Les incongruités d’Alain Minc

Posté le août 29, 2010, 12:00
8 mins

Il fallait osé, Minc l’a fait. Cet intellectuel postiche abonné des antichambres du pouvoir, cet énarque si représentatif du petit dégueuloir politiquement correct qui confisque le débat politique dans ce malheureux pays, cet aligneur d’idées en toc condamné pour plagiat en 2001, s’est donné l’absolu ridicule de reprendre sur le tard, en le précisant et l’amplifiant, l’argument imbécile qui avait servi contre Benoît XVI au début de son pontificat, les petits esprits haineux qui avaient déjà surnommé Mgr Ratzinger le « panzer cardinal », reprochaient au nouveau pape d’avoir appartenu aux jeunesses hitlérienne, autrement dit d’avoir été enfant en Allemagne sous le IIIe Reich…

« On peut discuter (de) ce que l’on veut sur l’affaire des Roms, mais pas un pape allemand », a déclaré Minc sur France Inter. Pas parce que Benoît XVI est pape, puisque Minc, en sa grande bonté, précise : « Jean-Paul II, peut-être ». A la rigueur, avec la permission de Minc… « Mais pas lui » : pas Benoît XVI.

Pourquoi ? Parce que Benoît XVI est allemand ; et que tous les allemands, sans exception, sont à jamais les héritiers des crimes commis par le nazisme. C’est Minc lui-même qui le souligne en reprochant au pape « son insensibilité qu’on a mesurée quand il a réinstallé un évêque révisionniste, son insensibilité à l’Histoire, dont il est comme tous les Allemands un héritier, non pas un coupable mais un héritier. »

Passons sur le double mensonge que contient cette phrase : Benoît XVI n’a pas « réinstallé » un évêque révisionniste, puisque l’évêque dont il est question n’a aucune juridiction dans l’Eglise romaine officielle. Le pape a levé la peine d’excommunication qui pesait sur les quatre évêques ordonnés par Mgr Lefebvre sans l’autorisation de Rome, c’est-à-dire une sanction d’ordre disciplinaire, dans une affaire interne à l’Eglise catholique. On se demande à quel titre Alain Minc, qui n’est même pas catholique, se mêle des affaires internes de l’Eglise. Par ailleurs, quand cette excommunication a été levée, le pape ignorait les propos que Mgr Williamson avait tenu dans le cadre d’une interview donnée à des journalistes. Les eût-il connus qu’il aurait sans doute aussi levé la sanction, dont les raisons n’avaient strictement rien à voir avec le révisionnisme.

 

Un racisme anti-allemand

 

Mais le plus effarant reste le racisme profond dont témoigne Alain Minc à l’égard des Allemands, soixante-cinq ans après la deuxième guerre mondiale qu’il n’a lui-même pas connue puisqu’il est né quatre ans après l’armistice. Il a beau établir une distinction factice entre héritier et coupable, on sent bien que dans son esprit, l’héritage est en soi culpabilité. Si ces déclarations émanaient d’un quelconque penseur en chambre, cela ne porterait pas à conséquence ; mais cet argument misérable est servi, pour prendre la défense de la politique initiée par Nicolas Sarkozy, par un conseiller du même Nicolas Sarkozy. Quid du fameux couple franco-allemand, dont on nous rebat les oreilles ? Que pensera Angela Merkel de ces jugement d’un proche conseiller du président français sur le peuple allemand ?

Le site Risposte catholique (www.riposte-catholique.fr) a lancé une pétition de protestation, demandant à Alain Minc de se rétracter. « A vous entendre, aucun Allemand n’aurait plus le droit de parler d’immigration, au motif que c’est en Allemagne qu’ont été organisés les crimes du régime national-socialiste », constate le texte de la pétition. « Mais vous savez fort bien que tous les Allemands n’ont pas été favorables à ces crimes et qu’en l’occurrence, la famille Ratzinger s’est opposée à l’embrigadement de ses enfants dans les organisations de jeunesse du régime hitlérien. Vous admettrez sans doute qu’il était un peu plus courageux de combattre l’idéologie nazie en Allemagne dans les années 1930 qu’en France au XXIe siècle ! J’ajoute que vos propos insultants pour le Pape insultent aussi tous ceux qui lui reconnaissent une autorité morale, à commencer par les catholiques. »

Minc a été promu en 2008 commandeur de la Légion d’honneur. Le rouge et le vert sont des couleurs complémentaires : s’il continue sur cette voie d’excellence, il a toutes chances de terminer à l’Académie française.

12 réponses à l'article : Les incongruités d’Alain Minc

  1. Anonyme

    06/09/2010

    Bonjour

     

    La réussite d’Alain Minc, car survivre à autant d’échecs que lui en est une, est une excellente illustration des tares présentes de la France. L’apparence compte plus que le fond et le brio médiatique suffit pour éblouir le public.Cela permet d’esquiver les vrais questions derrière quelque généralisation brillante exposée dans un bouquin facile à lire. Avec Minc et Sarkozy on a encore une fois l’illustration que la Com ça ose tout, et c’est d’ailleurs à ça que l’on devrait la reconnaître.    

    Répondre
  2. Anonyme

    01/09/2010

    Petite correction: Alain MINC a fait l’Ecole des Mines de Paris (comme récemment mon neveu Mathieu BESSON). A. MINC a ensuite été se faire laver le cerveau à l’ENA dont il est sorti décérébré et major.

    Merci à Mancney pour son site extraordinaire permettant de faire tous les accents et beaucoup plus sur mon clavier.

    Répondre
  3. sminadin

    31/08/2010

    Si Alain Minc n’était pas un fils de riche,il est tellement nul qu’il serait probablement un SDF.S’il n’aime pas les allemands il devrait ne pas aimer non plus les hongrois,vu quils étaient les alliés du 3eme Reich!

    Répondre
  4. sminadin

    31/08/2010

    Alain Minc peut parler des allemands et vouloir les faire passer pour des nazis,mais lui c’est l’extrême droite réactionnaire. Il y a quelques années il proposait de mettre les enfants de 14ans au travail.J’ai vu un commentaire sur les roms laissant entendre qu’ils feraient des problèmes.Europe? Liberté de circuler?Etats de droit?FOUTAISES!Sous Ceaucescu les roms ne souffraient d’aucune discrimination en Roumanie.Ils ont eu plus de morts que les juifs(proportionnellement dans les camps de concentration nazis.Et voilà que le Nabot Kaposi les traite comme Vichy.Le pape a eu raison de s’exprimer(je suis athée),il est une autorité morale.

    Répondre
  5. Anonyme

    31/08/2010

    Alain Minc peut penser (et dire) ce qu’il veut, il ne dessert que lui-même !
    En revanche le Pape aurait été plus crédible, s’il avait montré la même réactivité
    à  plaindre les victimes des prêtres pédophiles et à condamner fermement ces derniers !
     

    Répondre
  6. HADES

    30/08/2010

    Alain MINC est bon à rien et mauvais en tout.

    Lors d’émissions télévisées, il parle s’il est seul, s’il est entouré d’autres personnes, il se tait ; on pourrait croire qu’il craint la contradiction , ses analyses ne sont pas suffisamment argumentées ou intelligentes pour être pertinentes. Il n’a pas d’avis personnel tranché , il va toujours d’où vient le vent, il est "bobo", il fustige aujourd’hui ce qu’il a aimé hier et c’est toujours comme cela.

    Il faut vite oublier ce qu’il a dit – et surtout l’oublier lui –

     

    Répondre
  7. Bisson

    30/08/2010

    Il est de bon ton d’agresser l’Eglise catholique et le pape Benoît XVI. En particulier par des incroyants incultes.

    C’est cela notre société actuelle!

    Mais je fais partie de ces catholiques qui s’étaient attiédi depuis Vatican II mais qui retrouve le chemin de l’Eglise depuis l’avènement de ce garnd pape qui fait tout ce qu’il peut pour la remettre à l’endroit.

    Si l’on doit charitablement accueillir les immigrés il est aussi écrit dans les Saintes Ecritures que l’on doit respecter celui qui nous accueille.

    Alors que tout le monde ouvre les yeux et reconnaisse que certains roms se moquent du Pays qui les reçoit. Tout ce qui compte, c’est de profiter de nos prestations.

    Pouvons – nous porter toute la misère du monde?   NON

    Répondre
  8. Anonyme

    30/08/2010

    alain minc POISSARD de la république !

    Répondre
  9. Anonyme

    30/08/2010

    "Minc a été promu en 2008 commandeur de la Légion d’honneur."

    –     Pour son combat courageux contre les Allemands… Cohérent, non? Ou est le probleme?
    Discutter sur les propos d’Alain Minc…. Quel est l’intéret exactement? Faut vraiment avoir du temps a perdre.
    En panne d’idées, les 4V? Et si vous essayiez un plus de publier des articles de fond plutot que des mincconneries pour concierges et socialistes anti-religion?

    –    Luc Sembour . Please look at :
    http://tlt.its.psu.edu/suggestions/international/bylanguage/french.html

    Best,

    Mancney

    Répondre
  10. Anonyme

    30/08/2010

    Pas d’accents sur mon clavier americain.

    Alain MINC est l’archetype parfait du rate absolu. Ses performances en business, en avancees intellectuelles, en rayonnements constructifs, sont une longue suite d’echecs inexcusables, de cafouillages spectaculaires, de revers cuisants, de ridicules honteux. Il n’a qu’un seul savoir-faire: jouer en virtuose de son carnet d’adresse. Alin MINC: une des croutes de l’Ecole Polytechnique, heureusement suffisamment pourvue en eleves brillants pour supporter ce genre de contre-exemple tres lourd a porter.   

    Répondre
  11. IOSA

    30/08/2010

    Afin de rester courtois avec les croyants, je vais donc faire court…

    R.A.B de cet article de propagande !

    IOSA

    Répondre
  12. Brutus

    29/08/2010

    Et moi qui avait cru comprendre qu’il était interdit de condamner quelqu’un en raison de son origine … mais que fait la Halde ?

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)