Carnaval anti-Bush à Paris : le retour

Posté le juin 12, 2004, 12:00
4 mins

En ce samedi 5 juin 2004, est organisée à Paris – Place de la Bastille, 17 h 00 – une grande manifestation contre la venue de George W. Bush à l’occasion du 60e anniversaire du débarquement de Normandie.
Dès notre arrivée devant l’Opéra, nous sommes plongés dans le bain. Des pro castristes réclamant la levée du « blocus » contre Cuba, côtoyant les saddamophiles des Amitiés franco-irakiennes qui, sur leurs tracts fustigent les « escadrons de la mort » US (sic) en Irak, sans oublier les inévitables communistes kurdes et les fous furieux d’Agir Contre la Guerre, avec leurs innombrables pancartes « Bush terroriste N° 1 » (Ben Laden, connaît pas !) et leurs slogans tant en français qu’en arabe. Rassurez-vous : nous ne ferons pas de rapprochement avec les affiches rédigées en français et en allemand sous l’Occupation… enfin, pas encore !
Un public souvent jeune, avec non loin des barbus et des voilées, une masse grouillante de blancs-becs crasseux et de donzelles court vêtues et le nombril à l’air – dont on se demande parfois si le QI dépasse un seul chiffre ; une avalanche de drapeaux – rouges, cubains, palestiniens, irakiens (frappés de l’inscription « Allah Akbar », mise sur ordre de « Saddam le laïc » en 1991), une chanson arabe ressemblant à celles des clips de propagande de Saddam, des bières, des merguez, du haschish, bref, un véritable champ de foire, la « Fête à Neuneu » à la sauce islamo-marxiste !
Mais voilà que le défilé commence… dans un salmigondis invraisemblable, on hurle son soutien à l’Irak, la Palestine, la Tchétchénie, on menace : « Bush Blair Sharon Poutine on vous fera payer vos crimes ! » et on laisse même éclater une joie mauvaise : « nous avons fait tomber Aznar ! ». OussaMarx Ben Laden a parlé : quand nous vous disions que les « pacifistes » sont les meilleurs alliés d’Al Qaïda !
Soudain, en tête de cortège – où nous reconnaissons les ineffables Olivier Besancenot de la LCR et Mouloud Aounit du MRAP – un jeune homme se met à chanter un hymne patriotique US tout en brandissant un petit drapeau américain et sa pancarte « Nous sommes tous américains » ! Surprise des manifestants, intervention des agents de sécurité qui mettent le joyeux drille à l’écart du cortège pour lui éviter de gros ennuis : en tout cas, un formidable pied-de-nez à tous les pacifistes de pacotille qui envahissent les rues de Paris en ce bel après-midi de juin !
Le soir, une triste nouvelle tombe : mort de Ronald Reagan, à l’âge de 93 ans. Ironie du sort : le jour même de la disparition du vainqueur du totalitarisme rouge, les nostalgiques de celui-ci crachent leur haine, côte à côte avec les « nazislamistes ». Si ces derniers devaient prendre le pouvoir en France, il ne nous serait guère difficile de répondre à cette question : « À qui la faute ? »

Voir également l’article de la semaine derniere

4 réponses à l'article : Carnaval anti-Bush à Paris : le retour

  1. RAOUL

    01/07/2004

    Cher Fred, inutile de vous abaisser, vous etes deja 6 pieds sous terre avec votre ami Bush.

    Répondre
  2. Chataigner Frédéric

    22/06/2004

    Cher Raoul, vous n’avez pas aimé mon article, c’est votre droit le plus strict, mais visiblement vous l’avez mal compris: je n’ai rien contre les jeunes filles se baladant le nombril à l’air, bien au contraire, mais je persiste à penser qu’elles ne doivent pas être très futes futes pour manifester avec les défenseurs de l’idéologie aux 100 millions de morts, les islamistes et autres lèche-bottes des terroristes palestiniens! Quant au reste de votre commentaire, je ne m’abaisserai même pas à y répondre.

    Répondre
  3. raoul

    19/06/2004

    Bravo pour ce torchon qui nous montre bien le niveau mental des pro bush: conformisme, haine de son prochain, hantise pour tout ce qui est suceptible de déranger l’ordre établit. Une femme qui montre son nombril à forcément un QI inférieur a 0, c scientifique ca! Occupé vous dabord de votre bétise avant de critiquer ceux qui s’insurgent contre les vandals de la planète quelqu’ils soient. Je vais pas m’étendre mais comprenez juste que vos propos son du niveau du kaid de la cour de récrée, voir de la bascoure du pere Ducrass. Un comportement qui fait peur de nos jour tellement ca rase les paquerettes…

    Répondre
  4. R. Ed.

    18/06/2004

    Ils ont raison de manifester contre la présence des Américains.Tout le monde sait quand-même que c’est Leclerq à la tête de la deuxième division blindée qui a libéré la France ! Les Américains, eux, sont venus après pour nous vendre du chewing-gum et du coca-cola !

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)