Assad, les rebelles et la presse occidentale

Posté le 15 mars , 2018, 10:33
46 secs

Il n’est pas un seul jour où on ne parle de la Syrie et du tyran qui la dirige, Bachar El-Assad.

Je n’ai aucune empathie pour cet homme, mais il me semble que les journalistes occidentaux ont les yeux de Chimène pour les rebelles, ce qui manque cruellement d’objectivité.

Si les rebelles ne se retranchaient pas au milieu des civils, mais, au contraire, faisait une guerre normale, il est certain que le bilan humain ne serait pas le même.

Car, que ce soient Daech, la rébellion, ou Bachar El-Assad, bien malin celui qui trouvera le moins cruel.

L’impuissance de l’ONU traduit également son inutilité car, pour faire cesser un tel conflit, il faudrait une grande armée où Russes et Américains seraient associés, ce qui relève de la pure utopie.

De plus, l’abandon des Kurdes à leur triste sort face à la Turquie, où pourtant sévit un autre tyran, montre assez que des intérêts dits « supérieurs » guident l’ensemble des belligérants.

Ce constat fait terriblement douter de voir la paix apparaître un jour dans tout le Moyen-Orient musulman, ce qui a un impact certain sur l’Occident et, plus particulièrement, sur l’Europe et la France.

ARTICLE PRÉCÉDENT

Une majorité de Barbares

ARTICLE SUIVANT

Présidents à vie

8 Commentaires sur : Assad, les rebelles et la presse occidentale

  1. quinctius cincinnatus

    19 mars 2018

    François et Benoit

    il y a quelques jours le Vatican rendait publique une lettre de Benoit XVI à François toute louange pour ce dernier

    cette lettre avait été méticuleusement ” caviardée ” par le Secrétaire à la Communication et la photographie qui l’ accompagnait était un ” photo-montage ” qui ” révélait ” le grand respect que l’ aîné avait pour son successeur

    on retrouve ici les meilleurs méthodes de la … propagande

    et dire que 75 % des lecteurs du ” Figaro ” sont ” satisfaits ou très satisfaits ” de Francisco Tango

    Répondre
  2. Henri de Montfort

    19 mars 2018

    Bachar al-Assad n’a jamais persécuté ni le chrétiens , ni les Kurdes , ni les Sunnites!
    Déjà , l’ Occident suicidaire en chassant le dictateur libyen avait déclenché un tsunami migratoire africain
    irrestible qui fait crever l’Europe…si le courageux Bachar avait été chassé de son pays grace aux efforts de
    nos bien-pensants c’est tout le moyen orient arabe qui serait débarqué chez nous !
    Si ces idiots congénitaux ne s’en rendent pas compte , il y a de quoi se cogner le tête contre les murs!
    la Russie et l’Iran nous ont rendu un sacré service en nous évitant cette catastrophe!

    Répondre
  3. Jean-Marc FOURNIER

    15 mars 2018

    Les pires assassins de cette région ne sont pas là où les médias collabos les placent ! El Assad défend son pays, ses territoires comme le feraient tous les politiques dignes de ce nom face aux multiples agression que la Syrie subit !

    Répondre
    • Sarah O'Neill

      15 mars 2018

      vous avez absolument raison ; Bachar El-Assad est un Père de famille très protecteur de ses enfants et je l’imagine mal les mettre en danger. C’est un homme très courageux qui défends sa Patrie et ceux qui pensent le contraire devraient visualiser leur futur c’est-à-dire l’anéantissement de votre pays encouragé par votre président d’opérette qui n’ayant pas d’enfants se moque éperdument des conséquences de sa trahison envers vous les Français.

      Répondre
      • Paul

        19 mars 2018

        Pour vous la Patrie est-elle uniquement un territoire ou également la population qui y vit ?
        Le problème est que Bachar fait la guerre à plusieurs millions de Syriens qui se réfugient à l’extérieur du pays accentuant la pression migratoire. Je me pose des question quand on prétend que plus de la moitié de sa population est composée de terroristes.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          19 mars 2018

          vous connaissez le Moyen Orient et plus spécifiquement ce qu’ avant on nommait la Grande Syrie ?

          Répondre
          • Paul

            20 mars 2018

            Et vous ?

  4. quinctius cincinnatus

    15 mars 2018

    Russes , Américains et … Chinois ( vous les oubliez eux-là ) sans compter les … Coréens … du Nord (sic ) et sans oublier la France et l’ Angleterre qui ont toutes deux des compétences toutes particulières dans le domaine de la guérilla anti- ” révolutionnaire ” et … ” urbaine ” … donc disons le sans détour … jamais !

    une autre ” proposition ” ?

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)