Le régime franquiste encore condamné

Posté le juillet 26, 2006, 12:00
6 mins

Le 17 mars dernier, une recommandation du Conseil de l’Europe, passée totalement inaperçue, met en évidence le sectarisme et la partialité du monde politique européen, ainsi que son empiétement sur l’Histoire de ses membres, dont font partie la France et l’Espagne.

Parmi ses huit recommandations, la première «…condamne avec fermeté les multiples et graves violations des droits de l’homme commises en Espagne par le régime franquiste de 1939 à 1975 ». Elle espère «…une déclaration officielle condamnant le régime franquiste au niveau international », et que le 18 juillet 2006 soit déclaré « journée officielle de condamnation du régime de Franco », puisqu’il marquera le 70e anniversaire « du début de la guerre civile en Espagne et du renversement du gouvernement par Franco ».

La Guerre Civile espagnole de 1936-1939 causa plus de 600 000 morts avec des exactions commises dans les deux camps ; comme l’assassinat du fils du Gal Moscardo à l’Alcazar de Tolède pour l’obliger ainsi que ses cadets à se rendre aux forces dites républicaines, dont quelques-unes étaient communistes, voire anarchistes, largement appuyées par l’URSS de Staline. De plus, à la veille du conflit, la péninsule espagnole est dans un chaos économique et militaire indescriptible : assassinats politiques (plus de 330) dont celui du leader de la droite parlementaire Calvo Sotelo le 13 juillet 1936 par des communistes, grèves à répétition (plus de 113), destructions d’édifices religieux avec exactions (plus de 160)…

Certes, le régime du Caudillo Franco fut une dictature avec tous les revers que l’on connaît, mais on ne peut pas nier que les trente-six ans de régime franquiste ont donné à l’Espagne plus de trois décennies de stabilité politique et économique, lui permettant, au retour de la Monarchie en 1975, de revenir à la démocratie, et d’intégrer dès 1986 la Communauté Européenne dans un climat apaisé…

La deuxième remarque que l’on peut émettre de cette décision du Conseil de l’Europe est l’ingérence dans le Passé de ses membres, en effet, il «…souligne que la violation des droits de l’homme n’est pas une affaire interne qui ne concerne qu’un seul pays et que, par conséquent, la communauté internationale est tout aussi concernée que les Espagnols eux-mêmes ». Je veux bien admettre que l’on soit vigilant sur les respects des Droits de l’Homme actuellement, mais oser fouiller dans le passé et l’intimité des peuples pour en tirer des profits politiques est dramatique et infamant pour ceux qui ont connu des périodes historiques dramatiques.

Toute recherche historique est, certes, indispensable pour la connaissance du Passé afin de mieux appréhender l’Avenir, mais l’utiliser pour régler ses comptes a posteriori est scandaleux. Or le Conseil de l’Europe se réjouit que « depuis le début des années 1980, des initiatives visant à retirer des lieux publics les symboles de la dictature, comme les statues, et à renommer les rues et les collèges portant les noms de Franco et de ses généraux, ont été couronnées de succès ». Par définition, une guerre civile ne s’achève jamais avec de véritables vainqueurs et vaincus, mais avec des dominants et des dominés engendrant le plus souvent un sentiment de frustrations chez les seconds. Le déboulonnement de la dernière statue du Caudillo, en mars 2005, à Madrid, ne fait que raviver l’amertume des partisans du franquisme, désormais devenus, par cette pratique de « discrimination historique », les reclus…

Emboîtant le pas à la France avec ses préoccupations sur son rôle positif ou non en Afrique du Nord, et sa repentance au sujet de la Traite négrière, ces querelles byzantines montrent bien l’abîme dans lequel est tombé l’Europe. Telle une vielle dame qui regarde son Passé sans espoir de futur, le Vieux Continent s’y noie au risque d’y perdre son identité…

Faire table rase du Passé est la volonté des régimes totalitaires, trop faibles pour admettre des différences, mais suffisamment coercitifs pour le gommer, ou pire produire des « fausses vérités »… Dans nos démocraties, le goulag ou les pressions policières sont remplacés par le « politiquement correct », l’omission historique (voir « Les 4 Vérités Hebdo » n° 511 ; « La France meurt à force d’occulter son passé ! »)… Certains verront dans cet article une apologie de la dictature, je rétorquerai que le meilleur régime politique est celui qui permet à un pays et son peuple de sortir plus forts, et qu’il dépend du contexte dans lequel il évolue…

32 réponses à l'article : Le régime franquiste encore condamné

  1. OGERAU - SOLACROUP

    14/06/2008

    Encore une  " ritournelle de gauchistes " contre l’Ancien Régime du Général FRANCO ! !

    Que les " gauchistes " de tout poil, commencent par battre leur coupe, et débaptisent vite fait, les innombrables rues MARX ( sic ), STALINE ( re-sic ) et autres TROSTKY, qui défigurent nos belles rues de France.

    Rappellez – vous, et surtout ayez l’honnêteté de lire le " Livre Noir du Communisme " ( d’ailleurs écrit par un panel de communistes ) pour saisir toute la mesure de ce que fut le plus effroyable carnage de tous les temps, perpétué suivant le hideux modèle bolchévique et qui fut responsable de plusieurs dizaines de Millions de morts.

    Si j’étais vous – héritiers de ces monstres – je me tairais et marcherais la tête basse, en expiation des crimes impunis de vos âinés spritituels  ( si l’on peut dire ).

    Vous me faites honte, comme les derniers rejetons d’un système de gauchos dont l’Histoire a démontré l’atrocité et la Barbarie.

    Pierre de LADEVIE

    Répondre
  2. Curieudetou

    23/08/2006

    Logique pour l’UE, s’en prendre au regime Franquiste aprés la trés vélléitaire intention il y a quelques mois de prononcés une condamnation des crimes du communisme à laquelle on s’est empressé de renoncer.Si ces gens-là savaient lire (ils ont du apprendre avec la méthode globale) on pourrait leur adresser les oeuvres complètes du regretté Jean François Revel.

    Répondre
  3. Bertrand-de-Bordeaux

    23/08/2006

    Le  » devoir de mémoire « , c’est bien ! Mais que dire de cette attitude masochiste qui consiste à battre, ou faire battre sa coupe, pour  » tout et n’importe quoi « . Il vaut se souvenir que l’Espagne se battait – en 1939 – et couragement contre le  » cancer communiste « , dont un livre récent nous a appris quelle fut la mesure exacte, des dizaines de Millions de morts, perpétrés par le système totalitaire le plus meurtrier de tous les temps, cette hydre marxiste, avec son hideux cortège de  » Lénisnistes « ,  » Staliniens  » et autres  » Trotkistes « . Allez d’abord rechercher les vrais criminels, avant de chercher des poux dans la tête de pays comme l’Espagne.

    Répondre
  4. charles martel

    23/08/2006

    ben ,cher SAS va faloir faire avec  » l illuminate  » pendant quelques années ( sur internet secte des illuminates ) Dans valeurs actuelles de cette semaine et d apres les RG JM LP serait en ce moment crédité de 15 a 20 % au 1° tour Ce qui veut dire que Sako ne passe pas Les electeurs FN ne voteront pas a mon sens , dans leur grande majorité, pour sarko au 2° tour au niveau manipulation les socialistes sont tres forts : voyez la manipulation en ce moment autour des clandestins qui reclament ceci plus cela en étant encadrés par les sus dits Je pense que c est fait pour exaspérer les français qui tirent le diable par la queue , avec des fins de mois difficiles Lesquels votent FN ou s abstiennent Toujours ça de gagnée pourl » imbécile heureuse « J ai pris cet exemple , on pourrait en trouver d autres pour d autres catégories sociales ou dans les domaines culturels

    Répondre
  5. sas

    21/08/2006

    Putain…a quand des katouchia sur paris et l’assemblée nationnale ????? si le choix se limite entre iznogood et l’imbécile heureuse « concubine » de l’imbécil heureux…bon teint et politiquement correcte…. sas

    Répondre
  6. charles martel

    20/08/2006

    la nouvelle revue d histoire ( N RH) du mois de juillet /aout a pour sujet principal la guerre d Espagne vente en kiosque conseillé a ceux qui ne veulent pas mourrir idiots

    Répondre
  7. visiteur

    18/08/2006

    Un régime totalitaire, lol. Apparemment, l’éducnat vous a un peu conditionné.

    Répondre
  8. vrai libéral

    17/08/2006

    Je ne vois rien de libéral à s’émouvoir sur un régime totalitaire, bigot. Vous n’êtes pas libéral mais seulement réactionnaire. Qu’on laisse cette crevure de Franco et autre dans leur tombe. Et vive la liberté la vraie!

    Répondre
  9. clebard

    17/08/2006

    Camarade SAS Ne cache plus ton vrai visage,car je sais que tu es un des nôtres. Chirac est quand même un traitre,car il n’ a pas osé changé le drapeau et ne laisser que le rouge,le sang des ouvriers. Crime contre l’humanité non condamné. Camarade SAS,continue le combat contre les expoliteurs des masses prolétariennes. Vive le PC

    Répondre
  10. sas

    17/08/2006

    Menteur, voleur…distribuant l’huma pendant sa jeunesse …avec un père instituteur….pourquoi pas postier ??? dit moi d’où tu viens et qui tu fréquente , et je te dirais ce que tu es….chirac est communiste..et pour lu moins bien plus à gauche que nombreux socialos bobos de la gauche caviar… SAS

    Répondre
  11. EIFF

    16/08/2006

    A camarade youri. Pourquoi dites vous « traitre à notre cause ». Le camarade Chirac, premier secrétaire de la formation communiste de l UMP, a parfaitement rempli son rôle lors de ses deux plans quinquénaux, cohabitation avec les socialistes et mis en place des 35h, maintien des monopoles d Etat, refus de débattre avec la vraie droite en 2002, poursuite d une justice à deux vitesses, maintien de la loi du communiste Gayssot, liberté de la presse et d opinion toute relative, liberté syndicale sous contrôle, hommage rendu aux brigades internationales et à l Algérie FLN de Bouteflica, poursuite de l immigration du tiers-monde, retrait du CPE, grands plans de type stalinien pour les banlieues et les logements sociaux….etc….Chirac, traitre à la cause communiste ? Non, non, au contraire, un trés bon élève du communisme. Il mériterait une médaille ou une décoration du PCF et du PS….vraiment un trés bon élément, une bonne recrue.

    Répondre
  12. EIFF

    16/08/2006

    A camarade youri. Non, non, celui qui se prétend président de tous les francais, et peut-être aussi de tous les libanais, allez savoir.

    Répondre
  13. GLORFINDEL A LA TOP

    15/08/2006

    chirac!! C’EST UNE GIROUETTE, « IL EST DE TOUT LES PARTIS,IL EST DE TOUTES LES PARTIES » « IL EST LE ROI DES CONVERTIS » « IL NE SAIT FAIRE QU’UN SEUL GESTE, CELUI DE RETOURNER SA VESTE » « LA PROCHAINE FOIS IL RETOURNE SON PANTALON » C’EST A CROIR QU’UNE CERTAINE CHANSON A ETE ECRITE POUR LUI.

    Répondre
  14. camarade youri

    14/08/2006

    Lequel! Le petit vendeur de l’humanité ou le traitre à notre cause.

    Répondre
  15. EIFF

    13/08/2006

    A camarade youri. Une autre citation: « what do you want? Je commence à en avoir assez ! What do you want ? Do you want me to go back to France ! ? Is that what you want ? This is provocation ! that is provocation ! This is not a method ! Please, stop now! » Jacques Chirac.

    Répondre
  16. camarade youri

    13/08/2006

    Camarade EIFF Je vois que tu as tout compris car seul le communisme peut vaincre le nazislamisme.

    Répondre
  17. Frédéric

    13/08/2006

    Bonjour, juste pour indiquer que si l’armée rouge à finalement écraser l’armée allemande, ce n’est pas grace à Staline, ce paranoniaque qui n’a pas vue venir 5 millions de soldats aux portes de ces frontières malgré les multiples avertissement de ses services secrets et des Alliés. Que sont devenues les stratéges militaires qui écrasérent l’hydre Nazie ? Passé à la trappe pour ne pas faire de l’ombre au génial petit pere des peuples…

    Répondre
  18. EIFF

    12/08/2006

    « Il est dérisoire et grotesque de réduire le bilan du communisme à cette comptabilité macabre » (à propos des 30 millions de mort du régime stalinien) Robert Hue (PCF) « 85 millions de morts à cause du communisme, c’est un véritable mensonge. J’ai toujours considéré que Staline était un grand homme »Jeannette Thorez (PCF), janvier 1997, Le Figaro « Je conviens sans nulle difficulté que la politique de l’état soviétique est conduite par un homme extraordinaire. Staline est un homme de génie. » Léon Blum (PS) « Tout anti-communiste est un chien ! »Jean-Paul Sartre

    Répondre
  19. visiteur

    09/08/2006

    Vive Adolf imbécile, et mort aux communisme. Que 100000000 de tombent s’ouvrent, et sortent des victimes du socialisme qui partirent travailler, et jamais ne revinrent… Qu’elles s’ouvrent ces tombent et renvoient ces victimes silencieuses, tels des esprits vengeurs, vers les hommes qui les ont martyrisés par leurs activités politiques, et se sont moqués d’eux.

    Répondre
  20. MARX JUNIOR

    09/08/2006

    EN 1945 LES VRAIS SAUVEURS DE LA FRANCE FURENT LES SOVIETIQUES AVEC LEUR CHEF LE BON STALINE;ON DEVRAIT REBAPTISER NOTRE PLUS GRNDE AVENUE A SON NOM; N’OUBLIEZ PAS QUE SI ADOLF NE S’ETAIT PAS CASSE LES DENT SUR LES SOVIETIQUE IL N’AURAIT FAIT Q’UNE BOUCHEE DES RICAINS; BRAVO YOURI, LE COMMUNISME VAINCRA!

    Répondre
  21. sas

    09/08/2006

    Docteur guillotin…encore un franc maçon… sas

    Répondre
  22. La Bruyère

    08/08/2006

    Deux remarques: 1° il y a encore un boulevard Staline quelque part en banlieue parisienne. Cela ne semble pas choquer nos chers Européens chatouilleux sur l’Histoire. Il semblerait pourtant que le petit père des peuples soit le plus grand exterminateur de cette même Histoire. 2° Gommer ce qui déplaît est l’attitude la plus anti-historique qui soit. Pour rappel, c’est ce que firent les révolutionnaires qui décapitaient les statues des saints aux porches des cathédrales (VIVE LA RÉVOLUTION!) ainsi que les talibans qui firent sauter les statues géantes de Bouddah. Superbes exemples à montrer aux enfants des écoles ! Quel sera donc le prochain décapité? Amenez la guillotine. Quand un peuple truque son histoire, il commence à disparaître.

    Répondre
  23. camarade youri

    06/08/2006

    A quand une statue à la gloire des brigades internationales et aux courageux pilotes soviétiques qui offrirent leurs vies pour la république espagnole contre troupes nazies et mussoliniennes de Franco partit déjà du maroc pour envahir le sol sacrée d’une europe qui se libérait du joug bourgeois et de l’intolérence catholique. Le communisme ne sombrera jamais! Vive la république rouge d’Espagne!

    Répondre
  24. Laurent

    31/07/2006

    Oui, on continue de condamner Franco, Pinochet (dictateurs non totalitaires) pour eviter d’avoir a condamner le communisme, c’est-a-dire le totalitarisme le plus sanglant du XXe siecle, qu’on a soutenu activement ou passivement il y a seulement quelques décennies, et pour lequel on garde parfois encore quelques sympathies. Tout est très bien expliqué chez Revel : pourquoi commemore-t-on (a juste titre) les horreurs du nazisme, mais pas celles du communisme? La commemoration des premieres servirait-elle (aussi) a cacher les secondes? note : en employant le pronom indefini « on », je fais bien entendu allusion a la PUT (pensee unique totalitaire francaise).

    Répondre
  25. siniq

    29/07/2006

    Celui de Paris y songe!Sous les conseils de 1ere adjointe,le tout est de trouver la place qui soit assez grande pour un tel homme Moi je pense à celle du Colonel Fabien.

    Répondre
  26. Luc SEMBOUR

    29/07/2006

    Quel sera le maire français assez influent pour compenser cet ostracisme et oser baptiser FRANCO, une rue ou une place de sa commune? Il y a pas mal de nouvelles rues à baptiser en France… [email protected]

    Répondre
  27. siniq

    28/07/2006

    Zapatero va demander le retour des brigades internationales afin de remplacer la Légion Espagnole.

    Répondre
  28. sas

    28/07/2006

    Et patati et patata…régime franquiste condamné….mais l’espagne plus gros profiteur actuel des fonds européens….trouvez l’erreur !!!! sas

    Répondre
  29. M. De Mun

    27/07/2006

    Zapatero a fait enlever les 2 malheureuses statues équestres du caudillo qui subsistaient dans les pays. On ne sait jamais, des fois qu’elles inspirent des « apprentis dictateurs » voire des terroristes, qui sait?. Les Russes au contraire, avec sagesse, ont conservé des statues de Lénine qui fut un dictateur autrement redoutable que Franco, et ils ont eu raison , car il fait malgré tout partie de l’Histoire de leur pays. Tous ces gens qui n’ont que le mot « mémoire » à la bouche mais s’efforcent d’effacer les traces de leur histoire qui leur déplaisent sont de grands tartufes! « Cachez ce sein que je ne saurais voir »

    Répondre
  30. Paul-emic

    27/07/2006

    Reste que Franco a été un des plus grands hommes d’Etat de l’Espagne. Sa gloire renaîtra après le passage de quelques Zapatero

    Répondre
  31. Ado

    27/07/2006

    « Que fait l’europe face à cette situation scandaleuse RIEN » Hum, il faudrait porter cette affaire devant les tribunaux européens, justement. Ca serait sans doute possible en France, mais en Espagne ? Signalons par contre que j’ai découvert que l’administration française pouvait construire un immeuble sur le terrain d’un particulier, sans indémnisation pour expropriation, accord ou même l’avertir, et que ce particulier avait alors l’interdiction de faire détruire ce batiment, que même un juge ne pouvait l’ordonner, et qu’il n’avait droit qu’a une indemnité. Non mais c’est quoi ce bordel ?! Le droit de propriété est vraiment un concept menacé.

    Répondre
  32. MINUX75

    26/07/2006

    Bonjour La communauté européenne fait tristement dans la « mémoire », elle préfère mieux oublier le présent . Aujourd’hui, une bonne partie de la classe politique espagnole est corrompue, elle a voté une loi d’expropriation qui permet d’exproprier n’importe qui n’importe quand sans explication et sans indemnisation. Du coup, on rackette sans vergogne les résidents français, allemands, suisse, etc.. en leur envoyant une facture salée et simultanément en les expropriant de leurs maisons. Ces résidents sont obligée de retourner dans leurs pays ruinés car leur maison, c’est tout ce qu’ils possèdent le plus souvent. Ils ne peuvent pas faire un procès car l’expropriation sans indemnisation est légale en espagne et ils sont sûr de perdre. Inutile de préciser que ces expropriations sont du goût de certains promoteurs véreux qui « achètent » le 1/10 e du prix ces terrains à des politiques véreux pour y construire des logements qu’ils revendent au prix du marché. C’est si simple de faire des plus values en espagne. Que fait l’europe face à cette situation scandaleuse RIEN, ou plutôt prèfère condamner le franquisme. Eh bien, je le dis haut et fort, du temps de FRANCO, on mettait les voleurs en prison, aucun résident ou touriste n’était rackétté, on pouvait librement se promener dans les rues. C’est pour toutes ces raisons que le tourisme a pris une telle ampleur dans les années 60 et 70. Un site explique cela très bien http://www.abusos-no.org/ Ce site est dans toutes les langues. à bientôt

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)