Barack Obama jette le masque

Posté le avril 27, 2011, 12:00
8 mins

Jusqu’à présent, la présidence de Barack Obama a apporté tout ce qu’on pouvait en attendre.

Certains m’avaient accusé d’être exagérément pessimiste. Il m’arrive de penser aujourd’hui que j’ai, au contraire, péché par optimisme. J’ai écrit qu’Obama serait pire que Carter. En fait, il est infiniment pire. Carter était un imbécile, entouré d’incompétents et de quelques cyniques, façon Zbigniew Brzezinski. Obama est un imbécile rendu borné par des dogmes islamo-gauchistes, entouré de gens incompétents mais imprégnés, pour l’essentiel, des mêmes dogmes que lui.

Les résultats intérieurs aux États-Unis sont catastrophiques, et je n’ai nul besoin de les énumérer une nouvelle fois. Les automobilistes qui ont vu le prix des carburants augmenter de plus de 70 % en deux ans savent le coût des interdictions de forage pétroliers imposées par Obama, de ses lubies écologistes et de sa gestion inepte des tensions au Proche-Orient. Les entrepreneurs qui n’investissent pas savent qui mène une politique résolument hostile à l’esprit d’entreprise et teintée d’idées de lutte des classes.

Obama espère peut-être pouvoir compter sur les pauvres et les assistés, dont il a multiplié le nombre, pour lui apporter leur soutien, mais ce soutien lui-même n’est pas assuré. Un ouvrier en France rêve parfois encore du grand soir. Son équivalent aux États-Unis veut, plutôt, faire partie du rêve américain, et ce rêve est capitaliste.

En politique étrangère, les résultats sont plus catastrophiques encore. Ils ont été résumés par divers commentateurs en des formules lapidaires et sans appel qu’on retrouve jusque dans le « Washington Post » : Obama fait tout pour nuire aux amis des États-Unis et tout pour servir l’ennemi.

Il est déjà l’homme par qui l’Égypte et la Turquie ont basculé dans le camp de l’Iran, celui grâce à qui le Hezbollah s’est emparé des leviers de commande qui lui manquaient encore au Liban, celui par qui des secrets militaires britanniques ont été donnés à la Russie. Il pourrait être celui par qui l’Iran accède à l’arme atomique et celui qui, vu la tournure que prennent les choses dans le dossier libyen, a détruit l’Otan. Je ne doute pas qu’il pourra trouver encore deux ou trois autres cataclysmes à provoquer dans les vingt mois qui restent de son mandat.

En se portant très tôt candidat à sa propre succession, Obama a montré qu’il savait devoir partir vite en campagne s’il voulait amasser assez d’argent pour tromper un nombre suffisant d’électeurs, recruter assez d’agitateurs sociaux pour faire voter les morts, les grabataires et ceux qui sont inscrits deux fois sur les listes électorales, et garder ainsi une chance d’avoir quatre années de plus pour détruire son propre pays.

On peut douter que ce soit suffisant. De discours en discours, Obama jette le masque et montre d’une manière de moins en moins dissimulée son mépris du peuple américain. Il ne fait rien pour regagner l’électorat centriste. L’espoir de son équipe est que les Républicains choisiront un candidat suffisamment insignifiant pour ne pas attirer les électeurs, trop marqué par des erreurs passées pour séduire, trop indécis pour attaquer l’effroyable bilan d’Obama, ou trop diffamé par la gauche pour sembler acceptable au pays.

Pour l’heure, nul ne sait qui sera ce candidat. Mais la colère contre Obama continue à monter dans tout le pays, des dossiers commencent à sortir, des questions sont posées ouvertement concernant le passé trouble d’Obama. Des livres sur ses voyages au Pakistan en un temps où les Américains ne pouvaient entrer dans le pays, sur la façon frauduleuse dont il aurait obtenu sa carte de Social Security, sur les mentions figurant sur son acte de naissance, vont sortir.

Les mois qui viennent devraient permettre de savoir sur Obama ce qu’on ne sait pas encore et j’aurai sans doute matière à donner une suite à mon livre « La résistible ascension de Barack Obama ». Les mois qui viennent devraient voir s’enclencher la campagne républicaine. Nul ne fait la course en tête. Mais on y trouvera des gens remarquables dont je suis le parcours depuis longtemps. La presse française les trouvera tous nuls, bien sûr, tout comme elle continue, contre vents et marées, à trouver Obama génial. C’est logique. Ce qui serait inquiétant serait que la presse française trouve des qualités à un Républicain !

47 réponses à l'article : Barack Obama jette le masque

  1. bugbreeder

    25/05/2011

    Pour tous ceux qui croient Obama réélu d’avance avec l’exécution d’Oussama, je signale que le site de sondage RasmussenReports (www.rasmussenreports.com/public_content/politics/obama_administration/obama_approval_index_history), le plus fiable des USA, celui dont les résultats définitifs sont les plus proches de ses sondages, établi que l’effet d’aubaine a déjà disparu.

    Obama se trainait en popularité négative depuis bientôt 1 an (dernière fois où il a été positif c’était le 29 juin 2009, sa cote de popularité est constamment négative depuis), début mai il est brusquement remonté en 4 jours de -13 à -7 avant de se remettre à descendre, il oscille maintenant à -10 et va redescendre vers les -15, sa moyenne standard (son record d’impopularité est à -22). Donc l’effet "Oussama" aura duré 2 semaines pour Obama et encore sans jamais permettre à sa popularité de redevenir positive. Il ne lui reste plus qu’à inventer un autre ennemi public N°1 pour le butter juste 1 semaine avant l’élection présidentielle, mais même ça ça ne sauvera pas son poste.

    Répondre
  2. grepon

    25/05/2011

    "En tant que libéral, je suis bien sur opposé à ce type de démarche. Mais jusqu’à preuve du contraire, personne n’est allé mettre un pistolet sur la tempe des banquiers pour qu’ils prêtent à des individus non solvables. "

    Mais si ils l’ont fait, sous le departement de justice de Clinton("le premier president black" des Etats-Unis, je vous rappelle comment on l’appelait a l’epoch) avec le soutien d’organisations quasi communiste comme ACORN, pour laquelle Barack Obama a fait proces contre des banques pour "red lining", notre gouvernement federale a belle et bien menace officiers de banques de CRIMES, faute d’avoir prete assez aux insolvables.   C’etait la premiere etape, le baton, et voici est venu la carrote:

    "Ils l’ont fait de la manière la plus libre possible (car les USA sont un pays libre) et se sont débarassés sans scrupules de leurs dettes pourries en les répartissants en produits dérivés à destination des épargnants. "

    Euh…a QUI ont ils pu revendre leurs prets merdiques, avec peu de delais, et systematiquement?   Aux GSE…Entites Sponsorises par le Gouvernement pour faire claire…qui ont achete ses mauvais dettes sans discernement financiere de base, les ont repakagees en "securities" et les ont revendu melange avec des dettes moins merdiques, faisant du tout de la dette triple-A…grace aux boites de notation de dettte comme Moody’s ou S&P.    Voila que c’etait de la dette issu d’organisations ayant le gouvernement federale des Etats-Unis derriere.   

    Les banquiers ont eu, donc, tout interet a faire les mauvaise prets a  tout va, car ils allaieent etre expose au risque pour quelques semaines seulement avant que les GSE les achetaient, car ils allaient prendre une commission facile dessus, et parceque ils pouvaient etre puni par le gouvernment si ils n’agissaient pas exactement ainsi.

    Les GSE ont ete truffe de Democrats sortant et entrant au gouvernment federale, et ont ete protege par Democrats surtout dans le Congress, l’organisation qui les a cree, et qui avait a elle seule l’obligation a les reglementer.     Aller googler Chris Dodd, Barney Frank, et GSE pour voir plus claire.

    Répondre
  3. Inspecteur Juve

    24/05/2011

    @François

    "le subprime est une crise democrate car due à une loi democrate le community reinvestment act.tapez sur google bush subprime 2004 et vous trouverez la lettre de menaces de nancy pelosi contre bush qui trouvait en 2004 cette loi tres dangereuse …."

    J’en ai un peu marre de lire cette histoire selon laquelle la crise des subprimes étaient dues aux loius démocrates concernant l’accès à la propriété de personnes qui n’en avaient pas les moyens.

    En tant que libéral, je suis bien sur opposé à ce type de démarche. Mais jusqu’à preuve du contraire, personne n’est allé mettre un pistolet sur la tempe des banquiers pour qu’ils prêtent à des individus non solvables. Ils l’ont fait de la manière la plus libre possible (car les USA sont  un pays libre) et se sont débarassés sans scrupules de leurs dettes pourries en les répartissants en produits dérivés à destination des épargnants. Pris la main dans le sac, ils devraient rembourser.

    Ce n’est pas mieux en France, je vous rassure : quand il y a eu une crise de l’immobilier de bureau il y aune vingtaine d’années, l’Etat a décidé de défiscaliser les investissements dans ce secteur. Les fonds n’étaient pas obligés de garantir l’inamovibilité des biens immobiliers : résultat, ils "vendaient" du bureau à haut rendement sur les Champs-Elysées, puis les remplaçaient par des bureaux dans des zones perdues, sans avoir à prévenir leurs souscripteurs. C’est ainsi qu’une crise a pu être "socialisée" : les bénéf pour les banques et les investisseurs, les pertes pour tous les contribuables par le biais de la défiscalisation accordée aux plus aisés d’entre eux.

    Arrêtons d’être "partisan", on dirait ces supporters de DSK …

    Répondre
  4. francois

    16/05/2011

    des petits details jaures:

    il s’agit d’un peuple enfin libéré d’un dictateur immonde soutenu par des gens comme vous….alors un peu de pudeur svp

    Répondre
  5. Jaures

    14/05/2011

    Vous allez me dire que c’est un petit détail, François, mais la Belgique n’est pas occupée par une armée étrangère, n’a pas 10% de sa population exilée dans les pays voisin, n’a pas subie 8 ans de guerre et n’a pas connu en 2010 des milliers de morts dans des attentats quasi quotidiens.
    Si c’était le cas, une petite réunion du gouvernement semblerait un peu plus urgente, non ?

    "Le gouvernement qui gouverne le moins gouverne le mieux.": nouvel aphorisme de Grepon.
    Dans ce cas, supprimez le gouvernement.

    Répondre
  6. grepon

    10/05/2011

    En 2010, le parlement s’est réuni 18 minutes en 8 mois !

    Et la legislature du Texas ne se reunit qu’une annees sur deux, pour 140 jours seulement, constitutionellement, et nous voulons ca comme ca.    Le gouvernement qui gouverne le moins gouverne le mieux.

    Répondre
  7. francois

    03/05/2011

    jaures,

    il n’est pas dans l’habitude d’un neoconservateur d’etre depité!!! sachez le bien.

    ben laden est probablement mort ds les montages en 2001 mais l’administration bush ne pouvait pas annoncer cela car si jamais un vrai ou faux ben laden etait ressorti,bush aurait été ridiculisé à jamais.actuellement nous avons un president us qui annonce la mort de ben laden .il est ecrit que c’est le resultat de plus de 4 ans d’espionnage sur ce lieu au pakistan.jaures,si cela est vrai je suis ravi de la mort de cette ordure ,si cela est vrai et inverifiable ,il se peut qu’obama perde la face si un faux vrai ben laden se manifeste ds le futur.pour l’instant c’est à dire en 24heures ,obama ns a dit que ben laden et sa femme etaient morts car armés alors qu’il cherchait à les capturer vivants…mais maintenant ,sa femme serait vivante,on ne pourrait montrer les photos horribles car une balle ds l oeil de ben laden qui etait finalement non armé mais surtout on a balancé son corps le plus vite possible au milieu de l’ocean…..avouez,jaures,que la logique semble absente ds ce comportement d’un president us pour une operation symboliquement tres importante.meme un "faux vrai ben laden "suffirait à ridiculer obama.je ne pense pas etre le seul à avoir cette idée or nous savons que ces assassins utilisent à merveille la fonction mediatique.à suivre…..

    si jamais c’est faux…….

    que pensez vous de la resurrection de sa femme?erreur de com????? à vue de nez ,cela ressemble à un montage pour videogag mais je peux me tromper.ds videogag on cherche à gagner de l’argent,ds ce cas autrement plus grave,on essaie de regagner un peu de credibilité pour etre réélu…..attention au boomerang car les questions logiques vont arriver ds les semaines à venir surtout si la sécurité du sol us n’est pas assurée….wait and see

    le 24 juin 84 mes parents profs ds le public etaient ds la rue pour la liberté de choix de l’école.ds votre esprit cela se compare à une manif pour contester les resultats d’une election democratique à laquelle vs avez participée !!!!!! quelle dose de malhonnetete faut il avoir pour se permettre de telles comparaisons????

    en parlant de depit,et oui l’irak est libre et ce n’est pas grace à vous et vos amis complices d’assassins… que vous crachiez sur le vote de ce peuple n’a aucune importance .

    c’est toujours 18 minutes de plus qu’en belgique….faut-il une resurrection de saddam pour sauver la belgique???

    le réelection d’obama vous semble acquise!!!! j’avais raison nous sommes ds un episode de videogag non?

    Répondre
  8. Jaures

    03/05/2011

    Francois, vous avez raison sur une chose: j’étais bien dans la rue après le 21 avril. Il me semble que la manifestation fait partie de la vie démocratique. N’étiez-vous pas dans la rue le 24 juin 1984 ?

    Pour le reste, j’ai maintes fois expliqué que les élections en Irak ne se font pas sur des bases politiques mais ethno-religieuses. De fait, à l’issue des élection vous connaissez la proportion de Kurdes, sunnites, chiites,…Un excellent recensement !
    En 2010, le parlement s’est réuni 18 minutes en 8 mois !
    Ce n’est que sous la pression des Américains, qui doivent partir à compter de septembre que les tractations ont repris. Mais qui aujourd’hui peut définir le projet politique de l’Irak ? Quel est l’état du débat politique ? Et surtout, qu’en sera-t-il quand les Américains seront partis ?

    Je ne prétends pas avoir de certitudes sur la question irakienne,  je suis profondément sceptique.
    Mais je sais que pour vous les choses sont simples: si la situation s’améliore, ce sera grâce à Bush, si elle dégénère, ce sera la faute d’Obama.

    Enfin, croyez-vous Obama assez stupide pour annoncer la mort de Ben Laden sans en avoir la certitude ?
    Quelle photo eût pu prétendre être une preuve formelle ? Pensez-vous qu’Obama bluffe et prenne le risque de voir Ben Laden faire, dés demain, une conférence de presse en mondiovision, ce qui mettrait le président des Etats-Unis sur la touche définitivement ?
    Votre discours est à la mesure de votre dépit. Rien n’est écrit mais la réélection d’Obama semble se dessiner peu à peu.

    Répondre
  9. Anonyme

    03/05/2011

    Emeric, Vous avez mal interprété mon commentaire: « Obama ne fait que tirer les marrons du feu mais il est vrai qu’ il va essayer de booster sa candidature avec cet évènement. »; je n’ai jamais écrit que ce dernier sera réélu. Cet évènement arrive au bon moment pour sa gloriole personnelle, c’est tout.

    Répondre
  10. grepon

    03/05/2011

    Et, sauf attentats sur le sol US, comme le signale Siniq, Obama a désormais son deuxième mandat en poche.

    Grace au waterboarding de KSM a Guantanamo…     Les amateurs de cette ligne de raisonement doivent se poser la question quelle sont les soucis primaires des americains, en moyenne?    Quand l’economie va mal, sauf cas de guerre existentielle (le cas FDR), le president n’a que peu de chances d’etre re-elu.   Bien sur que je fais du "en gros".   Mais voyons, l’approche keynesien etatiste est tellement en banqueroute de par ses resultats que Obama ne peut pas se faire re-elire sans devenir Reagan, un candidat anti gouvernement, croyant dans l’individu, la liberte, et tout ce a laquelle Obama s’est vouee contre sur la tombe de son pere alcoolique polygame socialo tiermondiste a Kenya.  Ca fait beaucoup de copies de "Dream From My Father" a faire bruler, et demande une re-education de presque toute les journalos des Etats-Unis et du monde.    Son equipe de propagande et ecrivaillons du TOTUS auront du travail a faire.

    Répondre
  11. grepon

    03/05/2011

    Or, l’opinion publique a une fâcheuse tendance à mordre aux délires créationnistes, truthers, birthers, anti expédition sur la lune, pro elvis’ life etc… Ce genre d’incrédulité doit être adressé, Jefferson et d’autres pères fondateurs disaient bien que le droit de vote était indissociable d’une instruction et d’une information rationnelles.

    Peut-etre pas "l’opinion public," chose amorphe qui mettrait tout dans un meme sac obscure, mais une pourcentage de gens trouvable dans n’importe quelle population capables de croire n’importe quoi, ou qui preferent croire n’importe quoi, et qui sont donc attire par des faibles habilement construits, sans qu’on puisse faire quelque chose pour leur changer d’avis.    Chez l’homme en trouve une distribution en tout mesure est mesurable.   Ainsi il y en a qui crois ceci ou cela d’improbable sur le program Apollo, Elvis, Area 54, JFK, RFK, 9-11, les aliens, les pyramides,et j’en passe et des meillieurs.  

    Mais pour revenir a mon commentaire sur la specialisation, je vient d’avoir tire tres bien au sort, un contracteur pour remodeliser ma cuisine excellentissime a tous egards, mais qui est tres informee sur tout ce qui est conspiracy, de tous les bords politiques et apolitiques confondu.   Il s’informe par son ordinateur, seule source de signal pour son HDTV.   La liste de sites d’infos qu’il m’a donne a ete impressionnant.   C’est convaincu d’une liste impressionante d’histoire de conspiration, et un contributeur positive a l’economie et a la vie d’autrui pour autant.   C’est pas la peine de lui assener avec la verite.   Et dans le genre, il est bien plus plaisante a echanger avec que Jaures par exemple.   Mon conspirationiste a moi est responsable de lui meme, un capitaliste libertarien pur et dur dans sa vie de constructeur et remodeleur super-pro de maisons.

    Répondre
  12. francois

    02/05/2011

    emeric,

    il suffit de qq heures pour deja consater que ce denouement semble pour le moins rocambolesque:l’ennemi n1 est traque depuis 10ans,on le trouve suite à une enquete de 4 ans,on le tue,jusque la pourquoi pas mais ensuite gag:pas de film mais juste une photo truquée et en moins de 12heures on balance son corps en pleine mer pour respecter des rites musulmans contestés actuellement par les religieux musulmans !!!! on se moque de nous non??????plus de corps,aucune preuve filmée …..si on avait voulu monter un coup médiatique ,on aurait pas pu faire mieux !!!!attention aux lendemains qui dechantent lourdement .cette nouvelle ressemble plus à videogag qu"a une info serieuse

    cette plaisanterie est aussi transparente que le passé auto-biographé du président obama !!! tres vite le boomerang va faire mal !!!!

    Répondre
  13. Jaures

    02/05/2011

    Peine perdue, Emeric: Obama a fait flinguer Ben Laden, c’est presque une nouvelle preuve de son allégeance à l’islamisme radical.

    Et imaginez deux minutes s’il l’avait manqué…

    Répondre
  14. grepon

    02/05/2011

    C’est remarquable quand meme, que les ordres donnees aux SEALs etaitaient de TUER Ben Laden, et non pas d’essayer de le capturer.    Moins de douze heures apres, ils ont enterre le corps a la mer, suivant le mot d’ordre d’etre islamiquement correct avec!!

    Ceci apres la cirque d’Obama sur Guantanamo sur des annees d’addresses fustigeant l’administration Bush, et apres l’insistance absuirde de son administration a faire un proces ordinaire contre KSM..A MANHATTAN.    Une cerise sur le gateau, des informations tirees de KSM par techniques d’interoggation poussee aurait apporte des elements cles quit auraiet ete indispensables pour trouver ben, nottamment sur le "courrier" de bin Laden.  KSM est toujours installee dans sa cellule deluxes dans les caraibes, bouffant mieux que n’importe quelle autre prisonnier du monde, avec acces aux imams et tout et tout.

    Es ce que ca peut sauver Obama en 2012?     Non.   C’est un detail.    Si il y aura un effet de l;action de l’adminstration Obama venant de ce coin du monde, ca sera l’effet negative sur les electeurs d’extreme gauche qui n’aiment pas ses activittee guerroyeurs musclee, et l’effet negative sur beaucoup d’autres qui se demande ce que nous faison dans l’Afghanistan, ou Obama a choisi de tripler notre effort tout en liant les mains de nos soldats.    Pendant tout ceci, bien sur, il y a l’etat catastrophique de nos finances que apres 2 ans de ce fraude.  Il n y a aucune possibilite a ce que l’economie soit en etat de faire re-elire Obama.    Il pourrait etre sauver par un candidat independent tirant plus de votes a droite que a gauche, genre Trump, ou un choix alors tres stupide de la GOP, ou bien une bonne grosse guerre bien chaude comme nous n’avons pas vue depuis la Koree.    Ca peut rallier les electeurs autour du president en selle, historiquement.

    Répondre
  15. Chris du Fier

    02/05/2011

     

    OUSSAMA, REVIENS !!!

    Au moins, ce Bin Laden là concrétisait tout ce que le monde occidental haïssait le plus  et craignait au plus haut point : la montée en puissance de l’ Islam véridique que d’ autres appellent radical et en passe de remplacer ce que les mêmes anticléricaux qui règnent sur l’ Europe depuis prés de deux siècles considéraient et considèrent toujours comme l’ ennemie naturelle de leur fausse démocratie, à savoir le Christianisme et plus particulièrement son église principale et originelle, le Catholicisme. Oubliant par là même que la séparation du temporel et du spirituel était inscrit dans le marbre de nos évangiles bien avant 1789, 1905 et 1968.

    Cette exécution, d’ un personnage peu estimable mais sommes toutes en accord avec lui même et la confession qu’ il tenta de réveiller, ne nous fera pas verser une larme même teintée d’ hypocrisie pour certains, mais par contre nous enlève une justification de choix. Car sans Oussama Bin Laden comment ferons nous pour séparer le bon grain de l’ ivraie dans l’ Oumma renaissante ?.. Jusqu’ alors nous avions les bons musulmans : ceux qui rêvaient d’ un Islam à la chrétienne mâtinée de républicanisme, que les faux frères 3 points osent appeler démocratie nouvelle et que nous voyons surgir après la crise du nationalisme arabe du siècle dernier, lors des récentes petites révolutions de jasmin, de roses ou de chrysanthèmes pour certains, et puis il y avait les méchants.. : les terroristes musulmans d’ Al Qaida et de ses filiales et son chef tout puissant, j’ ai nommé le célèbre OUSSAMA BIN LADEN…

    Ce n’ était que du bonheur. Clair, net et précis. Le méchant et le bon. Il ne nous manquait plus que la brute et le truand… Les uns étaient nos copains, les autres nos ennemis. Et voilà que patatrac ! Un espèce de zouave bronzé, faux musulman mais vrai président de la plus grande armurerie mondiale nous joue un tour de con en nous enlevant le joujou qu’ une génération de Bush avait consciencieusement mis de côté et ressortait de temps à autres pour pouvoir justifier des augmentations de budgets militaires auprès des parlements américains et européens. J

    Il n’ y a vraiment plus de justice, et on ne sait plus à qui se fier et sur qui se reposer de par nos jours.

    Dans cette tragédie cornélienne que l’ on nous repasse sans cesse depuis la création d’ Israël et que l’ on pourrait nommer Comedia dell’ arte, on sait que l’ on peut compter quand même sur notre président et sur celui de l’ Italie pour assurer l’ imperméabilité de nos frontières contre des invasions barbares du Sud. Quant aux banlieues de nos villes, pas de soucis. Quelque îlotiers ou flics de proximité tant souhaités par la gauche devraient nous permettre de vivre en toute sécurité et dans le bonheur.

    J’ ai quand même un petit doute, voir même un pressentiment. Dans quelle catégorie devons nous ranger les Frères Musulmans qui se sont montrés les plus fervents soutiens de ces petites révolutions maghrébines et moyen-orientales : dans le camp des bons ou dans celui des méchants ?? Et puis j’ ai une pensée toute émue pour les ayatollahs, mollahs et autres barbus de Téhéran..Ils doivent remercier ce nouveau frère : BARACK HUSSEIN OBAMA. Il vient de leur rendre un grand service.. A nous ? Peut-être pas.

    Chris du Fier, Ce 2 Mai 2011

    Répondre
  16. Emeric

    02/05/2011

    @ Grepon
    Les tendances du forum sont à l’exagération des désaccords, certains commentateurs allant jusqu’à l’invention de propos et aux suppositions psychologiques. A cela inutile de répondre. J’aime au contraire vos réponses argumentées et je ne crois pas que nos avis soient si éloignés.

    j’habite désormais aux Etats-Unis. Il y a une raison pour cela: c’est que je partage votre avis sur la France. Inutile, donc, de faire de notre débat un duel entre nationalités. D’autant que je partage aussi vos propos sur la présence américaine dans le monde et sa connaissance de l’étranger. Pour moi, cependant, le savoir n’est jamais en trop et je ne vois pas pourquoi le quidam devrait s’affranchir de réfléchir sous prétexte que des plus compétents s’en chargent dans le pays. Il me semble que les US sont fondés sur la responsabilité individuelle et l’enlightenment. Or, l’opinion publique a une fâcheuse tendance à mordre aux délires créationnistes, truthers, birthers, anti expédition sur la lune, pro elvis’ life etc… Ce genre d’incrédulité doit être adressé, Jefferson et d’autres pères fondateurs disaient bien que le droit de vote était indissociable d’une instruction et d’une information rationnelles.

    Ce que je dis, de mon côté, c’est que la dépendance aux Saoudiens est bien trop importante pour les US et que les Bush avaient trop d’intérêts personnels dans cette dépendance pour adresser le problème. Ils ont traité des problèmes secondaires, l’Irak au lieu de l’Iran et si j’en crois vos propos, ça aurait été l’Iran avant l’Arabie Saoudite. Je ne dis pas qu’il faut se barrer en courant du Golfe Persique car, comme vous l’avez dit, les Saoudiens sont encore malheureusement une solution. Je ne dis pas qu’il était inutile de dégommer Saddam et même je soupçonne les US d’avoir voulu allégé leur dépendance aux Saoudiens en se créant un nouveau fournisseur plus présentable. Ce que je dis, et là je ne changerai pas d’avis, c’est que l’après-guerre a été géré n’importe comment, sans connaissance sérieuse du terrain (ADM non trouvées), sans architecture politique (aucun interlocuteur fiable n’a été coopté sur place, aucun plan de reconstruction comme au Japon ou en Europe, Kurdistan livré à lui-même), sans prudence géopolitique (l’Iran qui revient dans le jeu en Irak, la Turquie qui menaçait le Kurdistan), sans fidélité aux valeurs constitutionnelles des US (tortures, absence de procès etc…).

    Et, sauf attentats sur le sol US, comme le signale Siniq, Obama a désormais son deuxième mandat en poche.

    Regards, Emeric, from Lynchburg VA

    Répondre
  17. francois

    02/05/2011

    jaures,

    oui c’est une democratie tres dynamique :plus de 80p 100 de votants pour les elections,des oppositions parlementaires .il y a meme des situations de blocages du gouvernement bref toutes ces sistuations que vous denoncez,jaures,et qui ne risquaient pas d’arriver du bon vieux temps de saddam .nostalgie qd tu nous tiens.il y a une constante chez vous jaures:vous crachez systèmatiquement sur des resultats democratiques des qu’ils ne vous plaisent pas!!!!!C’EST PROFONDEMENT HONTEUX.ds vos mails passés,vous avez montré votre mepris pour les votes en france(vote bleu marine),pour les gens en irak qui votent parfois au risque de perdre la vie(uniquement parce que bush est à l’origine de cette liberté) et je suis certain meme sans preuve que vous etiez ds la rue apres le 21avril non?????nous n’avons pas les memes valeurs jaures et je ne cracherai jamais sur une liberté nouvelle apportée à des millions de gens.il se trouve que votre idéologie n’a jamais été à l’origine de ce genre de liberté…..

    à bon entendeur

    Répondre
  18. francois

    02/05/2011

    emeric,

    vous avez bien la meme mentalité que monsieur obama:tout n’est que posture ds un seul but qui est de tirer profit de toute situation.c’est une attitude indigne à mes yeux mais tellement humaine de bas etages….

    pour info,emeric,lisez les depeches et vous apprendrez que cette traque est active depuis 4ans…..

    je pense que monsieur obama va effectivement essayer de se mettre en avant pour cacher sa nullité!!!!

    attention à la suite qd meme.ben laden eatit isolé et les integristes fonctionnent de façon indépendante.la vengeance pourrait etre brutale y compris sur le sol us.à ce sujet il est inquietant de voir ce que ce president a fait au services de renseignement et je pense sincerement que la securité du sol us n’est plus aussi bien assurée.emeric attendez un peu avant de crier lamentablement victoire.

    Répondre
  19. Jaures

    02/05/2011

    " cela a debouché sur une democratie tres dynamique !!!!" dit Francois.

    "Une bagarre a éclaté au Parlement du Kurdistan irakien, des députés en colère jetant des bouteilles d’eau sur des responsables politiques alors qu’un ministre était auditionné à propos des récentes manifestations." (Le Figaro du 20/04/2011)

    C’est ce qu’on appelle une "démocratie dynamique"…

    Répondre
  20. Laudance

    02/05/2011

    Est-ce un hasard ? Peut-être et l’on peut même faire semblant de le croire. Mais on ne peut s’empêcher de faire le rapprochement entre la mort d’Oussama Ben Laden, cet événement tant attendu et longtemps retardé, et l’entrée en campagne électorale de Barack Hussein Obama. Très fragilisé à l’intérieur des USA, ce dernier avait bien besoin d’un succès extérieur pour redorer un blason terni par ses promesses non tenues, son absence de "leadership" et son comportement trop conciliant à l’égard des autres ennemis des Etats-Unis.

    Programmée par George Walker Bush, l’élimination du commanditaire des attentats du 11 septembre 2001 constitue la meilleure des opérations publicitaires pour celui qui, par ailleurs, laisse faire des tas de terroristes d’état et ne soutient guère les démocraties, afin de ne pas contrarier ses amis. Rien d’étonnant donc à ce que l’occupant de la Maison Blanche ait déjà exploité le filon Ben Laden pour se refaire une réputation à bon marché, celle d’un défenseur résolu de l’Occident, alors qu’il est  tout sauf ça. Mais lors du prochain scrutin les Américains seront-ils dupes encore une fois ?

    En attendant, le représentant d’Allah à Washington s’est empressé de rassurer l’islam concernant les intentions de  son administration, car il ne saurait être question de croire qu’au-delà de la mouvance désormais orpheline d’Oussama, il existe un mal plus profond véhiculé par la religion d’amour et de paix. En effet, à moins de souffrir, comme Obama, de troubles de la mémoire ou d’un aveuglement volontaire, tout le monde devrait se souvenir des manifestations de joie suscitées, dans des endroits à ne surtout pas citer, par l’effondrement des deux tours du World Trade Center.

    Certes, l’élimination de Ben Laden est une victoire partielle des USA dont leur président s’attribuera les mérites, avec l’aide de la plupart des médias américains et de tous les européens, mais s’il est exact que, symboliquement, les Etats-Unis ont eu la peau de leur ennemi numéro 1, pratiquement ce dernier n’a pas changé. Au contraire, il a toujours autant de visages à l’extérieur du territoire américain et de complices à l’intérieur de ses frontières. Et parmi ceux-ci, il en est un d’autant plus à redouter qu’il est à présent auréolé d’un fait d’armes imaginé au-dessus de tout soupçon.

    Répondre
  21. Anonyme

    02/05/2011

    Emeric, Rien n’est moins sûr, Chirac avait fait libérer les otages du Liban et pourtant il ne fut pas élu pour autant le 8 mai 88. Enfin si Oussama Ben Laden s’est retrouvé coincé au Pakistan c’est par la traque incessante dont il fut l’objet de la part des forces américaines depuis la présence des troupes alliés en Afghanistan. Obama ne fait que tirer les marrons du feu mais il est vrai qu’ il va essayer de booster sa candidature avec cet évènement.

    Répondre
  22. Emeric

    02/05/2011

    Ben Laden est mort. Que ça plaise ou pas, c’est sous le prétendu islamo-gauchiste que le job est fini. Dommage pour les républicains… Monsieur le Président votre deuxième mandat est servi : 4 more years!

    Répondre
  23. grepon

    02/05/2011

     Mais vous savez très bien que l’Iran s’est épuisé contre l’Irak dans les années 80 et qu’elle était hors jeu en Syrie et au Liban.

    Allez expliquer ca aux libanais, ou aux citoyens syriens qui se font tirer dessus par des soldats parlant farsi….   Leur visees sur le liban et la syrie n’ont pas arrete du fait des guerres avec Irak.

    C’est les erreurs de l’intervention en Irak, 2003 et après, qui ont remis en selle l’Iran.

    Ca n’a aucunement augmente le  pouvoir de l’Iran, mais ni leur intentions ni leur activites.   L’Iran est un pompe a petrole prodigieuese controlle par des foux d’Allah qui n’ont jamais change leur but utlime quand a leur interventions exterieur.   Ce qu’ils ont pu faire en Iraq, ils ont pu faire parceque nous les avons laisse faire, par souci de ne pas effroyer les Democrates et les medias de gauche.   Bush a essaye de faire declarer par le Congress certains elements de l’armee et des services d’intelligence comme des organisations terroristes, ce aurait permis les forces entourant ce pays d’agir contre ces fournisseurs de mines, RPGs, entrainement, et le reste visant nos soldats.    Les Democrates savait bien que bien de nos blessees et morts ont ete… et continuent d’etre… le fait d’armes et moyens fourni par l’Iran, et ont pourtant preferer prevenir a ce que nos armees puissent reagir logiquement.

    Faites pas le sourd, du temps a passé depuis Carter et l’Iran devait être la priorité de l’administration républicaine. Au contraire, elle s’est focalisée sur une autre proie facile, l’Irak, et a fait le jeu de son adversaire, l’Iran. Great move, indeed…

    Ne vous faites pas d’illusions, Bush et Cie aurait prefere, de tres loin, a ce que les ayatollahs et mullahs leur donne l’excuse de renverser leur regime a eux en Iran.    Malheuresement c’etait Irak qui s’est portee volontaire de par ses invasions et maintes entorses aux declarations contraignantes de l’ONU.   Iran, non, encore tres tres malheurement.    Tres malheuresement parceque l’Iran est un pays capable de se moderniser et devenir quelque chose de respectable sans occupation, des qu’on leur enleve leur dictature.    Ce ne sont pas des arabes, ces perses.

    – C’est ce genre d’indifférence au monde et d’ignorance complaisante, républicaine et démocrate, qui rendent les Américains incapables de mener les nation buildings qu’ils se fixent.

    C’est surtout les Democrats et les medias gauchiste de ce pays qui rendent nos armees incapable de mener a bien des "nation buildings."     Ils nous lient les mains.

    Vous êtes seuls au monde, et vous vous êtes les meilleurs?

    Depuis une siecle environs.  Nous sommes installee militairement en plusieurs douzaines de pays, et nos navires de geurres, nos flotilles de navire de guerre, sillonnent toute les mers de la planete simultanement (ou disons toujours pour l’instant, mais apres que la dette d’Obama fait imploser tout cela, et ben, pour vous etrangers c’est le deluge).

    Fine! Je suis d’accord et j’aime votre pays. Mais pour réussir des interventions à l’étranger, cette puissance est vaine. Il faut connaître un peu le terrain. C’est common sens, je crois, non?

    Nous le connaissons mieux que tout autre pays du planete, parce que nous sommes tres litteralement partout sur la planete, faisant echanges commerciaux, diplomatiques, culturelle, et technologique avec le reste du monde dans son entierete (ou presque, il y a le Cuba et le Koree du Nord…).   Notre population vient egalement de partout dans le monde, ainsi nous avons des citoyens pleins de connaisance de leur pays d’origine.   Toutes les langues du monde sont parle ici.    N’essayez pas de me dire que nous sommes plus ignorants du reste du monde que qui que ce soit, quand il s’agit d’agir dans tel ou tel pays.   Bien sur que je ne parle pas des connaissances de chaque quidamme, mais les connaissances sur lesquelle nous sommes capable de tire a l’interieur de nos propres frontieres a propos de n’importe quelle kilometre carre de la planete.

    Grepon, mon ami, il y a une contradiction mortelle entre l’interventionnisme US et l’ignorance satisfaite de l’opinion publique.

    Cette derniere phrase me semble rien dire…   Encore, nous avons des armees partout sur la planete.   Nos boites et diplomates et academiciens et touristes et missionnaires et dollars sont omnipresente out presque sur la planete.   La quidamme quelquonque est obligee de se pencher sur les details de ce qui se passerait au Pakistan???     Non.    La force de ce pays et de n’importe quel pays vient de la specialisation de chacun dans des matieres pour lesquelles d’autres sont preparer a leur payer pour cogiter ou agir.   Connaitre le nom du premier ministre de la tresorie de whogives-adamn-istan n’est pas a l’order du jour pour la majorite des gens sur la planete, et n’est meme pas forcement tres imporant pour un candidat a la presidence de ce pays.    Si vous etes gouverne par des ENArques qui reussisent a faire semblant d’etre au courant et au devant de n’importe quel dossier, bien a vous.   Maintenant montrez moi les resultats….    

    Et vous avez raison, et vous me donnez raison: ce n’est pas du GOP qui viennent des solutions crédibles aujourd’hui. On les attend toujours.

    Le plan de Paul Ryan, du GOP, c’est la seule plan a moitier saine en vue.    Aujourdhui le risque mortelle pour notre pays n’est pas les islamistes mais le gouvernement federale hors controle et bien sur les droits acquis.   La dette que Obama a laisse le Congress empiler pourrait detruire non seulement le projet de liberte americaine mais mettre en peril des milliard de gens a travers la planete.   C’est de la folie, et continuer ainsi finira par etre meurtriere a grande echelle.

    Répondre
  24. grepon

    02/05/2011

    Que dire alors du financement des "freedom fighters" (noyau du futur Al Qaida) dans l’Afghanistan des années 80 par Reagan?

    Deux mots:  Guerre.  Froide.

    Ou alors des relations étroites entretenues entre les Bush et les Saoud?

    Petrole et guerre froide.  Et economie.

    Comme quoi, certains dirigeants étrangers sont bien connus des Bush, hors du Pakistan… Mais évidemment, eux ne font pas le jeu des islamistes, non non car les islamistes viennent exclusivement d’Iran (et de Palestine, parfois), c’est bien connu, les Saoud tiennent leurs sujets et n’exportent pas le terrorisme… sauf que oops dans les avions du 09/11, y avait principalement des terroristes saoudiens et oops le commanditaire était en Afghanistan, un saoudien autrefois financé par l’administration républicaine…

    Bien sur que l’Arabie Saoudite est un probleme serieuse, mais c’est aussi, toujours et tres malheureusemetn une solution.   En Europe, je suppose que vos camions et tracteurs marche toujours avec le diesel, bien que tout le reste du monde s’est arrette totalement de conduire, preferant le velo ou les transports en commun?     On aurait du risquez la perte de la production de l’arabie saoudite pour punir les activites de certains itoyens et d’ex citoyens de ce pays ???    Vous aimez bouffer en France, si je me souviens bien.

    Pour ce qui en etait des connaissance de Bush pere, lui c’etait un homme d’etat ayant enorment d’experience au gouvernement(malheuresement a mon avis) et dans les affaires etrangeres(ce qui etait importantissime lors de la guerre froide), quand on se souvient de son experience au CIA.   On peut supposer qu’il connaissaint bien le dossier du Pakistan de l’epoch, entres autres.     Dix ans plus tard, son fils "W" ne connaissait pas le nom d’un des 200+ presidents/premier ministres/dictateurs de la planete.   Big.  Fucking.  Deal.    L’important n’est pas toujours que telle fait divers reste chez le president, des qu’il a choisi une entourage qui sait faire, chacun dans sa domaine, et qui sait appliquez du jugement et collaborer et faire du leadershiip a son tour.

    Comme dans la Bible, Grepon: vous dénoncez la paille et vous ne voyez pas la poutre.

    Moi je dit comprendre d’abord et jugez apres, mais sans rater cette deuxieme etape.

    Répondre
  25. francois

    01/05/2011

    emeric,

     

    bush n’a fait que liberer l’irak d’un dictateur qui a tué 1 million d’innocents.cette liberation qui paraissait totalement infaisable aux dirigeants tetraplegiques demagogues européens…..ces derniers avaient promis l’ouverture de la boite de pandore et cela a debouché sur une democratie tres dynamique !!!! boite de pandore qui est en train d’exploser ds le monde musulman suite à trop d’immobilisme… une fois de plus les donneurs de leçons sont de sacres visionnaires !!!!peut etre mr villepin pourrait conseiller une nouvelle dissolution

    effectievement jimmy carter a pondu la bouse de l’iran et qd il etait question d’y aller pour reparer ce que ce nul a fait ,une fois de plus tous les laches ont crié au loup….

    maintenant si vous penser que la creation d’un regime islamique en iran en 1979 est la faute de g w bush ,nous ne pouvons plus rien pour vous tout aveuglé par votre haine absolue

    jf revel disait :nous sommes frots avec les modérés et modérés avec les extremistes….à méditer

    sas, il y a surement une part de vrai ds ce que vous dites au sujet du nucleaire cependant il ne faudrait pas exagerer:l’esperance de vie n’a jamais été aussi élévée et nous gagnons 1 trimestre par an.je pense qu’ un peu de modération serait plus credible…..

    Répondre
  26. Emeric

    30/04/2011

    Pardon, dans mon post précédent, j’oubliais le principal.. ainsi donc, selon Grepon, Rahm Emmanuel, Hillary Clinton, Buffet, Harry Reid, Gates, Colin Powell, Jon Hutsman font le jeu des islamistes… et cela disqualifierait l’équipe démocrate…

    Que dire alors du financement des "freedom fighters" (noyau du futur Al Qaida) dans l’Afghanistan des années 80 par Reagan? Ou alors des relations étroites entretenues entre les Bush et les Saoud? Comme quoi, certains dirigeants étrangers sont bien connus des Bush, hors du Pakistan… Mais évidemment, eux ne font pas le jeu des islamistes, non non car les islamistes viennent exclusivement d’Iran (et de Palestine, parfois), c’est bien connu, les Saoud tiennent leurs sujets et n’exportent pas le terrorisme… sauf que oops dans les avions du 09/11, y avait principalement des terroristes saoudiens et oops le commanditaire était en Afghanistan, un saoudien autrefois financé par l’administration républicaine…

    Comme dans la Bible, Grepon: vous dénoncez la paille et vous ne voyez pas la poutre.

    Répondre
  27. Emeric

    30/04/2011

    Ehrm…c’est Jimmy Carter qui a pondu cette bouse.

    – Yes, in the first place. Mais vous savez très bien que l’Iran s’est épuisé contre l’Irak dans les années 80 et qu’elle était hors jeu en Syrie et au Liban. C’est les erreurs de l’intervention en Irak, 2003 et après, qui ont remis en selle l’Iran. Faites pas le sourd, du temps a passé depuis Carter et l’Iran devait être la priorité de l’administration républicaine. Au contraire, elle s’est focalisée sur une autre proie facile, l’Irak, et a fait le jeu de son adversaire, l’Iran. Great move, indeed…

    Elle est bonne celle la.   L’important a l’epoch, pour le regime a Pakistan, c’etait de connaitre le nom du President des Etats-Unis, et non pas l’inverse.   Il y avait beaucoup de pays sur la planete, et qu’une seule hyperpuissance. 

    – C’est ce genre d’indifférence au monde et d’ignorance complaisante, républicaine et démocrate, qui rendent les Américains incapables de mener les nation buildings qu’ils se fixent. Vous êtes seuls au monde, et vous vous êtes les meilleurs? Fine! Je suis d’accord et j’aime votre pays. Mais pour réussir des interventions à l’étranger, cette puissance est vaine. Il faut connaître un peu le terrain. C’est common sens, je crois, non? Grepon, mon ami, il y a une contradiction mortelle entre l’interventionnisme US et l’ignorance satisfaite de l’opinion publique.

    Nous y sommes au bord du gouffre. Je compte sur l’americain de base de comprendre de par son sens commun que la source de tout ceci a ete l’etatisme a outrance.

    Et vous avez raison, et vous me donnez raison: ce n’est pas du GOP qui viennent des solutions crédibles aujourd’hui. On les attend toujours.

    Répondre
  28. sas

    30/04/2011

    Et pendant ce temps….

    Aujourd’hui, sept semaines après le tsunami du 11 mars 2011, la situation des réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi se dégrade inexorablement. Le 28 avril, TEPCO annonçait que la radioactivité ambiante était de l’ordre de 1220 millisievert/heure, ce qui correspond à quasiment 10 millions de fois la dose radioactive artificielle admissible en France (1 millisievert/année). TEPCO, réputé pour ses mensonges outranciers depuis le début de la crise, commence à préparer le monde entier à l’éventualité, plus que probable, de son incapacité à contrôler cette catastrophe nucléaire en 9 mois, ainsi que son carnet de route le stipulait. Certains réacteurs sont en fusion totale (et ce, depuis le premier jour), les fuites sont permanentes, les risques d’explosion sont plus que plausibles, etc, etc. Alors que les émissions d’isotopes de césium 137, de strontium 90, d’iode 131, de plutonium 239… contaminent en permanence l’atmosphère et l’océan, la presse Occidentale, aux ordres de la mafia globaliste, qualifie la situation de stable, ou d’ailleurs ne la qualifie plutôt pas, afin de ne pas paniquer les foules et surtout de ne pas courroucer le gang nucléaire. La situation est effectivement stable: la pollution radioactive de Fukushima pourrait durer de longues années à moins que de nouvelles explosions catastrophiques lui confèrent une tournure beaucoup plus abrupte. Le nord du Japon aurait déjà dû être évacué. A quand l’évacuation de Tokyo et de la totalité du Japon?

    Aux USA, le plutonium 238 et le plutonium 239 sont apparus à partir du 18 mars: en Californie et à Hawaï, ils furent respectivement 43 fois et 11 fois plus élevés que le niveau maximal répertorié durant les 20 dernières années. En mars, l’eau de boisson de San Francisco contenait 181 fois la dose admissible d’iode 131. Le 4 avril, l’eau de pluie de Boise dans l’Idaho contenait 80 fois la dose admissible d’iode 131 ainsi que du césium 137. En début avril, le taux de césium 137 dans les sols, près de Reno dans le Nevada, était 30 fois supérieur à la dose admissible. Egalement en avril, on a retrouvé dans de très nombreuses régions des USA, du césium 134, du strontium 89, du strontium 90 et même de l’américium et du curium. Tous ces isotopes radioactifs se sont également déposés en Europe et si on ne les trouve pas, c’est qu’on ne les cherche pas.

    Avant la fin de l’année 2011, tous les sols de la planète seront inexorablement contaminés par l’irradiation quotidienne et permanente des réacteurs de Fukushima. Il en sera de même pour les océans et les nappes phréatiques. C’est alors que les isotopes radioactifs de Fukushima vont entamer un long processus de bioaccumulation en remontant les divers échelons de la chaîne alimentaire. En 2012, la totalité de la chaîne alimentaire planétaire sera radioactive et donc hyper-toxique pour la santé humaine.

    Mais pas de panique! L’alimentation humaine est déjà issue d’un environnement éminemment toxique et l’agriculture chimique moderne constitue, intrinsèquement, une arme de destruction massive de par sa capacité à produire, en masse, des aliments hautement empoisonnés. La mafia globaliste adore la diversité, surtout la nécro-diversité des stratégies d’empoisonnement de l’humanité et de la biosphère. La sainte trinité de leur théologie de l’annihilation se décline comme suit: Cancer, Mutation, Stérilité ou, selon la terminologie usitée dans les nombreux ouvrages du Professeur cancérologue – et lanceur d’alerte – Dominique Belpomme, des pathologies CMR, à savoir Cancérigènes, Mutagènes et Repro-toxiques.

    Répondre
  29. grepon

    30/04/2011

    Point de vue inepte, indigne de son auteur, aveuglé par sa haine d’Obama. En bref… :

    – Comme déjà signalé, c’est Bush Jr qui a remis l’Iran en selle au Proche-Orient avec la gestion désastreuse de l’Irak.

    Ehrm…c’est Jimmy Carter qui a pondu cette bouse.

    – Pas étonnant que les voyages d’Obama au Pakistan dérangent Millière: Bush Jr, son champion, était incapable de citer le nom du leader du Pakistan en 1999.

    Elle est bonne celle la.   L’important a l’epoch, pour le regime a Pakistan, c’etait de connaitre le nom du President des Etats-Unis, et non pas l’inverse.   Il y avait beaucoup de pays sur la planete, et qu’une seule hyperpuissance.  

    – Rahm Emmanuel, Hillary Clinton, Buffet, Harry Reid, Gates, Colin Powell, Jon Hutsman… des islamo-gauchistes?! Are you serious??!!

    Gauchistes, etatistes, appelez-les comme vous voulez.   Ils font le jeu des islamistes, qui eux aussi pronent des solutions etatiste tout-a-l’etat etatocentriste a fond la caisse…pour des raisons different, mas de ca les ils s’en foutent royalement POUR L’INSTANT.   Reste a decouvire qui sont les idiots utiles et qui sont les Staline.  Je crois qu’en europe ce sera les islamiste tenant le pouvoir, sans que rien ne vien flechir les tendances lourdes DEMOGRAPHIQUES.   Les gauchistes americains aideront la chute du reste du monde occidentale, mais je doute qu’ils gagneront l’amerique en finalite.   America Alone, mes amis.

    – Il n’y a pas que la presse française qui est consternée des candidats potentiels républicains. La presse et le peuple américain s’interrogent également. Démolir Obama ne tiendra pas lieu de stratégie victorieuse.

    Il se demolit tout seule pour l’instant.   Reste a voir ce que feront les medias et les supporteurs a gauche d’Obama.   Ils n’ont pas voulu faire leur boulot en 2008, tellement ils ont ete epris des mensonges ridicules de cet homme plein de promesses impossibles et sans accomplissements aucunes.

    Peut-être de succès électoral, étant donné le maigre bilan du président, mais certainement pas un grand retour de l’Amérique. Il reste moins d’un an pour faire émerger une figure crédible.

    A l’heure qu’il est, la dette fera exploser toute les reves etatistes de gauche tres bientot.    Je ne voudrait pas etre autre chose que americain vivant en amerique au moment ou tout ceci implosem, car ca va etre bien pire aillieur que aux Etats-Unis.   Et c’est tres clairement le pyromane Obama qui airait fait advenir le catastrophe.  Il a pu restreindre le Congress americain, mais n’a rien fait du tout pour stopper leur depenses psychotiques.    Nous y sommes au bord du gouffre.   Je compte sur l’americain de base de comprendre de par son sens commun que la source de tout ceci a ete l’etatisme a outrance.

    Emeric, from Lynchburg, VA

    Répondre
  30. Emeric

    30/04/2011

    Point de vue inepte, indigne de son auteur, aveuglé par sa haine d’Obama. En bref… :

    – Comme déjà signalé, c’est Bush Jr qui a remis l’Iran en selle au Proche-Orient avec la gestion désastreuse de l’Irak.

    – Pas étonnant que les voyages d’Obama au Pakistan dérangent Millière: Bush Jr, son champion, était incapable de citer le nom du leader du Pakistan en 1999.

    – Rahm Emmanuel, Hillary Clinton, Buffet, Harry Reid, Gates, Colin Powell, Jon Hutsman… des islamo-gauchistes?! Are you serious??!!

    – Il n’y a pas que la presse française qui est consternée des candidats potentiels républicains. La presse et le peuple américain s’interrogent également. Démolir Obama ne tiendra pas lieu de stratégie victorieuse. Peut-être de succès électoral, étant donné le maigre bilan du président, mais certainement pas un grand retour de l’Amérique. Il reste moins d’un an pour faire émerger une figure crédible.

    Emeric, from Lynchburg, VA

    Répondre
  31. Laudance

    29/04/2011

    Tout comme Guy Millière, j’avoue avoir été, moi aussi, trop optimiste à l’égard de Barack Hussein Obama plus Hussein que jamais. Certes, je n’avais aucune confiance en lui. Mais dans un grand élan de tolérance, j’ai écrit à l’époque de son élection qu’il fallait accorder sa chance au coureur, selon une expression fréquemment utilisée au Canada, mon pays d’adoption.

    J’ai toutefois vite regretté ce moment d’égarement ou de générosité. En effet, cet islamo-gauchiste est de loin le pire président de l’histoire des USA. C’est un pourri dont les Américains et leurs amis n’ont pas fini de payer le choix des électeurs sous influence. C’est  un ennemi de son pays et de l’Occident dont la réélection en 2012 serait une catastrophe. Je n’ose même pas y penser.

    Il ne me reste donc plus qu’à espérer un retour à la lucidité de mes voisins du sud qui, en 2008, ont été victimes d’une hallucination collective dont la conséquence fut d’envoyer une taupe à la Maison Blanche, un idéologue dangereux prêt à tout pour saper les démocraties au profit de ses commanditaires. En attendant, il continue à multiplier les dégâts avec la bénédiction d’Allah.

    Répondre
  32. sas

    29/04/2011

    LES USA SONT EN FAILLITTE avec passez moi du peu  50 billiards de dollars…

    Depuis des années ils fabriquent et distribuent dans le monde entier du paier et de la fausse monaie …entrainant les économie du monde au tapis….EN PRENNANT SOIN DE DETRUIRE MILITAIREMENT ceux qui auraient l audace de refuser ce pacte du diable et cette farce …..prédatrice

    On arrive à leur du bilan…avec ou sans obama , cette fuite en avant ne peut finir qu au bruit du canon…..tant les creancier sont nombreux et largement impatient maintenant…

     

    tout est dit …..et c est pas un hasard si le début des hostilité a démarré de manière très synchrone et planifié…..autour de la meditérannée…..pour le plusgrand bonheur d israèl…3" qui commence a lacher du leste au hamas" et enfin négocier …….."SACHANT QU ILS VONT REPREDRE D UNE MAIN ET PLUS ENCORE ce qu ils ont lâché de l autre"

    ca pue….mon seigneur…ca pue

    sas

    Répondre
  33. François

    28/04/2011

      Obama peut malheureusement être réélu pour une bonne raison universelle que Churchill avait parfaitement résumée:
       " Le meilleur argument contre la démocratie c’est un entretien de 5 minutes avec un électeur moyen".
     

    Répondre
  34. Lechercheur

    28/04/2011

    Pour tous les admiratifs inconditionnels des USA – en commençant par l’auteur de l’article, vous pouvez toujours lire une étude fort réaliste à cette adresse :

    http://www.defrancisation.com/le-projet-rivkin-comment-la-mondialisation-utilise-le-multiculturalisme-pour-assujettir-des-nations-souveraines/#more-21106

    Compte-tenu de la longueur de l’article, celui-ci a peu de chances d’être lu dans son intégralité… (Manque de temps, n’est-ce pas ?…..)

    Il y a quand même de nombreux signes qui montrent que les USA ne sont pas forcément de bons amis… Alors, avant de donner l’absolution les yeux fermés et sans réserves, ne serait-il pas prudent de procéder à une sérieuse analyse ?…

    Répondre
  35. grepon

    28/04/2011

    Qui à laissé en 2008 les Etats Unis dans l’état ou les à trouvé Obama?,qui cela peut t’il étre…,?,a voir,a voir..

    Le Congress Pelosi-Reid ont ete au pouvoir depuis 2ans au moment du prise de pouvoir d’Obama, ainsi expliquant avec facilite la decouplage des deficites.   Bien sur que, avant ca, le parti de Bush n’avait qu’une tres mince majorite au Congress, et en fin de decompte pas de majorite grace quelques RINO’s dans le camp Republican.   Le jeu entre les partis n’ont pas permis a Bush et le Republicans a stopper les abus de Fannie et Freddie, entres autres, dans un temps utile pour freiner la bulle immobiliere et l’empilement de mauvaise dettes qu’ils ont prevues et declamees depuis 2003.   Par la suite, beaucoup trop d’electeurs ont compris totalement a travers comment tout ceci s’est produit, et le message idiote de "hero de guerre" de McCain avait l’air ridicule.   Mais la solution que nous avons trouvee, mettre plus de pyromanes dans le Congress, et un pyromane en chef dans l’executif pour tout signer sans meme lire les projets de loi, a eu les resultats previsbles.   Empilement de dettes qui nous mettent dans le meme ratio dette/PNB que a la fin de la deuxime geurre mondiale, quand on avait 25million d’hommes sous armes se battant partout a traver le monde.    La crise existentielle d’ajourdhui c’est les droits acquis, et la corruption de la democratie prevu par les fondateurs il y a plus de deux siecles de ca.   C’est presque la "tragedy of the commons" , tout le monde essayant d’en prendre pour eux memes d’une resource fatiguable:  l’impose travaillieur qui investe pour servir clients et produir biens et services.

    Répondre
  36. jimjones27.

    28/04/2011

    Washington Today. jimjones27. – Pierre   SIMON.

    Merci pour votee boule de cristal et de quel pays sortez-vous ???

    C’est en allant sur Mars avec la statut de la liberte que vous avez ecrit votre papier ???

    Herureusement que notre Pays est le creuset de la Democratie et de la liberte d’expression.

    Nous nous arretons la.

    Merci d’excuser l’abssence d’accents, faute de clavier Francais.

    Merci d’excuser les fautes de traduction et d’orthographe.

    Washington Today. jimjones27. – Pierre   SIMON.

    Répondre
  37. Jaures

    28/04/2011

    Cher Grepon, si tous ceux que vous citez forment une majorité qui vote pour Obama, celui-ci sera réélu.

    Peut-on dés lors qualifier d’incompétent quelqu’un qui satisfait la majorité de son pays ?

    Dans ce cas votre discours, comme celui de Millière est dangereux car il tendrait à montrer que l’islamo-gauchisme profite à la majorité de la population américaine.

    Un exemple à suivre ?

    Répondre
  38. francois

    28/04/2011

    ozone,

    on connait la chanson:obama n’est jamais responsable de rien et bush de tout ce qui ne va pas….

    juste pour info,qd bush a pris la presidence,les usa etaient en recession ,et son predecesseur etait en train de chercher son cigare sous la table alors que le plus gros attentat de l’histoire se preparait..

    malgré cette recession et le 11/9 il y a eu 7 ans de croissance forte aux usa avec 7ou 9 millions d’emplois créés(je ne me souviens plus du chiffre exact).

    le subprime est une crise democrate car due à une loi democrate le community reinvestment act.tapez sur google bush subprime 2004 et vous trouverez la lettre de menaces de nancy pelosi contre bush qui trouvait en 2004 cette loi tres dangereuse …..

    depuis 2 ans le deficit us a été multiplié par 3 .cela doit etre la faute de bush mais il est vrai que les usa sont adulés ds le monde entier maintenant…..

    oui israel est en danger et cela doit vous rejouir .c’est une preuve de bonne santé mondiale je suppose !!!!

    Répondre
  39. ozone

    28/04/2011

    Tant de haine et de mauvaise foi laisse pantois.

    Qui à laissé en 2008 les Etats Unis dans l’état ou les à trouvé Obama?,qui cela peut t’il étre…,?,a voir,a voir..

    Faudrait oser entrer dans le détail de comment les USA auraient empéché la chute de Moubarak,

    A la mitrailleuse lourde sur la foule?

    En Egypte ce n’est pas fini et l’armée semble reprendre du poil de la béte,mais c’est surtout Israel qui à des soucis a se faire avec cette évolution

    Que je sache c’est Bush qui a mit le pied a l’étrier aux iraniens en Irak

    Les ayatolas doivent bien rigoler sous leurs blanches barbes.

    Répondre
  40. Anonyme

    27/04/2011

    Oui, c’est entendu, le bilan intérieur du mandat Obama est catastrophique. Et son bilan extérieur guère meilleur. Mais, de grâce, ne l’accusons pas de tout les maux de la terre ! Reconnaissons au moins qu’il a du faire face dès son arrivée à une situation incroyablement difficile : crise économique mondiale, image extérieure du pays fortement dégradée. Mac Cain aurait fait mieux (personnellement je préferrai Duncan Hunter, mais les primaires républicaines en ont décidé autrement). Mais jusqu’à quel point ? Un peu de nuance n’a jamais nuit à la réflexion. Bien au contraire !

    Répondre
  41. francois

    27/04/2011

    jaures,

    vous faites vraiment un syndrome obsessionnel compuslsif milliere !!!! vite chez le doc et hop les anti-depresseurs indispensables à bcp de français….

    Répondre
  42. grepon

    27/04/2011

    "Qui voterait pour un imbécile islamo-gauchiste entouré d’incompétents ?"

    La reponse Jaures, c’est la majorite des americains qui ne paient pas des impots sur revenu, tellement notre systeme d’impot est "progressive."   Il y aussi presque l’enterete des noirs (ceux qui votent) qui ont ete designe victimes-pour-la-vie ancree a une identite racialiste par la gauche, qui les encouragent a tout azimuths a la dependence et l’irreponsibilite.   Il y a grand nombre de produits de notre systeme d’education public, qui est truffee de croyants vraie dans les reves collectiviste et n’on rien a cire de3 la liberte individuelle et responsibilite individuelle comme definie par les fondateurs.   Il y a tout plein d’achetees bien sur, tellement le gouvernment centrale de ce pays est garant de leur boulots.

    Répondre
  43. Californienne

    27/04/2011

    La question que je me pose depuis un moment : quelle frange de la population va-t-il essayer de berner, cette fois-ci ? Ceux qu’il avait roulés dans la farine en sont à l’attendre avec des fusils quand il visite leur ville, il est donc obligé de trouver une autre réserve de gogos. Je pense aux Hispaniques, mais le seul moyen de se les mettre dans la poche serait une amnistie massive, ce que le Congrès n’acceptera jamais. A moins qu’il fasse des concessions énormes dans un autre domaine ? Ce n’est pas son genre. Tout ce que j’espère, c’est que les Républicains saisiront leur chance cette fois-ci et mèneront une campagne intelligente au lieu de se contenter de profiter d’un vote-sanction.

    Répondre
  44. Jaures

    27/04/2011

    Millière peut donc être tranquille.
    Qui voterait pour un imbécile islamo-gauchiste entouré d’incompétents ?

    Obama ne sera jamais réélu, c’est sûr .
    Quel que soit le candidat. Qu’il s’appelle Marco Rubio, Sarah Palin, Donald Trump, Mitt Romney ou même Homer Simpson l’élection est assurée !

    Si Millière vous le dit…

    Répondre
  45. Anonyme

    27/04/2011

    Ce que le monde libre comme celui enchaîné doivent à Barack Obama ? Avoir renouvelé le coeur de l’Amérique, s’être acheté une respectabilité pour son pays à travers le monde après les grandes guerres du président Bush, avoir jeté une ombre sombre, belle et terrible sur le monde européen…
    Le futur président ( un républicain j’espère ), saura n’en doutons pas faire repartir l’Amérique sur de nouvelles fondations.

    Répondre
  46. sas

    27/04/2011

    " ….le coût des interdictions de forage pétroliers imposées par Obama, de ses lubies écologistes….."

     

    On a pas encore les mêmes infos…..mr milliere…IL SEMBLERAIT QUE DEPUIS L ACCIDENT DE LA PLATE FORME DE BP au large dans le golf du mexique…….

    "IL Y AURAIT EU 14 FORAGES SUPPLEMENTAIRES DE REALISES EN HAUTE PROFONDEUR" "ils" se fouttent totalement des populations et de l ecosystème….SEULS LES PROFITS COLOSSAUX DU VEAU D OR les attraient……"ils" ne racontent que conneries sur conneries a l instar de la poudre de perlinpinpin de COLIN POWEL devant l onu…..avec la conséquence dramatique de la destruction de l irak et de son peuple et l assassinat de SADAM…..en LYBIE, en EGYPTE,TUNISIE,AFGANISTHAN et demain en IRAN…..

    ils emmerdent le reste de l humanté….se nourrissent d or de petrol et de sang…..rien ne leur est opposable : NI LA VERITE ET ENCORE MOINS LES LOIS INTERNATIONNALES OU LOCALES

    …..la seule façon de les calmer ? devant tant d arrogance et de violence ?   LES DEROUILLER dans une gigantesque coalision de petit pays et de manants et gueux…..mais faudra pas se tromper d objectif et de cibles

    j ai dit

    sas

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)