Vous avez dit fasciste ?

Posté le juin 13, 2011, 12:00
2 mins

Je sais bien que l’Histoire est complètement déformée depuis la Libération (avant d’être enseignée de manière telle que personne n’y comprenne, au mieux, plus rien, au pire que nos ancêtres ont été des salauds). Mais ça me ferait quand même plaisir que l’on arrête de comparer la droite à du fascisme.

Le mot « fascisme » vient des faisceaux de Mussolini qui, comme Hitler et Joseph Staline (dont les deux premiers étaient les alliés jusqu’à mi-1941) étaient, sans aucune équivoque, des hommes très à gauche.

Bien que personne ne semble s’en souvenir, depuis plus d’un siècle, toutes les guerres et horreurs européennes sans exception ont été le fait de la gauche. Mais celle-ci, utilisant un langage « gentil et généreux », s’arrange toujours pour que tous les malheurs qu’elle provoque soient mis à la charge d’une droite que l’on diabolise et écarte de toute représentation sans le moindre scrupule.

Ce doit être cela que nos « partis de gouvernement » appellent « démocratie » (30% de la population non représentée) et « droits de l’Homme » (en oubliant les devoirs bien sûr).

Finalement, plus on parle de démocratie et de droits de l’Homme, plus on en est loin.

Hervé de Gromard
Courrier des lecteurs des 4 Vérités Hebdo

4 réponses à l'article : Vous avez dit fasciste ?

  1. Lambda

    14/06/2011

    @ Watson Corsica :

    Pouvez-vous contacter le webmaster de ce site ?

    [email protected]

    Merci beaucoup !

    Lambda

    Répondre
  2. R. Ed.

    13/06/2011

    Aubry & consorts ne sont eux non plus pas au SMIC, loin de là

    Ces gens dont le but principal est de s’enrichir toujours plus seraient à l’écoute des plus humbles de la nation ?

    Ces gens se votent eux-mêmes leurs faramineux émoluments et votent  les lois pour nous ponctionner encore et encore.

    Ils vont rétablir la sécurité dans ce pays, insécurité dont ils sont la cause première en matraquant les automobilstes qui auraient le malheur de rouler un petit kilomètre trop vite.

    Le problème des banlieues ( un p’tit mille) , où il est le problème  ? Hein, où ça ?Des mensonges colportés par l’extrême-drouate

    Répondre
  3. Bernard

    13/06/2011

    On a bien vu en quoi consiste la démocratie façon UMP et PS avec le référendum sur traité de Lisbonne et l’usage qui en a été fait de suite après. De la même façon, c’est vrai, la démocratie façon UMP et PS c’est 30 % de la population qui ne possède même pas un seul député pour les représenter ! Et cela ne les dérange pas le moins du monde bien au contraire. Ce sont de très très grands démocrates. Quand au pays des droits de l’homme on ne sait pas s’il faut rire ou pleurer quand on sait que tous les dictateurs de la planète avaient pignon sur rue dans les plus luxueuses demeures de l’hexagone (Mobutu, Bokassa, Bébé Doc, Khomeiny etc) et quand on sait aussi que la France est le 3ème marchand de canons au Monde. Ah ! Ils sont beaux les droits de l’Homme à la française. Quelle belle hypocrisie ! De la même façon le PS nous présentait DSK comme un homme de gauche si proche du peuple, des petites gens, des chômeurs et des retraités à 750 euros par mois. Quoi, le mieux à même (jusqu’au mois dernier) de comprendre le bon peuple dont il est si proche et donc de faire le meilleur Président de la République !!! Merci Aubry et consorts ……

    Répondre
  4. R. Ed.

    13/06/2011

    Les langues latines diffèrent des germaniques (bien sûr)

    La traduction française de National- socialiste est fausse : c’est " Socialiste " national.

    En allemand, l’adjectif est  DEVANT le nom !

    En français, un costume rouge, en allemand un rouge costume CQFD.

    Le parti d’Adolf Hitler était bien un parti de gauche.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)