un avocat, etc, etc…..Mais c’est du grand art de votre part, sauf que tout celà est faux.

    Ha au fait ? De quoi vivaient les francs et autres tribues  à ces époques….rapines, industries ?

    Ha bon la France compterait 100.000 églises ? On ne doit pas avoir la même conception de l’écriture puisque WIKI n’en dénombre que 40.000 églises en France.

    Dont voici copie "rubrique l’avenir des églises en France" ( fallait pas citer votre source….ha ha ha! )

    "Faute d’un entretien suffisant de la part des municipalités qui en ont la charge, plusieurs milliers d’églises sur les 40 000 que compte la France"

    Alors vous comprendrez aisément que votre ratio n’est pas du tout crédible et met en doute votre probité pour les lecteurs de 4V.

    En tout cas pour moi, mon opinion est abominablement conforté par vos allégations cousues de fil blanc (MDR)

    IOSA

     

     

     

     

    Répondre
  2. François

    22/07/2011

     Ah, Iosa, je suis impardonnable, je ne vous ai orienté sur aucun site…
     
     Wikipédia nous parle d’environ 100 000 églises en France. Sur les 15 siècles de la France depuis Clovis, cela fait un peu moins de 7000 construction par siècle.
     Entre 1945 et 1970 ( ce n’est tout de même plus l’ancien régime, non?) il y a eu 2500 églises construites. (Wikipédia dixit). Soit un ratio de 10 000 par siècle.
      Mais vous pouvez regarder le ratio sur des périodes plus anciennes après votre fameuse "abolition des privilèges",vous retomberez sur quelque chose de similaire…

      Ne vous contentez donc pas de "ce qui se dit" ou de ce que "tout le monde croit" pour forger votre opinion. Cherchez la vérité. Cela s’appelle une démarche " inquisitoriale", comme notre justice…

    Répondre
  3. François

    22/07/2011

      Iosa, c’est vous qui parlez sans savoir.

      Le rapport entre avant et après la révolution? Mais c’est vous qui soutenez que sous l’ancien régime les gens étaient obligés de donner pour la construction d’églises. Il se trouve, malheureusement pour vous qu’après la révolution où il était très mal vu de soutenir l’Eglise ( a moins que vous ne contestiez cela aussi?), On construisait autant d’églises qu’avant. Pourquoi? Parce que les gens donnaient autant pour ce faire. Donc, votre argument disant " ils payaient parce qu’ils étaient obligés" ne tient pas puisque quand ils n’étaient manifestements plus "obligés", ils payaient autant. Et cela y compris après la loi de 1905. Vous pouvez regarder sur internet, vous aurez confirmation.

      Les gens payaient 10% de leurs revenus? Aujourd’hui, l’Etat confisque 53% de la richesse nationale en France. Ce qui fait passer l’ancien régime pour un paradis fiscal!
      A ce propos, une petite histoire: Philippe IV ( le Bel) a tenté d’instaurer une taxe sur toutes les transactions marchandes. C’était exactement la TVA avant l’heure. Il a dû y renoncer devant les mouvements de révolte que suscitait son projet. Savez vous de combien était la taxe envisagée?… 0,5%!
    Au jourd’hui, avec nos 19,6% cela fait rêver, non? Alors, arrêtez de raconter nimporte quoi.

     L’inquisition, puisque vous en parlez avait un certain nombre de caractéristiques dont:
        – La volonté de lutter contre l’arbitraire. C’est pour cela qu’elle a inventé les jurés populaires ( encore en vigueur aujourd’hui).
        – La possibilité pour la défense de récuser les jurés et les juges de son choix. ( Y compris l’Inquisiteur lui même).
        – L’irrecevabilité des dénonciations anonymes.
        – Un faux témoin encourait la même peine que son témoignage aurait fait encourir à l’accusé s’il avait été retenu.
       – L’obligation d’avoir un avocat.
       – La possibilité de renoncer à ses erreurs, ce qui coupait court à tout procès et à toute sanction.
     En contrepoint, la révolution sous la terreur avait interdit les avocats.
     Les procès sous l’inquisition duraient en moyenne 3 mois contre… 45 secondes sous la terreur!
       Vous liriez avec profit dans ce domaine le livre de Jean Sévillia: " Historiquement correct" qui vous détaillera, bien mieux que je ne le fais et avec des références HISTORIQUES toute cette période ( ainsi que d’autres d’ailleurs).
      A lire absolument si on ne veut pas mourir idiot!

    Répondre
  4. grepon

    22/07/2011

    Les chrétiens ont toujours toléré chez eux des membres d’autres religion même s’ils n’acceptaient pas la divulgation de leurs idées ( avec raison d’ailleurs). C’est l’islam qui n’a jamais toléré autre chose que lui même.

    Mwais, pourtant avant la creation d’Israel tout plein de juifs habitaient dans divers "terres d’Islam" depuis un sacre tas de siecles (en tant que dhimmis, mais tout de meme y habitaient) ont ete viollement expulse.    Idem pour tant de chretiens depuis, d’aillieurs.    (Ajoutons au passages que ces juifs et chretiens la, et leur progeniteur, ne font pas grand cas des demandes de "retour" comme le font les palestiniens et leur cheerleaders de partout.)    Attention, je precise que je dis bien "mwais."

    Au temps qui cour, et depuis un siecle au moins, les civilisations islamiques devenient de plus en plus derange au contact avec l’occident , et cherchent un retour aux sources tellement le choque est terrible pour eux.    Comme l’a remarque Mark Steyn, les photos des eleves des universites du Caire des annees 50 ressemblaient tant bien que mal ceux d’universites occidentaux.   Pas de voile et les deux sexes melanges.   Aujourhu la voile est de rigeur.   Le progres que a ete le mouvement Kemaliste au Turquie est en vapeur inverse depuis plus d’une decennie.     Islam est une recette de maladie mentale individuelle et de masse, qui est aggrave par contacte avec L’Autre bien plus que c’est le cas avec la chretienete, la religion juive, divers croyances de l’Est, et tant d’autres.   Et voila que la surface de contacte de cette reaction a ete massivement multiplie sur cette terre depuis quelques siecles, assez aujourdhui a l’ere de l’internet mobile et television satellite pour rendre un sixieme de l’humanite irrationnelle pour de bon, parano des juifs, du feminin libere, la combination des deux (juives), et toute un liste d’ennemis et allergies annexes, dont le porc(*), et j’en passe et des meillieurs.   

    Le pire, c’est que le sandwhich au peanut butter et bacon, ou le tartiflette, leur sont interdites.   Perso, sachant de quoi serait interdit, je vendrait mon ame imortelle hypothetique a tout les coups contre un sandwich au bacon et peanut butter, ce qui fait de moi un des veritables elus je suppose, car ce sandwich, prepare comme il  faut, irait bien avec la boisson des dieux norse ou grecques

    Répondre
  5. IOSA

    22/07/2011

    Tient le revoilà le fervent adepte de l’ hypocrisie qui tente maladroitement à faire croire aux autres que je serai pour l’ Islam……pfttt ! petit et ridicule propos qui n’apporte ABSOLUMENT PAS de quoi étayer un tant soit peu sa thèse sur l’abondance des fonds pour l’ Eglise.

    Ha… au fait quel rapport entre les moyens dont disposaient les les pauvres d’avant la révolution et ceux de l’après révolution ?

    Ben je vais vous le dire, avant les paysans ( la très grande majorité des Français de cette époque) étaient soumis à l’impôt par l’ Eglise….la fameuse Dîme qui représentait 1/10 de leur récolte et de tout ce qu’il pouvait détenir en propre.

    Après la Révolution, la Dîme a disparut avec l’abolition des privilèges et c’est là que le bat va vous blesser monseigneur François, car à partir de l’abolition des privilèges…il y a eu combien de monuments dédiés à l’ Eglise ?

    C’est bête n’est ce pas que le nombre soit devenu insignifiant ?

    Et au jour d’aujourd’hui, il y en a combien en construction de vos eglises, cathédrales et moyens de culte ?

    Où est donc passé le fruit des dons pour le culte ?

    Oui, je maintiens que les cathédrales étaient payées par les fidèles. Oui, je maintiens que l’on n’était pas obligé d’être chrétien en France."

    Et je garde le meilleur pour la fin ( votre affirmation en gras ci dessus).

    Vous savez au moins ce que veut dire le mot INQUISITION ?

    Parce que là vous voyez, ce mot inquisition dit très exactement le contraire de votre affirmation.

    Donc, n’affirmez rien sans savoir, celà peut vous éviter d’être ridicule.

    ps: c’est curieux, vous faites exactement comme Jaurè[email protected]…. vous ne répondez pas aux questions génantes…..c’est bizarre, mais parfaitement compréhensible.

    IOSA

     

     

     

     

     

    Répondre
  6. François

    21/07/2011

      Iosa confond chrétienté et islam.
      Les chrétiens ont toujours toléré chez eux des membres d’autres religion même s’ils n’acceptaient pas la divulgation de leurs idées ( avec raison d’ailleurs). C’est l’islam qui n’a jamais toléré autre chose que lui même.
      Imputer aux chrétiens les turpitudes des autres est tendance et surtout sans risque. Cela n’impose pas de réflexion, mais demande simplement de répéter ce que racontent les plus bavards à défaut d’écouter les plus érudits…

      Oui, je maintiens que les cathédrales étaient payées par les fidèles. Oui, je maintiens que l’on n’était pas obligé d’être chrétien en France.
      Tiens, regardez donc le nombre d’églises et temples protestants construites en France après la révolution. Vous constaterez que le nombre de constructions par siècle est à peu près IDENTIQUE à ce qu’il était plusieurs siècles plus tôt. Pourtant :
       – Après la révolution on n’était pas " obligé" d’être chrétien. ( C’était même plutôt mal vu, merci à la tolérance de tous ces gens éclairés).
       – Après la révolution, l’état, pas plus qu’avant, ne subventionnait  la construction d’églises ( c’était encore une fois mal vu-et même interdit- par tous ces gens si tolérants). D’où venaient donc les fonds qui ont permis de construire ces églises? Comme auparavant, des dons des fidèles…
      Mais même si on vous présentait des livres de compte, votre idéologie vous interdirait de reconnaître les faits quand ils vous dérangent!

    Répondre
  7. TaupusGnacus

    21/07/2011

    "Pour ce qui est de la terreur sous la révolution française ce sont de nouveaux des socialistes, les jacobins, qui se sont particulièrement distingués par leur cruauté. Un peu des précurseurs du goulag."

    Ni plus ni moins que la justice d’Ancien Régime ou la justice des Révolutionnaires bourgeois.

    Qui a fait réprimer dans le sang la garnison de Nancy qui réclamait sa solde ? Un parent du héros des Amériques, Lafayette.

    Répondre
  8. IOSA

    20/07/2011

    [email protected]

    Et que dire de la béatification de JPII par son successeur actuel ?

    Il y a là manifestement la reconnaissance par l’ Eglise que la foi de l’Islam est celle de votre Dieu et conclure que vous êtes dans l’erreur depuis deux mille ans…

    De même, lorsque vous affirmez que seuls des dons par les dêvots ont construits vos cathédrales, je me demande sur quelles sources vous vous basez ……Il y aurait il des livres de comptes ou bien juste le bouche à oreille racontant des bobards pour bobos ?

     Et enfin, savez vous que l’ Enfer est uniquement peuplé de croyants (*) ?

    (*) Lien de causalité, du moins si vous êtes à même de comprendre le concept…..(même si je vous dis qu’il vous apparait impossible pour vous d’aller dans le paradis d’ Hallah ?).

    IOSA

     

     

    Répondre
  9. IOSA

    19/07/2011

    Franç[email protected]….

     Les cathédrales étaient payées par les fidèles ( de toutes origines sociales) par des contributions VOLONTAIRES en argent ou en travail. Cela vous étonne et va contre votre propagande mais c’est ainsi.
    En fait de propagande, vous en tenez une couche…car vous omettez allègrement de préciser qu’à cette époque, le seul fait de n’être pas "chrétien" était une hérésie et ne pas donner le peu que l’on possède était la preuve ( s’il en est) que l’on était l’ennemi de l’ Eglise.

    *Je n’ai nul besoin d’écouter ces deux personnes qui puent la mauvaise foi, il me suffire de regarder autour de moi, sans la ferveur benoîte qui vous sied, pour comprendre.

    Mais c’est vrai que pour vos semblables et vous même, la préhistoire n’existe pas.

    Allez, bientôt vous allez me dire que JPII n’a jamais embrassé le Coran et reconnu par ce geste catastrophique, une allégeance à l’ Islam.

    IOSA

    Répondre
  10. IOSA

    18/07/2011

    [email protected]

    Il y a mieux avec les cou*lles molles gouvernementales, voilà que depuis début 2010, ils instaurent un nouveau fuel dit moins polluant….mais qui ne se garde pas longtemps ( moins de 6 mois).

    Reste à imaginer ce qu’il adviendra lors d’une guerre lorsque la durée sera supérieure à six mois.

    On déplacera les troupes, les chars et autres armements avec des boeufs ?

    Faut vraiment être très con pour ne pas avoir saisit qu’effectivement, ils veulent soumettre la France par tous les moyens !

    IOSA

    Répondre
  11. François

    18/07/2011

      Les cathédrales étaient payées par les fidèles ( de toutes origines sociales)  par des contributions VOLONTAIRES en argent ou en travail. Cela vous étonne et va contre votre propagande mais c’est ainsi.
      C’est d’ailleurs pour cela qu’elles mettaient si longtemps à être construites, car au rythme des dons qui parvenaient.
       Pour dire l’histoire, il ne suffit pas de répéter comme un perroquet les inepties dans le vent… Lisez donc quelques ouvrages sérieux sur le sujet et ne vous contentez pas de ce que racontent Besançenot ou Tarik Ramadan!…

    Répondre
  12. Daniel

    18/07/2011

    Homère:  "La seconde France est celle de la remise en cause de nombre de ces valeurs jugées obsolettes et ne permettant pas l’égalité entre les individus.Elle s’accompagne d’une théorie matérialiste basée sur la redistribution des richesses par l’impôt.Elle est immigrationniste et multi-culturelle.Les symboles traditionnels de la France ne sont pas immuables.Ceux de la première France les nomment "Anti France".Il proclament eux mêmes être le "peuple de gauche"…

    Il s’agirait peut être de discerner quelles sont les valeurs obsolètes, celles qui ne le sont pas et celles qu’il faut avoir le courage de reconnaitre comme nécessaires à l’expression de dimensions humaines nouvelles et épanouissantes pour la liberté de tous.
    Quant à l’égalité, elle est excellente sauf que ceux qui la défendent omettent l’essentiel:"l’égalité" non suivie de " des droits" est déjà devenue stupide simplement parce qu’on a élaboré un système de Droits sans préciser les Devoirs qui précédaient ces droits et les mérites qui permettaient d’obtenir ces droits.
    Le "Droit" est à remettre à plat car il englobe sous un même mot le meilleur de notre liberté et les pires barbaries dont je précise, une fois de plus qu’elles ont fait 200 millions de morts au siècle dernier et continue leurs crimes aujourd’hui sous des formes moins voyantes. Les crimes sont légaux, pour l’immense majorité. Et les morts qui sont aujourd’hui le résultat des injustices sont déjà définis, désignés dés la sortie de lois pour demeurés heureux et professionnels de la politique trop occupés à protéger leurs propres droits à l’impunité… et qui oublient leur Devoir. Devoir qui précède leurs droits et qui donne précisément un sens à leurs droits. La malhonnêteté et le racisme ne sont pas là où on les cherche.

    Répondre
  13. grepon

    18/07/2011

    les USA aussi deviennent un desert industriel et bientot les services disparaitront aussi.

    C’est ce qui se dit, mais malgre ce qui est dit, les Etats-Unis restent le premier pays du monde en matiere de fabrication.  

    Ceux qui pleurniche (ou encore font celebration) de l’ascendance de la Chine devrait regarder de plus pres la demographie extremement grave de ce pays(Bonjour les degats du "one child" policy), et la quantite collossale jamais vu de "malinvestment" en cours depuis quelques annees.   Ils essaient de devenir riche avant que la vague de la vieillesse ne les attrapent, mais ils n’arriveront pas.  Remarquons aussi qu’un part tres significatif de leur richesse est en forme de papier…obligations etatiques europeens et americaines.   Ils nous envoient objets et matieres de grand utilite a peu de prix, et en retour on nous leur envoit…du papier.   Dans peu de temps les etats-providences depasserons de loin tout capacite de repayer ces dettes, ce qui fera une implosion spectaculaire et des manifs violents sans fin en Europe surtout.   Il y a peu de petrole en Europe, et vous n’avez pas de forces militaires significatif pour guarantir le fournissement.   L’Euro aurait implose deja.  Restera vos reserves d’or.    Les Etats-Unis obtiennent la grande majorite de leur petrole dans leur propre hemisphere, et tres fameusement assez d’armements de point pour patrouiller toutes les mers du monde, pas seulement les mers de leur cote du monde.    Deviner ce que fera la Chine, en crise elle meme par perte de clients et implosion de leur economie domestique….pour obtenir leur produits petrolieres.

    Répondre
  14. vozuti

    18/07/2011

    homère ,  l’anti-traditionnalisme de la seconde france (dont vous parlez) va jusqu’à provoquer une invasion étrangère;  et le peuple qui est en train de remplacer les français est tout sauf moderne et  progressiste.    cette invasion qui a été repoussée par les armes pendant plus d’un millénaire devient aujourd’hui possible non pas parceque nos dirigeants ont des idées modernes mais parcequ’ils ont atteint un niveau de corruption jamais égalé dans l’histoire(ils sont près à vendre leur pays pour des dessous de table).       les traitres ont toujours existé,la traitrise n’est pas une idéologie moderne.ce qui est nouveau c’est qu’au lieu de les pendre ,la population vote pour eux.

    Répondre
  15. IOSA

    17/07/2011

    Les batisseurs de cathédrales étaient payés pour ce faire et bien payés

    [email protected]… Ô combien je jubile à vous lire, car la question qui se pose est de savoir qui payait et avec l’argent de qui ?

    La réponse est à tomber raide car directement en rapport avec le pillage organisé dans le nouveau monde de l’époque, par ceux même qui se prétendent les représentants de Dieu.

    Et puisque tout le monde parle de massacre, combien de victimes au nom de cette Eglise et commis par elle au sein de la population maya ?

    Il y a là de quoi réclamer auprès du TPI une condamnation pour le génocide organisé en vue d’instaurer par la force, la suprématie de l’ Eglise.

    IOSA

     

    Répondre
  16. Annika

    17/07/2011

    Malgre l’internet et tous les moyens de communication moderne, les peuples ne se connaissent pas bien.  Puis en matiere de revolution americaine, les francais dans leur grande majorite n’en connaissent rien du tout – pareil d’ailleurs pour beaucoup d’americains en ce qui concerne la revolution francaise.  

    Alors que la revolution americaine etait stabilisante, et fut une flamme de liberte inspirant le monde entier (dont les revolutionnaires francais) ; la revolution francaise produit (a la longue) l’inverse. Ainsi que dit Guy Milliere, "n’oubliez pas qu’apres 1789, il y eut 1793". Je poste ci-dessous une traduction completee par Maury d’un texte ecrit par Brigitte Gabriel, presidente de "ACT! for America". Le peuple dont elle parle, gens qui ont quitte leur terre natale en quete de liberte en America, c’est entre autre –moi. Quitter la France pour l’Amerique etait la meilleure decision que j’ai prise ma vie – et je suis partie pour le nouveau monde il y a deja 32 ans.  On pourrait croire que je sais de quoi je parle – mais non ! – il y aura toujours les obtus qui n’ont jamais mis les pieds en Amérique, et ne la connaissent qu’au travers de Libé/Le Monde/et autres propagandes ; qui vous diront que je suis timbrée !

    Je pars pour la France dans 2 jours par obligation, wish me good luck, l’Amerique me manque deja. 

    ———————————————-
    Par Brigitte Gabriel, présidente, ACT! pour l’Amérique

    Le 4 juillet est plus – Beaucoup beaucoup plus q’une fête de plus

    LE 4 juillet 1776, a été un événement historique qui changea le monde. Ce fut la naissance, non seulement d’une nation, mais d’un idéal, un idéal auquel les gens du monde entier ont aspiré depuis.

    Cet idéal est devenu et connu comme «l’exception américaine». Les caractéristiques de cet idéal incluent l’autonomie, la liberté, le bénévolat et le sacrifice de soi. Oui, c’est vrai, ces nobles vertus ne sont pas uniques à l’Amérique, mais les pères fondateurs de l’Amérique ont capturé ces vertus d’une manière qu’ aucune autre génération de gens n’avaient jamais fait avant, ou, si j’ose dire, depuis.

    Depuis l’Amérique est née, chaque génération d’Américains a été appelé à se lever comme un phare de lumière pour le monde, pour lutter contre le mal et la propagation de la justice. Nous avons eu à combattre le mal et l’injustice à l’étranger, comme nous l’avons fait dans la Seconde Guerre mondiale, et à domicile, comme nous l’avons fait au cours de la guerre civile.

    Parce que les êtres humains sont imparfaits l’ idéal américain pour leur attente a été imparfaite. Mais cet idéal a vécu d’une génération à l’autre, a brillé avec tant d’éclat que les gens de partout ont lutté et sont même morts pour venir en Amérique dans l’espoir de trouver la liberté et la possibilité qu’ils ne pouvaient pas trouver ailleurs.

    Alors que j’étais assis dans mon abri anti-bombes au Liban ces sept années, j’ai été une de ceux qui rêvaient de venir en Amérique et avoir la possibilité de vivre ce «rêve américain». Je ne savais pas alors que je serais là aujourd’hui à vous écrire ce message sur la signification du 4 Juillet, fête de l’Indépendance.

    Beaucoup de nos pères fondateurs ont payé un grand prix pour nous donner, et donner au monde, une déclaration d’indépendance, une constitution et une Charte des droits.Certains l’ ont payé au prix de leur vie. D’autres ont perdu des membres de famille et d’autres sont morts brisés.

    Le moins qu’on puisse faire pour sauvegarder l’héritage que nos pères fondateurs nous ont cédé est de secouer le carcan du politiquement correct sans craindre de défendre les valeurs qui ont fait de l’Amérique une ville brillante sur une colline pour le monde entier.

    Aujourd’hui, dans l’esprit de nos pères fondateurs, nous sommes appelés à mener dans nos communautés et notre nation. Nous sommes appelés à réveiller les apathiques et inspirer le désespéré, pour faire taire les menteurs et éduquer les patriotes. Car si nous ne parvenons pas à informer les ignorants, nous ne parviendrons pas à sauver les désinformés.

    Il est temps de jeter le politiquement correct sur le tas de cendres de l’histoire. Il est temps de faire taire ceux qui ne voient rien de bon en Amérique et qui prétendent, malhonnêtement et faussement, que l’Amérique est la source de tous les maux du monde. Il est temps de s’unir Unies comme un seul homme contre le mal de l’islam radical, non pas comme des Afro-Américains, des Libanais-Américains, Hispano-Américains, Américains d’origine chinoise, Italo-Américains, mais comme Américains!

    Le mal s’épanouit lorsque les hommes et femmes courageux deviennent des passants.Les mensonges se répandent lorsque le courant devient silencieux. la société se dégrade lorsque l’apathie remplace l’activisme. La tyrannie triomphe lorsque les dirigeants deviennent médiocres et ceux qui haïssent s’organisent.

    Nous avons été bénis avec tant de générosité par ce pays, et à qui on donne beaucoup il sera beaucoup demandé. Chacun de nous est un instrument de changement avec l’histoire qui est notre juge final. Aussi important que peuvent être toutes les autres causes si nous perdons notre liberté à cause de tyrans ou nos vies à cause de terroristes ,il ne sera plus questiond’aucune autre cause Puissions-nous aller de l’avant à partir de ce week-end pour notre nation avec une passion renouvelée, et avec détermination pour défendre notre pays et ses valeurs, afin que nous puissions être dignes de marcher sur les traces de nos ancêtres »et mériter l’honneur de servir et de préserver notre nation pour nos générations futures . Que Dieu vous bénisse, bénisse nos militaires et anciens combattants, et les États-Unis d’Amérique.

    Répondre
  17. grepon

    17/07/2011

    Il y a deux autres France, celle engage dans la production biens, services, et culture librement achete par d’autres libres de leur choix, et puis l’autre engage dans le dirigisme voleur ou le parasitisme.    Il y a une France qui voudrait etre fiere de l’etre, et il y a une autre engager a plein temps comme suce-sang et geolier de la premiere.

    Répondre
  18. Anonyme

    17/07/2011

    Sagesse et raison : " Pour sauver notre pays, il faut un vrai changement, et à ce jour, seule Marine Le Pen, avec tous ses défauts et ses faiblesses, peu l’incarner. Voilà tout."

    "Pour sauver notre pays, il faut un vrai changement" …
    –        Ça, c’est puissant, mais pas de problème, il n’y aucun risque a l’écrire, et tous les primaires du monde seront d’accord. D’ailleurs, vous pouvez meme écrire "Change, Yes we can". Ça marche toujours.

    " et à ce jour, seule Marine Le Pen, avec tous ses défauts et ses faiblesses, peu l’incarner. Voilà tout."
    –        Well, ça, c’est une INCANTATION, et encore une fois, a part une bonne dose de populisme vulgaire, ça ne risque rien a etre écrit, ça ne fait pas de mal a personne et surtout, ça ne fait absolument pas avancer le bateau… c’est typiquement french.

    Vous feriez mieux de lire et de relire les excellents posts de Grepon, car eux au moins sont pensés et cohérents, et quand Grepon écrit : " Le collectivisme, en outre, n’est que de la démagogie exprimée par ceux qui veulent du pouvoir ou l’ont déjà, pour le pouvoir et au nom du pouvoir.   La libération de l’individu et de la famille nécessite LA LIMITATION DU POUVOIR. ", c’est autrement plus riche et porteur de réflexion que les propos démagogues et les éructations émotives qui polluent le forum et en rabaissent le niveau.

    Thanks, a lot, Grepon.

    Mancney

    Répondre
  19. HansImSchnoggeLoch

    17/07/2011

    Daniel,

    je pense que le syndicaliste est en vacances, votre remarque risque de rencontrer le vide.
    Laissons le donc profiter d’un congé bien mérité. Il nous reviendra en septembre bien ragaillardi et prêt à rebattre le pavé du côté de Menilmontant, pardon de Menildescendant.

    Répondre
  20. vozuti

    17/07/2011

     totalement d’accord avec "sagesse et raison".                                           grepon,meme en éliminant toutes les charges sociales vous ne concurencerez pas les asiatiques qui sont payés 10 fois moins.   les USA aussi deviennent un desert industriel et bientot les services disparaitront aussi.     en ce qui concerne l’énorme taux d’imposition que l’on subi  en france ,il est du en grande partie à la corruption des partis au pouvoir ainsi qu’à leur décision d’installer des dizaines de millions de maghrebins.        seul le FN pourra baisser les impots.    

    Répondre
  21. Daniel

    17/07/2011

    Jaurès:  
    "Mais,tout comme Millière continue de percevoir son traitement et de profiter de nos systèmes sociaux avant de toucher une retraite garantie,…"

      Ceci grace et avec le concours des syndicalistes qui veulent eux aussi, dans une "fraternité d’intérêts" remarquée avec Guy Millière,   pouvoir ponctionner à vie leurs concitoyens pour leurs "mérites" imaginaires et définitifs!.:   la paille et la poutre… Comment faites vous pour saisir le mensonge fondamental de GM et ne pas reconnaitre le vôtre?

     

    Répondre
  22. HOMERE

    17/07/2011

    Avec Sagesse et Raison je réalise opportunément que nous avons aujourd’hui DEUX FRANCE.Qui ne pourrait s’en rendre compte ?

    La première France est celle dont les individus veulent perpétuer les valeurs traditionnelles,celles héritées des anciens.Elles se basent sur les vertus transmises durant des millénaires et qui ont bâti ce pays à coup de génie et de conflits aussi.Cet ensemble constitue le peuple français cimenté par son appartenance aux lumières chrétiennes.Elle est nationaliste et anti immigrationniste.Les symboles traditionnels de la France sont immuables.Ceux de la seconde France les nomment "Réactionnaires"

    La seconde France est celle de la remise en cause de nombre de ces valeurs jugées obsolettes et ne permettant pas l’égalité entre les individus.Elle s’accompagne d’une théorie matérialiste basée sur la redistribution des richesses par l’impôt.Elle est immigrationniste et multi-culturelle.Les symboles traditionnels de la France ne sont pas immuables.Ceux de la première France les nomment "Anti France".Il proclament eux mêmes être le "peuple de gauche"

    Même si cette distinction est forcément rapide,il n’en reste pas moins que les clivages ne sont pas broutilles et que nous sommes en présence (pour la première fois dans notre histoire) d’un éclatement réel de notre peuple qui existe "de facto".

    Peu de pays évolués sont dans cette situation.

    Alors,prétendre vouloir être le Président de TOUS les Français est une ineptie.

    Répondre
  23. Sagesse et raison

    17/07/2011

    Peu de gens ici semblent comprendre ce qui se passe réellement. Pourtant, les choses sont simples :

    Il existe, aujourd’hui, dans notre pays, deux grands partis de gauche, anti-France, anti-Chrétiens, anti-"gaulois", anti-culture, anti-intelligence, anti-démocratie, mais unis pour une uniformisation de notre société dans le consumérisme et la pensée unique : le PS, et l’UMP. Ces deux partis, interchangeables, remplis de gens qui ne font de la politique que pour SE servir, ont causé de grands torts à la France.

    Pour sauver notre pays, il faut un vrai changement, et à ce jour, seule Marine Le Pen, avec tous ses défauts et ses faiblesses, peu l’incarner.

    Voilà tout.

    Tout le reste, et les envolées des Homère ou Gripon, c’est de la littérature qui n’est belle qu’à leurs yeux.

    Une chose est sûre et certaine : continuez de voter pour l’UMPS, et la France (ce beau pays doté d’une histoire belle et riche de deux millénaires) sera irrémédiablement détruite et morte.

    Choisissez, … et allez voter.

    Répondre
  24. grepon

    16/07/2011

    grepon ,le FN n’a jamais été un parti collectiviste.

    Je ne vois pas comment ca modulerait mes propos.   Ils sont des etatistes, des socialistes nationalistes.    Le collectivisme, en outre, n’est que demagogie exprime par ceux qui veulent du pouvoir ou l’ont deja, pour le pouvoir au nom du pouvoir.    La liberation de l’individu et de la famille necessite LA LIMITATION DU POUVOIR.    Voila la genie de la Constitution americaine comme originellement compris et concu.  Les fondateurs savait trop bien que n’importe quelle hommes ou bureaucraties finissent par trouver comme but veridique l’acroissement pur et simple de leur pouvoir, sans entraves.   La reglementation du commerce peut limiter l’abus par un pouvoir commerciale ou privee devenu dominant par ecrasement de la concurrence.   

    Pour vos histoires de delocalisation vers le tiers monde, l’erreur viens de l’esprit socialo-syndicaliste qui voudrait qu’un job soit chouette, bien paye a vie, apporteur d’avantages et guarantis…sans la contrapartie de productivite, innovation, et risque.   Vous avez diabolise les entreprises et la travail toute en faisant louanges a l’interventionisme a outrace etatique en tout…..Toute en voulant pouvoir acheter des biens et services de qualite.    La solution a courte terme a ete de vendre de la dette pour acheter produits et services d’aillieurs, la ou le travail n’est pas empeche, diabolise, et imposee a mort. 

    Bien sur que par aillieurs, comme expliquait si bien Adam Smith dans le Wealth of Nations il y a plus de deux siecles, il y a quelque chose qui s’appele l’avantage concurrencielle relative.   La France AVAIT des atouts dans le temps quelle a largement brulee et continue de le faire.   Vous mangez vos capitaux dans des programmes d’achat de votes, punition des productives et innovateurs, et recompense pour faineants.    Les francais repondent, chacun suivant leur cas, aux punitions et recompenses etabli par l’etat tenticulaire, avec resultat declin en spirale depuis des decennies.    L’actuelle phase de silence relative avant l’orage a ete achete a coups de vente de dette, mais ca ne durera pas.   La facture pour cette derniere fete avant la fin de votre monde ne peut pas etre paye.

    Répondre
  25. David DALLOIS

    16/07/2011

    Excellent article de Mr Millière. Belle lucidité et analyse des causes du désordre français. Notre pays a de solides atouts, mais ils sont gaspillés.

    David D

    Répondre
  26. HOMERE

    15/07/2011

    Je suis globalement d’accord avec vous Grépon…..sauf que pratiquement toutes les forces politiques,syndicales, intellectuelles, associatives, ….et le peuple dans sa globalité sont d’accord pour rejeter le libéralisme et même la social démocratie.Nous sommes lessivés par les autoproclamés porte parole qui savent tout sur tout et les relais médiatiques qui ne savent rien sur tout mais qui font courbettes et bottines selon les tendances.

    Dans ces conditions,la mass média se substitue au peuple qui devient,peu à peu,une mass merdia….apathique,servile,aculturée,décérébrée,manipulée.Ainsi la mythique prend des formes normatives et fondatrices d’une société sans expression créatrice.La merde rapeuse, les diarrhées grapheuses, la misère pouet pouet du ciné et du théâtre trash…..ne font plus bander le peuple,elles contribuent à sa lobotomie.

    Nous avons succombé aux sirènes collectivistes….durablement et pour notre plus grand malheur.

    L’égalité veut couper des têtes……celles qui dépassent les autres……tous pareils…tous médiocres.

    Mon Dieu !!!!

    Répondre
  27. vozuti

    15/07/2011

    grepon ,le FN n’a jamais été un parti collectiviste.      le problème c’est que  depuis quelques années le liberalisme est devenu une course à l’esclavagisme international : l’industrie est délocalisée partout ou le travail n’est pas payé et ce sera encore plus facile de transfèrer les services dès que les indiens et les chinois seront   formés en  assez grand nombre.      si vous refusez le protectionnisme au nom du dogme libéral alors ou irez vous trouver un job?  en asie?

    Répondre
  28. R. Ed.

    15/07/2011

    Les batisseurs de cathédrales étaient payés pour ce faire et bien payés

    Répondre
  29. IOSA

    15/07/2011

    Le pire avec Milliere, c’est qu’il pense que sans la Révolution de 1789, il serait actuellement aux 4 V.

    Il devrait se souvenir que du temps du Roy et de la Papauté, ses propres écrits l’aurait amené tout aussi bien au bûcher. 

    Manque de réflexion son article, sans doute que l’approche des vacances le fatigue davantage.

    Et si Robespierre avait fait correctement son boulot, il n’y aurait personne actuellement à criitiquer la Révolution Française…..ils semblent oublier (ceux qui critiquent) que sans cette révolution, ils ne seraient certainement pas là à taper au clavier, mais plutôt à casser des cailloux pour construire des cathédrales.

    IOSA

    Répondre
  30. grepon

    14/07/2011

    Pour l’info à Grépon,je lui signale que sa préférée MLP…

    Essayez de suivre Homere.    Comme Milliere, je trouve le parti de Le Pen…si c’est a sa fille que vous faites reference, est aussi etatiste que les socialistes en France.   Ce parti represente une des suites possibles a l’implosion imminente etant donne ce qui se trouve entre les oreilles des francais.   Bien sur qu’avant la catastrophe imminent, ce parti ne peut pas etre elu, et surtout ne propose pas des solutions qui pourrait sauver la France, car ils sont des etatistes, et c’est l’etatisme…dans n’importe quelle sauce qui vous ecrase, qui vous a mener a votre perte desormais ineluctable.  

    Etatismes "De droit"..c.a.d. nationaliste, xenophobes, traditionalistes et/ou souvent raciste ne produisent pas de meillieurs resultats que d’etatismes de gauche..c.a.d. internationaliste, mulitculturelles, destructrice de traditions.  Dans les deux cas l’etat et la classe des gens y attache se mettent au malinvestement, au gachis, a l’abus de pouvoir, corruption integrale, tyrannie, et bien sur demotivation des gens creatrice, productives, ou capables d’investir.   En generale cette motivation peut etre retrouve pendant un certain temps par moyens demagogique demontrant un ennemi a etre abbatu…et bien sur allies domestiques cet ennemi.  De bonnes grosses guerres et genocides s’ensuivent.    J’espere que ca vous donne une idee de ce que je pense d’un vecteur de sauvetage de la France qui suivrait le FN.

     

    Répondre
  31. grepon

    14/07/2011

    "François, 900 exécutés par jour sous la Terreur?Peut-être. Combien durant la guerre de Sécession ?"

    Vous l’avez compris a travers, il s’agissait de la geurre du parti Republican (anti-esclavagiste) contre le parti Democrat (raciste comme toujours).   Beaucoup de Democrats y ont perdu la vie, les biens, des proches, et memes des esclaves, alors ce n’est pas aussi tragique que ca….    😉

    Plus serieusement, au dela de la question reste non resolu depuis 1789 du tare de l’esclavagisme, la guerre civile a ete aussi une bataille pour la centralisation du pouvoir(LA motivation de Lincoln d’apres lui meme) contre la traditionnelle decentralisation guaranti par la Constitution.   Bien que le parti Republican de Lincoln a ete du bon cote des questions de discrimination raciste tout le long de son histoire et les Democrats toujours farouchement pro-raciste de facon on ne peut plus deguellasse, je donne raison au Democrats de l’ere de la guerrre civile sur leur desir de preserver…a presque tout prix, le pouvoir des etats contre le pouvoir federale.   Depuis leur defaite bien meritee a l’epoch, le pouvoir du gouvernement centrale a ecrase de plus en plus le locale, avec des effets catastrophique pour le pays.  

    Ca a permis, certes, le pays de faire concurrence commerciale et militaire a l’internationale de facon plus efficace…c’etait un souci a l’epoch, une sorte de zeitgheist geopolitique de l’epoch…avec les impressionnants resultats que le monde entier reconnait a travers le 20ieme siecle jusqua maintenant sans interruption.   Le bien que ca a fait a l’humanite est immense, MAIS, que pendant que ca peut durer.   L’elargissment continue du gouvernment centrale mange depuis belle lurette, pour prendre la formule de notre Declaration of Indepence, le "substance of the people" au benefice des bureaucrats et les groupes qu’ils ont pu acheter avec les fonds tire, au bout du fusil, de notre "substance."    Ils font du bien avec une fraction significatif de cette substance, mais le reste est terriblement malinvesti par rapport a la direction que ferait les communautes et individus.   Nous revoila sur Hayek et son "Road to Serfdom."    La musique va s’arreter bientot en Europe et aux Etats-Unis comme c’est deja fait au Japon, grace aux immense dettes publiques et encore plus immenses obligations au programmes de redistribution de l’argent insoutenables…grace au types de politiciens et segments de l’electorat que vous aimez tant .  Tout cela implosera, mechaniquement, avec des suites, j’admet imprevisible, quoique je predit catastrophes humanitaires et tyrannies pour vous.

     

    Répondre
  32. SMALL BARTHOLDI

    14/07/2011

    JAURES,

    En somme, quand le rejet de la France vient des chanteurs d’extrême-gauche, on peut crier au génie. Vous auriez pu rajouter le gentil Raphaël qui se fantasme en émeutier de cité. Chanteurs qui, au demeurant, ont gagné avec leur mépris des "beaufs" cent mille fois plus d’argent que Guy Millière (puisque ce sujet semble vous obséder).

    Quand ce rejet vient de la droite, ce ne peut être que l’expression d’une sordide "frustration" pour reprendre vos termes. A soigner de toute urgence. Par Miss Ratchett de préférence.

    Une fois deplus, en ce pays, on pardonne presque tout à un camp et si peu à l’autre. On commence à s’y faire.

    Répondre
  33. HansImSchnoggeLoch

    14/07/2011

    <<François, 900 exécutés par jour sous la Terreur?Peut-être. Combien durant la guerre de Sécession ?>>

    Contrairement aux condamnés de la Terreur auxquels on attachait les mains derrière le dos et coupait ensuite la tête, les soldats nordistes ou sudistes pouvaient se défendre et mouraient les armes à la main.
    Pourquoi alors ne pas évoquer Verdun où la boucherie fut même pire?

    Voilà le genre de comparaisons avec lesquelles le syndicaliste essaie de nous vendre sa camelotte.
    Au Gulag socialiste on exécutait beaucoup d’innocents, il faudrait aussi en parler.

    Répondre
  34. HansImSchnoggeLoch

    14/07/2011

    <<Hans, vous me faîtes penser à ces élèves persuadés d’avoir brillé lors d’une épreuve écrite et qui se retrouvent avec un 5/20 à l’arrivée.Mais l’essentiel est de croire, comme dirait Troubadour.>>
    Je crois personnellement et ne suis certainement pas le seul sur ce site, que vous avez mérité sans fausse modestie cette note brillante pour votre prestation concernant les accidents à la SCNF. Ma contribution n’a été que de rapporter un fait relaté par un site autrement plus crédible que les commentaires amusants mais malheureusement faux que vous débitez à longueur de posts aux 4V.

    Répondre
  35. ozone

    14/07/2011

    Homere

    Les sondages sont fait pour ça

    Mais attention,les evénements extérieurs vont dans le sens du discours de MLP

    Borloobloblo number 3?,est-ce que le premier tour tombe un 1 Avril ?

    Répondre
  36. xavier M

    14/07/2011

    A lire donc LES HOMMES DE LONDRES de Blanc.

    Répondre
  37. HOMERE

    14/07/2011

    Pour l’info à Grépon,je lui signale que sa préférée MLP chute vertigineusement dans les sondages : 14% à 16% alors que mon chouchou Sarko remonte à vitesse grand V.

    En projection on pourrait avoir :

    Au premier tour : 1 Sarkozy – 2 Aubry ou Hollande – 3 Borloo – 4 MLP

    Au second : Sarkozy Président

    Il en a encore sous la pédale le petit,vous allez voir son numéro d’artiste avec trapèze volant sans filet et saut d’obstacles avec triple lutz, et pirouette avant avec double Sarko arrière……vous allez être contents….non ?

    Répondre
  38. jaures

    14/07/2011

    Small barholdi,ne pas aimer la France est finalement très français: Renaud a eu son "crève salope!" et Maxime Leforestier son "J’m’en fous d’la France". Mais,tout comme Millière continue de percevoir son traitement et de profiter de nos systèmes sociaux avant de toucher une retraite garantie, les poètes révoltés se sont mobilisés pour percevoir leurs droits d’auteurs généreusement organisés par l’Etat.
    Tout comme ces militants qui nous racontaient que tout était mieux en URSS mais qui se gardaient bien de s’y installer.
    Sagesse et Raison,il arrive à Millière de "répondre" mais cela ne sort guère de quelques insultes. Ne soyez pas déçu.
    Hans, vous me faîtes penser à ces élèves persuadés d’avoir brillé lors d’une épreuve écrite et qui se retrouvent avec un 5/20 à l’arrivée.Mais l’essentiel est de croire, comme dirait Troubadour.
    François, 900 exécutés par jour sous la Terreur?Peut-être. Combien durant la guerre de Sécession ?

    Répondre
  39. ozone

    14/07/2011

    Une verité qui se fait jour avec l’ampleur de la détte US est la victoire postume de B.Laden,he oui,les guerres que Bush à goulument lancé contre "la terreur" sont devenues des gouffres financiers,il faudrait relire ceux qui sur le forum presentaient il y a quelques années ce cout comme minime pour la puissance US,qu’Obama fasse des conneries c’est le propre des présidents américains,mais l’attitude des républicains en ce moment est indigne,vous nous vantez la societé libérale comme celle de la "responsabilité",alors qu’ils acceptent donc les hausses d’impots induites par toutes les aventures qu’ils ont lancer sans beaucoup de refléxion a moyen térme,la tournure de l’affaire Afghanne en est le triste exemple.

    Répondre
  40. François

    14/07/2011

      Ah, cette révolution Française qui est le symbole universel des droits de l’homme et de la lutte du bien contre le mal!
      On oublie vite que sous la terreur, les avocats ont été SUPPRIMES et que les procès duraient, en moyenne,… 45 secondes! ( avec 900 guillotinés par mois rien qu’à Paris).
      Magnifique, non?
     

    Répondre
  41. grepon

    13/07/2011

    Qu’est-ce qui donne à croire à Millière que les Américains seraient faits d’une meilleure boue ?

    C’est le systeme qui est meillieur, ainsi de meme ses resultats.

    Pour le reste de de vos verites recus, genre l’existence d’une echelle d’avancement des systemes de sante sur lesquelles les systemes de sante nationalisse peuvent etre comparee, c’est des foutaises.   Tout cela va imploser.

    A propos des pouvoirs limitees de Barack, sachez qu’il amene ce republique de succes fulgurant et capitale dans l’avancement des condition de vie de l’homme depuis un siecle au moins, a la faillite, allez simple, et tres rapidement.   Un pouvoir qu’il a, c’est d’imposer sur le Congress a ce qu’il respectent un budget, de preference un budget pas suicidaire dans l’immediat.   Ce pouvoir s’exercice par un "Veto", decrit tres bien dans…la Constitution, un document court est claire.   Au lieu d’imposer un minimum de sanite sur ses conferes du parti Democrat, il a signe tout et n’importe quoi a tout va, sans lire, pour passer son temps a jouer au golf, faire la fete constamment au White House, ou s’amuser avec jet privee le plus cher du monde.   De la catastrophe financiere alors gigantesque qui se prepare, Barack Obama a tout signe(sans lire en generale).   

    De la reforme de sante que vous trouvez trop modeste, sans qu’elle soit declare nulle et non advenu par le Supreme Court, on peut conclure qu’elle aurait cree un precedent legale qui permettrait au Congress…la legislature du gouvernement federale…de legiferiez a ce qu’un individu pourrait faire et pas faire et DEVEZ faire avec son argent sans restrictions en principale.   Ca sera formellement fini le federalisme, les buts memes de la revolution americaine, et le projet de liberte unique dans l’histoire que a ete la Constitution americaine.     Le fait que la loi soit sur moyens de prendre le controle depuis Washington DC de toute l’industrie de la sante et des decisions et moyens de chaque individu a s’occuper de son corp…son propriete les plus fondamentale…est deja assez alarmant, mais le fait que ca se ferait en dispensant a tout jamais a des protections claires et au combien fondamentale dans la Constitution, ce serait la fin de la Republique.  

    Et revoila nous sommes encore sur le danger le plus serieuse que pose ce president farouchement anti-americaine a la liberte sur la planete terre, qu’il pourrait nominer un remplacement sur le Supreme Court pour un des cinq juges dessus aujourdhui qui sont des originalistes.    Quand ca sera faite, des atrocites comme le mainoeuvre dans la loi dite "Obamacare" passeront a tout va, et la phare de la liberte humaine s’atteindra dans cette chambre.    Obama ou un demagogue megalo pareil ne peut absolumment pas monter a la Presidence en janvier 2013 sans detruire le pays.

    Du cote de L’Europe, bien sur la catastrophe est pre-programmee.    Comme disait si bien Margaret Thatcher sur le socialisme, "Eventually you run out of other people’s money."    L’Europe y est, et Obama essai tres fort a vous rattraper dans cette course poursuite vers le fond.

    Répondre
  42. ozone

    13/07/2011

    On enléve le 1 est il reste le 4,comme ça quand l’urope aura fini son boulot d’unification transatlantique on pourra celébrer le méme jour l’indépendance des States.

     

    Répondre
  43. andré

    13/07/2011

    Je suis d’accord avec Guy Millière sur son analyse de la révolution française qui a été un désastre. Mais pour moi, le mal est plus profond et est bien antérieur. Pour moi, le problème de la France vient de Hugues Capet qui a construit la France contre le Saint Empire Romain Germanique et a fait donc de la France un pays à part dans le monde occidental. La France depuis ce temps là a un tropisme antioccidental qui s’est poursuivi avec tous les rois de France à l’exception notable de Louis Philippe 1er. Cette attitude antioccidentale s’est poursuivie avec De Gaulle.  La seconde et la quatrième république, Napoléon III et Sarkozy ont eu des attitudes moins antioccidentales mais ils font figure plutôt d’exception.

    Ce qui est vrai au niveau international est vrai sur le plan intérieur. La France depuis la période capétienne voue un culte à l’Etat contrairement à d’autres pays occidentaux . Tocqueville dit lui même que la révolution française a poursuivi l’oeuvre de renforcement de l’Etat commencé par la monarchie.

    Répondre
  44. grepon

    13/07/2011

    pour sauver la France, il faut voter Marine Le Pen.

    Elle ne propose pas une liberalisation extreme de la France, du coup ce n’est pas une solution aux problemes de la France, c’est un recul de l’actuelle socialisme internationaliste et multiculturelle vers un socialisme tout aussi lourd a la sauce nationaliste et authoritaire.   Etant donne l’histoire de la France a la charactere des francais, quelque chose comme ca existera pendant dans lors de l’apres de l’implosion, mais pas avant.

    Répondre
  45. grepon

    13/07/2011

    ….des gens qui forgent des idées avec lesquelles se fabriquent des dogmes qu’ils utilisent ensuite pour prétendre remodeler intégralement une société.

    Belle formulation.    on aurait pu continuer     ….et ainsi gagner du pouvoir et des avantages surtout pour eux-memes et dans un moindre degre leur allies politique indispensables pour leur coup, pour le temps que ca peut durer.  

    Aujourdjui nous vivons la crise pre-programme, inevitable, de l’etat providence, installe par demagogues et construite pour non pas pour durer, mais pour extraire autant que possible sur quelques decennies des dupes vendus.   Cette crise est le resultat direct de votes d’hier pour demagogues cherchant le pouvoir en vendant "Education Gratuite" et "Protection Sociale" soins medicale gratuites, enormement de vacances, impossibilite d’etre vire, controle sur les prix des loyers….et j’en passe et des meillieurs.   Dans un moindre degre la meme maladie c’est installe aux etats unis par voie de mandats d’enforcement du syndicalisme monopoliste, de Social Security, Medicare, Medicaid, "Welfare", impots negatifs, "food stamps", controle des prix des loyers, etc.   Ca use le capital(au sense le plus large) des Etats-Unis moins vite que c’etait le cas en Europe de l’ouest qui en est devenu un mort vivant, mais ca finira par une faillite d’une sorte ou une autre.  

    Le pourqouoi de ca c’est qu’il y a telllement de gens dependants sur le maintes programmes suce-sang du gouvernement federale que ce serait politiquement suicidaire dans l’immediat pour qu’un politicien choisisse de voter pour demanteler ou reduire presque n’importe lequel de ces programmes.   Ils ont ete construite pour etre quasiment impossible, politiquement, a dementele.   Alors les politiciens choissisent non solutions qui permettent le regime actuelle de continuer de tourner, cumulant les stresses.   Au moment ou la musique s’arretera, ils seront toujours les mieux installee, pour la plupart d’entre eux.   Les pouvoirs regaliens les plus simple perduront, voyez, histoire de gerer la catastrophe humanitaire gigantesque qui resultera de main forte.

    Le meillieur theatre aujourhui pour vissioner la fin de ce monde, c’est les ecrits et paroles de politiciens, technocrates, banquiers centraux, et ministres de tresorie, et financiers et ratings agencies autour des dettes souveraines.    La Grece et le Portugal et L’Ireland feront defaut sur leur dettes, c’est donnee, parce ces dettes ne peuvent pas etre repaye, jamais.  Mais ces pays sont relativement petit et on imagine que la maladie peut etre mise en quarantaine pour quelques annees de plus en piochant dans les finances de pays plus gros et pas aussi a mal.    Mais voila que Italie, le huitieme economie de la planete ou quelque chose du meme rang, fera faillite aussi, ainsi que l’Espagne, et le reste de l’Europe ne pourra pas boucher le trou.  Beaucoup de banques privees deja insolvant a vrai dire feront faillite.  Ca sera chaque pays europeen pour ses siens, et la fin de l’Euro, mais non seulement.   Tout l’edifice de l’etat providence sera detruite et la train de vie de tout le monde avance prendra un sacre coup pour une duration imprevisible.   Les pays du sud de l’Europe a trandition authoriataire redeviendront des tyrannies anti-democratique.

    Songeons tout de meme que tout ceci aurait ete le resultat de trop de democratie.

    Les elections dans les etats providences, y compris aux Etats-Unis, ressemblent un peu aux election des Bureaux de Eleves ou ceux qui promettent, et ont deja demontre leur capacites a offrir, fetes et boissons gratuites, ainsi que de beaux parleurs, ont tendance a gagner.    Mais voila que le moteur de cela est exogene…l’argent des parents et imposees.  Pour les Etats-Providence le moteur c’est l’argent des acheteurs d’obligations…obligations qui deviendront extremement couteux a vendre , et les fetes s’arreteront nettes.   Les fonctionnaires invirables, bien paye, aux retraites guarnties, se retrouveront a nu, a cote de beaucoup de citoyens producteur de valeur dans la privee qui verront les sommes extrique par l’etat pour leur pensions et depense medicaux disparaitre.     Poof..   It’s gone!    Il ne fallait pas voter pour le "Free Beer Party".    La fete, c’est pour eux, pas pour nous autres.

    P.S.     La catastrope pourrait etre remise dans le temps par voie d’innovation amenant bonds important en productivite, mais voila que les besoins de financement de l’etat providence ECRASENT l’investissement.    Je fait la recommendation desormais de vous acheter un an de bouffe lysophilise, et de l’or et beaucoup de pieces d’argent….et une arme efficace et facile a deceler et balles pour, SANS RIEN DIRE de ca a quiqonque.    Voila de l’assurance vie quand les boites d’assurances privee et programmes etatique auront implosee.

    Répondre
  46. HansImSchnoggeLoch

    13/07/2011

    <<Les Etats-Unis ont aussi connu de multiples guerres (guerre d’indépendance, contre le Mexique), la colonisation avec les guerres indiennes, la guerre civile avec la guerre de sécession.>>

    Ce sont bien les démocrates sudistes, c.à.d. les socialistes pro-esclavagistes, qui ont provoqué la guerre civile et non le parti républicain d’Abe Lincoln, anti-esclavagiste.
    Pour ce qui est de la terreur sous la révolution française ce sont de nouveaux des socialistes, les jacobins, qui se sont particulièrement distingués par leur cruauté. Un peu des précurseurs du goulag.
    Et voilà qu’un représentant de ce parti vient pour la nième fois refaire un cours de morale.

    PS: Je tiens d’ailleurs à le remercier pour sa précieuse contribution  dans la résolution si laborieuse du  probème des accidents à la SCNF. Problème, qui grâce à son engagement sans failles a été résolu de main de maître par les deux François et Vozuti. Toutes mes excuses à Guy Milliere pour avoir détourné l’attention des commentateurs de son dernier article.

    Répondre
  47. SMALL BARTHOLDI

    13/07/2011

    JAURES me fait penser à Miss Ratchett dans Vol au-dessus d’un nid de coucou. Quand il voit quelqu’un de trop libre, ça le dérange comme une démangeaison. Donc il passe au stade de la rééducation. Voyons, vous n’aimez pas la France ? Vous devez souffir de "frustrations", traduisez : vous êtes un loser névrosé. ça ne suffit pas ? Donc on lobotomise. Ainsi, le délinquant qui ose ne pas aimer tendrement la douce France rentrera gentiment dans le rang. Et tout sera pour le mieux…

    Répondre
  48. Jaures

    13/07/2011

    On peut, certes, être sceptique sur toutes formes de commémoration. les évènements que Millière décrit sont justes: l’Histoire de France est une longue suite de massacres et la Révolution Française n’y échappe pas, ni ses prolongements.
    Cependant,en quoi celle des Etats-Unis seraient plus souriante, plus "féconde" comme dit Millière ?

    Les Etats-Unis ont aussi connu de multiples guerres (guerre d’indépendance, contre le Mexique), la colonisation avec les guerres indiennes, la guerre civile avec la guerre de sécession.
    En quoi les morts de ces conflits seraient-ils plus glorieux ? Le sang d’un vendéen est-il plus pur que celui d’un Sioux ?
    Ils ont pratiqué l’esclavage, la déportation, la violence, pas plus, mais pas moins que sur le continent.
    Plus tard, les Etats-Unis ont connu des conflits intérieurs, des grèves meurtrières, les exactions du KKK, les assassinats d’hommes d’état,…
    Qu’est-ce qui donne à croire à Millière que les Américains seraient faits d’une meilleure boue ?

    Quant aux institutions, l’expérience Obama montre que même en disposant de la majorité dans les deux chambres, le Président ne peut mettre en oeuvre une réforme du système de santé pourtant bien modeste  même comparée aux moins avancés de l’Union européenne. Les institutions américaines sont assez cadenassées pour éviter toute réforme sociale même démocratiquement demandée.
    Et dire que le système judiciaire Français serait moins performant prête à sourire. Il suffit de lire les faits d’armes d’Innocent Project qui, simplement avec des analyses ADN refusées par les juges ou hors de portée des revenus des accusés ont sauvé des geôles des centaines d’innocents pour être au moins plus nuancé.

    Que Millière préfère vivre aux Etats-Unis avec ses riches amis conservateurs est tout à fait respectable.
    Ce qui l’est moins est de dénigrer ainsi son pays systématiquement sans la moindre nuance, loin d’un esprit critique constructif.
    Il faudra qu’un jour Millière nous explique de quelles frustrations il souffre, quelle douloureuse rancune il ressent à l’égard de la France pour ainsi s’exprimer aussi violemment et aussi vainement.

    Répondre
  49. vozuti

    13/07/2011

    la révolution a amené au pouvoir le dogme franc-maçon dont le but était de detruire la chrétienté puis maintenant de detruire les nations pour permettre aux profiteurs de profiter.                 ce qui est curieux c’est que vous n’allez pas au bout de la démonstration:     par un réflexe étrange vous interrompez brusquement votre raisonnement pour réciter le slogan le plus utilisé,usé,répété en boucle depuis des décennies par les profiteurs que vous dénonciez quelques lignes plus tot:  "l’opposition est xenophobe et crispée"   sous entendu :" il faut voter  pour le front républicain qui réunit les profiteurs de tous poils".       l’article avait très bien commencé ,dommage qu’il se termine par de vieux slogans périmés destinés à vous excuser auprès du pouvoir en place.

    Répondre
  50. Anonyme

    13/07/2011

    ***** Du 14 juillet de l’athéisme au 15 août de la foi **** Guy Millière en route vers un monde que l’on croit englouti pour toujours. Supprimer le stupide 14 juillet c’est revenir au 15 août. Nul doute que les républicains du Grand Orient n’y verront aucun inconvénient si Dieu les marque de sa grâce. Pour cela il faut au préalable que tout ce qui se prétend républicain fasse amende honorable des crimes de la Révolution comme il faut que les russes le fassent pour les crimes de la révolution d’octobre. la cause avance doucement depuis 1989, clin d’oeil à 1789. ce que l’on croit impossible advient quand plus personne n’y croit. Les révolutions fille et mère sont dans le même monde de crimes et de corruption. Il y faut une contre révolution en politique et une contre réforme dans l’Eglise. Autant dire un retour à la foi dans la douceur et l’enthousiasme de foules pieuses et non une terreur blanche après la terreur rouge. Autant dire une résurrection mystique. Le voeu de Louis XIII 10 février 1638 Roi de France de 1610 à 1643, Louis XIII fut marié à Anne d’Autriche dont il attendit longtemps un fils. Lorsque la naissance de Louis XIV consolida la paix dans le royaume dévasté par les guerres de religion, le roi voulut consacrer sa personne et son Etat à la très sainte et glorieuse Vierge qu’il déclara la protectrice spéciale de la France. Lors de la proclamation du vœu de Louis XIII, la Reine Anne d’Autriche son épouse, est enceinte depuis deux mois. Le 5 septembre 1638, elle accouche d’un garçon que l’on prénomme Louis-Dieudonné et qui deviendra Louis XIV. Quant à la fête de l’Assomption, le 15 août, elle est officiellement, depuis le voeu de Louis XIII, une fête nationale française. Si Dieu le veut nous sortirons de la république maçonnique, mais Dieu est patient. Légèrement réactionnaire, je vais me faire aimer. Cordialement Troubadour

    Répondre
  51. Sagesse et raison

    13/07/2011

    Comme je le dis souvent, à quoi bon écrire un commentaire ici, puisque Guy Millière ne vient pas les lire, et n’y répond jamais.

    Dommage !

    Car j’aimerais bien dire à Millière qu’il écrit certes des choses intéressantes, au fil des semaines, mais qu’il perd toute sa crédibilité quand il parle du Front National.

    Lorsqu’il écrit : «du nationalisme xénophobe et crispé du Front National…», je réponds, Monsieur Millière, vous dites n’importe quoi, vous vous fourvoyez, vous commencez à être pénible.

    Vous préférez sans doute Sarkozy ? Libre à vous, mais arrêtez de faire de la désinformation. Ce que vous dites est faux, et comme vous le savez bien, c’est même malhonnête. Vous vous abaissez à faire de la médisance.

    C’est honteux de votre part.

    Moi, je vais voter Marine Le Pen en 2012, je n’hésite pas à le dire, et pourtant, je ne suis pas du tout xénophobe (et j’ai des amis d’origine immigrée, d’Afrique du Nord ou d’Afrique noire qui pensent comme moi et soutiennent Marine Le Pen aussi). Alors arrêtez de dire n’importe quoi. Cessez de suivre la pensée unique.

    En 2012, Millière, qui passe sa vie à critiquer Sarkozy, va encore nous faire le coup, comme en 2007, d’appeler à voter pour lui. Quelle incohérence ! Millière, l’expert qui prédisait qu’Obama ne serait jamais élu…

    Alors, qu’il continue de propager des contre-vérités si ça lui chante, moi je dis qu’en 2012, pour sauver la France, il faut voter Marine Le Pen.

     

     

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)