Bush et Kerry face à face

Posté le octobre 10, 2004, 12:00
6 mins

J’ai suivi la retransmission intégrale du premier face-à-face télévisé entre George W. Bush et John Kerry, donné sur TF1 ce 2 octobre à 1 h du matin. Je les ai trouvés tous les deux télévisuellement bons, chacun dans son registre personnel. Ils ont su l’un et l’autre être offensifs sans pour autant se départir d’une courtoisie de bon aloi.
Les règles de ces face-à-face américains sont très différentes des nôtres, puisque les deux participants font face à l’unique journaliste qui les interroge, et sont donc plutôt de profil l’un par rapport à l’autre. Ils ne s’adressent pas directement la parole et se répondent par « ricochet » sur le journaliste. Cela donne un résultat un peu plus guindé que dans le duel à la française. C’est plus encadré, moins naturel, mais oblige les deux interlocuteurs à une stricte discipline dans leurs propos et à une préparation très soigneuse de leurs interventions dont la durée se compte en secondes (30 ou 60).
Il n’est pas très facile pour un Français de se « loger » dans le paysage politique américain, car la droite et la gauche américaines sont assez différentes de leurs homologues françaises. En tant que libéral de droite, je me sens plus proche du parti républicain, mais je suis très rebuté par la bondieuserie yankee proprement infantile qui, avec l’équipe des néo-conservateurs qui entourent W. Bush, atteint des sommets. Quand on pense que la plupart de ces gens rejettent la théorie de l’évolution parce qu’elle contredit la genèse biblique, on est abasourdi, d’autant plus que les capitalistes américains appliquent volontiers à l’économie un néo-darwinisme radical dont ils ne ressentent pas la contradiction avec leur évangélisme. Quant au parti démocrate, il n’est guère teinté de marxisme et il est tout aussi acquis au libéralisme que son adversaire, même s’il l’assortit de « distributions sociales », et je le juge plus « centriste » que socialiste.

Ben Laden
court toujours

La question de l’Irak a largement dominé ce premier affrontement. Il m’est apparu que John Kerry, par son intelligence et sa « classe », a largement surpassé son adversaire.
Mais cela ne signifie pas qu’il puisse en retirer un avantage électoral décisif, car Bush a martelé des positions simplistes qui sont probablement plus accessibles à l’Amérique profonde. Exploitant à fond les attentats du 11 septembre, Bush a brandi à plusieurs reprises la nécessité du combat contre le terrorisme, affirmant que depuis la chute de Saddam « le monde est plus sûr ». Kerry a fort habilement retourné le propos en soutenant que Saddam ne menaçait nullement les Etats-Unis, que le véritable agresseur était Ben Laden et que celui-ci était toujours hors d’atteinte, parce que, pour concentrer les forces américaines en Irak, Bush avait « sous-traité » la traque de Ben Laden à des seigneurs de guerre afghans. Et il ajouta que, si lui-même était Président, il « chasserait et tuerait les terroristes où qu’ils soient ». Il insista en outre sur le vrai danger pour la sécurité du monde : la prolifération des armes nucléaires. Et à ce sujet, la Corée du Nord, et même l’Iran, lui semblaient plus inquiétants que ne l’était l’Irak de Saddam.
L’un des arguments répétitifs de Bush fut que le « commandant en chef » d’une armée (faisant ici allusion à lui-même) doit maintenir fermement son cap pour conserver la confiance de ses soldats. (Ce qui revenait à accorder une vertu particulière à l’entêtement.) Kerry répéta à son tour que l’agression de l’Irak avait été une « colossale erreur de jugement » et qu’il fallait savoir corriger son action en fonction des réalités du terrain. Kerry insista également sur la nécessité pour les États-Unis d’agir en tenant compte des avis de leurs grands alliés européens.
Pour montrer que les États-Unis avaient perdu leur crédibilité, Kerry eut recours à une citation de De Gaulle. Lorsque Kennedy alla voir De Gaulle à Paris – dit-il – lors de la tentative d’installation de fusées soviétiques à Cuba, il voulut montrer au Général des photos des préparatifs russes.
Mais De Gaulle l’arrêta d’un geste en disant : « Je n’ai pas besoin de voir des photos ; la parole du Président des États-Unis me suffit ! » Kerry sous-entendait ainsi qu’une telle confiance ne serait plus accordée aujourd’hui. Mais je ne suis pas certain que cette allusion quelque peu subtile ait été pleinement perçue en ce sens par le public américain.
De l’avis de la plupart des observateurs, américains ou européens, John Kerry a marqué des points lors de ce débat et s’est révélé beaucoup plus crédible qu’auparavant. Le sondage qui a suivi le place désormais en tête des intentions de vote. Mais deux autres face-à-face doivent encore avoir lieu. À mon avis, rien n’est joué.

45 réponses à l'article : Bush et Kerry face à face

  1. Isabelle

    16 octobre 2004

    Cher Sous-Commandant Marco: C’est bien gentil de reprocher a Bush une negligence avant le 11/9. S’il avait decide d’attaquer l’Afghanistan et d’en deloger Ben Laden avant le 11/9, n’auriez vous pas ete parmi les premiers a manifester contre cette action preventive en disant que des civils Afghans ont ete tues pour une “pipeline” de petrol et que Ben Laden n’etait qu’un pretexte dans la mesure ou le 11/9 n’aurait pas eu lieu. Si negligence il y a eu, je reprendrai l’argument de T.Larger et vous pointrai aussi vers les predecesseurs de Bush, Clinton, par exemple, qui aurait pu eliminer Ben Laden bien avant que Bush ne devienne president. C’est justement de cette negligence que Bush ne voulait pas etre accuse quand il a pris au serieux la menace que constituait Saddam Hussein non seulement aux dire des services de renseignements americains mais de ceux de pratiquement tous les autres pays y pretant attention y compris la Russie. Il est clair que, pour beaucoup, Bush aura mal fait quoi qu’il fasse. Au fait, qui s’est conduit comme Daladier et Chamberlain dans l’affaire irakienne? Bush ou Chirac? Au moins pour Daladier et Chamberlain, c’etait du a un melange d’aveuglement et de lachete alors que pour Chirac, il apparait maintenant (voir le recent rapport Dulfer) que celui ci avait des interets tres personnels et tres cupides a vouloir garder le Rais au pouvoir. Pour ce qui est de Prescott Bush. Meme si celui ci aurait peut-etre fait des affaires avec l’Allemagne Nazi, je ne vois pas en quoi cela aurait quoi que ce soit a faire avec George W. Bush ou son administration. Vous aimeriez vous qu’on vous rende responsable des actions de votre grand pere? Apres tout, le pere de JFK, Joe Kennedy etait un isolasioniste notoire avant la 2eme guerre mondiale et aurait eu des sympathies nazisantes, meme anti-semites. Est-ce que cela veut dire que JFK ou son administration aurait du etre accuse de la meme chose (dans un autre contexte evidemment)? Tout cela sent l’argument a la Michael Moore ou la culpalite est definie par association, rumeurs et liens absurdes du genre: Pierre a un compte en Banque a la BNP/Paribas, un cousin de Ben Laden a un compte a la meme banque, donc Pierre et Ben Laden sont complices. Je veux bien que des gens critiquent George W et avancent des arguments logiques mais vous ne me convaincrez pas avec des arguments tires par les cheveux qui soit blament Bush quoi qu’il fasse ou l’accuse de facon completement indirecte et absurde. Bien a vous. Bien a vous.

    Répondre
  2. T.LARGER

    16 octobre 2004

    s’il existe d’autres voies, ce ne sont certainement pas celles de la France où l’extrémisme laÏcard et colbertiste nous a amené sans réel débat démocratique et simultanément la honte de la démission morale, économique et démographique. Seul l’avenir jugera, mais les derniers jugements de l’histoire vis à vis de mon pays me laissent mal augurer de la suite… (pourvu que je me trompe…) Il y a des jours de découragement où je quitterais volontiers l’avion France… En tout cas quand je vois les derniers événements, carpette (tapis de priere?) et danse du ventre devant les coupeurs de têtes, cap économique maintenu à contre sens de tous les autres pays qui s’en sortent mieux ce qui nous oblige à faire la quete auprès de pays + ou -recommandables, choix des futures alliances en dépit du bon sens et de la volonté populaire, etc etc, ça ne me laisse pas serein malgré les affirmations péremptoires des diafoirus des temps modernes. Nous vaincrons parce que nous sommes les plus intelligents, j’ai déjà entendu une phrase de ce type à une autre époque… Je continue à préférer mes anciens libérateurs à mes anciens envahisseurs car je partage plus avec eux, même s’ils ne sont pas exempts de reproches; et si on ne voulait pas on n’avait qu’à envoyer notre porte avion pour arreter tout celà; à la vérité la france est pleine de gens frustré de voir que des crétins d’américains incultes peuvent influer sur le monde alors que nous français intelligents (et surtout modestes) avons tant de bonnes idées sur la fraternité et l’amitié entre les peuples, il n’y a qu’à voir notre diplomatie… Quand à la responsabilité de Bush, il la partage avec Clinton, son père et …. Mitterand qui n’ont pas su achever le boulot lors de la première guerre du golfe et qui ont instauré un blocus totalement contre productif en terme de relations internationales

    Répondre
  3. Sous-Commandant Marco

    16 octobre 2004

    Il est vrai que la France n’est pas un endroit très favorable à la création d’entreprises, surtout innovantes. Ce n’est pas pour rien que beaucoup d’entrepreneurs et de cadres ont quitté le pays. En résumé, trois raisons à cela: -poids trop élevé des charges, qui rendent les PME peu rentables et peu compétitives, -rareté de l’investissement de démarrage, les fameux “business angels”, -réglementation étouffante. Il suffit de visiter une entreprise américaine côtée au Nasdaq (donc supposément high-tech) pour perdre ses complexes par rapport aux Américains en matière d’esprit d’entreprise. Les Français ne sont pas moins entreprenants, moins curieux ou moins prêts à prendre des risques. C’est juste que beaucoup ont quitté le pays!

    Répondre
  4. jacques furlainac

    16 octobre 2004

    Voyons Didier soyez plus sérieux. Faites vos recherches. Vous devez être un grand ami de Guy Milière car vous êtes très vocal mais plutôt mal renseigné. “Nestlé n’est que numéro 2 (ce qui est excellent!) et doit le plus gros de son chiffre d’affaire au marché américain, et que…” Comme le clairvoyant Libéral_mais_pas_débile (qui curieusement est un des rares libéraux dans ce nid de conservateurs qui ont si honte de l’être qu’ils écrivent dans un site “libéral” pour se donner bonne conscience!)vous le confirme, Nestle est effectivement au premier rang mondial (produits alimentaires préparés). Si ce n’est pas le cas, alors je vous invite à poursuivre Nestlé en justice pour publications mensongères. Quand à la ventilation géographiques de ses ventes (quoique cela n’a guère d’importance): – Europe 40.9% – Amériques: 33.9% – Reste du monde: 25.2% (2003, derniers chiffres disponibles) Et puis tant qu’on y est: 1) Rechercher donc pour voir si la plus grande compagnie de cosmétiques mondiale (indice: “Parce que je la vaux bien”)ne serait pas par hasard européenne (française!). 2) Quel est le plus vendeur de pneus au monde: (indice: pensez à un guide touristique!)=Européen 3)Vous aimer les parfums? Quelle est la nationalité de a) la société privée qui domine le marché (indice: S–ss-) b) et en parlant maintenant de la plus grande société publique mondiale de parfums et saveurs, amusez-vous à comparer les chiffre de vente 2003 de Givaudan (Suisse) et de International Flavor and Fragrance (USA). Vous aurez peut-être encore une surprise. Allez, soyez content d’être européen! Par contre, je dois reconnaître que les européens ont plutôt une culture d’humilité tandis que les américains ont une culture de vente (et souvent d’exagération) ce qui fait que la perception de la réalité est quelque peut déformée. Qui ne se rappellet pas des fameux Patriot missile qui supposémment avait protéger Israël dont les exploits qui se sont avérés exagérés et pratiquement fictifs. Ou les fameuses photos-preuves de Colin Powell que notre clairvoyant Villepin a dégonflé sur le champs. Etc. Mais comme eric dugas l’exprime c’est aussi vrai qu’il semble beaucoup plus difficile de mettre en marché un produit en France qu’au USA. Je crois que cela tient non seulement au fait que la France croule sous les lois coercitives de toute sorte mais qu’il y a chez nos amis américains un goût du risque commercial, de l’action et de désir d’essayer la nouveauté, qui n’est pas aussi marqué en France.

    Répondre
  5. Sous-Commandant Marco

    16 octobre 2004

    Au fait Massada, Prescott Bush, grand-père de Bush, ne dirigeait-il pas des sociétés qui ont été condamnées pour collaboration avec les Nazis? Il semble bien que “l’Amérique de Bush” ne présente pas la belle unanimité que vous lui prêtez.

    Répondre
  6. Sous-Commandant Marco

    16 octobre 2004

    Ce qui est assez consternant, c’est d’entendre que nous n’aurions le choix qu’entre Ashcroft et Ben Laden! Dans les deux cas, je saute de l’avion, même sans parachute! Les grenouilles de bénitier qui prétendent que l’intégrisme chrétien serait moins délétère que l’intégrisme islamique, non merci. A tout prendre, je préfère encore une danseuse orientale. C’en est à se demander si cette restriction dans nos choix (“either you are with us or you are with the terrorists”) n’est pas volontaire: on laisse Ben Laden commettre ses forfaits pour mieux serrer la vis à la démocratie libérale ensuite. Il est vrai que ce vieux truc a plutôt réussi dans le passé, avec le Reichstag par exemple. Cela risque de marcher encore, il n’y a qu’à voir tous les pro-Bush se dresser sur leurs ergots en nous rabachant que les USA sont en guerre et qu'”il ne faut pas changer de cheval au milieu du gué” pour deviner que la guerre est le seul argument qui reste à Bush. Or, l’équipe de Bush porte une lourde responsabilité dans les événements du 11 septembre, par sa négligence dans les semaines qui ont précédé. La première fonction d’un Etat, ce n’est pas de légiférer sur l’avortement ou sur les libertés, c’est tout de même d’assurer la sécurité de ses citoyens et là, c’est zéro. On peut légitimement comparer cette négligence à la faiblesse de Daladier et Chamberlain face à Hitler, qui fut lourdement payée par la suite. Et que penser de la guerre en Irak, qui a démontré aux Arabes que les chrétiens (pourtant si évolués) sont capables de tuer des milliers de civils, y compris des enfants, pour contrôler le Moyen-Orient et ses ressources pétrolières? Que penser du soutien continu au régime dictarorial d’Arabie Saoudite, l’une des pire dictatures de la planète? Tout cela contribue à la montée du terrorisme islamiste. Bref, Ashcroft, Bush and co sont, au mieux, les idiots utiles du terrorisme. Nous n’avons pas à choisir entre des fous dangereux et des imbéciles.

    Répondre
  7. Isabelle

    15 octobre 2004

    Cher Liberal mais pas debile: Votre ignorance et votre ton donnent l’impression que vous etes vous meme tres jeune (ce n’est pas un crime bien sur!). Mes excuses aux autres jeunes eventuels de ce forum. Je ne veux pas faire de generalite mais notre “ami” Liberal mais pas debile montre des signes evidents d’immaturite. Je crois que je vais d’ailleurs suivre le conseil tres judicieux de Didier et m’arreter de debattre avec quelqu’un qui manque tant de serieux. Une derniere petite lecon quand meme Liberal mais pas debile: Je suppose que vous n’avez jamais reflechi au fait que les USA sont en fait une democratie beaucoup plus ancienne que la votre. Avoir la meme forme de gouvernement democratique pour plus de 200 ans est un record dans l’ere moderne. Pensez au fait que votre douce France, durant la meme periode, a connu diverses dictatures, coups d’etat, regne de la terreur et n’est plus ou moins stable politiquement que depuis la fin des annees 1950. Elle n’a donc aucune lecon d’experience de stabilite gouvernementale et democratique a nous donner. Quand a l’invasion islamique que vous vous refuser de constater, elle n’a plus besoin de se faire par les armes comme au temps de Charles Martel car l’immigration incontrollee et le taux de natalite galopant de facon exponentiel des musulmans en France compare a celui des francais de souche se charge bien de venger la defaite de Poitier. Alors gardez votre tete dans le sable si vous le desirez. Heureusement, je ne suis pas aussi jeune que vous et donc serai peut-etre epargnee de voir le desastre qui vous attend d’ici quelques decennies si vous choisissez de ne pas faire face a la realite. PS: Bonjour a Aude et les autres de ce forum qui y contribuent de facon constructive que l’on soit d’accord ou pas. Europe, au plaisir de discuter a nouveau avec vous au sujet d’autres articles quand votre emploi du temps vous le permettra (merci pour votre gentil message).

    Répondre
  8. t;larger

    15 octobre 2004

    vous etes encore plus bobo laicard que je ne pensais…

    Répondre
  9. Libéral mais pas débile

    15 octobre 2004

    Je me délecte des discussions de ce site et je vous avoue que j’ai trouvé en ce forum le moyen d’occuper mes derniers jours de congés, le beau temps n’étant pas au RDV dans notre chère France. Ce qui est formidable, c’est la façon dont les pru-Bush et adeptes de Guy Millière s’excitent à chaque fois qu’on touche à cette Sacro-sainte Amérique dont les plus farouches défenseurs vont jusqu’à oser nous donner des leçons de morale alors que leur Union n’existe que depuis 1783 (voire 1789). Mais c’est de toute façon l’impertinence de la jeunesse révoltée devant les leçons de morale du patriarche. Une sorte de crise d’adolescence version étatique. Et oui, jeune Amérique, ne sois pas fougueuse et impertinente et écoute les conseils de la “vieille Europe” sinon tu risques de regretter tes choix et de revenir auprès de ta tante “France” en lui disant: ” Si seulement je t’avais écouter”. Ciao

    Répondre
  10. Libéral mais pas débile

    15 octobre 2004

    T. Larger, Je n’ai pas à choisir entre fondamentalistes, c’est là où nous ne sommes pas sur la même longueur d’onde. A ce que je sache, la terre n’est pas divisée en 2 blocs, l’un peuplé de fondamentalistes WASP et l’autres de terroristes islamistes? C’est cette vision du monde que vous avez, je crains fort de ne jamais être d’accord avec vous. Moi, je suis “laicard” comme vous dites et je n’ai pas cette vision apocalyptique de “la France infestée d’Islamistes venant nous imposer par le glaive la loi de Mahomet”. Revenez sur terre, l’invasion musulmane a pris fin il y a plusieurs siècles. Et ne vous inquiétez pas pour notre cher pays et notre cher continent, nous sommes attentifs mais pas alarmistes.

    Répondre
  11. Libéral mais pas débile

    15 octobre 2004

    Au fait Didier, Nestlé est, que vous le vouliez ou non, n°1 mondial de l’agroalimentaire, je sais de quoi je parle, je travaille dans une grande banque d’affaires qui a pour client Nestlé (relisez vos classiques). Les 7E7 de Boeing vont être équipés en grande partie par des moteurs Rolls-Royce (et la GB est toujours en Europe, n’est-ce pas Aude, notre spécialiste en géographie de Rennes ??). Je tiens à vous rappeler que Snecma Moteurs (toujours une compagnie européenne) équipe en partie non seulement Airbus mais également Boeing. Donc toujours Didier, plutôt que d’essayer de trouver des noms d’oiseau, cherchez plutôt à mieux vous informer. A ciao bon WE.

    Répondre
  12. Christophoros.

    15 octobre 2004

    Dites-moi Massada, ôtez-moi d’un doute. Tsahal ce n’est pas l’armée qui vient de cribler de balles une petite fille sur le chemin de son école ? Pas très glorieux tout cela…. C’est clair, nous n’avons pas les mêmes valeurs.

    Répondre
  13. T.Larger

    14 octobre 2004

    cher libéral mais pas débile, j’habite moi dans un pays de veaux où critiquer l’islam et l’immigration suffit à vous faire passer pour fascisant; c’est encore la vieille parabole de la poutre et de la paille, mais enfin j’ai peur de vous effrayer avec mes références chrétiennes… Le fait de confondre dans un même anathème typiquement bobo français le christianisme et l’islam est une imposture que j’ai de plus en plus de mal à supporter. Les integristes laÏcards français (ont ils oublié qu’ils coupaient les têtes il y a 200 ans) habitués de ce type de résonnement (raisonnement serait trop élogieux) sont ceux qui pensant jouer de la concurrence des religions ont introduit massivement l’islam dans notre pays sans aucune concertation démocratique; les rares qui osaient émettre un doute dans la démarche se faisaient lyncher en public au nom de l’antiracisme et de l’antifascisme, et nous n’avons pas de terme politiquement correct genre maccarthisme à la française pour désigner ce type de chasse aux sorcières. Que les américains soient plus ou moins intelligents ou incultes, je ne me reconnais pas le droit de le dire (par contre ils mangent très mal!). Ils ont à mes yeux commis deux erreurs en Irak: le blocus , puis l’invasion, sous des présidents différents. Que Bush ou Kerry soit élu m’indiffère donc relativement, la seule chose qui m’importe est qu’ils soient vainqueurs maintenant qu’ils sont en Irak, parce que sinon nous risquons de subir l’hégémonie d’une civilisation autrement aggressive. Ce que je sais par contre c’est que nombre de français électeurs et politiciens (incultes?) nous ont engagés (et les américains n’y sont pour rien) sur la voie de l’affaiblissement démographique, économique, et de la décadence, et si on veut s’en sortir et avoir un jour de l’influence y compris auprès de l’amérique on a interet à s’y remettre sérieusement. C’est la faute aux américains permet de ne pas remettre en cause sa paresse. Une dernière précision, le christianisme peut se caractériser par ses possibilités d’évolution et de remise en cause, l’islam non, et les français qui ont voulu ignorer celà sont les pires des incultes, l’avenir jugera. On vous propose le choix entre 2 avions, l’un avec john ashcroft comme passager, l’autre avec Ben Laden, dans lequel voyageriez vous avec moins d’appréhension?

    Répondre
  14. eric dugas

    14 octobre 2004

    pour Mr Furlainac l’internet n’a pas ete invente par les europeens, il a ete cree pour les besoins de l’armee americaine, et a ete vulgarise par les universites americaines. par contre, le protocole HTML a ete cree au CERN de Geneve, donc par des europeens effectivement. Il ne faut pas tout confondre… ce qui est marrant dans tout ca, c’est qu’effectivement les europeens et y compris les francais, ont souvent des bonnes idees, mais pour ce qui est d’en faire quelque chose de rentable et de popularisable, on laisse ca aux autres, entre autres les americains. Forcement, quand on a une bonne idee, l’etat francais vient mettre son nez la dedans, et ce qui etait une bonne idee devient rapidement inexploitable par nous memes… pauvres de nous…

    Répondre
  15. massada

    14 octobre 2004

    Je suis assez consterné par les propos du dénommé Christophoros .Dis camarade tu ne te serais pas trompé de site par hasard ? L’Amerique de Bush ne s’est pas trompée sur le nazisme,le fascisme japonais,le communisme .Elle ne se trompe pas sur l’islam-oui je dis bien islam et pas islamisme .Quand à moi,si je peux faire disparaitre de la surface de la terre ceux qui n’hésiteraient pas à assassiner mes enfants,alors je copierais Tsahal . Peut être que cette fois ci on ne laissera pas les pseudo-intellectuels-qui-n’ont -toujours-rien-compris ,répéter le Vietnam dont on voit le résultat aujourd’hui . C’est la lutte finale…

    Répondre
  16. Libéral mais pas débile

    14 octobre 2004

    John Ascroft chanteur de Psaumes, est Secrétaire à la Justice, il a donc le pouvoir de présenter des projets de loi qui pourront ensuite être votés par le Congrè. Il est Secrétaire à la Justice bien qu’il professe la suprématie de la loi religieuse sur la loi civile Leader reconnu des fondamentalistes chrétiens, il est désormais en charge de l’ensemble de l’appareil répressif à l’intérieur des États-Unis. Il est à l’auteur du super Patriot Act qui bien que légitime dans une Amérique Post 9/11 n’en est pas pour autant respectueux des libertés individuelles. Je vous avoue que je considère ça comme du Mc Carthysme discret, silencieux mais tout aussi dangereux. Ne vous énervez pas, je n’ai rien contre les moutons. Ils sont de toute façon à l’image de leur berger, ignares. En ce qui concerne le Midwest, le Texas n’en fait pas partie ce que je n’ai jamais dit et je vous défie de me le prouver, mais de toute évidence le TEXAS est limitrophe du Midwest puisque frontalier de l’OKLAHOMA et de l’ARKANSAS. Bref, quand je parle de MIDWEST je pense à Amérique Profonde inculte, donc j’y mets le Midwest Geographique ainsi que le Texas, le Kansas, le Mississippi, l’Alabama, le Tennessee, le Kentucky et la Georgie (sauf Atlanta). Voilà!

    Répondre
  17. Didier

    14 octobre 2004

    Chère Isabelle; Voyez vous un intéret pour nous à poursuivre avec “Débile mais pas libéral” ? Un enrichissement ou une perte de temps ?.. Lorsque le fossé est trop grand, ce n’est pas une opinion issue d’une expérience de la vie différente à discuter, c’est une couche de crasse à décaper. Trop épaisse comme ses idées ! La suite sera inéluctable avec ce genre de personnage et vont bientôt fuser les noms d’oiseaux, et je ne viens ici pour çà. Friendly yours.

    Répondre
  18. Aude

    14 octobre 2004

    Les US seraient destinés à devenir une Rébublique Chrétienne à l’image de la République Islamique d’Iran ? Mince alors, je l’ignorais. Ce qui est marrant, c’est que lorsqu’on émet la possibilité que dans quelques dizaines d’années, la France risque de devenir islamique, on est traité de parano voire d’islamophobe car après tout où est le mal dans l’islam ? Mais dire que les US tombent dans un régime chrétien car le Président ose se dire croyant, c’est tout à fait plausible. Il faudrait qu’on m’explique pourquoi être chrétien c’est débile alors que se faire exploser en tuant des gosses pour aller ce taper ces 40 000 houris au paradis c’est de la résistance… En tout cas, s’il fallait réelement choisir, mon choix serait très simple car on a jamais entendu parler de femme lapidée ou de mains coupées dans la chrétienneté… Et à ceux qui voudraient mentionner les Inquisitions, je les arrête tout de suite car ceci s’est passé au Moyen Age. Les chrétiens ont su évoluer. Peut on en dire autant des musulmans ? P.S. Bravo Isabelle.

    Répondre
  19. Didier

    14 octobre 2004

    Pour J. Furlainac: Trève de mauvaise foi, personne ne sera dupe… Bien sûr que vous trouverez des exceptions au profit de l'”Europe”, qui n’existe pas encore. Qui sait que les Airbus volent désormais avec des moteurs américains Pratt et Withney,que l’internet a débuté grace à un programme de l’armée américaine, que Nestlé n’est que numéro 2 (ce qui est excellent!) et doit le plus gros de son chiffre d’affaire au marché américain, et que… … Mais au fond, vous vous en foutez de la réalité. Vous voulez juste que l’on ne vous dérange pas sur votre petit nuage rose de certitudes bien calibrées ! Alors, point d’enfantillages !

    Répondre
  20. jacques furlainac

    14 octobre 2004

    Pour Didier: “N’oublions pas que presque tout ce que nous touchons dans notre quotidien vient de chez eux, d’une manière ou d’une autre, y compris dans le domaine artistique” Voyons voir: – avions commerciaux les plus sophistiqués de la planète (Airbus)= EUROPEEN et mieux, puisque vous utiliser l’internet pour écrire ici: – inventeur de l’internet= EUROPEEN – inventeur de la meilleur méthode de compression de la musique (mp3=fraunhofer) avec laquelle la planète entière écoute sa musique sur baladeur= EUROPEEN ou encore, dans le domaine économique: – première société mondiale de l’alimentation, Nestlé (500 usines à travers le monde!) dont les ventes sont 50% plus grande que Kraft et 2.5x Coca-Cola!=EUROPEEN – première société mondiale pétrolière (Shell)=EUROPEEN Vous vouliez sûrement dire que tout ce qui nous touche ou presque est européen? Mais là aussi ce serait une exaggération.

    Répondre
  21. Isabelle

    14 octobre 2004

    Cher “Liberal mais pas debile”: J’aime bien generalement debattre avec des gens qui ont des opinions differentes mais j’aurai beaucoup de mal a debattre avec quelqu’un qui pense serieusement que les USA sous l’administration de Bush seraient comparables au Soudan. C’est tout simplement absurde pour toute personne honnete et raisonable. Permettez-moi de vous dire que lorsque vous dites que les gens de l’Amerique profonde n’ont aucun sens critique et sont de gentils moutons, vous etes vraiment l’hopital qui se fout de la charite car tout ce que vous affirmez ne sont que des accusations (certaines completement absurdes) sans fondement. Je suis sure que vous auriez du mal en effet a nous expliquer “d’ou vient Ashcroft” et surtout par quel mechanisme celui-ci pourrait “instaurer des regles legislatives” quelles qu’elles soient dans la mesure ou il fait partie de la branche executive du gouvernement americain et non de sa branche legislative. John Kerry parcontre, en tant que senateur, fait partie du pouvoir legislatif depuis 20 ans et ses efforts a essayer “d’instaurer des regles legislatives” (comme vous dites) anti-liberales sont plus qu’evidents. Il est clair que vous ne connaissez pas grand chose des USA. Informez-vous s’il vous plait et revenez ensuite discuter. Une suggestion: commencez par vous renseigner sur notre constitution et la separation des pouvoirs legislatif, executif et judiciaire (ca vous empechera de dire des betises). Vous pourriez aussi faire un peu de revision au niveau de notre geographie: Pour votre information, le Texas ne fait pas partie du Midwest! Bonnes etudes!

    Répondre
  22. Christophoros.

    13 octobre 2004

    Cher Bryan Travis. deux points 1. Je n’ai pas évoqué les indiens ou l’esclavagisme parce que je ne suis pas de ceux qui évoquent les antiquités, les vieilles haines cuites et recuites comme ont dit dans l’Evangile, il y a un moment où “il faut laisser les morts enterrer les morts”. 2. S’agissant de Hiroshima et Nagasaki, c’est toujours une question de morale. Peut-on considérer que la fin vaut les moyens ? Pour moi clairement Non. Il n’est pas permis d’atomiser ou de bombarder des populations civiles qu’elles que soient les circonstances et pour aucun motif. Je comprends que l’on soit patriote, je le suis moi-même mais il y a des limites. Notez-bien que je l’applique ce principe aussi à moi-même. Je suis catholique d’abord et avant tout et bien avant d’être français. Si pour sauver mon pays on me demandait de tirer sur un enfant, un prêtre catholique ou une personne innocente en général ce serait clairement NON et comme je ne suis pas un saint, il est très probable que ce serait l’officier français qui serait destinataire de la balle….

    Répondre
  23. EUROPE

    13 octobre 2004

    Bonjour Isabelle, J’espère que vous allez bien. Comme je peux le constater les débâts sont houleux. Je n’ai malheureusement que très peu de temps en ce moment mais je n’ai pas oublié notre dernière discussion et promets de vous répondre très bientôt. Bien cordialement,

    Répondre
  24. Libéral mais pas débile

    13 octobre 2004

    Didier, vous dites vraiment n’importe quoi! Tout le monde sait bien que John Ashcroft n’attend que de pouvoir instaurer des règles législatives basées sur les lois divines issues de la Bible. Connaissez-vous un peu d’où vient cet homme? Informez-vous alors! Pour moi, c’est du pareil au même. On ne régit pas des hommes avec de lois venues de l’au-delà. Même si on y est pas encore, ce qui est sûr c’est qu’on en prend le chemin. Pourquoi avoir choisi Ashcroft et pas quelqu’un d’autre à ce poste? A ce que je sache, il y a des gens au GOP capable d’occuper cette fonction! Ce n’est pas par hasard s’il est à son poste! Pour vous répondre au sujet de mon pseudo: Vous n’avez pas compris mon sous-entendu. Ce que je voulais dire c’est que je suis économiquement libéral mais ce n’est pas pour cela que je vais avaler tout ce qu’on dit sur ce site (surtout pas Guy Millière). A ce que je sache, les USA n’ont pas le monopole de la pensée libérale et nous ne sommes pas obligés de les suivre comme des moutons sous prétexte qu’on partage plus ou moins leur approche économique. A bon entendeur! En ce qui concerne les américains du Midwest qui fréquentent ce site, vous avez peut-être fait de brillantes études en France et aux USA mais votre situation ne reflète aucunement la réalité des gens de l’Amérique profonde dont la plupart n’ont aucun sens critique et sont de véritables gentils moutons. ça va jaser!

    Répondre
  25. Bryan Travis

    13 octobre 2004

    Sous Commandant, j`affirme que Bush n`est pas conservateur. Il fait du Big Government, et on peut aussi faire le critique que ses depenses et tax cuts de sa premiere mandat ont ete un peu Keyenesien dans leurs effets. Ce qui est marrant pour moi, par contre, est de voire la tristesse de veritables liberaux, type Kerry ou autres, qui se plaignent que meme si il regagne le pouvoir, ne vont pas avoir de marge pour faire ce qui leur plait le plus: depenser. Bush les aurait laissé avec des problemes budgetaire qui pourraient etre ameliore que par l’imposition ou l’austerite. Les americains n’accepteront pas plus d’imposition(merci aux dieux) ce qui laisse les Dems peu de marge pour faire ce qu`ils veulent. Au fait, l’idee republicain sur le problemes de comment payer les dettes est perturbant pour les gauchistes ou autres croyants du jeu a somme fixe: La droite imagine degommer les dettes merci a la croissance, un effet presque mecanique du laisse_faire, de la dereglementation, et surtout du “ownership society” qu’ils pronent.

    Répondre
  26. Sous-Commandant Marco

    13 octobre 2004

    Concernant les “crimes” des USA, il faut rappeler que les bombardements des populations civiles allemandes étaient tout-à-fait justifiés par la déclaration de guerre de l’Allemagne envers les USA (voir ma discussion avec R.Ed à ce sujet). La population civile, qui soutenait Hitler pour une part significative, n’aurait eu qu’à mettre fin à son régime (et cela eut été possible) pour n’être pas bombardée. Par contre, je suis intimement persuadé que la guerre en Irak, avec ses milliers de morts civils causés par les bombardements anglo-américains, les actes de terrorisme et l’absence à peu près totale de sécurité, est plus qu’une erreur: c’est une faute. Bush devrait être jugé dans son propre pays pour avoir trahi la confiance du congrès et du peuple américain.

    Répondre
  27. Libéral mais pas débile

    13 octobre 2004

    Isabelle, Débile vous dites que je suis, vous avez peut-être raison car je n’ai pas cette chance d’avoir vécu dans le Midwest. Pardonnez moi d’avoir lu Paul Krugman, ce marxiste léniniste ancien conseiller de Reagan, lui même Stalinien convaincu. De toute façon, il suffit de critiquer Bush et son Administration pour qu’on soit taxé de Marxisant ou d’ennemis de la Nation dans ce cher pays où le Mac Carthysme renaît de ses cendres grâce à cette belle invention qu’est le Prophète Bush greffé du cerveau d’Ashcroft pour ce qui concerne la façon de gouverner et celui de William Kristol pour la façon de régir les relations internationales. Madame Isabelle, vous m’avez l’air d’être est de ces moutons incapables d’émettre une quelconque critique de son gouvernement et à vrai dire l’interview de Krugman a du vous choquer car vous savez qu’il dit vrai en ce qui concerne l’Administration Bush mais vous refuser que ça se sache pour pouvoir garder ce pseudo voile démocratique sur une Administration qui n’a rien à envier au Soudan (et oui je persiste et je signe). Vous en faites peut-être partie de ces extrémistes Protestants??? Allez avouez-le?

    Répondre
  28. Bryan Travis

    12 octobre 2004

    Cristophorus, j’apprecie votre humour. J’etais scout, et j’ai fini mon parcours elu ‘Senior Patrol Leader’ du plus grand et plus active troupe de scouts du secteur Sud des Etats-Unis. J’affirme que les scouts de mon epoch, bien que serieusement pyromane, n’ont jamais utilise des explosives serieuses, pour ne pas parler d’engins de guerre. Par contre, nous n’etions pas trop des cyniques ou des machiavelliques, et nous avions eu un esprit civique. C’est ca que je voulais dire en evoquant l’esprit de scoutisme americain, en contraste avec les arrieres pensees de guerre plus typiquement europeens: nationalisme, racisme, ideologies betes, religions, simple desir de pouvoir, ressources naturels…ou humains a prendre. Pour ce qui en est de votre liste de actes de guerres americains, je vous replique….qu’il s’agissait d’actes de guerre. Je ne sens aucunement que Nagasaki ou Hiroshima sont des tares. Cela a mis fin a une guerre bien plus atroce. L’Agent Orange: On ne savait pas a l’epoch pour les suspicions de nocivite des traces de dioxine. B52: Bel engin qui sert toujours, mais remercions Prometheus (ou Raytheon) que ses bombes sont plus precis aujourdhui. Les projectiles a l’U238: tres efficaces contre le blindage. Il est mauvaise idee de se trouve a cote quand ils impactent, d’un cote car il y a vapeurs et poussieres de U-238 dans l’air brievement, mais surtout car vous vous trouve vise par un engin pilote par un vieux scout bien determine: A ce moment, vous vous en fouteriez completement de toute consideration de poussieres potentiellemetn toxique pour vous dans 5 ou 15ans. Franchement, si vous aurait sorti les genocides contre les indiens ou l’esclavagisme j’aurais ete beaucoup plus atteint par vos exemples, moralement parlant. Ce sont de vertitables tares.

    Répondre
  29. Didier

    12 octobre 2004

    A Libéral-mais-pas-débile ; Superbe votre pseudo, ne changez rien ! Il sous-entend que pour vous la débilité est inhérente à la pensée libérale, ou du moins qu’elle en serait le prolongement pour certains de leurs défenseurs… Ce qui en dit long sur votre culture libérale. Et qu’il conviendrait d’en apporter un correctif, je suppose avec cette idéologie antagoniste qui a partout marqué les peuples au mieux par son inefficacité au pire par la misère et le sang répandus. Vous allez vous faire des amis sur ce forum ! Pour ce qui sera de ma réponse, la votre me convient très bien : vous exagérez ! Si M. Bush avait voulu faire ce que vous lui prêtez sans preuve, ce serait déjà fait, et les immigrants de quitter prestement le pays. J’ai même entendu dire qu’il allait bientôt remettre son mandat en jeu, le malheureux inconscient. Il paraît même que les gens pourront choisir, quelle drôle d’idée pour un dictateur !! Je vais vous dire un petit secret, réservé à tous ceux qui se montrent curieux et intelligents dans leurs voyages. En Inde, vous trouverez de fervents brahmanes, au Japon des intégristes shintos, en Australie des aborigènes très pieux, aux Caraïbes des Noirs grands adeptes du culte vaudou. M.Bush est un chrétien très croyant, comme plein d’autres chez nous. Et alors ? Cela dit vous avez raison. C’est pas bien courageux mais comme c’est facile de cogner sur les chrétiens ! Quelle chance ! Ils acceptent l’apostasie et même chez les plus rigoristes d’entre eux il n’y a pas de djihad, pas de charia ! Ouvrez vous à des êtres différents, la tolérance est à ce prix.

    Répondre
  30. Jean-Claude Lahitte

    12 octobre 2004

    A propos de la Bible qui contredirait la théorie de l’évolution, quand vous en aurez le temps, lisez l’ouvrage magistral de Max HEINDEL: “La Cosmogonie des Rose-Croix”. Loin de contredire l’évolution, ce livre d’inspiration chrétienne qui se réfère à la Bible, indique: “Ce n’est pas l’homme qui descend du singe, mais le singe qui descend de l’homme.” (en d’autre terme, le singe est un homme qui n’a pas évolué). Cordialement vôtre, JC Lahitte

    Répondre
  31. Isabelle

    12 octobre 2004

    Un autre cliche a detruire sur la soi-disant Amerique profonde: Je suis croyante et Bryan Travis ne l’est pas mais nous partageons beaucoup d’opinions et je respecte son droit d’etre athee. Je ne connais ici aucun croyant de tradition judeo-chretienne qui voudrait forcer quelqu’un comme Bryan a croire. Les Juifs ne sont generalement pas tres favorables aux conversions et les vrais Chretiens, meme s’ils temoignent et souhaitent partager leur foi, ne peuvent pas accepter l’idee de “conversion forcee” puisque la foi est completement personnelle et ne peut se passer que dans le coeur de quelqu’un. Les croyants et les conservateurs americains sont les premiers a defendre les libertes individuelles garanties par notre constitution. Ce sont plutot les Michael Moore et Noam Chomsky de ce monde qui n’hesiteraient pas a envoyer les gens comme moi ou Bryan dans des camps de reeducation a la Pol Pot s’ils en avaient le pouvoir. Thank God they don’t!

    Répondre
  32. Isabelle

    12 octobre 2004

    Cher “Liberal mais pas debile”: Je n’aime pas insulter les gens personnellement sur ce forum mais oserais-je dire que vous semblez plutot: “debile mais pas liberal” du tout! Vous nous citez une interview de Paul Krugman dans l’Express que je me suis d’ailleurs pris la peine de lire. Je dois dire que je n’ai pas ete surprise. Ce qui me surprend et surtout me peine est que quelqu’un comme vous qui se pretend “liberal” donnerait sa confiance aux propos hysteriques et debiles de Paul Krugman, un homme bien connu pour etre legerement a la droite de Michael Moore. Il dit dans son interview qu’en France il serait considere comme un homme de droite. Malheureusement, je crois qu’il a raison et cela resume bien la situation politique en France, a savoir, qu’il n’y a pratiquement pas de vraie droite liberale en France. Quand je vois l’Express “manger” avec delectation les affirmations debiles de Krugman et les gens comme vous “Liberal mais pas debile” qui les gobent aussi sans rechigner, cela rejoint mon premier posting que la France n’arrive pas a se defaire d’une tradition pseudo-intellectuelle marxisante. Que vous en arriviez a comparer l’Amerique de Bush a l’Islamisme Soudanais montre a quel point la debilite vous a en effet atteint. Cher Bryan Travis: Tout d’abord, je voudrais vous feliciter pour votre maitrise de la langue francaise. Votre description de vos antecedants brise bien tous les cliches propages en France sur la soi-disant “Amerique profonde”. C’est d’ailleurs ce qui desespere les illumines comme Paul Krugman et ses “fans” qui en perdent presque la raison. Ils aimeraient bien en fait que cette Amerique profonde soient peuplees d’ignares qu’ils pourraient manipuler avec leurs elucubrations sans fondements. Malheureusement pour eux et heureusement pour nous, cette “renaissance” de la droite aux USA (plus ou moins depuis Reagan apres les annees desastreuses de Carter et les abus des annees 60-70) est due au fait que les gens reflechissent et ne sont plus prets a se laisser dominer et manipuler par une classe pseudo intellectuelle de gauche. La diversification des moyens de communication et d’informations des recentes annees (cable news, Internet) y contribue en detruisant peu a peu le monopole d’une presse de gauche a la Dan Rather et CBS. Il y en effet une revolution comme le dit Krugman dans son interview et ca le rend fou car cette revolution est pacifique, profonde et tres efficace car elle est faite par des gens qui pensent independemment d’eux ce qui est un crime de lese-majeste a leurs yeux. Cher Christophoros: Votre argument que l’Union Europeenne n’a pas d’armee pour justifier votre affirmation que “L’Europe n’a pas de sang sur les mains” est vraiment tiree par les cheveux. Ou alors, soyez precis et dites que “l’Union Europeenne” n’a pas de sang sur les mains et non pas l’Europe qui est beaucoup plus vieille. Cela dit, meme si vous changiez votre affirmation de cette facon, il n’est pas toujours necessaire d’avoir une armee pour avoir du sang sur les mains. Contribuer financierement a l’Autorite Palestinienne en refusant de verifier comment l’argent est reparti quand celui-ci est ensuite utilise pour financer des bombes suicide, met du sang sur les mains du contributeur. Ce n’est qu’un exemple pour contredire la soi-disant blancheur des mains de l’Union Europeenne. Je ne veux meme commencer ici une discussion sur la corruption des dirigeants europeens dans le programe “petrole pour nourriture” qui a cause beaucoup de morts, un scandal sur lequel les media francais sont plutot silencieux. Deuxiemement Cher Christophoros, repondre a nos rappels que l’Europe a ete tres sanglante en nous faisant une liste plutot discutable des crimes americains est un argument plutot faible aussi. Le fait que d’autres pays/regions puissent avoir a faire leurs propres mea-culpa n’absoud pas l’Europe de son histoire sanglante. Au fait, pour Dresde, la Grande Bretagne (europeenne!!) a eu une grande part dans le bombardement. C’est d’ailleurs le Marechal britannique Arthur Harris qui en avait concu l’idee et donne l’ordre et la Royal Air Force qui avait largement commence le “travail” avant que l’US Air Force ne s’y joigne. Cordialement.

    Répondre
  33. Sous-Commandant Marco

    12 octobre 2004

    Bush me fait penser au Général Custer: trop sûr de lui et persuadé d’avoir raison jusqu’au bout. D’ailleurs, pour être si bon et si ferme, il est possible qu’il se soit fait aider d’un oreillette (Guy Millière devant être à l’autre bout du fil): http://www.isbushwired.com Il est resté néanmoins un cran en dessous de Kerry, qui a fait très fort grâce à de petites phrases du type: “c’est une chose d’être certain, mais on peut être certain et avoir tort.” Lorsqu’un ancien du Vietnam déclare, avec toute la modération nécessaire, que la guerre en Irak est une erreur, je pense que les Américains, même les plus pro-guerre, doutent des capacités de leader de Bush. Et ce alors même que plus de la moitié des Républicains croient encore que Saddam était derrière les événements du 11 septembre. Il n’y a qu’à voir la pluie récentes d’articles pro-Bush justifiant la guerre en Irak malgré l’absence des ADM et de liens Saddam-Al Qaeda, pour deviner que Bush vacille fortement, sur ce point seulement. Concernant l’économie, Bush se présente comme un partisan du “small governement” et du libre-échange. Or, comme les libertariens et les “classical liberals” le savent depuis longtemps, il n’y a rien de plus faux: http://www.washingtonmonthly.com/archives/individual/2004_10/004884.php En fait, Bush est le président qui a le plus augmenté les dépenses publiques, et ce au moins depuis Nixon. Cela peut avoir des effets positifs, de type relance keynesienne, à court terme, mais sur le long terme, cela n’augure rien de bon pour l’économie américaine.

    Répondre
  34. eric dugas

    12 octobre 2004

    christophoros, vous avez oublie dans votre liste les americains qui envahissent la france et la normandie en particulier, alors que la france n’avait rien demande… Non mais ces americains, ils pouvaient pas nous laisser tranquilles avec nos amis nazis !!…

    Répondre
  35. Christophoros.

    11 octobre 2004

    A Bryan Travis et Isabelle. Mais oui, juridiquement l’Union Européenne n’a pas d’armée, elle ne peut donc commettre de crime de guerre. C’est une impossibilité logique. Si vous recensez les crimes de guerre de l’histoire des pays européens, je peux m’y mettre aussi si vous voulez… Enumérons un peu les crimes américains ( je sens que vous allez encore me taxer d’antiaméricanisme par nature primaire comme l’anticommunisme en son temps n’est-ce pas ! )ne citons que les crimes contre les populations civiles ; bombardement de Dresde, de Hambourg, de Tokyo, Hiroshima, Nagasaki, bombardements de B 52 au Vietnam, massacres de populations civiles dans ce pays, utilisation de défoliants nocifs ( agent orange ), utilisation de bombes à sous-munitions et d’obus enrichis à l’uranium lors de la première guerre du Golfe….. Particulièrement meurtrier le “scoutisme” à l’américaine ( ce doit être de l’humour à la mode texane…. ) Cordialement.

    Répondre
  36. Bryan Travis

    11 octobre 2004

    Sur la meme lignee d’Isabelle, pour donner encore un contre exemple au propos errones de Pierre LANCE: Je suis Texan de 4ieme generation, athee, neoconservateur de par mes idees sur la politique etranger, et conservateur quand il y a question de des pouvoirs du gouvernement. Je suis sureduque, et comme Isabelle j’ai enormement voyage. J’ai meme une diplome d’une grande ecole francaise. ==MAIS==, je trouve strictement ridicule la pretension a la “classe” que les elites francais ont bati pour policer leur divers clubs restreintes. Kerry represente une forme de la meme pourriture qui se =sait= superieure a nous autres de par son intelligence, son education prive d’elite(swiss boarding school), et ses appartenances et frequentations. Ca suinte de tous ses pores, et ce facteur ne passera pas le “smell test” pour enormement d’electeurs americains, et cela travers les niveaux d’education, de richesse, d’age, de gender, et meme parfois d’alignement politique habituelle. Voyons Zell Miller, Democrate gros calibre et pro-Bush. Comme j’ai dit plus haut Kerry est “pompous” et “out of touch,” qualites qui fera de lui un politicien francais de premiere ordre. Mais attention, je crois pas qu’il voudrait exposer ses richesses, plus d’un milliard qu’il a marrie, a votre fiscalite. Il faudrait peut-etre arranger une dispensation speciale si vous le voulez vraiement.

    Répondre
  37. Libéral mais pas débile

    11 octobre 2004

    Didier vous avez dit au sujet des USA: “C’est un pays d’une puissance sans équivalent dans l’histoire de l’humanité, puissance heureusement tournée dans le sens de l’homme et de son développement.” Je vous réponds: “C’est vrai que c’est une puissance extraordinaire mais malheureusement l’Administration Bush ne l’utilise pas dans le sens de l’homme et de son développement et s’il gagne, je pense que nous nous rapprocherons d’un Etat fondamentaliste Chrétien qui n’aura rien à envier à l’Islamisme soudanais”. J’exagère à peine. Lire l’interview de Paul Krugman dans l’Express: http://www.lexpress.fr/info/monde/dossier/speusa/dossier.asp?ida=429774

    Répondre
  38. Didier

    11 octobre 2004

    Un coup de chapeau à M. Brian Travis pour son très bon résumé des caractérisques qui font la différence au sein des deux grands partis américains. Et aussi, bravo pour vos progrès dans notre langue ! Les références à la base de cet article sont puisées dans la passé, qui n’est plus. La France de De Gaulle n’a plus rien à voir avec la France de Chirac… Et son futur proche est bien compromis. Pendant ce temps, les USA ont connu une évolution inverse. Malgré la diversité des apports extérieurs, l’unité de sa population s’est développé. C’est un pays d’une puissance sans équivalent dans l’histoire de l’humanité, puissance heureusement tournée dans le sens de l’homme et de son développement. C’est un pays qui cumule puissance technologique, diplomatique, politique, militaire, financière et économique, le tout de façon intégrée. Certes tout n’est pas parfait, mais reconnaissons qu’ils essayent, eux, de faire bouger les choses. N’oublions pas que presque tout ce que nous touchons dans notre quotidien vient de chez eux, d’une manière ou d’une autre, y compris dans le domaine artistique. Voyons donc la réalité en face, même si elle n’est pas belle, c’est le contribuable américain qui finance la défense européenne (depuis fort longtemps) entre autres. Ils voient le monde à leur mesure et peuvent donc tout se permettre. C’est un fait irréfutable…

    Répondre
  39. Isabelle

    10 octobre 2004

    A Jacques Furlainac: Ron Reagan (Jr.), a lui seul, n’est pas “la famille Reagan”. Ne vous en deplaise mais Nancy Reagan a endorse Bush, meme chose pour son fils adoptif Michael. Ne faites donc pas de generalisation s’il vous plait. Cher Christophoros: Vous dites que l’Europe n’a pas de sang sur les mains. Vous n’etes pas serieux quand meme? L’histoire de l’Europe est de la plus sanglante. Juste pour citer le sommet de l’iceberg, un de vos chers membres dominant, l’Allemagne, a ete responsable il a y moins d’un demi siecle d’une des periodes les plus sanglantes de l’histoire. Chevalier de la Liberte et Bryan: Bravo! Encore une fois, les europeens et certainement Mr. Lance n’ont rien compris. Mr. Lance: C’est quoi avoir de la “classe”? Se pretendre de droite liberale mais soutenir une gauche centriste et elitiste americaine a la Kerry qui essaie d’entrainer les USA dans le bourbier socialiste europeen? Sachez que votre “Amerique profonde” est composee de gens comme moi-tres eduquee (possede un doctorat), tres sophistiquee (ai voyage dans le monde entier), croyante (meme Einstein l’etait) et en effet pro-Bush. Vous avez raison sur une chose, rien n’est joue et ce n’est pas parce que Mr. Kerry gagne quelques points par ses capacites d’orateur qu’il arrivera a convaincre une population qui, tout compte fait et grace a Dieu, reste tres lucide et voit a travers cette “classe” qui a l’air de tant vous impressionner ou peut-etre de vous rassurer du genre (c’est l’un des notres). Il est vraiment regrettable que quelqu’un de manifestement intelligent et qui se reclame de la droite liberale soit en fait tellement endoctrine par une culture qui ne peut se defaire de ses tendances marxistes et pense que son secularisme la rend superieure. Votre article sent l’elitisme pseudo intellectuel le plus abjecte.

    Répondre
  40. Bryan Travis

    10 octobre 2004

    Jacques, Si votre plus gros probleme avec Bush est qu’il n’est pas assez croyant aux principes libéraux, nous avons tous les deux quelque chose en commun avec beaucoup de Republicans. La plupart des Democrates, par contre, trouveraient Bush trop libérale(au sense francais du mot). Leur candidat a eux, et plus bizarrement…votre candidat…est le Democrate le plus “Big Government” et gauchiste du Sénat americain. On est obligé de le constater quand on passe en revue ces votes au Senat depuis 20 ans. Cristophorus, en lisant vos propos sur la moralite superieure europeen…d’apres vous l’Europe n’aurait pas de sang sur les mains…on est oblige de se demander quelle planete vous habitez. Les deux guerres mondiales. Le Shoa. Le communisme. Le colonialisme. Des genocides toute fraiches dans les Balkans. Le programme Food for Oil qui financait la suppression de centaines de millier de vies ainsi que les palais de Saddam et deluxe chambres a viols de ses charmants fils? Dans les faits, les americains sont de veritables scouts a cote des politiciens machiavellique de la vieille Europe.

    Répondre
  41. jacques furlainac

    10 octobre 2004

    Parfaitement d’accord avec vous, M.Lance. J’aurais voter pour Reagan, Clinton et je voterais maintenant pour Kerry. Comme Guy Millière, Bush est un convervateur qui ne croit nullement aux principes libéraux. Il sont tous deux l’anti-thèse de Reagan et Clinton et il n’est pas étonnant que même la famille de Reagan a annoncer qu’il ne voteront pas pour lui!

    Répondre
  42. Bryan Travis

    10 octobre 2004

    M. LANCE parle ici du premier debat, ou une bonne partie des observateurs de gauche ou de droite ont donne la victoire a Kerry. Une victoire technique, disons, car il semblait plus en forme alors que Bush grimacait etc lors de son ecoute de Kerry. Il parait que les cameras etaient suppose montrer QUE celui qui parlait et non pas la reaction de l’ adversaire. Bush ny faisait pas attention, et donc il grimacait de facon toute a fait normale vue ce que Kerry racontait. Aussi, Bush a passe la journee a visiter les sited de destructions laisse par les ouragans, alors que Kerry ne faisait que prepare son debat. Les americains savent tout ceci, donc la performance technique de Bush leur est comprehensible. Kerry n’a pas gagne grande chose, du moins durable, dans ce debat, bien que techniquement il a gagne. Dans la deuxieme debat, le format a ete bien different (townhall, a peu pres reunion du village je suppose, ou les questions sont posees par des citoyens). Kerry s’est fait lamine dans ce format, de l’avis des observateurs de gauche et de droite. Il est pompeux (pompous) et loin du peuple americain…en dehors de l’etat de Taxachusetts Pour ce qui en est du degout de Pierre LANCE pour la religion qu’il imagine d’exister chez les neo-conservateurs, il me semble qui ne connait pas du tout son dossier. A peu pres comme il ne comprend visiblement rien au motivations americains…et neo conservateurs…concernant la Turquie. Donc, encore votre americain de service corrige le tir pour les lecteurs des quatre verites: Les PALEOconservateurs(ancienment appele “conservateurs” tout court) sont souvent tres religieux ou anti-IVG ou anti-immigration ou isolationistes(Pat Buchanan est exemplaire). Mais ces positions ne les definent pas comme conservateurs. Les conservateurs sont definis comme etant surtout anti-“Big Government”, qu’ils soient religieux ou pas. Du coup on peut etre athee(ou non observant) ET conservateur. ET, surprise surprise, on ne peut pas classer Bush comme conservateur, ou pas encore, car il s’est montre tres active dans l’expansion du gouvernment pendant sa premiere mandat. Le fait qu’il soit “reborn christian” et protestant et contre l’IVG et ne suffissent pas pour l’appler conservateur. Lui-meme se definent comme “compassionate conservative” mais les penseurs conservateurs disent en bloc, et vivement, que Bush n’est pas des leurs sur le dossier qui leur importe le plus: la minimisation des pouvoirs du gouvernment. Bush n’est pas un conservateur. Alors, maintenant, qui sont les NEOconservateurs, l’existence desquelles ont neccessite d’ajouter “PALEO” devant CONSERVATEUR? Il se trouve que beaucoup parmi eux sont d’anciens gauchistes. Ils ne sont pas, neo-conservateurs du fait de leur religion. Au fait, les neo-cons peuvent tres bien se fouter epurdument de l’IVG de la religion. Leur plus grosse difference, par contre, avec les conservateurs, est dans leur idees sur la politique etrangere. Ils sont pour une activite tres appuyer des Etats-Unis dans l’expansion de la liberte et de la democratie a travers le monde. Ils sont interventioniste, et c’est pour cela que Pierre LANCE devrait les hair, car ils sont pour l’avancement de la democratie et la liberte au moyen orient, et donc pour l’attachement maximal de la TURQUIE a l’ouest. Visiblement, Pierre LANCE ne comprend rien a son ennemi…. Pour ce qui en est de la difference gauche droite aux Etats-Unis, il parait evident qu’il ne comprend pas ca non plus. A la difference de la France, ou toute le parties politique sont pro “Big Government”…pour l’intervention de l’etat dans les affaires privees, aux Etats-Unis il n y a qu’une partie pro “Big Government”…celle qui veut nationaliser l’industrie de la sante entre autres megaprojets idiotiques. The Democratic Party. Celle de Kerry. Et parmi les Democrats au Senat, il est le plus gauchiste de par son record de votes depuis 20 ans. Il ferait un bon President pour la France, mais les americains vont le rejeter le 2 Nov, et massivement. Je vais suivre les medias Francais en Novembre avec beaucoup de plaisir. La grosse question qui se pose, pour moi, est de savoir quand es ce que les Europeens vont comprendre que leur medias ne leur donnent pas une image realiste du monde exterieure. Et ne parlons pas de leur couverture de leurs propres pays..

    Répondre
  43. Christophoros.

    10 octobre 2004

    Pour une fois, entièrement d’accord avec Pierre Lance. Les US ont oublié une chose, pour gagner une guerre de longue haleine telle que celle qui a peut-être commencé le 11 septembre 2004 il n’est pas ( plus ? ) indispensable d’avoir la supériorité technologique comme le démontre suffisamment ce qui se passe actuellement, une chose est essentielle LA SUPERIORITE MORALE. Les US n’ont plus ( pas ) cette supériorité après avoir éhontément menti de manière grotesque au monde entier avec leurs gesticulations relatives aux ADM, c’est une perte inestimable pour l’Amérique…. L’Europe dispose maintenant d’une chance unique remplacer les US, car l’Europe n’a pas de sang sur les mains…..

    Répondre
  44. chevalier de la Liberté

    10 octobre 2004

    Lance insista en affirmant avec un entêtement peu commun que les Etats européens étaient encore grands : ” la nécessité pour les Etats-Unis d’agir en tenant compte des avis de leurs grands alliés européens “. Mais je ne suis pas certain que les nations d’Europe soient encore des alliées des Etats-Unis appréciant particulièrement la Civilisation, ni qu’elles soient toujours très grandes ( sauf peut-être par le poids de leurs bureaucraties )… Il y a 100 ans, comme il y a 200 ans, c’était encore vrai. Seulement voilà : Lance se calque désormais sur ceux qui ont un faible pour le post-modernisme et la Fin de l’Histoire. C’est en cela que Lance n’a pas été habile.

    Répondre
  45. Libéral mais pas débile

    10 octobre 2004

    Bravo M. Lance, vous avez parfaitement résumé une réalité que M. Millière a tendance à enjoliver concernant l’Administration Kristol/Wolfowitz (connue surtout sous le pseudo de “Administration Bush”). Rien n’est plus vrai que ce que M. Lance dit dans le paragraphe qui suit: “En tant que libéral de droite, je me sens plus proche du parti républicain, mais je suis très rebuté par la bondieuserie yankee proprement infantile qui, avec l’équipe des néo-conservateurs qui entourent W. Bush, atteint des sommets. Quand on pense que la plupart de ces gens rejettent la théorie de l’évolution parce qu’elle contredit la genèse biblique, on est abasourdi, d’autant plus que les capitalistes américains appliquent volontiers à l’économie un néo-darwinisme radical dont ils ne ressentent pas la contradiction avec leur évangélisme. Quant au parti démocrate, il n’est guère teinté de marxisme et il est tout aussi acquis au libéralisme que son adversaire, même s’il l’assortit de « distributions sociales », et je le juge plus « centriste » que socialiste.”

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)