2011 : l’année du grand effondrement

Posté le janvier 11, 2012, 12:00
8 mins

Comme je le fais cha­que année, je vais tenter ici de brosser un bilan de l’année 2011.

Celle-ci a été marquée par ce que quelques naïfs ont appelé le « printemps arabe ». Cette ex­pression s’est retrouvée partout pendant quelques mois, jusqu’à ce que se fasse jour ce qui aurait dû être une évidence depuis le départ : à savoir qu’il s’agissait d’un hiver islamique.
La Tunisie, en ce début du mois de janvier, est gouvernée par les islamistes du mouvement En-nahda. L’Égypte est sous la coupe de l’armée, elle-même de plus en plus contrôlée par les Frères musulmans et des factions islamistes plus radicales encore. La Libye est régie par des islamistes et des gens issus d’al Qaïda, le Yémen aussi. L’Iran continue de s’approcher de l’arme atomique et devrait parvenir à ses fins si personne n’arrête le régime dans le courant de 2012.
La Turquie a rejoint ouvertement le camp islamiste : le pays qui dispose de la principale armée au sein de l’OTAN (après l’armée américaine) est dans le camp des ennemis de l’OTAN ! Situation intéressante…

Le Liban est sous l’emprise du Hezbollah. En Syrie, la décision finale se jouera dans les mois qui viennent entre Bachar Al Assad, agent iranien, et les Frères musulmans. L’Irak, abandonné par Obama est passé sous la coupe de l’Iran. Et l’Afghanistan, à la fin de 2012, devrait être remis aux talibans au sein desquels existe une lutte d’influence entre ceux financés par l’Iran et ceux qui s’appuient sur le Pakistan.
C’est la plus grande défaite du monde occidental, en termes d’influence régionale, depuis plusieurs décennies. Il faut re­monter aux années Carter pour retrouver une pareille débâcle et, comparé à Obama, Carter était un simple amateur.

La seule bonne nouvelle concernant cette région du monde est qu’un conflit a pris forme entre extrémistes chiites et extrémistes sunnites, et ce conflit va vraisemblablement durer. L’autre (relativement) bonne nouvelle est que ce qui sous-tend l’hiver islamique est un véritable effondrement économique qui de­vrait engendrer des émeutes et freiner les ardeurs anti-israéliennes et anti-occidentales de tous ces gens.

L’autre nouvelle marquante de l’année écoulée est l’effondrement de l’Europe
. Des colmatages ont été mis en place, qui ne sont que des subterfuges.

Si l’accord passé sous l’égide de Sarkozy et Merkel, et défini essentiellement par Merkel, même si Sarkozy parle et s’agite beaucoup, entre en vigueur, la technocratie européenne aura quasiment tous les pouvoirs économiques, politiques et fiscaux dans les pays de la zone euro. Les pays du Sud de l’Europe seront en récession durable, la France en stagnation, et l’Allemagne très près de la stagnation.
Les économistes les plus lucides donnaient à l’euro un maximum de dix ans avant la chute : dix années se sont écoulées, le compte y est. Dans l’année qui vient, l’effondrement de l’Europe devrait se poursuivre. Ou bien plusieurs pays se déclareront en faillite et quitteront la zone euro, avec des répercussions très douloureuses pour les banques françaises et allemandes. Ou bien tout le monde sera maintenu de force dans la zone euro, et la faillite sera retardée, mais sera plus vaste, le moment venu.

Dès lors que nul n’explique les causes et les effets des phénomènes, on peut s’attendre à des pleurs, des grincements de dents, du chômage, de la pauvreté, des grèves, et sans doute des émeutes.

L’Europe agonise, mais sa nomenklatura fait de la résistance et les « modèles sociaux » européens seront « sauvés », même si les populations crèvent à petit feu.

L’année 2011 a vu aussi les effets de la politique Obama devenir flagrants aux États-Unis où, aux déficits abyssaux et à la stagnation, s’ajoute le nombre record de pauvres vivant de bons de nourriture. Les États-Unis sont eux-mêmes au bord de l’effondrement : le peuple américain décidera s’il fait un pas supplémentaire vers le gouffre en novembre 2012. Je doute que ce soit le cas, mais Obama dispose d’armes de propagande et de corruption massives. Alors…

Ailleurs sur la planète, cela ne va pas mieux,
la Chine devrait voir sa croissance se briser et les grèves se multiplier, la Russie sombre dans les turbulences qui montrent l’usure du système Poutine.
Comment définir 2011 ? L’an­née du grand effondrement, bien sûr.

20 réponses à l'article : 2011 : l’année du grand effondrement

  1. francois

    16/01/2012

    piloteman je suis d’accord avec vous;je pense que milliere se trompe sur ce sujet.il n’y a rien de plus facile que de federer sur la haine ds le maintien de la pauvreté.harafat l’avait parfaitement compris…..

    QUINCTIUS,

    le complexe de supériorité ne prouve rien au suje de celui qui le fait.au contraire c ‘est ,en général l’apanage des cretins….

    MERC DE PUBLIER CE POST   lol

    Répondre
  2. francois.pierre

    16/01/2012

    edmond,

    vous vous trompez;ni syndicaliste ni universitaire.il bosse chez bouglione depuis longtemps.si vous avez un doute ,penchez vous,parmi les nombreuses lecons qu’il donne,sur les lecons economiques approfondies auquelles nous avons droit.cela est sans appel !!!!!

     

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    15/01/2012

    @ Homère

    Le bonheur suprême , le bonheur ultime ,  après une longue absence et  d’indicibles épreuves ,  est de retrouver sa Patrie , sa terre et sa maison comme le rusé Ulysse
    mais  il faut auparavant tuer tous les "prétendants" …
    c’est ce que j’enseigne à mes enfants , à mes amis et même à mes pires ennemis …  les prétendants

    Répondre
  4. François

    15/01/2012

     " Sommes nous convaincus que la fin de la croissance entraînera le chaos?"
     Je ne sais pas, mais ce qui est sûr c’est qu’elle entraînera l’appauvrissement. La population augmentant, si la croissance stagne, cela veut dire la même quantité de richesses à partager en plus de parts. D’où moins de richesse pour chacun. D’où appauvrissement.
     Et que le ou les gauchistes de service ne disent pas qu’il suffit de taxer davantage les riches pour rétablir l’équilibre, dans ce domaine, le fiasco du communisme a suffisamment démontré l’absurdité de la proposition…

    Répondre
  5. grepon

    15/01/2012

    Sommes nous convaincus que la fin des croissances entraînera le chaos ?

    Seulement la ou quelques generations de politiciens ont fait des promesses de retraites glorieuses et conditions de travail (ou de chomage) chouette sur cette base, independement du fait d’une denatalite assez atroce.     L’etat chez vous a promis des choses impossible, des projections economiques insoutenables.    L’etat providence vous a menti et vouz avez voulu croire.   Vos retraites ne seront pas la.  Vos investissments privees vont tomber en valeur.  

    Et bien sur que des soucis ecolos tel que ceux de Homere vont etre traite de debilisime au milieu des decennies atroces qui se profilent pour les vieille nations d’Europe.     La decroissance va etre bien pire pour le "environement" que le contraire.

    Répondre
  6. HOMERE

    14/01/2012

    A l’évidence,chaque "parleur" fait le monde selon une vision qui n’est pas certes,réjouissante.Hélas,les "faiseurs" sont beaucoup moins nombreux à proposer des solutions idoines.

    Sommes nous convaincus que la fin des croissances entraînera le chaos ?

    Sommes nous persuadés que des solutions permettraient des développements incessants ?

    Peut être avons nous atteint des limites et un équilibre entre ce que l’humanité peut espérer ?

    Oui,je le pense….nous alors être contraints à gérer au mieux le potentiel des acquisitions et des exigences de notre planète en matière de développement et de maîtrise de celui ci.

    Les constats convergent,les remèdes divergent….

    Répondre
  7. quinctius cincinnatus

    13/01/2012

    Ce qui ne cesse de m’étonner sur ce "blog" *c’est le "buzz"* que font les interventions de Millière …
    Pourquoi tant d’incompétence , satisfaite ou arrogante , entraine t elle un tel déluge de commentaires …
    Je pense en avoir trouvé l’explication : l’ignorance crasse de l’Histoire (  mais pas des mythes ! ) et de la Géographie ( et de la Géopolitique ) qui sont , hélas , une "spécificité" bien  Française
    Je suis désolé ( au sens propre ) d’avoir à faire un tel constat et ne peut que recommander aux "blAgueur" de s’instruire davantage … et surtout mieux
    * tant pis pour le franglais qui semble , lui ,bien compris sur le site
    P. S.  : merci au modérateur d’autoriser la publication de ce  blasphème …

    Répondre
  8. sas

    13/01/2012

    en clair dupont et dupond….bonnet blanc et blanc bonnet…ducon et ducon…..UMP ET PS…..macon et lumiere…..fonctionnaire et conseilleurs…..bref beurre et babeurre

     

    LE CHOIX ENTRE LA MERDE ET LA MERDE…..de fond , de forme et d odeur….vive le jeux de la dualmitév , l apparat du contradictoire , la fausse opposition…

    bref le même camp , celui des larves de loges.

    pouarck…avec cetete creation de 1789….les veaux francais commencent enfin a capter…

     

    sas

    Répondre
  9. Jaures

    13/01/2012

    "Je pense que Jaurès est trop cultivé pour être un syndicaliste." dit Edmond.
    Evidemment ! Un syndicaliste ne peut être qu’un gros beauf analphabète ! Il ne vous vient pas à l’idée qu’un syndicaliste ait pu faire quelque études, même modestes, préfère lire que regarder la télé et fréquente assidument les formations syndicales. Mais cet état d’esprit n’est pas original: j’en vois tant qui ont des idées reçues sur les Noirs, les Juifs, les femmes, les jeunes,…que plus rien ne m’étonne.
    Quant à répondre à cet article de Millière, quel intérêt ? Il ne nous prédit que l’horreur absolue, le désastre rédhibitoire, l’apocalypse définitif. Comment tenter d’insérer ici quelques éléments rationnels ? J’y renonce. Il suffit de se rappeler que le même Cassandre nous avait prédis qu’Obama ne serait jamais élu, que l’économie américaine ne serait pas en crise, que le conflit en Irak serait conclu en quelques mois,…Et je me raccroche à l’idée que ce personnage se trompe et se contredit avec une telle régularité et un tel aplomb (voir notamment ses volte-faces sur la Turquie) que ses annonces les plus noires seraient plutôt des promesses d’espoir.

    Répondre
  10. grepon

    13/01/2012

    Parlant de l’incompetence de Milliere..il a, quel horreur, change d’avis sur l’approchement entre l’ouest et la Turquie…voila que ce pays va rejoindre le reste du monde islamique dans un chaos implosif qu’il faut appeler le Printemps Turque etant donne la nouvelle definition mediaco-gauchiste de "printemps":

    http://www.atimes.com/atimes/Middle_East/NA10Ak01.html

    Spengler le tueur ne de Asia Times Online

    Répondre
  11. Edmond 98

    12/01/2012

    Je pense que Jaurès est trop cultivé pour être un syndicaliste.
    C’est un universitaire .7 h de coups par semaine + les vacances universitaires(6 mois environ ),ça laisse du temps pour  "désinformer " sur tous les forums .
    Je constate que Jaurès n’a pas un argument à opposer sur ce sujet à GM.

    Répondre
  12. Laudance

    12/01/2012

    Dur constat, mais constat réaliste que je ne peux, hélas, qu’approuver. Sachez toutefois, cher Guy Millière, que même s’ils sont peut-être minoritaires, d’autres l’ont – comme moi – aussi fait à propos de cette sombre année 2011 qui n’est, à mon avis, que la première d’une longue série. En tout cas, ils l’ont fait, certes pas mieux mais en même temps que vous, sans disposer toutefois des tribunes auxquelles vous avez accès et aux relais que vous avez créés notamment aux USA et en Israël. Le printemps arabe ? C’est un fantasme entretenu par les médias auquel je n’ai pas cru un seul instant. C’est de la masturbation pour intellectuel en chambre de la part des journalistes pratiquement tous sortis du même moule de gauche. Et c’est un mensonge de plus à mettre au passif de la gent politique qui, depuis des décennies, veut nous faire prendre des vessies pour des lanternes. La vérité ? C’est qu’il n’y avait pas, n’y pas et n’y aura pas avant longtemps de démocratie dans les pays concernés. Barack Hussein Obama ? C’est un dhimmi, voire un ennemi à la Maison Blanche. Inutile d’en rajouter. C’est une catastrophe non seulement pour les Etats-Unis, mais aussi pour l’Occident en général et la chrétienté en particulier. Il ne reste plus qu’à espérer que les Américains égarés en 2008 retrouveront toute leur lucidité en 2012. Dans le cas contraire, l’hiver islamique sera de longue durée et le prix à payer à la mesure de son ambition de musulman déguisé et de sa politique de trahison. L’Europe ? Depuis que je partage ma vie entre l’Amérique du Nord et le Vieux Continent, je me sens mieux placé qu’avant pour les apprécier par comparaison. Malgré le danger représenté par l’administration Obama, je n’ai donc pas de craintes démesurées au sujet des USA car, quels que soient leurs problèmes, je sens les Américains encore capables de les affronter et de les surmonter. Par contre, l’Europe me semble mourante et les soins palliatifs qu’elle se prodigue ne pourront stopper son agonie. L’islam radical ? C’est la peste verte plus redoutable que la brune qui a précédé ma naissance, le souvenir de cette dernière étant toujours combattu par les idiots utiles d’aujourd’hui engendrés par ceux d’hier, mais qui pactisent avec la première. En effet, il est moins dangereux de chasser les fantômes que d’affronter la réalité, c’est-à-dire un ennemi déclaré avec lequel il n’y a pas de dialogue possible tout comme avec Hitler à Munich. Mais allez faire comprendre ça aux héritiers de Chamberlain et Daladier !

    Répondre
  13. Piloteman

    12/01/2012

    vous dites : « La seule bonne nouvelle concernant cette région du monde est qu’un conflit a pris forme entre extrémistes chiites et extrémistes sunnites, et ce conflit va vraisemblablement durer. L’autre (relativement) bonne nouvelle est que ce qui sous-tend l’hiver islamique est un véritable effondrement économique qui de­vrait engendrer des émeutes et freiner les ardeurs anti-israéliennes et anti-occidentales de tous ces gens. » L’expérience montre au contraire que lorsque des peuples sont divisés et dans la misère, la seule chose qui puisse les rapprocher c’est la haine du tiers. La recherche du bouc émissaire constitue toujours la solution de facilité permettant de canaliser hors de soi toutes les haines et toutes les frustrations. Qui constituera en ces temps troublés le parfait bouc émissaire ? La réponse est assez facile, je vous laisse donc la deviner..

    Répondre
  14. grepon

    12/01/2012

    On peut se demander dans quel entreprise on peut faire cela inpunément?

    C’est un syndicaliste.

    Répondre
  15. HansImSchnoggeLoch

    11/01/2012

    <<j’espere que vous arrivez à reprendre votre respiration entre 2 articles de milliere….n’oubliez pas c’est vital !!!>>

    Bien dit François, remarquez bien l’heure 13:54 à laquelle le post du syndicaliste a été enregistré sur le site des 4V. Je me rappelle avoir consulté les 4V un peu avant avant midi et ne me pense pas y avoir vu les nouveaux articles.
    Cet intervenant devait être dans les starting-blocks toute la matinée prêt à bondir pour être le premier à flinguer Guy Milliere. On peut se demander dans quel entreprise on peut faire cela inpunément?

    Répondre
  16. grepon

    11/01/2012

    Les États-Unis sont eux-mêmes au bord de l’effondrement : le peuple américain décidera s’il fait un pas supplémentaire vers le gouffre en novembre 2012.

    Effectivement.   Mais ce serait l’acte finale, la fin du beau projet de liberte humaine que a ete les Etats-Unis d’Amerique, car Obama rempacera alors quelques juges sur le Supreme Court, donnant une majorite aux etatistes progressivistes.    La Constitution implosera pour de bon sous distortions bien plus grotesque que les entorses terrible qu’elle souffre aujourdhui.    Programmes tyrannique de planification centralisee de vies des individus, familles, et affaire privees de tous genres directement geree par maintes bureaucraties, avec leurs enormes ressources en informatiques pour tout controller, venira a bout du dynamisme americaine ET humaine.  

    Le reste du monde, bien sur, souffrira encore pire, car le Pax Americana ne durera pas une decennie de plus.    Bonne chance aux zeropeens, incapables de defendres leurs interets meme chez eux (banlieus) pour ne pas parler de la haute mer ou voyage leurs produits importee et exportee, le gaz et petroleum et mineraille/metaux.   Dans le tiers monde, on verra des famines et guerre hecatombique faisant palir les tragedies humaine du vingtieme siecle, genre les 100million morts premature du communisme, les deux guerres mondiaux, les Rwanda et Congo et fleaux(Spanish flu, paludisme par ecologisme dans le tiers monde), meme l’avortement et infanticide comptant surement plus de 100 millions.

    Une autre possibilte, c’est qu’un patriote veritable reprend la Maison Blanche, et que les deux chambres passent aussi aux mains de veritables amateurs de liberte constitutionnelle aux Etats-Unis.    Apres une decennie de plus plombee par les exces etatistes, il se peut que, grace aux innovations du secteur privee en tous genres, et surtout technologique, la croissance pourrait recommencer a faire de la dette un souci au lieu d’un desastre.     l’Europe n’ira pas bien(votre demographie est ce que c’est), mais ainsi resterait protege dans sa commerce et integrite physique, sinon politique.   Le choix de centraliser les pouvoirs politique encore plus que c’est le cas aujourdhui vous enfaiblira terriblement.   Je predit un retour a l’Europe nationaliste, malheuresement tout aussi etatiste qu’aujourdhui, car l’identite nationale va tromper celle europeenne quand la crise arrivera au point de ba;ance.   

    Répondre
  17. Toni

    11/01/2012

    Ce que veut dire Mr Guy Milliere est que le reste du monde aura autre chose à faire que de s’occuper de nos revendications Franchouillardes. Là comprenez bien que ça va être chacun pour sa pomme …

    ça va être chacun pour sa pomme parce que je ne vais pas bouger d’un poil en cas de grandes catastrophes en France. Je bougerai quand les gens se seront pris deux ou trois pêches dans la figure et ce à grande échelle … Ces deux ou trois pêches étant la conséquence de leurs choix électoraux et sociaux des 30 dèrnières années. C’est trop grave pour que je puisse pardonner certains agissements de la classe politique Française et d’une partie de son électorat.

    En anglais, cela donne … Sometimes people need to learn things the hard way … and people of China, India and Brazil will not accept our excuses. Instead They will fire us …

    Répondre
  18. francois

    11/01/2012

    jaures,

    j’espere que vous arrivez à reprendre votre respiration entre 2 articles de milliere….n’oubliez pas c’est vital !!!

    Répondre
  19. HansImSchnoggeLoch

    11/01/2012

    Obama n’est pas encore réélu, loin de là. Tout dépendra du taux de chomage qui prévaudra au moment des élections.
    Il est sûr que l’inactivité des deux chambres US due au blocage des deux majorités empêche la votation de nouveaux impôts. Cela est bénéfique à la reprise du business. Les chiffres du chômage pourrait baisser et Obama en profiterait malgré lui.
    Ce serait le comble!

    Répondre
  20. Jaures

    11/01/2012

    Et ça, ce n’est rien à côté de l’article qu’écrira Millière si Obama est réélu (ce qui n’est pas à exclure).
    En comparaison, le présent article fera figure de naïve comptine émanant d’un esprit nourri d’optimisme béât.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)