11 septembre : myopie et miettes

Posté le septembre 20, 2006, 12:00
6 mins

Je m’attendais au pire. Je n’ai, hélas, pas été déçu. Si une poignée de journalistes a sauvé l’honneur de leur profession, d’une manière globale, que d’inepties, que de lieux communs, que de manifestations de bêtise et de pusillanimité. « Les États-Unis, pendant un instant, ont, voici cinq ans, su toucher le cœur de millions de gens, mais l’administration Bush a gaspillé cette opportunité », a dit l’un. « Cinq ans après, l’image des États-Unis est bien ternie », a glissé un autre. « Bush restera le pire Président de l’histoire des États-Unis », a proféré un troisième. « Les Républicains sèment une atmosphère de peur aux fins d’essayer de gagner les élections », disait le commentateur d’un reportage. Pas une seule fois, je n’ai entendu prononcer les mots « totalitarisme » et « fanatisme ». Pas une seule fois, je n’ai vu quelqu’un esquisser une vision d’ensemble et parler de la guerre mondiale menée par l’islam radical contre la civilisation. Parler de guerre impliquerait, c’est vrai, une mobilisation, une détermination, un changement radical de discours, et nul de ceux qui parlent à la radio et à la télévision ou qui écrivent dans les journaux ne veut de tout cela.

Il m’arrive encore quelquefois de me poser des questions : ne voient-ils pas les pointillés qui relient les uns aux autres les attentats du onze septembre, ceux de Madrid, de Bali, de Londres, de Paris il y a dix ans, al Qaida, les talibans en Afghanistan, le régime des mollahs à Téhéran, le Hezbollah au Liban, le Hamas en Cisjordanie et à Gaza ? Ou alors feignent-ils de ne pas voir ?

Quand ils parlent de la séparation nette entre chiites radicaux et sunnites radicaux, parlent-ils dans l’ignorance des documents disponibles, qui montrent les liens entre les uns et les autres, ou simulent-ils l’ignorance ? Quand ils clament que Bush dit n’importe quoi pour rallier des voix en parlant de guerre mondiale, sont-ils aveuglés par leur haine viscérale d’un homme qui incarne tout ce qu’ils détestent, ou, savent-ils que nous sommes en guerre et ont-ils cyniquement rejoint le camp de l’ennemi ?
Mais qu’importent les questions. Le fait est que nous sommes en guerre et que les ennemis de la civilisation ne peuvent que regarder avec délectation les idiots utiles qu’ils utilisent comme des marionnettes, en France et ailleurs. Les tenants de l’islam radical se disent qu’ils ont le temps pour eux et qu’ils finiront par avancer dans les décombres de notre propre suicide.

Le découplage entre l’Europe et les États-Unis qu’ils appelaient de leurs vœux est maintenant chose faite et qu’entre une Europe qui choisit l’apaisement et une Amérique décidée à survivre, l’incompréhension est presque totale (les Européens peuvent encore dénier, un peu, leur antiaméricanisme en se référant à la gauche universitaire de New York, Boston ou Berkeley). Le fait est que Saddam Hussein avait des armes de destruction massive et des liens avec le terrorisme islamique, mais qu’en France, il est devenu impossible de le dire dans les grands médias (je dispose de tous les documents et références, et je les tiens à la disposition de quiconque est intéressé) : je suis depuis plus de deux ans sur une liste noire pour cette raison précise, et je le dis à ceux qui en douteraient, je suis prêt à écrire un livre ou des articles, à parler à la radio ou à la télévision de ce que je sais, mais je suis dans la situation des dissidents en ex-Union Soviétique.

Nous vivons, en ce pays tout particulièrement, une époque de myopie et de miettes. Myopie par rapport à l’état du monde, vision émiettée de ce qui se passe aux quatre coins de la planète.

Fort heureusement, je le sais, l’Amérique n’abandonnera pas le combat. Elle a vaincu deux totalitarismes au vingtième siècle, le nazisme et le communisme. Elle viendra à bout du troisième. Nous ne le voyons pas en France, mais l’islam radical, quand bien même il jouit un instant de quelques marionnettes, est déjà sur la défensive. Il s’effondrera un jour, et la civilisation survivra. Ce jour-là, je ne pense même pas que les adeptes de la myopie et des miettes seront accablés de honte.

……………………

Voir aussi :

Preserving Life & Liberty (site crée par le « Department of Justice » des Etats-Unis d’Amérique)

http://www.defenselink.mil/ (Ministère de la Défense des USA)

42 réponses à l'article : 11 septembre : myopie et miettes

  1. sas

    30/09/2006

    Comme le dit hugo chavez…..c’est bien là le problème de la nation américaine….d’être dirigé par un alcoolique doublé d’un illuminé sectaire…. sas

    Répondre
  2. allah est mort

    28/09/2006

    à TATANGAS <> oui! mille prisonniers femmes et enfants (je dis bien femmes et enfants qui n’ont jamais étaient jugé). RQ:1OOO sur le un million de prisonniers arabes qui croupissent ds les geôles israeliennes n’ est pas bcp ou tros demandez,je crois? Quelque 300 mineurs palestiniens, garçons et filles, parmi lesquels des enfants de quatorze ans, sont détenus dans des prisons israéliennes pour avoir pris part à l’Intifada al Aqsa, le soulèvement qui dure depuis le 28 septembre dernier. L’information a été diffusée par l’OMCT (Organisation mondiale contre la torture), dont le siège est à Genève, qui vient de lancer une action de protestation (1) auprès du gouvernement israélien contre le maintien en détention de ces enfants. L’OMCT précise que les enfants sont détenus  » dans des conditions qui leur font potentiellement courir des risques graves « . Ils se trouvent répartis entre les prisons de Meggido, où 100 jeunes de seize à dix-huit ans sont sous détention administrative, de Telmond et de Ramle. Une vingtaine d’autres adolescents seraient enfermés dans des centres de détention israéliens en Cisjordanie et à Jérusalem. Des sources de l’OMCT indiquent que ces enfants ont été soumis à la torture pendant leur arrestation, leur interrogatoire et leur emprisonnement.  » La situation la plus préoccupante, indique l’OMCT, est celle de la prison de Telmond dans laquelle des mineurs sont enfermés avec des Israéliens adultes.  » Elle cite le cas d’abus physiques par des détenus de droit commun : enfants battus, brûlés ou blessés à coups de rasoir, vols d’effets personnels. L’administration pénitentiaire n’a pas pris les mesures nécessaires et les plaintes et requêtes ont été ignorées. Parmi les cas de torture, l’OMCT cite  » les enfants régulièrement battus, enchaînés à une chaise ou contraints de rester accroupis pendant de longues périodes, ce qui menace leur intégrité physique et psychologique « . L’organisation rappelle à Israël qu’il est signataire de la Convention contre la torture et de la Convention relative aux droits de l’enfant. Elle rappelle que les États signataires doivent veiller à ce que  » nul enfant ne soit soumis à la torture ou à des traitements cruels, inhumains ou dégradants  » et à ce que les enfants privés de libertés soient séparés des adultes. Déjà lors de la première Intifada, celle de 1987 que l’on avait appelé la  » guerre des pierres « , de nombreux enfants palestiniens avaient été arrêtés, battus et emprisonnés, avant d’être soumis à des jugements sommaires débouchant souvent sur des peines totalement disproportionnées à leur  » faute « , qui était le plus souvent d’avoir jeté des pierres contre les soldats. Cette justice inégale continue de sévir durement. Ainsi l’organisation Amnesty International signale-t-elle dans l’un de ses derniers rapports la condamnation à une peine de six mois de travail d’intérêt général d’un citoyen israélien de trente-sept ans, Nahum Korman, qui avait tué un enfant palestinien de onze ans, Hilmi Shawasheh. La condamnation a été prononcée le 21 janvier dernier à Jérusalem. Le même jour, une jeune Palestinienne de dix-huit ans souffrant de graves troubles mentaux, Suad Hilmi Ghazal, était condamnée à six ans et demi de réclusion pour avoir blessé un colon israélien à coups de poignard, alors qu’elle n’avait que quinze ans. Amnesty souligne que  » le fossé qui sépare ces deux condamnations reflète une culture de discrimination à l’égard des Palestiniens  » et conclut :  » La peine prononcée contre Nahum Korman constitue un message lourd de sens : les Israéliens peuvent tuer les Palestiniens en toute impunité.  » F. G.-R. (1) L’OMCT suggère de protester auprès du gouvernement israélien et de ses représentations diplomatiques. E-mail : [email protected]

    Répondre
  3. grandpas

    27/09/2006

    Vous croyez bien que le socialisme est l’avenir des hommes cher Jaures et Ramzey que le coran est la parole de Dieu. A ce stade,c’est l’hôpital qui se moque de la charité. Pour le petit,lorsque l’on utulise les mêes armes que vous,vous hurlez au scandale,car nous supportons depuis des décennies vos commentaires tronqués d’une presse « allah botte » et nous ne poussons pas des hurlements de hyéne pour cela.Nous restons même courtois! Pour la paille,je serais curieux de voir la taille gigantesque des grains de blé qui y sont accrochés.Du transgénique,faites attention à votre ami la faucheur fou!

    Répondre
  4. Paul

    26/09/2006

    Drzz, Quelqu’un qui mésinterprète des vieilles de coupures de journaux, laissant croire à tort qu’elles s’appuient sur des « sources officielles » alors qu’il ne s’agit en fait que de les dénigrer, qui tente de faire passer une enquête d’une commission du Sénat Américain à majorité Républicaine pour une manipulation politique anti-Bush, et qui ignore, raille, ou insulte tout auteur de critiques argumentée à ces propos, n’a strictement aucune leçon à donner en matière de désinformation. De plus, sélectionner uniquement les quelques sources qui sont favorables à une thèse donnée, déformer celles qui y sont moins favorables, et ignorer totalement celles qui sont contres, ce n’est pas de la désinformation mais de la propagande, et c’est précisément ce que vous faîtes sur votre blog. Puisque vous aimez les formules toutes faites (et l’esprit critique), regardez donc la poutre dans votre oeil avant de vous occuper de la paille dans celui du voisin.

    Répondre
  5. Ramzey

    26/09/2006

    Bien dit Jaures

    Répondre
  6. Jaures

    26/09/2006

    Si les imbéciles regardent Guy Millière, que dire de ceux qui le croient ?

    Répondre
  7. drzz

    25/09/2006

    Lorsque le sage montre la lune, les imbéciles regardent le doigt. Quand Guy Millière montre que la France est en train de devenir une URSS nouvelle formule, les imbéciles regardent Guy Millière… Ne réalisez-vous pas combien vous êtes désinformés, ou le flot d’information a tué le dernier carré qu’il vous restait d’esprit critique ? Peut-être des sources étrangères pourraient-ils vous aider à sortir la tête de l’eau… A propos de la désinformation que nous recevons chaque jour… : http://drzz.over-blog.org/article-3953344.html

    Répondre
  8. Jaures

    25/09/2006

    « Un rapport confidentiel des services de renseignements américains conclut que la guerre en Irak a contribué à accroitre la menace terroriste dans le monde. » (Le Parisien du 25/09/06,page 5). Tous des islamo-marxistes ces membres des services de renseignement américains!

    Répondre
  9. Infos

    25/09/2006

    La guerre en Irak a contribué à engendrer une nouvelle vague de radicalisme islamiste et à accru la menace terroriste, selon un rapport confidentiel des services de renseignements américains, dont le contenu a été révélé dimanche 24 septembre par le New York Times et le Washington Post Les conclusions de ce rapport contredisant les positions officielles du gouvernement de George W. Bush figurent dans l’Evaluation du renseignement national.

    Répondre
  10. James Maynard Keenan

    25/09/2006

    Les Envahisseurs. Ces êtres étranges venus d’une autre planète. Leur destination: la Terre. Leur but: en faire leur univers. Guy Millière les a vus. Pour lui, tout a commencé par une nuit sombre, le long d’une route solitaire de campagne, alors qu’il cherchait un raccourci qu’il ne trouva jamais. Cela a commencé par une auberge abandonnée, et par un homme que le manque de sommeil avait rendu trop las pour continuer sa route. Cela a commencé par l’atterrissage d’un vaisseau venu d’une autre galaxie. Maintenant, Guy Millière sait que les Envahisseurs sont là, qu’ils ont pris forme humaine, et qu’il lui faut convaincre un monde incrédule que le cauchemar a déjà commencé. « Je suis depuis plus de deux ans sur une liste noire pour cette raison précise, et je le dis à ceux qui en douteraient, je suis prêt à écrire un livre ou des articles, à parler à la radio ou à la télévision de ce que je sais, mais je suis dans la situation des dissidents en ex-Union Soviétique. » Guy Millière nous écrit sans doute depuis une cellule d’isolement. De quelle « liste noire » parle-t-il? Quelles forces mystérieuses le contraignent de la sorte? S’agirait-il des Envahisseurs? Et surtout, qu’aurait fait David Vincent dans une telle situation? « Je m’attendais au pire. Je n’ai, hélas, pas été déçu. » (Guy Millière / David Vincent) La suite au prochain épisode de Guy Millière.

    Répondre
  11. Paul

    25/09/2006

    Pour doctorevil : Je n’ai absolument pas le temps matériel de traduire l’intégralité des amendements au rapport de la Commission du Sénat. Si le coeur vous en dit… Seul le second amendement prétend que le rapport est biaisé par les vues politiques des membres de la commission. Il y est dit notamment : « Pour dire les choses simplement, cette seconde série de rapports est conçue dans le but de pointer du doigt Washington et l’administration Bush. Les conclusions des rapports étaient travaillées avec plus de biais partisan que ce qui nous a été donnés de voir depuis un long moment au Congrès. » Honnêtement, cette affirmation est plus que douteuse. D’une part, elle n’est suivie d’aucun exemple, ou de fait précis, et d’autre part elle ignore un détail très simple : cette commission compte 8 républicains contre 7 démocrates. Par contre, les membres auteurs des amendements sont eux tous Républicains. S’il y a donc un biais politique partisan, il est donc beaucoup plus vraisemblable qu’il se trouve chez les auteurs de ces amendements. C’est avec ces considérations en tête qu’il m’a paru intéressant de traduire la conclusion du second amendement : « Nous avons intégré la Commission du Sénat sur le Renseignement afin d’assurer un contrôle [oversight], pas pour pratiquer la chasse aux sorcières. Nous sommes au service de la Commission, et non pas pour l’utiliser à des fins politiques partisanes : nous voyageons outre-atlantique pour parler avec nos opérateurs sur le terrains dans le but de savoir comment les aider et les rendre efficaces. De fait, nous nous sommes efforcés de travailler avec nos collègues des deux bords politiques, pour résoudre autant de préoccupations que possible, et nous pensons qu’il est temps d’aller de l’avant, grâce à un contrôle du renseignement actif. » « Le moyen le plus facile pour le Congres de donner l’impression qu’il poursuit un travail de contrôle sans le faire réellement est de mener une autre enquête. Les enquêtes sont importantes, mais c’est seulement lorsque des démarches sont entreprises pour agir sur des problèmes valides qui apparaissent lors d’une enquête que le Congres fait le travail pour lequel le peuple Américain à élu ses membres, c’est-à-dire le contrôle. C’est pourquoi nous avons décidé de participer à cette commission il y a de cela plusieurs années : pour faire un travail efficace de contrôle. Nous souhaitons ardemment que la Commission reconcentre ses efforts à un tel contrôle, et le plus tôt sera le mieux. Comme nous l’a rappelé le complot terroriste déjoué en Grande-Bretagne en aout 2006, les terroristes n’attendront pas, pas plus que nous ne devrions le faire. » De fait, l’idée principale de ce second amendement est qu’enquêter sur ce qui s’est réellement passé en Amérique ne peut donc être qu’une manœuvre politicienne et une perte de temps, et que la Commission ferait mieux d’améliorer activement l’efficacité du renseignement. Au vu des récentes révélations sur les velléités de l’administration Bush à légaliser la torture, ce petit texte semble prémonitoire et fait bel et bien froid dans le dos.

    Répondre
  12. grandpas

    24/09/2006

    Doctorevil Ne vous fatiguezpas à convaincre Jaures,il croit encore que Staline était un saint de l’église orthodoxe russe(rapport aux icônes),que Cuba est le paradis socialiste à visiter et que la Corée du Nord est à la pointe de la technologie spatiale. Pour édition demi-lune Vos livres sont aux rayons « Comics ».Où alors vous n’arrivez pas à les vendres pourtant dans se pays où l’anti-américanisme est une religion d’état de nouvelles saintes écritures devraient se vendre dans toutes les bonnes églises de ce culte. Pour Jaures Ici,votre systéme educatif sicailisant ne fait plus son devoir pour éléver les enfnats de pauvres alors qu’au Etats Unis,le méchants systéme capitaliste fonctionne encore même pour les plus démunis et des exemples,il y en légion.

    Répondre
  13. TATANGAS

    24/09/2006

    à SAS – Ne cherchez pas cher Monsieur, je vais vous dire où vous avez vu qu’un soldat de Tsahal vaut 1000 Palestiniens. C’est dans les négociations en cours pour la libération du soldat israéliehn prisonnier: Pour libérer ce prisonnier, les palestiniens demandent la libération de 1000 (je dis bien Mille)prisonniers palestiionbiens. CQFD.

    Répondre
  14. doctorevil

    24/09/2006

    Cher Jaures, Je deconseille aussi à mes amis americains de se promener dans certains quartiers en France, la plus belle avenue du monde incluse. La pauvreté étant une notion relative, dois je vous rappeler le reportage sur la pauvreté aux USA diffusé en URSS durant les années 80? Ne vous en deplaise, mais j’ai visité avec mon épouse les quartiers pauvres US de la cote Est (du Maine à la Floride en passant par New York et Albany), jamais nous y avons vu de cité HLM, ni la misére( vous savez ce qui est moins drôle que la pauvreté). Rappelez vous, cher Jaurés, le livre d’une ouvriére francaise à la fin des années 1930 en voyage forcée aux USA qui fit étonné de la possibilité qu’un simple ouvrier avait de gravir les échellons.

    Répondre
  15. Editions Demi-Lune

    24/09/2006

    Bonjour, Cet article est carrément à pleurer (ou à vomir… selon tempérament !) Ce « Guy Millière » grand admirateur des intellectuels néo-conservateurs (oui je sais qu’il s’agit d’un oxymore) ferait mieux de se documenter avant de dégorger sa haine si patente de l’Islam: NON, nous ne sommes PAS en guerre, malgré tous les mensonges avérés de l’administration Bush… J’invite d’ailleurs tous les lecteurs de ce fil à s’informer sur la réalité même du 11 Septembre avant de succomber aux chants guerriers et autres appels aux meurtres de masse (et ne venez pas me dire que j’exagère : qui sait combien de dizaines, voire de centaines, de milliers de morts civils ont engendré les guerres en Irak et en Afghanistan ?) Il est temps de vous réveiller de ce cauchemar ! ah et j’oubliais : inutile de me traiter d’affreux anti-américaniste primaire, ces livres ont été écrits et publiés par de vrais patriotes américains… car figurez-vous qu’aux USA le mouvement pour la vérité sur le 11 Septembre réunit tout l’échiquier politique y compris des Républicains conservateurs (qui ne sont pas tous des va-t-en guerre déments !!!) Les Éditions Demi-Lune sont fières d’annoncer la sortie simultanée de 5 livres très attendus sur le vaste et toujours sensible sujet du 11 Septembre. Il s’agit bien, en soi, d’un événement éditorial ! Pour la première fois traduits en français, ces ouvrages par des auteurs reconnus et crédibles, (3 Américains et 1 Anglais) sont maintenant disponibles en librairie. Il s’agit de : * Le Nouveau Pearl Harbor, de David Ray GRIFFIN * Omissions et manipulations de la Commission d’enquête, de David Ray GRIFFIN * La Terreur Fabriquée, Made in USA de Webster G. TARPLEY * Le Procès du 11 Septembre, de Victor THORN * La Guerre contre la vérité, de Nafeez Mosaddeq AHMED Plus d’informations sur la Collection Résistances qui regroupe ces titres, sur les auteurs et sur les ouvrages eux-mêmes (avec des extraits consultables gratuitement en PDF) sur le site : http://www.editionsdemilune.com La présentation de notre démarche et de notre ambition de relancer les débats, en faisant le point, sereinement et sans préjugé, sur ce qui est connu, documenté, avéré… et ce qui ne l’est pas, en PDF sur : http://www.editionsdemilune.com/media/presse/editiondemilune_presse.pdf Ces 5 ouvrages présentent tout simplement ce que l’Amérique a produit de meilleur à ce jour sur le 11 Septembre. Visitez dès maintenant le site http://www.editionsdemilune.com ————————————————————- Présentation succincte des livres de la Collection Résistances Chacun des livres est une entité indépendante qui traite du vaste sujet du 11 Septembre de façon particulière ; la liste ci-dessous a moins pour vocation de vous suggérer un parcours de lecture que de vous aider à mieux appréhender l’ambition des auteurs et la cohérence de la Collection Résistances, que les Éditions Demi-Lune sont fières de rendre accessible au public francophone : * Le Nouveau Pearl Harbor, de David Ray GRIFFIN Ce best-seller aux États-Unis vous plonge au cœur du sujet, de manière exhaustive et rigoureuse. Un livre qui fait déjà date et une référence absolue pour tous les chercheurs, cet essai est aussi le meilleur pour débuter une réflexion libre de tous préjugés. À lire d’urgence. * Omissions et manipulations de la Commission d’enquête, de David Ray GRIFFIN Dans cet ouvrage pointu mais clair et didactique, l’auteur décrypte de manière critique le rapport de la Commission officielle d’enquête. Il y révèle les lacunes, les distorsions et les mensonges que l’on peut trouver tout au long de ce rapport de 571 pages, pourtant censé faire apparaître la vérité et que GRIFFIN qualifie «d’excellent ouvrage de fiction». * Le Procès du 11 Septembre, de Victor THORN L’objet de ce livre est centré spécifiquement sur les trois tours du World Trade Centre cibles des deux premiers attentats de ce jour dramatique. L’auteur passe en revue les différentes théories explicatives de l’effondrement total, rapide et parfaitement vertical de ces trois structures massives : le résultat de la confrontation des faits avec les lois de la science, de la nature et de la physique est sans appel. Un choc garanti ! * La Terreur Fabriquée, Made in USA de Webster G. TARPLEY Expert en terrorisme international et en politique intérieure des États-Unis, TARPLEY synthétise toutes les informations vérifiées et disponibles sur le sujet. Les replaçant dans une perspective historique, il va droit au but, tant dans sa réflexion que dans son utilisation d’un langage coloré et produit un livre percutant et radical. * La Guerre contre la vérité, de Nafeez Mosaddeq AHMED Le plus jeune des quatre auteurs est aussi l’un des plus prudents et des plus érudits. Avec lui, vous plongerez dans une vision à la fois détaillée et globale des événements et accéderez à des informations de première importance, pourtant rarement divulguées, sur les enjeux économiques et la politique géostratégique des néo-conservateurs américains. Une lecture saine loin des poncifs et autres clichés communément admis. Pris individuellement, et plus encore dans leur globalité complémentaire, ces cinq ouvrages présentent tout simplement ce que l’Amérique a produit de meilleur à ce jour sur le 11 Septembre. Visitez dès maintenant le site http://www.editionsdemilune.com —————————————————————–

    Répondre
  16. doctorevil

    23/09/2006

    Cher Paul, pouvez vous nous traduire les points de vue des senateurs « dissidents » de cette commission du senat (p 138 à 151)? Le coté anti administration Bush de ce rapport y est critiqué. Merci

    Répondre
  17. Jaures

    23/09/2006

    A Paul: Inutile de vous fatiguer, on vous dira que J.Rockfeller est un islamo-marxiste. A doctorevil: Etre pauvre n’est agréable nulle part.J’ai avec un ami américain approché les quartiers pauvres de Chicago. Il m’a fortement déconseillé de m’y aventurer en raison des gangs. Mais si vous souhaitez vous y rendre, envoyez moi donc une photo de vous en compagnie des résidents.

    Répondre
  18. Paul

    23/09/2006

    Petite leçon d’anglais pour mes amis doctorevil et Drzz : La phrase tirée de l’article de Melanie Phillips, « In any event, the report is hardly authoritative” ne signifie pas “De toutes façons, le rapport est fortement digne de foi », ou quelque chose dans la même veine comme vous semblez le croire, mais bien « De toutes façons, le rapport est peu digne de foi ». Pour vous en convaincre autrement qu’en ouvrant un dictionnaire, lisez les deux phrases qui suivent dans le texte de Melanie Phillips: « For it also quotes two bin Laden associates denying any ties between al-Qa’eda and Iraq. It thus contradicts itself. » L’ensemble se traduit par : “De toutes façons, le rapport est peu digne de foi. En effet, il cite aussi deux associés de Ben Laden qui démentent tout lien entre al-Qaeda et l’Irak. Il se contredit donc lui-même. » Si vous avez une meilleure traduction, n’hésitez surtout pas. Comme je le disais plus haut, Melanie Phillips n’accorde donc bien aucun crédit à ce rapport, et a tôt fait de s’appuyer sur une autre source (Stephen Hayes, tiens donc), beaucoup moins officielle celle-là.

    Répondre
  19. Jean-Claude Lahitte senior

    23/09/2006

    A « THE STRANGER ». Dans un « post » (dont je pense maintenant qu’il ne sera pas publié car j’entrais sans doute trop dans certains « détails ») je vous avais répondu. En préambule, je vous disais que votre déception me décevait. Non pour mon amour-propre (ce qui n’exclut pas l’estime que je vous porte), mais parce que je serais attristé de vous voir vous enfermer dans vos « certitudes ». Vous avez vu, certes, deux avions se crasher dans les tours du WTC(1). Moi aussi, figurez-vous, et des milliards d’individus aussi ! Mais cela ne doit pas vous empêcher pas de vous interroger sur « ce » qu’il y a derrière ces « attentats » ? et aussi, sur le « pourquoi ? ». Surtout si, comme moi, et, j’imagine, des millions de personnes des deux côtés de l’Atlantique, vous avez « visionné » certaines vidéos. Nous vivons dans un monde de bourrage de crâne où les gens s’imaginent que « c’est vrai » parce qu’ils l’ont vu à la TV, entendu à la radio, ou lu dans « leur » journal. En réalité, outre qu’il faut apprendre à décrypter les images, à s’interroger, il faut surtout se méfier des « informations officielles » distribués par les « grands médias » ! Dieu merci, il reste encore une presse libre, parmi les « petits journaux » (particulièrement aux Etats-Unis, une presse que ne doit pas lire notre ami Guy Millière) qui, eux, savent encore analyser, décrypter, critiquer… Sans parler du Net (où, j’en conviens, grâce aux « hoax » le bourrage de crâne existe aussi)… Et, pour en revenir à notre « affaire », je me bornerai à vus rappeler cette question : « A qui profite le crime ? ». Mon propos s’étend à tous les domaines : politique, médical, philosophique et même religieux (2) Cordialement, Jean-Claude Lahitte senior (1) mais pas un avion de ligne se crasher sur le Pentagone ! Cela, malgré toutes les caméras de surveillance qui truffaient cette partie (entièrement rénovée !) du Pentagone, et, bien entendu, les « abords » … (2)ce quu ne m’empêche pas d’être toujours catholique pratiquant, tout en ayant évolué. Selon je ne sais plus qui, « la religion de l’enfance est un chaud manteau pour l’enfance qu’il importe d’adapter au fur et à mesure que l’enfant grandit ». Une formule que je dédis à l’inconoclaste Pierre Lance ! RAPPEL : partant pour un mois aux Etats-Unis, je n’aurai probablement pas la possibilité de répondre à un « post » éventuel. Vous avez mon adresse e-mail …

    Répondre
  20. Paul

    23/09/2006

    Pour ceux que ça intéresse et qui ne parlent pas nécessairement l’anglais (spéciale dédicace pour doctorevil), je me suis permis de traduire une bonne partie de la déclaration de John Rockefeller devant le sénat. Ca évitera peut être à Guy Millière, à Drzz et aux autres va-t’en-guerre de vouloir nous faire avaler des couleuvres : « L’enquête de la commission sur le renseignement d’avant-guerre à propos de l’Irak a révélé que les arguments présentés par l’administration Bush en faveur de la guerre en Irak étaient fondamentalement trompeurs. » « Avant la guerre, les officiels de l’administration Bush on caractérisés les programmes d’armes de destructions massives dans des termes beaucoup plus définitifs et menaçants que ce qui était sous-tendu par le renseignement. » « Les rapports d’analyses des membres du renseignement qui n’étaient pas alignés sur les vues véhémentes de l’administration Bush sur des lien supposés entre l’Irak et Al-Qaeda (et le complot du 11 septembre) étaient ignorés et dénigrés par les donneurs d’ordres. » « Plus troublant, l’administration Bush, dans son zèle à encourager l’opinion publique aux Etats-Unis à soutenir le renversement de Saddam Hussein, a poursuivi une stratégie trompeuse avant la guerre, en utilisant des documents du renseignement malgré les mises en garde des membres du renseignement, pour qui ces documents étaient non corroborés, non fiables, et dans certain cas critiques, contrefaits. » « La commission a découvert lors de son enquête des informations montrant que l’administration Bush a ignoré des avertissements antérieurs à la guerre à propos de la véracité du renseignement qu’elle trompetait publiquement pour soutenir ses arguments (selon laquelle l’Irak était une menace immédiate à la sécurité des Etats-Unis). » « Certaines des fausses informations utilisées pour promouvoir l’invasion de l’Irak étaient fournies par le Congrès National Irakien (CNI), une organisation contre laquelle notre agence de renseignement nous avait mis en garde, car infiltrée par des services de renseignement hostiles qui comptaient utiliser la relation du CNI avec le gouvernement des Etats-Unis pour promouvoir ses propres intentions de renverser Saddam Hussein. » « L’enquête de la commission conclue que le CNI a essayé d’influencer la conduite des Etats-Unis en Irak en fournissant de fausses informations par le biais de transfuges Irakiens dont le but était de convaincre les Etats-Unis que l’Irak possédait des armes de destructions massives et avait des liens avec des terroristes. » « La commission a aussi découvert que la décision de juillet 2002 par le Conseil National de Sécurité ordonnant le renouvellement du financement du contrat du CNI sous la tutelle du Pentagone était peu judicieux, compte tenu des inquiétudes de la CIA et des avertissement du Département d’Etat à propos de malversassions financière. » « Les déclarations répétées d’avant-guerre des officiels de l’administration Bush cherchaient à relier Al-Qaeda et l’Irak d’une manière qui n’était pas sous-tendue par le renseignement. » « Les allégations répétées de l’administration Bush à propos de l’existence d’une relation passée, présente et future entre Al-Qaeda et l’Irak ont exploité le profond sentiment d’insécurité des Américains (séquelles immédiates des attaques du 11 septembre), conduisant une majorité d’Américain à croire, contrairement à ce qu’indiquait le renseignement à l’époque, que l’Irak avait joué un rôle dans les attaques terroristes du 11 septembre. » « L’administration Bush chercha et parvint à créer l’impression qu’Al-Qaeda et l’Irak avaient travaillé de concert et présentaient une seule et même menace envers les Etats-Unis. » « L’enquête de la commission révèle un tableau complètement différent. » « La commission à découvert qu’il n’y avait pas d’information crédible montrant que l’Irak était complice ou avait même une connaissance anticipée des attaques du 11 septembre, ou même d’une quelconque autre attaque d’Al-Qaeda. » « La commission a aussi découvert que l’Irak n’a pas fourni avant la guerre d’entraînement aux d’armes chimiques ou biologique à Al-Qaeda, ni aucun matériel ou support opérationnel. » « De plus, aucune preuve n’a été trouvée d’aucune rencontre entre Al-Qaeda et le régime Irakien avant la guerre, sinon une seule rencontre qui eut lieu des années plus tôt, en 1995 au Soudan, cette rencontre ne débouchant sur aucune coopération opérationnelle. » « Les preuves maîtresses utilisées par l’administration Bush pour soutenir l’existence d’un lien entre l’Irak et Al-Qaeda étaient un compte rendu d’une rencontre à Prague entre le pirate de l’air du 11 septembre Mohammed Atta et un officier du renseignement Irakien, ainsi que l’assertion selon laquelle l’Irak avait fourni un entraînement aux armes biologiques et chimiques à Al-Qaeda à la fin des années 1990. » « Le rapport de la commission montre que les déclarations d’avant-guerre du Vice-Président, selon lesquelles la rencontre de Prague avait bien été confirmée, et que le pirate de l’air Mohammed Atta avait bien rencontré le chef des services de renseignement Irakien en 2001, n’étaient pas justifiées par l’évaluation de la situation faite par le renseignement au moment de ces déclaration. De même, la déclaration de Condoleezza Rice, alors Conseillère à la Sécurité Nationale, selon laquelle il y avait de nombreuses et très préoccupantes rencontres entre l’Irak et les personnes impliquées dans le 11 septembre, était clairement fausse si l’on se base sur ce qu’on savait avant la guerre. » « L’enquête de la commission n’a révélé aucune information d’après-guerre indiquant que l’Irak envisageait d’utiliser Al-Qaeda ou tout autre groupe terroriste pour attaquer les Etats-Unis. » « L’enquête de la commission conclue en fait que Saddam Hussein se méfiait d’Al-Qaeda et voyait les extrémistes Islamistes comme une menace envers son régime, refusant toutes les demandes d’Al-Qaeda de fournir matériel ou support opérationnel. » « Les découvertes d’après-guerre montrent que Saddam Hussein refusa toutes les approches d’Al-Qaeda pour obtenir du matériel ou un support opérationnel, et ordonna d’une manière générale que l’Irak ne devait pas avoir affaire avec Al-Qaeda. » « De plus, Saddam Hussein voyait al-Zarqawi (qui était présent à Bagdad entre mai et novembre 2002) comme un hors-la-loi, et chercha sans succès à le localiser et le capturer. »

    Répondre
  21. doctorevil

    22/09/2006

    Monsieur Jaures, Il semble qu’actuellement « vivre comme un americain » est l’une des façons la plus digne et la plus agréable d’exister sur cette triste Terre, même si l’on fait parti des plus pauvres des USA (allez voir les quartiers pauvres US).

    Répondre
  22. sas

    22/09/2006

    A stranger….lorsque le sage montre la lune ,le couillon regarde le doigt….as tu pris connaissance de la valse boursière »initiée » sur delta airline,la réassurance des tours par « goldenstein »….les echanges boursiers post crash sur carline et et toutes les enclumes des cartels financier…. à stranger , il faut arrêter d’être con et de croire tous ce qui est annoné… …..l’attentat du 9/11 est « une embrouille » des usa/cIA/MOSSAD ILLUMINATI;;;BUSCHIENS…. »ils » par roosvelt avaient déjà fait ca en 44 à pearl abor pour faire rentrer en guerre les usa et que la populasse acclame… sas, les goys ne sont pas tous stupides…

    Répondre
  23. drzz

    22/09/2006

    Vous trouverez des liens utiles pour comprendre ce que le faux rapport du Senate Intelligence Committee vient faire dans la vie politique américaine à un mois des législatives. Voir également les commentaires, avec des liens utiles : http://drzz.over-blog.org/article-3790386.html Cordialement

    Répondre
  24. drzz

    22/09/2006

    Paul, Je pourrais aussi vous citer les quinze pages de documents rassemblés par Richard Miniter ou la cinquantaine d’articles très étoffés signés par Stéphane Hayes sur le sujet, mais je les ai mis en liens. Pour la petite histoire, le lien sur le discours de Bush n’est pas mort. Quant à votre interprétation de l’article du Telegraph, elle est, comme l’a relevé « doctorevil », totalement fantasque. Merci d’avoir repris un rapport que j’ai lu. A mon tour de vous encourager à étudier le fonctionnement d’un gouvernement. Comme le dit Richard Miniter, dont les livres font référence, « représenter un gouvernement américain par un ensemble homogène est contraire à la réalité. Il s’agit plutôt d’un ensemble titanesque d’agences qui rivalisent entre elles. » Le Sénat peut-il produire un faux rapport pour tenter d’influencer les élections législatives ? La réponse est oui. Cela se passe dans tous les gouvernements du monde. Patience, mon ami, dans quelques mois vous verrez par vous-mêmes un autre rapport confirmer les propos de Guy Millière. C’est ainsi que se forme l’histoire.

    Répondre
  25. Jaures

    22/09/2006

    A Eric: La soit-disante haine de l’Amérique est une fable. Je connais fort peu de personne qui « haïsse » l’Amérique. Par contre très peu de Français se reconnaissent dans le fonctionnement de la société américaine. Ne pas vouloir vivre comme un américain n’a rien de condamnable même si cela semble invraissemblable à G.Millière.

    Répondre
  26. Eric

    21/09/2006

    Mr Milliere vous vous fatiguez pour rien laissez les francais hair l ‘Amerique, a la place ils se retrouveront completement arabises et dhimmises et diront merci!

    Répondre
  27. doctorevil

    21/09/2006

    Cher Paul, Apprenez à lire l’anglais.

    Répondre
  28. Jaures

    21/09/2006

    Minux75 craint de voir Jospin ou Ségolène arriver à l’assemblée nationale bardé d’une ceinture de dynamite.

    Répondre
  29. The Stranger

    21/09/2006

    M. Lahitte vous me décevez. J’ai malheureusement vu ces avions de ligne se crasher contre les tours, comme des milliards de téléspectateurs. J’ai revu la scène dans une conférence à l’INA quelques semaines plus tard, sur grand écran, et il n’est apparu à personne dans l’assistance qu’il s’agissait de drones… D’autre part, le fait que ces meyssaneries soient associées au réseau Voltaire ou aux islamistes négationnistes, ne vous donne pas la puce à l’oreille ? D’un négationnisme à l’autre, il n’y a qu’un pas, que certains franchissent sans réfléchir.

    Répondre
  30. sas

    21/09/2006

    A lucide…je crains que ce soit votre retour sur terre à vous… qui ne soit douloureux….car naif à ce point là confine à la stupidité… SAS

    Répondre
  31. Paul

    21/09/2006

    Mr Millière, épargnez-nous vos effets de manche façon Maître Collard brandissant une enveloppe devant les caméras. Si vous avez des documents qui déchirent, rien ni personne ne vous empêche de les scanner et de les mettre sur internet. Cela intéressera tout le monde ici, et à Washington encore plus. Si vous le permettez, voici d’ailleurs quelques références qui ne manqueront pas de vous intéresser, puisqu’elles vont à l’encontre de la thèse que vous soutenez: http://intelligence.senate.gov/ (site de la commission du Sénat Américain sur le renseignement) http://rockefeller.senate.gov/news/2006/pr090806.html (résumé du rapport de la commission) http://rockefeller.senate.gov/news/2006/2006_0908PhaseII.html (déclaration de John Rockefeller devant le Sénat à propos de ce rapport) http://intelligence.senate.gov/phaseiiaccuracy.pdf (rapport de la commission) Peut-être devriez-vous y jeter un œil avant de crier à l’ostracisme. Pour Drzz, les références que vous donnez sont hors de propos, puisque antérieures de deux années à la publication du rapport de la commission du Sénat Américain. Les sources « officielles » que vous citez sont en fait deux vieux articles de presse, qui s’évertuent à une relecture d’un autre rapport, celui de la Commission d’Enquête du 11 septembre. Les autres sources sont un lien mort et une déclaration de George W. Bush (qui, c’est sûr, est totalement impartial sur le sujet). Cela n’est en rien convaincant. Par exemple, l’article de Melanie Phillips (2eme lien) fait semblant de s’appuyer sur le rapport de la Commission d’Enquête du 11 septembre, mais elle a tôt fait de juger ce rapport « peu digne de foi » (hardly authoritative), sans doute parce que les conclusions de ce rapport abondent beaucoup moins dans son sens que ce qu’elle voudrait nous faire croire. Elle semble d’ailleurs avoir une opinion complètement faussée sur le sujet, puisqu’elle trouve par exemple illogique de douter qu’il y ait un lien entre Al-Qaeda et l’Irak. On voit mal ce que la logique vient faire là-dedans. Par contre, on voit bien où ce genre de « logique » a mené l’Amérique.

    Répondre
  32. Jaures

    21/09/2006

    La pathétique croisade de G.Millière ressemble de plus en plus à celle de J.Claude Bourré pour sauver « la Cinq »: au mieux elle soulève l’indifférence, au pire les quolibets. Tout le monde se rappelle les photos brandies par C.Powell censées justifier l’intervention U.S. Tout n’était que mensonges. On peut faire la sourde oreille aux témoignages des militaires, dire que le rapport du Sénat est un tissus d’inepties, celà ne change pas les mensonges en réalité. Aujourd’hui la parole de la Maison Blanche est tellement discréditée que les allégations les plus fantaisistes (voir post de J.C.Lahitte) trouvent un écho, y compris en amérique. Bush aura sans doute commis des dégâts dont nous n’entrevoyons qu’à peine les conséquences. Quant au discours « si les Irakiens n’avaient pas été tués par la guerre civile, ils l’auraient été par Saddam », il me parait d’un cynisme tout à fait conforme à l’idéologie néoconservatrice américaine.

    Répondre
  33. Lucide

    21/09/2006

    Franchement, monsieur Lahitte, vous divaguez en reprenant les thèses farfelues qui ont paru après les attentats du 11 septembre 01. L’avion qui s’est écrasé sur le Pentagone et que des gens ont vu de l’autoroute, était-ce de la fiction? Partait-il d’une autre planète ou d’un aéroport des USA? S’agissait-il du vol 77 ou d’une soucoupe volante? Et les familles des disparus dans le crash, n’ont-ils fait que rêver à la mort de leurs proches? S-V-P., gardons les pieds sur terre et la tête en dehors des nuages.

    Répondre
  34. MINUX75

    20/09/2006

    Bonjour Ce qui me frappe le plus dans cette guerre contre les islamistes, c’est tout simplement que je ne sais pas. Dans les attentats, on ne sait pas qui les commande ni pourquoi, certes des informations partielles sur l’execution des tâches, mais pour le reste dès qu’on s’approche des centres de décision, c’est l’incertitude la plus totale. Idem pour tout ce qui concerne l’afghanistan ou l’irak, on ne sais pas qui finance les combatants afghan ou irakien et pourquoi. Le communisme et socialisme en france me paraît être une menace bien plus grande même si bien moins médiatisée que l’islamisme qui en dépit des morts reste sur un discours très fanfaron avec des imams qui sont habillés comme au carnaval. à bientôt

    Répondre
  35. Ameladius

    20/09/2006

    Ah que les anti-américains primaires peuvent être basiques! La guerre en Irak serait injustifiée? Libérer des millions d’irakiens justifie amplement cette action. A moins que comme M. Moore vous croyiez en un paradis saddamique ? Transformer l’Irak en attrape mouche à terroristes, qui y affluent pour y mener leur Djihad plutôt que de le mener chez nous? Et bien c’est un très bon deuxième effet kiskool… Il vaut mieux mener la guerre chez l’ennemi que chez soi. Il vaut mieux que ce soit des G.I’s qui se battent contre les « résistants » comme vous les appelez sûrement, que ces « résistants » se baladent au milieu de civils chez nous et perpétuent des attentats. De plus Saddam bafouait depuis plus de 10 ans la « communauté internationale », ce machin qui ne sert à rien, sauf faire croire à la france qu’elle est encore une grande puissance … Le décompte macabre qui devrait selon vous montrer que la guerre en Irak était injustifiée, est premièrement immoral et se retourne même contre vous : Saddam tuait beaucoup plus de monde sous son règne que les Américains et leur coalition ont tué. Pour vos théories conspirationistes et Meyssianiques, fiez-vous plutôt à des sites sérieux qui ont démonté ces HOAX. On peut aussi ajouter que ça a foutu la pétoche aux dictateurs du coin, comme nos amis syriens qui se sont retirés partiellement du Liban. Mais bon, comme J. F. Revel l’a parfaitement decrit, aucun argument rationnel ne pourrait convaincre une anti-americain atteint par « L’obsession anti-americaine ». Cordialement A. Meladius Pour les meyssaniques : http://www.hoaxbuster.com avait publié divers articles sur votre théorie loufoque. Un livre a également été écrit qui répond à votre « super » enqueteur par internet (T.Meyssan) qui ne s’est même pas rendu aux usa pour enqueter, mais qui participe a des réunions avec le Hezbollah …

    Répondre
  36. triquet

    20/09/2006

    USA will prevail

    Répondre
  37. d bristol

    20/09/2006

    Otez d’abord la poutre de votre oeil ! L’état du monde actuel est hélàs bien plus compliqué que vos pointillés tout tracés. Mais à quoi bon vous raisonner, soit vous êtes particulièrement malhonnête car cette tribune libérale est destinée à faire caisse de raisonnance aux idées du pnac en France, et vous n’êtes qu’au mieux un jouet, au pire un outil. Soit votre naïveté rationaliste et votre prétention vous enferme dans des schémas dont seules les qualités d’humilité et d’observation vous libérerons. Dans « Invasion Los Angeles », de John Carpenter, celui qui découvre l’ampleur du mensonge doit se battre 10 minutes avec l’aveugle pour lui faire porter les lunettes qui lui réveleront la vraie nature du monde. Je n’espère pas en 5 minutes en faire autant ici avec vous –

    Répondre
  38. Jean-Claude Lahitte senior

    20/09/2006

    Si j’en crois « DRZZ » (lui aussi « intellectuel », j’imagine ?)l' »intellectuel » Guy Millière avait prévu dans ses analyses, le chaos qui sévit en Irak ? et, j’imagine, en Afghanistan ? Il est vrai que, depuis Sartre qui, lui, était béat d’admiration devant l’URSS, particulièrement devant l’Oncle Jo cher à Roosevelt qui lui avait abandonné la moitié de l’Europe, je me méfie des intellectuels. Même s’il y a parmi eux, quelques exceptions. Parmi lesquelles je range Raymond ARON. Mais non BHL qui n’est pas forcément un ami de Guy Millière. Cordialement, Jean-Claude Lahitte senior P.S. A partir de lundi, je serai moi-même aux Etats-Unis pour un mois, pas pour y rencontrer GWB, ni remettre des médailles, mais tout simplement pour y voir mes enfants et petits enfants, et quelques amis américains qui ne partagent pas forcément les analyses admirées par Drzz, même si ce sont des gens de droite, doublés de véritables patriotes ! Ce qui ne les oblige pas à se comporter comme des autruches !

    Répondre
  39. sas

    20/09/2006

    A Jc ? IL FAUT PARDONNER la cécité forcé de l’intriguant de l’erradication nationnale….après le génocide irakien dont les causes et motifs de début d’hostilités guerrières ont toute étées désavouées par bush,le senat et l’oncle sam en entier…..il semble donc acquit qu’un irakien ne faut pas un yankee(homme femme ou enfant)…..mais bon dieu où j’ai déjà vu ce genre de comparaison malfaisante ???? aidez moi j’ai un trou…. Où 1000 prisonnier palestiniens vale un soldat de tsahal ???? aidez moi je ne me souvient plus…. A QUI LES LOIS INTERNATIONNALE NE S’APPLIQUENT-ELLES PAS ??? Mais millière n’est qu’un petit « prof » d’histoire , il ignore la comptabilité macabre ou l’arithmétique…tout le monde sur ce site le sait. Puis advint une époque où le tao fut oublié et ce fut alors l’ère de la justice ds hommes…. Et les ambitions ne connurent plus de bornes La paix quitta les familles… Mais c’est dans l’adversité que se révèlent les fils respectueux L’etat sombra dans le désordre… lAO TSEU sas

    Répondre
  40. drzz

    20/09/2006

    Magnifique article de Guy Millière. Pour ceux qui douteraient de la lucidité de ce combattant de la liberté, je recommande la lecture de l’un de ses articles des 4V paru le 9 juin 2001. Les vrais intellectuels voient leurs analyses devenir réalité à court ou long terme. C’est le cas de celles de Guy Millière, à lire ici : http://drzz.over-blog.org/article-3889462.html Ceux qui seraient intéressés par les révélations sur les ADM de l’Irak, j’ai écrit un article essayant de résumer ce que j’ai pu trouver dans les livres américains dont je dispose : http://drzz.over-blog.org/article-3765611.html Ne croyez pas le récent rapport du Sénat écrit pour des raisons purement politiques, à un mois des législatives. Les Républicains et les néoconservateurs le disent : ce fameux rapport est une plaisanterie totale. A propos des liens entre l’Irak et le terrorisme islamiste, voir ici : http://drzz.over-blog.org/article-3623692.html

    Répondre
  41. Jean-Claude Lahitte senior

    20/09/2006

    Il eût été à l’honneur de Guy Millière qui trouve que la presse française n’a pas assez larmoyé sur les malheureuses victimes du « 11/9 » de rappeler que ces victimes innocentes ont été le prétexte pour Gorge W. Bush d’engager une guerre sanglante et injustifiée (sinon injuste !) contre un pays, l’IRAK, dont ni le gouvernement qui le dirigeait à l’époque, ni AUCUN de ses habitants n’était impliqués dans ce drame(1). Il aurait pu aussi mettre en parallèle les quelques 2900 morts du WTC, et les dieaines de milliers de morts tant irakiens (2)qu’américains ou britanniques, sans oublier quelques italiens. Et je m’étonne au passage que notre ami qui, manifestement, épluche tout ce qui a trait au « 11/9 » n’ait jamais évoqué les vidéos (je ne parle là que de celles qui sont d’origine américaine) qui circulent sur le Net, mettant en doute (images et argument techniques à l’appui) pour démontrer que JAMAIS un avion de ligne (il s’agirait en réalité d’un drone !) n’a s’écraser contre la façade du Pentagone, et affirmant (notamment lors d’une conférence filmée faite par un ingénieur spécialisé en la matière) que les deux tours ne se sont pas effondrées en raison des incendies provoqués par les crashes des avions, mais tout simplement parce qu’elles avaient été préalablement minées. N’étant pas spécialiste en la matière, je ne me me prononce pas. Mais je suis très surpris de voir la chape de plomb médiatique qui s’est abattue sur ce sujet. L’avis d’un expert des choses américaines serait certainement utile aux lecteurs de « 4-Vérités ». Pourquoi pas celui de Guy Millière qui a ses grandes et petites entrées chez l’oncle Sam ? Cordialement, Jean-Claude Lahitte senior (1)contrairement aux habitants de pays amis des Etats-Unis : le Pakistan, l’Atabie séoudite, le Maroc… Et même la France, si l’on tient compte du « Français » Moussaoui qui croupit en prisons ! (2)je parle uniquement des civils morts depuis que la « démocratie » a été rétablie dans le pays et son tyran jeté dans un cachot (j’oublie quelques Italiens !)

    Répondre
  42. toto

    20/09/2006

    Encore une fois, Guy voit juste.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)